Avis du vol SilkAir Kuala Lumpur Singapore en classe Economique

Compagnie SilkAir
Vol MI 323
Classe Economique
Siege 8F
Temps de vol 01:00
Décollage 08 Aoû 17, 11:10
Arrivée à 08 Aoû 17, 12:10
MI   #33 sur 121 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 57 avis
Pucinet
Par 391
Publié le 13 décembre 2017
Bonjour
Une publication d’un de nos vols des vacances d’été en Asie.
Je n’ai pas pris le temps de publier la série sur des vols reportés (SQ335, SQ994, MH714) Ce dernier je m’y mettrais sans doute.
Pour l’instant en avant pour le vol Kuala Lumpur vers Singapour avec Silk Air, la filiale régionale de Singapore Airlines.
Avons choisi ce vol pour son horaire vers la fin de la matinée et non pas à l’aube comme ceux de SQ.
Si je devais refaire ce voyage je ne partirais pas de KUL mais plutôt de SZB plus proche du centre-ville.
48 heures avant le vol je me suis enregistré en ligne, ai reçu un mail m’informant de l’ouverture de l’enregistrement en ligne. Surprise nous avons été « déplacé » sur la même rangée du E-F aux A-B. Bizarre.


Nous voici le mardi 8 août le matin. Nous prenons l’autorail pour la gare centrale à l’heure où les malaysiens se rendent au travail. Il ne fait pas encore trop chaud.
Il faut traverser complètement la gare centrale, c’est loin.
Nous allons prendre le train express pour l’aéroport international situé à 40 km de là, sans passer par l’enregistrement et la dépose des bagages possible à la gare centrale sur les vols de la compagnie nationale.

photo mi323_01

Intérieur du train, pas bondé, il y a de la place pour les valises de ce train express, un peu cher tout de même, mais rapide.

photo mi323_03

A l’arrivée, sortie sous bonne garde, il n’y a pas grand monde dans ce train mais vu le prix et l’horaire rien d’étonnant mais beaucoup de personnel et militaire. Nous voici à l’entrée
photo mi323_04

D’un autre angle
photo mi323_05

Ce n’est pas la foule, tant mieux, on ne va pas attendre. Tant pis, j’aurais pu dormir un peu plus. C’est spacieux, assez lumineux, bien climatisé, on voit les bouches sur les colonnes
photo mi323_06

Allez, on avance tant qu’il n’y a personne. Dépose des bagages et récupération d’une carte d’embarquement en 2 minutes, personne souriante mais sans plus
photo mi323_07photo mi323_08

Formulaire d’immigration de Singapour récupéré à l’enregistrement.
photo mi323_02

Après nous il y a quelques personnes seulement
photo mi323_09

C’est par là
photo mi323_10

Un bagagomètre multi compagnie un peu caché
photo mi323_11

Ah, entre ces boutiques, il faut choisir la « bonne » direction
photo mi323_12

Sur la droite pour l’international, encore ce restaurant
photo mi323_13

On s’approche du jardin de KLIA
photo mi323_14

La photo classique de Kuala Lumpur International Airport. La taille des maquettes par compagnie est tout à fait arbitraire, non ?
photo mi323_15

C’est flou mais un 747 c’est incontournable
photo mi323_16

Un premier A380
photo mi323_17

Un second A380 de la compagnie nationale, bien représentée, même si elle se sépare de ses 6 A380. Est-ce que les maquettes resteront ?
photo mi323_18

Le tableau des départs. Notre vol est annoncé à l’heure
photo mi323_19

Petite vue de l’extérieur, avec ce B752 d’Astana à destination d’Almaty et les restes de l'orage tropical qui vient de s'abattre sur l'aéroport
photo mi323_20

Vue de la place centrale
photo mi323_21

Un XiamenAir venant de Chine et un Drealiner Ana en arrière plan
photo mi323_22photo mi323_22a

Un autre Air Astana en livrée spéciale
photo mi323_23

Retour à l’intérieur avec une aile vers notre porte
photo mi323_24

Première fois que je vois un corner de l’éditeur australien de guides touristiques dans un aéroport
photo mi323_25photo mi323_26

Nous voici arrivé à notre porte. On ne va pas se marcher sur les pieds. Il y a des postes d’internet gratuit dans la zone (photo ratée). Le PIF est à l’entrée de la salle. Je n’ai pas tenté la photo
photo mi323_27

Notre 738 est bien là (immatriculé 9V MGA, arrivé neuf dans la flotte en février 2014)
photo mi323_28

Il vient de pleuvoir beaucoup, un vrai orage tropical avec des trombes d’eau, alors que nous flânions dans l’aéroport. Je sais je l'ai déjà écrit mais au cas où vous ne l'auriez pas lu
photo mi323_29

Ce n’est vraiment pas la foule. Je n’ai jamais vu aussi peu de monde à attendre l’embarquement. On devait être une quinzaine de personnes dans la salle à tel point qu'il y a eu une seule annonce avec un "last call for flight MI 323"
photo mi323_30

Les vols passés et à venir en porte
photo mi323_31

Sans aucune attente, zéro seconde, on embarque. Accueil souriant par charmante hôtesse.
Photos de la cabine plus loin. Les couleurs sont fades, sièges recouverts d’un tissu couleur pêche qui vieillit mal, pas très clean.
photo mi323_32

Le contenu de la pochette : pas beaucoup de lecture, beaucoup de shopping et pub. Le vomito est au couleur de la compagnie
photo mi323_33

Sans oublier l’inflight magazine
photo mi323_33a

Un petit coup d’œil à l’extérieur, pas terrible
photo mi323_34

Page incontournable du magazine avec les destinations et la « petite » flotte des 30 Silkair
photo mi323_35

Vue de mon environnement. Je confirme l’avion est presque vide. Alors que nous avions tous embarqués on a vu un groupe de chinois embarquer, une quinzaine de personnes également. En tout devait être moins de 40 personnes dans l’avion. On avait de la place, pas embêter par les voisins. Il y avait bien quelqu’un en 8 E.
Le commandant a pris la parole pour nous annoncer un temps de vol de 45 minutes
Présentation des mesures de sécurité par le personnel

photo mi323_36

Décollage à voir dans la vidéo
Montée dans les nuages, assez mouvementée du fait des orages
photo mi323_34a

Le siège a cette particularité avec un mini rangement supérieur, protection, sans fond je crois (je ne l'ai pas noté)
photo mi323_37

Une fois libérées, les hôtesses passent nous distribuer – assez énergiquement- une boisson, au choix. Je choisis jus de pomme.
photo mi323_38

Lorsqu’elle repasse je lui demande une autre d’eau que j’obtiens avec le sourire.
photo mi323_39

Très beaux nuages sur la Malaisie
photo mi323_40

Le commandant a repris la parole pour annoncer les 30 minutes restantes avant de commencer la descente vers Singapour. Ça bouge encore un peu
photo mi323_41

Grosse flemme de faire quoi que ce soit ce matin et puis ce n’est pas calme. Je photographie autour de moi. Aujourd’hui personne ne me fait des yeux noirs suspicieux lorsque je prends des photos. Bon, ça ne vieillit pas très bien le tissu
photo mi323_42

Là c’est carrément déchiré
photo mi323_43

Après 48 minutes de vol, et une descente également remuante, nous voici arrivés. Je prends des photos des sièges avec grande têtière.
photo mi323_44photo mi323_45

On arrive en porte près de ce voisin singapourien. Ici aussi il a plu.
photo mi323_46

Arrivée à Changi avec ses loooooooongs couloirs
photo mi323_47

A la descente des escaliers vers les postes d’immigration
photo mi323_47a

Et nous voici à faire la queue à l’immigration
photo mi323_48

Récupération des bagages. Nous sommes arrivés depuis 20 minutes seulement entre la sortie de l’avion et cette photo. Quand je vous disais qu’on n’était pas nombreux, ça se vérifie aussi à la livraison des bagages. Début de notre séjour dans la cité, le lendemain c’était fête nationale.
photo mi323_49

La version en images animées, par ici

Merci d'être arrivé jusqu'ici
Afficher la suite

Verdict

SilkAir

7.6/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements6.5
Restauration7.5

Kuala Lumpur - KUL

8.0/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services8.5
Propreté8.0

Singapore - SIN

8.8/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté9.0

Conclusion

Un excellent vol, rapide et un peu mouvementé comme j’aime, avec un service de boissons sur cette durée (donc c’est faisable) et un personnel attentionné et souriant.
Parfait. Je n’ai pas noté le prix du vol car je l’ai booké avec mes autres vols SQ.
Le bémol c’est la cabine pas vraiment fraiche et le pitch pas extraordinaire mais vu la durée et ma taille ce n'est pas dérangeant
Pas d'écran ni géovision, de la lecture
Un commandant de bord qui prend à parole à 2 reprises sur un vol de 50 minutes, ça me va
KLIA est perdu dans la forêt (ou plutôt ce qu’il en reste), SIN est gigantesque, une ville dans la ville.
Pas déçu de mon choix Silkair même si je partirais de l'aéroport plus proche de Kuala Lumpur si je devais le refaire.

Informations sur la ligne Kuala Lumpur (KUL) Singapore (SIN)

2 Commentaires

  • Comment 422723 by
    Kethu SILVER 754 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Un vol très court à un horaire convenable, quasiment vide... Que demande le peuple?
    Dommage de ne pas accompagner la distribution des boissons d'un petit quelque chose à grignoter tout de même.

    Outre le fait que le tissu des sièges vieillissent mal, je trouve la couleur tout à fait horrible ^^

    Et que trouvait-on de beau, dans ce corner Lonely Planet, mis à part je suppose des guides?

    Sinon, SIN fidèle à lui-même, grand, moquetté et très efficace...

    À bientôt!

    • Comment 422744 by
      Pucinet AUTEUR 225 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Oui bon vol et je confirme cabine assez moche.
      Dans le corner Lonely Planet, il y a avait la littérature de l'éditeur, leurs guides et magazines, tous les accessoires du voyageur (adaptateurs, coussin pour le cou, cadenas...) quelques vêtements, et un grand nombre de jeux pour enfants

Connectez-vous pour poster un commentaire.