Avis du vol British Airways Marseille London en classe Economique

Compagnie British Airways
Vol BA367
Classe Economique
Siege 6A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:55
Décollage 22 Déc 12, 12:15
Arrivée à 22 Déc 12, 13:10
BA   #53 sur 122 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 603 avis
Scott05
Par 2343
Publié le 28 décembre 2012
Bonjour à tous !

Après quelques mois d'absence, je reviens avec un routing vers l'Ecosse, où je suis allé passer les fêtes de Noël en famille. Ce sera donc pour moi l'occasion de reporter pour la première fois la nouvelle ligne MRS-LHR qui a ouvert en octobre, et qui permet 1) d'accéder facilement au hub de British Airways, et 2) de dire adieux aux vieux Boeing 737-400 qui assuraient auparavant la ligne vers Gatwick.
Voici donc le parcours, qui s'est révélé semé d'embûches, spécialement à l'aller (teasing, teasing ;) )

MRS-LHR BA367, Airbus A319-100 (ici)
LHR-EDI BA1454, Airbus A321-200 (http://www.flight-report.com/reportage/2920/british-airways/LHR-EDI.html)
EDI-LHR BA1445, Airbus A321-200 (http://flight-report.com/reportage/2926/british-airways/EDI-LHR.html)
LHR-MRS BA370, Airbus A319-100 (http://flight-report.com/reportage/2946/british-airways/LHR-MRS.html)

____________________________________________

Me voilà donc parti, en ce matin du 22 décembre, ayant survécu à la fin du monde, quittant Aix en Provence grâce à la navette Aix > Gare TGV > Aéroport pour rejoindre mes parents et ma grand mère à MRS. Alors que je m'assieds plus ou moins confortablement dans le siège étroit du car, j'entends le chaffeur parler d'une alerte à la bombe à l'aéroport et d'éventuels retards. Il n'a pas l'air plus inquiet que ça et je suis loin de me douter de l'impact de cet évènement sur le reste de la journée.

Le trajet est rapide, et l'arrivée à MRS tout à fait banale, pas de police à l'horizon ou de foule en panique. Le Hall 1 est assez peuplé mais pas plus que je l'imaginais en ce week end de vacances.

photo 1hall1photo 2screenk

Par contre, la queue aux enregistrements A est très imposante et ne semble pas avancer beaucoup. Je décide de m'y insérer en attendant le reste de la famille. Ma grand mère va d'ailleurs bénéficier de l'assistance qui nous permettra de passer vite devant tout le monde :p Il y a aussi les enregistrements pour Lisbonne (TAP) et Bruxelles (Brussels Airlines) qui semblent tout aussi chaotiques.
Au moment où mes proches arrivent, il semble que le tapis à bagages n'avancent plus et que l'enregistrement soit bloqué. Les agents d'escales parcourent le tapis, bagages en main et les entreposent dans un coin… Ca semble bien parti pour un vol en retard et une très longue attente. D'autant plus que le comptoir de la TAP indique que le vol est imminent, alors que la file d'attente est encore très conséquente.

Au bout d'une heure d'attente, nous décidons de nous manifester au comptoir, comptant sur l'assistance pour nous sortir de là. L'employée s'empresse de nous enregistrer nos bagages, qui sont laissés par terre, et nous indique une salle d'attente dédiée.
Rapidement, un employé arrivera et nous demandera de nous préparer aux contrôles de sécurité, que nous passerons en mode express en grillant une file d'attente très importante. C'était assez jouissif ^^'

Toutefois, l'embarquement avait déjà commencé mais la file d'attente était tellement courte qu'il était fort possible que la moitié des passagers n'aient pas encore atteint l'avion.

Avion que voici partiellement, c'est un Airbus A319-100 immatriculé G-DBCC, premier vol effectué en 2004 avec bmi, et qui a rejoint la flotte de BA en mai 2012 suite au rachat de la petite britannique par le groupe IAG. Il bénéficie d'une cabine quasi neuve.

photo 3gdbcc

Le hall d'embarquement est quasi désert. Vue de notre porte 3A.

photo 4boarding

Nous sommes accueillis à bord par un CC, un steward et une hôtesse. Les sièges sont donc presque neufs, et je les ait trouvés nettement plus confortables que ceux d'AF, d'une part parce qu'ils sont en cuir et qu'ils ne sont pas trop étroit, ce qui ne leur donne pas ce côté planche à repasser comme disent certains ici :P

Le pitch est correct pour mon 1m87.

photo 5pitchphoto 6seat

A nos côtés un 737 d'Air Algérie.

photo 7wing

La cabine, avec au premier rang de l'éco deux très jeunes enfants qui ne seront pas dérangeant. L'hôtesse leur proposera rapidement des cahiers de coloriages et discutera longtemps avec leur mère.

photo 8cabin

Le contenu pochette :

photo 9pochette

Rapidement, le cockpit nous informera que nous devons attendre encore 40 passagers avec des bagages déjà à bord, puis au bout d'une demie heure annoncera que le créneau est définitivement passé et que nous devons entré en négociations avec les services de LHR pour nous permettre d'atterrir. Le commandant à été très franc avec nous et ne nous a pas promis la lune, mais plutôt une attente assez conséquente.

L'équipage décide donc de servir eau et jus de fruits après les démonstrations de sécurité, avec le sourire (peut être un peu trop x) )

photo 10juice

Et c'est finalement au bout de deux heures d'attente, à 14h30 (vol prévu à 12h15) qui nous quittons notre parking. A cette heure là nous avons encore le temps de prendre notre correspondance vers Édimbourg, mais le transfert du terminal 1 au terminal 5 à intérêt à se passer au mieux.

Le roulage n'est pas aussi rapide que ceux de Ryanair, pourtant il y aurait de quoi se presser :P Nous dépassons deux Airbus d'AF en stationnement, puis des Canadairs avant de nous aligner et de décoller rapidement.




La collation est vite servie, il s'agit d'un choix de Wrap, poulet ou mozzarella. Je prends le poulet avec un thé.

photo 22wrap1photo 23tea

Le wrap est bon, mais trop épicé pour être servi dans un avion à mon goût. Le wrap mozza, offert par ma grand mère, est lui beaucoup plus doux et meilleur.

photo 24wrap2

Je lis le High Life magazine, avec une interview d'un des 1iers commandants désignés pour voler sur le nouveau 787 au printemps prochain.

photo 25magazine

La vue restera bouchée pendant quasiment tout le vol…

photo 26viewphoto 27view

Descente dans la grisaille, avec un ou deux tours de Londres gratuit (aaah, Heathrow)




Nous atterrissons sur la piste Sud, et roulons vers le Terminal 1, où BA est obligé de stationner les vols qu'elles opère avec les anciens slots de bmi.
Au passage nous croisons un 747 privé devant le hangar de BA, ainsi qu'un 773 de Bangladesh Biman, un A346 de Virgin, un 773 de CX, une paire de kangourous et un 773 d'Air New Zealand.




On se stationne à côté d'un jumeau. Et je parviens à photographier mon avion correctement sur le tapis roulant vers la sortie. (Remarquer la barre qui tombe juuuuste sur l'immat).



Il nous reste ici 3/4 d'heure pour attraper un bus vers le Terminal 5. La personne en charge de ma grand mère semble cela raisonnable sans être totalement sûr. A suivre !
Afficher la suite

Verdict

Conclusion

Ponctualité : Je ne peux pas vraiment accuser British Airways pour le retard de 2h puisqu'elle n'y ait pour rien. D'autant plus que l'équipage à été très pro et les PNT nous ont tenus régulièrement au courant de l'avancées des négociations. Toutefois un 20 serait étrange ^^

Confort : Très bien, un peu serré si la personne devant s'incline (et oui, sièges inclinables !)

Personnel : Super, le steward au fond semblait un peu plus morose que ces deux collègues.

Repas : J'ai aimé la mozza, moins le poulet. Mais la collation était bien adaptée et nourrissante.

Informations sur la ligne Marseille (MRS) London (LHR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Marseille (MRS) → London (LHR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est British Airways avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 3 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.