Avis du vol Air France Singapore Paris en classe Première

Compagnie Air France
Vol AF0257
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 14:05
Décollage 20 Déc 17, 23:05
Arrivée à 21 Déc 17, 06:10
AF   #31 sur 66 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4725 avis
Larouze
Par 4430
Publié le 5 janvier 2018
Bonjour à tous,

Nous sommes le 20 décembre 2017, moment pour moi de rejoindre la France pour célébrer les fêtes de fin d’année en famille. Il est environ 19h00 à Singapour, l’heure de me diriger vers le terminal 1 de l’aéroport Changi. Je m’y rendrai en bus (en 15 minutes et accessible au pied de mon condo, c’est difficile de faire plus efficace).

Une fois arrivé sur place, je suis accueilli par Gary, le Chef d’Escale pour la région Asie du Sud Est, avec qui je discuterai longuement et sympathiserai. Cette rencontre était prévue, l’enregistrement se passera donc à merveille. Une fois celui-ci effectué, une voiture est appelée pour me conduire au terminal CIP, où la prestation exclusive pour les PAX La Première est offerte. Je croiserai Gary à plusieurs reprises jusqu’à mon embarquement. Les passagers F ont également la possibilité de se rendre directement au salon Qantas, qui a l’avantage d’être situé en plein cœur du terminal 1 (alors que le CIP est plutôt, lui, à l’autre bout du monde). Personnellement, j’aime profiter des deux lieux, l’un après l’autre.

Une fois sur place, je suis invité à me mettre à l’aise. Un espace a été mis en place pour moi aux couleurs d’Air France et à l’écart, pour plus d’intimité. Une boisson m’est rapidement proposée. Je prendrai le Champagne (Bollinger Spécial cuvée brute). Pour ceux qui connaissent bien ce salon, vous pouvez noter que le Champagne a changé. Le précèdent, était moins connu, plus exclusif, moins marketé. Gary m’expliquera que l’ancien Champagne était relativement compliqué à importer. Le volume de PAX La Première étant relativement faible, le jeu n’en valait pas la chandelle. Cela ne me pose aucun problème et vivant à Singapour, je comprends tout à fait la problématique. Ce qui me dérange par contre (cf. la carte), c’est que les vins rouges et blancs ne sont pas français (Nouvelle-Zélande et Chili). Je ne les connais pas, ils sont sûrement très bons, mais pour moi, c’est une faute de style impardonnable.

L’offre solide, quant à elle, est parfaite. Il y a une assiette que je qualifierais de « chic » (canapés et verrine) et une assiette « à la bonne franquette » (fromage, charcuterie, etc.). C'est top.

photo img_6677photo img_6686

Le reste du salon n’a guère évolué et le buffet mis à disposition est toujours aussi pauvre et peu ragoutant. La prestation Air France rattrape le coup. Ouf ! Après, plusieurs coupes, il est temps pour moi de faire un petit tour de buggy pour rejoindre le salon Qantas. Une fois sur place, l’heure est déjà bien avancée. Je n’ai le temps de prendre qu’une coupe de Champagne, qu’il est déjà le moment d’embarquer. C’est reparti pour un tour de buggy endiablé (tut tut, chaud devant, on dégage le passage s’il vous plait). En porte, avec efficacité (froideur et rigueur asiatiques), les passagers faisant la queue au PIF sont invités à se pousser pour me laisser passer. Des échanges intensifs de regards interrogateurs me sont envoyés de toutes parts (« c’est qui ce c*** qui grille toute la file »). Ahaha, bouclier magique, vous ne pouvez pas m’atteindre. Plus sérieusement, à force nous finissions par nous habituer.

Après quelques petites minutes d’attente, j’embarque. Je serai le premier client à bord, comme je l’avais demandé. L’accueil est chaleureux à nouveau. L’hôtesse, professionnelle, m’informe que le Champagne n’est pas tout à fait frais et me demande si j’accepte de patienter un peu. Bien entendu. Pour faire passer les minutes, le pyjama et la trousse de confort me seront distribués. Je n’aurai pas le choix de la couleur. Le contenu offert par Carita semble avoir un peu évolué. Avant il y avait un soin pour les lèvres et un soin pour les yeux. Maintenant, Air France propose un produit 2 en 1. C’est donc un pas en arrière qui est effectué. Au prochain vol ce sera sûrement du 3 en 1. Le même soin fera aussi office de dentifrice. Qui sait ?! D’ailleurs, je ne suis pas un grand amateur de la marque Carita, je la trouve bien en dessous de Givenchy. Je pense qu’une collaboration avec Chanel, Dior, ou la gamme Abeille Royale de Guerlain, serait plus en phase avec l’offre La Première d’Air France.

photo img_6692photo img_6700photo img_6697

Je note également que les plaids (les couvertures rouges) sont différents. J’avoue que ce que je vois m’horrifie. Est-ce un nouveau modèle ? Est-ce une solution temporaire ? En tout cas, le plaid chargé sur ce vol est beaucoup plus petit que traditionnellement. Mais surtout, le tissu est rêche et le rendu visuel est vraiment laid. J’espère vivement que c’était ponctuel. A moins que ce soit une vengeance personnelle d’AF qui sait que je pars systématiquement avec les plaids. Ceux-là, je vous les laisse.

Puis, mes deux voisins du jour font leur entrée. Des Singapouriens (père et fils). Nous échangerons quelques mots pendant le vol. Le fils offrait un tour d’Europe d’un mois à son père, avec un long passage en France. Ils m’expliqueront privilégier Air France au détriment de Singapore Airlines (accompagnement des passagers, cabine, offre de restauration). Nous prendrons un selfie en fin de vol (car il semble que je sois le fils caché de Vladimir Poutine) et continuerons de discuter au salon La Première à CDG. Une agréable rencontre.

Nous repoussons à l’heure.
Nous atteignons l’altitude de croisière rapidement.
Le service du diner peut débuter.

On m’avait promis une refonte des menus. Je n’ai pas été déçu. Pour rappel, lors de mes précédents vols, il y avait une entrée imposée et pour le plat, le choix entre viande ou poisson. Comme à la cantine en gros. Maintenant, il y a 2 entrées et 4 plats. Un très bon point.



Pour l’apéritif, je demande à goûter le cocktail élaboré en partenariat avec Le Ritz Paris. Il est servi avec les amuses bouches. Ces derniers sont très élégants et très bons. En ce qui concerne le cocktail, c’est une déception. Je ne le trouve pas extraordinaire et sa présentation est médiocre (dans un verre à eau, vraiment ?). Un partenariat avec Le Ritz Paris, cela se théâtralise, il faut raconter une histoire. Et là, c’est le vide sidéral. Quant au goût, cela ressemble fortement au Champomy que je buvais quand j’étais petit, pour jouer aux grands.

photo img_6712

Puis, vient le moment du diner. Ce soir je prendrai :
- Soupe : Soupe de carottes au cumin et crème fraiche à la coriandre
Comme toujours, c’est un sans faute pour la soupe. Elle est savoureuse et onctueuse. J’aime.
- Entrée : Pince de homard décortiquée et son médaillon de homard
Cette entrée est très fraiche, d’une quantité parfaite et très goûteuse. Ça change du foie gras à tout bout de champ. On le retrouve en amuse-bouche d’ailleurs, et je trouve ça parfait.
- Plat 1 : Filet de saumon, sauce ciboulette et Champagne
C’était bon mais le poisson souffrait d’une petite surcuisson qui le rendait un peu sec. Quant au Champagne dans la sauce, si c’est écrit sur le menu, je vous crois.
- Plat 2 : Filet de bœuf Angus sauce foie-gras
Bien que relativement classique, j’ai adoré ce plat très bien exécuté et cuit à la perfection. La sauce était succulente.
- Salade composée
- La sélection du maitre fromager
- Salade de fruits frais




Certes comparé au départ de CDG, le menu ne fait pas rêver. Or, beaucoup d’efforts ont été faits et je trouve le résultat très satisfaisant, très encourageant. Cela manque encore un peu de créativité et de fantaisie, mais nous nous approchons du but.

Après une rapide visite des autres cabines, j’irai me coucher. Mon sommeil ne sera pas excellent à cause des turbulences et d’une température un peu excessive ce soir. Une fois debout au petit matin, je prendrai mon petit-déjeuner. Celui-ci est standard et sans grand intérêt. Je n’ai pas grand-chose à dire à son sujet.

photo img_6735photo img_6737photo img_6743

Il est maintenant temps d’atterrir et d’aller au parking. Julien, mon escorte du jour viendra me chercher pour m’emmener, en Jaguar, jusqu’au salon La Première (après un passage aux PAF/PIF). Je suis en correspondance pour RNS et vais pouvoir jouir du salon pendant quelques heures.



Je commence par une bonne douche pour me réveiller un peu et enchaine directement avec un massage du dos à l’espace de soins Biologique Recherche. C’est la première fois que je me fais masser à 7h30 du matin. Cela m’a fait un bien fou, mais 30 minutes, cela passe décidemment trop vite.

Je me dirige alors vers le restaurant pour un second petit-déjeuner. Léger cette fois-ci. Ayant eu les œufs à bord, et n’étant pas tenté par le reste, je passe outre la carte et demande les coquillettes jambon et truffe noire. L’assiette a changé, mais c’est toujours divin.

photo img_6759

J’irai me reposer jusqu’au moment du déjeuner qui sera composé de :
- Entrée : Notre fois-gras de canard confit, brioche dorée
Le foie-gras était excellent. Rien à redire.
- Plat : Noix de Saint-Jacques dorées, betterave et truffe noire
La cuisson était superbe et le tout avec énormément de goût. Très bon.



Suite au déjeuner, Julien viendra me chercher pour me conduire jusqu’à l’appareil m’emmenant à Rennes. Ce sera à nouveau à bord d’une Jaguar.

photo img_6773photo img_6774

Pour information, mon vol pour RNS est parti avec 1 heure de retard suite à un changement d’appareil causant une surréservation. Il a donc fallu jouer à Pierre, Caillou, Ciseau pour savoir qui allait être éjecté de ce vol. Enfin, je suppose, pour que ce soit aussi long.

Et pour couronner le tout, je recevrai ma valise, pourtant étiquetée La Première et Sky Priority dans les derniers. C’est de toute façon la norme à RNS et je trouve cela scandaleux et lamentable. Aucune raison ne peut justifier le non-respect de Sky Priority à l’échelle nationale. Cela signifie donc qu’Air France s’en moque cordialement.

Pour consulter mon vol de retour (CDG/SIN), c’est par ici.
Pour consulter mon précédent vol SIN/CDG et voir le changement, c’est par ici.

Merci de m'avoir lu.
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.9/10
Cabine9.5
Equipage9.0
Divertissements9.0
Restauration8.0

Jet Quay's Lounge - CIP

6.5/10
Confort7.0
Restauration8.0
Divertissements5.0
Services6.0

Singapore - SIN

9.6/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services9.0
Propreté9.5

Paris - CDG

6.0/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté7.0

Conclusion

Globalement, ce fut un très bon vol. Beaucoup d’améliorations ont été apportées depuis mon précèdent.

J’espère qu’Air France va continuer de travailler sur les quelques détails qui lui font encore défauts (la créativité des mets, une trousse de confort dont la qualité et la fonctionnalité baissent, une collaboration avec Le Ritz Paris en demi-teinte, non-respect de Sky Priority sur le sol français, la prestation du petit-déjeuner à revoir intégralement, etc.).

Les PNC ont été aux petits soins, je n’ai pas de critique à formuler à leur égard.

Et comme toujours, une prestation exemplaire au salon La Première a CDG.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 70 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 425834 by
    okapi GOLD 3996 Commentaires

    Bonjour! Peut-on véritablement commenter un vol La Première quand on n'y a pas accès? En se basant uniquement sur les impressions ici décrites, force est de constater qu'Air France tient quand même le haut du pavé. Si deux Singapouriens la préfère à SQ, le produit doit être bon, voir très bon. C'est en tous cas plaisant à lire. J'aime bien ce commentaire sur le cocktail signé Le Ritz. Effectivement, on pourrait s'attendre à une mise en scène qui projetterait le breuvage un cran au-dessus avec un minimum de branding donnant envie d'aller le déguster de nouveau dans les salons feutrés de ce palace. Et bien, non, rien de tout cela. On comprend mieux la déception.
    Quand au reste de la prestation en vol, c'est apparemment très bien exécuté même si perso, j'aurais été bercé par les turbulences plutôt que gêné.
    Dommage que l'arrivée à la destination fasse perde tout avantage gagné au départ. Sans doute l'inconvénient d'un petit aéroport de province pas rompu aux passagers premium.
    Merci du partage!

    • Comment 425838 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Il y a regulierement des promos pour La Premiere, donc tout a fait possible de se l'offrir un jour !
      Entierement d'accord avec vos commentaires pour Le Ritz Paris et son cocktail.
      Un excellent vol de toute facon avec un equipage tres bon.

  • Comment 425835 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8634 Commentaires

    Merci de ce FR retour ou le lounge n'a rien à voir avec celui de CDG ( mais tu te rattrapes en arrivant).
    A bord prestation de bon niveau et de réel efforts sur le menu : le choix d'entrée est enfin proposé et la table est belle et les plats bien présentés. Je te suis sur le cocktail qui devrait être présenté dans un verre adapté et non un banal verre à eau. Certes cela ne change rien au gout mais la présentation à tout autant d'importance en P. Comme il se doit PNC au niveau. A bientôt

  • Comment 425846 by
    BDANY38 836 Commentaires

    Merci pour ce reportage. J'espère que le retour en force de Qantas à Singapour ne dégradera pas l'expérience pour les passagers AF.

  • Comment 425852 by
    AngeNoir 3 Commentaires

    J'aurais aimé pouvoir partager votre enthousiasme! Je voyage régulièrement en Première sur Ethiad et Cathay, ma compagne m'a décidé de tester la nouvelle première d'Air France. J'avais décidé il y a une dizaine d'année d'abandonner notre belle compagnie nationale qui était clairement dépassée.

    Hélas, notre vol a été annulé 30 minutes avant le départ, sans possibilité de nous envoyer le lendemain dans la même classe et en liste d'attente sur la classe inférieure, nous étions en pleine période de fête. Notre réveillon de fin d'année était foutu. Et que pensez vous que le service client nous ait proposé? Quelques miles en plus sur notre carte! L'équivalent de quelques dizaines d'euros pour un billet payé 4400 euros et un réveillon préparé de longue date à devoir annulé, avec des dédits financiers bien entendu.

    Je m'en vais retourner sur mes compagnies habituelles, jamais je n'ai été aussi maltraité! J'ai annulé ma carte flying blue.

  • Comment 425857 by
    Larouze AUTEUR 82 Commentaires

    Quelle etait la raison de l'annulation ? 30 minutes avant le vol, c'est rude.
    Aucune solution proposee. C'est pas tres pro.
    Vous n'avez vraiment pas eu de chance. Mais je pense qu'il ne faut pas generaliser.
    Air France reste une tres bonne compagnie. A chaque probleme, AF trouve une solution.
    Vous devriez retenter.

    • Comment 425954 by
      AngeNoir 3 Commentaires

      C'est un peu ce que nous nous sommes dits, pas très pro. Le personnel au sol était charmant et au niveau, mais c'est la politique du service client qui est vraiment décalée. Même en classe économique j'aurais été outré, c'est dire.

      Je n'ai pas eu d'explication du tout, je fais faire envoyer une lettre recommandée. Je comprends qu'il soit possible qu'un vol soit annulé, voire même que mon week end soit gaché, mais la moindre des choses est de nous traiter correctement. Tant pis pour AF!

  • Comment 425952 by
    Leadership TEAM GOLD 5184 Commentaires

    Merci pour ce FR retour, bien de noter les améliorations du catering mais il y a encore des fausses notes comme avec ce cocktail et le PDJ qui manque toujours autant d’originalité.

    À bientôt et merci pour ce FR au ton si juste!

    PS: il manque la photo des St Jacques du salon et du plaid.

  • Comment 425962 by
    Esteban TEAM GOLD 14380 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR ! Toujours agréablement impressionné par AF sur son service et les petites attentions.

    Je trouve le déjeuner, par contre, un peu basique !

    Superbe service au salon à l'arrivée qui compense celui de SIN.

    A bientôt !

  • Comment 425963 by
    indianocean SILVER 7174 Commentaires

    Votre remarque sur le fait que des Singapouriens volent sur Air France La Première pour la qualité de service au sol prouve bien que les locaux sont demandeurs.
    Je ne comprends donc toujours pas pourquoi Singapore Airlines qui est une des meilleures compagnies au monde n'est pas foutue d'en faire autant.
    Maintenant que la taille des cabines First est réduite à 6 sur les A380 et à 4 sur les B777-300ER, il y a de quoi faire. Au moins sur les vols LC.

    Crevettes, homard, tous deux en tartare en entrées. Ceux qui ne mangent ni les les fruits de mer, ni le cru apprécieront
    Je dois tout de même avouer fait des efforts dans la présentation des plats.

    Si on est en correspondance à CDG, le petit-déjeuner avant l'arrivée à Paris n'a que très peu d'intérêt.

    Savez-vous si les Singapouriens ont apprécié leur séjour au salon La Première?

    Merci pour ce FR retour

    • Comment 426213 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      La nouvelle Suite SIA vient de debuter sa vie commerciale.
      Il faudra voir d'ici 2 ou 3 ans ce que donnent les retours clients.
      Une seule route pour le moment...

      Oui, ils ont vivement apprecie le salon.
      Il faudrait etre tres difficile pour ne pas aimer !

  • Comment 426092 by
    Tomclz 28 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR et ces très belles photos.
    La cabine est toujours magnifique, cependant, dommage pour le plaid qui diminue en qualité.
    On notera tout de même ces magnifiques sous-verres !!

    Concernant la valise étiquetée SP, j'ai toujours l'impression que durant un voyage avec escale les compagnies ne savent pas assurer la distribution prioritaire lors de l'atterrissage final :(

    A bientôt et merci !

  • Comment 426097 by
    LGaddict 1280 Commentaires

    Merci pour ce retour ;-)

    Au sol, le coin salon privatisé dans le CIP est vraiment une délicate attention, et le carte des amuse-bouche fait envie.

    A bord, on constate là aussi la montée en gamme, qui était bien nécessaire dans ce sens là. La cabine est toujours aussi agréable, et le contenu des assiettes semble là aussi en net progrès, avec des plats certes un peu classiques, mais composés d'ingrédients nobles, bien dressés et bien exécutés, et en quantité raisonnable ce qui permet de goûter à quelques plats ;-)

    Petit-déjeuner en vol à retravailler par contre, mais le salon permet de rattraper le coup et au-delà même. Peut-être que les coquillettes à la truffe devraient être proposées en vol en collation d'arrivée (y compris en petit déjeuner).

  • Comment 426210 by
    mogoy GOLD 10470 Commentaires

    Merci pour cette suite.
    Toujours un appétit féroce en vol qui livre quasiment tous les secrets de l'offre solide. Effectivement en progrès par rapport au vol précédnet.

Connectez-vous pour poster un commentaire.