Avis du vol Thai Airways Chiang Mai Bangkok en classe Economique

Compagnie Thai Airways
Vol TG103
Classe Economique
Siege 71K
Temps de vol 01:10
Décollage 22 Fév 18, 10:25
Arrivée à 22 Fév 18, 11:35
TG   #6 sur 68 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 368 avis
Kroma76
Par 596
Publié le 1 mars 2018

Bonjour et bienvenue dans ma série de vols qui vous emmènera depuis Chiang Mai jusqu’à Paris à travers un périple de 13 400km.



Introduction :

Après plusieurs mois en Asie-du-Sud-Est, il est temps de retourner en France. Le voyage de retour sera l’occasion pour moi de tester une nouvelle compagnie, plusieurs lounges, plusieurs types de sièges et d’avions. J'espère que ces détours volontaires seront appréciés par la communauté de Flight-Report. Je voudrai par la même adresser un cordial remerciement à Pititom, qui m'a appris, à travers ses récits et introductions fleuves, les rudiments des compagnies aériennes, billets, et autres trucs et astuces que nous partageons.

Voici le routing complet :

CNX-BKK : Thai Airways - Boeing 777-300ER - Economy Class ( vous êtes ici )
BKK-SIN : Singapore Airlines - Airbus A330-300 - Economy Class
SIN-IST : Singapore Airlines - Boeing 777-200ER - Business Class
IST- WAW : à suivre
WAW-CDG: à suivre


photo map-4


L'aéroport :

CNX est agréablement localisé à 10 min de la vieille ville de Chiang Mai. Considérez que les terminaux sont comme une gare de train en Europe : en plein centre, 5 min pour le check-in, 2 min pour la sécurité et vos proches peuvent vous accompagner (presque) jusqu'à la porte de l'engin.

photo img_0297


Seul inconvénient : un portique de sécurité pour entrer dans le bâtiment ralenti le trajet jusqu'au check-in. Attente sous un soleil de plomb. J'ai d'ailleurs passé plusieurs fois la "sécurité" avec un Opinel dans mon sac et je n'ai jamais été inquiété.

Check-in effectué rapidement dans la file réservé au passagers business et Star Alliance Gold. Ma valise de 34,5kg ne fait pas broncher l'agent d'enregistrement, elle y appose, en plus du tag "BKK" et du sticker "Priority", une étiquette "heavy" indiquant 32Kg. Je comprendrai plus tard que 32Kg est la limite autorisée par la réglementation des conditions de travail des employés d'aéroport.

Le lounge :

Thai Airways est actuellement en train de rénover l'espace qui faisait office de lounge. L'ancien lounge était constitué de quelques banquettes entassées et d'un mini espace de catering.

L'espace utilisé par Thai Airways pour le temps des travaux est un restaurant thaï situé à l'étage du terminal domestique et donnant sur le parking.

photo img_0299photo img_0298

Les grandes baies vitrées opacifiées sont particulièrement efficaces pour faire pénétrer la lumière jusqu’au fond du « lounge » .

Point négatif, il n’y a pas de banquettes pour s’y affaler quelques minutes. Le mobilier et les nappes sont aussi d’un gout incertain.

Mais je trouve ici la formule particulièrement efficace : une table dispose quelques boissons, fruits et viennoiseries, tandis que l'on commande un plat chaud au restaurant.

J'ai pris une assiette de ผัดกะเพรา ( Pad Ga Prao ) : porc sauté au basilic ainsi qu’un thé glacé. Ce dernier était sur-saturé en sucre mais le plat était tout simplement délicieux et très épicé. Pas de photos puisque j'étais trop occupé à savourer mon déjeuner.

Le vol:

Voici l’heure de l’embarquement, il suffira d’à peine 1 minute pour passer la sécurité, me déplacer jusqu’à la porte et traverser le jet bridge.

Thai Airways envoi des appareils long courriers sur ce trajet d’à peine une heure : voici donc Hat Yai, un 777-300er âgé de 4,5 ans. 42 sièges business, 306 sièges éco.

photo img_0300

Des moteurs GE-90 sur un vol régional : on n’arrête pas le progrès.

photo img_0303

Je m’installe à l’arrière de l’appareil, une video ridicule faisant la promotion du tourisme en Thaïlande est diffusée : tournée au début des années 2000 elle met en scène une femme blonde en bikini se promenant nonchalamment sur une plage de sable blanc, regard dans le vide et sourire béat. Je me pose la question de l’intérêt de montrer les atouts touristiques du pays à des personnes qui sont déjà en Thaïlande, d’autant plus qu’une grande majorité des passagers sont thaïlandais et donc connaissent les us et coutumes du coin. De plus, les responsables en communication apposent des méthodes et des images qui semblent totalement hors de la réalité du pays.

Par pudeur, je montrerai uniquement des palmiers adjacent à la plage de sable blanc. L'IFE n'est par ailleurs pas fonctionnel : seulement la géolocalisation s'affiche, avec différents zooms automatiques.

photo img_0304

j’ai donc effectué un embarquement prioritaire grâce à mon statut. Il est pour moi très plaisant de traverser toute la longueur de l’avion vide pour m’installer à l’avant dernière rangée. L’avion se remplit doucement, et, comme toujours, l’arrière est moins occupé que l’avant. J'apprécie le siège pour sa têtière à oreilles orientables, ce qui permet de sommeiller confortablement. Notez également la présence de coussins sur chacun des sièges. Par ailleurs, certains passagers demanderont des couvertures : la température en cabine était assez basse.

photo img_0305

Taxi qui dure 2 min et nous voilà en vol: La « burning season » a commencé, le ciel n’est clairement plus aussi clair qu’un mois auparavant.

photo img_0307photo img_0310photo img_0313

Néanmoins, nous pouvons toujours apprécier la structure urbaine de la ville : la montagne , le carré, le fleuve et l’aéroport.

photo img_0314


10 minutes après le décollage c’est l’heure de la collation : dans mes précédents vol, Thai Airways m’avait toujours déçu par un sandwich chaud en caoutchouc. Ce qui est présenté n’est pas du niveau de Bangkok Airways mais cela est tout à fait correct :

photo img_0316


Il s’agit donc de 4 brochettes tomate-ananas-pomme-melon sur un lit de salades et carottes. Facile à manger, léger, cela aura été un parfait dessert à mon plat englouti au lounge.

photo img_0317

Le vol est presque trop court : nous voici déjà en approche finale à BKK.

Toujours étonnant ces constructions en bord d’autoroute :

photo img_0318


Au sol, à en juger par le nombre de grues, le nouveau terminal émerge doucement du sol:

photo img_0319


Deux stars aux formes dentelées : le terminal dessiné par Helmut Jahn, ainsi qu’un des 4 Boeing 787 DreamLiner de Thai Airways.

photo img_0320


Le voyage touche à sa fin. Pas de nourrice pour la sortie mais des bus : finalement, on ne se rend compte de la taille de la carlingue qu’en étant au sol. Belle bête!

photo img_0322
Afficher la suite

Verdict

Thai Airways

7.3/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Thai Airways Thai Airways Royal Orchid Silk Lounge

5.9/10
Confort5.5
Restauration7.5
Divertissements4.0
Services6.5

Chiang Mai - CNX

7.9/10
Fluidité8.0
Accès9.5
Services6.0
Propreté8.0

Bangkok - BKK

7.9/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

Il s'agit donc d'un vol d'une heure sur la compagnie nationale thaïlandaise.
J'ai choisi de voler avec Thaï Airways à cause de mon statut qui permet d'emporter plusieurs valises en soute.

Le vol acheté en promotion était 2 fois moins chers que Bangkok Airways ( compagnie que je préfère ) pour cette ligne.

L'aéroport de Chiang Mai, malgré son apparence un peu décrépite, fonctionne formidablement bien : accès facile, rapidité des contrôles, facilité d'orientation.

L'avantage de voler avec Thaï Airways sur la ligne CNX-BKK est la présence systématique de gros porteurs. Les sièges sont généralement de meilleure qualité, l'IFE fonctionne sur certains appareils ( en A350, la caméra extérieure et les films étaient disponibles ), et il était tout simplement plaisant de voler sur le plus gros avion bi-moteur existant.

Le lounge de substitution était très bien organisé, le staff aux aguets, et la nourriture formidable pour un petit lounge d'aéroport de taille intermédiaire.

En somme, un vol tout à fait correct, sans anicroche ni belle surprise.

Merci pour votre lecture et,

à bientôt pour un vol sur Singapore Airlines et son magnifique lounge à Bangkok.

Informations sur la ligne Chiang Mai (CNX) Bangkok (BKK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Chiang Mai (CNX) → Bangkok (BKK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Thai Airways avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 12 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.