Avis du vol Aegean Airlines Paris Athens en classe Economique

Compagnie Aegean Airlines
Vol A3 611
Classe Economique
Siege 6F
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:15
Décollage 29 Déc 17, 12:15
Arrivée à 29 Déc 17, 16:30
A3   #35 sur 87 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 155 avis
Pucinet
Par 1262
Publié le 30 mars 2018
Bonjour
Un aller-retour à Athènes pour le Nouvel an 2017 – 2018, l’occasion de quitter la fraicheur parisienne pour le soleil méditerranéen.
Comme il faut toujours une première fois, nous choisissons Aegan, concurrentielle sur cette ligne, avec des horaires qui nous vont bien.

Après les vacances d’été, c’est le moment de réserver notre voyage. Nous avions choisi les places non majorées à l’arrière, rang 28 avec hublot bien sûr.
2 jours avant le départ, enregistrement en ligne. Un process super clair, des écrans pas surchargés, des typos lisibles.

photo a3611-1photo a3611-2

Va pour changer de place. Que vois-je les rangées avant sont libres. Je n’ai pas envie d’avoir mon nez contre le rideau, donc je ne prends pas le rang 2 mais le 6. Après coup j’aurais peut-être du choisir le rang 4 à gauche

photo a3611-3

C’est confirmé, on a gagné 22 rangs, un pitch supplémentaire sans aucun doute. Oui, je suis content.

photo a3611-4

Le détail à la fin de l’enregistrement après avoir téléchargé les cartes d’embarquement.

photo a3611-5

Le jour J, le 29 décembre, arrivée sans trop de ralentissement avec notre de plus en plus cher Hubert au terminal 1, ce qui n’était bien sûr pas le cas pour ceux qui rejoignaient le terminal 2. C’est la deuxième fois cette année (c’est sans doute peu, dirons certains).

photo a3611-6

Notre vol est bien affiché, à l’heure

photo a3611-7

Nous avons nos cartes d’embarquement. Nous avons simplement besoin de déposer notre valise (1 valise en soute, 23 kg autorisé)

photo a3611-8

Explication pour le décollage, collage de la bande

photo a3611-9

J’en profite pour avoir une version papier à cigarette de nos boarding pass

photo a3611-10

Le même annoté après avoir déposé nos bagages

photo a3611-12

Sans attendre, la dépose de la valise. Peu d’attente. Au guichet, la jeune femme nous propose de laisser notre autre valise, initialement prévue pour la cabine, en soute et ce gratuitement car le vol est complet. OK pas de souci, ça de moins à trainer. Je récupère un autocollant pour mon carnet de voyage.

photo a3611-11

On veut faire un tour du camembert mais pas possible de le faire entièrement. On se dirige donc vers les passerelles si caractéristiques de CDG 1. A l'entrée, scan des billets par un agent souriant avec qui on plaisante. Il n'y a pas grand monde, ceci explique peut-être cela.

photo a3611-13

Ai même le temps de prendre des photos sans avoir droit à une remarque avant d’emprunter le tube.

photo a3611-14photo a3611-15

C’est par là. Il fait bien meilleur à Athènes, notre destination du jour, qu’à Oslo.

photo a3611-16

Oh, que vois-je ? Le Singapour Airlines, avion de notre vol de nos dernières vacances d’été, mais pas dans sa version A380. Et oui depuis novembre ce n’est plus la version géante pour le vol CDG / SIN.

photo a3611-17

Une vue de la salle d’enregistrement. Ça va ce n’est pas surchargé comme nous l’avons déjà vu.

photo a3611-18

Le passage sous le tarmac pour rejoindre le satellite

photo a3611-19

La montée. L’entre est bondée, ça déborde. Je n’ai pas osé sortir l’appareil photo tellement il y a de monde. Il y a 4 vols à l’embarquement. Les guides files sont de sortie. C’est vraiment oppressant. C’est le rush. Le personnel au PIF est tendu, tendu et en plus il y a des gens en formation. Mais le passage est fait de façon énergique. 3 postes d’ouvert. Finalement ça va assez vite car les gens savent ce qu’il faut faire, donc on ne perd pas de temps.

photo a3611-20

Après la pause café (2,10 €), servi par un personnel oh combien désagréable et faisant des réflexions totalement déplacées à la Brioche vraiment pas Dorée, on a réussi à trouver une table pour s’assoir, les places étaient chères. Bon j’avais dans mon dos les coups de sacs des gens faisant la queue pour Reykjavik.
Un petit tour sur l’appli, notre avion est au-dessus de Troyes. Je lis. Au moment où il a atterri je vais rejoindre les vitres pour l’immortaliser notre Airbus A321 immatriculé SX-DGA, d’avril 2009. Mais que vois-je ? Un nouveau-né Joon dans mon champ de vision.

photo a3611-22photo a3611-23

Allez, il ne faut pas rater cet instant même si le reflet de l’architecture se voit dans la vitre

photo a3611-24photo a3611-25

Perspective en revenant des toilettes

photo a3611-26

Nous sommes à la bonne porte. Embarquement est lancé. Nous patientons.

photo a3611-27

Longue attente dans la nourrice. AI le temps de m’ajuster pour le fuselage shot

photo a3611-28photo a3611-29

Teste même la version porte. Ce sera mieux une prochaine fois

photo a3611-30

Bon c’est par ici que ça se passe. Un seul rang en business aujourd’hui. Suis attendu par ce siège avec un pitch généreux, digne d’une business, hi, hi… Quasi 2 hublots pour moi, ça va aller

photo a3611-31photo a3611-32

Elégante têtière personnalisée pour cette fin d’année. Un détail qui fait la différence

photo a3611-33

On patiente. A l’entrée un Yassas par une hôtesse pas super chaleureuse mais ça va. Visite de mon environnement.

photo a3611-34photo a3611-35

Sans le magazine

photo a3611-36

Dehors c’est pas le grand soleil. Il a plu depuis que nous sommes arrivés.

photo a3611-37

Contenus du porte document frontal.

photo a3611-38

Illico et tant que nous sommes à l’arrêt les photos des pages les plus intéressantes du magazine

photo a3611-40photo a3611-39


La flotte au mois de décembre 2017
Ca permet de comparer avec mes prédécesseurs sur cette compagnie

photo a3611-41

Je rajoute le contenu du filet

photo a3611-42

Et le voila après la photo

photo a3611-43

Le chargement des bagages se poursuit, sous la pluie

photo a3611-44

Pas de chance pour la valise qui est ouverte, suivre la flèche rouge. Ca n’a pas eu l’air de perturber ou déranger les agents.

photo a3611-45

Décoration de saison au premier rang.

photo a3611-46

Les écrans descendent avec l’affichage de la géovision avec les distances, 2020 km jusqu’à Athènes. Ensuite diffusion des consignes de sécurité mais non. Les écrans remontent



Je pensais avoir la diffusion des consignes sur les écrans, mais nous avons eu une présentation par le personnel de cabine, à l’ancienne. La chef de cabine au micro en grec et en anglais. Elle s’interrompt car un passager du premier rang veut aller aux toilettes. Elle le fait assoir et reprend la démonstration après que sa collègue lui ai rappelé là où elle s’était arrêtée.

photo a3611-50

Enfin on est repoussé. Un chinois au départ. Nous avons ½ heure de retard.

photo a3611-52

Effet graphique des gouttes d’eau.

photo a3611-53

On est parti alors qu’un Norvegian venait d’atterrir

photo a3611-54

On retrouve le soleil. Il y avait quelques jours qu’on ne l’avait pas vu sur Paris. On a retrouvé les écrans après avoir atteint le plafond de croisière, avec la géovision. On file sur Reims. On a entendu un verre se briser durant la montée à l’avant de la cabine.

photo a3611-55photo a3611-56

Lecture approfondie de l’inflight magazine. Miniature

photo a3611-57photo a3611-58

Et l’incontournable cadeau très local, le komboloi, sorte de chapelet

photo a3611-59

Après avoir revêtu leurs tabliers rouges, les hôtesses s’activent autour des 2 chariots, l’un avec le solide, l’autre le liquide.

photo a3611-60a

Etant à l’avant de la cabine, nous allons être servi parmi les premiers.
photo a3611-61

Distribution du plateau, choix unique de plat. Donc un plat chaud, la particularité de A3, en moyen courrier, un pain, un sachet de crakers, une portion d’imitation de Vache qui Rit.

photo a3611-62

Quelques secondes plus tard, avec mon choix de boisson, capot découvert sur le pasticcio.

photo a3611-63

De plus près, c’est ça. Un incontournable de la cuisine familiale grecque, une déclinaison de gratin de pâtes avec de la viande hachée. C’était assez bien réussi. Ce n’est pas de la gastronomie, non plus

photo a3611-64photo a3611-65

Le dessert un gateau local recouvert de miel

photo a3611-66

Nous survolons les Alpes enneigées au dessus de la Suisse

photo a3611-67

C’est peut-être l’aéroport d’Engadin qu’on aperçoit au fond de la vallée

photo a3611-67a

Toujours aussi beau

photo a3611-68photo a3611-68a

On attend que les plateaux soient débarrassés. Il n’y a plus de géovision sur les écrans mais des vidéos touristiques.

photo a3611-69

Pour moi le tourisme c’est par le hublot. Nous survolons l’Italie et voyons distinctement Venise et sa lagune sous une belle lumière

photo a3611-70photo a3611-71

Et son aéroport Marco Polo en bas à droite

photo a3611-72photo a3611-73

A quelles secondes près, les nuages nous auraient gâché la vue.

photo a3611-74

Plan plus large pris avec un téléphone

photo a3611-74a

Le déjeuner se poursuit au-dessus des côtes croates

photo a3611-75photo a3611-76photo a3611-77

Variante

photo a3611-77a

Cool la géovision est revenue

photo a3611-78

Un service pour les boissons chaudes. Maintenant sieste

photo a3611-79photo a3611-80

Une heure plus tard nous avons bien entamé notre descente par le nord près de Marathon

photo a3611-81

Le soleil est au rendez-vous

photo a3611-82photo a3611-82a


Les oliviers sont là
photo a3611-83

Finale. Le hublot n’est pas très propre
photo a3611-84

Il est 16 h 10 locales, nous venons d’atterrir à Athènes

photo a3611-85photo a3611-86

Demi tour

photo a3611-87photo a3611-88

Pour l’entrainement

photo a3611-89

5 minutes plus tard, arrivée en porte

photo a3611-90

Aegan est à la maison

photo a3611-91photo a3611-92

La mécanisation n’a pas eu le dernier mot face à la crise grecque, une façon de faire travailler 3 personnes

photo a3611-93

Par ici la sortie. Le protocole a été respecté avec le rideau tiré afin de laisser le temps aux personnes du premier rang en business de sortir avant le reste de la cabine.

photo a3611-94

Deux dernières photos avant de rejoindre l’aérogare

photo a3611-95photo a3611-96

Ca va ce n’est pas la foule

photo a3611-97

Merci mais je n’y crois pas

photo a3611-98

Ce panneau est assez discret, à l’entrée de la salle de livraison des bagages

photo a3611-99

Une configuration de la salle prévue pour avoir pas mal de vols en simultané
photo a3611-100

Les arrivées de l’après midi

photo a3611-101

Un sapin électrique se cache au fond

photo a3611-102

C’est bien là. Nous n’avons pas attendu trop longtemps notre valise.

photo a3611-103

10 minutes plus tard nous sommes sortis

photo a3611-104

Pour récupérer le train pour rejoindre le centre ville, il faut sortir pour aller emprunter la passerelle qu’on aperçoit au fond. Métro/RER avec un prix unique assez élevé depuis l’aéroport pour le centre.

photo a3611-105

L’itinéraire du jour

photo a3611-106photo a3611-107

Merci de votre lecture
Afficher la suite

Verdict

Aegean Airlines

7.4/10
Cabine8.0
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration8.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Athens - ATH

7.5/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Une première fois très agréable avec Aegan, que j’aurais plaisir à reprendre, en plus depuis le T1 de Charles de Gaulle.
Le fait d’avoir voyagé aux premiers rangs a participé au supplément de confort. Oui j’en reveux.
Le plat chaud est un vrai plus, qui fait la différence.
Le personnel n’était pas super chaleureux mais pas distant non plus. J’en garde un plutôt bon souvenir.
Ce fut un très bon vol, avec en prime le soleil sur une bonne partie du voyage. Une bonne façon de rejoindre Athènes.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Athens (ATH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 31 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Athens (ATH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Aegean Airlines avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 50 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

  • Comment 439010 by
    Benoit75008 7316 Commentaires

    Merci pour ce très beau FR qui nous redonne un peu de chaleur!

    Le comportement du personnel chargé des valises se passe de commentaire....^^

    Le catering est idéal pour la durée du vol et il me semble qu'un film est diffusé sur l'écran central?

    Arrivée magnifique sur les terres grecques qui vous ont permis de vous évader de la grisaille tenace de cette hiver!

    Bon weekend pascal et à bientôt!

  • Comment 439015 by
    Pucinet AUTEUR 361 Commentaires

    Merci Benoit pour le commentaire.
    Oui le soleil d'Athènes fut très agréable.
    Non pas de film diffusé cette fois là (ni au retour non plus)

  • Comment 439027 by
    Esteban TEAM GOLD 12953 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Avoir des sièges à l'avant permet de bénéficier du pitch business, toujours agréable quand c'est gratuit. Joli petit plateau repas que propose Agean, pas de la haute gastronomie certes, mais tout à fait correct.

    Bon week end !

  • Comment 439067 by
    KL651 4509 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Service très correct comparé à la concurrence, espérons que ça perdure...

  • Comment 439113 by
    Ethernam 19 Commentaires

    Bonjour !

    Merci pour ce FR !
    Sympa le pitch amélioré pendant le vol. Est-ce que ce siège était gratuit à l'enregistrement pour tous les passagers ou est-ce un avantage de votre carte de fidélité ?

    Je trouve le plat chaud proposé appétissant !

    A+

    Olivier

    • Comment 439134 by
      Pucinet AUTEUR 361 Commentaires

      Merci Olivier pour le commentaire.
      Oui à l 'enregistrement le siège était gratuit.
      Il ne me semble pas que ce soit un avantage à ma fidélité (c'est la première fois que j'empruntais Aegan).
      Je ne suis pas adhérent au programme Aegan mais à celui de Star Alliance, M&M en l’occurrence et rien de spécifié lors de l'enregistrement.
      En revanche je n'ai pas tardé à le faire dès l'ouverture en ligne. Je pense l'avoir fait vers 12 h 15 (8è,indiqué sous SEQ : sur le boarding pass réédité à l'aéroport, pas d'indication sur le boarding pass pdf reçu à l'enregistrement)

  • Comment 439406 by
    Numero_2 9991 Commentaires

    Merci pour ce FR aux belles vues aériennes.

    Le plat chaud servi sur A3 est une exception qui n'en est pas vraiment une car quasiment toutes les compagnies legacy offrent un plat chaud en Y sur les vols dépassant 2h30.

Connectez-vous pour poster un commentaire.