Avis du vol Emirates Paris Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK74
Classe Economique
Siege 55A
Temps de vol 05:45
Décollage 12 Mar 18, 15:35
Arrivée à 13 Mar 18, 00:20
EK   #4 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 538 avis
The_Mabb
Par 2919
Publié le 8 avril 2018
Voilà près de 4 ans que je n'avais pas fais le moindre vol et ça commençait à bien me manquer.

Vers le mois de Septembre 2017, je commence à jeter un œil pour me rendre au pays du matin calme. Cela faisait un moment que ce pays me faisait de l’œil et après avoir fait le pays du soleil levant, il fallait bien que je fasse la Corée du Sud.

Je regarde donc avec plusieurs compagnies (AF, KE, EK, EY, et QR) au départ de CDG.
L'offre d'AF en vol direct pour Séoul était trop cher (~1100€), légèrement moins cher pour KE (~900€)
Je me rabats donc sur les compagnies du Golfe et jette mon dévolu sur EK et m'en sort pour tout juste 700€ (CDG-DXB-ICN-DXB-CDG).
Tous les vols seront effectués en 380 ce qui a joué dans le choix de la choix de la réservation.

Voici donc le routing

- 1: Emirates 74 Paris Charles de Gaulle (CDG) - Dubaï (DXB): Vous y êtes


- 2: Emirates 322 Dubaï (DXB) - Séoul Inchéon (ICN): Vol EK322


- 3: Emirates 329/323 Séoul Inchéon (ICN) - Dubaï: A venir


- 4: Emirates 73 Dubaï (DXB) - Paris Charles de Gaulle (CDG): A venir



L'année 2017 se terminant et 2018 débutant, j'attends avec impatience le début de ce voyage qui finit par montrer le bout de son nez.

Je termine le boulot la veille au soir à 22h30. La nuit sera courte car j'ai prévu de me lever vers 3h40 pour pouvoir être à peu près sur le fuseau horaire de Séoul et ainsi dormir pendant le vol Paris-Dubaï.

Le réveil sonne donc, assez matinale, après une courte nuit de sommeil.
Je finis ma valise et en profite pour découvrir les programmes de nuit soporifiques que nous offre la télévision française.

Sur les coups de 8h00-8h15, je me décide à partir avec une bonne marge de sécurité en direction de CDG, et prends donc le RER D puis le RER B jusqu'à CDG.
Et heureusement, tout est fluide jusqu'à l'aéroport..

photo 29693412_1929545673934641_790892719_o

Et après 45min de trajet, me voilà à CDG.

Je passe devant notre fameux écran de départ mais mon vol n'est pas encore affiché pour le moment.

photo img_2548

Je profite donc d'un peu de temps libre pour faire un tour dans le T2 et prendre quelques oiseaux en photos.

photo img_2549

Et le seul assez bien visible pour le coup et ce 777-300ER de la Saudia qui attend sagement son vol retour vers Jeddah.

photo img_2551

J'aurai bien pris en photo le 777-300ER d'Etihad qui plus est avec encore l'ancienne livrée mais la passerelle en a décidé autrement et le résultat est plus que pas terrible.

photo img_2552

Après ce maigre spot (le suivant arrive, pas d'inquiétude), je prends la direction du Starbucks qui n'est pas dans le 2C mais dans le 2A, donc un peu de marche supplémentaire s'impose.
Je me pose tranquillement avec mon péché mignon, un frappuccino Caramel et un wrap au saumon un peu sec malheureusement.

photo img_2553

Après une petite pause, je retourne en direction du 2C où mon est pour le moment annoncé à l'heure.

photo img_2554

Pensant que l'enregistrement ouvre qu'a 11h, je passe devant les comptoirs Emirates et j'ai le plaisir de constater que l'enregistrement est ouvert.
Direction la file "On-Line Check-in". Mais ma chance habituelle dans les files d'attente est de sortie et je tombe sur une "handicapée" de la vie qui mettra près d'1/4 d'heure à s'enregistrer.
Une fois "l'handicapée" et le passager me précédant passés, mon tour arrive. L'enregistrement et rapide et efficace et comme j'avais déjà imprimé ma BP, je demande quand même à l'hôtesse de mes réimprimer les 2 BPs pour pouvoir les garder.
Bref, hormis ce léger "désagrément", l'enregistrement aura été rapide et efficace.

photo img_2555photo img_2569_li

Direction ensuite les contrôles de sécurité, youpiiii (2nd degré bien sur).

Contrôle des passeports plus que rapide, je dirai même expéditif. En viens ensuite la "fouille". Des agents sont présents pour guider les passagers vers les contrôles qui avancent mais c'était bien sur sans compter sur 2 passagers qui n'écoutent pas et qui du coup pètent un scandale car ils sont dans une file non fluide. Mais bon, pour ma part, une petite fouille supplémentaire du sac s'imposera car andouille que je suis, j'ai omis de sortir mon PC de mon sac.

Bref passeports et contrôles de sécurité seront passés en 10 minutes à peine, ce qui me permet de ressortir l'APN pour pouvoir prendre de nouveau des photos.
A commencer par cette partie de 777-300ER de Cathay Pacific.

photo img_2556

Delta Airlines et son 767 sur le taxiway pour la 26R.

photo img_2557

Je profite du Dutyfree pour acheter du parfum pour ma mère.

photo img_2558

Après cette courte escapade, retour au spotting à travers le terminal.
Désolé d'avance pour certains reflets ou flous sur les photos.

Une autre vue du 777-300ER de la Cathay.

photo img_2559

Un 737-800 d'El Al qui embarque ses passagers pour Jérusalem ou Tel Aviv, je ne me souviens plus.

photo img_2560

Air Canada et son 777-300ER avec encore son "ancienne livrée"

photo img_2561

Et pendant ce temps, Singapore Airlines passe en arrière plan avec son 777-300ER aux couleurs de Star Alliance et remonte le taxiway vers la 26R avant de décoller pour Singapour.

photo img_2564

Certaines parties du vitrage sont malheureusement opaques, comme si de la pollution avait salie les vitres et rendent un résultat un peu moins clair.
En témoigne la photo de ce 777-300ER de JetAirways pour Mumbai.

photo img_2565

Un A320 d'Aéroflot qui est prêt à l'embarquement.

photo img_2568

Le 737-800 d'El Al au taxi pour la 26R lui aussi.

photo img_2570

Le 77W de Singapore en rotation.

photo img_2572

Le 350 de Vietnam Airlines remorqué jusqu'à sa porte je pense mais à confirmer.

photo img_2574

Le 330 de MEA venant tout juste d'atterrir et se dirigeant vers sa porte.

photo img_2576

Et AF suis derrière SQ avec ce 330 qui commence tout juste à rentrer son train d'atterrissage.

photo img_2579

L'embarquement terminé et le repoussage finit, le 77W de Jet Airways se dirige à son tour vers le 26R.

photo img_2583

Un minibus local sur la taxi (318)…

photo img_2585

… qui est suivi de près par ce 737-700 de Tarom…

photo img_2586

… qui lui même est suivie par un grand frère du 318 d'AF.

photo img_2587

BA se met en route, à son tour lui aussi, vers Heathrow.

photo img_2588

Et pour finir, un 777-200 d'AF qui vient lui aussi d'atterrir et qui se rend au parking.

photo img_2590

Et voilà mon mérou du jour qui vient de poser ses roues sur le tarmac de CDG.

photo img_2594

J'ai beau l'avoir déjà pris plusieurs fois, je le trouve toujours aussi impressionnant que ce soit par la hauteur que par son envergure.
Le voici arrivant doucement mais surement au parking.

photo img_2595

Encore quelques centimètres et ce sera parfait.

photo img_2597

STOOOOP, on est bon là.

photo img_2598

Pas de temps à perdre, l'équipage au sol s'active pendant qu'un 330 décolle tranquillement en arrière plan.

photo img_2601

Les soutes commencent à être déchargées pendant que le 77W de Cathay termine son repoussage.

photo img_2602

Ce ne sera pas la plus belle des photos de ce report mais c'était l'occasion ou jamais de pouvoir photographier ce 747-400 de Wamos qui a été loué si je ne dis pas de bêtise par Corsair.

photo img_2605

Le déchargement bientôt terminé, ce sera au tour ensuite du chargement de commencer.

photo img_2606

Avant d'embarquer j'en profite pour faire la photo corporate de FR.

photo 29694059_1929547367267805_1296933427_o

Et l'embarquement commence. Beau bazar à la française bien sur, beaucoup de passagers ne respectant pas leur zone de placement. Etant pour ma part dans la zone E, je serai la dernière zone a embarqué ce qui me va parfaitement bien.

photo img_2607

Mon tour arrive enfin et c'est parti direction le jetbridge.

photo img_2609

Et le mérou du jour est donc A6-EDR, un coucou rentré il y'a déjà presque 7 ans au service d'EK.

photo 29681257_1929547463934462_1297116846_ophoto img_2610

Accueil sympathique du personnel de cabine et direction mon siège le 55A, qui à l'avantage d'être proche de la sortie et donc de ne pas trop à avoir à attendre lors du débarquement.

photo img_2611

Pour ma part, c'est mon 1er voyage dans la cabine économique d'Emirates et j'en suis agréablement surpris.
L'IFE est de bonne taille, l'offre de films proposée et enrichie (nouveaux films, mais aussi de bons vieux classiques).

photo img_2614

Voici donc le vol du jour.

photo img_2623photo img_2622

Pour mon 1m87, je suis satisfait du pitch qui permet de tendre assez mes jambes sans avoir trop de courbatures au bout de 30mins.

photo img_2615photo img_2637

L'avantage du 55A est que j'ai la chance d'avoir 2 hublots pour moi tout seul. Le voisin du jour est un 777-200 d'El AL qui a pris la place de son petit frère, le 737-800.

photo img_2626photo img_2627

Les consignes de sécurité de l'Airbus A380-800.

photo img_2619photo img_2620photo img_2621

La pluie commence à arriver doucement mais surement sur le sol parisien. L'avantage je trouve d'embarquer en dernier est que le temps d'attente avant le repoussage est court, et ce dernier arrive tout juste 10 minutes après que j'ai embarqué.
Le commandant prend la parole, et c'est un commandant Français, qui quelques minutes avant le repoussage et nous annonce un temps de vol inférieur à 6H45 et un météo assez clémente pendant le vol.
Nous repoussons donc assez rapidement. Les annonces de sécurité sont lancées d'abord en Arabe, puis Anglais et pour finir en Français.
Une fois les annonces terminées, les moteurs démarrés, nous voilà fin prêt pour la taxi vers, vous l'aurez deviné… la 26R.

photo img_2625photo img_2630

Et nous commençons le taxi…

photo img_2631photo img_2632

… Ce qui permet de voir quelques oiseaux nationaux.
Un 777-200ER d'AF.

photo img_2633

Un 777-300ER d'AF.

photo img_2634

Et l'un des nouveuax bébé de la flotte, le 787 Dreamliner d'AF, qui nous cède la priorité.

photo img_2636

Et nous voilà, en train de nous aligner sur la 26R.

photo img_2638photo img_2639

Et c'est parti, take-off.

photo img_2640photo img_2641

V1 et rotate…

photo img_2642photo img_2643

Postive climb et gear up. Au passage la rentrée/sorite du train est assez silencieuse à l'avant de l'appareil, tout juste percevable.

photo img_2644

De petits vortex se forment.

photo img_2646

Et nous survolons le Bourget avant d'effectuer un virage gauche.

photo img_2648

Et après le virage gauche et passé la couche de nuage, voici un ami que je n'avais pas vu depuis un long moment sur Paris, le SOLEIL.

photo img_2650photo img_2649photo 20180312_144546_hdr

Peu de temps après le décollage, le service commence.
Les menus nous ont été distribué au sol.

photo 30264803_1935299776692564_4962805818282999808_o

Et cela commence avec un petit sachet qui fait un peu de peine, avec quelques gâteaux apéritifs se battant en duel et pour ma part, un verre de jus de mangue.

photo img_2652

Viens ensuite le tour du plat principal.
Mon choix s'est porté sur le poulet avec sa sauce crémeuse aux champignons, l'autre offre n'avait pas l'air mauvaise mais les épinards étant mes ennemis de toujours, je ne me sentais pas de la choisir ;)
L'entrée quand à elle était plutôt bonne, mais le dessert était un crumble aux fruits rouges qui je trouvais, était un peu trop farineux en bouche et légèrement trop sucrée.
Mais en soit, l'offre proposé était satisfaisante.

photo img_2654

Après le repas, je regarde quelques infos sur le vol et nous volons donc à un altitude de 39.000ft où la température extérieure y est bien fraîche avec un joli -54°C.

photo 20180312_164452

Par la suite, je commence à regarder l'offre des nouveaux films que je n'ai pas eu l'occasion de voir et lance "Blade Runner 2049" mais au bout d'un 1/4 d'heure, je mets pause et ferme les yeux
Pour me préparer au décalage horaire vers la Corée ou l'Asie de l'est en général, je m'étais levé tôt pour pouvoir dormir pendant le vol vers Dubaï (la nuit ayant déjà commencé sur Séoul) et ainsi ne pas trop être fatigué en arrivant et je ferme les yeux un bon moment.
J'émerge donc au dessus de la Turquie mais abandonne l'idée de continuer Blade Runner 2049.
Mes voisins étant très aimable, je le dérange juste une fois pour aller me dégourdir les jambes et ces derniers vont en faire de même.

Petit tour vers le galley et papote avec une des hôtesses, très aimable avant d'aller regagner mon siège.

photo 20180312_192250photo 29942674_1931712297051312_2122645939_o

Je découvre une suite d'un des dessins animés que je regardai enfant, Monstres&Cie, que je commence à regarder au niveau de Bagdad.
Je constate 3 inconvénients dont un propre au siège côté fenêtre et un autre que j'ai constaté sur 2 vols:
- la tactilité n'est pas forcément bien calibrée sur certains écrans ce qui est parfois un peu gênant.
- la prise jack sur certains sièges fatigue et du jeu s'est installé ce qui fait qu'il faut réussir à entortiller le câble pour pouvoir avoir le son des 2 côtés.
- sur les sièges côtés hublots, il n'y a qu'une prise USB et non de prise standard, ce que je ne comprends pas car la place est disponible pour 2 prises. L'inconvénient est donc que via la prise USB, le temps de charge est plus long.

photo 20180312_185331photo img_2655

Avant même la fin du film, nous commençons la descente sur Dubaï.

photo img_2656

La descente est assez rapide et nous ferons si je me souviens qu'un seul "holding" au dessus de Dubaï.

Et après quelques virages, nous nous alignons sur la 30L.



Et nous posons les roues en avance sur le sol Emirati.

photo 20180312_234347photo 20180312_234409

Nous dégageons la piste et prenons le chemin du taxiway qui serait des plus courts car notre porte est celle qui est la plus proche de notre sortie.

photo 20180312_234553photo 20180312_234558

Le débarquement est assez rapide et fluide et j'en profite pour prendre une dernière photo de l'avion du jour.

photo img_2658

Et direction les contrôles de sécurité très très fluide de DXB. J'en profite pour me connecter à la Wifi de l'aéroport gratuite tout le temps et de bonne fluidité.

photo img_2659

Et ensuite, je jette un petit coup d’œil sur l'écran des départs et mon vol est à l'heure et le temps pour aller à la porte est assez court.

photo img_2660

La route du jour entre CDG et DXB.

photo 29746592_1929547420601133_457991943_o

Et c'est sur cette dernière photo que ce FR prend fin. La suite dans le prochain opus…
Afficher la suite

Verdict

Emirates

8.9/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration7.5

Paris - CDG

7.1/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services6.5
Propreté7.0

Dubai - DXB

9.3/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Aéroport de CDG:
- Aéroport assez propre et facile d'accès par le RER.
- La présence de Roms est malheureusement fâcheuse, pas tant pour nous français car nous ne sommes pas pour eux, à CDG, les proies les plus facile. Et donc les touristes sont ceux qui se font le plus alpagués et donne une réputation mauvaise de la France, qui est déjà assez dégradée comme ça sur ce sujet.
- Fluidité assez efficace pour le coup à CDG mais pas non plus la meilleure.
- Je n'arrive toujours pas à concevoir qu'en 2018, qu'ADP ose proposé un wifi payant alors que dans quasiment tous les aéroports, la wifi est gratuite, et c'est bien dommage.

Emirates:
Bon service proposé par Emirates, le confort pour la classe économique est très satisfaisant.
L'offre de restauration est elle aussi convenable. Seul bémol pour le dessert, un peu trop farineux et sucré.
Les PNC ont été très aimable et serviable, réagissant aux demandes rapidement.
Lo'ffre de films est elle aussi bien à jour et bien enrichie.

Aéroport de Dubaï:
- La propreté et la fluidité de DXB sont excellentes, R.A.S
- Le contrôle de sécurité sont rapides malgré l'arrivée à la chaîne d'A380s et 777s.
- Les shoppings sont heureusement ouverts H24.

Bref, un très bon vol avec Emirates, qui ne fait, que renforcer ma fidélité avec EK.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 87 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 440034 by
    Aigle_voyageur 427 Commentaires

    Merci pour ce FR que personnellement, j'attendais avec impatience.

    Très bon vol, Malgré la cabine Y vieille génération, le confort reste très satisfaisant. Les choix de plats sont plutôt pas mal je trouve pour ce vol.

    Pour quelques 3 heures de correspondance, ça aide beaucoup quant au décalage horaire.

    Vivement le prochain tronçon :)

    • Comment 440051 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci beaucoup du message,
      Je savais hélas d'avance que j'aurais une cabine vieille génération, les nouvelles étant sur quasiment aucun A380 au moment de mon vol et à l'heure actuelle, seulement quelques un en bénéficie dont celui qui a fait le vol inaugural vers Beyrouth.

      Le prochain tronçon, ne sera pas des plus fournis à l'inverse du vol retour ICN>DXB mais j'expliquerai pourquoi.

  • Comment 440039 by
    Benoit75008 GOLD 7509 Commentaires

    Merci Loin pour ce FR,

    Bon vol avec des voisins agréables et une cabine qui reste confortable.
    Catering correct et IFE relativement riche en programmation, cela aide fortement!

    A bientôt pour la suite

    • Comment 440052 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci du message Benoit,

      Disons que j'avais aussi pris mes dispositions avant le vol pour éviter de me lever 36 fois et puis ils partaient en vacances ce qui aide à être agréable lol ;)
      L'offre est bien riche et cela aide fortement, je suis bien d'accord.

  • Comment 440077 by
    indianocean GOLD 6741 Commentaires

    Merci pour ce FR très agréable à lire, Loïc

    Le souci des vols vers l'est qui partent en début d'après-midi, est qu'il n'est pas facile de dormir à bord. Bonne idée donc de se caler sur l'horaire de la destination.
    Mais pas facile quand même quand le vol suivant part au milieu de la nuit. C'est le principal inconvénient des vols qui passent par le golfe.

    Heureusement que vous aimez les aéroports car partir de Paris à 08h pour un vol prévu à 14h, ça fait une sacrée marge.

    Même si le vol de Leadership entre CDG et AUH date de plus de quatre mois, on a là un élément de comparaison entre des deux concurrentes du golfe.
    Je constate que les deux compagnies ont toutes deux cédé aux desserts industriels et au pain sous plastique.
    Mais, le plat chaud et l'entrée sont bien plus appétissants chez EK.

    Force est de constater que la taille de l'A380 joue aussi dans la note du confort.
    Quant à l'IFE, c'est un des points forts d'Emirates.

    • Comment 440129 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci beaucoup pour le message.

      Effectivement, ayant fait l'expérience il y a 8 ans en allant au Japon avec le vol AF275 ou 76, en décollant à 13h30 et en atterrissant à 8h30 heure locale, il m'avait fallu une bonne semaine pour me recaler complètement sur le fuseau japonais (bon j'avais 14 ans aussi).
      Cette fois, j'ai pris les devant. La correspondance de nuit à Dubaï a été un peu chaotique mais la suite au prochain FR.
      L'avantage avec EK, c'est que le vol pour ICN et l'Asie en général atterrit à 16h50 heure locale, du coup le temps de sortir de l'aéroport et de rejoindre la ville, il est facilement 19h00 donc presque l'heure de dormir.
      Autre avantage pour dormir sur le vol pour DXB et le peu de bruit que l'A380 et ça, c'est un vrai plus pour se reposer.

      Effectivement, à 9h à CDG pour un vol à 14h, c'est de l'avance mais connaissant bien la ligne D et B, je préfère anticipé, un problème est vite arrivé.

      Malheureusement, le dessert était le point noir de ce repas, le pain quant à lui aurait plus sa place au petit déjeuner qu'autre chose.
      Le plat chaud avait une bonne saveur.

      Oh oui, un bon point fort qui peut faire jouer dans la balance...

      A bientôt pour la suite

  • Comment 440160 by
    Nollaig GOLD 1541 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    L’A380 est toujours très confortable je trouve.
    Une prestation classique, du bon EK!
    Dommage que vous ayez eu une ancienne génération mais l’IFE d’EK est toujours bien fourni et reste une valeur sure!
    À bientôt

    • Comment 440164 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci du message.

      Je trouve que c'est aussi un excellent appareil et surtout très silencieux.
      Comme je le disais, les 1ers A380 a changé de look étaient encore aux ateliers quand j'ai effectué ce voyage.

  • Comment 440202 by
    KL651 4478 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Prestation honnête mais pas forcément suffisante pour un vol de 6h ou un snack mériterait d'etre servi avant l'atterrissage.
    Lever à 4h du matin, vous etes courageux!
    Je suis surpris qu'ADP et la police ne fassent pas plus attention à remédier à ce problème des roms à CDG.
    D'autant qu'ils ne sont jamais au T1 ni au 2E/2F donc ils sont faciles à chasser.

    • Comment 440257 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci du message.
      Ouais je me suis fais le même avis et d'autres passagers aussi mais au dire des PNC, le temps de vol ne permet pas 2 services.
      Le problème c'est qui les virent sûrement mais reviennent après.

  • Comment 440211 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8145 Commentaires

    Merci de ce récit très complet Loic.
    Joli spotting à CDG. Comme vous la présence des Roms me pose problème quand on sait que ce sont les touristes un peu naifs qui font les frais de leurs méfaits.
    A bord de cet A380 un bon service avec un pitch suffisant, un système de divertissement complet et un plateau qui me parait bien mais dont le dessert très industriel est cheap. Il me semble qu'une collation etait servie avant l'atterissage par le passé. A bientot pour la suite.

    • Comment 440259 by
      The_Mabb AUTEUR 276 Commentaires

      Merci du message.
      Ouais et le problème, c'est que les touristes gardent cette image de la France, alors que ce n'est pas ça la France, mais bon...
      Et beh j'avoue que la collation avant l'atterrissage n'aurait pas été du luxe car j'avais faim à la fin ;)

  • Comment 440322 by
    Esteban TEAM GOLD 11351 Commentaires

    Bonsoir Loïc,

    Merci pour le partage et superbe bonus pour commencer !

    L'A380 reste un superbe avion et EK sait bien le mettre en valeur. Par contre, la suppression du deuxième service, comme déjà lu sur d'autres reports, est un vrai point négatif.

    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.