Avis du vol China Airlines Taipei Guam en classe Affaires

Compagnie China Airlines
Vol CI26
Classe Affaires
Siege 2K
Temps de vol 03:50
Décollage 03 Mar 18, 08:00
Arrivée à 03 Mar 18, 13:50
CI   #7 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 91 avis
ilyes
Par SILVER 774
Publié le 6 mai 2018
Bonjour à tous,

Ce vol marque définitivement le retour vers les vacances, mais quelques surprises sont à la clé…


    Aéroport Charleroi – Aéroport Istanbul Sabiha Goksen, classe Economique, Pegasus Airlines
    Aéroport Istanbul Sabiha Goksen – Aéroport international de Doha, classe Economique, Pegasus Airlines (pas reporté)
    Aéroport international de Doha – Aéroport de Sydney, classe Affaires, Qatar Airways
    Aéroport de Sydney – Aéroport de Melbourne, classe Economique, TigerAir
    Aéroport de Melbourne – Aéroport international de Queenstown, classe Economique, Jetstar
    Aéroport de Queenstown – Aéroport d’Auckland, classe Economique, Air New Zealand
    Aéroport d’Auckland– Aéroport de Sydney, classe Affaires, Latam
    Aéroport de Sydney – Aéroport de Taiwan, classe Affaires, China Airlines
    Aéroport de Taiwan – Aéroport de Guam, classe Affaires, China Airlines
    Aéroport de Guam – Aéroport de Hong-Kong, classe Affaires, United Airlines Micronesia
    Aéroport de Hong-Kong – Aéroport international de Londres-Heathrow, Première classe, Cathay Pacific
    Aéroport international de Londres-Heathrow – Aéroport Paris CDG, classe Economique, Air France
    Aéroport Paris CDG – Aéroport de Bordeaux, classe Economique, Air France


Je quitte l’A350 de China Airlines au tout petit matin, il est 4h35 à Taipei…

L’aéroport est vide et la marche est longue pour rejoindre l’aile de l’aéroport d’où mon vol part.
Etant donné qu’il n’y a pas d’employé à l’heure à laquelle le vol en provenance de Sydney se pose, un panneau indique aux passagers les portes pour chaque correspondance.

photo 1

J’arrive à l’endroit où je dois passer le PIF mais il n’y a aucun employé. Ils arriveront 10 minutes après moi et mettront 15 minutes à tout mettre en ordre avant que je puisse passer.

photo 2photo 3

Les salons sont situés à l’étage du hall d’embarquement.

photo 4

Eva Air et China Airlines sont dans leur hub : vus de l’extérieur, les salons Eva Air font drôlement envie.

photo 5photo 6

Le salon China Airlines semble être beaucoup plus consensuel.

photo 7

Je suis le premier à entrer, accueil courtois.

photo 8

Je resterai seul pendant 30 bonnes minutes, la moquette est en bonne place.
Une aile du salon est réservée aux sanitaires.

photo 9

Le buffet est au fond du salon, avec une offre salée conséquente de bon matin (ce qui ne me déplait pas).

photo 10
.
photo 13
.
photo 14

Voici ma première sélection

photo 11

Elle sera enrichie par la suite de dim sum.

photo 12

Oh et puis tant qu’on y est … un peu de viande finement tranchée et assaisonnée.

photo 15

La version Taiwannaise de GQ est disponible mais doit être restituée dès que l’on a fini la lecture.

photo 16

Je demande à prendre une douche mais comme il y a une seule douche dans ce salon, il faut attendre que le passager me précédant termine.

C’est cependant suffisamment spacieux et bien pensé.



Une fois rafraichi, je prends le chemin de la porte d’embarquement.

photo 21

Sentez-vous cette odeur de paxbus ?

photo 23

L’embarquement est lancé avec un respect strict des priorités, on sent que Guam est une destination loisir au vu des tenues arborées par les passagers.
Promenade sous la brume taiwannaise…



Promenade qui aura duré 5 minutes, nous laissant au pied de ce 737.

photo 30

Des journaux sont proposés aux passagers : étant incapable de déchiffrer le moindre caractère, je passe mon tour.

photo 31

Je découvre mon siège pour ce vol, et il faut reconnaître que la configuration 2-2 me plait.

photo 32

Les motifs sont légions chez China Airlines.

photo 33

Je vois pour la première fois un avion d’Air Macau.

photo 34

Le leg est bon.

photo 35

Je constate que mon sac à dos est bien du voyage.

photo 36

Un casque est remis à l’ensemble des passagers.

photo 37photo 38

Sur les 8 sièges, 6 seront occupés par 8 passagers. Deux bébés seront sur les genoux de leurs parents.

photo 42

Une couverture est également disposée sur le siège.

photo 39

Une boisson est proposée ainsi que les snacks qui m’ont déjà été servi sur le vol précédant.

photo 40

L’inclinaison du siège n’est pas très importante : c’est dommage, j’avais eu mieux avec Iberia en A319.

photo 43

Néanmoins, la cloison à l’arrière n’aide pas.

Eu égard des vols qui ont rythmé mes vacances jusque là, on est dans une bonne moyenne en terme de durée !

photo 44

Nous décollerons rapidement … mes paupières sont lourdes…

photo 45photo 46photo 47

…. Et nous voilà sous le soleil.

photo 48photo 49

Un oshibori est remis, marquant le début du service.

photo 50

Je demanderai toutefois à pouvoir faire un somme et à manger une fois réveillé, ce qui me sera accordé.

40 minutes plus tard, retour à la réalité : j’ouvre le menu et retiens les noodles.

photo 51

La carte des vins reprend les grandes lignes du vol précédent.

photo 52

Voici le plateau tel que servi : le croissant fait une drôle de tête.

photo 53photo 56

Un thé m’est également apporté.

photo 54

Le plat est très bon, le vin un ton en-dessous, je pense que les épices qui accompagnaient la viande n’ont pas aidé…

photo 55

Contrairement à ce que la photo peut laisser penser, les fruits étaient bons, eux.

photo 57

Les toilettes sont propres.

photo 58

C’est reparti pour un dodo de près de 2 heures, interrompu par l’annonce du commandant de bord du début de la descente.

photo 59

La soif est telle, à mon réveil, que je devrais demander deux verres d’eau à l’hôtesse pour reconnecter les neurones.

photo 61

Je profite de la descente pour remplir les différents papiers demandés.

photo 63photo 64

L’approche à elle seule suffit à justifier ce vol : c’est beau.

photo 66photo 67

Là on déchante …



On se parke à côté de ce 737 United.

photo 73

L’aéroport n’est pas très engageant.

photo 74

Aussitôt arrivé, aussitôt avec mon prochain BP en main… la suite bientôt !

photo 78
Afficher la suite

Verdict

China Airlines

6.9/10
Cabine7.5
Equipage8.5
Divertissements5.0
Restauration6.5

China Airlines Lounge - 2

7.6/10
Confort7.5
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services7.0

Taipei - TPE

7.5/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.0

Guam - GUM

6.8/10
Fluidité7.5
Accès6.0
Services7.5
Propreté6.0

Conclusion

En définitive, un bon vol avec une cabine plutôt qualitative pour un mono-couloir. J'ai plutôt bien dormi.

L'équipage était très professionnel et plus chaleureux que sur le vol de nuit entre Sydney et Taipei.

Le catering était bon mais je n'ai pas compris l'intérêt du croissant sur un vol calé à l'heure du déjeuner.

A bientôt pour la suite !
Ilyes

Sur le même sujet

4 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.