Avis du vol Iberia Express Sevilla Madrid en classe Affaires

Compagnie Iberia Express
Vol IB3951
Classe Affaires
Siege 1A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 15 Mai 18, 17:40
Arrivée à 15 Mai 18, 18:45
I2   #108 sur 137 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 44 avis
Michelg
Par GOLD 515
Publié le 5 juillet 2018
C'est le moment du retour, les deux vols suivants nous ramènent à Paris après ce week end prolongé en Espagne.

Le rappel de notre routing




  1. Paris ORY - Madrid MAD Ibéria, J, Airbus A320 Il est ici.
  2. Madrid MAD - Seville SVQ Ibéria Express Y, Airbus A320 Il est par la.
  3. Seville SVQ - Madrid MAD Ibéria Express J, Airbus A320 Vous y êtes
  4. Madrid MAD - Paris ORY, Ibéria, J, Airbus A320 A suivre



Nous serions bien restés à Seville quelques jour de plus mais il est déjà temps de rejoindre l'aéroport pour nos vols de retour à la maison. Les deux vols de retour se feront en business, li n'y a plus de place en éco sur le vol, la seule alternative aurai été de partir le matin mais cela nous privait d'une quasi journée à Seville alors cela l'occasion de tester la classe avant le la filiale low cost d'Ibéria.

Repassés à l'hotel pour récupérer nos valises, il nous faut moins d'une demi heure pour rejoindre l'aéroport.

photo img_6065_resultatphoto img_6062

Le parking est couvert mais surtout pour protéger du soleil.

photo img_6063_resultat

A l'aéroport



Nous nous sommes enregistrés on line et avons téléchargé nos cartes d'embarquement, inutile de passer par les comptoirs d'enregistrement ou il n'y a pas grand monde.

photo img_6068photo iberia_oy8wy3_guggenbuhl-michel_1a

Le FIDS façon vintage nous indique que le vol est prévu à l'heure.

photo img_6067

L'aérogare se donne des faux airs mauresques, l'ensemble à un charme certain.

photo img_6069photo img_6070_resultat

Allons PIFer gaiement, je n'ai pas remarqué de fast track mais c'est très fluide.

photo img_6071_resultat

Et nous sommes rapidement airside.

photo img_6072_resultatphoto img_6074_resultat

Vue au dehors sur une porte ;

photo img_6073

Un long couloir bordé de boutiques et restaurants longe les sales d'embarquement.

photo img_6075_resultat

Le salon Azahar



Seul un kakemono indique le salon Azahar qui est en travaux.

photo img_6076_resultat

Accueil courtois et après vérification que nous ne sommes pas d'odieux resquilleurs, on nous invite à prendre place.

photo img_6079

Comme une partie du salon est en travaux, la place manque et il faut demander à un couple de débarasser leurs affaires posé sur un (grand) canapé pour que nous puissions poser nos derrières sur ledit canapé.

Ayant ainsi marqué notre territoire, nous partons à l’assaut de la mangeaille.

photo img_6077photo img_6078

Le choix est assez varié pour le salon d'un petit aéroport.

photo img_6080

Confortablement installés, je peux consulter la une du jour.

photo img_6082_resultat

Bon, il est temps d'aller vers la porte.

photo img_6084

Le Flight Report




On arrive près de la porte, mais la salle d'embarquement déborde de monde, il doit bien y avoir une file prioritaire mais l'appel a du être fait avant, on va s'asseoir dans le couloir le temps que la situation évolue.

photo img_6085

On laisse passer dix bonnes minutes et on prend la file mais la progression se fait très lentement. L'avion est plein et les derniers passagers ne peuvent embarquer avec un bagage à placer dans les coffres. Cela entraîne des protestations, on nous propose de prendre nos valises mais comme nous avons un vol peu de temps après et que nous voyageons devant, on nous laisse passer avec nos bagages.

photo img_6086

Ca ne s'arrange pas après.

photo img_6087

On peut en profiter pour spotter.

photo img_6088_resultatphoto img_6089_resultat

Nous touchons au but, l'avion est en vue.

photo img_6090

L'instant porte encombrée,

photo img_6091

Et le fuselage shot grillagé.

photo img_6092

L'équipage se démène pour trouver de la place à tous le fret transporté, les coffres zabagages au dessus des deux rangs de J sont plein comme un oeuf alors nos valises feront le trajet dans une armoire et un chariot vide dans le galley.

Nous pouvons nous asseoir à notre place.

photo img_6093

Et procéder au rituel Sylvester test.

photo img_6095_resultat

L'embarquement se termine et tout le monde arrive à trouver sa place. L'équipage aura géré la situation avec calme et courtoisie malgré la dose de stress que ce genre de situation apporte.

photo img_6099

L'avion repousse.

photo img_6101photo img_6102

Le siège n'est pas trop confortable et le pas(seport) est appréciable bien qu'il me semble plus petit que sur le vol Ibéria Orly Madrid.

photo img_6096_resultatphoto img_6103

Le test Marathon.

photo img_6107_resultat

Direction la piste.

photo img_6106photo img_6109

Le temps de roulage n'est pas très long.

photo img_6111

Alignement et décollage piste 09.

photo img_6112photo img_6113

Bye bye Seville, see you next time.

photo img_6115isphoto img_6116

Certainement une ancienne piste allignée nord sud.

photo img_6117

Puis la campagne andalouse.

photo img_6118photo img_6121_resultat

Avant de virer cap au nord.

photo img_6124

La montée est courte, le vol est stabilisé au niveau 270, le rideau est tiré, la cabine business est réduite à deux rangées.

photo img_6127

On s'affaire dans le galley.

photo img_6129_resultat

Un verre de bienvenue nous est proposé.

photo img_6134

Puis une collation.

photo img_6136

A la santé des grands leaders et des lecteurs.

photo img_6135photo img_6137

La descente ne tarde pas à s'engager.

photo img_6138

-photo img_6142

Madrid est en vue.

photo img_6149photo img_6153

L'approche

photo img_6148

Est suivie par un atterrissage en douceur.

photo img_6155photo img_6157_resultat

Nous arrivons à notre point de stationnement au T4.

photo img_6158photo img_6159

Nous débarquons les premiers, une dernière photo de l'avion qui nous a emmenés de Seville.

photo img_6164

Il est temps d'aller voir de quelle porte partira notre vol vers Paris.

photo img_6165_resultat

Le vol selon Flightradar 24



photo img_e4936
-
photo img_e4937photo img_e4939

Un autre bonus à Madrid



Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de nous avoir accompagnés et à très vite pour le dernier opus de ce routing.
Afficher la suite

Verdict

Iberia Express

8.6/10
Cabine7.5
Equipage9.5
Divertissements9.5
Restauration8.0

Sala VIP Azahar

7.3/10
Confort7.0
Restauration8.0
Divertissements7.0
Services7.0

Sevilla - SVQ

6.8/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Madrid - MAD

9.3/10
Fluidité9.5
Accès9.5
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Le vol étant complet, le ressenti est moins agréable que lors du vol aller, le siège au rang 1 permet d'avoir un peu plus d'espace.
L'embarquement est chaotique à cause du surnombre de bagages à main mais l'équipage à géré cela de façon efficace et toujours avec le sourire alors que certains pax mériteraient des claques.
L'horaire a été presque respecté et pendant le court temps de vol nous avons eu droit à un verre de bienvenue ainsi qu'à une collation.
Le principal avantage d'être en business sur ce vol, outre des points et miles grappillés à peu cher et de ne pas avoir à se soucier pour son bagage si l'on embarque pas dans les premiers et on dispose d'une espace décent pour les jambes.
Autre chose vraiment agréable chez Ibéria Express, le système de divertissement complet et intuitif.

Le salon Azahar En travaux lors de notre passage, moins de la moité de l'espace était disponible. Accueil courtois, endroit confortable, le catering est honorable et les buffets réalimentés au fur et à mesure des besoins., c'est nettement plus agréable d'attendre ici que dans les salles de pré embarquement sinistres.

SVQ le hall de l'aérogare est très bien fait dans le style mauresque, peu de monde aux comptoirs d'enregistrement et passage du PIF rapide.
Airside, les boutiques et espaces de restauration basiques. Pas beaucoup de clarter et obligation de passer par une salle d'embarquement sans aucun confort ou les pax s’agglutinent, aucune prise en compte des priorités à l'embarquement si l'on ne fait pas le pied de grue dans la salle avant l'ouverture, l’intérêt d'une file prioritaire étant de ne pas attendre, c'est clairement loupé à ce niveau.

MAD Débarquement dans les premiers, la porte de départ de notre vol suivant n'est pas loin pas de changement de terminal ou de concourse, cela vous a permis de faire escale au salon.

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 453225 by
    wowote 1609 Commentaires

    Bonsoir Michel,

    Merci pour ce FR. Je trouve le catering un peu juste pour un vol de 2 heures (?).
    Equipage de qualité qui a su gérer la situation avec professionnalisme.
    "Moi, je veux manger là!" => Sylvestre tu es incorrigible ;)
    A bientôt
    Dorothée

    • Comment 453231 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Bonjour Dorothée,
      Oups, je m'étais trompé en indiquant l'heure d'arrivée, l'arrivé était prévue une heure plus tôt à 18h45. En fait le vol dure un peu plus de 40 minutes, ce qui peut justifier le croissant sandwich bien qu'en Asie on avait eu droit à du chaud sur un vol aussi court à l'avant dans une LCC.
      Sylvestre est effectivement incorrigible dès que l'on évoque un canari...
      J'ai corrigé l'heure d'arrivée, merci pour ton retour et bonne soirée.
      A bientôt.

    • Comment 453282 by
      BESMRS 1630 Commentaires

      2 heures ? C'est le temps de trajet en TGV (2 h 30 en S-100 sur services AVE :o) )

  • Comment 453237 by
    Benoit75008 GOLD 7492 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    MAD est une ville magnifique et ton bonus l'a présente à merveille!

    Beau service d'IB sur un vol plutôt court et une météo magnifique en vol.

    Le houblon espagnol est plutôt léger, non?

    Bonne soirée et à bientôt!

    • Comment 453471 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Bonjour Benoit,
      Le houblon espagnol a été suivi par du plus conséquent au salon à MAD!
      IB Express offre une presta supérieure pour ceux qui veulent dépenser un peu plus, bonne approche pour capter une clientèle "affaires"
      Madrid est une de mes étapes favorites en Europe, on s'y sent bien.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 453278 by
    Esteban TEAM GOLD 11025 Commentaires

    Merci pour le partage Michel !

    Ahhhh sacré Sylvestre, c'est quand que tu l'emmènes aux Canaries ??

    Prestation somme toute pas trop mal, de la business avec un service en vol domestique, c'est pas AF qui va nous proposer ça. Enfin, AF voudrait peut être bien, mais pas les syndicats ^^

    A très vite !

    • Comment 453473 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Salut Stéphan,
      Ca fait longtemps que Sylvestre veut aller aux Canaries, un jour surement...
      La presta à le mérite d'exister, rien de tel chez nous alors qu'il y a surement une clientèle que ce type de prestation intéresserait mais le "surcroît de travail" serait surement impossible à envisager. Je me souviens d'une grève chez Air Inter quand il avait été question de servir un café sur les vols du matin alors qu'Air Liberté avait réintroduit la pratique. Alors bon, des rangs business sur la Navette, ca ne devrait pas être demain la veille.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 453283 by
    BESMRS 1630 Commentaires

    Merci pour le FR :o)

    La question est celle de la tarification en J sur ce trajet (versus le trajet en Y ou le trajet via la concurrence d'UX ou celle de la RENFE :) )

    • Comment 453474 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Bonjour,
      Le choix a été fait en fonction des disponibilités et des contraintes d'emploi du temps. Ne disposant pas de trop de temps, ce vol avec une correspondance courte ensuite à MAD était la solution qui nous permettait de profiter de Séville une partie de la journée. Le choix de la J tout simplement parce que c'était les dernières places disponibles.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 453339 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5770 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR.
    Aérogare de SVQ qui a du style
    Prestation un peu mitigé pour ce croissant fourré, mais bon c'est aussi une heure de vol.
    Sylvestre a trouvé son canari.
    Madrid a beaucoup de charme.
    A bientôt

    • Comment 453476 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Bonjour Valérie,
      La partie landside de SVQ est plaisante et reprend à son compte le coté Mauresque, airside on revient dans de l'utilitaire nettement moins stylé.
      La prestation est légère, surtout un élément différenciant pour justifier le tarif supérieur et le vol est très court,juste 40 minutes en l'air.
      Sylvestre était déçu parce qu'il n'a pas pu manger un canari alors que c'était écrit...
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 453343 by
    Chevelan GOLD 13070 Commentaires

    Salut Michel

    Ton début de récit me rappel tout à fait mon voyage à Séville
    Le salon est déjà petit, s'il est encore amputé de quelques mètres carrés, il devient minuscule
    Les PNC agréables servent un gros sandwich au jambon cru, miam
    "A la santé des grands leaders et des lecteurs"=> Et des contributeurs non ? ^^
    Un vol peinard que Sylvestre à apprécié...
    Madrid est une bien jolie capitale, il me semble que l'on écrit "Gran Via", à confirmer par le local de l'étape, (Momolemomo)

    Merci pour cette suite, à très vite !

    • Comment 453477 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Salut Hervé,
      "Ton début de récit me rappel tout à fait mon voyage à Séville" Comme je me suis inspiré de tes FR pour choisir la destination, le coté copié se remarque... :)
      Les PNC étaient vraiment sypma et procatifs surtout dans la gestion des bagages en surnombre,
      Le sandwich ne fera pas oublier le repas servi sur un BKK HKT avec TG mais il a le mérite d'exister.
      ""A la santé des grands leaders et des lecteurs"=> Et des contributeurs non ? ^^" Cet oubli fâcheux sera corrigé dès le prochain FR.
      Sylvestre à pu s'étaler tout à son aise sur le siège du milieu :)
      Je vais corriger Gran Via pourtant je me relis mais celle la m'avait échappé.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 453366 by
    mogoy GOLD 10159 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR.
    Quel paradoxe de trouver un service J sur une low cost en vol intérieur.
    La prestation catering ne m'inspire guère, toutefois.
    Super bonus, Madrid est une ville qui a une âme architecturale propre

    • Comment 453479 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Quentin,
      Peu courant de se voir proposer un J pour un vol intérieur sous nos climats, cela à tendance à faire oublier qu'on est sur du low cost et, sur un vol si court, on ne doit pas s'attendre à être choyés. Reste que le concept est intéressant, pouvoir voyager en s'y prenant assez tard, avoir les avantages du fast track, du salon et autres avantages d'une classe affaire mais à un prix encore low cost. En plus j'ai cumulé des miles et 15 points de statut chez CX pour de vol.
      Madrid est majestueuse,c'est une ville peine de choses à découvrir.
      A bientôt.

  • Comment 453444 by
    indianocean GOLD 6669 Commentaires

    Je trouve l'offre restauration au lounge très bien achalandée et très variée.
    Je suis bien sûr ironique car quand on voit deux sandwichs se battre en duel dans le frigo, on a de quoi de poser des questions

    On voit là les limites du modèle low cost. Les passagers qui ne veulent pas payer un bagage en soute et mettent toute leur cargaison dans les valises cabine ralentissent les procédures d'embarquement. Ce qui entraîne des retards sur des rotations qui sont très courtes.

    Merci Michel

    • Comment 453484 by
      Michelg GOLD AUTEUR 1649 Commentaires

      L'offre était à l'image du salon, réduite le temps des travaux... mais le ravitaillement à eu lieu après la photo.
      "Les passagers qui ne veulent pas payer un bagage en soute et mettent toute leur cargaison dans les valises cabine ralentissent les procédures d'embarquement." Et en plus, comme c'est connu que les bagages en surnombre seront transportés gratuitement en soute, cela pousse certains au vice. sans compter ceux qui se pointent avec un gros sac plus un petit, plus un sac de courses. La patience des équipages est mise à rude épreuve.
      Merci pour ton commentaire Bernard et à bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.