Avis du vol Air France Hamburg Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1511
Classe Economique
Siege 6A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:35
Décollage 11 Jul 18, 18:10
Arrivée à 11 Jul 18, 19:45
AF   #28 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
marathon
Par GOLD 522
Publié le 17 juillet 2018
C’est le trajet de retour d’une brève incursion à Hambourg :

CDG-HAM : AF1710 (A320, éco) C‘était
HAM-CDG : AF1511 (A320, éco) Vous êtes ici

Trajet en U-Bahn (impeccablement propre)

photo img_1168a

puis en S-Bahn (impeccablement propre) pour la très modique somme de 3,30 EUR : qui dit mieux ?

photo img_1169a
Au terminus, c’est déjà un FIDS sur le quai, pour prendre la direction du Terminal 1 ou du Terminal 2, aux deux extrémités du quai.

photo img_1172a

On débouche en escalier mécanique dans une galerie marchande souterraine

photo img_1173a

… puis en ascenseur dans le terminal landside. La distance à parcourir à pied est minimale.

photo img_1174a

Je me suis enregistré sur internet, mais il y aurait eu zéro attente à ces bornes multicompagnies dont AF.

photo img_1175a

Les bornes et le dépose-bagages, vus depuis la mezzanine

photo img_1209aphoto img_1208a

En face, cette longue queue attend l’ouverture de l’enregistrement d’un vol Lauda Air

photo img_1207a

Les enfants peuvent jouer dans différents moyens de transport

photo img_1206a

Mais si je suis monté aux étages supérieurs, c’est pour aller à la plateforme d’observation qui offre une vue panoramique sur les deux pistes de HAM. L’une est utilisée pour les atterrissages, l’autre pour les décollages, mais comme elles se coupent à angle obtus, elles ne peuvent pas être utilisées simultanément. Les visiteurs sont isolés du tarmac par des vitres épaisses ; l’objectif de mon APN est suffisamment petit pour passer entre les gouttes de pluie dont elles sont constellées : la météo s’est malheureusement fortement dégradée par rapport à la veille.

photo img_1194a

En face, le premier 707 de Lufthansa, restauré

photo img_1178a

A mon habitude, je ne montre pas l’intégrale des mouvements observés : j’ai éliminé les appareils de type similaire et de même livrée. Par ailleurs, le salon offre la même vue : cette synthèse réunit des photos prises des deux endroits, et ne respecte pas la chronologie.

Pour ce qui est des gros porteurs, je n’en ai vu qu’un : ce 777-300ER Emirates

photo img_1230aphoto img_1236a

La piste est trempée à mon arrivée : cet A321 Condor décolle dans des gerbes d’eau

photo img_1180aphoto img_1182a

Et s’arrache du sol

photo img_1183a

Pas beaucoup d'appareils à turbopropulseurs, avec de plus en plus petit : ATR-72 SAS

photo img_1213a

ATR-42 Fedex

photo img_1293a

Saab 340 Sprintair

photo img_1279a

Et enfin un monomoteur, ce Socata TBM700

photo img_1251a

Revenons aux biréacteurs. En une seule photo, un échantillonnage de l’offre allemande en court courrier : Eurowings, Lufthansa et Germania, tous trois en Airbus.

photo img_1201a

Les voici à nouveau, cadrés un à un : A320 Eurowings

photo img_1196a

A321 Lufthansa

photo img_1198a

Et A319 Germania (merci à Scorph qe m'avoir appris que comme Easyjet, cette compagnie a des A319 haute densité à double issue de secours sur l'aile)

photo img_1199a

S’y ajoute cet A319 Germanwings

photo img_1253a

En restant dans le monde de langue allemande, un A319 Austrian Airlines

photo img_1186a

Et un A320 Laudamotion, qui appartenait manifestement à Air Berlin.

photo img_1258a

Pour le Royaume-Uni : A319 British Airways en livrée Dove

photo img_1272a

Et A320 Easyjet

photo img_1277a

Plus loin, au sud-est : A320 Aegean

photo img_1244a

Pour la Russie, les frères ennemis Aeroflot (A320)

photo img_1300a

Et Rossiya (A319)

photo img_1267a

Les passionnés de Boeing sont réduits à la portion congrue (Hambourg accueille l’une des deux principales usines d’Airbus, mais je pense que cela n’a rien à voir), avec ces 737 :
KLM

photo img_1295a

Norwegian Air Shuttle

photo img_1191a

Et Sun Express

photo img_1177a

Après cette synthèse du spotting effectué landside et airside, revenons landside.

Mon statut me donne accès à ce passage prioritaire où j’ai l’impression d’une grande inefficacité. Un seul nudoscope au débit nettement moins rapide qu’un portique de détection, cela fait une queue qui n’avance pas de PAX censés être prioritaires. Une douzaine de minutes pour arriver airside, ce n’est pas calamiteux, mais c’est aussi le ressenti qui compte.

photo img_1211a

Direction ensuite vers le salon multicompagnie ; la mezzanine offre une vue de la sortie du PIF général.

photo img_1214aphoto img_1216a

Accueil souriant au salon ; voici la presse mise à disposition dans un coin.

photo img_1229a

L’espace est plutôt aéré, mais il n’y a pas de cloison le séparant du reste du terminal, d’où un brouhaha indistinct en bruit de fond continu.

photo img_1227aphoto img_1228a

Les baies vitrées donnant sur le tarmac continuent derrière les locaux de service.

photo img_1223a

Il n’y a pas foule et je m’installe bien sûr au plus près des baies vitrées – d’où le spotting présenté plus haut.

photo img_1265a

Ces blocs multiprises au pied des tables basses ne sont pas très esthétiques, mais elles sont pratiques.

photo img_1225a

L’accès internet est un point sinon noir, du moins franchement gris de ce salon et de cet aéroport.

photo img_1226a

Au bout d’un certain temps avec un débit assez anémique, l’accès internet du salon s’effondre définitivement. Qu’à cela ne tienne, j’essaye l’accès général du terminal, mais sous Firefox, le dialogue d’enregistrement ne m’affiche pas ce menu, ce qui bloque la procédure.

photo img_1274a

Nouvel essai sous Internet Explorer, qui arrive à afficher le menu en question, mais la suite du dialogue paralyse l’ordinateur. C’est finalement avec la connexion de mon téléphone que je terminerai.

photo img_1275a

Le buffet ? Froid uniquement, avec quelques sandwiches

photo img_1218a

Des salades

photo img_1220a

Du pain

photo img_1221a

Des pommes et des bananes, les fruits parmi les moins chers au kilo (ce qui ne veut pas dire que ce sont les plus mauvais !)

photo img_1222a

Voici ma sélection initiale, végétarienne

photo img_1231a

Mais j’ai vu des saucisses sur l’assiette d’un PAX. Où les a-t-il trouvées ? Pas à côté de ces pâtisseries au jambon.

photo img_1232a

Il fallait repérer ce récipient noir, que j’avais cru être rempli de soupe, comme le distributeur à gauche.

photo img_1249a

Couvercle soulevé : c’était là qu’elles étaient cachées

photo img_1248a

Des saucisses de poulet ? Cela ne me semble pas vraiment la tradition germanique, mais je les ai trouvées bonnes.

photo img_1250a

Sachets de thé et machine à café

photo img_1219a

Jus de fruits et alcools

photo img_1217a

Arrivée de l’A320 AF

photo img_1284a

Vue de face, spoilers encore déployés

photo img_1286a

Et roulage vers la porte

photo img_1291a

Reprise du spotting, jusqu’à l’affichage Goto Gate

photo img_1298a

A320 Laudamotion ex-Air Berlin et 737 en livrée d'origine Air Berlin

photo img_1301a

Au-delà, l’A320 AF, un 737 KLM et un probable 737 Sunwing

photo img_1302a

La large galerie airside avec les portes à gauche

photo img_1303a

La livrée Air Berlin d’origine, sur un 737

photo img_1305a

Et un A320 renommé Laudamotion sur le fuselage

photo img_1304a

Pour Paris CDG ? Non, ce n’est pas la porte C08 pour moi

photo img_1306a

Mais deux portes plus loin ; les deux vols partent à cinq minutes d’écart. Je suis parmi les tout derniers à embarquer, pour cause d’ultime spotting qui aurait mis Mme sur des charbons ardents, mais là, je suis seul et j’en profite ;). Par ailleurs, avec un petit sac à dos pour tout bagage, je n’ai pas à me soucier de la place dans les coffres.

photo img_1307a

La passerelle est en grande partie aveugle

photo img_1308a

Il est 17h57 et cela fait deux minutes que je suis censé ne plus pouvoir embarquer. Non, on ne m’a pas attendu, c’est plutôt moi qui ai attendu un peu la fin du bouchon dans la passerelle.

photo img_1310a2

Instant porte

photo img_1311a

Devant le rideau, ce sont des têtières rouge uni et un petit coussin.

photo img_1312a

Mais derrière le rideau, c’est très bien également.

photo img_1313a

La moquette est tout aussi propre

photo img_1314a

Et le pitch tout aussi réduit.

photo img_1315a

Instant F-OITN avec interdiction d’utiliser mon ordinateur maintenant

photo img_1318a

Il attend donc sur le siège milieu

photo img_1316a

Et personne n’a branché d’appareil dans les prises USB en bout d’accoudoir

photo img_1346a

Porte avant gauche fermée et retrait de la passerelle

photo img_1317a

Effet du remplissage partiel et du statut FB-Platinum ? Les deux places voisines restent vides. Le siège milieu vide m’aurait suffit !

photo img_1319a

Les gouttes d’eau se sont chargées de flouter le visage du personnel de piste

photo img_1320a

Encore un appareil en livrée d’origine Air Berlin

photo img_1321a

Cette extrémité du terminal semble réservée aux LCC

photo img_1323a

Décollage au dessus des banlieues arborées de Hambourg

photo img_1325a

L’Autobahn est fermée dans un sens et embouteillée dans l’autre

photo img_1330a

Aufwidersehn, HAM !

photo img_1333aphoto img_1338a

Puisque j’ai un siège au hublot en full access, j’en profite pour vous offrir en exclusivité (hum…) la vue de la cabine d’un A320 depuis l’arrière.

photo img_1341a

Non, je ne suis pas allé me griller une cigarette à l’arrière, mais j’aurais pu l’éteindre ici.

photo img_1342a

Je ne suis pas allé non plus changer un bébé, puisque c’est réservé à la gente féminine.

photo img_1344a

A l’arrière, les PNC s’active pour préparer le dîner gastronomique

photo img_1343a

Il ne suffit pas d’avoir un siège du côté opposé au soleil, encore faut-il qu’il n’y ait pas de nuages pour voir le paysage au sol

photo img_1348a

Ce festin vous rappelle quelque chose ? C’est normal : c’est exactement le même que celui du vol aller.

photo img_1349a

Autant l’avouer, ce roll pavot sauce tomate origan est médiocrement passé. Non, je ne me suis pas découvert une allergie au gluten, au lait, au cèleri, à la moutarde, aux poissons, aux graines de sésame, aux sulfites, aux arachides, au soja, aux mollusques, aux crustacés, aux œufs, aux fruits à coque ou au lupin, ni même, soyons fou, au pavot, à la tomate ou à l’origan, mais il semble que mon seuil de tolérance au Roll pavot sauce tomate origan est inférieur à un par jour. La recette est confidentielle et mon organisme n’a pas eu l’occasion de développer la résistance adéquate.

photo img_1351a

Sept tranches de tomate, contre trois à l’aller ! Mais ils vont nous couler la baraque !

photo img_1352aphoto img_1353a

Même scrupuleusement conservée entre 0° et +4°C, j’ai des réserves face à cette pâte.

photo img_1354a

Bref, j’aurais préféré oublier plus rapidement ce roll qui n’était pas inoubliable. En attendant, en compacter l’emballage a rapporté zéro point de divertissement à AF, tellement c’était facile.

photo img_1355a

La fiche de sécurité, recto verso

photo img_1356a

Je n’ai pas (encore) identifié ce terrain, situé presque exactement à mi-parcours, donc quelque part un peu à l’est de Cologne (que je ne pouvais pas voir, car juste à droite de la trajectoire de l’avion).

photo img_1358aphoto img_1361a

Quadruple centrale électrique aperçue deux minutes après, plutôt loin

photo img_1365a

La seule tentative d’air-to-air (la petite tache blanche au centre de la photo)

photo img_1367a

Les nuages se referment

photo img_1370a

Une PNC a abaissé l’accoudoir entre les sièges 6B/6C lors de la préparation de la cabine. Pourquoi ? Je lui ai demandé en sortant de l’avion : elle ne savait pas pourquoi, sinon que cela faisait partie du règlement. Cela m’intrigue, car j’aurais pensé qu’évacuer l’avion serait plus facile accoudoirs levés, et par ailleurs, un accoudoir entre deux sièges vides ne peut pas aider à maintenir en place un PAX lors d’un atterrissage « difficile ». Si un lecteur a des informations à ce sujet, cela m’intéresse.

photo img_1372a

Descente donc tous accoudoirs baissés au dessus de la campagne francilienne.
Persan, sa gare (Persan-Beaumont) et ses infrastructures ferroviaires diverses

photo img_1376a

IL faut beaucoup de volonté pour distinguer au loin les tours du quartier de La Défense, devant la tache sombre du Bois de Boulogne

photo img_1379a

Au centre de cette photo, un site stratégique qui est complètement flouté dans les images satellites de Google Earth et Google Maps

photo img_1382a

Rien de militaire cependant, puisque l’administration pénitentiaire relève du ministère de la Justice (merci Papoumada) : il s’agit de la maison d’arrêt du Val d’Oise.

photo img_1383a

Cergy

photo img_1385aphoto img_1386a

L’Oise à St Ouen l’Aumône (à droite sur la photo)

photo img_1387a

L’usine de recyclage des déchets de St Ouen l’Aumône

photo img_1391a

Le Parc hôpital de Taverny

photo img_1393a

Le Château de la Chasse, dans la forêt de Montmorency

photo img_1394a

Domont

photo img_1396a

L’instant BESMRS avec une UM de Thalys sur la LGV Nord (et aussi, au centre de la première photo, le terrain pour gens du voyage que la municipalité de Louvres semble cataloguer comme passionnés de trains à grande vitesse et d’avions)

photo img_1398aphoto img_1399a

Toucher des roues à 19h38 : cela fera une arrivée à l’heure au bloc

photo img_1401a

Un peu d’attente avant de traverser la piste 09R/27L, le temps qu’un appareil décolle

photo img_1403a

Au contact au Terminal 2E : deux 777 AF encadrant un 787 Aeromexico

photo img_1406aphoto img_1407a

L’extrémité de la jetée 2 du Terminal 2F

photo img_1408a

A319 AF

photo img_1412a

737 Air Europa

photo img_1414a

737 KLM

photo img_1415a

A320 Joon

photo img_1417a

Dernier virage, et stationnement auprès d’un A320

photo img_1421a

Il permet d’illustrer l’optimisation du volume de la soute

photo img_1424aphoto img_1422a

Il n’y a vraiment pas de place perdue entre le pan coupé du container et la paroi intérieure du fuselage.

photo img_1423a

Bon, qu’est ce que je fais maintenant ?
Je n’ai jamais vu une passerelle s’approcher avec autant d’à-coups. Un débutant ?

photo img_1426a

Le personnel qui décharge les containers de l’A320 semble être beaucoup plus expérimenté.

photo img_1429a

Un conteneur sort de la soute

photo img_1431a

… jusqu’à l’extrémité du tapis roulant

photo img_1434a

… ce qui permet d’en sortir un deuxième et de les descendre ensemble.

photo img_1435a

Je n’ai pas attendu la suite : la passerelle avait enfin été mise en place, et les PAX de mon vol débarquent. Cheminement dans la jetée au niveau Arrivées, en dessous des Départs

photo img_1436a

Descente dans la salle de livraison des bagages

photo img_1437a

L’affichage des tapis à bagages est en ordre alphabétique d’aéroport d’origine, ce que je trouve beaucoup plus ergonomique pour les passagers. (Sur les FIDS au départ, je trouve l’affichage des vols par destination – à l’américaine – beaucoup plus pratique que dans l’ordre chronologique d’heure de départ – à l’européenne). Cette problématique est théorique pour moi cette fois-ci, car je n’ai pas de bagage en soute.

photo img_1438a

L’attente pour monter dans un taxi est très raisonnable, mais voyez cette joviale employée en gilet haute visibilité : d’un signe de deux doigts, elle demande à chaque taxi qui arrive s’il accepte les cartes bancaires. Il y a décidément une minorité de chauffeurs de taxi parisiens qui refuse de respecter la réglementation à ce sujet, et rien n’est fait à CDG pour les y contraindre.
En revanche, les rabatteurs de taxis illégaux ou de VTC étaient absents.

photo img_1441a

C’est la fin de ce FR ; je vous propose comme après le FR de l’aller un petit bonus sur Hambourg.

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.5/10
Cabine8.5
Equipage8.5
Divertissements6.5
Restauration6.5

Independent Airport Lounge

7.0/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements8.0
Services6.0

Hamburg - HAM

8.3/10
Fluidité7.0
Accès10.0
Services6.0
Propreté10.0

Paris - CDG

8.3/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Le pitch des A32x AF est devenu assez serré, mais je suis de suffisamment petite taille pour m'en accommoder et par ailleurs (hasard ou statut ?), j'étais seul à mon demi-rang.
Les PNC étaient nettement plus souriantes qu'à l'aller, et l'interaction très cordiale à la sortie de l'avion quand j'ai demandé des précisions au sujet de l'accoudoir.
Divertissements ? pas de journaux et un magazine qui ne m'intéresse pas, mais il existait.
Le sandwich avait le mérite d'exister, le défaut d'être le même qu'à l'aller et surtout de m'être un peu resté sur l'estomac.

Le bilan du salon multi-compagnies de HAM est contrasté : très spotter-friendly (pas de chance, il faisait mauvais temps), mais bruyant en raison de l'absence d'isolation phonique. A l'heure à laquelle j'y étais, il ne manquait pas de place assise pour toutes les préférences. Le catering n'a rien d'extraordinaire, mais j'ai trouvé de quoi me nourrir correctement. L'accès internet était anémique et a fini par planter définitivement : c'est dans la note de services que je le sanctionne. Les sanitaires étaient propres.

La desserte ferroviaire de HAM est excellente et très bon marché, assez rapide car l'aéroport est assez proche du centre ville.
Le PIF prioritaire n'était pas très fluide, car seul l'un des deux nudoscopes était en service, avec une très symbolique palpation en plus.
L'accès internet général est aussi mauvais que celui qui est spécifique au salon

Sortie rapide à CDG; je pénalise la médiocrité de la desserte ferroviaire et le fait que rien n'est fait pour contraindre les taxis à respecter l'obligation d'accepter les cartes bancaires.

Informations sur la ligne Hamburg (HAM) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 16 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Hamburg (HAM) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 454530 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10303 Commentaires
    Merci de ce récit ! Un vol court globalement agréable grace notamment au PNC . Coté sandwich on aime ou pas , il faut dire qu'AF sort des sentiers battus avec par exemple ce sandwich betterave chevre framboise. Pour les divertissements je te trouve sevère car l'appli AF play propose un choix très large de journaux , magazine etc. . de très nombreux apapreils de sa flotte étant maintenant équipés de prises USB cela permet de se divertir sans souci de batterie lors d'un vol.
    J'avais bien apprécié ce salon à HAM mais je te rejoins sur le brouhaha ambiant.
    • Comment 454649 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      J'ai résisté à des nourritures plutôt exotiques à l'occasion de mes voyages, mais j'ai parfois un peu de mal avec le catering aérien.

      L'appli AF play ? Justement, une mise à jour "à l'insu de mon plein gré" l'a rendu quasiment inopérante sur mon téléphone, ne m'offrant qu'un choix dérisoire et ne me permettant pas de lire ce que j'avais téléchargé. Il faudra que je pense à la réinstaller.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 454532 by
    jules67500 GOLD 6155 Commentaires
    Merci pour ce FR François !

    HAM est très bien desservi par les transports en commun, en 25 minutes j'étais au centre ville, sur Jungfernstieg.

    Le salon multi-compagnies semble bien fourni en offre mais, ayant testé celui de la Lufthansa, ce dernier est meilleur de par sa terrasse et son isolement du terminal !

    A bord, le sandwich ne te convient pas : il serait bien qu'AF permette un choix de sandwich comme le fait LH.

    Pour visiter MIWULA sans faire la queue, il faut réserver son billet en ligne, c'est moins cher et plus pratique ! :). Très joli bonus sur cette jolie ville au Nord !

    A bientôt !
    • Comment 454650 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      Mon entreprise privilégie les vols directs : c'était donc Air France ou Eurowings, avec des horaires très proches, mais l'accès au salon dans l'option AF.
      Je prends note de la réservation en ligne pour MIWULA une autre fois; j'avais de toute façon exclu cette attraction, faute de temps suffisant pour en profiter.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 454541 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci pour ce FR!

    HAM comme beaucoup d'aéroports en Allemagne est très facilement accessible en train.

    Le salon fait plutôt bien le job avec une possibilité de prendre pas mal de kilos!

    Quand madame n'est pas là...le Marathon danse et continue son spotting :-)

    Prestation classique à bord avec des sandwichs prochent de l'experimentation...

    Bonne journée et à bientôt!
    • Comment 454653 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      J'ai fait suffisamment de kilomètres à pied dans les rues de Hambourg pour m'autoriser des nourritures de salon pas très diététiques.
      La présence de Mme m'aurait évité mon erreur d'identification des derniers appareils ex-Air Berlin, faute d'être retourné en arrière prendre ces photos :)
      Bilan mitigé pour ce sandwich expérimental.
      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 454561 by
    Papoumada GOLD 7407 Commentaires
    Merci François pour ce retour.

    "cette longue queue attend l’ouverture de l’enregistrement d’un vol Lauda Air" ====> la rectitude d'icelle est d'autant plus impressionnante que le reste de ce vaste espace est vide.

    Germania me fait immanquablement penser au projet architectural hitléro-speerien, pas à un opérateur aérien.

    Pas de vues possibles des usines Airbus de HAM comme à TLS?

    "cela fait une queue qui n’avance pas de PAX censé être prioritaires." ====> Voici les synonymes de priorité : antériorité, avant, avantage, d'abord, précellence, préemption, préséance, prévalence, premièrement, primeur, privilège, ---> je n'y vois pas rapidité, efficacité...

    Le salon me rappelle les anciens salons AF et EK à HKG, eu aussi en mezzanine mais sans cloison.

    "l’administration pénitentiaire relève du ministère de l’intérieur" ====> à l'époque de Germania, possible, mais en France sous la V° République, l'administration pénitentière dépend assez logiquement du ministère de la Justice.

    le terrain pour gens du voyage que la municipalité de Louvres semble cataloguer comme passionnés de trains à grande vitesse et d’avions" ====> ne sont-ce pas des moyens utilisés pour... voyager?

    Tout à déjà été dit sur la prestation.

    Un vol agréable car la faible occupation donne de l'espace.

    Intéressant bonus, comme à l'accoutumé.

    A bientôt !
    • Comment 454968 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      Rigueur sinon germanique, en tout cas germanophone pour la queue à l’enregistrement de Lauda Air

      J’avoue n’avoir même pas cherché à savoir si les usines Airbus à HAM se visitent ; j’avais largement de quoi faire en ville de toute façon.

      Je viens de trahir mon absence totale de relation avec l’administration pénitentiaire.

      Les gens du voyage à proximité des voies ferrées et aériennes : mais c’est bien sûr !

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 454568 by
    Esteban GOLD 20291 Commentaires
    Merci Maître du Mètre pour ce vol retour !

    Permets moi de sortir le fouet doublement sur ce report :

    - Point de Sunwings en Europe mais plutôt Sun Express
    - Le doublé d'A320 de Lauda Motion est en fait un A320 et un 737-800 ... sans les immats c'est plus dur hein ? :p

    Dommage pour le doublé du même sandwich à l'aller comme au retour, pas comme si il n'y avait pas de variété dans l'offre AF. Ils devraient revoir leur catering de temps en temps.

    A très vite !
    • Comment 454655 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      Je crains d’être définitivement radié des rencontres de FRistes, en tout cas en Allemagne, après ces erreurs ainsi que celles relevées par Scorph :)
      Mes navettes scandinaves m’avaient habitué à l’absence de variété des menus AF sur une ligne donnée, mais au moins cela ne me restait pas sur l’estomac.
      A bientôt !
  • Comment 454645 by
    scorph GOLD 2159 Commentaires
    Bonjour Marathon une nouvelle fois merci pour ce report encore une fois très complet. Très bien pour l'aéroport de Hambourg pour l'accès ainsi que la fluidité seul l'internet semble faire défaut dommage c'est si facile à améliorer.
    Je compléterais les remarques d'Esteban, à savoir
    -Germania n'a pas d'A320 uniquement des A319/A321 malgré les 2 overwing exit ce sont des A319 un peu comme ceux d'Easyjet.
    -Rossiya et Aeroflot ne sont depuis plus depuis quelques années sœur ennemi Aeroflot ayant absorbée la compagnie de St Pétersbourg.

    Magnifique le 707 de LH a Hambourg !
    Dommage que la collation ne soit pas bien passée...
    Bon vols !
    • Comment 454969 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      Aïe ! J’ai un très lointain souvenir d’avoir lu que Germania a comme Easyjet des A319 à doubles issues de secours sur les ailes, mais je suis tombé à pied joint dans le piège, faute de fréquenter les aéroports allemands… et je ne savais pas du tout pour Rossiya et Aeroflot : merci pour ces précisions et plus généralement pour ce sympathique commentaire ! :)
  • Comment 454662 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Quel plaisir de retrouver vos FR, il faut dire que j'apprécie le spotting donc je suis gâté. Un vol correct avec un A320 avec winglets donc un modèle rare chez Air France ^^
    Pour le prix, je propose mieux avec Lisbonne et son accès à 1.45€ en métro et quand on paye plein pot, on peut descendre à 1.30€ pour les plus malins.

    À bientôt
    • Comment 454970 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      J’ai volé dans l’un des premiers A320 AF à winglets, mais jene savais pas qu’ils sont encore rares.
      Bien vu pour le métro de Lisbonne, que j’ai pourtant emprunté. Hors catégorie, il y a à Taiwan KHH (Kaoshiung) et TSA (Taipei Songshan), tous deux enclavés en pleine agglomération et desservis par des métros qui coûtent nettement moins d’un euro pour la plupart des destinations urbaines.
      Merci pour le commentaire !
      • Comment 454973 by
        BESMRS 2407 Commentaires
        Paris ORY et CDG avec un ticket t+ (1.49 € en carnet) est aussi bien placé... faut juste pas être pressé !!!
        • Comment 455127 by
          marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
          Pour ce qui est d'ORY, le bus très tôt au départ de Paris ou en soirée au départ d'ORY va assez vite, de mon expérience.
          Je parlais implicitement des dessertes ferrées, aux temps de trajet à peu près indépendants de l'heure, mais merci néanmoins pour ce rappel.
  • Comment 454772 by
    BESMRS 2407 Commentaires
    Merci pour le FR :o)

    Les accoudoirs doivent être en position abaissée même en l'absence de pax pour permettre leur bonne configuration en cas d'utilisation impromptue (pax récalcitrant qui se lève malgré l'interdiction, PNC/PNT de passage, etc.) dans les phases critiques de vol.
    Ne pas oublier que dans les "vieux" avions (ie avant l'ère moderne des jets) les sièges pouvaient nécessiter des manipulations pas toujours évidentes.

    Les taxis parisien refusent la CB au motif que le décret ne serait pas assez clair (sic). Encore tombé sur 1 hier à Orly qui ne prend pas la CB car si on peut lui imposer le terminal, on ne peut pas lui imposer son usage... Une suspension de 3 mois devrait en calmer quelques uns...

    L’administration pénitentiaire relevait du ministère chargé de l'intérieur jusqu'au décret du 13 mars 1911 qui a procédé à son transfert au profit du ministère de la Justice. Ceci n'a jamais été remis en cause sauf sous Vichy...
    • Comment 454971 by
      marathon GOLD AUTEUR 10171 Commentaires
      Merci pour cette explication au sujet des accoudoirs ; j’adore découvrir une réglementation provenant de contraintes techniques devenues obsolètes :)

      Comme tous les PAX, je n’ai guère envie de terminer mon voyage par un conflit avec un chauffeur de taxi, mais peut-être que je devrais, pour faire bouger certains membres de cette profession.

      Tant qu’à étaler mon ignorance des institutions qui me gouverne, je préfère nettement être considéré comme étant en retard d’un siècle plutôt que nostalgique de la période de Vichy.

      Merci pour le commentaire toujours aussi érudit !

Connectez-vous pour poster un commentaire.