Avis du vol Lufthansa Frankfurt Marseille en classe Economique

Compagnie Lufthansa
Vol LH1088
Classe Economique
Siege 12F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:15
Décollage 01 Mar 13, 16:20
Arrivée à 01 Mar 13, 17:35
LH   #69 sur 119 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1172 avis
Scott05
Par 1746
Publié le 16 mars 2013
Voici la suite du voyage avec maintenant le segment du retour :)

Marseille-Francfort LH 1086 / Boeing 737-300 (http://flight-report.com/reportage/3314/lufthansa/MRS-FRA.html)
Francfort- Londres-Heathrow LH 908 / Boeing 737-500 (http://flight-report.com/reportage/3325/lufthansa/FRA-LHR.html)
Londres-Heathrow - Francfort LH 910 / Airbus A321-200 (http://flight-report.com/reportage/3341/lufthansa/LHR-FRA.html)
Francfort-Marseille LH 1088 / Airbus A319-100 (ici !)

______________________

Fraîchement débarqués (en porte !) de Londres, et du petit train qui nous laisse au coeur du Terminal de Lufthansa, j'ai hâte de découvrir le nouveau Pier A+ qui a ouvert il y a quelques mois, et qui accueille désormais tous les A380 de la compagnie allemande.

Mais tout d'abord nous arrivons face à cet atrium assez sympathique, où sont suspendus quelques appareils qui gravitent autour du logo LH. La sécurité est de l'autre côté, il faut ensuite descendre par un cheminement compliqué pour le contrôle des passeport (expédié en 30 secondes grâce aux guichets UE, un immense groupe de japonais devra patienter plus longtemps héhé), et on débouche en bas de la sculpture qui est en fait un carrefour entre plusieurs ailes du terminal.

photo 1hallfraphoto 2hallfraphoto 3hallfra

Le tout est très neuf, très moderne mais un peu froid à mon goût.

photo 4screens

Comme vous le voyez, la porte annoncée est la A50, et vous remarquez que nous sommes 3 vols programmés à 16h20.

Bref, nous avons droit à une petite marche ponctuée de travelators. N'ayant rien mangé sur le vol précédent de bien consistant (Désolé Kartoffelsalat…) j'achète en chemin un gros pot de yaourt au muesli avec de bons morceaux de fruits qui s'avèrera excellent et pas trop cher. La vendeuse était très souriante.

photo 5couloir

Le restaurant se situait sur la droite de l'image.

Après mon achat je vais au bout du couloir et m'installe en porte A50, qui est fait la porte la plus proche, car la jetée se poursuivi sur quelques centaines de mètres, avec principalement des portes adaptées aux A380s.
Le spotting peut alors commencer ! Bon je vous prévient c'est pas hyper varié, mais je n'avais jamais vu d'A380 aussi nombreux et d'aussi près ^^

Commençons par une vulgaire saucisse prénommée Essen

photo 6a346

L'espace d'embarquement en porte A50, les sièges sont un peu durs

photo 7gatea50

On n'en voit pas la fin x)

photo 8pieraplus

Premier super jumbo, New York, livré en juillet 2011.

photo 9newyorkphoto 10newyorkphoto 11newyork

Adjacent à la porte se trouve ce kiosque de nombreux journaux allemands et anglophone, avec même une machine à café en libre accès, j'ai trouvé cette initiative très bonne. On se croirait presque au salon Senator ! :P

photo 12freeofferphoto 13freeoffer

Deuxième A380, Tokio (orthographe allemande), avec assez peu d'activité autour.

photo 14tokiophoto 15tokio

Saucisse-600 numéro deux :)

photo 16a346

Troisième A380, Wien, sous tous les angles



Et… oh un tout rikiki pour la fin ^^ Dortmund stationne à côté de la nouvelle tour de contrôle. La vue doit être pas mal de là haut…

photo 21747dortmund

Au moment où je retourne (un peu essoufflé, elle est vraiment longue cette jetée) en porte A50, une hôtesse de Lufthansa annonce au micro en allemand, anglais et français (très approximatif) qu'un changement de porte est nécessaire, et elle nous donne rendez vous porte A58. En fait nous avons échangé avec le vol pour Venise à la même heure.

L'heure tourne, toujours pas d'avion en vue et on nous annonce un retard de 20 minutes. Puis notre appareil arrive, c'est un A319-100 Kelsterbach qui porte l'immat bien heureuse de D-AILE, livré en 1996, soit un des plus vieux de la flotte.

photo 22daile

Pendant ce temps, New York push back, et tous les yeux se tournent vers la baleine. Je n'ai pas fait attention à sa destination, en vérité je n'ai même pas vu l'embarquement.

photo 23a380pushbackphoto 24a380pushback

L'embarquement est annoncé avec plus une demie heure que 20 minutes de retard, mais il est fait rapidement malgré un désordre apparent (merci à nos compatriotes français :P), car à la porte juste à côté se dérouel l'embarquement pour Copenhague, dont l'avion était caché par notre passerelle.

Le voici d'ailleurs alors que ça bouchonne dans la passerelle :

photo 25a319copenhagen

Tegernsee, livré en 1997. Ils sont de la même génération ^^

L'accueil est souriant de la part de la chef de cabine et un steward mignon mais froid. Une fois à mon siège je peux apercevoir ce 737 qui arrive.

photo 26737

Je remarque que les coffres à bagages sont peints en gris et de design moins moderne que ceux dont j'étais habitué en Airbus A32X.

La PNC de l'arrière s'avèrera être impressionnante, elle était très grande (sûrement un bon mètre 90) et pas des plus fines x)

Ouf, nous sommes bien ravitaillés

photo 28cateringphoto 27logo

Le pitch (offert par mon co PAX) est toujours bon pour mon mètre 85 sur LH.

photo 29pitch

Nous commençons le roulage, les démonstrations de sécurité seront un peu bousculées car notre hôtesse géante cassera involontairement l'élastique de son masque à oxygène, provocants les rires de ses collègues et des rares passagers qui regardaient la scène.

A noter que la chef de cabine faisait l'effort de faire toutes les annonces en français, mais j'ai trouvé cela un peu gênant car son français n'était pas terrible, du coup elle faisait de longues pauses pour trouver les bons mots. Bref, je salue l'effort mais un message enregistré lui aurait épargnés quelques gouttes de sueurs ^^'

Roulage et décollage, avec cet A380 qui arrive au loin



Comme d'habitude, un ciel bien bleu au dessus de la crasse

photo 35blueskyphoto 36view

Le snack est un gâteau à l'abricot que j'ai trouvé bon. Une passagère demandera s'il contenait des noix, et l'hôtesse lui proposera alors un pain au raisin. Par contre pas le choix pour les autres PAX ^^

photo 37snack

Je trouve le nouveau slogan de LH très mauvais, pour Non Stop You ne veut absolument rien dire x)

Puis c'est la descente, l'arrivée sur Marseille et nous nous parquons à côté d'un petit frère en partance pour Munich !


Afficher la suite

Verdict

Lufthansa

7.7/10
Cabine8.0
Equipage7.5
Restauration7.5

Conclusion

Ponctualité : Une demie heure de retard au départ, sans beaucoup plus d'explications...

Confort : Je réitère, ces sièges me conviennent parfaitement.

Personnel : La chef de cabine souriante, notre grande hôtesse aussi, par contre le steward mignon mais froid, donc je ne me laisserai pas amadouer x)

Repas : C'était suffisant et assez bon !

Voilà, j'en ai fini avec ce trip, malheureusement je n'en ai pas d'autres prévus pour l'instant, mais je suis sûr que je reprendrai l'avion d'ici fin 2013 ^^

Informations sur la ligne Frankfurt (FRA) Marseille (MRS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Frankfurt (FRA) → Marseille (MRS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Lufthansa avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.