Avis du vol Qatar Airways Zurich Doha en classe Economique

Compagnie Qatar Airways
Vol QR96
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 05:50
Décollage 02 Aoû 18, 18:00
Arrivée à 03 Aoû 18, 00:50
QR   #7 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 491 avis
Mendes
Par SILVER 1329
Publié le 21 août 2018
Bonjour à tous et bienvenue sur ce FR, première étape d'une série de 6 rapports retraçant mon voyage dans le Sud de l'Afrique (Namibie et Mozambique) avec bonus touristiques à la clé évidemment !

Le routing est le suivant :
ZRH - DOH : Qatar Airways / QR96 / A359 / Y –> vous y êtes
DOH - WDH : Qatar Airways / QR1373 / B788 / Y –> coming soon
WDH - JNB : Air Namibia / SW727 / A319 / Y –> coming soon
JNB - MPM : LAM Mozambique / TM306 / E190 / Y –> coming soon
MPM - DOH : Qatar Airways / QR1362 / A333 / Y –> coming soon
DOH - ZRH : Qatar Airways / QR93 / A359 / Y –> coming soon

L'avantage de ce routing était pour moi de varier les aéronefs, de tester l'A350 de QR et d'expérimenter les compagnies nationales de Namibie et du Mozambique.
Bref, démarrons sans plus attendre par un classique du genre : ZRH-DOH !


Aéroport Zurich Kloten



Ce trip en Afrique voit son point de départ à l'aéroport de Zurich Kloten. Ce choix est principalement motivé par sa proximité avec la frontière française (1h30 de route), le cours du Franc Suisse par rapport à l'Euro pour l'achat des billets et surtout les faibles taxes aéroportuaires comparées à CDG.
Résidant côté français, le trajet en direction de ZRH me donne également l'occasion de passer devant MLH/BSL/EAP pour spotter rapidement les avions en approche finale depuis l'A35, parallèle à la piste.

Le stationnement se fera sur le parking P60 de l'aéroport. Situé à 1 km de l'aérogare, il permet sous condition d'une petite marche, de bénéficier de tarifs "moindres" par rapport aux autres parking. Bien sûr, il faut croiser les doigts pour qu'il fasse beau car le trajet est à découvert.
photo img_6524
Des lignes de bus font le relais entre le parking et l'aéroport mais passent toutes les 20 minutes donc autant y aller à pied avant de rester assis pendant près de 17h de vol

A l'entrée principale de l'aéroport
photo img_6528


Toujours pas de FIDS à l'entrée pour connaitre le check-in de son vol (1 et 3 doivent descendre et le 2 rester au même niveau).
photo img_6529

Vue sur les différents étages souterrains de l'aéroport
photo img_6533

Enfin le FIDS ! Ce sera Rangée 1 pour mon vol du jour
photo img_6534photo img_6535

A 45 minutes de la fermeture du check-in, la file d'attente est quasiment inexistante. Ayant effectué le check-in en ligne, j'ai en plus le droit à une file prioritaire.
photo img_6539photo img_6541
L'enregistrement sera rapide et les bagages confirmés jusqu'à WDH. On me conseille alors de me rendre sans tarder vers la porte d'embarquement car le chemin est long…

D'autres vols ont "un peu" plus d'attente au check-in
photo img_6543

Direction la PIF avec la vérification automatisée des cartes d'embarquement sur les portiques.
photo img_6544

La séparation de la foule entre les élites et le peuple
photo img_6547


Le passage à la PIF prendra un peu de temps. La personne devant moi ayant eu la bonne idée d'apporter sa salle de bain dans sa valise cabine (shampoings, sirops, ciseaux etc)… Traversée ensuite de la zone DutyFree, plutôt calme.
photo img_6549

La suite sera la descente dans les entrailles de ZRH vers les portes E, dans la "Cave" comme j'aime l'appeler
photo img_6551

Personne dans la file de la PAF, c'est rare ! Je passe tout de même par les portiques Parafe, dont 1 sera en panne, affichant une belle erreur système Windows. Il est ensuite temps de prendre la navette automatique pour rejoindre les portes E.
photo img_6555

A la grande déception des touristes et des habitués prêts avec leurs portables, nous n'aurons pas l'animation de Heidi durant le trajet :(
photo img_6556

A l'image de la PAF et de la navette, le hall E est quasiment désert avec juste 2 vols de prévus. La queue se prépare déjà pour l'embarquement.
photo img_6558

J'en profite pour rapidement faire un tour aux toilettes qui ont la particularité d'avoir les dames au rez-de-chaussé et les hommes à l'étage. Les toilettes sont désertes et propres.
photo img_6569photo img_6568

La file d'attente étant encore bien longue, direction le bout du terminal pour un rapide spotting (vous l'aurez compris, il n'y a pas beaucoup d'avions au départ dans le coin).
Le vol GM6028 (HB-JOH / A319) au repoussage de la porte E56 en direction de Skopje (SKP)
photo img_6563

Le vol LX1254 (HB-IOK / A321) au décollage pour Stockholm (ARN)
photo img_6565


Un comptoir de validation des passeports est installé au milieu de la file semant la confusion entre les voyageurs. Le personnel au sol vérifie les noms sur les billets, les photos et les éventuelles présences de visa. Les pax font la queue pour embarquer mais se font refouler s'ils n'ont pas le tampon de vérification sur leur BP. Pour ceux qui sont alignés dans la file depuis plus de 20 minutes, ça grogne légèrement.
photo img_6572photo img_6573

Quelques vues de notre avion avant d'embarquer


L'instant porte
photo img_6577


L'avion



Notre transport du jour sera le A7-ALE, un bel A350-900 livré à QR fin 2015 qui porte fièrement le numéro de série 8 et qui arbore une configuration 36 J / 247 Y qui sera plein à environ 60%.
Le temps de vol pour ce soir est estimé à 5h50 avec une durée en vol effective de 5h21 et une altitude de croisière fixée à 40.000ft.

Le siège initial du jour sera le 17C, première rangée réservable en ligne (la 16 n'était pas disponible lors de l'achat). En attendant un voisin, je me positionne côté hublot en A.
photo img_6581

Survient alors l'annonce de bienvenue du CDB qui nous informe qu'en raison d'une surcharge des ATC, notre décollage sera décalé de 15 minutes.

J'en profite pour faire les photos traditionnelles des fiches de sécurité et du contenu et de la pochette centrale


Test de propreté du sol concluant
photo img_6580

Coup d’œil à l'extérieur pour apercevoir le bout de l'aile et au plafonnier avec ses buses de climatisation individuelles
photo img_6578photo img_6592


Petit détail intéressant : les ceintures de sécurité arborent un Oryx, symbole de la compagnie Qatarie
photo img_6589

En attendant un créneau, le PNC passe entre les rangées pour servir un verre d'eau et une serviette rafraîchissante
photo img_6595photo img_6606

Aperçu de la 1ère partie Y
photo img_6596

Côté J, on en profite pour distribuer les menus
photo img_6587


A 17h35, l'annonce indiquant la fin de l'embarquement se fait entendre. La rangée devant moi étant toujours vide, je me jette dessus. A entendre le nombre de ceintures se détacher, ces places sont convoitées par tous mes voisins. J'arrive le premier ! A moi les 2 sièges et leurs pas plus que corrects :)


Le pushback ne devrait plus tarder : grace à la caméra avant, nous sommes aux premières loges pour voir la "Tow Bar" se connecter
photo img_6607

Le repoussage est approuvé à 18h20, soit 20 minutes de retard. Reste juste à attendre que le vol LX1349 (HB-JCN / A220) tout juste atterrit de Varsovie (WAW) libère la voie d'accès
photo img_6602

Toujours grâce aux webcams, le taxi nous est proposé en live (quasiment aucune latence)
photo img_6610

Les consignes de sécurité sont ensuite diffusées sur les écrans en anglais et en arabe
photo img_6598

Durant le taxi, j'en profite pour continuer mon spotting :
photo img_6613photo img_6615
Il y a d'abord le vol Sun Express QX759 (TC-SNR / B738) qui embarque pour Gaziantep en Turquie (GZT)
Ensuite à côté le vol BA717 (G-EUYA / A320) qui se prépare pour Londres (LHR)
On continue avec le vol Edelweiss WK370 (HB-IHX / A320) pour Lacarna (LCA)
Puis le Korean Air KE918 (HL7206 / B789) pour Séoul (ICN)
Le vol Swiss sur le taxiway est le LX1026 à destination de Dusseldorf (DUS) mais je n'ai pas pu relever son immatriculation

Le plan de roulage donné par la tour est le suivant : D F B, traversée de la 16-34, B jusqu'à B9 pour un départ piste 10 (2.500m de long)

Durant le roulage sur B, nous croisons sur le taxiway parallèle 4 avions SWISS qui partiront bien évidemment avant nous…
Le LX782 (HB-JRL / A320) pour Bruxelles (BRU), suivi du LX1272 (HB-IJJ / A320) pour Copenhague (CPH)
photo img_6620

Les mêmes en bout de piste prêts au décollage
photo img_6624

Le LX1498 (HB-JCE / A220) pour Prague (PRG) sur la piste et le LX1622 (HB-IJQ / A220) pour Milan (MXP) juste derrière
photo img_6628

Finalement, nous grillons la priorité au vol de Milan, ciao !
photo img_6631

Alignement piste 10 et poussée maximale à 18h34 !
photo img_6633

Le levé des roues s'effectuera juste avant le point K, à environ 500m du seuil de piste
photo img_6634

La montée s'effectuera dans l'axe et la visibilité permet d'en prendre plein la vue durant la montée
photo img_6637photo img_6640

L'instant "porte inversée"
photo img_6641

Pour ceux qui auraient l'idée de s'installer dans l'allée centrale, il est rappelé de rester assis en toute circonstance
photo img_6673


Une fois les consignes des ceintures éteintes, le PNC procède à la distribution des menus pour ce vol qui contiendra uniquement un repas complet 1h après le départ.


Durant la phase de montée, j'en profite pour faire le tour de l'IFE ultra moderne que propose cet A359. Il est de loin le plus avancé que j'ai eu l'occasion de tester ces dernières années (bon j'avoue que j'ai un peu boudé EK et SIN ces derniers temps donc je ne suis peut-être plus objectif)
Commençons par la navigation 3D : une résolution fine sur la carte, la possibilité de personnaliser son affichage (vue, métriques…), les informations touristiques sur les villes à proximité et pleins d'autres options. Vous l'aurez compris, l'outil aura fait mouche !


Attardons-nous maintenant aux divertissements. Là encore, un très gros choix de films, musiques et jeux en tout genres. Chose surprenante (ou pas me direz-vous), la première sélection qui est proposée dans l'option Musique est la lecture du Coran. A noter aussi la possibilité de connecter son iPod (avec une procédure bien huilée)


Sur les sièges de la rangée 16, les ports USB, jack etc son situés sur le côté de l'écran et non en-dessous comme sur les autres sièges. Une prise secteur est également présente sous le siège mais assez difficile d'accès.
photo img_6665

Sans voisin à ma droite et avec l'IFE commun devant moi, je bénéficie d'un maximum d'espace et d'un maximum d'écrans pour mon seul plaisir :)
photo img_6655photo img_6663


Avant de manger, je remarque grâce aux nombreux messages diffusés sur les écrans que le WiFi est disponible à bord. Faisons le test !
On nous promet 30 minutes gratuites, chouette. Mais en réalité, seuls 8Mo de data sont alloués. La connexion, bien qu'un peu lente, est relativement efficace : après avoir renseigné mon email, me voici online.


Petit instant corporate à 37.000ft (merci à FR de limiter la taille des photos, je peux ainsi afficher la HP complète avec mes 8Mo). Bien évidement, après ce chargement mon crédit est entièrement consommé. On peut constater avec l'horloge qu'il m'aura fallu environ 15 minutes pour me connecter et afficher la page (je comprends mieux le 30 minutes pour 8Mo maintenant :o)
photo img_0535 12


Il est maintenant l'heure de diner ! L'avantage d'être assis à l'avant de la cabine, c'est de pouvoir manger dans les premiers.
photo img_6668
Comme dans la plupart des compagnies, la vaisselle arbore le logo.
photo img_6672

Pour l'entrée, ce sera "Salade de saison" contenant du quinoa. Rafraîchissante et assez goutue, ça démarre plutôt bien
photo img_6671

L'avantage de voyager à plusieurs, c'est de pouvoir tester les différents plats du menu. Je choisirai le boeuf avec sa casserole de champignon pour le plat principal. La qualité de la viande est bonne bien qu'un peu grasse. Les légumes sont croquants et les petits oignons apportent un plus. Bien que la présentation fasse vraiment cantine. Le plat Thai quant à lui sera correct mais vraiment trop épicé et les pennes relativement classiques mais pas forcément toutes correctement cuites.


Pour accompagner ce repas, un verre de Ginger Ale. C'est quasiment la seule occasion que j'ai d'en boire, jamais évident d'en trouver par chez nous et ça donnerait presque un effet champagne. Allez, santé !
photo img_6669

Je testerai aussi le vin rouge qui sera un Shiraz Réserve Sud-Africain. Très très bon !
photo img_6667

Passons maintenant au dessert et ce cheesecake aux fraises. Très bon également mais vraiment trop sucré
photo img_6676

Je finirai ce très très bon repas par un café (moyen) et un Baileys
photo img_6677

Quand je vous disais que j'avais de l'espace, "presque" comme en J
photo img_0537


Toutes les heures, les PNC passeront pour distribuer de l'eau ou jus ainsi que des choses à grignoter (KitKat ou chips vinaigres)
photo img_6678


Le nuit commence à tomber à l'extérieur, mais aussi à l'intérieur. Il est temps pour moi de me dégager de mon siège pour rejoindre le galley arrière et faire le tour du propriétaire comme on dit.
On s'y active pour préparer le refill des passagers
photo img_6679

Une vue plus calme du galley/cuisine toute équipée une fois les boissons en cours de distribution
photo img_6686

J'en profite pour faire un tour aux toilettes qui sont plus ou moins propre aux 3/4 du vol


Et une rapide photo de la 2ème partie de la Y en retournant à mon siège
photo img_6681


Il est presque minuit lorsque le CDB nous informe du début de la descente pour Doha.

Le PNC passe entre les rangées pour nettoyer la cabine avant de s'installer pour l'atterrissage. Mon IFE devant être rangé dans le siège pour l'atterrissage, je ne pourrai pas consulter les webcams ni voir les tableaux de correspondances à Doha… Dommage pour ce point.

Les écrans affichent tour à tour les spots promotionnels du Qatar et de la compagnie nationale. Ca vend bien du rêve tout ça

L'arrivée à Doha est imminente !


Le touchdown en kiss landing sur la piste 34R se fera à 00h55 (soit avec 5 minutes de retard). Le freinage quant à lui sera très violent : on sent bien les Autobrakes au max pour sortir par l'accès A5 (situé à seulement 1.7 km du début de piste).

Le roulage s'effectue via A5 A6 C E1 pour arriver en porte B7.

Pas vraiment d'illusion à avoir ici, il n'y a quasiment que du QR
photo img_6701

Avec une correspondance un peu short à prendre (décollage à 2h00 pour une arrivée en porte à 1h05, soit l'heure du début d'embarquement pour mon vol suivant)… Il ne va pas falloir traîner dans les couloirs. Encore un avantage d'être assis à l'avant de la cabine : on sort juste après les J.


Aéroport Doha Hamad Intl



Un dernier coup d'oeil à notre très bel A350-900 du jour/soir
photo img_6705

Il est temps maintenant d’accélérer le rythme pour ne pas rater la correspondance. Il faut dire que nous débarquons de l'extrémité sud-est de l'aéroport pour nous rendre (sans le savoir encore) à l'extrémité nord-ouest.
photo img_6706

Aucun FIDS n'indique les correspondances sur toute la durée du parcours dans le terminal B, c'est vraiment dommage ce manque d'information, principalement pour ceux comme moi qui sont pressés d'avoir leur correspondance.
Je récupérerai l'information en jetant un oeil à l'étage du dessous (accessible après les contrôles de sécurité), ce sera la D24 !
photo img_6707

Le temps m'étant compté, je reviendrai plus en détail sur l'aéroport de Doha et son transit dans les FR suivants.


Merci de m'avoir lu ! Je vous prépare avec envie la suite de cette série de FR :)
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

9.6/10
Cabine10.0
Equipage9.5
Divertissements9.5
Restauration9.5

Zurich - ZRH

9.3/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services10.0
Propreté10.0

Doha - DOH

9.5/10
Fluidité9.5
Accès10.0
Services9.0
Propreté9.5

Conclusion

Pour mon premier vol en A350, on peut dire que je ne suis pas déçu de la cabine QR Y qui est vraiment au trop : moderne, silencieuse et confortable (ma foi bien aidé par un siège 16A sans voisin).
L'équipage également au top qui a multiplié les attentions et les passages de ravitaillement durant le vol.
Côté divertissement, présence de nombreux films récents avec un IFE à la pointe et un contenu de haute volée (petit bémol pour l'absence de sous-titres français sur les films) et bonus pour les 8Mo de WiFi.
Niveau restauration, un contenu de haut vol (désolé, sic.) et une overdose de KitKat.

ZRH est toujours aussi efficace dans les transitions (check-in, pif, paf, boarding...) et toujours aussi propre. Je retire des points pour l'accès routier avec les travaux en périphérie de l'aéroport qui commencent à s'éterniser.
DOH comme pour Zurich : on est sur du très haut niveau, je le détaillerai plus dans la suite de la série.

A très vite !

Sur le même sujet

6 Commentaires

  • Comment 460966 by
    Esteban TEAM GOLD 9629 Commentaires

    Merci pour le partage de cet excellent report et du joli routing qui s'annonce.

    La cabine est franchement jolie et c'est une réussite ! Le plateau fait également assez envie et je salue les passages répétés des PNC pour distribuer à boire et des snacks.

    Par contre, point de webcam pour diffuser les images de l'extérieur mais des caméras tout court ^^

    A bientôt !

  • Comment 460993 by
    nicobcn TEAM GOLD 3721 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Très belle prestation de Qatar qui offre vraiment une prestation de haut niveau en classe éco. Le choix de films dans l'IFE en français est-il important ?

    ZRH toujours au top, j'adore cet aéroport notamment sa terrasse. Aucune raison de passer par le hub de CDG !

    Bonne soirée !

    • Comment 461058 by
      Mendes SILVER AUTEUR 113 Commentaires

      Merci pour le retour
      De ce que je me rappelle, il devait y avoir une dizaine de films français (produits en France) maximum, environ 10% en VF incluant les derniers blockbusters et pas loin de 10% aussi en VOSTFR.
      Un point qui peut être négatif pour certains : la moitié des films n'avaient pas de sous-titres EN (juste Arabe et chinois), y compris des films récents "Game Night, The Passenger..."

  • Comment 461007 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4482 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    ZRH est à privilégier à CDG, nettement plus agréable et pratique.
    Bonne prestation de QR, 3 choix de plat chaud c'est rare en éco.
    Beau routing, vivement la suite.

  • Comment 461076 by
    KL651 4433 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Je croyais qu'il était rare que les vols soient moins chers au départ de Suisse que de France en raison du pouvoir d'achat.
    Le fait de ne servir qu'un seul repas est compensé par les snacks disponibles durant tout le vol.
    Cabine esthétique et confortable.

Connectez-vous pour poster un commentaire.