Avis du vol Ethiopian Airlines Tokyo Seoul en classe Affaires

Compagnie Ethiopian Airlines
Vol ET673
Classe Affaires
Siege 4A
Temps de vol 02:40
Décollage 15 Aoû 18, 21:25
Arrivée à 16 Aoû 18, 00:05
ET   #59 sur 124 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 69 avis
flyingjapans
Par 1109
Publié le 8 septembre 2018
Bonjour à toutes et à tous,

Pour se rendre de Tokyo à Séoul il existe de nombreuses possibilités. Bien entendu les grandes compagnies nationales de chaque pays, Korean Air, Asiana, Japan Airlines et All Nippon Airways, mais aussi une multitude de compagnies low cost, type Peach, Jin Air, etc. Un outsider opère cependant la ligne en 5ème liberté, il s'agit d'Ethiopian Airlines, en continuation depuis Séoul sur Addis Abeba.
Pour ce vol mon choix s'est porté sur cette dernière qui offrait le tarif le plus attractif mais aussi représentait une chance pour moi de voler avec une compagnie africaine sur une route de 5ème liberté assez atypique!
La veille du vol, j'ai rencontré dans les bureaux d'Ethiopian Airlines à Tokyo le Area Manager Japan, Ashenafi Yirga, l'interview est publié en anglais sur le blog Flight-Report.

J'arrive à Narita Terminal 1, le South Wing est dédié aux compagnies Star Alliance. Pour m'y rendre, j'ai opté pour le métro, ce qui m'est revenu à 1450 JPY, plus de 50% de rabais par rapport au Narita Express!

photo img_5239

L'enregistrement Ethiopian se déroule en rangée I

photo img_5240

Il y a un peu d'encombrement dans le terminal en ce jour de O-bon, une fête japonaise dédiée aux morts, leur procurant souvent l'occasion de partir à l'étranger.

photo img_5241

Je me faufile dans la file d'attente dédiée aux passagers Business ou encartés.
L'enregistrement sera efficace, effectué par des agents courtois et sympathiques, et on m'attribue le siège 4A, à l'arrière de la cabine. Il est à noter que des upgrades pour le troncon NRT-ICN étaient vendus 12,000 à 17,000 yens selon disponibilité (92 à 131 euros). Ce que je trouve très bon marché au regard de l'appareil utilisé et de la durée de vol.

photo img_5243photo img_5244

Notre vol est parmi les derniers de la journée.

photo img_5249

Après avoir un peu vadrouillé dans les magasins de l'aéroport, je me dirige vers la zone réservée : à Narita Star Alliance a installé le Gold Track, équivalent du Sky Priority, disponible pour les passagers Business et encartés

photo img_5251photo img_5253

Après les formalités, il faut un peu de temps pour arriver au lounge ANA près de la porte 41

photo img_5256

Je suis accueilli dans ce salon où je ne m'étais jamais rendu auparavant (j'avais seulement été au suite lounge de l'étage d'au dessus). Je suis un peu décu car il n'y a pas de vue sur les pistes, il semble un peu sombre.

photo img_5257

Voici le buffet, avec sandwichs, salades, onigiris.

photo img_5258photo img_5259

Deux plats chauds étaient disponibles en libre service : du saumon teriyaki et des nouilles yakisoba

photo img_5260

Cependant, un comptoir propose des plats à la demande, currys, nouilles ramen, ochazuke (riz au thé).

photo img_5261photo img_5265


Un bar à Saké qui était fermé à cette heure.

photo img_5262photo img_5269

On trouve aussi un espace business très cloisonné.

photo img_5268

Un présentoir à journaux avec un seul titre en langue de Shakespeare, the Financial Times.

photo img_5271

Une magnifique maquette du 787 Star Wars d'ANA dans le hall l'entrée du lounge, qui rappelle aussi fièrement ses 5 étoiles

photo img_5272photo img_5274

L'excitation de tester une nouvelle compagnie se fait sentir en passant devant notre avion du jour.

photo img_5278 2

L'embarquement est géré par les mêmes employés qu'au check in.

photo img_5279photo img_5280

Le tout est bien orchestré avec une priorité aux passagers Business et Gold scrupuleusement respectée.

photo img_5281

L'accueil est chaleureux avec la cheffe de cabine me demandant comment je vais, avec le sourire.
Découverte de la cabine. En configuration 2-2-2 ne permettant pas le full access mais néanmoins full-flat (à la TK), cette cabine reste très spacieuse et largement confortable pour les 2 heures de vol qui nous séparent de Séoul. C'est en revanche un peu plus juste pour un vol aussi long que ICN-ADD.

photo img_5283

Mon siège, le 4A. A noter qu'il n'y a pas de hublot direct, cependant ca ne me dérangeait pas vraiment car la nuit était tombée.

photo img_5284

Quelques vues de la cabine. Nous serons 6 passagers : un homme d'affaire japonais continuant sur ADD, un couple coréen avec enfant, un pilote off-duty en uniforme et moi-même.

photo img_5285photo img_5286

Un premier passage est effectué pour distribuer une bouteille d'eau

photo img_5287

Petite surprise du jour, la distribution d'une trousse de confort. Celle ci n'est pas d'un design ou d'une qualité exceptionnelle, cependant le geste de distribuer un kit sur un vol aussi court est louable.

photo img_5288

Tout y est : brosse à dents, chaussettes, masque, peigne, stylo, stick à lèvres.

photo img_5289

Un petit détail très utile.

photo img_5290

Le bal se poursuit avec la distribution de magasines. Je ne pouvais pas m'empêcher d'opter pour The Economist et ainsi le clin d'oeil à Mogoy.

photo img_5291

Enfin, le verre d'accueil arrive. Notez la tenue traditionnelle de l'hôtesse en charge qui affirme l'identité de la compagnie. Au choix, eau, champagne ou jus d'orange. Le jus d'orange est préalablement versé, mais le champagne l'est devant le client, ce qui est plus élégant.

photo img_5295

L'hôtesse a cependant un peu mal dosé ce qui fait que le verre n'est pas assez rempli.

photo img_5297

Oshibori, dommage qu'il ne soit pas sur une réglette.

photo img_5298photo img_5299

Les PNCs distribuent le menu du jour. Nous aurons droit à un vrai service en trois temps pour ce court vol vers Séoul. Ethiopian fait clairement un effort de différentiation par rapport à ses concurrents, qui servent certes un plat chaud mais en un ou maximum deux temps. Il est aussi amusant de voir qu'il n'y a pas de plat à dominante japonaise dans ce menu.

photo img_5300photo img_5301

Les lumières sont baissées, et les consignes de sécurité montrées à l'écran.

photo img_5303photo img_5305

Décollage au sud, virage à l'ouest donnant une magnifique vue sur la baie de Tokyo.

photo img_5313photo img_5323

En attendant le service, je me détends en inclinant légèrement mon fauteuil.

photo img_5324

Mais le service ne tardera pas avec le dressage de la table

photo img_5326

Le plateau et dégroupé et cela fait clairement son effet.

photo img_5331

Trout Fish, Smoked Salmon, Lettuce, Lemon Wedge and Dill


photo img_5328

Fresh Seasonal Salad


photo img_5329

Assez original, une assiette avec divers assaisonnements.

photo img_5330

Le plat a été pré-commandé par la cheffe de cabine.
Mediterranean Beef Goulash with basil noodles, Broccoli and Pumpkin


photo img_5333

Durant tout le repas, les PNC ou la cheffe de cabine s'assurent que mon verre d'eau ou ma coupe de champagne restent pleine, et recueillent mes impressions sur les mets proposés.
Vient le temps du dessert. Celui ci est distribué au chariot, en même temps que le fromage à la coupe. La PNC me voyant hésiter me propose avec un grand sourire de goûter à un peu de tout. J'accepte.

photo img_5335photo img_5336

Pour terminer, un bon café éthiopien

photo img_5339

Le casque proposé, de très bonne qualité.

photo img_5337

Le vol était trop court pour profiter de la sélection de films, cependant je l'ai trouvée assez complète.

photo img_5325photo img_5342

Nous approchons la péninsule coréenne. Au final le repas aura duré jusqu'au début de la descente ! Ce qui ne me dérange pas car 1/ il n'y a pas besoin de dormir sur un vol aussi court, 2/ une formule rapide est proposé si l'on a d'autres activités.

photo img_5340photo img_5341

L'éclairage cabine est une fois de plus diminué pour l'atterrissage. Avant cela, l'équipage fait le tour de la cabine, s'enquiert de la destination finale de tous les passagers et, pour ceux continuant sur ADD, indiquent la procédure à suivre.

photo img_5345photo img_5347

La décoration cabine.

photo img_5348

Une annonce est faite requérant l'ensemble des passagers de débarquer. Ces derniers devront suivre un circuit de transit extrêmement bien indiqué.
Le débarquement s'effectue par la porte 2L. L'équipage bloque le flot de passagers Economy pour laisser les pax Business débarquer en premier.

photo img_5349

Après une courte attente à l'immigration coréenne, je récupère mon bagage et me dirige vers mon hôtel.

photo img_5351

Merci de votre lecture.
Afficher la suite

Verdict

Ethiopian Airlines

9.4/10
Cabine9.5
Equipage9.5
Divertissements9.0
Restauration9.5

All Nippon Airways ANA Lounge, Satellite 5

8.1/10
Confort8.0
Restauration8.5
Divertissements8.0
Services8.0

Tokyo - NRT

9.3/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.5
Propreté10.0

Seoul - ICN

9.3/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté10.0

Conclusion

Une expérience inattendue et très intéressante sur Ethiopian Airlines.
J'ai été impressionné par la solidité de leur produit soft, entre l'amenity kit, le catering dont tant l'exécution que la sélection est extrêmement qualitatif au regard de la durée de vol. Le produit hard est très respectable pour cette durée de vol, malheureusement un peu limite pour la continuation sur Addis Ababa.
L'équipage n'est pas en reste d'éloges avec un service quasi irréprochable de l'embarquement au débarquement, exécuté avec sourire, proximité et professionnalisme. Il faut cependant se rappeler que la cabine était relativement vite ; il faut voir ce que cela donne avec une cabine pleine, au pas donc plus cadencé pour le service étant donné l'exigence d'un tel protocole sur une route aussi courte.
J'ai le sentiment qu'Ethiopian joue clairement la carte de la différence et met en valeur son identité parmi les diverses compagnies de la région, et il faut avouer que cela marche.
Le prix du surclassement tel que proposé au check in est très honnête et si je viens à effectuer ce vol en Economy une prochaine fois, je n'hésiterais pas une seule seconde à l'acheter. D'autant qu'à l'heure ou j'écris ces lignes, je viens de m'enregistrer sur un vol KLM me proposant un surclassement sur un GVA-AMS à 86 euros, sur un Embraer sans siège du milieu neutralisé...

Je recommande vivement Ethiopian sur cette route et n'hésiterais pas à les considérer si je viens à me rendre en Afrique dans un avenir proche.

Informations sur la ligne Tokyo (NRT) Seoul (ICN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Tokyo (NRT) → Seoul (ICN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Korean Air avec 8.0/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 29 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

  • Comment 464187 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6717 Commentaires

    Merci Kristof de ce partage d'une compagnie inattendue entre entre ces deux métropoles. Une cabine confortable et des PNC vraiment excellents et chaleureux et un catering de bon niveau pour la durée du vol. Dépaysement garanti en Asie avec une affirmation de la culture Ethiopienne dans les uniformes . Bravo pour cette 5ème liberté découvert grâce à toi.

  • Comment 464188 by
    momolemomo GOLD 4880 Commentaires

    Un salon plutôt sympa et la maquette parait immense.
    Je ne suis pas sur que ce siege soit full-flat. On dirait la cabine en 2-2-2 qui existe encore un peu chez ET et qui n'est pas totalement full flat. Il manque d'ailleurs l'ottoman. Cependant ça reste une cabine superbe pour un vol comme celui-ci.
    Quel super service sur ce vol de 2h+. Entre la trousse de confort et le service en 3 temps, ET fait fort!
    Merci pour ce Fr!

    • Comment 464622 by
      Chewbacca.be 25 Commentaires

      C'est tout sauf clair, sur le site Ethiopian ils annoncent full flat, sur seat guru en deplacant la souris sur le siège ils disent aussi full flat, mais dans la description seat guru ils disent : "24 angle-flat seats with 170 degrees recline"

  • Comment 464195 by
    jules67500 GOLD 3750 Commentaires

    Merci Kristof pour ce FR.

    Le salon est effectivement assez sombre, mais vu l'heure, ça ne dérange pas trop je trouve.

    A bord, une telle cabine et un tel service pour un vol aussi court mérite une note excellente, et c'est le cas.

    ET semble prendre réellement à coeur le marché asiatique, et c'est une bonne chose pour les 5ème libertés de la région :)

    A+

  • Comment 464198 by
    Esteban TEAM GOLD 7633 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Joli produit d'ensemble proposé par ET ici.

    A+

  • Comment 464217 by
    Numero_2 SILVER 8306 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    ET est effectivement une découverte agréable : Mon ADD-JNB de septembre dernier était une véritable fête.

    Le protocole est très bien et le champagne Lallier se laisse volontiers boire.
    Rien à redire !

  • Comment 464320 by
    frwstar2 1270 Commentaires

    Merci.

    Le produit est solide pour une telle durée. Moi de même à ce tarif je paye le surclassement.

    C’est l’usage chez ET pour un vol de cette durée ou une volonté de se mettre au standard de la région d’offrir ce service ?

    Par contre, les horaires ne donnent pas envie, une arrivée à minuit ça pique. De même que devoir passer par NRT depuis l’ouverture à international d’HND.

  • Comment 464324 by
    pititom GOLD 9627 Commentaires

    Merci Kristof pour ce FR !

    Clairement, ET met les petits plats dans les grands sur cette 5ème liberté. ll est intéressant de voir que ce tronçon est traité pleinement et pas juste comme un pré/post-acheminement.

    Le siège me semble un peu en retrait pour qui va jusqu'à ADD (comme Moritz, je crois qu'il n'est pas totalement horizontal) mais parfait pour cette durée.

    Merci pour cette découverte !

Connectez-vous pour poster un commentaire.