Flight-Report

Avis du vol Air Canada Paris Montreal en classe Economique

Compagnie Air Canada
Vol AC871
Classe Economique
Siege 35G
Temps de vol 07:20
Décollage 24 Sep 18, 11:05
Arrivée à 24 Sep 18, 12:25
AC   #49 sur 129 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 258 avis
Scott05
Par 1896
Publié le 2 octobre 2018
Bonjour, et bienvenue dans ce court routing Canadien.

Viens la fin de l'été et je n'ai toujours organisé ma semaine de vacances prévue à la fin du mois de septembre. Mon choix se porte sur Montréal, et initialement motivé par le fait que Level vient d'ouvrir sa nouvelle liaison ORY-YUL. Habitant proche d'Orly, je me dis qu'il est l'occasion de tester cette compagnie relativement peu reportée et également le concept du low-cost long courrier.

Seulement comme souvent lorsqu'on ajoute au prix d'appel alléchant d'environ 150€ par vol un bagage de soute et un repas, on atteint des prix pratiqués par la concurrence, et en l'occurrence par Air Canada. Ayant de plus eu vent de plusieurs annulations de vol mal gérées par Level récemment, je suis conforté dans mon choix pour une legacy et la quasi assurance d'une bonne gestion en cas de pépin.

J'aurai pu choisir un vol direct au retour, mais pour le plaisir de tester du widebody sur un vol d'une heure (AC opère un mélange d'Airbus de la famille 320 et de 330 sur la liaison), j'accepte une escale d'une heure à Toronto au retour. Trois nouveauté pour moi donc : le Canada, Air Canada et l'A330. Oui je sais on a connu plus exotique comme exclusivité personnelle.

Routing
[*]Paris Charles de Gaulle (CDG) - Montréal Pierre Eliott Trudeau (YUL) / AC871 / Boeing 777-300ER / C'est ici
[*]Montréal Pierre Eliott Trudeau (YUL) - Toronto Pearson International (YYZ) / AC835 / Airbus A330-300 / Plus tard
[*]Toronto Pearson International (YYZ) - Paris Charles de Gaulle (CDG) / AC880 / Boeing 777-300ER / Plus tard



Péripéties du check-in



24 heures avant le départ, je me connecte sur aircanada.com pour m'enregistrer et choisir mon siège. Le choix du siège est disponible avant cette période moyennant finance, et il est hors de question de je paie pour ce genre de prestation, d'autant que ce n'est spécialement donné. Un siège en rangée du milieu m'a intialement été attribué, non merci. Malheureusement très peu de sièges sont encore disponibles, et encore moins de hublot. Bingo je tombe sur le dernier, le 20K. Rapide coup d'oeil sur seatguru pour vérifier que rien ne cloche, et je m'enregistre.

Pris d'un doute un peu plus tard je retourne sur seatguru et m'aperçois en survolant le siège qu'il y manque un hublot. Dilemme… Aucun intérêt d'avoir un siège contre une paroi vide pendant 7 heures et d'être coincé. Je migre donc vers un siège allée en rangée centrale en me disant qu'au moins j'aurai le loisir de me dégourdir les jambes.

Place au vol



Départ assez matinal de mon domicile pour rejoindre CDG. Après un agréable (ou pas) transit entre tram, métro et RER, me voici à l'aéroport un peu plus de deux heures et demie avant l'heure de décollage. Air Canada est basée au 2A, aux côtés d'American Airlines et XL Airways entre autres.

photo img_7582

J'imprime ma carte d'embarquement et mon étiquette bagage à une borne d'une lenteur exaspérante. L'étape suivante constitue à déposer le bagage, mais la file qui semble a priori dédiée aux bagages déjà étiquetés n'est pas facilement identifiable, je m'engage donc dans la file "bag drop". Un cerbère s'assure que l'on a effectué les procédures AVE (ESTA canadien) dès l'entrée. L'enregistrement est commun aux vols de Vancouver, Montréal et Toronto mais la file avance rapidement. Le passage au comptoir ne dure pas plus de 30 secondes.

Direction les contrôles PAF (aucune attente grâce à PARAFE) et PIF (un peu plus long, la salle ne semble pas configurée pour accueillir un trop grand nombre de vols à la fois alors qu'elle gère les embarquements en 2A et 2C, soit potentiellement de nombreux gros porteurs, A380 inclu).

Notre appareil est déjà là, et porte l'ancienne livrée. Dommage, j'aime beaucoup la nouvelle avec son masque de Zorro.

C-FNNU est donc un 777-300ER entré en service fin 2013 chez Air Canada, un avion plutôt récent donc.

photo img_7588

L'embarquement est lancé avec une dizaine de minutes de retard, et malgré la distinction en zone, tout le monde est agglutiné devant les tensaguides et donne une impression générale de gros bazar. Etant en zone 5, l'avant dernière, j'attends donc que ça se décante.

Un gros engin depuis la passerelle.

photo img_7589

L'accueil est… disons que la PNC est présente et indique les allées mais mâche un chewing gum de manière peu élégante et le gardera pendant tout l'embarquement, même lorsqu'elle sera en cabine.

Mon siège est située dans la deuxième cabine éco, au niveau des ailes. Les sièges sont modernes. Un simple oreiller et une couverture sont déjà présents. Mon oreiller est d'ailleurs porteur d'un long cheveu. Appartient à la passagère précédente ou à une personne du personnel d'entretien ? Mystère.

photo img_7592photo img_7590

Notez les prises universelles, trois par rangée de quatre sièges au milieu. Chanceux, le siège à côté sera vide… Ce qui permettra à mon voisin d'y stocker tout son matériel sans se demander si j'avais peut être envie de bénéficier moi aussi d'un peu d'espace supplémentaire.
photo img_7591

La résolution de l'écran est bonne, mais manque un peu de réaction immédiate au toucher. J'avais le souvenir sur mon dernier long courrier sur 777 (ça remonte à 2014 sur QR), que les écrans étaient teintés de manière à ne pas pouvoir voir l'écran du voisin, un gadget agréable mais dont les IFE d'AC ne sont pas equipés.

photo img_7593

Nous décollons avec un peu de retard mais la plupart des passagers décide de fermer les cache hublots… Je ne reverrai le sol qu'à Montréal.

L'équipage distribue des écouteurs à ceux qui n'en sont pas équipés puis viens le premier service environ une heure après le décollage.

Le menu est uniquement disponible sur l'IFE, avec un choix très original entre poulet et pâtes. Pour moi ça sera poulet.

Le plateau tel que présenté. La bouteille d'eau est un point agréable car on peut la conserver pour plus tard. C'est un service "à la Lufthansa", le solide d'abord, le liquide plus tard… J'ai souhaité patienter avant d'entamer le plat, et j'opterai pour un Ginger Ale.

L'entrée était une salade de semoule pas mauvaise, le plat accompagné de légumes et d'une purée de maïs. Intéressant mais pas mauvais. Pour moi un cookie n'est toutefois pas un dessert en soi.

photo img_7594photo img_7595

Un service de boissons chaudes est ensuite proposé. Un thé au lait pour moi.

photo img_7596

Puis deux PNC passent avec l'offre duty free. De nombreux passages seront effectués pendant le vol avec une bouteille d'eau.

Une visite aux toilettes centrales, c'est assez propre.

photo img_7597

Le service s'est terminé à ce niveau. Il est temps pour moi de regarder quelques films. Le choix est correct mais pas fantasmagorique. Ca sera The Book Club avec Jane Fonda, puis Jurassic Park et enfin un épisode de This is Us. De nombreuses séries ne commencent même pas au début de la saison ou de la série. Ce n'est pas très grave pour les sit-coms, c'est un peu plus délicat avec les séries dramatiques.

photo img_7599

Voici ce que contient la pochette, avec le "parc aérien" et la carte des destinations. C'est original et cela veut être lisible.



Une collation de mi-vol est proposé, bretzels et boisson chaude ou froide.
photo img_7604

Enfin une petite heure avant l'arrivée, une collation plus conséquente est proposée. Je propose pour ma part une pétition globale contre ces infâmes pochette fourrées avec un message aux compagnies : cette chose n'est PAS bonne. Ma version au poulet n'avait absolument aucun goût. On est purement dans du remplissage d'estomac.

photo img_7605

Il est l'heure d'atterir au Québec. Les IFE sont disponibles jusqu'à la porte, ce qui est appréciable. L'immigration canadienne est passée en quelques minutes, sans même de tampon sur le passeport, j'étais un peu déçu…
Afficher la suite

Verdict

Air Canada

7.3/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration6.0

Paris - CDG

7.0/10
Fluidité7.5
Accès7.0
Services6.5
Propreté7.0

Montreal - YUL

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol long courrier de jour assez agréable sur Air Canada.

Points positifs :
- Une cabine moderne, IFE fonctionnel et prise au siège. Côté allée je n'ai pas ressenti le côté bétaillère.
- Un équipage présent quasiment en permanence en cabine, que ça soit pour le service ou entre pour proposer de l'eau.
- Equipage souriant et efficace en général. Il n'était pas extrêmement chaleureux mais à part le chewing gum de l'embarquement, tous semblaient pro.
- Arrivée à Montréal fluide et efficace. Bagage livré dans des temps acceptables.

Points négatifs :
- Contenu IFE un peu faible, et je ne parle que des films. Les options musicales sont quasi inexistantes.
- Catering un peu décevant. Seul le plat principal n'était pas mauvais. Le reste est oubliable voire mauvais.

A bientôt pour le retour !

Informations sur la ligne Paris (CDG) Montreal (YUL)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 66 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Montreal (YUL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 468035 by
    nicobcn TEAM GOLD 3358 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Tu as bien raison d'avoir choisis Air Canada plutôt que Level, le low cost long courrier est bien souvent de la poudre aux yeux quand on rajoute le prix des options. Par contre ça fait baisser le prix des majors et ça c'est intéressant !

    Cabine assez belle visuellement, dommage pour le voisin égoïste...

    Je trouve le catering très moyen, on ne va pas grossir vu les quantités servies !

    "Je propose pour ma part une pétition globale contre ces infâmes pochette fourrées avec un message aux compagnies : cette chose n'est PAS bonne. Ma version au poulet n'avait absolument aucun goût. On est purement dans du remplissage d'estomac. ": l'avantage de ces wraps pour les compagnies est le stockage, c'est le meilleur moyen de servir une deuxième prestation chaude avec un minimum de manutention à bord (et donc de PNC). Je pense que les compagnies se fichent bien souvent du goût des plateaux repas en éco, ce qui compte c'est de réduire les coûts...

    A bientôt !

  • Comment 468042 by
    Benoit75008 GOLD 6598 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Dommage pour le siege vide et le voisin qui en profite pour répandre ses affaires, la politesse aurait voulu que vous le partagiez tous les deux!

    L'IFE a l'air de très bonne qualité.

    Sinon concernant le catering, je ne suis pas emballé par le plat chaud, et je suis d'accord avec vous concernant le cookie qui ne constitue pas non plus à mon sens un réel dessert.

    Les wraps et autres pizza (parfois) proposés en fin de vol sont à l'image en effet des petites économies des compagnies.

    Bonne soirée et à bientôt!

  • Comment 468054 by
    Esteban TEAM GOLD 8828 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Je ne suis pas vraiment fan d'AC et encore moins des PNC qui machouillent des chewing gums, je pense que dans ta compagnie non plus ce n'est pas autorisé ? En tout cas quand je bossais chez LX ça ne l'était pas.

    A bord le voisin qui s'étale, très bof aussi, le partage il devait pas connaitre.

    Côté catering c'est clair qu'AC n'envoie aucun rêve, c'est le strict minimum syndical.

    A bientôt !

    • Comment 468144 by
      Scott05 AUTEUR 564 Commentaires

      En effet mâcher un chewing-gum est totalement interdit dans ma compagnie. Le reste des PNC avait une apparence plus professionnelle, et j'étais quand même moins choqué que lors de ma première fois sur United où les PNC étaient tellement négligés qu'on avait des doutes sur leur appartenance à l'équipage ou non.

  • Comment 468103 by
    KL651 4403 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Dommage qu'il n'y ait plus eu de hublots, pourtant lorsque le choix du siège est payant il en reste beaucoup de libres à l'ouverture de l'OLCI.
    Je suis également fan de la nouvelle livrée.
    Catering pas exceptionnel en effet. Je comprends pas très bien ce qui justifie la récompense de meilleure compagnie d'Am du Nord, DL fait quand même mieux.

    • Comment 468146 by
      Scott05 AUTEUR 564 Commentaires

      J'étais aussi étonné, comme quoi beaucoup de passagers se sont laissés tentés par le supplément malgré son prix.
      La récompense est d'ailleurs mentionnée dans les annonces d'accueil. Mais bon quand il s'agit de SkyTrax on est toujours assez dubitatifs... Mon expérience sur les compagnies américaines se limite à United il y a une dizaine d'année donc je ne saurai faire de comparaison :)

  • Comment 468114 by
    Kethu GOLD 1563 Commentaires

    Merci pour le récit !

    C'est là le soucis des low-cost : Si on accepte de voyager sans aucun "à côté" (bagages, repas), c'est rentable, sinon mieux vaut prendre une legacy (qui en plus sont moins sujettes à faire une Monarch Airlines ou une Primera Air du jour au lendemain).

    La sélection de siège "classique" payante est vraiment déplaisante, mais c'est maintenant le cas sur quasiment toutes les compagnies lorsque l'on n'est pas encarté...

    C'est frustrant quand on veut un hublot de voir que des gens s'y installent et les ferment dès que possible, pourquoi choisissent-ils un siège hublot dans ce cas ? ^^

    Catering assez moyen, je suis d'accord, un cookie ça n'est pas un dessert, du coup le plateau est un peu incomplet à mon goût. Les portions sont petites, la collation de fin de vol n'est pas de qualité mais sur les transatlantiques courts c'est maintenant un peu la règle... Je note quand même le service d'un snack en court de vol, ce qui n'est pas toujours le cas par contre.

    J'aime beaucoup la présentation du réseau AC dans le magazine, c'est clair et simple, KLM devrait en prendre de la graine :P

    Au final AC fait le job, pas de grosses déconvenues, ça reste le principal quand on voyage en Y...

    A bientôt !

    • Comment 468148 by
      Scott05 AUTEUR 564 Commentaires

      Exactement. J'ai d'ailleurs des collègues qui m'ont demandé si Primera était une bonne compagnie pour aller à NYC en décembre. Je suis heureux de les en avoir dissuadés au bon moment !
      Nous sommes d'accord pour les hublots, d'autant plus sur un vol entièrement de jour c'est très agaçant.
      Le snack était une bonne surprise, j'ai même cru à un moment qu'il s'agissait de la collation de fin de vol tant je m'attendais à un service minimum.
      C'est ça, on est dans le transport d'un point A à un point B dans un confort acceptable mais sans plus.

Connectez-vous pour poster un commentaire.