Avis du vol Air France Paris Nairobi en classe Premium Eco

Compagnie Air France
Vol AF814
Classe Premium Eco
Siege 10G
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 08:20
Décollage 26 Mai 18, 20:50
Arrivée à 27 Mai 18, 06:10
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5175 avis
tsow
Par SILVER 2831
Publié le 17 novembre 2018
Bienvenue sur ma première contribution sur FR! Au programme de ce report, un vol datant d'il y a près de 6 mois que je n'avais pas prévu de reporter, d'abord faute de connaître ce site (il n'est jamais trop tard), puis faute de temps ces dernières semaines. Donc, au passage, désolé pour le manque de photos, les report suivants seront mieux illustrés!
Je compte reporter tous mes vols de l'année (ou presque) par la suite, mais je tiens à commencer par celui-ci car le produit Premium Eco d'AF sur 787-9 semble très peu reporté sur FR, alors qu'il s'agit en fait de la seule vraie nouveauté d'AF sur 787 en attendant les nouvelles cabines sur A332: la J et la Y sont peu ou prou identiques à celles des 777 BEST. La W semble donc constituter la plus grosse évolution sur le 787 par rapport aux 777 BEST (et encore plus par rapport au reste de la flotte), avec un siège et des écrans un peu différents (offrant un meilleur pitch, une plus grande largeur, plus de recline et un plus bel écran que précédemment). Le produit W sur AF semble également le plus controversé, souvent critiqué pour ses sièges à coque inconfortables et son mauvais rapport qualité-prix.

Cependant, comme vous allez le voir, je n'avais pas prévu de voyager en W ce jour-là. Devant me rendre un mois au Kenya pour mes études, je n'ai eu que l'embarras du choix à des prix très corrects sur CDG-NBO: LH était la moins chère, suivie par Oman Air, KLM, BA et enfin KQ et AF en vol direct, toutes à moins de 425€ a/r en eco. LH proposait même un tarif de moins de 600€ a/r en W (contre 1350€ sur AF, ce qui était au prix de la J sur LH). La tentation a été forte, mais j'avais bien envie de tester le 787-9 qu'AF déploie sur NBO (qui n'est desservie par AF que depuis Mars)… c'était aussi le choix de la raison, d'abord budgétaire (budget étudiant oblige), et pratique avec un départ à 20h50 à l'aller qui me permettrait de ne pas devoir passer la nuit précédente à Paris, et une arrivée vers 15h45 au retour qui me laissait pas mal de choix sur les TGV pour rentrer. Avec, en plus, tous les avantages d'un vol direct… ce sera donc AF, en éco!

Arrivée et transfert à CDG



Ayant finalement choisi de m'acheminer en avion depuis LYS (meilleur maché que le TGV, bagages inclus, avec ma carte jeune Hop), mon A319 me dépose au 2F vers 17 heures, avec 30min de retard à cause d'un souci d'ATC à LYS.

À ce moment-là, j'ai toujours un Boarding Pass en Y, donc je me dirige vers le 2E hall K en empruntant les files "normales" pour les contrôles de passeports. Je me dis que je n'aurais rien gagné à être en Skypriority car les deux files sont désertes. Le 2E zone K est la zone T2 que je préfère à CDG: il ne fait pas trop encombré, même quand il y a du monde, comme les 2A, B, C, D et consort, et il fait moins "hangar" que les halls L et M (surtout avec les travaux en portes L en ce moment). La zone Duty Free est bien achalandée, complète et bien plus agréable que celle des autres terminaux/halls. De plus, je trouverai des fauteuils style "transat" tout à fait à l'extrémité du hall, au niveau inférieur à la zone d'attente (quasi invisible depuis celle-ci, donc très calme) avec une magnifique vue sur le 2D (il me semble que c'est le 2D).
photo screenshot_20181117-170903_gmailphoto screenshot_20181117-170840_gmail
Les seuls défauts du Hall K sont qu'il n'offre pas, à part aux extrémités, de belles vues sur le tarmac et que ce serait bien d'avoir quelques magasins/activités plus proches des portes.

On aperçoit quand même notre monture du jour, le 787-9 F-HRBE (le deuxième plus récent dans la flotte d'AF).

J'essaie, dans le temps d'attente, de me rapprocher du comptoir service client pour demander un changement de siège, éventuellement sur une rangée issue de secours. L'agente, très serviable, m'indique que le vol est overbooké en classe éco et me demande de revenir voir si des sièges se sont libérés par des surclassements plus tard. Je retourne donc la voir une demi-heure après et elle m'indique qu'il n'y a toujours pas de siège libre. Je m'enquiers du prix d'un surclassement en W ou en J, elle m'indique que la J est complère et me propose un surclassement en W pour 339€, comme indiqué lors de mon enregistrement en ligne. J'hésite un instant, puis me dis que ce serait déraisonnable de débourser 339€ juste avant le voyage, pour un produit dont je n'ai pas entendu beaucoup de bien. Ce sera donc toujours le 35K pour moi. Au moins, c'est un siège hublot…

Je retourne me reposer sur les sièges avec vue à l'autre bout du hall. N'ayant entendu aucune annonce pour l'embarquement, je finis par me diriger vers la porte K32 que vers 20h15. Et là, surprise, l'embarquement est déjà bien entamé… le vol a dû être annoncé pendant un moment d'inattention!

Le Vol



Avant de poursuivre, je précise (si vous ne l'avez pas deviné), que je ne suis pas Skyteam Elite + ni même Elite. Aussi (spoiler alert), l'excellent service que j'ai expérimenté durant tout le vol ne pouvait pas être dû à un "traitement de faveur". De plus, j'essaie de rester objectif sur le produit malgré le surclassement surprise, en me mettant le plus possible dans la peau de quelqu'un qui aurait payé "full fare" en W.

J'embarque donc parmi les deniers, mais il y a une longue file dans la passerelle, ce qui me permettra de prendre quelques photos de F-HRBE…


L'accueil à bord est chaleureux, les PNC sont tous en train d'accueillir les clients ou de les aider à ranger leur bagage cabine, et non de terminer de préparer le galley le dos tourné aux passagers qui arrivent (bien sûr, ils ne peuvent parfois pas faire autrement, mais c'est quand même plus agréable ainsi…). Une bonne première impression donc.
Je me dirige vers le 35K, et là surprise, un vieux monsieur est assis sur le siège! J'alerte donc le PNC le plus proche, qui prend le BP du monsieur et m'invite à venir dans le galley arrière pour examiner le souci. Il donne les BP à sa collègue, qui va chercher sa tablette pour examiner le problème. Pendant ce temps, il me proposera des jus de fruits pour me faire patienter et m'explique que le vol a été surbooké d'une vingtaine de places ce jour-là. Le PNC est très souriant, courtois et prompt à engager la conversation sur le Dreamliner: nous discutons des nouvelles cabines du 787, et je lui explique que j'avais hésité à me surclasser en W sur ce vol, puis il m'en détaille tous les mérites.
Depuis le galley, nous regardons si des places sont restées libres en éco, et il m'en montre une sur l'allée. Je lui dis que je préfèrerais un siège hublot. Il va donc alerter sa collègue, et ils reviennent quelques instants plus tard avec une annotation sur mon BP, en m'expliquant qu'ils ne m'ont pas trouvé de hublot, mais qu'ils m'ont libéré un siège en Premium (faisant au passage un heureux qui a dû voyager en J)! Tout content, je les remercie, et ils promettent de venir s'assurer que tout se passe bien pendant le vol (ce sera chose faite).

C'est donc au 10G que j'élis domicile pour es 8 prochaines heures. Je suis accueilli très chaleureusement par les deux PNC en charge des passagers W et d'une partie de la Y (entre autres; j'en verrai une troisième par intermittence).

Photo prise à la fin du vol… déjà que j'étais le dernier à m'asseoir je ne voulais.pas me faire remarquer

photo screenshot_20181117-170448_gallery


Les 3 rangées de W sont pleines; le 10G est au bulkhead (double jackpot!), sur l'allée droite.

Nous commençons très vite le roulage, avec dix petites minutes de retard, probablement dues a tous les soucis liés au surbooking. J'envoie quelques snaps à mes amis, tout fier (et encore tout émoustillé) de mon surclassement… dire que j'avais hésité à payer!

Avant le décollage, j'essaie d'examiner un peu la cabine. Autant je trouve la combination blanc/bleu/gris un peu trop froide et impersonnelle pour la J (surtout avec l'éclairage jaunâtre du 777 en vol de nuit), autant je la trouve très réussie en W. Les couleurs font propre, élégant et donnent une sensation d'espace: c'est exactement ce que j'attends d'une cabine premium. Ces sièges à coque Zodiac sont très décriés pour leur supposé inconfort, mais en attendant de pouvoir tester cet aspect-là, je trouve que le fait d'avoir une coque permet de mieux distinguer la W de la Y: là encore, ça a plus de sens en W que des recliners qui se résument souvent à des sièges éco un peu agrandis (surtout au vu de la différence de prix!). En plus, ça améliore l'impression d'espace puisque le siège du voisin de devant ne risque pas de réduire dangereusement votre espace vital en s'inclinant!

Les grands hublots du Dreamliner me permettent d'apercevoir ce qui se passe dehors, même en étant sur l'allée. Nous décollons de la 26R, avant de virer vers la gauche et le Sud-Est. La cabine me semble plus silencieuse à la montée que celle du 777, mais rien ne remplace la musique du GE90 (sauf peut-être celle du RB-211).

photo screenshot_20181117-170335_gallery


Nous arrivons à notre altitude de croisière au moment où le soleil commence à se coucher. Les PNC refont leur apparition, pour distribuer les trousses de confort, toujours avec un grand sourire. LE choix nous est donné entre plusieurs couleurs, je choisis la orange. Le design de la trousse est très réussi (je la réutilise depuis) et la trousse elle-même est de bonne facture (avec une sorte de feutre bien épais). Son contenu est sans surprise (dentifrice, chaussettes, boules quiès, masque), bien pratique pour un vol de nuit: il n'y en a pas trop, ça évite le gaspillage.

photo 15424716184705551386074575815346



Puis c'est au tour de la distribution d'oshibori (sous plastique), de celle du menu, puis du trolley "apéritif/bienvenue": la PNC me demande si je veux du jus de fruit, du champagne ou quelque chose de chaud. Je lui demande du champagne, ce à quoi elle me répond que c'est toujours un bon choix, et elle me sert donc un Canard-Duchêne (après m'avoir montré la bouteille; c'est plus chic), avec un petit paquet de fruits secs.

C'est dommage, le champagne (déjà pas extraordinaire de base, mais correct pour un apéritif), est tiédasse et surtout, sacrilège, servi dans un gobelet en plastique! C'est un détail, mais le servir bien frais dans un vrai verre ne coûterait pas bien cher à AF et ferait moins tâche sur un vol à 1350€ a/r…

photo screenshot_20181117-170350_gallery


Je déploie ma tablette de l'accoudoir (un peu dure à tirer, malgré la petite tirette en forme de boucle), puis l'écran (là, c'est un vrai exercice de musculation pour le mettre en place; j'ai peut-être loupé une étape car le mécanisme était anormalement dur). J'aime beaucoup l'interface Air France touch, très jolie, fluide et fonctionnelle. L'IFE est riche en choix de films, dont des sorties récentes et de qualité. Ça manque peut-être un peu en films étrangers de qualité, difficile à évaluer car il en faut pour tous les goûts. En termes de musique, il y a également un grand choix dans tous les genres. La carte interactive est excellente, avec possibilité de cliquer sur des points d'intérêt, d'avoir une grande diversité de vues 3D etc… J'imagine que ça reste en-dessous des systèmes des compagnies du Golfe ou d'Asie du Sud est, mais comparé à LH, KL ou BA, je trouve AF touch nettement mieux (ne parlons même pas de DL et AA)! Seul défaut, l'écran pourrait être un peu plus grand, car il me semble qu'il est de la même taille qu'en éco… une occasion loupée de différencier encore un peu plus la W.

J'inspecte ensuite le reste du siège. La tablette est solide et est ajustable sur un rail. Parfait pour travailler sur ordinateur, et même pour écrire. Bon point, les casques sont accrochés sans un rangement entre mon siège et celui de ma voisine. Les casques sont de qualité, avec réduction de bruit assez efficace. La largeur du siège est tout à fait suffisante; on n'est pas "les uns sur les autres" et le recline de 130° est vraiment appréciable.

photo screenshot_20181117-170358_galleryphoto screenshot_20181117-170403_gallery


Le repas se fait attendre; la deuxième PNC vient nous voir rangée par rangée en nous expliquant qu'ils ont rencontré un problème de four, et qu'ils font tout pour aller au plus vite.

Je jette un oeil au menu. Il gagnerait à être un peu plus grand et mieux présenté, car (surtout si on n'est pas familier avec tous les plats), on ne comprend pas bien entre quels plats on peut choisir, et lesquels correspondent à l'entrée, au plat de résistance et au dessert.

photo screenshot_20181117-170342_gallery


Cependant, ça semble plutôt sympathique dans l'ensemble (surtout l'entrée, qui est supposée être inspirée de la J). Je me décide à prendre le poulet.
Environ 45min après le champagne d'apéritif, les deux PNC arrivent avec le trolley, toujours aussi avenantes. Certains passagers réclameront des informations sur tel ou tel plat, et elles n'hésiteront pas à "s'accroupir" pour être plus proches d'eux en leur donnant les explications. Ça fait beaucoup plus personnalisé et attentionné qu'en restant debout. Encore un bon point pour cet équipage!
Je demande donc le poulet, et un jus de pomme. Là encore, un peu bizarre, la PNC me sert le jus de pomme dans un gobelet en plastique alors qu'il y a un verre en verre sur mon plateau… décidément, ils ne veulent pas qu'on se serve des verres! Je me demande du coup pourquoi ils n'auraient pas pu utiliser des verres comme ça pour servir le champagne… bref
La présentation du plateau n'a rien d'extraordinaire, par contre le verre en verre et la serviette plus grande et de meilleure qualité sont des touches "premium". En revanche, je trouve vraiment dommage que les couverts soient les mêmes qu'en éco, là encore ça ne doit pas coûter bien cher de donner des couverts métalliques… pour 1350€.

photo screenshot_20181117-170409_gallery


Ces petites fausses notes de présentation pourraient être rattrapées par la qualité du repas… hélas, si l'entrée de saumon était effectivement bonne (équivalente à une entrée d'un restaurant moyen), le plat principal m'a réservé une mauvaise surprise: en fait de poulet (comme indiqué sur l'emballage), c'était le plat de… saumon! Vraiment incroyable de la part du catering AF, surtout au départ de CDG. Ça ne me dérangeait pas en soi, mais c'est tout de même le genre d'erreur qui pourrait coûter très cher avec des clients allergiques etc… Vraiment étrange et franchement un peu inacceptable! J'étais tellement surpris que j'en ai oublié de prendre des photos, et que je n'en ai même pas parlé à la PNC. Le plat en lui-même était fade et franchement équivalent à un plat de Y. Le dessert a un peu rattrapé le plat catastrophique; le gâteau était goûteux et pas trop sucré. Là encore, à peu près équivalent à un gâteau dans un café correct.
Je termine le tout avec un thé. Alors que je finis le thé, le PNC qui m'a surclassé tout à l'heure vient me voir et me demande si tout se passe bien, et comment je trouve la W. Je lui réponds que tout est parfait (sauf le repas, mais bon…), et il me dit de ne pas hésiter à m'adresser à ses collègues si j'avais besoin de quelque chose… vraiment sympa!

Une fois le repas débarrassé et la lumière réduite, j'incline mon siège pour dormir avec 5h30-6h de vol restantes (à cause du service retardé). J'enfile le casque à réduction de bruit, et m'endors devant un enregistrement de "relaxation" proposé sur l'IFE–Une très bonne idée de la part d'AF. L'un dans l'autre, je dormirai d'un sommeil profond quatre heures avant de me réveiller pour aller faire un tour au minibar du galley. D'habitude, je ne dors jamais en classe éco: il faut donc croire que le recline était suffisant pour me permettre de bien dormir (avec une bonne couverture). Le siège s'est révélé tout à fait confortable; je ne l'ai pas trouvé dur comme souvent pointé sur la W des 777; les assises sont désormais plus moelleuses sur le 787.

Environ 1h15 avant l'atterrissage, la cabine est rallumée pour le service du petit-déjeûner qui commence. La PNC me demande si j'ai pu bien me reposer, et si je souhaite qu'elle me donne mon petit-déjeuner dans 5min le temps que je finisse de ranger ma couverture et autres affaires. Je décline et elle me sert le plateau du petit-déjeuner en me disant de lui demander si je voulais plus de jus.
Effectivement, si le dîner n'était déjà pas terrible, le petit déjeuner est vraiment minuscule, surtout sur un vol de plus de 8 heures. Le muffin est trop sucré, et il n'y a ni viennoiserie, ni pain, ni confiture, juste un yaourt. De plus, la portion de jus d'orange est riquiqui et pas pratique à boire dans cette sorte de petit pot. Sans compter la présentation pas très heureuse, qui ne fait pas "premium" du tout.
Même en éco sur un Dakar-CDG d'AF, vol de 5h45, le petit-déjeuner était plus consistant. Incompréhensible.

photo screenshot_20181117-170429_gallery


La PNC de classe éco qui avait participé à mon surclassement vient aussi me voir après le petit-déjeuner, et me demande gentiment comment s'est passé le vol. Promesse tenue pour elle aussi!

Avant que la cabine ne soit préparée pour l'atterrissage, une des PNC de la W nous distribue des chocolats Valrhona. Une attention sympathique et sucrée; si Valrhona pouvait s'occuper du catering ce serait encore mieux!

photo screenshot_20181117-170439_gallery


Juste après les chocolats, l'autre PNC de la W vient demander à chaque passager comment s'est passé le vol, demande à chacun si il a des choses à dire sur le siège, la cabine et le service (mais pas sur le catering :) ). Elle aura un mot gentil pour tous et prendra le temps d'engager une petite conversation avec tous les passagers qui lui détaillent un peu leur expérience de vol: je lui dirai que j'ai apprécié de pouvoir me reposer, et elle me répondra que c'est le plus important avant un séjour, surtout court. Du coup, elle me demandera si je compte rester longtemps à Nairobi, et je lui expliquerai rapidement mes projets pour le mois, ce à quoi elle aura une réponse enthousiaste… Vraiment adorable, sans jamais que ça semble "faux".

Atterrissage à Nairobi avec 20min d'avance. avant de débarquer, je demande à l'une des PNC si je peux aller voir le poste de pilotage: "oui, pas de souci allez voir le pilote et dites-lui que c'est de ma part". Ce fut chose faite; j'ai été très bien accueilli dans le cockpit, avec une rapide conversation sur le niveau de vol (on est restés au FL370 jusqu'aux côtes égyptiennes, puis montés au FL380), le 787 par rapport au 777 etc…

photo screenshot_20181117-170451_gallery


Une expérience assez fluide à NBO T2 (beaucoup d'agents au contrôle des passeports) avec des bagages livrés rapidement.
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.0/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration4.0

Paris - CDG

7.0/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté5.0

Nairobi - NBO

5.5/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Cabine: configuration 2-3-2 comme sur A330-40, mais le 787 est plus large, donc les sièges sont larges et la cabine est spacieuse: la W prend tout son sens sur le 787 je toruve! Esthétiquement très réussie. Je ne partage pas du tout les critiques sur le siège à coque (qui se réfèrent au 777 BEST): l'assise était très confortable et le recline plus que correct m'a permis de dormir. 9.
Équipage: évidemment, on trouvera peut-être mieux en J sur les compagnies du Golfe ou sur SQ, mais j'ai personnellement trouvé cet équipage vraiment exceptionnel. Tous les PNC avec qui j'ai interagi étaient très pros, sincères et vraiment extrêmement attentionnés. L'équipage Air France parfait! Bravo, ils ont rendu ce vol vraiment mémorable! 10.
Divertissements: système très agréable à l'usage, mais j'enlève un point pour l'écran qui pourrait être plus grand. 9.
Restauration: c'est vraiment là que le bât blesse pour le prix, et qu'il faudrait monter en gamme pour arriver à un produit premium vraiment convaincant. Entre le petit-déjûner riquiqui, le plat-(mauvaise)surprise au dîner, les couverts en plastique et le champagne tiède, je ne peux pas mettre la moyenne connaissant le prix du billet! Seuls l'entrée et le dessert évitent une note vraiment abyssale. 4.
En somme, un excellent vol pour moi et objectivement un bon produit pour celui ou celle quoi voudrait voyager au calme, pouvoir travailler avec un ordinateur et arriver un peu plus reposé (avec en plus la Skypriority, avantage indéniable par rapport à la W sur d'autres compagnies, et l'accès salon en supplément qui peut être intéressant suivant le prix du billet... mais pas celui des portes K!).
Le produit peut être qualifié de "premium" à au vu des sièges, et du service (si tant est que le service soit constant), mais certainement pas au vu du catering: sauf à imaginer que j'aie besoin de XP Flyign Blue, que je prenne un billet Prime ou que je voyage pour le travail, je ne paierais pas trois fois plus cher que pour un billet éco. Ça ne valait tout simplement pas 1350€ a/r. En revanche, si une bonne occasion de surclassement se présente à l'enregistrement, je n'hésiterai pas!

Informations sur la ligne Paris (CDG) Nairobi (NBO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Nairobi (NBO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Kenya Airways avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 4 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 476122 by
    Aigle_voyageur 767 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    " (il me semble que c'est le 2D). " Perdu ! Il s'agit des terminaux 2A et 2C. Le 2D se situe à côté au 2F.

    "(surtout l'entrée, qui est supposée être inspirée de la J)" A voir l'opercule, ça ne fait pas très J.

    Je ne sais pas comment vous avez fait, mais visiblement, vous avez réussi à dormir. Ce n'est pas donné à tout le monde.

    " je demande à l'une des PNC si je peux aller voir le poste de pilotage: "oui, pas de souci allez voir le pilote et dites-lui que c'est de ma part"" l'équipage était parfait aussi bien entre le client qu'entre eux pour vous autoriser à aller voir dans le cockpit avec une telle assurance :) .

    Avant que j'oublie, soyez le bienvenu sur le site.

    A bientôt :)

    • Comment 476125 by
      tsow SILVER AUTEUR 2020 Commentaires

      Merci pour votre commentaire! effectivement, je ne connais pas bien les terminaux de CDG en dehors des T1, T2F et T2E... et T2C; je devrais donc savoir où il est.
      De fait, ça n'était qu'une lointaine inspiration à mon avis... mais déjà moins scandaleux que le reste du catering... j'ai eu mieux sur mon dernier vol JOON en éco!
      Cela surprend tous ceux à qui j'en parle mais j'ai trouvé ce siège tout à fait confortable... peut être que le champagne avait émoussé mes sens? Cela mériterait un test sur 777 la prohaine fois pour voir la différence; peut-être aucune en fin de compte.

  • Comment 476130 by
    Esteban GOLD 16808 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage et surtout bienvenue à bord !

    Si vous avez des questions sur le site, n'hésitez pas à nous contacter au moyen de la fonction contactez-nous en bas de page.

    C'est un premier opus vraiment réussi, certes il n'y a pas beaucoup de photos mais celles présentes sont très bien et illustrent aussi l'excellent texte qui va avec.

    Pour moi le produit Premium AF reste trop batard, pas assez qualitatif pour être premium mais un poil de trop pour être vraiment éco. Le second service lui relève plus de la farce qu'autre chose.

    A très bientôt pour de nouvelles aventures !

    • Comment 476135 by
      tsow SILVER AUTEUR 2020 Commentaires

      Merci beaucoup pour votre commentaire!
      Je suis complètement d'accord; j'ai apprécié le vol plus pour l'équipage vraiment au-dessus de la moyenne que pour le produit lui-même, qui est effectivement dans un drôle d'entre-deux (entre un effort que je trouve réussi au niveau de la cabine et un catering pathétique). Mais à lire d'autre reports, j'ai l'impression que c'est la cas de la plupart des produits W des compagnies européennes. Donc je pense que le souci est aussi au niveau du prix, qui, à chaque fois que je prends AF est systématiquement au double voire au triple de l'éco: si, la différence de prix était (comme sur LH sur CDG-NBO), de moins de 50% du prix de l'éco, le positionnement du produit serait plus cohérent!
      Merci de m'avoir lu et à bientôt!

  • Comment 476180 by
    Papoumada GOLD 6648 Commentaires

    Merci pour ce 1er FR et bienvenue à bord.

    Si on met de côté le plaisir d'un surclassement, on retient que cette W n'est toujours pas convaincante : comme vous le faites remarquer, il demeure des économies de bout de chandelle qui font perdre le côté "premium" et qui conduisent à ne pas privilégier cette classe de voyage eu égard à la différence de prix.

    Par chance, vous avez bénéficié de PNC en or, ce qui change tout dans la perception du voyage.

    A bientôt !

    • Comment 476181 by
      tsow SILVER AUTEUR 2020 Commentaires

      Merci beaucoup de votre commentaire!
      Absolument d'accord... j'aurais pu avoir les mêmes PNC en éco, mais c'est vrai qu'étant moins nombreux en W c'était un peu plus personnalisé. On comprend effectivement difficilement pourquoi AF persiste avec ses verres/couverts en plastique, son catering à la low cost etc... ça ne semble pourtant pas si cher ni difficile à changer (surtout pour 21 pax par vol).
      Merci de m'avoir lu et à bientôt!

  • Comment 476209 by
    AirOne 2447 Commentaires

    Bienvenue dans notre communauté ^^
    Pour un premier FR "non préparé" à l'avance c'est un ensemble bien réussi avec des photos qui illustrent l'ensemble des moments importants d'un vol. J'aurai l'occasion de tester la classe éco du même vol au mois d'avril ;)
    C'est une sacrée bonne surprise d'être surclassé comme ça en dernière minute, avec un équipage très attentif qui est passé vous revoir plusieurs fois afin de s'assurer que tout allait bien. Effectivement, à moindre frais AF pourrait permettre de rendre cette classe W plus attractive avec des verres en verre et des couverts tout sauf en plastique. Le catering est vraiment décevant, surtout la prestation du matin (qui n'était déjà pas folle sur mon dernier Dakar --> Paris en février.

    Merci du report et à bientôt

  • Comment 476218 by
    LUCKY LUKE 2807 Commentaires

    Très beau FR pour une première fois avec plein de détails intéressants. Merci pour le partage.

  • Comment 476226 by
    indianocean BRONZE 7212 Commentaires

    Merci pour ce premier FR et bienvenue parmi les contributeurs

    Récit très détaillé qui permet de mieux apprécier la valeur du produit Premium Economy Air France.
    On en arrive toujours au même problème, le produit dans son ensemble doit-il plus se rapprocher de la classe Economique ou de la classe Affaires?

    Le petit-déjeuner fait tout de même très léger. On se croirait voyager à bord d'Air Canada.
    Ah ben oui, le nouveau directeur général vient justement d'outre-atlantique

    Je suis ravi que le PNC ait été à la hauteur car c'est bien un des éléments primordiaux qui rend un vol agréable.

    • Comment 476229 by
      tsow SILVER AUTEUR 2020 Commentaires

      Merci beaucoup pour votre commentaire! C'est bien ce positionnement hésitant que l'on ressent sur le produit... ça n'en fait pas une expérience désagréable (surtout avec ce super équipage), mais si j'avais payé le plein tarif, j'aurais été un peu... surpris. Heureusement qu'il ne vient pas de chez AA alors, sinon on aurait eu un KitKat comme petit-déjeûner :)
      Merci de m'avoir lu et à bientôt!

  • Comment 476273 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9111 Commentaires

    Merci pour ce récit très détaillé. Bonne nouvelle que ce surclassement opérationnel qui te permet de tester la W. Excellent équipage , espace confortable sont els points forts de ce vol.Dommage pour le catering qui en effet n'est pas vraiment premium et je partage à 100 % le fait que l'apéritif devriat être servi dans un vrai vere et non dans un verre en gobelet en plastique.

  • Comment 585033 by
    ChrisB GOLD 2162 Commentaires

    un joli premier récit en dreamliner et surclassement en prime sans oublier la visite du cockpit bravo!!
    C'est clair je ne pense pas payer pour la W...
    Heuresement equipage aux petits soins très pro malgré le champagne tiède et le poulet saumon!!
    merci!

    • Comment 585313 by
      tsow SILVER AUTEUR 2020 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      Effectivement je garde toujours, quelques années après, un très bon souvenir de ce vol pour cet équipage qui aura vraiment été au top... et un souvenir un peu moins bon de cette W que j'ai à nouveau eu l'occasion de pratiquer depuis et qui n'est vraiment pas un bon très bon produit et qui est, surtout, vendue beaucoup trop cher :/

      À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.