Avis du vol LATAM Santiago Santiago en classe Economique

Compagnie LATAM
Vol LA841
Classe Economique
Siege 44K
Temps de vol 03:50
Décollage 17 Sep 18, 09:35
Arrivée à 17 Sep 18, 13:25
L2   #65 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 83 avis
akivi
Par GOLD 1933
Publié le 3 décembre 2018

Bonjour à tous !

Voici donc ce vol si particulier :) Vous avez sans doute déjà relevé quelques bizarreries dans les infos et la photo de ce FR, pourtant je vous confirme que :
- le vol a bien décollé de SCL pour revenir se poser à SCL
- sur la photo de couverture il y a bien quelque chose qui s'échappe du bout de l'aile
- le vol a bien été opéré par un 777-200ER de LATAM (série du 777 n'ayant jamais existé chez LATAM/Lan Chile/TAM jusqu'à tout récemment)
 
Vous devez avoir une petite idée de ce qui s'est passé pour les deux premiers points :) Et pour le dernier point, peut-être aviez-vous vu passer l'info… Mais de toute façon nous allons détailler ça ! Petit rappel du routing jusqu'ici :


Routing


Je peux déjà dire une chose : la véritable destination de ce vol depuis SCL n'était pas SCL :) mais un autre aéroport qui a une place toute particulière dans mon coeur : IPC c'est-à-dire l'Île de Pâques !

En effet j'avais eu la chance d'aller sur cette île il y a… 8 ans, lorsque j'habitais Tahiti. D'ailleurs j'avais posté (mais des années plus tard) mon tout premier FR sur le vol aller PPT-IPC en 767-300ER LAN Chile. Au-delà du vol, cette île m'avait marqué et je m'étais juré d'y retourner un jour. D'ailleurs, ma photo de profil provient de ce premier voyage et mon pseudo est le nom d'un des sites les plus connus de l'île :)

Retour en 2018 : le Chili se profile comme destination de fin d'année. Je me dis que tant qu'à y être, l'Île de Pâques n'est plus très loin… Suggestion approuvée par Madame, et nous voici les très heureux détenteurs d'un A/R SCL-IPC ! Avec un tarif qui pique un peu (592€ par personne) pour un vol d'à peine 5 heures, mais ça peut facilement approcher les 800-900€ minimum sur d'autres dates (même en éco) donc on s'en est relativement bien tirés.

Et voilà le travail : je suis aux anges !


photo resa

Sans surprise les deux vols sont prévus en Dreamliner LATAM, comme tous les vols long-courrier (+ IPC) au départ de Santiago de cette compagnie. C'est une demi-nouveauté pour moi, car il y a 3 ans j'avais eu la chance de voler en 787-8 de LAN Chile sur la fameuse 5e liberté entre FRA et MAD (mon seul et unique FR en business !). Mais je ne fais pas la fine bouche : même si j'étais retourné sur l'Île de Pâques sur un A320 tout blanc, j'aurais été aussi heureux ! D'ailleurs vous verrez plus bas qu'on n'en était pas si loin :)

Donc voilà, tout est calé, j'ai réservé les sièges gratuitement sur le site LATAM, tout va bien. Sauf que j'ai pour réflexe d'aller régulièrement consulter mes réservations sur les sites des compagnies, juste au cas où… Réflexe que je conseille à tous les FRistes, car certaines compagnies ont une fâcheuse tendance à modifier voire annuler des vols sans prévenir les clients… Par exemple, aller vérifier une réservation sur le site Qatar Airways m'a évité une escale imprévue de 24 heures à DOH !

Donc je vais voir ma résa sur le site LATAM et je tombe sur ça :


photo capture-1

Pas de souci de date ou d'horaires, mais mon oeil d'AvGeek repère vite l'intrus : "Boeing 777-200/200ER opéré par LATAM Airlines". C'est un intrus car, comme dit plus haut, la "branche chilienne" de LATAM n'opère que du 787 sur IPC ou sur le réseau LC. Et il ne peut pas s'agir non plus d'un 777 de la "branche brésilienne" de LATAM car ce sont des 777-300ER.

Une rapide recherche Google m'apporte la réponse : certains Dreamliners LATAM ont été affectés, comme tant d'autres, par les problèmes sur les moteurs Rolls-Royce. Ce qui a obligé la compagnie à clouer au sol une partie de ses 787, comme vous pouvez le voir dans l'impressionnante photo de cet article montrant une enfilade de 787 LATAM sans moteurs !   

https://desdeelpatioblog.com/2018/06/05/fuera-de-servicio-los-dreamliner-de-latam-almacenados-en-santiago-de-chile/

Mais avec autant d'avions au sol pendant de longs mois, la compagnie a dû trouver des solutions de substitution pour opérer son programme de vols. Elle a donc loué plusieurs avions, dont des avions de WAMOS (330 et 747) ainsi que… deux étranges 777-200ER tout blancs !

https://desdeelpatioblog.com/2018/07/10/latam-recibio-el-primero-de-los-boeing-777/
https://desdeelpatioblog.com/2018/07/24/el-2o-boeing-777-de-latam-ya-esta-en-santiago-de-chile/

 Quand on regarde l'histoire de ces avions, on sent qu'il a fallu faire les fonds de hangars pour compenser tous ces 787 qui ne pouvaient plus voler :) Ces 777 ont été chez Singapore Airlines, Royal Brunei Airlines puis de nouveau Singapore Airlines, avant d'être stockés il y a 3 ans. Enfin, stockés… Chaque année, l'un d'entre-eux allait d'un site de stockage aux US à un autre site de stockage à Singapour, et inversement l'année suivante. L'autre a moins bougé. Les détails sur Planespotters.net :


photo cc-bkaphoto cc-bkb

C'est donc en juillet 2018 que LATAM a reçu ces avions à SCL, afin de les opérer en propre (d'où l'immat en CC-). Notez qu'ils sont en fait loués directement auprès de Boeing.

Vous imaginez bien à quel point l'AvGeek que je suis était heureux à ce moment ! Non seulement je retourne sur l'Île de Pâques, mais en plus dans un 777 improbable (je ne sais pas du tout à quoi m'attendre à bord) ! Le destin est parfois cruel avec les AvGeeks, mais il sait aussi se rattraper de temps en temps :)

Nous sommes donc, enfin, le jour J à SCL. Nous avons passé la nuit à proximité de l'aéroport, à l'hôtel Manquehue, un 4* un peu moyen mais pas très cher. Deux bonnes heures avant le vol, nous arrivons dans l'unique terminal de SCL


photo img_20180917_070628

On nous demande d'aller vers les comptoirs d'enregistrement… des USA ! Dont acte :


photo img_20180917_071243

Effectivement ils font bien aussi IPC


photo img_20180917_071508

Un peu de monde mais ça avance vite, nous voici rapidement enregistrés


photo img_20180917_080220

On nous remet également un formulaire à remplir pour passer la PAF. Depuis peu certaines conditions sont nécessaires pour avoir le droit d'aller à l'Île de Pâques, mais rien de franchement méchant


photo img_20180917_072943

L'Île de Pâques est chilienne mais nous devons aller du côté des départs internationaux


photo img_20180917_073732

Les boutiques nous mettent déjà dans l'ambiance !


photo img_20180917_073743

La PAF est un peu lente mais heureusement il n'y a pas grand-monde. Aucune vérification particulière ne semble être faite sur le formulaire, qui est tamponné en bonne et due forme :) Ainsi que mon passeport !


photo img_20180917_080234

Le PIF est rapide et sympa, par contre le résultat des contrôles me laisse dubitatif : on oublie de me prendre un jus d'orange de 200mL, par contre ma copine se fait embêter pour un stylo ! Ensuite c'est le traditionnel duty-free


photo img_20180917_075423

Ici aussi, impossible de trouver des timbres ! Je dois avouer que ça m'a un peu énervé…


photo img_20180917_075700

Les départs internationaux sont très américano-centrés à ce moment de la journée (même si le KL702 continue ensuite de EZE vers AMS)


photo img_20180917_075718

Le spotting commence avec ces 787 AA et AC


photo img_20180917_075754

Alerte AvGeek : 737-200 Mineral Airways et un Avro RJ85 de DAP (les deux compagnies faisant partie du même groupe) ! Essentiellement du charter dans les régions minières mais aussi des vols jusqu'en Antarctique, ainsi que certains vols… réguliers !


photo img_20180917_075809

Au zoom :


photo p1220576photo p1220579

Direction notre porte. Il y a pas mal de boutiques airside


photo img_20180917_075911

Mais à notre porte c'est un 321 LATAM pour EZE qui attend… Une annonce est faite (uniquement en espagnol, ça aussi ça m'énerve un peu) pour dire que nous serons à la porte 11


photo img_20180917_080118

Arrivés à la porte 11, nous voyons qu'elle est réservée au vol qui part pour MEL… Des agents (ou PNC ?) LATAM sont avec nous et ne savent pas non plus où aller… Elles passent des coups de fil. Une nouvelle annonce est faite, toujours en espagnol, pour dire que nous devons finalement retourner en porte 18 ! Bref c'est le bazar, vivement que le nouveau terminal international soit terminé (il va tripler le nombre de portes disponibles à SCL).

Au moins il y a un peu de quoi continuer à spotter : 787 LATAM


photo img_20180917_080419

Ainsi qu'un (affreux !) 330 Wamos, affrété par LATAM lui aussi


photo img_20180917_080503

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé au niveau de la peinture, on dirait qu'elle n'a pas été finie…


photo img_20180917_080630

De l'autre côté, ça bosse dur !


photo img_20180917_083007

Mais que vois-je, en train de se faire tracter jusqu'à notre porte ?


photo img_20180917_083351

C'est l'objet du désir, CC-BKB ! Seul regret, LATAM ne l'a pas repeint et il est entièrement blanc


photo p1220578photo p1220580

Le voici en porte !


photo img_20180917_092633photo img_20180917_092652

Le boarding est annoncé, en espagnol… et en anglais, victoire ! Par contre il est 9h et je commence à douter que nous partirons à l'heure (9h35). Comme au terminal domestique, c'est mal fichu puisque la file pour l'embarquement bloque le couloir


photo img_20180917_090437

Pendant que je fais la queue, je reçois un mail pour me dire que le départ est maintenant prévu à 10h15. Pas très grave, je ne suis pas pressé !


photo screenshot_20180917-092248

Embarquement par passerelle aveugle


photo img_20180917_092813

Passage par la J


photo img_20180917_092952

Et arrivée en Y, en 3-3-3 aux couleurs LATAM


photo img_20180917_093032

Mon siège


photo img_20180917_093055

Le legroom est (très) bon, par contre ma tablette est un peu sale et il y a des résidus dans la pochette


photo img_20180917_093201photo img_20180917_093313

La tablette est en espagnol, portugais et en anglais avec une belle faute


photo img_20180917_094833

Couverture, oreiller et casque sont déjà là


photo img_20180917_093337

L'IFE semble préhistorique et on verra plus tard que c'est bien le cas !


photo img_20180917_093253

D'ailleurs regardez la télécommande : souvenirs souvenirs !


photo img_20180917_093707photo img_20180917_093713

Petit regard vers l'arrière pour avoir une autre vue de la cabine avant qu'elle ne soit remplie


photo img_20180917_093228

Poursuite de l'exploration du siège avec une bizarrerie : un bouton pour un "support" pour le bas du dos… J'ai eu beau essayer, je n'ai rien remarqué ! L'autre bouton, plus classique, est pour le recline


photo img_20180917_093839

Un autre bouton curieux est présent au bord de l'assise (la photo est prise par le dessus). En fait il permet de dégonfler un petit coussin sous les fesses ! Donc si je me lève et que j'appuie sur le bouton, le coussin se gonfle. Je me rassois, je rappuie sur le bouton, je sens le coussin qui se dégonfle. Ca n'est pas super utile je trouve, dire que des gens se sont embêtés à intégrer ça dans des sièges d'avion !


photo img_20180917_094739

Ma vue par le hublot, avec ce 777 AA


photo img_20180917_094615

Le PSU le plus basique du monde mais bon… Je suis dans un avion qui sort de l'ordinaire donc autant vous en montrer le maximum de détails !


photo img_20180917_094648

Ne reste que le contenu de la pochette, que je vous présenterai un peu plus tard ! Car la cabine est quasiment prête pour le départ. Le commandant de bord fait une annonce de bienvenue et s'excuse pour le retard, qu'il attribue à l'arrivée tardive de l'appareil depuis une autre destination. A la période de ce vol, les deux 777-200ER LATAM étaient opérés uniquement vers IPC et MIA


photo img_20180917_094748

Le retard sera moins pire qu'annoncé car le bloc est fait à 10h05. Pendant ce temps les démos de sécurité sont faites à l'ancienne par les PNC


photo img_20180917_100610

737 MAX 8 d'Aerolineas Argentinas (j'avoue que je ne savais même pas qu'ils en avaient)


photo img_20180917_100742photo img_20180917_101045

On passe devant la partie domestique, avec Sky Airline et LATAM en monocouloir


photo img_20180917_101109

La vue est quelque peu obstruée par l'aile mais je n'ai pas pu avoir un meilleur siège. Mais je ne me plains pas, j'ai déjà la chance d'avoir eu un hublot !


photo img_20180917_101243

Seuil de piste en vue !


photo img_20180917_101626

C'est parti !


photo img_20180917_101732photo img_20180917_101740

Ca y est… Je suis enfin en vol vers l'Île de Pâques ! Votre serviteur a le sourire jusqu'aux oreilles à ce moment :)


photo img_20180917_101814photo img_20180917_101838

Le départ de SCL est toujours aussi sympa !


photo img_20180917_102112photo img_20180917_102326

La cabine est sage et certains (à gauche) roupillent déjà !


photo img_20180917_102459

La couche nuageuse est percée, nous ne verrons pas grand-chose de l'océan !


photo img_20180917_104313

Pour l'instant c'est dur d'avoir quelque chose sur l'IFE… En bidouillant on arrive sur cet écran qui n'a pas beaucoup de sens puisque nous sommes partis depuis une heure


photo img_20180917_104820

Mais en cherchant bien je m'aperçois que… deux programmes sont disponibles sur les toutes dernières chaînes : un dessin animé, avec le son (en espagnol) et sans le son


photo img_20180917_105040

Ainsi que The Greatest Showman, en espagnol là aussi. Et c'est tout ! Pas fameux… D'autant plus qu'on prend les programmes en cours de route, ce n'est pas un IFE à la demande


photo img_20180917_105716

C'est le moment de passer en revue le contenu de la pochette, avec la consigne tout d'abord. LATAM est bien l'opérateur de l'avion !


photo img_20180917_093435photo img_20180917_093449

Révision 00, année 2018 : la consigne a été créée spécialement pour cet avion et son frère jumeau


photo img_20180917_093502

Le magazine, qui fait la part belle aux destinations LATAM


photo img_20180917_093531

L'édito du CEO est une gueulante inhabituelle mais amplement justifiée !


photo img_20180917_110038

Si Rio te plaît, Le Cap te plaira !


photo img_20180917_110123

Un peu cliché : une page spéciale guacamole !


photo img_20180917_110229

Un article sur Mendoza, qui semble être une destination prisée depuis SCL


photo img_20180917_110528

Et un autre sur MEL… Je rêve de prendre un transpacifique comme un SCL-MEL !


photo img_20180917_111058

Pas mal de pages AvGeek avec cette explication de termes aéronautiques


photo img_20180917_111236

De belles photos prises par des pax


photo img_20180917_111312

Et plusieurs des personnes impliquées dans la préparation d'un vol 


photo img_20180917_111522

Les programmes… que nous n'aurons pas !


photo img_20180917_111602

Je n'ai même pas le temps d'arriver aux pages présentant le réseau et la flotte de la compagnie que soudain, une annonce est faite par le commandant de bord : nous avons un problème de contrôle de la température cabine, ce qui nous oblige à retourner à Santiago !!! Je n'en reviens pas ! Il nous dit que les équipes LATAM au sol sont déjà en train de travailler pour nous trouver une solution de remplacement pour rejoindre IPC dès que possible


photo img_20180917_111623

Il nous explique aussi que nous serons trop lourds lors de notre retour à SCL et que nous devons dumper du fuel pour alléger l'avion. Je regarde par le hublot et je vois, médusé, que le dump est déjà en cours ! Moi qui n'ai vu ça que sur Internet, j'ai du mal à en croire mes yeux ! Cette situation est tellement improbable !


photo img_20180917_112014

Mais le devoir de FRiste se rappelle à moi et je pars vite faire un tour en cabine car le vol vient soudainement de se raccourcir !


photo img_20180917_112731

Avec, of course, les toilettes


photo img_20180917_112406photo img_20180917_112411

Des lingettes sont disponibles


photo img_20180917_112640

Où l'on voit qu'intégrer un nouvel avion dans une flotte, c'est aussi prévoir les autocollants pour les toilettes !


photo img_20180917_112421

Je ressors, le dump est toujours en cours, sous un angle encore plus impressionnant !


photo img_20180917_112717

Je ne résiste pas à l'envie d'aller voir ça de l'autre côté :)

Ce n'est pas le premier événement hors du commun qui m'arrive en avion (j'ai déjà vécu un déroutement à SNN sur un EWR-MXP, un déroutement à CNX sur un KMG-VTE et un retour à l'aéroport de départ suite à un bird strike sur un PPT-BOB), mais c'est bien la première fois que j'ai droit à un fuel dump… Je profite de l'instant car c'est probablement la seule fois de ma vie que ça m'arrivera !


photo img_20180917_112759

Je retourne me rasseoir. En tout le dump aura duré un quart d'heure ! Heureusement que ce 777 est équipé de jettison, sinon nous aurions dû faire de nombreux tours en l'air pour brûler du fuel.

Je réfléchis en parallèle à notre séjour sur l'Île de Pâques. Certes je vis un moment AvGeek exceptionnel, mais je n'ai pas non plus envie que notre nouveau vol vers l'île soit trop tard, voire (pire) le lendemain. Car notre séjour dure 5 jours vols compris, donc chaque demi-journée perdue représente une amputation sérieuse de notre temps sur place !


photo img_20180917_113153

Les PNC avaient mis des tabliers donc j'imagine qu'ils préparaient les repas. Mais ces préparatifs sont interrompus suite à l'annonce du retour sur SCL et nous n'aurons aucun service. Pour combler la faim qui commence à venir, je prends une barre de céréales que j'ai bien fait de garder dans mon sac


photo img_20180917_113713

Approche sur SCL en cours ! J'ai eu un peu froid lors de la descente, peut-être était-ce lié à notre souci (?). Mais je ne savais pas qu'il y avait de quoi rebrousser chemin en plein vol pour un problème de ce type ! Peut-être est-ce lié au caractère très particulier de la ligne SCL-IPC : aucun aéroport de déroutement disponible, IPC étant l'aéroport le plus isolé au monde. Donc en cas de souci, même mineur, on rebrousse chemin au lieu de continuer sur des milliers de kilomètres d'océan (?)


photo img_20180917_113955

Et nous retrouvons, avec quelques jours d'avance, les environs de SCL !


photo img_20180917_114943

Avec la Cordillère of course


photo img_20180917_115226

La cabine qui a franchement bien réagi à l'annonce, sans énervement, panique ou autre


photo img_20180917_115029photo img_20180917_115243

En finale !


photo img_20180917_115839photo img_20180917_115855

Et toucher sur ce tarmac que je commence à connaître !


photo img_20180917_115905

On dégage la piste. Nous n'avons aucune idée de ce qui nous attend pour la suite ! Mais c'est là qu'on va voir si LATAM gère bien les imprévus ou pas :)


photo img_20180917_115954

Je me dis qu'on va se garer au terminal international


photo img_20180917_120041

Mais en fait non, on s'éloigne même de l'aérogare !


photo img_20180917_120101photo img_20180917_120309

Nous passons à proximité du chantier du nouveau terminal international


photo img_20180917_120430

Et nous arrivons dans une zone reculée de l'aéroport, où un A321 LATAM est stationné


photo img_20180917_120619

C'est ici qu'on va se garer


photo img_20180917_120653

Bloc ! Il est 12h05, notre escapade au-dessus du Pacifique aura donc duré deux heures


photo img_20180917_120800

Instant Danette… sauf qu'on n'a encore aucune info. Après quelques minutes, le CDB prend la parole et nous demande encore un peu de patience car tout est en train d'être coordonné pour nous débarquer et pour reprogrammer le vol, peut-être sur un autre avion


photo img_20180917_121537

Finalement c'est à 12h20 que nous pouvons débarquer


photo img_20180917_122327

Je profite d'un hublot à l'avant de l'avion pour prendre notre Rolls Royce Trent 800 droit en photo


photo img_20180917_122437

Mais en fait, nous débarquons avec une passerelle et j'ai une vue encore meilleure sur notre moteur gauche


photo img_20180917_122518

Fuselage shot en mode Tipp-Ex


photo img_20180917_122524

Embarquer/Débarquer à pied d'un gros porteur, c'est toujours un régal !


photo img_20180917_122605

Dernière photo avant de rentrer dans le paxbus


photo img_20180917_122617

Et on quitte notre avion. Bye bye et… merci pour ce moment AvGeek ! Mais pas merci pour notre voyage :)


photo img_20180917_122658

Il faut revenir jusqu'au terminal, pendant ce temps on voit d'autres avions décoller


photo img_20180917_123003

Il ne doit pas y avoir beaucoup de paxbus qui passent par ici !


photo img_20180917_123211

A320 LATAM encore aux couleurs LAN Chile


photo img_20180917_123352

A320 JetSmart, que vous connaissez maintenant grâce à mon précédent FR :)


photo img_20180917_123536

On fait une pause pile devant ce 777-300ER KLM


photo img_20180917_123642

AF repousse en 777-200ER


photo img_20180917_123710

A340-600 IB


photo img_20180917_123720

787 LATAM


photo img_20180917_123735

Nous arrivons dans cette salle où beaucoup de gens font déjà la queue à des comptoirs LATAM pour organiser la suite. Mais quelle sera cette suite ? Akivi arrivera-t-il, contre vents et marées (et problèmes de contrôle de température cabine) à rejoindre cette terre qu'il souhaite retrouver depuis si longtemps ? Et si oui, dans quel vaisseau ? La suite au prochain épisode !


photo img_20180917_124008

Mais avant de nous quitter, quelques screenshots FR24 peu courants : le statut "Diverted to SCL" pour notre avion 


photo screenshot_20180917-124522

Et le trajet de notre vol !


photo screenshot_20180917-124538photo screenshot_20180917-124553

Merci pour votre lecture !

Afficher la suite

Verdict

LATAM

5.5/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements4.0
Restauration3.0

Santiago - SCL

7.8/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services6.0
Propreté9.0

Santiago - SCL

7.8/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services6.0
Propreté9.0

Conclusion

Le vol est particulier mais il est largement "notable" :
- LATAM : cabine confortable mais pas très propre, PNC sympas, IFE préhistorique et avec un choix hyper restreint uniquement en espagnol, aucune restauration (même si sur ce dernier point, c'est un peu injuste car LATAM avait prévu quelque chose. Mais au moins une bouteille d'eau aurait fait plaisir)
- SCL : je pénalise surtout l'absence de timbres et les annonces qui sont faites uniquement en espagnol. J'ai la chance de comprendre cette langue, mais les chiliens semblent avoir du mal à concevoir que ce n'est pas le cas de tout le monde (j'ai pu vérifier ça en-dehors des aéroports pendant ce voyage d'ailleurs)

J'espère que ce FR très particulier, sur lequel je vous avais un peu "teasé", vous aura plu ! On se retrouve bientôt pour la suite, d'ici-là je vous souhaite de beaux vols !

Sur le même sujet

38 Commentaires

  • Comment 478639 by
    Kolia GOLD 580 Commentaires

    Super exclu ! Un fuel damp, effectivement votre vol n'aura pas été très long, la route était encore longue vers IPC. Normalement le vol dure combien d'heure ? Merci pour ce partage ;)

    • Comment 478770 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Kolia ! Le vol dure normalement 5 heures, c'est vrai qu'on ne dirait pas quand on voit le peu de chemin parcouru en 2 heures en rebroussant chemin. Mais les vitesses sont forcément moins élevées dans les phases de départ et d'approche, qui ont constitué une bonne partie de ce vol :) A bientôt !

  • Comment 478655 by
    Kilmarnock SILVER 3804 Commentaires

    Merci pour ce récit Guillaume!
    Tout d'abord, quel site as tu utilisé pour voir l'historique de ton avion? Il me semble un peu plus complet qu'Airfleet ^^
    Tu as combiné un 777-200ER LATAM + un fuel damp + déroutement au point de départ, 3 pour le prix d'un lol
    Concernant l'avion en lui même, on est quand même très loin de la cabine du 787, que ce soit au niveau du siège ou le L'IFE. Si tu n'étais pas Avgeek, tu aurais été perdant au change, sauf peut être pour le confort de ce vieux siège.
    On attend maintenant la suite :)
    A+

    • Comment 478771 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Benjamin pour le commentaire ! Le site en question est planespotters.net, il a parfois plus d'infos qu'Airfleets effectivement.

      Eh oui, deux exclus pour le 777-200ER LATAM et le fuel dump, par contre j'avais déjà vu passer au moins un FR avec un retour non prévu à l'aéroport de départ.

      Clairement, vendre du 787 sur cette liaison mais proposer à la place ce vieux 777 à l'IFE symbolique... Il n'y a qu'un AvGeek pour y trouver de l'intérêt !

      A bientôt pour la suite !

  • Comment 478660 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2085 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.
    consulter mes réservations sur les sites des compagnies, juste au cas où… je confirme pour QR, qui ne prévient pas toujours.
    un bouton pour un "support" pour le bas du dos => je l’ai déjà eu mais comme toi je n’ai pas senti de différence dans mes lombaires. Par contre je n’avais jamais vu le coussin gonflable pour les fesses.
    Le magazine est bien avec ces explications très avgeek, et les photos des voyageurs.
    Situation exceptionnel que de se trouver à bord d’un avion blanc, qui doit faire un fuel damp et un déroutement sur l’aéroport initial.
    L'avgeek est aux anges, le passager lambda lui va dire qu'il a la poisse.
    A bientôt pour la suite.

    • Comment 478772 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Valérie ! Ca me rassure pour le coussin lombaire, j'ai même cru que le mien ne marchait pas du tout :)

      Oui un coup de chance pour l'AvGeek, mais pas pour le touriste (que j'étais aussi) ou le résident...

      A bientôt !

  • Comment 478664 by
    Esteban TEAM GOLD 6909 Commentaires

    Merci Guillaume pour le partage !

    Et pour les conseils AVGeek car oui il faut vérifier ses résas de temps en temps pour se prémunir des mauvaises surprises !

    Un retour au point de départ avec un fuel dump, de quoi rendre n'importe quel passionné heureux, pas forcément le passager lambda, par contre.

    A bientôt !

  • Comment 478669 by
    momolemomo GOLD 4780 Commentaires

    Voilà un vol totalement original. Je ne savais pas que LATAM avait récupéré des 777-200. Déjà que les 330 de Wamos ne sont pas fameux, alors là on tombe encore une fois bien bas.
    LATAM Brasil devrait récupéré ses A350 et envoyer à SCL :p
    “Si Rio te plaît, Le Cap te plaira !” —> J’ai trouvé les deux villes assez similaires et elles sont parmi mes préférées (si on oublie les problèmes de sécurité).
    Fuel dump, l’experience avgeek totale :D
    Je suis curieux de voir comment est géré la suite.

  • Comment 478683 by
    wowote 842 Commentaires

    Bonsoir,

    Eh bien quelle expérience, ça doit être quelque chose de voir le fuel dump (je viens d'apprendre l'expression, merci:)
    J'attends la suite avec...impatience !
    Dorothée

  • Comment 478693 by
    Benoit75008 GOLD 5779 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR!

    Un triple 7 dont j'ignorais l'existence chez LATAM!

    Une cabine à l'ancienne et un IFE Game Boy qui est bien passé de date, mais on est en plein plaisir AVgeek!

    Hâte de lire la suite!

    Bonne soirée à toi et à bientôt!

    • Comment 478776 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Benoît pour le commentaire !

      "Un triple 7 dont j'ignorais l'existence chez LATAM!" -> pareil pour moi jusqu'au jour où j'ai consulté ma résa :)

      "on est en plein plaisir AVgeek" -> le seul plaisir de ce vol, mais quel plaisir !

      A bientôt !

  • Comment 478711 by
    K2World 1559 Commentaires

    Merci pour ce FR
    La différence de confort entre le 787 de LATAM et ce vieux 777 ex-SQ est assez marquante
    Un fuel dumping en vrai, voilà une anecdote passionnante :-)
    A bientôt pour la suite, on verra si LATAM a bien géré

    • Comment 478777 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Kévin ! Oui, entre le 787 promis et le 777 en pratique, on est loin du compte :)

      "Un fuel dumping en vrai, voilà une anecdote passionnante :-) " -> sur le coup c'est assez irréel, on a du mal à réaliser !

      A bientôt !

  • Comment 478725 by
    lagentsecret SILVER 9202 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Changement d'appareil qui vous permet de vous réjouir de voler
    sur un dinosaure

    Puis une sympathique balade de deux heures qui permet d'avoir un FR
    presque complet, si ce n'est le catering.

    " je pénalise surtout l'absence de timbres"
    C'est un grief peu courant ;)
    Pas de bureau de poste à l'aéroport ?

    A bientôt pour savoir si LATAM vous a permis de rejoindre IPC sans trop
    de retard

    • Comment 478778 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Gilbert pour le commentaire ! Oui, un triple effet kiss-kool qui permet un FR bien original :)

      "C'est un grief peu courant ;)" -> c'est vrai que ça peut paraître futile :) mais quand on est dans un aéroport international fréquenté par nombre de touristes, je trouve inconcevable qu'il n'y ait pas moyen d'envoyer de malheureuses cartes postales... S'il y a un bureau de poste, on ne nous l'a pas indiqué.

      A bientôt pour la suite !

  • Comment 478729 by
    NZ1 SILVER 457 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR particulièrement captivant et croustillant !
    Pas sympa de la part de SCL de trimbaler les pax de porte en porte sans même faire d’annonce en anglais. J’imagine qu’une bonne partie des gens se rendant à IPC ne sont pas forcement Hispanophones
    Quel beau voyage ! Visiter l’ile de Pâques et le Sud Lipez à quelques jours d’intervalle n’est pas donné à tout le monde
    Et quel concours de circonstances incroyable !! Etre dans un 772 sorti de nulle part, en plein fuel dump et en plein déroutement : on nage en plein rêve (ou en plein cauchemar pour tous les autres passagers non-initiés ^^)
    Sans parler du débarquement au large et de la chance qu’un FRiste dévoué se trouve à bord ce jour là
    Un petit mot quand même sur le vol, la consigne de sécurité estampillée 772 est collector et je trouve aussi que les magazines de bord LATAM sont très complets
    A bientôt pour les prochains vols que j’attends avec impatience

    • Comment 478779 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Hugo ! J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce FR si particulier, content de voir qu'il t'a plu :)

      "J’imagine qu’une bonne partie des gens se rendant à IPC ne sont pas forcement Hispanophones " -> eh oui, il faudrait inclure cette notion dans la formation des agents d'escale de SCL :)

      "Quel beau voyage ! Visiter l’ile de Pâques et le Sud Lipez à quelques jours d’intervalle n’est pas donné à tout le monde " -> je suis bien d'accord, c'est une grande chance. Un voyage qui nous restera longtemps !

      "on nage en plein rêve (ou en plein cauchemar pour tous les autres passagers non-initiés ^^)" -> c'est clair, un vol à triple particularité dont je me souviendrai toute ma vie ! Heureusement les autres pax ont bien réagi au retour à SCL, sinon la fin du vol aurait été longue

      Bien d'accord avec toi sur la consigne et le magazine !

      A bientôt

  • Comment 478761 by
    Bargi62 SILVER 2482 Commentaires

    Merci pour ce FR particulier:
    Je comprend votre déception sur le moment car voler vers l'île de Pâques est un superbe moment pour tout Travelgeek et j'ai aussi l'envie d'y retourner un jour!
    Mais ce fuel dumping est une expérience unique,merci vraiment pour ce partage.

    • Comment 478780 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Philippe ! Une déception mêlée de l'excitation de vivre un moment si rare... Un vol vraiment particulier !

      J'espère que vous pourrez vous aussi retourner sur IPC un jour :) Et pourquoi pas depuis PPT cette fois !

      A bientôt

  • Comment 478767 by
    ZuMzuM 229 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR des plus originaux :)

    Impatient de connaitre la suite donnée à cette aventure !

    A bientôt

  • Comment 478818 by
    AirOne 944 Commentaires

    Aie aie aie que de suspens pour la suite, mais vous réalisez une série très AV-Geek avec avion collector (même si la peinture blanche n'est pas le plus grand des rêves), incident rare et on vide le fuel en plein vol ... De quoi remplir parfaitement le contrat d'un FR exceptionnel, hélas cela est dommageable pour votre séjour et on ne peut que le regretter pour vous. J'espère que la suite sera généreuse avec vous!

    ↕À bientôt!

  • Comment 478886 by
    FFlyerCDG 2328 Commentaires

    Merci Guillaume pour cette contribution en mode "Exceptionnel" !
    En revanche, même si je m'en doutais un peu, je pense que mon cas est désespéré et que je ne ferai jamais partie des AVGeeks du site :-)
    La seule fois où j'ai été l'innocente victime d'un fuel dumping il y a de nombreuses années sur un DC-10 de la défunte CO peu après notre départ d'ORY je ne garde que le souvenirs des désagréments que cela avait provoqué...
    Idem pour un retour à TYO sur un vol OS après trois bonnes heures de vol car les toilettes du B-767 devenaient inopérationnelles les unes après les autres :-)

    • Comment 479278 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci, ô maître en horlogerie portable suisse, pour ce commentaire :)

      Dire qu'avec tes milliers de vols tu n'as connu qu'un seul fuel dumping, comme Lucky Luke... Je me dis que j'ai vraiment eu beaucoup de chance AvGeek ! Mais te concernant, il est sûr que si l'expérience a été suivie de nombreux désagréments, je comprends que tu ne souhaiterais pas forcément la retenter :)

      Eh oui... On ne le sait pas forcément, mais un avion avec trop de toilettes inop, c'est un avion qui doit se poser pour réparation !

      A bientôt :)

  • Comment 478982 by
    LUCKY LUKE GOLD 2104 Commentaires

    Puisque les anciens y vont de leur expérience de fuel dumping, je vais donc raconter la mienne : en 1998 entre CCS et MIA à bord d'un B727-200 d'American Airlines. Panne d'un des trois moteurs juste après le décollage (c'est pas mal d'entendre un réacteur être coupé en vol, ça fait plus d'effet qu'au sol à l'arrivée...) et par conséquent retour à l'envoyeur après avoir assisté à la même scène que Guillaume puisque j'étais assis au hublot côté droit derrière l'aile. Je garde d'ailleurs précieusement une unique photo faite à cet instant là, en diapo, où l'on voit très bien la trace du carburant qui s'évapore en sortant du "vide vite" comme ici en une de couv.
    Pour compléter l'anecdote, je voyageais en GP et je me suis dit une fois revenu à CCS que j'étais bien parti pour sécher là un jour ou deux vu le temps que cela allait mettre pour réacheminer tous les pax payants sur les vols à venir. Eh bien pas du tout, il y a avait un autre B722 AA qui allait à MIA deux heures plus tard et je ne sais pas pourquoi il n'est même pas parti plein (alors que celui qui avait vidangé en vol l'était quasiment) et j'ai pu avoir une place !
    Autre détail qui a son importance : j'ai "subi" 3 QRF (retour au point de départ après décollage) pour cause de panne en plus de 8.300 vols. Eh bien, les 3, dont ce fuel dumping en B722 AA, ont eu lieu à 15 jours d'intervalle, au Vénézuela (2) puis en Corse (1). Rien avant, rien depuis. Vous avez dit loi des séries ?
    Merci Guillaume quoi qu'il en soit pour ce récit passionnant.
    Voilà tu as eu ton fuel dumping, tu es vraiment des nôtres à présent :-)

    • Comment 479279 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Luc pour ce commentaire et ces supers anecdotes ! Je me souviens que tu m'avais raconté ça lors de notre premier vol ensemble, dans un MD-80 Iran Airtour il y a quelques mois :) Entendre un réacteur coupé en vol, un peu l'angoisse, mais c'est l'avantage d'être sur un triréacteur, on se dit qu'il en reste deux pour finir le boulot :) Comme je disais à Joël plus haut, je pense avoir eu bcp de chance jusqu'à présent (ou de malchance, c'est selon !) car vous avez volé énormément plus que moi et pourtant vous n'avez pas connu beaucoup plus de fuel dumping ou de QRF. J'imagine que j'ai déjà mangé mon pain blanc et que tous les autres vols de ma vie ne seront qu'une désespérante suite de vols se posant à l'aéroport prévu et sans avoir dumpé une seule goutte de fuel... Quelle tristesse ;) A bientôt !

  • Comment 479050 by
    Boair SILVER 436 Commentaires

    Merci pour cet excellent report que j'attendais depuis un moment !
    Pour une fois que subir une IRGAV permet de voler sur un avion rare ^^ La safety card 777-200ER LATAM est vraiment collector, je ne savais pas que ces 777 étaient opérés en propre. Dommage quand même que l'avion soit entièrement blanc mais bon ça reste mieux qu'un banal 787 LATAM ^^ Il me semble que ANZ a également eu recours a des ex-777 SQ, surement opérés en propre eux aussi.
    Quelle chance d'avoir eu le droit a un fuel dump et surtout sur un tel vol... A ce jour mes seuls expériences "hors du commun" sont un déroutement et un débarquement sur le taxiway a cause d'un push bloqué a notre avion... Mais le tout dans la même journée !
    Pour la peinture du 330, elle est bien terminée... Il s'agit en fait d'une livrée spéciale célébrant les 15 ans de Wamos. Un des 747 a également reçu cette livrée (rapidement recouverte par un sticker "Garuda Indonesia" après avoir été loué).
    A bientôt pour la suite !

    • Comment 479281 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Adrian pour ce long et sympathique commentaire ! Heureux de voir que l'attente n'a pas été déçue :)

      Oui dommage pour la livrée blanche, mais si ces deux avions ne sont destinés à être opérés que quelques mois par LATAM, je conçois que l'investissement n'en vaille pas la peine.

      C'est déjà bien d'avoir connu un déroutement à ton jeune âge, car c'est quand même rare !

      Mon dieu, cette livrée Wamos est donc volontaire et terminée... Quelle horreur ! Ca doit plus effrayer les passagers qu'autre chose :)

      A bientôt !

  • Comment 479176 by
    pititom GOLD 9478 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Bon, ce n'est pas une expérience que j'aurais pu vivre car j'aurais sûrement tout fait pour éviter ce 772 et avoir un 789 quitte à bouger d'un ou deux jours mes dates ;-)

    Espérons que la loi des séries énoncée par Lucky Luke ne se réalise pas pour toi ^^

    Merci pour ce FR hors du commun et pour le dévouement du FRiste en toute circonstance :)

    • Comment 479282 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Thomas pour le commentaire ! Effectivement, si on recherche une belle cabine il vaut mieux éviter cet avion bizarre, mais si je me souviens bien la grande majorité des vols vers IPC à cette période étaient opérés en 772... Il t'aurait fallu décaler d'un ou deux mois plutôt :)

      Eh non pas de loi des séries, car depuis j'ai fait quelques autres vols (dont un dans un avion bien pire que ce 777 LATAM) mais nous sommes malheureusement arrivés à destination comme prévu ^^

      A bientôt pour la suite !

  • Comment 479220 by
    mogoy GOLD 8177 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR avorté. J'espère qu'il sera suivi d'un vol réussi (et pas que pour le bonus !).
    Il m'est arrivé la même mésaventure, même liigne, même compagnie mais sur un B763 pour cause de jauge de carburant HS.
    Cela m'a au moins sauvé d'un voisin qui puait - littéralement.

    • Comment 479283 by
      akivi GOLD AUTEUR 1616 Commentaires

      Merci Quentin pour le commentaire ! Heureusement nous sommes bien arrivés à destination, mais à voir dans quel avion ;)

      Incroyable que tu aies vécu la même chose sur cette ligne ! On dirait qu'ils ne prennent vraiment aucun risque et je les comprends. Par contre, mon unique voisin était ma copine donc j'ai eu plus de chance que toi dans mon malheur :)

      A bientôt pour la suite !

Connectez-vous pour poster un commentaire.