Avis du vol CityJet Bâle Paris en classe Economique

Compagnie CityJet
Vol AF1393
Classe Economique
Siege 2A
Temps de vol 01:15
Décollage 12 Aoû 18, 19:10
Arrivée à 12 Aoû 18, 20:25
WX   #75 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 67 avis
opoman
Par GOLD 535
Publié le 7 décembre 2018
Bonjour à tous et bienvenue sur l'opus retour d'un weekend à Bâle effectué en Août dernier. L'aller est disponible ici pour ceux que ça intéresse, et un petit bonus de la ville est inclus également, histoire de me faire pardonner pour le retard, de presque 4 mois!

Voilà pour les présentations, rentrons donc dans le vif du sujet. Je rallierai l'aéroport bi-national de Bâle-Mulhouse(-Fribourg) en Tram + Bus en une trentaine de minutes depuis le Pullman situé juste à côté du centre des congrès.
A noter que mon hôtel, et la plupart des hébergements de Bâle offre un titre de transport à leurs hôtes pour la durée de leur séjour, ce qui permet de se déplacer facilement et de faire baisser la note notamment en évitant les taxis assez onéreux :)

photo 5

Le bâtiment est en vue!

photo 2

Il présente bien, surtout sous ce grand soleil, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'avec un nom écrit aussi gros, on ne risque pas de se tromper.

photo 4

Voyons voir ce qui nous attends à l'intérieur.

photo 6

Ah, oui il y a quand même un peu de monde ici.

photo 7

Heureusement pour moi, j'ai un peu de marche à faire, et je m'éloigne de la cohue.
Les indications sont suffisamment claires pour ne pas que je me perde comme à l'aller.

photo 8

Passage symbolique de la frontière et des douanes.

photo 9

Et côté Français, on retrouve toujours les marqueurs de l'identité de l'EAP.

photo 10

Je crois que c'est à l'étage que ça se passe.

photo 11

Le passage du PIF sera très rapide et bien organisé, avec notamment la présence d'un scan qui s'assure que rien n'est oublié dans les bacs avant que le passager s'en aille de la zone!

Le namming est hyper présent, partout!



Le présentoir pour la presse à été dévalisé.

photo 15

Un peu austère, mais les infos sont claires.

photo 16photo 17

Le "travelator" était déjà en panne en Août, dédicace aux locaux de l'étape!

photo 18

En chemin, un coin vintage, je ne m'attarde pas, mais je trouve l'idée excellente, d'autant que j'aime autant Metallica que Virtua Tennis :)

photo 19

Sur la route…

photo 20photo 21

Après une bonne marche, je suis devant les portes de ce salon désormais tant reporté et particulièrement apprécié de (certains) contributeurs.

photo 22

Tout le monde où presque est logé à la même enseigne!

photo 23

Voyons voir si la distinction est méritée!

photo 24

En tout cas, l'accueil est charmant, l'hôtesse prend le temps de discuter un peu avec moi, et de répondre à mes questions, notamment sur la présence de douches. Affirmatif, je pourrais donc me rafraîchir avant mon vol, ayant déjà eu bien chaud sous le beau soleil d’août!
Mais la douche c'est pour plus tard, avant tout, découverte de ce qui est, il faut bien l'avouer, un très bel endroit.

Le salon est sur deux étages, au rdc, cet espace hyper atypique dans un lounge qui me fait penser à un mirage en plein désert.

photo 26

Autour de cette "oasis", quelques tables et leurs chaises assorties.

photo 25

Comme vu sur le cliché précédent, dans le fond un bar…

photo 27

…en self-service.

photo 28

Je décide de continuer en montant à l'étage.

photo 29

Mais je jette malgré tout un rapide regard en contrebas.

photo 31

Le salon est tout en rond, et si la lumière extérieur ne suffit pas, il y a de quoi illuminer l'endroit.

photo 32

Mais de lumière, cet endroit ne manque pas.

photo 33

Cette mezzanine était fermée au moment de mon passage, mais sachez qu'il doit être possible d'y accéder en cas d'affluence et donc d'avoir un salon sur 3 niveaux.

photo 34

Une impression d'espace se dégage de l'endroit, le faible taux d'occupation doit aider.

photo 36photo 35

Vous voyez que c'est aussi lumineux que vide :)

photo 37photo 39

Désolé pour le contre-jour, mais quelques canapés permettent de s'installer confortablement comme (mieux qu') à la maison!

photo 38

Chaque zone est alimentée comme il se doit en courant.

photo 40

Une offre de presse papier vient compléter l'accès à une application de presse numérique.

photo 41

L'espace pro/business/Numéro 2

photo 42photo 43

Espace bar le long de la rotonde, avec un bocal à fumée (TBC)?!?

photo 44

Après un tour relativement exhaustif du lieu et du mobilier, voyons voir ce que proposent les buffets de l'étage.
Overview:

photo 45

(presque) soft et présence de jus d'abricots que j'adore.

photo 46photo 47

Les jus de raisins locaux, avec un crémant de Ribeauvillé!

photo 48photo 49

Deux rouges un peu perdus :)

photo 50

Le costaud, avec un gin dont rien que l'étiquette fait peur!

photo 51

On ne meurt pas de soif dans la région, avec Aperol ET Campari.

photo 52

Un peu de grignotteries

photo 53

Buffet froid, un peu triste à mon avis.

photo 54

Je ne m'y risquerais pas, même si c'est la tasse de thé de certain(e)s

photo 55

Problème de transit? Heureusement, il a les pruneaux de Bâle :)

photo 56

Je n'ai pas vu les cloches de plats chauds, de toutes façons, je sors d'un maxi brunch donc, je reste presque sage!
Je suis pas mal installé!

photo 57

L'autre point fort de ce salon réside indéniablement dans sa terrasse, et avec le soleil du moment, je ne vais pas me priver.

photo 58

Je vous ai dit où on était?

photo 59

Vous l'avez vu sur le cliché précédent, EAP, c'est un peu le territoire d'Easyjet. (ici immatriculé en Suisse)



Là, en Autriche.

photo 64

Version UK.



Notre pote Suisse à fini son demi-tour.

photo 69

et s'en va donc!

photo 70

Alors qu'une saucisse germanique (de Francfort??) s'incruste sur le cliché :)

photo 71photo 72

Je vais pas tous les faire quand même…

photo 74photo 75

La terrasse est quand même super bien placée!

photo 77photo 78

Bon, c'est pas tout ça, mais le temps passé sous le soleil sur la terrasse m'a donné chaud, je descends donc au niveau de l'accueil m'enquérir auprès de l'hôtesse d'accueil de la disponibilité d'une douche.
Comme tout à l'heure, c'est bon, elle m'accompagne au seuil de la porte!

Et ici comme dans le reste du salon, pas grand chose de négatif à signaler.

photo 79

Une chaise pour s'asseoir et une accessibilité PMR de mémoire, mais à confirmer.

photo 80

Des WC sont à dispo.

photo 81

Et la douche en elle même avec des accessoires bien pensés.

photo 82photo 83

C'est frais et dispo que je quitte ce salon qui m'a semblé très agréable, et où je repasserai avec plaisir, si l'occasion se présente.
Mais pour l'heure, il faut se mettre en route vers la porte.
Les écrans confirment les excellentes conditions météo, le fait que le vol est opéré par WX. Pour ce qui est des horaires, on verra ce que ça donne…

photo 84

En effet, on risque d'être un peu à la bourre, notre destrier arrivant à l'heure théorique du début d'embarquement.

photo 85photo 86

Les photos sont moins aisées que sur la terrasse, soleil de face et vitres sales…



Au moins, on sait chez qui on vole!

photo 91

Un peu plus de 19h10, l'embarquement n'a pas encore été lancé, et ça s'annonce comme un joyeux bordel en porte.
L'hôtesse en porte discute avec sa collègue et lui précise qu'ils n'auront pas besoin d'étiquettes "bagages cabine" l'équipage leur ayant précisé qu'ils géraient les bagages avec les coffres.
Je me dis intérieurement que sur un RJ85 ça risque de faire serrer.

photo 92

Les écrans n'auront jamais répercutés le retard…
L'embarquement commence peu de temps après, je bippe, mais ce n'est en aucun cas signe de surclassement, c'est juste que mon siège est considéré comme une issue de secours sur cet appareil.

photo 93

Au pied de l'escalier, mon pré-sentiment se confirme, et on me demande de me séparer de ma valise au format tout ce qu'il y a de plus raisonnable.
Je demande si je la récupérerai au pied de l'appareil à l'arrivée, négatif. Un peu réticent, je commence donc à sortir les effets les plus fragiles quand un des PNC sur l'escalier m'invite à monter sans me défaire de mon bien.
Je suis le premier, peut-être est-ce la raison de ce traitement de faveur. Je le remercie et découvre rapidement la cabine après avoir rangé ma valise au dessus de moi :)

Configuration un peu particulière sur cet appareil en 3-3 (sauf au rang 1), ce qui est bien serré pour un Avro.

photo 95photo 94a

Pour ma part, au rang 2, j'ai une place plus que suffisante pour mes jambes.
Cela est lié à la configuration particulière du 1er rang de gauche.

photo 96

De l'autre côté, à droite, au rang 2, le pas est très bon également malgré le bulk-head.

photo 99

Une photo valant 100 mots, voici le plan de la cabine.
A noter que malgré le diagramme, l'avion possède bien des rangs 3 et 4. De la à savoir pourquoi ils n'étaient pas représentés…

photo 1

Les vieux sièges confortables sont siglés CityJet dans une police qui ne laisse que peu de doutes quant à l'identité de la compagnie!

photo 96a

Vous vous rappelez le préposé qui voulait me prendre ma valise?
Il semblerait qu'il a fait choux-blanc et ce n'est pas pour autant que l'embarquement durera éternellement, les pax ayant-ils pour une fois été raisonnables?

photo 97

Petite critique? A ma place les hublots ne sont pas super bien alignés, mais j'en ai presque 2!

photo 100photo 101

Et de toutes façons, pas grand chose d'autre que ces 2 sèches-cheveux à voir pour le moment.

photo 98

Message du commandant de bord en français, pour le reste, ça sera des voix de synthèse, même pour l'anglais, alors que l'équipage CityJet est bien entendu anglophone.
Le PNC qui vient installer son matériel pour les démos de sécurité me demandera d'ailleurs en anglais d'éteindre ma tablette pendant les phases de roulage.

photo 102

On est sur le départ, dernières vues sur l'aérogare.

photo 104

La seule vue pour l'instant sera sur cet A319 espagnol.

photo 107

Les consignes lumineuses idoines sont éclairées sur le plafonnier de dernière génération…

photo 108

Le hublot est rayé, en plein contre jour…

photo 110

Mais j'essaye de remédier à cela grâce aux caches hublots particuliers et propres à cet Avro.

photo 111

Déjà au roulage, le bruit est infernal, mais à ma place, la cabine est supportable, surtout avec le siège vide à côté de moi.
J'y installerai même mon sac et ses oriflammes.

photo 109

On s'élève après quelques instants, toujours dans un vacarme assourdissant.
La conception de cet appareil est vraiment particulière.

photo 114photo 115

Salut Bâle, see you soon.

photo 117

Je ne suis pas le seul à profiter du spectacle extérieur!

photo 118

Il faut dire qu'on est pas mal ici.

photo 119photo 120

Intermède sécurité…

photo 121

De près, on arrive à déchiffrer que le coffre contient en plus du défibrillateur automatisé externe (ou AED en anglais) un kit pour les "objets dangereux" qui doit permettre par exemple d'isoler un téléphone à la batterie défectueuse. Quelqu'un confirme?

photo 127a

Pendant ce temps, dehors:

photo 122photo 123

La lumière sur le réacteur est belle.

photo 125

L'OPL prendra la parole, une fois encore en français pour nous indiquer une arrivée à l'heure, à 20h25.
Pendant ce temps en cabine, on ne chôme pas, et la collation est distribuée, avec ces croustilles poivre-pavot que j'apprécie à titre personnel.
Et un label 5, aussi appelé faiseur d'ulcères ^^, dont j'espère qu'on ne me reprochera pas son mélange avec le sucre liquide.

photo 127

Pas de prises USB, mais je suis bien installé malgré tout, la tablette survivant largement à un si court vol.

photo 126

Le crew est très bon et sympa et m'accordera un refill de biscuits pour finir mon apéro.
Dehors, tout se passe tranquillement.

photo 128photo 129

Agrémenté par quelques jolies vues.



Devant, je pense que nous avons un flight-reporter en puissance.

photo 135

Quelques trouées.

photo 140photo 141

Petit, mais costaud.

photo 139

Ah, virage, le vol touche à sa fin.

photo 142

et pour cause, quelques instants plus tard, nos roues se posent en douceur, à l'heure!

photo 143

Pampa et roulage…

photo 144photo 145

Dérives d'alliances…

photo 147

Gros pépère 2024.

photo 148photo 150

On reconnait les locataires du 2G.

photo 151photo 152

Fidèles au poste!

photo 153

Dernière vue sur ce doublet de signe bien plus confortable qu'une rangée à 3 de front, même si les accoudoirs sont inamovibles.

photo 155

Et traversée du hall du 2G pour récupérer l'ami VTC, avec l'illustration des quelques services qui sont proposés dans cet aérogare.

photo 156

Pour ceux sont encore là, quelques clichés de Bâle que j'ai vraiment pu apprécier, sous ce franc soleil d’août.

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci pour votre lecture et vos éventuels commentaires, en espérant que j'arrive à rattraper mon retard d'ici la fin de l'année, plusieurs FR étant dans les cartons, et 2019 devrait commencer fort :)
A très vite.
Afficher la suite

Verdict

CityJet

7.3/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration7.5

Skyview EuroAirport Lounge

9.0/10
Confort9.0
Restauration8.0
Divertissements9.5
Services9.5

Bâle - EAP

8.4/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté9.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol sans encombre, mais une belle découverte que celle de ce salon de Bâle, je comprends l’enthousiasme qu'il suscite.
Mention pour la terrasse, le confort des diverses zones et la présence de douche. Bémol sur l'offre de restauration au moment de mon passage, que j'ai trouvé un peu en retrait.
Un confort en cabine amélioré par le choix de ce doublet de siège, dont un est resté libre.
Un équipage efficace et des PNT communicants, une collation adaptée à la durée du vol et qui permet de prendre l’apéro.
Au sol à EAP, tout est correctement indiqué et les services sont suffisants, on note la présence de coupe-file prioritaires appréciables.
CDG2G: un peu éloigné, ce qui rallonge surtout le temps de roulage au sol.

Informations sur la ligne Bâle (EAP) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 30 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Bâle (EAP) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est avec /10.

La durée moyenne des vols est de 1.0 heures et 11.0 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 479189 by
    nicobcn TEAM GOLD 2421 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Je suis fan de l'Avro, ce FR me fait d'autant plus plaisir ! La configuration à 6 de front de Cityjet n'est vraiment pas idéale, mais je n'ai pas l'impression que tu ai eu de voisin.

    L'EAP a l'air très agréable, surtout son salon.

    Jolie bonus d'une ville que je ne connais pas et qui mériterait que je m'y interesse, surtout que cette région entre la forêt noire allemande et le nord-ouest de la Suisse regorge d'endroit qui ont l'air sympathiques.

    Bonne soirée !

    • Comment 480037 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Bonjour Nico et merci pour le commentaire (et félicitations pour l'intégration dans la team FR),
      L'avro a vraiment quelque chose, même si comme tu le dis, le choix de CityJet (et de WDL par exemple) d'aligner un 3-3 fait que la cabine est très serrée.
      Non seulement, je n'ai pas eu de voisin, mais je crois même que j'étais seul sur ma rangée. Le rang 1 est assurément à privilégier.
      Bâle vaut bien une visite, si en plus on peut y croiser les locaux de l'étape, c'est encore mieux! :)
      Excellente journée.

  • Comment 479219 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2085 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR.
    J'adore voir "mon" aéroport par un oeil externe. Visiblement nous avons de la chance.
    Et bravo pour avoir tester la douche , je ne suis pas sûr que Stephan l'ai fait (mais il m'excusera de ne pas avoir lu ses FR avant 2017 lol).
    Leberwurst : Je ne m'y risquerais pas, même si c'est la tasse de thé de certain(e)s => Ah bon ? ^^
    Un vol confortable dans une veille cabine et un équipage sympa.
    Bâle est une ville que j'adore et que je fréquente régulièrement, pour sa bonne ambiance.
    A bientôt

    • Comment 480043 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Hello Valérie, merci pour ce commentaire, et félicitations également pour ton entrée dans la team FR!
      Bâle sous un très bon angle, en même temps, pas grand chose à reprocher à cet aéroport.
      Pas beaucoup de mérite a avoir testé la douche, mais elle était bienvenue.
      Un vol agréable, après un weekend qui ne l'était pas moins.
      A très vite.

  • Comment 479228 by
    Esteban TEAM GOLD 6909 Commentaires

    Merci Mathieu pour le FR !

    On commence avec l'instant modo : il manque pas mal de floutage sur les passagers et surtout sur l'agent au sol (que j'ai reconnu, mais en même temps je connais un peu trop de monde à l'EAP ^^). Tu pourrais passer un petit coup s'il te plait ?

    Comme Valérie, je suis toujours enchanté de voir "mon" (pardon "notre") aéroport d'un oeil neuf.

    Au vu de l'accueil que tu as eu au salon, je suis presque sûr de savoir sur qui tu es tombé (si vous avez échangé en Français, je saurais définitivement qui s'était ^^).

    Merci pour le tour à la douche que je n'ai jamais eu l'occasion de reporter (mais qui est effectivement accessible aux PMR, j'ai demandé) et qui est un plus non négligeable pour l'EAP. Rarement utilisées, ces douches étaient une demande de Crossair pour qui le salon avait été construit et dont 80% de passagers étaient en transit. La part des passagers en transit de nos jours doit être proche du 0.01% :)

    Non, le bocal à l'intérieur n'est pas un bocal à fumeur (la terrasse remplit cet office 365 jours par an) mais un bocal pour passer des appels au calme.

    Tu as dû louper les cloches qui sont avant les machines à café.

    Les premiers passagers à monter dans l'Avro sont souvent invités par l'équipage à garder leur bagage à main. Expérience (re) vécue la semaine dernière. Mais contrairement à toi, moi j'avais choisi le 1AC voyageant en duo avec maman. Mauvaise idée, le pitch est terrible (pas de report).

    Sinon c'est un vol classique sur Jumbolino un avion qui m'est particulièrement cher.

    A bientôt !

    • Comment 480045 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Hello Stephan et merci pour le commentaire,
      Désolé pour les photos, j'ai rédigé le FR avec l'ancien éditeur et j'avoue que je pensais qu'on ne reconnaîtrait pas assez les visages pour leur passer un coup de photoshop, je vais faire au mieux pour modifier ça.
      J'ai bien échangé en Français avec la personne au salon!
      Merci de confirmer la douche PMR et ravi d'avoir pu rendre service :)
      Pour le bocal, j'ai vu qu'effectivement, il n'était pas clos, exit donc l'usage comme salle fumeur.
      J'ai loupé le chaud, mais on ne peut pas dire que je mourais de faim!
      J'avais pourtant l'impression que ce rang 1 était bon, mauvaise pioche il semblerait donc...
      A très vite.

  • Comment 479250 by
    bapt 20 Commentaires

    Joli report sur un avion particulier il est vrai (personnellement déjà emprunté et j'ai beaucoup aimé)
    Salon vraiment bien pour la taille de l'aéroport.
    Boîte dangereuse je pense plus au aiguilles des diabétiques...

    • Comment 480047 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Bonsoir et merci pour le commentaire,
      Un très beau salon, très bien documenté sur le site et qui fait l'unanimité.
      Je sais pas si cette boite était destinée aux DASRI (déchets d'activités de soins à risques infectieux) mais c'est une possibilité également.
      Merci encore et bonne soirée.

  • Comment 479331 by
    jules67500 GOLD 3639 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR !

    Bon, je me considère aussi comme un habitué des lieux maintenant, même si je suis loin de dépasser le maitre ultime d'EAP ^^

    Le salon est toujours aussi sympa pour un salon européen : l'offre est plutôt bonne et l'espace de détente énorme. Je ne l'ai jamais vu bondé !

    A bord, on retrouve l'Avro de CityJet avec un catering A5. Je ne savais pas que le whisky était disponible sur ces vols ^^

    A+

    • Comment 480049 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Bonsoir Jules et merci pour la lecture,
      Hé bien, que de monde à l'EAP, d'ici à ce que la prochaine rencontre s'y tienne, il n'y a qu'un pas !
      Salon loin d'être bondé, même si on était dimanche, mais il me semble bien grand et je pense qu'on doit toujours pouvoir y trouver une petite place.
      J'ai tenté le whisky, ça n'a pas eu l'air de déranger le personnel :)
      A très bientôt.

  • Comment 479359 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6627 Commentaires

    Merci de ce récit Mathieu et bon anniversaire ! As tu demandé la permission à Esteban avant de publier ce fR ? ;-)
    Un vol sympa grâce à un appareil qui change, un petit apéroen vol et un équipage sympa qui a accepté ta valise à bord. Que demander de plus ? Ah oui un salon et celui de Bale rempli très bien sa fonction dans une ambiance vraiment agréable.

    • Comment 480050 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Salut Christophe, merci pour les vœux :)
      Non, tu penses bien, il aurait pu me répondre que c'était chasse gardée!
      Pas grand chose à redire sur la prestation Cityjet qui fait le job pour A5 et sur l'EAP qui tient bien son rang.
      Le retard s'accumule, mais j'essaye de liquider le max avant la fin d'année.
      Merci encore et à bientôt.

  • Comment 479367 by
    Numero_2 SILVER 8149 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Ah oui je connais bien ces ordinateurs, mais ils sont bien lents et mériteraient un petit formatage pour avoir une deuxième jeunesse. ^^

    Mon prochain passage par BSL est prévu pour le mois de septembre : On verra si l'offre du salon aura changé. ;)

    A bientôt.

    • Comment 480056 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Il faudrait instaurer un test Numéro2 pour juger la performance des machines mises à disposition, je pense que je présenterai dans un prochain FR une relique du passé :)
      En presque 9 mois, l'offre aura le temps de changer, mais je ne connais pas assez Bâle pour connaitre la fréquence de renouvellement (sans doute plus réguliére que dans les salons AF de Paris ^^)
      Au plaisir de lire de nouveaux FR de ton cru!

  • Comment 479422 by
    mogoy GOLD 8177 Commentaires

    Merci Mathieu pour ce FR.

    Ce salon de EAP est vraiment le meilleur dans sa catégorie, plus pour son espace que son offre qui ne démérite pas pour autant. Dommage qu’il n’y ait pas eu de chaud.
    Pour moi AED crew signifie l’endroit où l’équipage laisse ses liasses de Dirham émirats (AED).
    Avec du coca catalyseur d’ulcère. On va t’appeler « stomach man » .

    Je ne te remercie pas de me rappeler que EAP/MLH opère depuis le 2G. Cela risque d’être ma nouvelle base (encore que pour Paris, le TGV soit plus pratique).

    • Comment 480063 by
      opoman GOLD AUTEUR 981 Commentaires

      Salut Quentin et merci pour ce commentaire,
      Un nouveau Suisse en vue? ;) Le 2G peut se montrer sous ses plus beaux atours, comme l'inverse malheureusement! C'est sur que tu seras loin du faste de DXB.
      Définition décadente de AED crew, mais qui va avec le vécu évoqué plus haut :)
      Smomach man aurait prit un Baileys pour faire passer le tout!!!
      A très vite avec encore plus de salons AF du terminal 2 (dans l'ordre normalement; du 2F-2E-2G)
      Merci encore!

Connectez-vous pour poster un commentaire.