Avis du vol Iberia Madrid London en classe Affaires

Compagnie Iberia
Vol IB3166
Classe Affaires
Siege 09J
Temps de vol 02:25
Décollage 05 Déc 18, 15:55
Arrivée à 05 Déc 18, 17:20
IB   #106 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 189 avis
scorph
Par GOLD 659
Publié le 19 décembre 2018

Bonjour à tous et non il n’y a pas d’erreur, en temps que tout nouveau membre gold il est nécessaire pour moi de changer de classe c’est donc en J que se routing se poursuit !


INTROduction


Après le SSJ de Cityjet pour SN et le regretté F50 de VLM je pars pour un second petit périple Avgeek pour passer à la taille au-dessus avec l’Airbus A340-600.
Nous sommes au printemps 2018 quand les premiers A350 d’Iberia sont sur le point d’être livrées à la compagnie Espagnole. Je vois sur un poste Facebook disant qu’Iberia prévoit de les déployer dans un premier temps sur la ligne MAD-LHR pendant une partie des vacances d’été le temps d’entraîner les équipages. Personnellement l’A350 ne m’intéresse pas spécialement (on a encore le temps de voler à son bord) on trouve d’ailleurs 2 très bons FR de SkyteamCHC et Ducourf sur le sujet. Par contre le vol que les nouveaux A350 remplacent est celui habituellement effectué en A340-600. Je prends donc conscience que comme leurs homologues B747 ces derniers sont bel et bien une espèce en voie d’extinction.

Ayant 2 jours de repos consécutifs début septembre (Pile pour le retour de A340 sur la ligne) je regarde les tarifs, compliqué d’avoir un TLS-MAD avec escale à LHR sans vol multi-destination hors de prix. Dans l’autre sens Iberia propose souvent des routings bizarroïdes à un tarif intéressant et le miens est proposé au tarif canon de 67€ pour un TLS-MAD-LHR. Il me suffit donc d’ajouter un retour low-cost pour revenir de Londres et c’est Ryanair qui gagne haut la main avec son tarif à 17€!

Ce qui nous donne le routing suivant: 


Routing


Cette ligne est plutôt connu du monde av-geek et donc par la même occasion plutôt bien documentée sur Flight-report. On trouve pas moins de 9 reports sur ce vol spéciale réalisé en long courrier avec 6 d'entre eux réalisés en A340-600. Moritz tient la palme du nombre de publication que cela soit sur A340-300 ou A340-600. Le dernier report en Business class n'est autre que notre modérateur Esteban qui a fait son vol après moi en novembre 2018 (et pan! le retard de publication).


Madrid sortir eco re-rentrer Business


Fraîchement débarqué de mon vol en provenance de Toulouse, arrivant au bout de la jetée K, une idée me trotte dans la tête serait-il possible de se faire upgrader en J.

J’ai bien pensé quelques jours avant à regarder le site d’Iberia afin de voir si des enchères étaient ouvertes que nenni avec mon tarif raz des pâquerettes et ma classe de réservation de bouseux sans dents je n’y ai pas le droit… pas non plus par mail la veille.

Je traverse donc l’immense terminal 4 en quête d’un comptoir transferts, il y a des guichets d’information à un bout et l’autre du terminal mais après un bon quart d’heure d’attente / marche j’apprends qu’il faut repasser par le check in. 


photo p1

Soit tentons le coup. Je ne pars pas l’appareil photo vide, voici quelques trafics du matin.


photo p2photo p3

Cet A321 arrive de Barcelone.


photo p4

Je me dirige ensuite vers la sortie en passant dans la zone de récupération bagage déserte.


photo p5

De là je remonte deux étages pour accéder au niveau des départs


photo p6photo p7

Après quelques secondes je trouve le comptoir de vente ou j’expose ma requête, sans attente, l’agent me demande mon BP et m’annonce un surclassement possible pour la somme de 70€, je lui demande si l’accès au lounge est inclus il me dit que oui… Vamos ! Je m’étais fixé un maximum à - de 100€. Malheureusement aucun siège hublot n’est disponible, dommage…

Me voici en possession de mon nouveau BP excité comme un gosse par ce premier vol en A340-600 et par ce premier vol en J payé de ma poche.
J’avais déjà voyagé en cabine J avec un billet Y il y a plus de 15 ans sur un A310 de Royal Jordanian toutefois j’avais 12 ans et le service avait été celui de l’éco. 


photo p8

Le tableau des départs, 11h semble une heure de fort départs, mon vol ne partant qu'en milieu d'après midi, il n'apparait pas encore sur les écrans.


photo p9

Bon ne traînons pas 5h de Mogoyage intense m’attendent ! Je file donc à la sécurité dédiée qui sera vite expédiée avec des agents plutôt sympathiques.


photo p10

L’agent m’a indiqué le salon ponte aereo, hors mon vol part du terminal 4S où se trouve le salon Sala Velasquez récemment rénové et qui d’après notre cher Moritz propose un service intéressant.

Après avoir tout remonté pour rejoindre le niveau des départs il me faut tout redescendre pour rejoindre le transport hectométrique pour la jetée S. 


photo p11

En quelques minutes nous rejoignons l’autre terminal il ne nous reste plus qu’à remonter, en passant par le contrôle d’identité qui sera récalcitrant avec ma personne.


photo p12

Je monte en suivant les indications sala vip, erreur ces dernières m’amène devant le salon Aena Uranus.


photo p13

Je retourne sur mes pas et c’est en traversant le Duty Free que la terre promise apparaît!


photo p14

LE lounge sala velazquez


Je pénètre à l’intérieur où un accueil sympathique m’est fait de la part d’une mamie dragonne. Elle scan mon BP et m’invite à profiter du lounge. J’avoue que je n’étais pas trop serein car dans la partie upgrade le site d’Iberia n’indique pas d’accès au salon lors des upgrades au check-in (-24h) avant.


photo p25

Bref, pour moi pas de problème, je dépose ma valise dans un casier et file faire le tour du propriétaire.


photo p24

Le salon est en U plutôt vaste et surtout très lumineux avec ces immenses baies vitrées à chaque extrémité on trouve un buffet alimenté en permanence.


photo p28photo p15

Entre les deux buffet une grande zone équipée de sièges design est confortables est disponible.


photo p27

A l’extrémité droite on trouve un bar à vin (espagnole), c'est ici que l'on retrouve le plus grands choix de boissons notamment 8 vins espagnoles plutôt correct.



La vue depuis le bar est vraiment sympathique on peut dire que cela invite au voyage.


photo p16

Tandis qu'au fond de l'extrémité gauche derrière cette grande zone  équipée de siège on trouve le restaurant qui n'ouvre malheureusement que pour les vols du soir.


photo p21-24photo p26

Dans cette zone aussi la vue sur le terminal est sympathique même si c'est très IAG.


photo p20photo p19

Toutefois je ne reste pas très longtemps dans la zone et retourne en direction du buffet près du bar à vin afin de prendre mon petit déjeuné.


photo p36

Mon voisin d'en face, qui représente aussi le but de ce voyage, l'A340-600 d'Iberia ce dernier porte encore les anciennes couleurs de la compagnie Ibérique, il partira dans la soirée en direction de Buenos Aires.


photo p22photo p50

Je n'ais qu'a me retourner pour voir l'un de ses congénères qui se prépare à partir vers Mexico.


photo p17

Il n'y a pas que de l'A340 à MAD on trouve aussi les bi-réacteurs A330.


photo p23

Mais le vaisseau amiral sait se faire remarquer.


photo p41photo p43

Mais la nouvelle génération est au tournant avec l'arrivée des premiers Airbus A350 dont le premier exemplaire livré à la compagnie arrive depuis JFK.


photo p44photo p45

Quand on parle de nouvelle génération Swiss sort lui son CS300 ou A220-300 à la décoration spéciale réalisé par le studio Fichtre sur le thème de la Romandie qu'il rejoindra bientôt ce dernier partant sur GVA.


photo p46

Blue Air arrive lui de Turin avec une vielle casserole de Boeing 737-800 âgé d'un peu moins de 20 ans il fait parti des rares 737-800 non équipé de winglets.


photo p47

Au large sont stationnés nombre d'A330 dont des appareils de la compagnie charter Evelop.


photo p48photo p49

Ryanair est aussi présente sur la plateforme Madrilène avec ce 737 qui arrive depuis Ibiza, le second appareil présenté arrivant depuis Tanger.


photo p51photo p61

Tandis que ce Crj-1000 d'Air Nostrum arrive depuis Séville.


photo p53

Au loin une image désormais révolu avec le 767 de BA s’apprêtant à rejoindre Londres Heathrow.


photo p52

Le spotting sa creuse petite halte au buffet et seconde sélection en mode apéro.


photo p34

Je change de point d'observation, pour une zone plus confortable. Niveau occupation, il y a du monde mais on trouve très facilement de la place sans compter le fait que contrairement à ce que pourrais faire croire la photo le personnel et pro-actif et ne tarde pas à débarrasser les restes des passagers.


photo p55photo p58

Les départs du moment, mon vol n'est toujours pas affiché.


photo p54

Seconde sécession de spotting, je l'aurais bien mise en spoiler pour que les personnes non intéressées puis zapper mais cela semble impossible avec le nouvelle éditeur. On commence avec du locale et cet A330 qui se prépare à partir vers San José


photo p56

Autre compagnie opérant en Airbus A330, Turkish qui arrive d'Istambul


photo p57

L'autre principale compagnie basée à Madrid n'est autre qu'Air Europa avec ce Boeing 737-800 qui arrive depuis Orly.


photo p59

Mais IAG reste le plus représenté avec Iberia en A330 vers Chicago et les A321 de IB et BA partant respectivement vers Orly et Heathrow.



On trouve tout un tas d'autres majors parmi lesquelles la RAM dont le 737 part en direction de Casablanca.


photo p62

Aeroflot en A321 qui arrive de SVO.


photo p66

Air China en B787-9 flambant neuf s’apprête à repartir vers Pekin.


photo p67

Ou encore Aegean une nouvelle fois en A321 qui arrive depuis ATH.


photo p68

Un dernier A330 d'Iberia part vers Rio de Janeiro et marque la fin des départs longs courrier de la major Espagnole.


photo p71

Seul les deux nouveaux A350 restent à quais on notera que les appareils d'Iberia ont été les premiers à disposer des nouveaux winglets modifiés.


photo p70photo p64

Un dernier heavy pour la route. Ce 777-200ER d'American Airlines partant vers Miami.


photo p73

Avant de passer en mode repas pour une troisième sélections, rien de bien exceptionnel au choix mais je mange à l'heure française et les plats chauds ne sont pas encore sortis.


photo p77

Salle de restauration avec vue…


photo p76photo p35

Je doute qu'un meilleure catering soit chargé dans cet A330 d'Evelop en partance pour Montego Bay en Jamaïque.


photo p74

Je serais témoin d'une scène plutôt rigolote quand un conteneur de fret tombera d'un des chariots sans que le conducteur ne s'en rende compte. Il restera quelques instants au milieu du taxiway avant qu'un véhicule de piste ne viennent le voir et demande a un tracma de le pousser hors du passage des avions (voir photo).


photo p75

Je demanderais à prendre une douche, elle sera immédiatement prête. L'endroit est spacieux et très propre. Quelques aminities sont fournis. Ne serait-ce que pour aller aux toilettes je vous conseil de prendre la douche car les communs ne sont pas de première fraîcheur.



Certains serait allé se divertir en regardant la salle TV. 


photo p72

Pour ma part le principale divertissement se situe dehors, le 787 de Latam à fait son apparition il rejoindra FRA avant de repartir vers SCL, un vol av-geek de plus à faire !


photo p78

Je poursuis mon oeuvre de spotter avec une belle flopée d'UX en A330 depuis BCN tient un autre vol avgeek a faire.


photo p79

Mais aussi des modules plus petit que sont les Erj 190 celui à l'ancienne livrée arrivant de Munich, tandis que son compère à la nouvelle livrée arrive lui depuis Francfort.


photo p80photo p81

Mais il y a encore plus petit chez UX avec cet ATR72 au départ vers Valencia.


photo p89

J'ignorais que Norwegian réalisée des vols "intérieur" en Espagne ce 737 arrivant depuis Palma.


photo p82

Un Bombardier Global 6000 appartenant à une banque du Delaware.


photo p83

Limite ce 767 me fait plus envie que le jet ! D'une part c'est une pièce qui commence à se faire rare d'autre part la Bolivie à gagner de nombreuses places dans ma wish list depuis les FR de NZ1 notamment.


photo p84

A Madrid aussi la bataille entre Max et Neo bats son plein, Iberia dégaine son premier A320neo vers Barcelone. Tandis que LOT assure la rotation vers Varsovie à l'aide d'un de ses derniers 737max. 


photo p85photo p88

Le dernier appareil que je shooterais avant de quitter le salon sera le Crj-900 qui m'a amené depuis Toulouse ce matin, EC-JZU, qui arrive d'une rotation vers Pampelune. De quoi faire une belle photo de couverture pour le FR précédent ^^. 


photo p86photo p87

Juste avant de partir je prendrais un dernier petit en cas les plats chauds ayant fait leur apparition.


photo p37

L'heure commence à tourner il est temps pour moi de retourner à la civilisation et de rejoindre ma porte d'embarquement, la porte annoncée par le FIDS du lounge étant fausse, dommage.


photo p90

Je n'ais qu'une centaines de mètres à faire avant de rejoindre ma porte


photo p91photo p92

Mon appareil du jour est à la gate, il s'agit bien d'un A340-600, EC-LEV plus connu sous le nom de "Isaac Albeniz" compositeur Espagnole de la fin du XIXème siècle. Notre appareil est un peu moins âgé heureusement, il est tout simplement de l'avant dernier A340-600 jamais produit en 2010.



L'embarquement est déjà commencé, il n'y a quasiment aucune attente pour embarqué la file prioritaire ne me sera d'aucune utilité.


photo p96

Le Boarding pass finale, en regardant dans la matinée un siège hublot était libre contrairement à ce que m'indiqué l'agent à l'enregistrement, ce n'est pas le meilleurs des sièges, mais je disposerais d'un hublot.


photo p102

Passerelle vitrée qui nous permet de rejoindre les jetbridges.


photo p98

Et qui permet aussi de prendre quelques vues du bec de notre oiseau du jour.


photo p99photo p97

Pour une fois je prendrais le premier jetbridge.


photo p101

Seul inconvénient impossibilité de faire un joli fuselage shoot complet, je vous rassure on s'en incommode rapidement.


photo p100

LE Vol EN J SUr l'A340-600 D'iberia


L’accueil à bord de la part de la CCP est très sympathique et souriant, les deux hôtesses en charge de la J, sont toutes deux assez âgées mais très sympathique. Je rejoins mon siège situé tout au bout de la cabine J.


photo p104photo p105

Niveau remplissage la cabine J est bien pleine avec une seule et unique place de libre, il s’agira de la place situé à ma gauche, au passage cette configuration doit être bien agréable lorsque l'on voyage en couple.


photo p103

Depuis mon siège je bénéficie de l'usage exclusif de pas moins de trois hublots !


photo p106

La nouvelle espèce responsable de l'extinction des bons vieux quadris …


photo p107

Bon l'embarquement traîne en longueur. Laissez moi donc vous présenter mon trône du jour. Il s'agit du Solstys de Stelia, la cabine est agencée en 1-2-1 ce qui permet l'accès au couloir de tout les passagers. Mon siège bien que coté "hublot" reste plutôt un siège couloir. En effet ce dernier n'offre aucune intimité par rapport à la zone de transit. Heureusement je suis situé au fond de la cabine business, les seuls personnes à passer sont donc les PNC. Ce siège donne impression d'espace perdu toutefois il est l'un des seuls de la cabine J à permettre l'installation d'un bassinet pour les bébés.


photo p108

Dès l'arrivée l'écran et casques (à attenuation de bruit) sont disponibles.


photo p109photo p110

Pour la connectique et les commandes.


photo p111photo p114

Vue depuis le siège 


photo p122

La tablette se repli face au passager ce qui n'est pas le plus esthétique mais au moins cela permet de faciliter les mouvement même avec un plateau dessus. 


photo p123

Ici pas de boite à pieds, mais attention à ne pas avoir les pieds qui sortent de l'ottoman sous peine de se le faire cogner par les circulations dans le couloir.


photo p115

La signalisation est ce que l'on fait de plus moderne avec l'interdiction de l'utilisation des appareils électroniques.


photo p121

La route à parcourir à bord de notre appareil conçu pour des routes bien plus longues.


photo p117

Nous repoussons finalement avec près de 30 minutes de retard sur l'horaire, nous attendions visiblement des passagers.


photo p129

Les consignes de sécurités sont diffusées sur les écran en Espagnol et en Anglais.


photo p130photo p131

Notre push-back se déconnecte après nous avoir laissé au milieu du taxiway.


photo p132

Les quatre moteurs sont lancés un par un le volume sonore augmente quelque peu en cabine mais cela reste très supportable.


photo p133photo p134

Nous roulons progressivement en direction de la piste 14 droite, en chemin on croise le 767 de BOA qui partira dans la soirée en direction de Cochabamba.


photo p135

Au loin se dressent les cuatro torres équivalent de La Défense à Madrid. Elles sont un paysage familier de l'aéroport de Madrid.


photo p136photo p144

Nous tournons autour de la vigie du T4S.


photo p137photo p138

La cabine est parée pour le décollage.


photo p139

Un peu d'attente pour pouvoir décoller de la piste 14 droite aujourd'hui, on cède la place à l'A320 d'Iberia Express en partance pour Dublin. Nous passerons malgré tout avant son grand cousin l'A321 qui s'envole lui en direction de Las Palmas.


photo p141photo p142

Nous prenons place sur la piste.


photo p143

Alignés nous n'avons que quelques secondes à attendre avant de nous élancer sur la piste, le décollage est plutôt bruyant et la rotation digne d'un A340 c'est à dire pas très violente avec comme son petit frère le -300 l'impression de monter très progressivement.



Nous réalisons notre virage à 180° vers le Nord autour de la ville d'Arganda del Rey.


photo p150photo p151

Nous slalomons entre les petits cumulus qui commencent à bourgeonner au dessus de Madrid.


photo p152

Puis nous grimpons progressivement au dessus de la campagne Espagnole.


photo p153

Avant que celle-ci ne disparaisse derrière une épaisse couche nuageuse.


photo p154photo p155

Cela tombe bien, il est l'heure de manger ! Jetons un coup d’œil au menu du jour distribué avant le décollage. 


photo p124

Etant au fond de la cabine je serrais servi en dernier mais j'aurais le choix de mon plat. Voici le plateau tel que servit.
C'est vraiment une belle surprise pour un vol d'un peu plus de 2 heures.
Vaisselle en porcelaine, verre en verre, couverts en métal, tous les codes d'une business.
On regrettera toutefois le peu de recherche sur le dessert qui se limitera à un yaourt à la framboise. 


photo p156photo p157

Le plat chaud "Grilled chicken breast, apricot and olive rolled-up served with a creamy cherry sauce and stear fried beans" vraiment très bon et adapté à la durée du vol. 


photo p158

Malheureusement toute la croisière se réalisera au dessus de la couche nuageuse. Mais quel vue pour savourer son repas dans un siège business. 


photo p159

En cabine l'ambiance est très calme les passagers savourant leur repas devant un film.


photo p160

En parlant de l'écran détaillons le un peu, il s'agit d'un écran d'un peu plus de 15 pouces, on y trouve près de 80 films la plupart dans différentes langues (espagnol, anglais, français…) il y a aussi le choix de différentes séries télé hispaniques mais aussi US. Le choix de musique ma semblait varié et récent. Quand à la géo-vision, on la qualifiera de satisfaisante malgré l’absence de caméra extérieur.
Seul bémol un tactile assez peu réactif et une commande depuis la télécommande déportée très peu efficace. 
Autre petit détail la miniature de notre A340 à perdu deux réacteurs sur la moving map… 



Notre croisière se poursuit les plateaux sont débarrassés au rythme du passager.


photo p161

Je file faire un petit passage aux toilettes qui ne s’avéreront d'une propreté acceptable. Comme vous pouvez le voir dans le miroir chez Iberia c'est aux femmes de changer les bébés, sans compter que le cabine business n'accueil que des hommes sur ce vol… j'ai mal à mon égalité des sexes…


photo p210

En chemin je croise cette décoration sur la cloison, sympa.


photo p163

Au retour je ne peux m’empêcher de tester le siège en mode lit. Faire un long courrier là dessus doit être bien plus agréable.


photo p162

Dehors nous survolons toujours la mer de nuages.


photo p164

A peine le temps de vous présenter la littérature de bord composé d'une imposante safety card, de la brochure duty free ainsi que du magazine de bord "Ronda"


photo p119photo p120

Avant de finir par traverser le channel où comme par magie le blanc des nuages laisse place au bleu de l'eau.


photo p165photo p166

Air to Boat


photo p167

Pour avoir une idée de la route du jour merci flightradar24 !


photo p214

Je ne me lasse pas de cette vue sur nos 2 moteurs R&R trent 500 du jour + détail sur notre winglet.


photo p169photo p168

La terre de la perfide Albion est sous nos ailes le voyage touche déjà à sa fin.


photo p170

Ce que confirme l'IFE et les annonces de l'équipage.


photo p171

L'équipage attendra la toute fin du vol avant de récupérer les casques audio.


photo p172

Quelques virages assez marqués indiquent le début d'approche vers l'aéroport de Heathrow.


photo p173

La mégalopole anglaise commence à pointer au loin, et au premier plan on peut distinguer les installations aéroportuaire de LHR.


photo p174photo p175

Petit détours au dessus de la campagne anglaise afin de rejoindre l'axe d'approche pour la piste 09L 



Les becs et les trains sont sortis il ne nous reste plus que quelques minutes de vol.


photo p179photo p180

La cabine est prête pour l’atterrissage. 


photo p196

Nous survolons les retenus d'eau proche de la Tamise qui semble être un lieu de villégiature apprécié si j'en crois la taille des maisons.


photo p181

Puis ce sont les terminaux d'Heathrow qui sont en vue à commencer par le T5 et sa foret d'appareils BA.


photo p182photo p183

Bienvenue a heathrow !


Posé un peu virile mais freinage plutôt doux malgré l'utilisation des reverses.


photo p184photo p185

Nous quittons la piste sous l’œil de la tour.


photo p186photo p187

Il faut dire qu'il ne faut pas traîner sur les deux pistes de LHR, le trafic est instance si bien que quelques minutes après notre posé un A319 de BA est en train de quitter la piste tandis qu'un autre ne tarde pas à si poser !


photo p188photo p190

Au loin quelques appareils aux dérives étrangères. 


photo p189

Nous roulons plutôt doucement vers notre gate, en chemin on croise cet A340-300 d'Air Belgium qui opère le vol vers le Caire pour le compte de BA en remplacement de ses B787 au moteurs souffrants.


photo p193

Heureusement BA, maître des lieux, à toujours des 787 en état de vol celui-ci partant vers Kuala-Lumpur. 


photo p194photo p195

Nous rejoignons notre place de parking. Au loin on distingue une silhouette appartenant au passé, il s'agit d'un appareil de la compagnie chypriote Cobalt qui cessera ses activités un mois plus tard.


photo p197

Pas de débarquement possible par la porte avant, nous n'aurons qu'une passerelle connectée à la porte 2L, les priorités pour le débarquement ne seront donc pas respectées. Pour ma part je m'en moque en peu profitant du débarquement pour faire une petite visite au poste après accord de l'équipage, nos 3 PNT seront très sympathiques.
Pour sortir passage par la premium éco non commercialisée sur ce vol mais ouverte à l'enregistrement aux paxs avec status.


photo p198

Sortie dans une passerelle vitrée après une salutation sympathique de l'équipage.


photo p200photo p199

Dur de faire une photo finale de notre oiseau du jour il faudra se contenter de ça.


photo p201photo p202

A notre arrivée le spationaute de l'agence spatiale européenne Tim Peake nous tends les bras, une image elle aussi appartenant au passé ? 


photo p203-70

Afin de rejoindre la gare du terminal 5 il nous faut emprunter une sorte de VAL depuis le satellite 5B.


photo p204photo p205-90

Ce qui nous amène dans la zone arrivée de l'aéroport d'Heathrow, un petit scan de passeport dans un sas automatique, rapide et pratique.


photo p207

Et nous voici dans la zone de livraison bagage, rien a prendre pour moi.


photo p206

Je file ground side direction la gare située au sous sol du terminal.


photo p208

Au passage on peut voir le nombre impressionnant des arrivées dans le 7ème aéroport du monde.


photo p209

Pour rejoindre Londres il me faut prendre le Heathrow express pour une station afin de rejoindre la gare du terminal 3


photo p211

De là je prendrais un passe journée 5 zone à 12 livres qui permet des trajets illimités dans Londres en métro, bus et train de banlieue ce qui inclus le Heathrow Connect qui arrive comme son très chère grand frère le Heathrow express à la gare de Paddington. Bon par contre le pitch fait mal après un confortable voyage en J…


photo p212photo p213

C'est ici que se termine ce long report, j'espère que vous aurez pris du plaisir à le lire comme j'ai eu plaisir à voler à bord de cette légende du ciel et de réaliser mon premier vol en J. J'en profite pour vous souhaitez à tous d'excellentes fêtes de fin d'année (car je ne pense pas avoir le temps de publier d'autre report avant 2019). Bon vols à tous !

Afficher la suite

Verdict

Iberia

8.6/10
Cabine9.0
Equipage8.5
Divertissements9.0
Restauration8.0

Iberia Velazquez VIP Lounge

8.0/10
Confort9.0
Restauration7.0
Divertissements8.5
Services7.5

Madrid - MAD

7.8/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services8.0
Propreté8.0

London - LHR

7.6/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Un excellent vol de la part de la compagnie Espagnole, il faut dire que n’étant pas spécialement habitué aux classes avants mon avis est peut-être tronqué. Il faut toutefois reconnaitre que l’utilisation d’un tel appareil pour un vol d’un peu plus de deux heures est un atout indéniable.
De plus le rapport qualité prix sera lui excellent avec un billet MAD-LHR en J à environ 107€, bref à ce prix-là une belle découverte pour ma part.

Iberia :
Confort: La cabine des A340-600 est moderne et confortable avec ses sièges full-flat full access, certes pas forcément nécessaire pour un vol aussi court. Un petit bémol pour mon siège coté couloir qui pour le coup n’offre pas du tout d’intimité et un accès au hublot limité.
Équipage : Equipage commerciale entièrement féminin en cabine business, plutôt âgé mais actif souriant et respectueux (ce que l’on souhaite pour une cabine J) un bonus pour les PNT qui me permettront une petite visite au poste à l’arrivée.
Catering : Plateau chaud très bon et adapté à la durée du vol, on regrettera toutefois l’absence de welcome drink surtout que nous avons patienté un bon moment au sol à Barajas.
Divertissement: IFE de taille correct avec un contenu suffisant pour ce type d’appareil, on regrettera le tactile très moyen ainsi que l’absence de camera. Je bénéficierais aussi du hublot + magazine de bord plutôt intéressant plus que largement suffisant pour la durée du vol.

Madrid :
Fluidité: Mon premier fast track pour le PIF, plutôt agréable de passer sans bousculade avec des agents sympathiques, un peu le bazar à la PAF où pour le coup je n’ai pas vu de fast track…
Accès: Cheminement assez long pour rejoindre le T4S surtout beaucoup, mais alors beaucoup d’escalators ! On regrettera la passage obligatoire par le duty-free.
Services: Des boutiques à la pelle et tous les services d’un grand HUB.
Propreté: Correct

Salon Sala Velazquez :
Confort : Salon plutôt design silencieux et confortable et assez peu peuplée, excellent bonus pour la partie bar à vin très agréable.
Restauration : Un peu légère aux heures creuses surtout niveau plats chaud, sinon plutôt bien approvisionné avec pas mal de variétés aussi bien au niveau solide que liquides.
Divertissement : C’est grandes baies vitrés sont le paradis des spotters, wifi efficace, espaces de travail… je n’ai pas vu le temps passer.
Services : Douche disponible dans la minute, personnel à l’écoute, casiers à bagages. Très bien, un seul bémol la propreté des commodités du salon toutefois la douche était niquel.

Londres (LHR) :
Fluidité: Pas d’attente au portiques de passage à la frontière, pas d’impression d’attente alors que le cheminement pour rejoindre la sortie est un peu long.
Accès: N‘ayant pas voulu payer le Heathrow express et devant rejoindre mon hôtel à Ealing je prendrais le Heathrow connect accessible avec un ticket de métro journalier 5 zones. C’est tout de fois un peu le bazar pour rejoindre le « bon train »
Services: Tous les services d’un des aéroports les plus grands du monde.
Propreté: RAS.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) London (LHR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 22 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → London (LHR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est British Airways avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 21 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 480906 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Décidément l'A 340 d'IB sur cette liaison est à la mode sur FR!

    Le salon est lumineux et plutôt agréable.

    Le catering parait correct avec pas mal de détails faisant très J, même si je trouve que le tout pourrait être un poil plus fourni.

    Bonne journée et à bientôt!

    • Comment 480910 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Benoit et merci pour ce retour, l'A340 d'IB est à la mode et ça se comprends, il devient de plus en plus rare et le prendre sur le 3166 reste un coup facile et abordable financièrement. Salon agréable encore plus quand on y est pas habitué. Pour le catering à bord ça passe si l'on a pris un before au salon.

      Bonne journée et bon vols !

  • Comment 480914 by
    Esteban TEAM GOLD 10232 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce vol qui me rappelle de bons souvenirs, l'ayant effectué un mois plus tôt.

    Tu as bien eu raison de te surclasser, à ce tarif c'est presque cadeau !

    A bientôt !

    • Comment 481005 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Esteban et merci pour ce sympathique retour, ravi d'avoir fait remonté de bon souvenirs. Le surclassement était effectivement une bonne option pour découvrir ce géant des airs. Bon vols!

  • Comment 480920 by
    Mathieu 2109 Commentaires

    Merci pour ce FR :)
    Sympa le salon de MAD !
    Joli spotting, assez varié :)
    Pour le Bombardier Global Express, il n'appartient pas une banque !! La société basée dans le DELAWARE n'est autre que le Trustee. Un trustee est une sorte de prête obligatoire pour tous les avions immatriculés en November.
    Sympa le surclassement :)
    A bientôt,

    • Comment 481006 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Hello Mathieu et merci pour le commentaire, salon de Madrid très agréable pour mogoyer en paix avec une excellente vue sur le tarmac. Ok c'est bien pris pour les Trustee je ne connaissais pas. Surclassement payant mais à un tarif modique, vraiment rentable quand l'on a pas l'accès au salon comme moi ...

      Bon vols !

  • Comment 480957 by
    wowote 1605 Commentaires

    Bonsoir,

    Merci pour ce FR. Salon fort sympathique et la chance de voler sur cet avion pour une route aussi courte. Je valide également le surclassement au tarif modique :)
    A bientôt
    Bonne soirée

    • Comment 481007 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Dorothée et merci pour ce sympathique retour, voler en widebody pour des vols de quelques heures est vraiment une expérience agréable pour le passager surtout qu'en générale il permet de découvrir les classes avant pour un tarif abordable. Bon vols !

  • Comment 480966 by
    lagentsecret SILVER 10634 Commentaires

    Merci pour ce FR

    C'est complet, détaillé et enthousiaste !

    Sympa d'avoir pu vous surclasser à un tarif vraiment intéressant

    ça vous a permis une expérience Business complète : fast track, salon et bien sur Business class.

    Vol agréable avec une cabine et un siège LC et des PNCs agréables

    A bientôt

    • Comment 481009 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Gilbert et merci pour ce commentaire, surclassement qui était plutot rentable avec le combo salon + "vrai" cabine J.
      "Vol agréable avec une cabine et un siège LC et des PNCs agréables" Voila qui résume bien ce très bon vol à la sauce av-geek.
      Bonne fin de semaine et bon vols !

  • Comment 480973 by
    Numero_2 SILVER 9383 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Il n'y avait pas à réfléchir plus longtemps pour cet upgrade à bon prix ! Comme quoi aller demander un surclassement au ticketing reste une bonne option.

    Un séjour prolongé au salon agrémenté d'un peu de spotting suivi d'un vol bien agréable.
    L'A346 n'enlève rien au plaisir du moment, bien au contraire.

    Une bonne journée au final !

    A bientôt.

    • Comment 481010 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Clément et merci pour ce retour, surclassement au ticketing j'ai joué, j'ai gagné surtout que le package était sympathique avec les priority, le lounge ainsi que cette belle cabine qui reste à un bon niveau pour du J Long courrier ... alors pour un vol de 2 heures.
      En tout cas une bonne première expérience en classe avant qui donne qu'une envie recommencer !

      Bon vols !

  • Comment 480997 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !
    Les 70€ sont plutôt une bonne affaire quand on sait que la cabine est une vraie J et non pas une bête rangée de 3 sièges. Et l’upgrade a bien été rentabilisé vu le temps passé au salon
    Salon qui est confortable, silencieux et tout en longueur. Exactement comme le vol en a346 qui va suivre
    Les baies vitrées du salon permettent d’apprécier le ballet des gros porteurs sur le tarmac, joli spectacle et comme toujours, de belles photos
    Pour ce qui est de l’offre de restauration, il y a toujours ce problème de l’arrivée tardive des plats chauds qui n’est au final pas un problème quand on est Iberique
    Merci pour la petite dédicace, c’est vrai que le 767 BOA a fière allure et je ne serais pas contre l’idée de l’essayer
    ”je bénéficie de l'usage exclusif de pas moins de trois hublots” : de quoi rivaliser avec les meilleures cabines first
    Le plateau repas fait plutôt envie hormis le dessert qui est perfectible, mais ça reste correct vu la durée de vol
    A bientôt et bonnes fêtes également

    • Comment 481082 by
      scorph GOLD AUTEUR 1075 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce commentaire, upgrade à 70€ qui m'aurait fait hésiter sur un moyen courrier mais que je n'ais pas pu refuser sur l'A340-600. Le salon sala Velazquez et je trouve une belle réussite à la touche espagnole. La place qu'occupe mon siège en cabine était juste impressionnant je dirais entre 5 et 6 sièges de classe éco... Bon vols !

  • Comment 481253 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5018 Commentaires

    Merci Hugo pour ce très beau FR.
    Très beau spotting à MAD.
    Un surclassement bien utile avec 5 heures de battement et l'accès au salon en découlant.
    Un vol en vogue ce dernier trimestre sur FR, mais c'est pour notre plus grande joie.
    A bientôt

  • Comment 481859 by
    KL651 4454 Commentaires

    Merci pour ce FR qui rappelle le meme vol effectué quelques semaines après vous et en éco.
    Javais espéré une offre de surclassement en ligne mais pas de chance, par contre je n'ai pas pensé à demander à l'aéroport...
    Joli service en effet pour un vol de 2H
    Je trouve ces sièges Business massifs et assez laids, et couplés aux teintes marrons d'IB le rendu cabine est médiocre, heureusement qu'ils sont confortables!

Connectez-vous pour poster un commentaire.