Flight-Report

Avis du vol Flybe Glasgow Birmingham en classe Economique

Compagnie Flybe
Vol BE791
Classe Economique
Siege 14D
Temps de vol 01:15
Décollage 07 Déc 18, 17:15
Arrivée à 07 Déc 18, 18:30
BE   #4 sur 20 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 57 avis
marathon
Par GOLD 575
Publié le 7 janvier 2019

Nouvelle exclusivité sur Flight Report, avec ce GLA-BHX que tous mes lecteurs m'envient, au point d'avoir cliqué dessus. Il s'inscrit dans ce routing inédit, sur lequel vous allez cliquer tout aussi fébrilement, commenter doctement et liker passionnément ;)


Routing


OLCI et trajet depuis le centre-ville


Cette fois-ci, impossible d’utiliser l’OLCI d’AF pour contourner mon absence de statut chez Flybe, mais l’enregistrement chez Flybe m’accorde le 14D : c’est un siège au hublot, et peu importe le côté puisqu’il fera nuit.


photo clipboard01a

Inutile de chercher à changer de siège : non seulement ce serait payant, mais le site plante.


photo clipboard02a

Voici donc mon BP qui inclut une time-line parfaitement claire.


photo clipboard03a

Pour aller à GLA depuis le centre ville, il y a le taxi (ou sa variante sans plaque de taxi), pour environ 25 GBP, mais aussi le bus n°500, qui fait une demi-douzaine d’arrêts rapides en ville avant de filer directement à l’aéroport, pour 8,50 GBP (ou 8 GBP si le billet est acheté en ligne).


photo img_2316a

Pour ce prix là, on a de grands casiers à bagages, des sièges plutôt confortables et un accès internet par wifi au débit honorable.


photo img_2317a

Le temps de trajet d’environ 35 minutes a été respecté en arrivant au pied du terminal


photo img_2318a

Auto-scan du BP avant d’accéder au PIF : on aperçoit en arrière-plan un PAX en fauteuil roulant, son accompagnateur et le personnel d’assistance de l’aéroport. Ce que j’ai vu du parcours de ce PAX m’est apparu correctement géré.


photo img_2322a

La queue est plutôt longue pour traverser le PIF : au total, presque une demi-heure sépare mon auto-scan de mon BP de mon arrivée airside. Mais il y a un accès internet par wifi : s’il est classiquement interdit de prendre des photos, personne ne semble s’offusquer que je traite mes courriels tout en avançant au rythme saccadé de la queue, et le temps parait beaucoup plus court.


photo img_2323a

non-shopping airside à GLA


Arrivée airside, qui commence immédiatement après un FIDS assez inutile (car les portes d’embarquement ne sont affichées que tardivement) par un parcours sinueux entre des boutiques. Pour une fois, j’ai un achat en tête, demandé par Mme Marathon.


photo img_2324a

Non, il ne s’agit pas d’alcool, local ou d’importation et détaxé


photo img_2325a

Ni de cosmétiques ou de parfumerie


photo img_2326a

Ni de vêtements, ici en mode hiver grand froid


photo img_2327a

Encore moins là où il n’y a pas de lingerie à publicité affriolante, car il n’y a là que des accessoires


photo img_2329a

Non, ce que je Madame me demandait, c’était l’équivalent local de ces délicieux saumons fumés norvégiens que je lui achetais airside à ARN à l’époque de mes navettes suédoises. L’Ecosse produisant également du saumon fumé, on pouvait espérer en trouver ici ,

Eh bien, non ! Après une étude détaillée de l’activité commerciale airside de GLA, les seuls rayons alimentaires que j’ai trouvés relèvent de la catégorie « pique-nique un peu moins cher que le BOB », et Madame a compris que je ne lui rapporte pas de mon déplacement un lointain souvenir de John Montagu (1718 – 1792), quatrième Comte de Sandwich, auquel on attribue de manière assez apocryphe l’invention de cette manière pratique de se restaurer sans quitter sa table de jeu.


photo img_2328a

(Parmi les liaisons internationales au départ de GLA, il y a beaucoup de "destinations-soleil" desservies par des LCC : le marché export du saumon fumé en vol direct ex-GLA est limité.) 


les divertissements de GLA, airside


A défaut d’acheter un sandwich sans intérêt, je peux prendre gratuitement des magazines sans intérêt.


photo img_2331a

Le terminal a trois ailes, répertoriées D (portes 1 à 12), C (portes 14 à 26), et B (portes 27 à 36). Non, il n’y a pas de porte 13 : on ne saurait être trop prudent. Depuis l’aile C, avec l’aile D en arrière-plan, j’ai trouvé ces deux tondeuses : un Dash 8-400 Flybe.


photo img_2330a

Et un ATR-72 Aer Lingus.


photo img_2333a

Du côté de l’aile D, je ne vais pas aller très loin au-delà du coin de ce couloir, car au-delà de portes coupe-feu fermées retentit le son caractéristique d’une alarme générale. Au-delà, il y a encore des PAX, mais l’ambiance est manifestement à l’évacuation des lieux.


photo img_2336a

Les vols internationaux partent de l’aile B, mais tout ce que cela change est un cheminement un peu long, car il n’y a pas de contrôle d’immigration de sortie, ici comme ailleurs au Royaume Uni. Les vols sont très peu nombreux, en tout cas à cette heure-là : il encore trop tôt pour le vol Emirates dont voici deux PNC


photo img_2338a

L’aile est en fait totalement déserte : un vol Lufthansa est clos et un vol KLM n’est pas encore arrivé.


photo img_2339a

Si vous n’identifiez pas la photo sur le flanc de ce distributeur automatique, je vous engage à relire le FR du segment précédent (et à le commenter, et à le liker, tant que vous y êtes).


photo img_2341a

Espace jeux pour enfants


photo img_2342a

Et jeux pour plus grands : des machines à sous


photo img_2343a

Le processus de récupération de la TVA consiste uniquement à déposer les jusitificatifs dans la boîte rouge à droite ci-dessous.


photo img_2344a

738 Jet2


photo img_2340a

A320neo Lufthansa


photo img_2345a

A320ceo Easyjet


photo img_2346a

Ayant épuisé les modestes charmes des ailes B et C, je retente ma chance côté aile D, mais l’heure n’est pas au spotting depuis cette zone du terminal. Je ne saurai pas la cause de cette évacuation.


photo img_2347a

Que faire en attendant, ayant déjà fait du lèche-vitrine, du spotting, le tour du bâtiment hors aile évacuée ?


photo img_2349a

Lire un Flight Report ? Pas question : mon téléphone me met en garde contre le risque qu’un imposteur poste des FR dont je ne pourrais pas garantir les mesures.


photo img_2352a

Aller au WC, moins pour satisfaire un besoin naturel que pour boire une gorgée d’eau que la propreté des lieux m’incite à présumer potable (bien que cela n’ait guère de rapport, en fait) ?
C’est toujours une chose de faite, en l’absence de fontaine à eau qui pourrait casser le marché airside de l’eau minérale.


photo img_2348a

Sur les 38 vols au départ dans les cinq heures à venir, il n’y en a que quatre (FRA, AMS, WRO, DXB) en dehors des îles britanniques, une illustration de l'étroitesse du marché airside pour du saumon fumé, tout particulièrement en hiver. 


photo img_2351a

La porte d’embarquement est enfin affichée pour mon vol


photo img_2354a

On ne ressent pas de fébrilité à la porte 16


photo img_2355a

Mais en tout cas, l’avion est là, affublé d’un nez blanc : c’est une pièce détachée datant de l'époque de l’ancienne livrée de Flybe.


photo img_2359a

Embarquement


Il n’y a pas foule ; les PAX ne se précipitent pas pour faire une queue qui est raisonnablement ordonnée.


photo img_2360a

Descente vers le niveau du tarmac


photo img_2361a

Deux photos de l’appareil : il est stationné trop près de la porte pour le saisir en un seul cliché.


photo img_2362aphoto img_2363a

Entrée dans la cabine


photo img_2364a-69

Les coffres à bagages d’un Dash 8 ne sont pas bien grand


photo img_2365a

Même type d’appareil, même valise qui entre très juste, en utilisant un peu la souplesse de sa coque en plastique. Il est irréaliste de vouloir tricher sur les dimensions maximales autorisées par Flybe, comme en témoigne les traces de frottement laissées par des prédécesseurs.
On notera que Flybe, tout comme AF, s'abstient prudemment de numéroter un rang 13 dans ses appareils. 


photo img_2366a

Instant F-OITN


photo img_2368a

Le hublot n’est pas bien aligné à ce rang, mais pour ce vol de nuit, ce n’est pas bien grave.


photo img_2367a

La moquette, au motif que je trouve plaisant à l’œil, est propre.


photo img_2369a

Boucles de ceintures de sécurité non logotées


photo img_2370a

Le pas est largement plus généreux que dans un A32x Air France.


photo img_2374a

Et la largeur entre accoudoir est tout aussi satisfaisant


photo img_2372a

D’autant plus satisfaisant que le siège voisin reste vide. Non, ce n’est pas un privilège accordé par BE, mais un taux de remplissage nettement inférieur à 50% : ce vol, comme le précédent, n'aide pas Flybe a améliorer sa situation financière difficile.


photo img_2375a

Comme à l’aller, les contraintes de centrage de masse ont rassemblé la plupart des PAX vers l’arrière, mais il reste des trous comme celui-ci.


photo img_2379a

Cela me permet d’expliciter les mesures précédentes


photo img_2400aphoto img_2401a

La fiche de sécurité recto-verso


photo img_2380a

Vue imprenable sur le train principal droit


photo img_2377a

« We have a range of food and drink for you to enjoy during your flight with us » : Flybe se garde bien de préciser que cette gamme de nourriture et de boissons est intégralement payante.


photo img_2381a

Je n’ai pas testé le BOB, mais voici le menu complet.



Repoussage, puis roulage sur un tarmac trempé


photo img_2393a

Le même, éclairé par le feu rouge clignotant de l’appareil


photo img_2394a

Le vol est beaucoup plus calme qu’à l’aller depuis Manchester, beaucoup moins bruyant aussi, car l’appareil est plus récent et les garnitures ne vibrent pas. 


descente nocturne sur bhx


La pluie ayant cessé, le début du vol offre une belle vue nocturne de la descente vers BHX.
Cannock au premier plan, le triangle autoroutier entre la M6 et la M6 Toll au second plan, et Wolverhampton au fond


photo img_2402a

La zone commerciale et d’activités de Cannock, stratégiquement située autour de l’échangeur entre l’autoroute M6 et les routes A5, A460 et A34.


photo img_2405a

La perspective accentue les zigzags de l’autoroute M54, à droite, qui rejoint l’autoroute M6. Au fond, le centre de Wolverhampton.


photo img_2406a

C’est le stade illuminé du Sneyd Water Activities Center (à droite) qui permet d’identifier le croisement de l’autoroute M6 avec Lichfield Road, au premier plan à droite, avec Wolverhampton au fond, sous le capot du moteur.


photo img_2408a

Wolverhampton, avec au premier plan l’échangeur entre l’autoroute M6 et la Black Country route.


photo img_2410a

J’ai un léger doute, mais je pense que c’est le triangle des autoroutes M5 et M6


photo img_2411a

Je n’ai pas localisé cette photo; au chronométrage, cela ne doit pas être très loin de l’échangeur entre la M6 et l’A38(M).


photo img_2413a

Sortie du train d’atterrissage


photo img_2421a

Et toucher des roues


photo img_2423a

Le moteur droit, avant l’arrêt complet


photo img_2424a

Instant Danette, une fraction de seconde avant l’extinction du signal lumineux.


photo img_2425a

Arrivée à BHX


Il ne pleut pas à BHX et le tarmac est sec : je ne vais pas me priver de photographier l’appareil, d’autant que l’éclairage est largement suffisant. .


photo img_2428aphoto img_2429a

Le déchargement des bagages commence déjà.


photo img_2430a

Vue presque intégrale de cette appareil en livrée mauve à nez blanc


photo img_2432a

Allez, une dernière pour le plaisir !


photo img_2436a

Traversée de la salle de livraison des bagages où je n’ai pas de raison de m’attarder.


photo img_2437a

Bifurcation des cheminements de sortie à gauche et de correspondance à droite, mais cela ne change quasiment rien, car dans les deux cas on arrive landside, simplement pas au même endroit dans le hall.


photo img_2439a

Inutile pour moi de m’enregistrer sur cette borne puisque j’ai déjà le BP du vol suivant.


photo img_2441a

Il suffit de monter au niveau Départs, par cet escalier juste à côté de la porte par laquelle je suis arrivé landside.


photo img_2440a

La suite sera à lire dans le FR du vol suivant.  


Bonus : Glasgow by night


En hiver, il fait nuit tôt à Glasgow en raison de la latitude du lieu : je vous propose de revisiter de nuit le bonus de mon FR GLA – CDG, de la station de métro Govan jusqu’au centre-ville.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Flybe

7.2/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Carte payante5.0

Glasgow - GLA

7.9/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services6.5
Propreté10.0

Birmingham - BHX

8.2/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Vol beaucoup moins agité et cabine moins bringuebalante que sur le segment précédent, mais cela reste un trajet en biturboprop : on adore ou on subit; mes lecteurs auront compris que j'assume ma partialité en faveur de cette gamme d'appareil, même si le vol était un peu trop calme à mon goût ;)
Les PNC n'avaient pas grand chose à faire et l'ont bien fait; le paysage bien que nocturne suffisait à mon divertissement, mais il y avait aussi un magazine de vol.
Note neutre pour le BOB qui a semblé n'avoir tenté personne à bord.

Fluidité correcte sans être exceptionnelle à GLA. Le tarif du bus est un peu cher pour la distance, mais ce dernier est confortable. Mauvais point pour le wifi qui fournit un accès internet dans la queue du PIF, mais pas à l'espace d'attente, et par ailleurs, je pénalise l'affichage tardif de la porte d'embarquement.

Fluidité correcte à BHX, mais il est dommage de devoir repasser un PIF en arrivant d'un vol intérieur. Sans surprise, BHX affiche tout aussi tardivement la porte d'embarquement.

Sur le même sujet

22 Commentaires

  • Comment 483121 by
    okapi GOLD 2828 Commentaires

    Ils sont marrants ces gens pixélisés dans la rue et dans le bus. Crash test dummies?
    Les parcours PMR sont souvent bien différents de l'autre côté de la Manche que par chez nous.
    Intérêt du bluetooth laissé activé lors du passage du PIF?
    L'absence de saumon fumé ou de sandwich aurait normalement induit un passager à récupérer, gratuitement, une copie du "Skinny". Marathon fait la fine bouche? En tous cas, le mythe vient de tomber : Le saumon hebdomadaire n'était pas Suédois :-(
    "Le processus de récupération de la TVA consiste uniquement à déposer les jusitificatifs dans la boîte rouge à droite ci-dessous." -> Dans certaines contrées, au-delà des Alpes, par exemple, on risquerait un archivage définitif une fois la boite pleine... Le degré de confiance n'est pas le même selon la latitude!
    Drôle de test H2Okapi, le même que celui que je réalise prudemment à Linate bien souvent. Je dis prudemment car cela éveille bien des soupçons.
    "Le pas est largement plus généreux que dans un A32x Air France." -> Ce n'est pas bien difficile à réaliser comme exploit :-) par contre, les glaces au croissant d'Air France sont incluses dans le prix du billet. Ici, c'est un produit de luxe!
    "Instant Danette, une fraction de seconde avant l’extinction du signal lumineux." -> On dirait un ancien joueur de rugby (ils le sont tous potentiellement dans le coin) qui se lève pour une mélée sérieuse ou une troisième mi-temps :-D
    Merci pour le partage de ce vol utilitaire. Le luxe du turboprop au nord de l'Europe, de nuit, y'a que ça de vrai!

    • Comment 483405 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      Le principal inconvénient de l’excellent flouteur de FR est qu’il ne peut pas être utilisé hors ligne, par exemple à l’altitude de croisière. D’où ces playmobils qui apparaissent ici et là dans mes récits.

      Le bluetooth :
      1/ sert à pirater le nudoscope pour passer mon mètre ruban en fraude
      Ou 2/ est resté à son réglage par défaut depuis l’acquisition de ce téléphone ?

      Non seulement le saumon fumé acheté à ARN est norvégien, mais l’identique à OSL est plus cher.

      A d’autres latitudes, la boite à reçus de TVA serait pleine de déchets.

      Contrairement aux tarmacs de certains aéroports, je n’ai jamais subi de no photo dans les WC, peut-être parce que je suis plus prudent.

      Je me demande si une PNC aurait surveillé que je ne la buvais pas à bord si je lui avait acheté un litre de whisky ? Il est précisé que la 3° mi-temps du PAX pressé ne pouvais avoir lieu avant l’atterrissage.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 483123 by
    dams 553 Commentaires

    Merci du partage.
    Pas de chance pour le saumon ^^.
    Vraiment limite pour la valise cabine.
    Cabine avec le pitch assez généreux.
    Très jolie le bonus by night.

    • Comment 483406 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      L’attractivité de GLA a chuté d’un coup avec l’absence de saumon fumé.
      Les coffres à bagages de ce Dash8 Flybe fournissent (tout juste) l’espace pour le bagage autorisé. Je ne peux pas en dire autant des Airbus d’Air France : c’est une question de taux de remplissage de l’avion… et aussi de pitch.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 483134 by
    lagentsecret SILVER 9712 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Et cette exclusivité que plus d'un FRiste vous enviera

    La quête du saumon comme celle du saint graal s'est avérée infructueuse et c'est
    bien dommage que l'Ecosse ne mette pas en valeur ses produits

    " je peux prendre gratuitement des magazines sans intérêt."
    Non seulement sans intérêt mais pour lesquels on déforeste :(

    "une illustration de l'étroitesse du marché airside pour du saumon fumé, tout particulièrement en hiver. "
    Je ne suis pas d'accord : le vol vers DXB pourrait réapprovisionner les salons EK
    après les passages de Mogoy

    "ce vol, comme le précédent, n'aide pas Flybe a améliorer sa situation financière difficile."
    Et pourtant vous faites des efforts conséquents avec vos routings

    "Je n’ai pas testé le BOB, mais voici le menu complet."
    C'est comme souvent le règne de la junk food et des alcools.
    Pas de saumon en vue :(

    Très beau bonus avec de nombreux vues nocturnes de la ville

    A bientôt

    • Comment 483408 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      Bon sang, mais c'est bien sûr ! L'Ecosse exporte sa production quotidienne de saumon fumé vers DXB par ce vol, ravitaillé en kérozène produit à partir du pétrole de la Mer du Nord.
      Mieux vaut un arbre qu'un magazine imprimé, surtout ceux là.
      J'imagine la tête de Mme si je lui annonçais avoir mangé un sandwich au saumon fumé à bord, sans lui en rapporter un filet entier.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 483166 by
    Esteban TEAM GOLD 7943 Commentaires

    Merci François pour le partage de ce vol et la balade dans GLA qui reste un aéroport assez glauque airside.

    La quête du saumon c'est donc soldée par un échec. Dommage.

    Très joli bonus nocturne de Glasgow.

    A bientôt !

    • Comment 483411 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      GLA n’est vraiment pas à son avantage de nuit ; je ne sais pas ce qu’il en est en été quand l’ensoleillement est bien plus favorable.
      La perspective de me revoir rentrer les mains vides réduit significativement l’intérêt de cette destination professionnelle, du point de vue de Mme.
      Reste la promenade le long de la rivière Clyde, agréable de jour comme de nuit.
      Merci pour le commentaire ; à bientôt !

  • Comment 483198 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2881 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    J'avais trouvé une certaine tristesse à ces couloirs de GLA (et cette moquette bien américaine)
    Pas de saumon alors que c'est un produit bien régional.
    Beau bonus, la ville est très festive , et mise en valeur par les éclairages alors qu'elle n'a pas un attrait particulier.
    A bientôt

    • Comment 483412 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      Tristounet est l’adjectif qui me vient à l’esprit en pensant à l’attente à GLA ; heureusement qu’il y avait l’expectative du plaisir d’un vol en Dash 8 ;)
      Pour ce qui est des produits régionaux, il y a en revanche une offre pléthorique de whiskies, mais notre bouteille « 30 ans d’âge, dont 26 dans le placard de la cuisine » a encore de longues années d’attente devant elle, étant à peine entamée ;)
      Il y a plus à voir à Glasgow, mais pas à des heures compatibles avec mon travail sur place, surtout en hiver.
      A bientôt !

  • Comment 483209 by
    Papoumada SILVER 5241 Commentaires

    Merci François pour ce FR à la lecture duquel on mesure la déception de Madame quelques heures plus tard.

    Pas de saumon en Ecosse ! Dammit ! Un transit par la Norvège plutôt que par BHX t'eut évité de rentrer bredouille !

    GLA est un peu GLAuque, par contre la visite nocturne de la ville est charmante.

    Un vol rendu agréable par l'absence de voisin et un pas que la flotte des A-32X AF vous envie ! Dommage qu'il n'y ait pas de service.

    A bientôt !

    • Comment 483421 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      La seule option non britannique pour aller raisonnablement rapidement à GLA est KLM. Je doute que Mme accepte du gouda à défaut de saumon fumé !
      Je reconnais avoir aussi exploré des quartiers assez déprimants à Glasgow, et d'autant plus qu'il faisait nuit.
      N'ayant pas eu le temps d'aller au restaurant pendant mon séjour, je pense qu'un BOB sur ma note de frais n'aurait pas fait froncer de sourcils à mon retour.
      A bientôt !

  • Comment 483231 by
    wowote 1045 Commentaires

    Bonsoir,

    Merci pour ce partage. Il a fière allure ce Bombardier, tabarnak :)
    Jolies vues à l'atterrissage.
    Merci aussi pour le bonus lumineux
    A bientôt

    • Comment 483422 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      Je trouve le Dash 8-400 trop long de profil (par rapport au 300), mais de face ou de trois-quarts avant, c'est une réussite esthétique.
      Il est quand même plus facile de faire des vues nocturnes au sol, surtout avec l'aide d'un mini-pied ! (En plus, l'identification du lieu est immédiate :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 483239 by
    akivi GOLD 1806 Commentaires

    Merci François pour cette sympathique expérience en tondeuse britannique ! Etonnant ce FIDS aux couleurs si locales, il y a plusieurs villes dont je n'avais jamais entendu parler. A bientôt !

  • Comment 483484 by
    Alcam 2033 Commentaires

    Merci François pour ce FR, qu’en lecteur attentif et obéissant j’ai liké et commenté! La vue sur le train est pour moi le grand plus de ce type d’appareil, un vrai spectacle !
    Pour le reste, rien de bien folichon mais l’essentiel ici est d’assouvir le plaisir de l’auteur à voler en turboprop !

  • Comment 483501 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6891 Commentaires

    Merci de ton récit ! Un bus dont les couleurs tant extérieures qu'intérieures sont assorties à celle de ton appareil et de la cabine : so chic !
    Les tuboprops on aime on pas : je suis plutôt dans la deuxième catégorie et y trouve un certain charme.

  • Comment 483566 by
    mogoy GOLD 8762 Commentaires

    Merci François pour ce FR.

    Ouh gross malheur, pas de saumon à GLA, c’est difficile (à double titre) à avaler. Méfie-toi qu’un autre FRiste n’en trouve et n’en fasse état sur ce site, tu risquerais le casus belli.

    "un imposteur poste des FR dont je ne pourrais pas garantir les mesures. » la catastrophe ultime pour l’étalon du site ^^!
    Flybe ne se mouche pas avec le pied pour le taux de change EUR/GBP, 1,5 EUR pour une livre !

    Vol sans histoire mais qui change du sempiternel A32X d’AF. Sans voisin, c’est encore mieux.

    Visiter Glasgow pourquoi pas, mais pas en plein hiver, brrr. Les vacances à la Dickens, très peu pour moi !

    • Comment 483569 by
      marathon GOLD AUTEUR 9081 Commentaires

      Bien au contraire, Mme Marathon serait ravie (et moi aussi) qu’un FRiste déniche le rayonnage airside trop discret qui a échappé à ma recherche, si le devoir me faisait revenir à GLA !

      Il ferait beau voir qu’un FRiste publie des récits avec des mesures non sincères, à la manière de ces promoteurs qui agrémentent leur appartement témoin de meubles de taille réduite !

      Les commerçants et ATM de Glasgow ne manquent pas eux aussi de proposer de facturer en EUR leurs transactions, à un taux de change très défavorable.

      Voyager à une saison non touristique est toujours source de découvertes ; il me faut en remercier mon employeur … ou pas ;)

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.