Avis du vol Gulf Air Bangkok Manama en classe Affaires

Compagnie Gulf Air
Vol GF151
Classe Affaires
Siege 4K
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 07:10
Décollage 14 Jan 19, 20:50
Arrivée à 15 Jan 19, 00:30
GF   #54 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 22 avis
Flight-Report
Par GOLD 1474
Publié le 22 janvier 2019

Gulf Air, la compagnie nationale du royaume du Bahreïn et crée en 1950 est la plus ancienne des compagnies de la région. La compagnie appartenait à l’origine aux différents états de la région : Bahreïn, Qatar, Oman et les Emirats Arabes Unis avant que progressivement chacun de ses états (à l’exception de Bahreïn) décidèrent de créer leurs propres compagnies. Après des années de restructuration, lié notamment à la concurrence féroce des 3 géants du golfe, Gulf Air reprend des couleurs et s’affirme maintenant comme compagnie porte étendard du royaume du Bahreïn et avec un esprit « Boutique Airline ». Pour symboliser cette ambition, la compagnie a commandé 16 Boeing 787-9 dont les 5 premiers ont été livré depuis mi-2018.

Flight-Report a embarqué à destination de Bangkok afin de découvrir le nouveau visage de la compagnie bahreïni.


Routing


Notre récit retour débute à l'extérieur de l'aéroport de Bangkok au niveau de l'entrée 10.


photo 0001

enregistrement


Gulf Air dédie deux comptoirs pour les passagers Business, un roll-up arbore le nouveau logo


photo 0002

Ainsi que les écrans d'information


photo 0003

On me remet ma carte d'embarquement, la carte pour l'accès salon et un bon "Fast Track" pour le passage de l'immigration et de la sécurité.


photo 0004a

Le passage des formalités ne prendra que quelques minutes avant de prendre la direction de la jetée G.


photo 0005

miracle lounge


Gulf Air ne dispose pas de son propre salon à Bangkok et elle envoie ses passagers au "Miracle Lounge".


photo 0006

Il s'agit d'un salon typique multi-compagnie et "pay-in lounge".


photo 0007-45photo 0007a-44

L'offre de presse est très limitée


photo 0007b

L'offre de restauration est proposée autour de cet îlot central.


photo 0008-80

Salades et sandwichs


photo 0012

Des friands


photo 0013

Des plats chauds et une soupe


photo 0016

Des nouilles au poulet garanti halal (à peine tièdes).


photo 0017

Les boissons sont disponibles en libre-service.

Les alcools 


photo 0009

Jus de fruits


photo 0010

Softs, eaux et bières


photo 0011

Ce salon est décevant et permet juste d'attendre un peu plus au calme que dans le reste du terminal.


embarquement


Porte G5 aujourd'hui, elle à l'avantage de n'être qu'à quelques mètres du salon.


photo 0018photo 0019

Difficile d'avoir un cliché correct de notre avion à cause des reflets et de la saleté des vitres de cet aéroport, mais il s'agit bien d'un Boeing 787 Dreamliner.


photo 0020

Après quelques minutes d'attente, l'embarquement est lancé d'abord pour les PNR, puis pour les passagers Falcon Gold


photo 0021

Seulement la porte 1L est connectée à l'avion.


photo 0022-60

à bord


La cabine Falcon Gold est composée de 26 sièges et est particulièrement aérée grâce à l'absence de coffres à bagages au centre.


photo 0023-31

Je prendrais place au 4K.


photo 0024-88

Face à moi, le grand écran HD de 22 pouces (56 cm)


photo 0025

La pochette à littérature.


photo 0027

On y retrouve le magazine de bord de la compagnie, le catalogue Duty Free, une enveloppe de donation et bien sûr, la consigne de sécurité.


photo 0027a

Sur le coté, ces boutons de contrôles permettent de redresser son siège pour le décollage et atterrissage, de baisser ou relever la cloison de séparation, d'activer le rétro-éclairage de la suite et de mettre le ne pas déranger.


photo 0028

La télécommande du système de divertissements que nous détaillerons plus tard pendant le vol.


photo 0029

Le panneau complet des contrôles du siège.


photo 0030

Le plus appréciable dans cette cabine est la qualité des finitions et des matériaux utilisés, des textures agréable et des tons très harmonieux et reposants.


photo 0031photo 0033

L'attention dans les détails est incroyable et va par exemple jusqu’aux boucles de ceintures dorées et logotées.


photo 0033a

Le siège dispose aussi des connectiques habituelles: deux prises USB et une prise secteur.


photo 0034

Et un rangement pour la bouteille d'eau et le kit de courtoisie.


photo 0034a

La trousse est de la marque française Cerruti 1881 et comprend un lot de cosmétique Aigner, un bain de bouche, des bouchons d'oreilles, une brosse à dents de bonne qualité et les habituels masque occultant et paires de chaussettes.


photo 0035

Un verre d'accueil est proposé rapidement, je prend du champagne, il s'agit de Jacquart.


photo 0036

Repoussage.


photo 0037

Et présentation des démonstrations de sécurité en vidéo.


photo 0038

en vol


photo 0039

Il faut compter 7 heures de vol pour rejoindre Bahreïn distant de près de 6500 km.


photo 0041photo 0040

La cabine est rallumée en faisant usage de l'éclairage d'ambiance ou "mood lighting"


photo 0041a

Et chacun commence à profiter de l'offre de divertissements entre film, géovision ou jeu.


photo 0041b

diner


Découvrons le menu de ce soir, à noter que celui-ci a été distribué au sol et que la commande a été prise pendant le roulage.


photo 0044

La carte des boissons fait une part belle aux thés et jus de fruits mais gagnerait à être plus détaillée pour les vins.


photo drinks2

Le service apéritif propose un mélange salé présenté dans un ramequin


photo 0045

Le menu est surprenant car la quasi-totalité de la carte est d'influence thaïlandaise, pas une mauvaise chose pour un départ de Bangkok.


photo bkkbah2

Le service s'effectue au plateau.


photo 0047

Tom Yum Goong
A signature Thai dish - spicy lemongrass and shrimp soup 


photo 0048

Penang Beef Curry
Midly spiced red curry served with pad thai noodles 


photo 0049

Suivi par le service du fromages, fruits frais et dessert au chariot.


photo 0049a

Chocolate Royale & Coconut Tart


photo 0049b

Un excellent repas du début à la fin mais attention aux palais les plus sensibles car c'était assez épicé.


système de divertissements


Gulf Air a opté pour le système AVANT de Thales pour ses nouveaux Boeing 787 Dreamliner.

La télécommande Avii et le casque à réduction passive du bruit ambiant (accompagné de ses bonnettes hygiéniques).


photo 0050

Le système d'exploitation est disponible en 4 langues dont le français (les photos suivantes sont prises en ayant sélectionné "english")


photo 0050a

Plusieurs sous-catégorie sont disponible  et tout est accessible et navigable depuis la télécommande et non pas depuis l'écran.


photo 0050b

71 films différents


photo 0051

Il est possible de filtrer par type comme par exemple les nouveautés d'Hollywood ou par langue.


photo 0052

Des séries et documentaires TV sont aussi présents


photo 0053

De la musique avec 117 albums différents


photo 0054

Des jeux, au nombre de 19


photo 0055

Et enfin une fonction "ne pas déranger" ou "réveillez moi pour les repas" qui s'affichera alors sur votre écran et laissera l'équipage au fait de vos intentions.


photo 0057

En ce qui me concerne, je demanderai à passer en mode lit et l'équipage proposera pro-activement de faire le "turn-down service" que nous avons détaillé à l'aller et qui consiste à l'installation d'un sur-matelas et la proposition d'un second oreiller.


photo 0061

Je dormirais très profondément jusqu’à l'arrivée et alors que la descente est déjà entamée.

A noter qu'une seconde prestation se composant de canapés, petit-fours et sandwichs a été proposée environ 1h30 avant l'arrivée. 


approche et arrivée


photo 0062photo 0063

Manama et son port


photo 0064

Roulage rapide et activation du mood-lighting en cabine.


photo 0065

Malheureusement les hublots sont remplis de buée.


photo 0066

Le débarquement aura lieu au large.


photo 0067photo 0068-22

Mais avec un bus exclusivement dédié aux passagers Falcon Gold.


photo 0069

VIDéo



PRATIQUE

Les Boeing 787-9 de Gulf Air sont configurés pour recevoir 26 passagers en Falcon Gold (Business) et 256 en Economique. Ils desservent les routes entre Bahreïn et Bangkok, Londres Heathrow, Manille et Casablanca.

Au départ de Paris, la compagnie propose un vol quotidien en Airbus A320ER.

Le réseau de la compagnie se compose de 50 destinations réparties entre le Moyen-Orient, le sous-continent indien, l’extrême orient et l’Europe. 


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation de Gulf Air.

Afficher la suite

Conclusion

Gulf Air ne s’est pas contentée de rajeunir sa flotte avec l’arrivée de ses premiers Boeing 787 Dreamliner, elle a décidé de reconquérir sa clientèle en investissant dans ce qui se fait de mieux aujourd’hui en termes de produit à bord. Sa version personnalisée du siège « Serenity Suite » de Rockwell Collins, ses finitions soignée en cabine et son système de divertissements AVANT de Thales confère un sentiment de confort et de bien-être.

Gulf Air dispose d’autres atouts comme son très beau salon à Bahreïn ou la qualité de son catering. Mais aussi des faiblesses comme un aéroport sous-dimensionné et à l’organisation difficile, une présentation moyenne de son menu à bord et quelques aspects du service à revoir.

Souhaitons que Gulf Air trouve sa place en tant qu’ambassadeur du Royaume de Bahreïn et avec son nouveau positionnement de « boutique airline ». L’arrivée de ses Dreamliner est un investissement lourd mais essentiel au vu de la concurrence féroce dans la région et pour gagner la préférence des clients.

Les plus:
- Siège transformable en lit plat « full flat » et avec accès direct au couloir « full access »
- Très belles finitions du siège et de la cabine (matériaux utilisés, design harmonieux)
- Service « turn-down » avec sur-matelas
- Avantage du Boeing 787 Dreamliner : pressurisation à une altitude équivalente plus basse, grands hublots, éclairage d’ambiance « mood lighting », vol plus calme « smoother ride technology »
- Système de divertissements de dernière génération (grand écran HD, très réactifs)
- Pro-activité et gentillesse de l'équipage

Les moins:
- Salon "Miracle" à Bangkok
- Service perfectible (absence de nappe sur la tablette, service au plateau, petites assiettes)
- Format et présentation du menu (petit, peu détaillé, absence de présentation des vins).
- Pas de réglettes pour les services de l’oshibori
- Oreiller un peu petit

Sur le même sujet

2 Commentaires

  • Comment 484955 by
    Benoit75008 GOLD 7323 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR,

    L'arrivée de ces dreamliners chez Gulf Air et la qualité de la prestation à bord laisse espérer une réduction de l'écart important qui existait pour la compagnie et la majorité de ses concurrents du Moyen- Orient!

    A bientôt

  • Comment 485351 by
    Michelg GOLD 2088 Commentaires

    Bonsoir Flavien,
    C'est une alternative pour rejoindre l'Asie depuis Paris à laquelle je n'ai pas encore succombé. Je ne suis pas fan des longs vols en monocouloirs même si Gulf Air n'a pas succombé au siège central neutralisé.
    Le segment de BAH à BKK tient la route avec un appareil récent et une cabine bien pensée. La qualité des prestations et du service est là même si on atteint pas le niveau de QR :)
    dommage que la compagnie n'ai pas rejoint une des alliances.
    Merci pour cette belle découverte et à bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.