Avis du vol Air France Paris Toulouse en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7528
Classe Economique
Siege 11F
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:20
Décollage 04 Avr 19, 12:45
Arrivée à 04 Avr 19, 14:05
AF   #46 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4210 avis
guilhem
Par GOLD 811
Publié le 13 avril 2019

Mis à jour le mardi 16 juillet 2019


Ce Flight Report a été traduit en anglais, même si c'est un vol domestique je trouvais ça intéressant de partager la suite de mon voyage à Amsterdam et l'expérience au salon Air France.
Si vous voulez lire la version anglaise cliquez ici.


Ce Flight Report est la suite du précédent, je vous invite à le lire en premier si vous ne l'avez pas vu en cliquant ici.

Aujourd'hui je rentre à Toulouse avec Air France après avoir passé quelques jours à Amsterdam. Pour rentrer à Toulouse, j'avais plusieurs solutions. Je pouvais prendre un vol direct avec KLM mais c'était beaucoup trop cher et ne pouvant pas bénéficier du tarif lié à ma Carte Jeune je dois rentrer en France si je veux pouvoir en profiter.

Je tente tout de même de réserver le vol direct avec le tarif préférentiel étant donné que je savais que les CGV étaient ambigües. En effet, elles indiquaient que le tarif était disponible "de / vers Amsterdam" alors j'ai appelé Air France mais ils m'ont dit que c'était pas possible. Et quelques jours après les CGV ont été modifiées pour lever l'ambiguïté.

Extrait des fameuses CGV mises à jour


photo screenshot_2019-04-08-conditions-generales-de-vente-carte-jeune-12-24-ans

Air France me propose tout de même le vol direct mais à 198€, mais je préfère rentrer en France et payer mon billet moins cher pour pouvoir profiter du salon à CDG.

Je pouvais également réserver un billet multi-destination en passant par Strasbourg ou CDG.

En passant par Strasbourg, j'aurais eu 14 heures d'escale sachant qu'il n'y a pas de salon à Strasbourg, et l'appareil sera un Bombardier CRJ700 et non un CRJ1000 que j'apprécie beaucoup.

En passant par CDG, j'aurais du repousser mon voyage de pratiquement une semaine donc ce n'est pas une solution non plus.

Je décide donc de prendre un vol direct vers Amsterdam à l'aller avec Air Arabia Maroc, et pour le retour je prendrais le bus d'Amsterdam à Paris pour prendre l'avion pour Toulouse.

Je réserve donc mon vol de CDG à Toulouse-Blagnac avec Air France à peine 1 mois avant le vol et bonne nouvelle, et le tarif est imbattable ! J'en ai eu pour 46€ TTC avec le bagage en soute grâce au tarif de la carte jeune, à ce prix là, je peux me permettre de prendre l'option salon une fois sur place.

Je préfère largement cette option au vol direct car cela me permettra de tester le salon Air France du terminal 2F et je prends donc un vol qui part juste après midi.

Je remarque également que Okapi prend un vol pour Casablanca dans l'après-midi au départ du terminal 2E. Je le contacte donc et on convient de se retrouver au salon Air France du 2F.

Pour rappel, le routing est le suivant :


Routing


Départ d'Amsterdam et Ouibus Report


Je quitte le centre-ville d'Amsterdam vers 22 heures pour prendre mon bus pour aller à l'aéroport Paris Roissy-CDG. Je pars de la gare Amsterdam Centraal pour rejoindre la gare routière d'Amsterdam Sloterdijk pour prendre mon bus qui m'amènera à Paris.


photo 20190403_220848

J'attends le train pour aller à la gare routière d'Amsterdam Sloterdjik.


photo 20190403_221720

Voici l'Airbus du jour… euh le Ouibus !


photo 20190403_223851

Et Hop! en route pour Paris avec 30 minutes de retard.


photo 20190404_001428

Le chauffeur était super sympa mais il devait s'occuper seul de l'embarquement de tous les passagers et comme le bus était complet, nous sommes partis en retard.

Nous sommes parti à minuit passé de 15 minutes. J'ai eu du mal à dormir au début mais les sièges peuvent s'allonger pratiquement à plat. Cependant, ces sièges ne sont pas les plus confortables que j'ai pu tester en bus.

Puis vers 3 heures du matin, nous avons fait une pause de 30 minutes avant de repartir. Nous sommes finalement arrivé à Paris-Centre Bercy Seine avec 10 minutes de retard, j'aurais que 5 minutes pour attraper ma correspondance.

Ma correspondance arrivera en retard aussi, le bus 5667 arrive de Kehl près de Strasbourg et ira jusqu'à l'aéroport Paris-Roissy CDG. Étrangement, le bus est pratiquement vide, on doit être 3 ou 4 dans le bus.


Les sièges de ce bus sont beaucoup plus confortables, j'aurais aimé avoir ce bus pour la première partie de mon voyage.


photo 20190404_065418

J'arrive à la gare routière de l'aéroport, et je me dirige vers la gare où se trouve le CDGVal.


photo 20190404_072832

Je prends le CDGVal en direction du terminal 2.


photo 20190404_073307

Aéroport de Paris-Roissy CDG : Terminal 2F


J'arrive au terminal 2F, c'est le royaume de Air France.


photo 20190404_074027

Je m'enregistre sur une des bornes automatique disponible dans l'aérogare. Et malheureusement c'est tout flou !


photo 20190404_074238

La borne tente de me vendre un "Siège Plus" au prix de 9€ en me faisant passer ça pour un surclassement. Mais j'ai un doute sur le hublot qu'il y a ce siège et je préfère garder mes sous pour accéder au salon.

Je récupère ma carte d'embarquement imprimée sur du papier normal non cartonné, c'est décevant de ne pas proposer mieux. Je récupère également mon étiquette bagage que j'attache sur mon bagage. 


J'arrive au niveau de la zone 3.


photo 20190404_075600

Je suis redirigé vers la zone 5 où je peux déposer mon bagage automatiquement.


photo 20190404_080335

J'enregistre mon bagage en soute, le poids était limite, elle pesait 23,9 kg mais de soucis ça passe.


Je tente de passer les contrôles de sûreté, mais à un moment donné un agent de l'aéroport arrive, ouvre la file et nous dit : "Suivez mon collègue pour un passage plus rapide". Je suis donc son collègue qui nous ramène au passage prioritaire des contrôles de sûreté de la zone 3.

Je me retrouve donc au contrôle de sûreté où passent les passagers Sky Priority.


photo 20190404_081643

Derrière moi, il y a un passager Sky Priority qui gueule parce qu'il a son vol qui embarque soit disant dans 20 minutes et qu'il y a des passagers non Sky Priority devant lui, enfin bref il nous fait une scène. Je me marre quelques minutes plus tard lorsque je retrouve ce passager au salon.

Je me rends au salon Air France du 2F F2 où je devais retrouver Okapi. Mais il ne pourra pas me rejoindre car il a eu un empêchement mais ce n'est que partie remise.


photo 20190404_083319-23406

Je tente d'entrer au salon en expliquant ma situation mais ce n'est pas possible de rentrer alors qu'Okapi n'est pas là. Okapi essaye de voir avec la hotline pour me faire rentrer dans le salon, mais ce n'est plus possible apparemment.

Je décide donc de prendre l'option payante pour rentrer dans le salon mais le personnel ne veut pas parce que le salon est presque plein en raison des nombreux départs matinaux, ils me demandent donc de revenir plus tard lorsque le salon se sera vidé.

Je remonte devant la porte F51 et j'en profite pour faire du spotting en attendant de pouvoir rentrer au salon.



Je tente de rentrer une nouvelle fois dans le salon à 9h30 mais l'entrée m'est refusé bien que le salon n'est pas du tout complet il faut que je revienne 2 heures avant mon vol car je ne peux soi-disant pas accéder avant.


Salon Air France : terminal 2F (F2)


Finalement, après plusieurs tentatives infructueuses je réussi à entrer au salon en payant l'entrée au prix de 35€, ça semble raisonnable pour ce salon mais empêcher les passagers d'entrer à moins de 3 heures du départ alors que l'entrée est payante, je ne trouve pas ça correct.

Je demande à prendre une douche dès mon arrivée et on me dirige vers la tablette pour m'enregistrer pour prendre ma douche. A priori, il n'y a personne d'inscrit avant moi, je serais donc le prochain à passer !


photo 20190404_101721

En attendant, je prends un double espresso pour me réveiller et un gâteau.


photo 20190404_102056

Je reçois un SMS qui m'indique de récupérer la clé pour la douche à la réception, je récupère la clé n°3 et je file à la douche.


photo 20190404_102421

Je rentre dans la douche, c'est un peu ancien mais ça devrait faire l'affaire. Et pouvoir prendre une douche dans un aéroport est un vrai confort, surtout après une nuit à voyager en bus.


photo 20190404_102534

La douche


photo 20190404_102545

Les serviettes fournies pour la douche


photo 20190404_102706-16086

Le salon fourni également différents produits avec la douche. Il y a une brosse dent, du dentifrice, un peigne, un lingette déodorante, un kit de rasage et une charlotte.

J'en profite pour me brosser les dents. Et je tente de me raser mais il s'avère que le rasoir est complétement inefficace, il ne coupe rien.


photo 20190404_103645

Je prends l'apéritif en attendant que les plats pour le déjeuner soient mis en place. Le choix de boisson est relativement limité, il n'y a pas d'autre bière que la Heineken.


photo 20190404_105552

Je commence mon déjeuner avec un peu de tout. Je prends de la salade avec du jambon de parme, un peu de poulet, des crevettes qui paraissent sautées mais qui le sont peut être pas en fait et une salade de céréales.

Je prends également du gaspacho, c'était plutôt bon.


photo 20190404_110914

Le plateau et les couverts sont siglés Air France.


Je prends du fromage, après 2 mois passés au Maroc, cela fait un bien fou mais je m'attendais à un peu mieux. J'ai testé de prendre un pain sans gluten mais c'est pas exceptionnel et c'est super cassant.


photo 20190404_114352

En guise de dessert, je prendrais une part de gâteau au chocolat et un coulis de framboise.


photo 20190404_115444

Le repas était plutôt bon, tout ce qui est servi dans ce salon est bon. On retrouve l'expérience d'Air France dans la préparation des repas, les goûts sont là et les cuissons sont maitrisées. Je regretterai juste le manque de choix que ça soit dans les boissons ou dans les plats.

Avant de partir et comme Okapi me le rappelle, #jefaismescoursesausalon.


Embarquement


Je me rends en porte F51 où notre embarquement aurait déjà du commencer mais celui-ci est légèrement retardé car un vol Joon pour Berlin est en retard et fini d'embarquer. Et juste après


photo 20190404_121743

Notre embarquement est aussi retardé car un passager de notre vol a fait un malaise et que les pompiers sont attendus pour intervenir sur place.


photo 20190404_121314-81589

Un agent d'Air France invite les passagers La Dernière à se place sur le côté gauche pour embarquer après les passagers Sky Priority. Alors que le vol est 100% en La Dernière.


photo 20190404_121727-34762

Le vol de Joon pour Berlin qui est prêt à rouler.


photo 20190404_122106-46185

Notre embarquement commence vers 12h20, après le départ du vol de Joon pour Berlin de la porte.

Puis c'est à mon tour d'embarquer par la passerelle, et je remarque que les pompiers ont garé leur véhicule en bas de la porte et sont arrivés par la passerelle.


photo 20190404_122452

L'Airbus A321 du jour qui n’emmènera à Toulouse


photo 20190404_122528

Vue sur le cockpit et un fourgon blindé Brinks


photo 20190404_122556

Fuselage shot depuis la passerelle


photo 20190404_122622

Arrivée dans la cabine


photo 20190404_122727-39297

Bien que le vol ne soit pas complet et que je ne sois pas le dernier à embarquer, il n'y a déjà plus beaucoup de place dans les coffres. Heureusement qu'une hôtesse était là pour m'aider à trouver une place dans un compartiment un peu plus loin à la cabine.

Je regrette qu'il n'y ait pas eu d’accueil en porte et aucune vérification des cartes d'embarquement une fois à bord. Comme 3 vols embarquent sur la même porte en un temps très réduit, c'est dommage.

Il y avait des bonbons Hop! et des serviettes rafraichissantes en libre-service à l'entrée.


Je profite de la vue depuis mon hublot, avec cet Airbus A318 d'Air France.


photo 20190404_123734

Un Airbus A320 d'Air France en livrée Sky Team immatriculé F-HEPI qui nous rejoint en porte F51, il partira pour Prague juste après nous et sera en retard.


photo 20190404_125206

Pendant ce temps, l'embarquement se termine.


photo 20190404_124446

La passerelle est retirée, puis nous sommes repoussés pendant que l'équipage effectue les démonstrations de sécurité.

Nous commençons à rouler et je repère immédiatement les dérives qui dépassent les bâtiments au fond ! Ça ne peut être que les dérives des A380 d'Air France.


photo 20190404_125807

Nous passons devant un Airbus A340 de Joon.


photo 20190404_125856

Bingo ! Il y a 3 Airbus A380 d'Air France sur les 10.



Nous arrivons en troisième position pour décoller sur la piste.


photo 20190404_130123

Un Airbus A318 d'Air France immatriculé F-GUGL s'élance sur la piste, il ira à Florence.


photo 20190404_130403

Nous doublons cet Airbus A318 d'Air France immatriculé F-GUGP qui ira à Genève, il est suivi par un Fokker 100 de Aero4M (je ne suis pas sûr), un Boeing 737 de Turkish Airline et d'un autre appareil.


photo 20190404_130503

Nous nous alignons sur la piste et somme prêt au décollage.


photo 20190404_130559

Nous nous élançons sur la piste, puis nous décollons.



Je repère quelque chose au loin.


photo 20190404_130734

Je tente un air to air avec un avion qui décolle d'une piste juste à côté.


photo 20190404_130744photo 20190404_130847

Suite de la montée



J'ouvre le magasine de bord et je tombe sur cette page, c'est une œuvre que j'ai pu voir lorsque j'étais à Amsterdam à l'exposition temporaire du Van Gogh Museum.


photo 20190404_132138

Le service arrive et comme d'habitude je prends un jus de tomate avec un gâteau sucré que je garde pour plus tard. Je suis un peu déçu du choix sucré ou salé proposé à bord de ce vol, c'est exactement la même chose qu'au salon. Ou devrais-je être déçu du salon ?


photo 20190404_132930

Un des pilotes fait une annonce : nous allons commencer à descendre mais nous devons ralentir pour la régulation du trafic.

Les spoilers sont déployés.



Je repère le Zénith de Toulouse !


photo 20190404_140458

Nous nous rapprochons de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.


photo 20190404_140535

Un autre Airbus A321 d'Air France immatriculé F-GMZD qui s'apprête à décoller de la piste 32R. Nous alons donc atterrir sur la piste Concorde, la 32L.


photo 20190404_140542

Pendant le roulage, nous croisons quelques Beluga et Beluga XL d'Airbus ainsi qu'un A400M.


photo 20190404_140604photo 20190404_140829photo 20190404_140911

Dernier virage


photo 20190404_140944

Nous arrivons en porte à côté d'un Airbus A319 d'Air France qui vient de CDG également mais je n'avais pas choisi ce vol pour pouvoir déjeuner au salon.

Dans le fond, il y a un Embraer 170 de Hop! qui nous vient de Lille.


photo 20190404_140957

L'instant Danette, tout le monde se lève mais je ne suis pas pressé et j'attends tranquillement que la cabine se vide.


photo 20190404_141328

Aéroport de Toulouse-Blagnac


Fuselage shot


photo 20190404_141505

En sortant par la passerelle je croise cet avion sans couleur, c'est étrange Je me demande à qui il appartient. Et au fond on peut appercevoir un Embraer 190/5 de KLM et un Boeing 737-800 de Ryanair (tout au fond).


photo 20190404_141510

Je consulte le panneau d'information qui confirme le message que j'ai reçu, la livraison des bagages se ferra au tapis n°3.


photo 20190404_141803

Quelques minutes plus tard nous sommes rejoint par des lycéens d'un lycée de Lourdes qui se permettent tout !! Ils arrivent tranquillement et bousculent tout le monde pour être absolument devant la ceinture de bagages alors que leurs bagages ne sont pas arrivés. Et puis une fois leur bagages récupérés ils restent en plein milieu et bloquent l'accès.

Ces lycéens sont complétements incivilisés et les accompagnateurs ne font rien, c'est à peine croyable !


photo 20190404_142452-41613

Finalement, je récupère ma valise et comme d'habitude elle est sacrément plus abimée qu'au départ. Je comprends pas vraiment comment Air France arrive a abimer autant mes bagages en un seul vol. Beaucoup de compagnies font mieux sur ce point.

En rentrant chez moi, je vois un Airbus A380 aux couleurs d'Emirates passer juste au-dessus du Zénith mais je tarde à sortir mon téléphone et je n'obtiendrais que ce cliché.


photo 20190404_151113
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements8.0
Restauration7.0

Air France Lounge - 2F, F2

8.6/10
Confort9.0
Restauration8.0
Divertissements10.0
Services7.5

Paris - CDG

6.4/10
Fluidité6.0
Accès7.0
Services5.0
Propreté7.5

Toulouse - TLS

9.0/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

L'aéroport de Paris Roissy-CDG est bien desservi par différents moyens de transport mais c'est à nuancer avec le temps de transport mis bout à bout et le prix de certains transports. Le parcours n'est pas si fluide même avec la Sky Priority mais ce n'est pas catastrophique. Concernant les services, il y a vraiment beaucoup de passagers et l'aéroport semble manquer de place, et on se retrouve à l'étroit, les cartes d'embarquement en papier font vraiment cheap, et il n'y avait pas de presse en porte d'embarquement. Au niveau de la propreté, c'était plutôt bon mais les vitres n'étaient pas propres.

Le salon proposé par Air France est l'un des meilleurs que j'ai pu tester pour le moment, c'est vrai plus en terme de confort. et la douche avant un vol national permet d'améliorer la note du confort. L'offre de restauration est relativement limitée en terme de choix mais ce qui est proposé est très bien fait, il y a une justesse au niveau des goûts et des cuissons intéressante. L'offre de presse est bien construite, on y retrouve la presse nationale et internationale. Il manque quelques services selon moi : un vrai Wi-Fi sécurisé avec un meilleur débit et des prises.

La cabine proposée est bien, même si le pas est réduit, les sièges sont adaptés à un vol d'une heure environ et j'aime bien aussi les couleurs de la cabine. L'équipage était bon mais un peu étourdi surtout le chef de cabine qui s'est trompé plusieurs fois entre Hop!, Navette et Air France alors que c'était un vol Air France. Et certaines instructions de sécurité n'ont pas été donnée en entier selon moi, comme l'ouverture des issues de secours. Je salue le choix d'Air France de garder une collation à bord mais le choix n'était pas original aujourd'hui, c'était la même chose qu'au salon et impossible de réserver un menu alors que le vol était au départ de CDG.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 35 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 497525 by
    lagentsecret GOLD 11907 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Autant l'accès au salon me semble une bonne idée pour la douche,
    autant 35€ pour l'offre nourriture me fait me demander si n'auriez pas eu mieux
    dans le terminal pour le même montant

    "Je commence mon déjeuner avec un peu de tout. Je prends de la salade avec du jambon de parme, des crevettes sautées et des céréales "
    Je ne pense pas que les crevettes soient sautées car il n'y a pas de restauration chaude dans ce salon

    "aucune vérification des cartes d'embarquement une fois à bord"
    Les cartes d'embarquement n'avaient pas été scannées lors de l'embarquement ?

    "Ou devrais-je être déçu du salon ?"
    Ou des deux ? ;)

    Un vol court sans particularités

    A bientôt

    • Comment 497533 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Si l'on limite l'offre du salon à la nourriture et aux boissons, ce n'est pas intéressant. Mais si on considère l'ensemble de l'offre avec la presse et les douches notamment, ça devient intéressant.
      Si j'avais voulu prendre un petit déjeuner, un apéritif, et un repas complet avec boissons dans le terminal j'en aurais eu pour à peine moins cher. Certes avec plus de choix mais j'ai préféré la formule du salon avec la douche et la tranquillité.

      Je ne pense pas que les crevettes soient sautées car il n'y a pas de restauration chaude dans ce salon

      A vrai dire, je ne saurai pas vous dire. Vous avez peut-être raison, je ne me souviens plus.
      Les cartes d'embarquement n'avaient pas été scannées lors de l'embarquement ?

      Oui, mais comme 3 vols ont embarqué à la suite sur la même porte, des passagers auraient pu se tromper.
      Ou des deux ? ;)

      J'aime bien les produits qu'Air France propose à bord ou dans le salon mais la redondance et les choix classiques m'ont un peu perturbé. Mais de là à dire que j'ai été déçu par les deux, je ne le pense pas.

  • Comment 497526 by
    pititom GOLD 10632 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Je trouve l'option salon un peu chère, mais je comprends le calcul. C'est au final un bon prix que d'avoir ce vol pour 80€ "tout compris" avec le salon.

    C'est un bon salon, mais de là à dire que "les cuissons sont maîtrisées", c'est difficile car il n'y a rien de vraiment cuit dans votre sélection à part quelques crevettes bouillies.

    Il est vrai que l'offre salon et vol sont parfois optimisées au niveau des achats ;) Mais ça reste bien d'avoir une prestation. Ce siège est déjà beaucoup moins bien, mais on le sait déjà.

    Merci !

    • Comment 497537 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Exactement, c'est comme ça que je l'ai vu.

      C'est un bon salon, mais de là à dire que "les cuissons sont maîtrisées", c'est difficile car il n'y a rien de vraiment cuit dans votre sélection à part quelques crevettes bouillies.

      J'ai oublié de le mentionner mais j'avais pris du poulet avec la salade avant de craquer pour le jambon n'en ayant pas mangé depuis 2 moi. Il me semblait que la cuisson était une cuisson basse température qui permet de change complétement la texture du poulet. C'est une cuisson que j'utilise au quotidien, et je peux confirmer que c'était réussi.
      Il est vrai que l'offre salon et vol sont parfois optimisées au niveau des achats ;) Mais ça reste bien d'avoir une prestation. Ce siège est déjà beaucoup moins bien, mais on le sait déjà.

      Vous avez entièrement raison et je n'y avais pas pensé.

  • Comment 497527 by
    AirOne SILVER 2023 Commentaires

    Un peu galère cet accès au salon malgré le prix qui en est demandé... Enfin vous avez réussi et c'est déjà pas mal. C'est un sacré trajet de retour avec le bus, n'aimant pas le bus c'est un trajet calvaire pour moi ahah.
    Le vol est tout à fait au format La Navette même si officiellement ce n'est pas le cas à CDG mais tout de même avec un A321 géré par Hop!, pardon Air France Hop! désormais.

    Merci du FR et à bientôt

    • Comment 497542 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Merci pour votre commentaire !

      C'est un sacré trajet de retour avec le bus, n'aimant pas le bus c'est un trajet calvaire pour moi ahah.

      Je vous rassure tout de suite, moi non plus je n'aime pas ça. Mais la possibilité de pouvoir rester la journée du mercredi à Amsterdam et de pouvoir profiter du salon à CDG, ça change tout.
      Le vol est tout à fait au format La Navette même si officiellement ce n'est pas le cas à CDG mais tout de même avec un A321 géré par Hop!, pardon Air France Hop! désormais.

      C'était vol qui avait des air de Air France Hop! mais bel et bien opéré par Air France.
      A bientôt.

  • Comment 497541 by
    guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

    Merci pour votre commentaire !

    C'est un sacré trajet de retour avec le bus, n'aimant pas le bus c'est un trajet calvaire pour moi ahah.

    Je vous rassure tout de suite, moi non plus je n'aime pas ça. Mais la possibilité de pouvoir rester la journée du mercredi à Amsterdam et de pouvoir profiter du salon à CDG, ça change tout.
    Le vol est tout à fait au format La Navette même si officiellement ce n'est pas le cas à CDG mais tout de même avec un A321 géré par Hop!, pardon Air France Hop! désormais.

    C'était vol qui avait des air de Air France Hop! mais bel et bien opéré par Air France.
    A bientôt.

  • Comment 497544 by
    Esteban TEAM GOLD 11724 Commentaires

    Merci pour le partage !

  • Comment 497551 by
    BESMRS 1782 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    Entre Amsterdam et Roissy CDG on peut trouver des trajets pas chers... via les chemins de fer belges et une correspondance à Bruxelles Midi :)
    Évidement, point de Thalys entre Amsterdam CS et Bruxelles mais un TGV entre Bruxelles et Roissy...

    Mais pas de nuit :o)

    Sinon, il n'y a normalement pas de jets privés à Roissy hors vols d'Etat.

    • Comment 498077 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Pour le coup le train était trop rapide, si j'avais du prendre le Thalys par exemple je serais arrivé en plein milieu de la nuit et je n'aurais pas pu me reposer suffisamment.
      Je ne savais pas qu'il y avait une ligne entre Bruxelles et CDG, j'y penserais la prochaine fois.
      A bientôt.

  • Comment 497627 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6682 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Je trouve que 35€ c'est un chouia cher pour la restauration proposée, mais bon, prendre une douche après un bus de nuit, ça n'a pas de prix.^^
    Les snacks servis à bord son les mêmes qu'au salon.
    A bientôt

    • Comment 498079 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.
      Je trouve que le prix est correct si l'on considère l'ensemble de l'offre proposé par le salon. Effectivement, pouvoir prendre une douche après un long trajet, ça n'a pas de prix.
      A bientôt !

  • Comment 497763 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8167 Commentaires

    Merci de ton récit.
    Un bon déjeuner au salon et une bonne douche , pourtant très critiqué par certains, what else ? surtout sur un vol domestique ou la concurence est la SNCF qui n'offre rien ! Le jus de tomates , boisson aérienne par excellence , mais pour le coup j'aurais chosi du salé avec. Vol classique avec un équipage qui a du faire plusieurs rotations dans la journée et ne sais plus ce qu'il faut annoncer entre hop, la navette et air france !

  • Comment 497764 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8167 Commentaires

    Merci de ton récit.
    Un bon déjeuner au salon et une bonne douche , pourtant très critiqué par certains, what else ? surtout sur un vol domestique ou la concurrence est la SNCF qui n'offre rien ! Le jus de tomates , boisson aérienne par excellence , mais pour le coup j'aurais choisi du salé avec. Vol classique avec un équipage qui a du faire plusieurs rotations dans la journée et ne sais plus ce qu'il faut annoncer entre Hop, la Navette et Air France !

    • Comment 498081 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Merci Christophe pour votre commentaire.
      J'aime bien ce salon même s'il est souvent critiqué, pour un vol domestique c'est très bien. La SNCF n'offre rien et puis entre Paris et Toulouse le trajet est long, d'où l'intérêt de cette liaison pour Air France entre ces deux villes.
      Je me posais une question l'autre jour à propos de ligne entre Paris et Bordeaux. Est-ce que depuis l'ouverture de la LGV qui relie Bordeaux à Paris Montparnasse en 2 heures et quelques minutes, la fréquence des vols a été diminuée ?

      Le jus de tomates , boisson aérienne par excellence , mais pour le coup j'aurais choisi du salé avec.

      Je vous rassure, je n'ai pas mangé le gâteau sucré avec le jus de tomates, je l'ai gardé pour plus tard.
      Vol classique avec un équipage qui a du faire plusieurs rotations dans la journée et ne sais plus ce qu'il faut annoncer entre Hop, la Navette et Air France !

      Je comprends pas pourquoi Air France s'entête avec des noms de marques qui embrouillent tout le monde entre les passagers et les équipages. Mais cela commence à changer avec le changement de nom de Hop! et l'inclusion de Joon dans Air France prochainement.

  • Comment 498900 by
    okapi GOLD 3823 Commentaires

    Un okapi manquant à l'appel...
    Que dire du salon? C'est la seule possibilité, airside, de prendre une douche, chose non négligeable, surtout si l'on sort d'un autre long voyage (peu importe le transporteur) et que l'on n'a pas de statut. Encore un terrible manquement pour un aéroport international de la stature dont rêvent les administrateurs de Paris Vous Aime. Le calcul est donc tout à fait rentable, surtout lorsque l'on connait les prix de la restauration pour riches en zone publique.
    Le reste du vol est presque générique mais ayant pu le vivre avant l'heure, je suis content de le retrouver imagé et si bien raconté.
    Merci pour ce partage!

    • Comment 498924 by
      guilhem GOLD AUTEUR 518 Commentaires

      Merci Guillaume pour ton commentaire, cela me fait très plaisir que tu lises mes Flight Report.

      Un okapi manquant à l'appel...

      Ce n'est que partie remise, je n'en doute pas.
      Que dire du salon?

      Exact, c'était un très bon salon dans ce contexte particulier même si l'entrée a été compliquée. J'y retournerai avec plaisir à condition d'avoir le temps et d'en avoir le besoin.
      Merci encore pour ton commentaire, n'hésite pas à regarde la suite de mes aventures.
      A très bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.