Avis du vol SWISS Zurich Bangkok en classe Premiere

Compagnie SWISS
Vol LX180
Classe Premiere
Siege 1A
Temps de vol 10:40
Décollage 08 Mai 19, 17:55
Arrivée à 09 Mai 19, 09:35
LX   #25 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 690 avis
chevalier316
Par 2137
Publié le 19 mai 2019

Bonjour à toutes et à tous,
Pour ceux qui on lu mon précédent FR sur le vol CDG/ZRH vous savez que c'est mon premier vol en F et de surcroit sur une compagnie que j'apprécie beaucoup.
Ce que j'attends de cette expérience est très simple, des étoiles pleins les yeux, un moment unique et des histoires de dingues à raconter.
Sans faire de teasing excessif, il y aura du bon voir de l'excellent mais également du moins bon voir du très désagréable.
Je ne veux pas vous prendre en traitre et vous annonce la couleur tout de suite, c'est long, très long mais j'avais énormément de choses à dire….

 Je vous avais laissé à la porte….. 


photo img_4717-2

Derrière cette porte il y a le purgatoire, c'est un couloir blanc avec une lumière blafarde qui mène je l'espère à un endroit un peu plus chaleureux


photo img_4718

Au fond à gauche, on arrive devant un sas, on appui sur un bouton et là, la machine F se met en route


photo img_4719

Je présente mon BP à la dragonne qui dans un excellent français en n'écorchant pas mon nom de surcroit, me présentera toutes les possibilités qui sont offertes. Rester sur place ou filer directement au terminal E sachant qu'une "voiture" part dans les minutes qui suivent.
Bien évidemment, je prendrai la deuxième option.
Elle m'indique alors le chemin vers le Graal….
D'abord il faut monter les escaliers 


photo img_4720-1

Devant le sas, votre âme est pesée et si vous avez fait plus de bien que de mal dans votre vie, celui ci s'ouvre.
Heureusement, je ne me suis pas retrouvé devant porte close.
S'en suit un long couloir qui longe d'un côté le tarmac, de l'autre le lounge business. 


photo img_4721

Je me retrouve de nouveau devant une dragonne qui après avoir scanné mon BP m'oriente vers une agent à gilet jaune qui est déjà entourée de trois pax et qui apparemment n'attendait que moi. 
Tous les 4 nous la suivons. 


photo img_4722

Nous arrivons au RDC et la suivons pour arriver à la PAF dédiée aux pax F


photo img_4723-1

que voici


photo img_4724-1

Une fois la PAF passée (pour info, je pense qu'en temps d'attente dans un cadre classique, la PAF de ZRH est la plus performante au monde, la quasi totalité des guichets sont toujours ouverts et les agents sont au taquet, donc un passage dédié à aux pax F c'est bien mais cela n'apporte pas un gain de temps énorme, avis personnel bien entendu) c'est en Mercédes Vito que mes 3 compagnons et moi-même sommes amenés à bon port en passant par le sous-terrain. Pas de train meuh-meuh pour moi, enfin c'est ce que je croyais à cet instant…..


photo img_4725-1

Arrivés au terminal E, nous empruntons un ascenseur pour aller directement au 3e étage, celui du lounge.


photo img_4726-1

Enfin….. depuis le temps que j'attendais…. m'y voici


photo img_4727

Arrivé en troisième position, j'attends qu'un guichet se libère. Je tombe sur une dragonne qui ne parle que allemand et anglais.
Je fais mon plus beau sourire et mes yeux de chiens battus et lui dis:
J'ai un transit de 6 heures avant de partir à bangkok, auriez vous une chambre de disponible?
La réponse ne se fait pas plus attendre: Bien sûr Monsieur!
Elle fouille dans son tiroir pour récupérer une clef et m'accompagne à la "Saint Moritz". 
Si jusqu'à présent je n'avais pas ressenti l'effet F maintenant c'est fait. 


photo img_4729

C'est avec un sourire béat que je pénètre dans cette chambre accompagné de mon hôtesse qui avant de me remettre les clefs me précise que, compte tenu du temps qu'il fait dehors, la terrasse est fermée et que du coup personne ne passera devant la baie vitrée et que celle ci peut rester tel quel sans être occultée par les rideaux.
Ca tombe bien, la vue n'en sera que meilleure.
Je prends possession des lieux.
Il s'agit d'une chambre d'environ 20m2 comprenant la chambre proprement dite ainsi qu'une très belle salle d'eau avec douche et wc.
Au dessus du lit sur la console et de chaque côté se trouve un plateau contenant une bouteille d'eau plate, une bouteille d'eau gazeuse, un chocolat ainsi qu'un masque de nuit. 


photo img_4731

La salle d'eau est équipée du nécessaire pour se rafraichir. La trousse de toilette contenant des produits de la marque RAUSCH (produits qui me seront bien utile plus tard lorsque j'aurai besoin d'un lait apaisant après un coup de soleil sur les jambes) 


photo img_4730

La cloison de la salle d'eau est vitrée, ce qui donne énormément de lumière à la pièce et qui peut être dangereux lorsqu'on revient d'un déjeuner un peu trop arrosé (je dis ça, je dis rien)


photo 4ab374a8-1012-4555-824a-01f4087748af

On est bien dans cette chambre….


photo img_4732

On y est tellement bien, que je commence à me sentir comme chez moi


photo 4e97cdfa-461b-4480-a2ab-f4dcdfa3a962

Bon, c'est pas le tout, mais le temps passe et il faudrait penser à manger.
Je quitte la chambre, repasse devant ma dulcinée, lui fais un grand sourire et lui dis que c'est très agréable d'avoir une telle chambre, elle me remercie et je me dirige vers le restaurant.
Et là, changement d'ambiance radical !
Je suis accueilli par un serveur qui me regarde avec des yeux vides comme le grand canyon. Au bout de 4 secondes et c'est très long 4 secondes, je lui demande si je peux déjeuner. Il me montre la salle de la main et basta. 
Même chez Chartier on vous accompagne à une table et bien pas ici.
Bon, je me dis que c'est la barrière de la langue et ne prête pas plus d'attention que ça à ce petit accroc à la belle journée que je suis en train de vivre.
Je m'installe donc à la table de mon choix. 


photo img_4737

Dans les minutes qui suivent, le restaurant sera déserté par quasiment la totalité de la clientèle.


photo img_4742

Entre temps, se présente une serveuse/MdH, d'une beauté incroyable mais avec une arrogance tant dans les mouvements que dans la voix qui lui enlèveront tout le charme qu'elle pouvait avoir.
Elle me tend un menu.
Elle me demande en anglais ce que je souhaite boire.
Je lui demande un verre de champagne rosé.
Elle me regarde, je la regarde, elle s'en va.
Elle revient 2 minutes plus tard avec une flute en me précisant qu'il s'agit d'un Laurent Perrier.
Il est bon, il fait le job. 



Elle revient quelques instants plus tard et me demande ce que je souhaite prendre.
Etant diplômé Es-Tartare, je vais en ajouter un autre à ma grande liste et vais également prendre le filet de porc rôti qui est sur le menu Suisse.
Elle me regarde, je la regarde, elle s'en va.
Elle reviens 4 minutes plus tard avec le tartare 


photo img_4741

C'est bon, c'est frais mais c'est quand même un peu chiche en quantité. A aucun moment on ne me demandera si je souhaite boire quelque chose d'autre car j'ai quasiment fini mon champagne.
La serveuse arrive, toujours le même cinéma, elle me débarrasse sans rien me demander, ni si j'ai apprécié, ni si j'ai besoin de quoi que ce soit d'autre.
A ce moment, je commence à monter dans les tours car un tel manque de professionnalisme dans un restaurant, 1ère classe ou pas, c'est inadmissible.  
Le plat arrive et là c'est la blague, je vous laisse seul juge pour comparer la taille de la fourchette avec le morceau de viande 


photo img_4744

Ah j'oubliais, entre temps, j'ai quand même demandé à Miss LX de m'apporter un verre de vin rouge.
M'a-t-elle fait une quelconque proposition? A votre avis? Non ça sera le Malbec qui était proposé en accompagnement sur le menu.
Je termine mon assiette (qui au demeurant est très bien présentée) et décide de partir sans dessert ni café, cela dit on ne m'en a pas proposé non plus.
Puisque c'est comme ça et qu'il est hors de question de me flinguer ma belle journée, je décide de voir si l'herbe est plus verte au terminal A.
Je quitte cet endroit et vais à l'accueil pour demander à la seule qui me comprend dans cette taule, si je peux profiter d'un transfert provenant du terminal A pour y retourner.
Le destin s'acharnant sur moi, ma dulcinée est partie en pause et a été remplacée par un colosse aussi haut que large.
Que neni, je reprends mon plus beau sourire et mes yeux de chiens battus et lui fais ma demande.
Réponse sur un ton qui n'appelle à aucune négociation: No Sir, you have to take the train!
Oh purée, vous avez tous décidé de jouer au plus con avec moi ou quoi? Attention parcequ'avec Bibi vous n'êtes pas sûr de gagner!
Ok, de toute façon je connais le chemin, je n'ai pas besoin de ton aide, Ciao et à plus!
Direction le train Meuh-Meuh.
Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un train souterrain qui relie les terminaux A et E et qui a la particularité d'avoir une ambiance sonore tout le long avec des bruits de cloches et des meuglements de vaches suisses 


photo img_4745-16708

Après ce court voyage qui me remettra un peu de baume au coeur, je passe par la PAF où aura lieu un dialogue de sourd qui au final nous fera rire aux éclats l'agent de la PAF et moi-même.
Je tends mon passeport et elle me demande:
Où allez vous?
- Au terminal A
Je vois bien mais où allez vous?
- Au lounge du terminal A
D'accord mais où allez vous?
- Au lounge First du Terminal A
Ok mais qu'elle est votre destination?
(là je comprends où elle voulait en venir) Je vais à Bangkok
- Mais vous partez du Terminal E!
Et pour couper court, je lui dis : oui mais je veux faire du shopping!
Elle part dans un éclat de rire en me rendant mon passeport et je l'en remercie.
Un petit tour d'escalier mécanique et me voici presque arrivé. 


photo img_4746-2

Je ne vous refais pas le coup de la porte et du couloir tout blanc, vous y avez déjà eu droit.
Arrivé devant la dragonne, je lui redonne mon BP et lui demande si je peux déjeuner.
Elle m'accompagne dans la petite salle du restaurant et me remet entre les mains du maître d'hôtel. 
Je sens tout de suite que cela ne va pas être la même chanson et que j'ai à faire à un professionnel.
Il m'installe à une table, me remet le menu. 


photo img_4747

T'inquiète pas, je vais te l'enjoyer ton taste of switzerland!


Le maître d'hôtel revient, il me demande ce que je souhaite boire et lui demande pour ne pas faire trop de mélange du champagne rosé.
Il me fait alors la liste des 3 champagnes qu'il propose. Ne connaissant pas les autres propositions, je reprend du Laurent Perrier.
Il me demande également ce que je souhaite manger. Ca sera le filet de perche aux asperges et à la croute de pomme de terre façon rösti. 


photo img_4748

Ayant terminé ma flute et avant d'amener le filet de perche, le MdH me demande ce que je souhaite boire.
Je lui demande du vin blanc sans rien préciser pour voir s'il va faire comme sa consoeur du E.
Il me fait la liste complète de ses vins blancs en insistant sur le blanc local qu'il souhaite absolument me faire tester.
J'acquiesce bien volontiers, je ne demande que ça!
Celui-ci s'avèrera excellent et m'accompagnera pendant tout le repas.
Le filet de perche arrive. 


photo img_4750

Alors comment dire….. Ce n'est pas que c'était bon, c'était sublime !!!! La cuisson était impeccable et le jeu des textures incroyable, bravo!


photo img_4751

(vous la voyez venir avec sa petite fourchette sur la gauche?) 


Voici la suite:


photo bdca4277-2c75-4938-9e45-7721a99dc2b8

Bon j'entends déjà d'ici les cris d'orfraies.
Ok, une fondue, ce n'est pas forcément qualitatif d'autant qu'il s'agit d'une fondue industrielle (la cuisine étant semi-ouverte, j'ai vu le cuisinier ouvrir le sachet avant de la réchauffer). Mais le but n'est-il pas de se faire plaisir? Et à ce moment précis, cela me faisait plaisir de manger une fondue, donc le job est fait. 


photo img_4754

Ce repas qui finalement aura été copieux et bien arrosé se termine par un café.


photo img_4756

Avant de quitter le lounge A, direction la smoking room (pour info, il n'y en a pas au E)


photo img_4757

C'est beau, propre, aéré bref agréable.


photo img_4758-43991

Oh mais que vois-je


photo img_4760photo img_4761

La boite à cigares est fermée à clef mais aucune mention de prix dans le menu, ils semblent être à discrétion après demande auprès du personnel.


photo img_4762

Je retourne voir la dragonne en lui demandant à retourner au terminal E. Elle me fera patienter quelques instants au salon


photo sans-titre

La "voiture" étant disponible, la charmante dragonne vient me chercher et me dirige vers le chemin que j'ai déjà emprunté ce matin, bis repetita!


photo img_4764

Arrivé au bout du couloir, ma "chauffeuse" m'attend tout sourire, je la suis


photo img_4765

De nouveau passage par la PAF et de nouveau un Vito mais cette fois ci pour moi tout seul. 


photo img_4767

Direction le tunnel sous les pistes mais à hauteur du rond point, la voie est fermée par les services techniques donc on ressort et on passera par le tarmac avec vue sur les jets privés



Arrivé au terminal E, je retourne dans ma chambre et arrive pile pour un parking en direct live


photo img_4778photo img_4779

Une petite sieste, une petite douche


photo img_4786

L'heure de l'embarquement arrive à grand pas et il est temps de rendre la clef de cette belle chambre.
Au fait, le lit était tellement confortable que j'ai regardé quel matelas c'était, je vous laisse consulter cette marque sur internet, vous aurez une belle surprise!


photo matelasphoto img_4787

En rendant la clef à la dragonne, celle ci m'annonce que le vol aura 15 minutes de retard et elle insiste très lourdement pour que je reste profiter encore quelques instants du salon. J'obtempère et me dirige vers le coin le plus connu de ce salon 


photo img_4788

Pour passer le temps, je commande une eau gazeuse 


photo img_4790

L'heure étant arrivée, je pars à la porte d'embarquement qui va juste commencer. Les priorités sont respectées 


photo img_4795

Puis direction le jetbridge avec la vue sur la bête du jour


photo img_4797photo img_4796

La porte 1 étant toujours inaccessible, on continue encore un bout de chemin


photo img_4798photo img_4799

Vue sur la porte


photo img_4801

Priorité à ceux qui nécessitent de l'aide.
Le CCP est à gauche.   


photo img_4802

Une fois la passagère handicapée confiée à une PNC, je montre mon BP au CCP qui m'indiquera le chemin, pas d'accompagnement au siège…


photo img_4803

Après avoir traversé la petite cabine J, j'accède enfin à la cabine F


photo img_4804photo img_4805

Le 1A sur lequel est disposé un petit coussin. La lampe, n'est pas allumée à mon arrivée, c'est dommage.


photo img_4806

l'ottoman et l'écran


photo img_4807

Bien évidement,  le pas est royal


photo img_4809

La boisson d'accueil est arrivée rapidement (Laurent Perrier Grand Siècle) accompagnée de noix tièdes.
Santé à tous les Fristes sur terre comme dans les airs. 


photo img_4813

Vue sur le jetbridge et les derniers pax qui embarquent


photo img_4814

Distribution du pyjama dans sa pochette de protection. Sachant qu'il s'agissait d'un pyjama de la marque Zimmerli, je suis allé voir à l'avance le tableau des tailles pour savoir laquelle me correspondait. Le L allait très bien.
Petite précision, bien que de marque Zimmerli, il ne s'agit pas d'un pyjama proposé dans le catalogue officiel mais un article crée pour LX.


photo img_4815

La trousse de toilette, cachée dans un rangement est de marque BALLY


photo img_4825

Son contenu est de très bonne qualité


photo img_4827

Egalement dans les rangements, le casque.
Alors là Monsieur LX, il faut absolument qu'on parle. Ok, même s'il n'est pas à réduction de bruit mais qu'il fait correctement le job, pourquoi ce cordon blanc alors que le casque est noir????? Ca fait cheap, ça fait rafistolé, il faut vraiment faire quelque chose à ce sujet. 


photo img_4826

Après tous ces déballages, direction les toilettes. 


photo img_4830photo img_4829

Ce n'est pas une salle de bal mais c'est propre, agréable et avec de très bons produits


photo img_4828

Retour à mon siège.
Le commandant de bord passera saluer brièvement les Pax. 


photo img_4832

Découverte de la télécommande filaire


photo img_4816

Distribution des menus.
Solide: 


photo img_4821

Liquide


photo img_4818photo img_4819

Je continue la découverte de mon espace pour les 10 prochaines heures avec la table


photo img_4833

Bye Bye Zurich


photo img_4834

Les consignes de sécurités sont lancées 


photo img_4839photo img_4841

Et c'est parti…


photo img_4858-1

Une fois l'altitude de croisière atteinte et les PNC libérés, les tables sont sorties et l'apéritif présenté.


photo img_4862-1

Je prendrais un verre de Chablis pour accompagner une mise en bouche à base de thon et d'une sauce au concombre.
Le PNC en charge de ma rangée en profite pour me demander ce que je désire en plat. Je lui commande le filet de bison en précisant que je le souhaite le moins cuit possible.
La table est dressée avec le pain 3 boules, les moulins sel et poivre, une coupelle de beurre.


photo img_4865-1

Le chariot des entrées est de sortie et bien sur ça sera Balik, salade de crabe et pana cota


photo img_4866

Ayant terminé la tri-boule, je demande du pain. Plus de tri-boule mais trois boules. 


photo img_4869

Le plat principal arrive, quelle sera la cuisson????


photo img_4871

J'en profite pour changer mon fusil d'épaule et attaque avec le Pichon Baron. Bonne pioche, il est au top.


photo img_4874

La cuisson se révèlera……. parfaite


photo img_4872

Au fait, il manque le crumble de noisettes! Je demande ce qu'il en est et on m'apprends qu'il y a eu des problèmes lors du chargement du catering.

Le chariot des fromages fait son entrée et je prendrais une sélection de tous les fromages proposés. La présentation sur une assiette en ardoise est un très bon choix.


photo img_4875

A suivre le dessert. Heureusement que j'ai pris une photo car au réveil je ne me souvenais plus en avoir mangé un.


photo img_4876

Un café


photo img_4877

Direction les toilettes pour me changer.
Je demande au PNC de préparer mon lit. A mon retour, le voici 


photo img_4878

Je m'allonge, ferme les yeux et ensuite trou  noir pendant 5 heures.
A mon réveil, je demande un capuccino qui me sera apporté dans la foulée. 


photo img_4882

Le service du petit déjeuner va bientôt commencer.
Pour moi ça sera Bircher Muesli, fruits frais, une tranche de tresse et des pancakes à la myrtille. Le tout accompagné d'un jus d'orange. 


photo img_4885

Passage aux toilettes lorsque la déscente est annoncée et retour en urgence à mon siège après allumage de la consigne


photo img_4848

Les fiches d'immigration sont distribuées et j'en profite pour demander au PNC si des vouchers "Priority Lane" sont distribués. Il m'annonce que les passagers F sont escortés à BKK


photo img_4886

On approche de Bangkok


photo img_4891

Pas doute possible, on est bientôt arrivés


photo img_4897

Kiss landing à BKK


photo img_4901

Puis roulage jusqu'à la porte 


photo img_4907

Bon là c'est un peu la panique car je n'ai pas encore eu le temps de ranger tout mon bardas. Tout le monde se lève et quitte ce cocon.


photo img_4909

On emprunte le jetbridge par la porte 1, on continue dans les couloirs mais jusqu'à présent pas d'escortes


photo img_4910photo img_4912

Les voici qui nous attendent avec un panneau avec les noms de tous les passagers F


photo img_4913

Et un petit tour en buggy, un !  
Enfin petit tour pas tant que ça parcque le trajet est quand même conséquent. 


photo img_4915

Normalement ce sont des buggys de 5 places + 1 chauffeur. Mais comme sommes en thailande, nous serons 7 à bord de l'engin


photo img_4918

Arrivés devant la PAF, et la zone FAST TRACK, il nous est distribué des vouchers que nous devrons remettre à l'accueil à peu près 3 mètres plus loin.


photo img_4920photo img_4921

20 mètres plus tard nous arrivons devant les guichets


photo img_4922

Le passage se fera en moins de 3 minutes


photo img_4923

Les bagages seront livrés très rapidement et les priorités respectées


photo img_4924

Sortie par le hall B pour rejoindre mon chauffeur


photo img_4926

Petit arrêt à la smoking lounge de BKK. 
Pour les fumeurs, sachez que depuis février, BKK est devenu un aéroport 100% sans tabac, donc fini les smoking room… 


photo img_4927

Mon chauffeur arrivant, je saute dans la voiture 


photo img_4936

et 45 minutes plus tard je serai dans ma chambre d'hôtel.


photo img_4937

Merci à toutes et à tous pour être arrivés jusqu'au bout de ce FR.
A très bientôt 

Afficher la suite

Verdict

SWISS

8.5/10
Cabine9.0
Equipage8.5
Divertissements8.0
Restauration8.5

SWISS First class Lounge Gates E

7.8/10
Confort9.0
Restauration7.5
Divertissements7.5
Services7.0

Zurich - ZRH

8.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté9.0

Bangkok - BKK

7.5/10
Fluidité8.5
Accès7.5
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Dans l'ensemble une très bonne expérience mais extrêmement dure à noter.
Lounges:
Même si la chambre proposée dans le lounge E est exceptionnelle, cela ne repèche pas l'attitude du personnel (au mieux indifférente au pire arrogante) de ce lounge. Le A rattrape bien l'ensemble. Je me doute que dans les habitués de ZRH, il y a les pro-A et les pro-E mais si j'avais un conseil à donner, c'est prendre une chambre au E et foncer au A pour tout le reste.
Vol:
La cabine est extrêmement agréable, les PNC étaient charmants et je tiens ici à signaler l'attitude très professionnelle du CCP dénommé Giuseppe (même si je ne l'ai pas évoqué dans le FR).
Le catering, sans être dans l'outrance est de très bonne facture et la carte des vins faite pour plaire au plus grand nombre, dont moi.

A bientôt

Informations sur la ligne Zurich (ZRH) Bangkok (BKK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 14 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Zurich (ZRH) → Bangkok (BKK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Thai Airways avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 52 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

  • Comment 503463 by
    Numero_2 SILVER 9371 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Effectivement une fois arrivé aux portes E, c'est du self service si l'on veut retourner au salon A.

    La dernière fois que je suis passé au salon E (avec Pititom) le service y était aussi assez brouillon, mais cela nous a plutôt fait rire que frustré.
    Dans tout les cas ce n'était effectivement pas le niveau auquel on s'attendait.

    Personnellement cela ne me dérange pas que les portions soient petites au restaurant, outre le fait que cela permet de goûter à plusieurs choses il faut aussi laisser une petite place pour le catering en vol !

    "Bon j'entends déjà d'ici les cris d'orfraies." -> Au sol cela passe encore mais en vol, là je dis non !
    Par contre vous avez une drôle de façon de manger la fondue. ^^

    C'est beau, propre, aéré bref agréable.

    Malheureusement la bouteille de Camus XO a disparu. :(

    ils semblent être à discrétion après demande auprès du personnel.

    C'est effectivement le cas, il suffit de demander au bar du salon !

    je montre mon BP au CCP qui m'indiquera le chemin, pas d'accompagnement au siège…

    C'est certainement pour cela qu'on a voulu vous retenir au salon plus longtemps. D'ordinaire les pax F sont envoyés en dernier et là le Maître de Cabine peut vous accompagner.

    même s'il n'est pas à réduction de bruit mais qu'il fait correctement le job, pourquoi ce cordon blanc alors que le casque est noir????? Ca fait cheap, ça fait rafistolé

    #firstWorldproblem. lol

    Un menu qui est toujours créatif.

    Une carte des vins intéressante : Après la Comtesse, le Pichon Baron !
    Par contre le millésime annoncé est 2011 et l'on vous a servi du 2014...

    Je lui commande le filet de bison en précisant que je le souhaite le moins cuit possible.

    Cette précision était inutile car de mon expérience le boeuf est systématiquement servi comme cela en P ou en J. ;)

    Petit-déjeuner toujours un peu décevant...

    Arrivée en fanfare à BKK et ce transfert en buggy est appréciable car les distances sont longues dans ce terminal.

    A bientôt.

    • Comment 503604 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir Numero-2,
      Je vous suis sur tout sauf peut-être sur ma façon pas très orthodoxe de manger la fondue :-)
      Il en va de la fondue comme du Tartare ou de la raclette, à chacun sa façon, à chacun sa méthode.
      Et puis il faut quand même dire que CH'EST CHAUD !!!!!!

  • Comment 503490 by
    lagentsecret SILVER 10614 Commentaires

    Merci pour ce FR

    En mode splendeurs et misères d'un avgeek en LH First

    Belle chambre confortable et vue superbe

    Le service au restaurant est d'un nullité inversement proportionnelle à la taille des mets lol

    "Après ce court voyage qui me remettra un peu de baume au coeur"
    Puisse un parcours avec le RER B avoir le même pouvoir d'apaisement ;)

    Nouvelle tentative au restaurant du salon du terminal A.

    Après un excellent déjeuner dans les règles de l'art, il est temps de regagner les pennates du salon du terminal E

    (Re)Transfert tout en douceur.

    Ce retour chez les ostrogoths s'avère parfait puisque vous resterez dans votre chambre

    "pas d'accompagnement au siège…"
    Il avait été briefé par la serveuse du restaurant du terminal E ;)

    Présentation de la cabine

    Le menu LX est vraiment un menu qui dénote de ceux des autres First Class par une créativité
    sans cesse renouvelée.
    Ce que font Ducasse et AF au sol, mais pas avec le même renouvellement, LX le fait à bord.

    Un excellent repas, bien arrosé, qui fait vraiment envie

    Quelques heures de sommeil réparateur

    Un petit déjeuner classique mais qui parait bon (personnellement
    j'aurais demandé s'il ne restait pas un peu de Balik)

    Une bon vol avec LX malgré des ratés importants au sol

    A bientôt

  • Comment 503491 by
    lagentsecret SILVER 10614 Commentaires

    Merci pour ce FR

    En mode splendeurs et misères d'un avgeek en LX First

    Belle chambre confortable et vue superbe

    Le service au restaurant est d'un nullité inversement proportionnelle à la taille des mets lol

    "Après ce court voyage qui me remettra un peu de baume au coeur"
    Puisse un parcours avec le RER B avoir le même pouvoir d'apaisement ;)

    Nouvelle tentative au restaurant du salon du terminal A.

    Après un excellent déjeuner dans les règles de l'art, il est temps de regagner les pennates du salon du terminal E

    (Re)Transfert tout en douceur.

    Ce retour chez les ostrogoths s'avère parfait puisque vous resterez dans votre chambre

    "pas d'accompagnement au siège…"
    Il avait été briefé par la serveuse du restaurant du terminal E ;)

    Présentation de la cabine

    Le menu LX est vraiment un menu qui dénote de ceux des autres First Class par une créativité
    sans cesse renouvelée.
    Ce que font Ducasse et AF au sol, mais pas avec le même renouvellement, LX le fait à bord.

    Un excellent repas, bien arrosé, qui fait vraiment envie

    Quelques heures de sommeil réparateur

    Un petit déjeuner classique mais qui parait bon (personnellement
    j'aurais demandé s'il ne restait pas un peu de Balik)

    Une bon vol avec LX malgré des ratés importants au sol

    A bientôt

    • Comment 503603 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir lagentsecret,
      Je suis d'accord sur tout à l'exception du Balik au petit déjeuner. En temps normal cela aurait été avec plaisir mais après mes deux repas des lounges, celui du vol et surtout le fait de ce coucher juste après, mon appétit du matin était plutôt chagrin...

    • Comment 503605 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir lagentsecret,
      Je suis d'accord sur tout à l'exception du Balik au petit déjeuner. En temps normal cela aurait été avec plaisir mais après mes deux repas des lounges, celui du vol et surtout le fait de se coucher juste après, mon appétit du matin était plutôt chagrin...

  • Comment 503519 by
    Esteban TEAM GOLD 10128 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Dommage ce manque de considération au restaurant F du Terminal E, heureusement que celui du A remonte la note !

    A bord, l'ensemble des prestations, comme presque toujours sur LX en F fait envie.

    A bientôt !

  • Comment 503578 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4920 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    La F de LX est sûrement celle qui m'attire le plus. c'est sobre.
    Le personnel du salon E n'est effectivement pas en accord avec le produit.
    J'avoue m'être demandé ce que faisait ce pic à fondue avec l'assiette de poisson, la réponse est vite arrivée.
    A bientôt

    • Comment 503600 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir Airbretzel,
      La cabine est vraiment agréable, rien d'ostentatoire mais tout y est. C'est sobre mais élégant à la fois, j'ai énormément apprécié.
      Pour la fondue, certains ne résistent pas au chant des sirènes, mois c'est à celui des fromages....

  • Comment 503584 by
    indianocean SILVER 6559 Commentaires

    C'est bien dommage cet accueil très froid et impersonnel du staff au lounge F portes E à ZRH.
    Je ne pense pas que ce soit légion mais c'est suffisant pour se faire une idée négative surtout quand c'est la première fois.
    A chacun de mes passages, je n'ai pas eu un service à tomber à la renverse mais tout de même pas aussi distant
    Je pense que SWISS est à l'écoute des retours clients et il faut pas hésiter à leur faire part de ce genre de mésaventure. On est tout de même en First Class

    A 7 sur un buggy, ça fait en effet tuk tuk mais avec la fumée des pots d'échappement en moins
    La voiturette arbore "Lufthansa Services" sur la carrosserie. En voilà un service 5*

    Merci pour ce FR

    • Comment 503599 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir Indianocean,
      Effectivement j'ai été déçu mais une fois de plus le lounge A a relevé le niveau. Je vais me fendre d'un petit courrier à nos amis helvètes.
      La comparaison avec le Tuk-Tuk m'a fait bien rire et je suis triste de ne pas y avoir pensé.

  • Comment 503594 by
    Tjunior 121 Commentaires

    Dommage pour l'expérience au salon,
    bon catering en vol ,
    quel est l'hotel ou vous séjournez ?

    • Comment 503598 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir Tjunior,
      Effectivement l'expérience au salon E a été décevante mais elle a été largement rattrapée par celle du salon A.
      Le catering était de très bonne qualité au départ de ZRH (Teasing pour le vol retour).
      L'hotel était le Shangri-la qui longe le Chao Phraya et plus précisément la Krungthep Wing. Petit bâtiment qui à l'origine était censé être la partie "VIP" du complexe hôtelier. J'y ai séjourné il y a 6 ans et me faisait une joie d'y revenir après une période d'infidélité avec les autres mastodontes qui sont le long de la rivière. Grand mal m'en a pris de revenir, le niveau a largement baissé et c'est devenue une annexe cheap du bâtiment principal.

  • Comment 503876 by
    pititom GOLD 10236 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Un bon récit dans lequel on sent l'enthousiasme, mais qui ne masque pas pour autant les défauts, quand il y en a.

    Je me demande si nous n'avons pas eu la même serveuse au restaurant du lounge. Ah bah non, la mienne n'était même pas jolie ^^ C'est très LH Group au final d'avoir la boisson une fois le plat terminé... Par contre, les petites portions ne me gênent pas, si cela laisse de la place pour tester un autre plat et/ou de l'appétit pour le service en vol.

    Inutile de se formaliser pour le manque de propositions au niveau des boissons car de toute façon la cave est très basique dans ce salon. Je n'ai pas gouté le "blanc local", qui était peut être le bon choix :)

    A bord, j'apprécie cette cabine (je ne suis pas fan du cloisonné). Le catering LX est "simple" pour de la First, mais maitrisé, ce que je trouve au final mieux que des énoncés grandiloquents qui accouchent d'un plat pas terrible. Par contre le Balik - la signature First de LX - va finir en amuse bouche à force de réductions !

    Un beau vol :)

  • Comment 504952 by
    Marcety SILVER 115 Commentaires

    Bonjour et merci pour le partage, j'ai dévoré ton FR!!
    C'était très bien détaillé et cela donne envie de voyager avec SWISS.
    A très bientôt.

  • Comment 505473 by
    Frednyon SILVER 2183 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR
    D’expérience, le catering aux salons F de ZRH est toujours deux tons en-dessous de ce qui est servi à bord. Cela dit, j’ai toujours réussi à obtenir des choses qui n’étaient pas à la carte (copieuse assiette de saumon fumé avec oeuf bénédict, par exemple). Je n’ai jamais aimé le tartare servi que je trouve trop poivré.
    On ne peut cependant pas parler d’expérience “catastrophique”. Qui arrive au salon 6h avant son vol, à part Mogoy ? Il est prévu pour passer um moment au calme, bien installé. Il est loin du salon AF de CDG, du point de vue de la gastronomie, il fait juste le savoir avant. La chambre est un vrai plus pour les petites siestes.
    Le MDH et les serveuses au salon E ont la réputation à ZRH de se croire sortis de magazines de mannequins et d’être dans LE endroit branchissime de la ville. Une petite blague bien sentie en allemand pour dégonfler tout ça, et on les fait vite revenir sur terre.
    La prochaine fois que vous avez un long transit, restez au salon A pour un Robusto et un bon en-cas, avant de prendre ensuite le Vito pour une bonne douche au salon E.... la vue y est tout de même exceptionnelle.
    A bord, un excellent vol avec un catering qualitatif, même si la quantité de balik servie tend à fondre au fil des années.
    Content de voir que la trousse de toilette a - enfin - été renouvelée.
    Bon point que cet accueil en buggy, même surchargé, à BKK.
    A bientôt

    • Comment 505521 by
      chevalier316 AUTEUR 50 Commentaires

      Bonsoir Frednyon et merci pour votre commentaire.
      Effectivement l'expérience au salon E n'était pas catastrophique d'autant qu'elle m'a permis d'apprécier encore plus le salon A.
      Pour la petite blague en allemand, cala risque d'être compliqué, j'ai fait anglais en LV1 et espagnol en LV2 :-)
      S'agissant de mon premier vol en F, les 6h de transit n'ont pas été de trop pour profiter au maximum de ce que ZRH propose.
      Merci et à très bientôt

  • Comment 506219 by
    02022001 SILVER 4393 Commentaires

    Joli FR, qui donne envie du début à la fin, malgré des accrocs finalement rattrapés (si je puis dire). Un transit, ce n'est jamais trop long en F, non ?
    Merci pour le partage !

Connectez-vous pour poster un commentaire.