Avis du vol Lufthansa Frankfurt Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie Lufthansa
Vol LH1202
Classe Economique
Siege 24A
Temps de vol 00:50
Décollage 31 Mar 19, 09:45
Arrivée à 31 Mar 19, 10:35
LH   #54 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1137 avis
mogoy
Par GOLD 605
Publié le 16 mai 2019

Bonjour à tous et à toutes


L'introduction


Rappel de l'introduction


Bonus : Cliquez pour afficher

Si vous vous souvenez du routing, vous devez avoir retenu que j'étais en partance pour Florence. Et me revoilà à vous proposer un vol pour Bâle Mulhouse. Pas vraiment, ce que je vous avais vendu initialement !

Remboursez ! Crie la foule en furie.
Je suis bien d'accord avec vous, c'est que j'ai également cherché à obtenir de LH mais tout comme vous, cela aura été vain.
Alors inutile de vous égosiller, de toute façon, vous ne m'avez rien payé !

Je n'accepterai de reproche que de notre éminente consoeur Air Bretzel à qui j'avais fait miroiter les délices insoupçonnés du salon OS au retour puisque nous devions faire le segment VIE-EAP ensemble.
  
Or donc, voilà comment le mogoy a raté sa correspondance et son exposition et gagné le droit d'aller à Florence en voiture lors d'un week end de mai. 


Place au routing qui s'est considérablement simplifié et ne devrait donc pas occuper trop de mémoire vive de votre cerveau que je vais m’employer à rendre disponible du mieux que je peux.


Routing

  • LH1203 - Economique - Bâle → Frankfurt - Embraer E-195 Passé
  • LH318 - Economique - Frankfurt –> Florence - Airbus 319 Non reporté
  • OS532 - Economique - Florence –> Vienne - Embraer 195 Non reporté
  • OS473 - Economique - Vienne –> Bâle - Embraer 195 Non reporté
  • LH1202 - Economique - Frankfurt –> Bâle - Canadair CR900 Vous etes ici

Vous savez que j'aime prendre des risques en arrivant à la dernière minute à l'embarquement. Soit parce que je préfère rester au salon, soit parce que la technique de la Tortuga l'exige, ou alors tout simplement parce que j'ai mieux à faire que faire la queue.

Ici nous verrons, que ce ne fut pas vraiment le cas. Un petit peu quand même mais ce n'est pas la raison première du ratage monumental.
L'orgueil et l'inattention sont à désigner coupables…. 


Le prelude


Ce FR de consolation commence dans le train m'amenant à FRA après avoir visité mon exposition.


photo dsc01806photo dsc01808

J'arrive très en avance dans le terminal.


photo dsc01809photo dsc01810

Self check-in à disposition.


photo dsc01811

Je me dirige vers le PIF avec un parcours Gold track bien séparé pour les pax F, J et encartés.
Je me prendrai un "nophoto" suite à ce cliché. 


photo dsc01812

Il faudra tout de même 10 minutes pour franchir l'obstacle. Mais j'ai eu droit au contrôle aléatoire d'explosif.
Contrôle à mon avis plus destiné à rassurer les pax qu'à prévenir l'introduction d'explosif. 


photo dsc01813

Comme je suis arrivé bien tôt, la porte de mon vol n'est pas encore affichée. Je décide d'aller au salon du terminal A.


photo dsc01814

L'accès cordial au salon ne pose pas de problème et je trouve un salon bien vide pour une fois.


photo dsc01815

Pas de problème pour trouver une place près des fenêtres.


photo dsc01816

Les quotidiens à disposition.


photo dsc01817

La bonne pitance chaude est en cours de mise en place. Poulet sauce riz.
De quoi nourrir un régiment; 


photo dsc01818

Kartoffeln.


photo dsc01819

Et au dessert une espèce de pain perdu.
Bref, que de la nourriture qui tient au corps. 


photo dsc01820

Sinon pour picorer.


photo dsc01821

Ou  de la soupe.


photo dsc01822

On continue dans le bourratif.


photo dsc01823

Et on passe au glouglou, sans surprise.


photo dsc01824photo dsc01825photo dsc01826

Campari et Apérol !


photo dsc01827

Le choix est également vaste pour les pains.


photo dsc01828

Et le salad bar qui se trouve légèrement déporté du buffet principal.


photo dsc01829

Ma première sélection accompagné du Saumur vintage.


photo dsc01830

Je contemple tel Giovanni Drogo, le désert des Tartares, en attendant la lutte finale autour du buffet.


photo dsc01831

Vue hâchée du dehors.


photo dsc01832

Sacrifions au rituel du Bretzel au fromage.


photo dsc01833

Moins convaincant ces trucs fourrés aux épinards.


photo dsc01834

Le plat de résistance.


photo dsc01835

Et un dessert fun. Je ne suis pas accroc aux Haribos, mais je me suis laissé tenté.


photo dsc01836

L'effroi


A l'heure dite de l'embarquement je regarde le FIDS et me rends compte que la porte d'embarquement se trouve au terminal B.
Malheur ! J'aurais dû vérifier plus tôt. 


photo dsc01837

Et donc inévitablement j'arrive in extremis en porte, au moment où l'un des agents emporte la PIL dans l'appareil.
Si j'avais couru dans le couloir, j'aurais peut-être eu une chance…
Peine perdue avec l'agente d'enregistrement au comptoir, elle ne veut pas rouvrir le vol.
Cela n'avait pas posé de problème à DS sur mon EAP PMI de début d'année.

Différences de méthodes.

Du coup, c'est rapé, ce qui devait arriver, arriva et me voilà échoué à FRA.
On me dit d'aller voir comment gérer mon cas à un comptoir de ticketing.

Partir vers FLR le lendemain matin me coûterait plus de 300 EUR en supplément. C'est prohibitif.
A ce prix là, je pourrai racheter un nouveau billet !

Donc je me résous à repartir vers Bâle, ce qui ne me coûte rien.
A part la nuit d'hôtel ! 


Le chemin vers Canossa


De retour de bon matin à FRA après une nuit passée à l'Holiday Inn de la plateforme.
J'ai déjà ma carte d'embarquement fournie la veille au soir au bureau de vente LH. 


photo dsc01838

Comme hier, le vol part du terminal B Schengen…


photo dsc01839

Malheureusement pas l'ombre d'un salon en zone Schengen…


photo dsc01840

C'est la gross malheur.


photo dsc01841-96814photo dsc01842

Je passe donc la PAF automatique qui ne me rejette pas sur la base de mon BP intra zone Schengen.


photo dsc01843photo dsc01844

le lounge report reloaded


La dragonne du salon Air Canada ne tiquera pas non plus !


photo dsc01845

Je vais donc m'installer quelques minutes dans un salon encore vide.


photo dsc01846

Les AC du matin.


photo dsc01847

La rotonde des plaisirs.


photo dsc01848

L'offre chaude.


photo dsc01849photo dsc01850

Berk du gloubi boulga.


photo dsc01851

Des céréales.


photo dsc01852

Le rayon boulange.


photo dsc01853

Et le kiosque.


photo dsc01854

Même ici, on trouve des bretzels.


photo dsc01855

Et du glouglou qui pique.


photo dsc01856

Pas très convaincant.


photo dsc01857photo dsc01858

Ma sélection.


photo dsc01859

Et une seconde.


photo dsc01860

Je quitte cette fois le salon suffisamment tôt pour ne pas rater un autre vol pendant le week end.


photo dsc01861

Petite frayeur on voyant le monde à la PAF de sortie.


photo dsc01862

Heureusement les machines ne sont pas prises d'assaut !


photo dsc01863

Je sors donc de la zone sous douane, et suis bon à refaire un passage au PIF où l'on me reconnaît comme frequent flyer ^^.
8 minutes de perdu ! 


photo dsc01864

Bref, j'attendrai encore 13 minutes dans une salle d'attente avant que l'embarquement ne commence.


photo dsc01865photo dsc01866

En pax bus, forcément (note to self : éviter FRA pour les vols en correspondance).


photo dsc01867

Petit tour de FRA.



le flight report


Et nous voilà déposés au pied de l'appareil.


photo dsc01884

Un CRJ900 voilà 6 ans que je n'avais pas pris ce type d'appareil CRJ X00.


photo dsc01885photo dsc01886

Instant porte basse.


photo dsc01887

Tiens un Herr Senator discret.


photo dsc01888

Comme à l'aller, la collation est distribuée lors de l'embarquement.


photo dsc01889

La J, en quelque sorte.


photo dsc01890

Et ma rangée 24.


photo dsc01892

Le pas est un peu meilleur que sur easyJet.


photo dsc01894

La moquette est propre.


photo dsc01895

Le lot de bord très classique.


photo dsc01896

La gaufrette.


photo dsc01897

Consolation dans ce morne vol de dimanche matin aux allures de Bérézina : pas de voisin.


photo dsc01898

On repousse à 9h59 avec presqu'un quart d'heure de retard.


photo dsc01899

Tondeuse croate.


photo dsc01901

Et roulage.


photo dsc01902

Décollage sans histoire.


photo dsc01903

Bigre c'est bien bruyant à l'arrière.


photo dsc01904photo dsc01905

Mode consolation :(


photo dsc01906

Santé tout de même ! 


photo dsc01907

Vol au dessus de l'Allemagne


photo dsc01909

Passage du Rhin.


photo dsc01911

Finale.


photo dsc01912

Et arrivée.


photo dsc01914photo dsc01915

Dans la zone habituellement réservée d'easyJet.


photo dsc01917

Débarquement.


photo dsc01918

Sortie du terminal à travers la zone bagage.


photo dsc01919

Puis direction le parking 4 au fond.


photo dsc01920

Merci de m'avoir lu.
Le prochain routing sera un panaché de low cost avec ma toute première fois sur Wizz Air. 

Afficher la suite

Verdict

Lufthansa

6.9/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration7.0

Lufthansa Senator Lounge A50 (Schengen)

7.2/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements7.0
Services8.0

Frankfurt - FRA

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Mulhouse / Bâle - EAP

7.0/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Parfum de Bérézina, la retraite de Russie pour la grande Armée. Mais retraite gérée qui ne m'a pas coûté un centime supplémentaire... au prix de l'annulation de mon programme. Bref, pas un grand moment aéronautique néanmoins.
Le vol en lui même est honorable. Un service de boisson, un petit quelque chose mais comme à l'aller, on a tendance à l'engloutir tout de suite sans attendre le reste du service.

Notation vol.
Cabine : un espacement supérieur à une low cost, des sièges corrects dans l'ensemble. Une cabine propre. C'est sérieux. L'avantage sur ce vol réside surtout en l'absence de voisin. Photo non contractuelle !
Equipage : RAS
Divertissement : le minimum syndical avec le magazine LH, rien de plus.
Restauration : la petite mousse du dimanche matin !

Notation salon.
Confort : le salon du terminal A est assez agréable en l'absence de foule, regrettons au passage l'absence de salons en zone Schengen au B...
Restauration : du frais, du chaud, pas un très grand choix ni de la grande cuisine. On dira que c'est dans la moyenne d'un salon de hub. L'effervescent ne fait pas mousser mais il y a pire (et bien meilleur) ailleurs.
Divertissement : très germanophone, mais c'est une compagnie allemande.
Services : RAS.

FRA : vraiment mal foutu, j'ai déjà eu l'occasion de me plaindre d'un réel circuit de correspondance à FRA, à nouveau victime.
EAP : RAS.

Informations sur la ligne Frankfurt (FRA) Mulhouse / Bâle (EAP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Frankfurt (FRA) → Mulhouse / Bâle (EAP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Lufthansa avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 48 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 503181 by
    lagentsecret GOLD 11971 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Adieu veau, vache, cochon, Palazzo Strozzi !

    ça y est le Mogoy est passé Tortuga for life ;)

    Malheureusement avec LH : l'heure c'est l'heure :(
    Qui plus est, à mon avis et d'après mes expériences, les agents de porte de FRA sont très
    certainement parmi les plus désagréables qui existent.

    "Différences de méthodes."
    #NonStopYou ah ben si en fait :(

    A part ça les salons sont corrects(on est en terre teutonne ne l'oublions pas)
    même si l'offre matin de l'AC n'est vraiment pas terrible

    A bord un siège avec un confort acceptable

    "La gaufrette."
    Beurk

    "pas de voisin."
    Donc configuration Business

    A bientôt pour le Wizard

    • Comment 504673 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10254 Commentaires

      Merci Gilbert pour le com'.

      Tortuga for life, contraint et forcé. M'abaisser à de telles manoeuvres est avilissant. Je préfère nettement pouvoir réserver mon siège et avoir souvent le siège milieu neutralisé grâce à mes cartes qui brillent.

      J'ai connu des agents d'embarquement plus souple notamment avec IB qui avait embarqué un CRJ plus vite que le temps nécessaire pour parcourir le chemin du salon de MAD au bout de la jetée où l'embarqeument avait lieu.

      "Donc configuration Business" avec un goût amer tout de même.

  • Comment 503190 by
    Gaetan SILVER 2279 Commentaires

    Merci Quentin pour ce report !

    Amateur diront certains ! Ils n'ont pas tord ! Si tu avais fait ton devoir de FRiste, tu saurais le nombre de fois que les gens décrient FRA pour ce pénible transfert entre le terminal A & B. D'ailleurs, cela fait longtemps que je ne l'ai pas fait !

    FRA n'est pas le meilleur aéroport et c'est bien dommage pour les transits. Il faut privilégier MUC. Au moins à FRA, les salons sont agréables comme le salon Air Canada qui est l'un des meilleurs de la plateforme !

    Vol sans histoire pour un retour prématuré à la maison. Pauvre Valérie qui est restée sur le carreau...

    À bientôt

    • Comment 504674 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10254 Commentaires

      Merci Gaëtan pour le com'.

      Je connais l'existence du tunnel mais mon tort est d'avoir cru que les vols schengen partaient tous du A....
      "Il faut privilégier MUC" duly noted, FRA est moins agréable.

  • Comment 503200 by
    AirBretzel TEAM GOLD 6715 Commentaires

    merci Quentin pour ce FR.
    Je n'accepterai de reproche que de notre éminente consoeur Air Bretzel à qui j'avais fait miroiter les délices insoupçonnés du salon OS au retour puisque nous devions faire le segment VIE-EAP ensemble. => pas un reproche il n’y aura, l’accès à un salon n’est pas pour moi un élément important, reste le « non – plaisir » de partager un vol avec un éminent confrère.
    Et un dessert fun. Je ne suis pas accroc aux Haribos,=> arghh moi si.
    pas de voisin et Warsteiner => maigre consolation.
    A bientôt pour un vol en duo cette fois sans encombre.

    • Comment 504675 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10254 Commentaires

      Merci Valérie pour le com'.

      Me voilà soulagé du poids de la culpabilité !

      "arghh moi si" alors prévois une grosse valise pour novembre :)

      "A bientôt pour un vol en duo cette fois sans encombre." inch'Allah !

  • Comment 503218 by
    Numero_2 GOLD 9902 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Et voilà les foudres divines ! Péché par excès de lounging. ^^
    Foin de Florence et de ses musées, le week-end se sera passé dans un hôtel d'aéroport.

    A bientôt.

    • Comment 504676 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10254 Commentaires

      Merci Clément pour le com'.

      "Péché par excès de lounging" pas vraiment car j'aurais attrapé mon vol... s'il était parti du A.
      J'ai juste pas regarder le FIDS suffisament tôt. Lesson learned.

      "le week-end" une nuit seulement, j'ai pris le 2nd vol pour BSL le lendemain.

  • Comment 503248 by
    Esteban TEAM GOLD 11749 Commentaires

    Merci Quentin pour le partage !

    Et voilà à trop vouloir mogoyer avec le feu, on se brûle la priority pass ^^ Et on est quitte pour rentrer à Bâle après une nuit d'hôtel glamour à FRA !

    A bientôt :)

  • Comment 503255 by
    NZ1 1320 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR !
    J’ai lu le deuxième et dernier opus avant le premier, je me suis donc auto spolié
    Scheiße ! Les agents en porte ont été intraitables. Florence attendra, Arno aussi
    J’allais faire la blague du Non Stop You mais Lagentsecret s’en est chargé, quand les grands esprits se rencontrent
    La nuit au Holiday Inn de FRA n’a pas du être très "Renaissance" mais c’était un bon plan de secours
    Sinon, vol LH plutôt classique avec de la Warsteiner bien de chez eux
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.