Avis du vol Air Antilles Express Saint Martin Pointe-à-Pitre en classe Economique

Compagnie Air Antilles Express
Vol 3S102
Classe Economique
Siege 14D
Avion ATR 72-600
Temps de vol 02:00
Décollage 01 Mai 19, 16:45
Arrivée à 01 Mai 19, 18:45
3S 12 avis
Loouri
Par GOLD 1675
Publié le 18 mai 2019

hola,

Nous voici de nouveau réunis (non ce n'est pas une secte) pour un nouveau routing de loulou vers le coin supérieur gauche du pays du peanut butter, j'ai nommé le Washington.


l'intro


Pour ceux qui ne sont pas intéressés par la construction du routing, je vous invite à sauter la partie informations. Mais je vous invite à rester jusqu'à la fin pour le bonus du WA.



Pour ces vacances de Pâques (ou printemps, primavera, comme bon vous semble) nous hésitions entre la Patagonie (notamment côté chilien) car la saison était idéale, ou le nord-ouest américain, que nous connaissons déjà. On s'est rapidement décidé pour les USA : les prix du bout du monde étaient trop élevés pour deux semaines. Mais contrairement à ce que je pensais, le voyage pour y arriver n'était pas si long, via Miami et SCL. La seconde option était plus envisageable. Nous comptions au début atterrir à Vancouver et repartir de Seattle, voire Portland.
Pour y arriver, fin avril, il n'y a plus l'option de feu-Norwegian. En vols directs, il reste Air France ou AA pour Miami. Petit problème, nos vacances de Pâques sont placées du jeudi au jeudi, pas pratique. Donc American, c'est mort : un vol par semaine le samedi (+mercredi de décembre à février). Il nous reste Air France, sur laquelle nous avons des miles à dépenser. Ça colle à l'aller, mais au retour, pas de vol le mercredi. Il faut rentrer le mardi : ça grignote bien sur le voyage, donc non merci. Ensuite, je me rappelle que les vols du mercredi sont opérés sur la ligne ATL-PTP (reportée , je me renseigne donc, pour découvrir qu'elle n'a pas été reconduite. Air France a donc ouvert une ligne en grande pompe, mais juste 7 mois. Nous voici dotés d'une belle compagnie nationale.
Ca commence à devenir compliqué pour rejoindre le continent. Je sais qu'il y a sur ce site de nombreux anti-LCC, mais je crois qu'on pouvait largement attribuer le point de la pratique en terme de fréquences, horaires et destinations.
Il reste deux options : Montréal ou Saint-Martin. Oui, vous ne rêvez pas, faire PTP-YUL pour aller aux USA, c'est sérieux. Mais heureusement, passer par Saint-Martin sera au final plus intéressant.
Ma mère découvre par pur hasard que des miles sur nos cartes TX nous permettent d'avoir un aller vers Grand-Case. On le prend direct. Ensuite, pour le retour, ça sera un vol Air Antilles mais qui lui, part de Juliana. Bien plus pratique.
Pour rejoindre les États-Unis, on a le choix entre Delta, AA et B6(on élimine Spirit et United.). Delta reste chère, et peu pratique, tout comme B6. On a des miles sur notre carte AAdvantage, donc on tente. L'arrivée à YYV est bien plus chère en miles. Le départ de Portland n'est pas du tout pratique. Au final, ça sera un aller-retour SXM-SEA pour 20.000miles par personne, ce qui est vraiment intéressant. Aussi, pour ne pas laisser se périmer les miles de ma sœur (qui ne voyage pas avec nous), je lui prends 1000 miles. L'agent american me le fera gratuitement au téléphone (contre $19 je crois sur internet).
Qui dit vol avec miles sur AA dit vol avec escale, et même escales. Pour arriver jusqu'à Seattle, American nous a concocté un SXM-PHL, PHL-OMA, OMA-SEA. Au retour, plus d'escale à Omaha, juste à Philadelphie. Les horaires sont bons, les prix sont bas, tout va bien, on prend.


Tout d'abord, le rounting:


Au final, le rounting me permettra de découvrir AS et l'aéroport d'Omaha. De plus, cela sera 6 exclus sur 7 pour notre BdD.



Le vol


On se retrouve en arrivant du vol American de Philadelphie. Après avoir passé la Police rapidement, on débarque dans la zone landside de Juliana:


photo img_7318-32560

On attend un peu (il y a des bancs dehors, on lit et on prend un peu le soleil :p car il n'y a même pas de données mobiles ici) et à 14h45 on va s'enregistrer. Ce sera fait par les agents Winair ( Windward Islands Airways International) qui seront absolument pas sympa ni helpful. Il y a plein de passagers pour Paris/Amsterdam qui font la queue (car c'est écrit Winair/AirAntilles/Air France/KLM  dû à leur partage de code) qui sont un peu perdus dans tout ce bordel. Les agents ne répondent pas aux questions posées (vu qu'on avait le temps, j'ai aidé certains passagers en anglais ou espagnol, mais certains néerlandais (voyageant sur le vol KLM qui enregistraient juste à côté pourtant) étaient paumés et eux, j'avais un peu de mal à me faire comprendre, puisque mes compétences en néerlandais s'arrêtent à "zuid". Heureusement, la plupart parlaient allemand donc on s'est compris;)  : Je ne trouve pas ça très pro des agents 3S et Winair : Faire un annonce (au moins en anglais) pour dire que le vol AF sera enregistré dans une heure, et que les passagers pour Amsterdam sont invités à se diriger quelques mètres après, ce n'est pas bien compliqué. AF et KLM devraient aussi revoir leur signalétique. 

 


Les documents de voyage en main, on se dirige vers la PAF et le PIF, il est 15h20.


photo img_7319-72905

Le tout sera passé en 20minutes, c'est assez bien. Et cette fois, les pifman regardent vraiment ce qu'il y a dans les valises (nos bouteilles nous ont été confisquées, contrairement au vol aller!).
 


photo img_7322photo img_7323-42183

Le lieu n'a pas changé, mais il y a moins de monde. C'est le retour des vacances !


photo img_7323-42183

Je n'avais pas remarqué lors du voyage aller, mais il y a des prises electriques… quoique ! (notez les prises au format américain, et non européen… aéroport hollandais dites-vous ?)


photo img_7320

Côté oiseaux, il y a le 330 KLM pour Amsterdam via Willemstad. C'est très étonnant, cet appareil est plutôt rare sur cette ligne (en général opérée en 744)


photo img_7324

En face de nous, un second 330 de TX pour Orly vient d'arriver


photo img_7325

Ici, du 320 JetBlue pour JFK, et Liat pour Antigua


photo img_7326

L'embarquement est lancé à 16h40. Pour un départ à 45, c'est mort. On doit prendre le Paxbus, puis on monte dans notre avion, F-OMYM, un ATR72-600. Mais je n'ai pas vu le configuration spéciale du rang 1 ?? Spécificité TX ??
Ca bouchonne vraiment : les placements sont libres comme souvent sur Air Antilles, ce qui crée un bordel monstre, puisque tatie veut être avec tonton, mamie avec neveu etc 


photo img_7327

Je suis assis en 14D. Le hublot est très sale, mais on distingue quand même le 330 TX pour Paris et le 737 AA pour Miami. Le KLM est déjà parti.


photo img_7329

American


photo img_7331

Le pas est vraiment nul. On aurait pu dire "ça passe pour un vol de 40m", sauf que c'est un vol de 2h. Oui, car 3S n'opère pas de direct SXM-PTP : les avions passent par la Dominique (DOM). Les vols PTP-SDQ et PTP-SJU passent certaines fois par la Dominique puis SXM. A savoir que les vols peuvent tout à fait être réservés en 5ème liberté (SXM/DOM -> SJU/SDQ). Un PTP-SDQ doit être sacrément long sur une cabine de 3S. 


photo img_7332

Les sièges en gris sidéral sont sympa, mais la têtière est vraiment tout much. Quand on sait qu'en Guadeloupe canalbox c'est horrible, comment osent-ils faire une pub pareille et aussi moche, envahissante ? 


photo img_7333

Je peux cependant vous reciter par coeur le petit texte à gauche, à force de l'avoir lu.


photo img_7334

18C sur le billet, 14D en réalité.


photo img_7335

Le PSu est super moderne


photo img_7336

Mais la ceinture est dégueulasse ! Heureusement que ce n'était pas côté peau, sinon bonjour les fringues salies. En cas de chewing-gum collé d'ailleurs, rien de tel qu'un glaçon :)


photo img_7337

AA s'apprête à décoller 


photo img_7338

retour vers le pays des fusillades, euh des grandeurs!


photo img_7339

Le signe interdiction de fumer disparaît de plus en plus. has been.


photo img_7340

Ce Bombardien qui pourrait être un mélange d'Air Canada et de Hop est un CRJ200 d'Air Century, une charter opérant de Santo Domingo La Isabela.


photo img_7341

On repousse avec 30m de retard, à 5h15pm.


photo img_7343

Le TX (en ancienne livrée)


photo img_7344

On fait demi-tour en bout de piste


photo img_7345photo img_7346

Puis à 5h30pm -enfin-, décolage.


photo img_7347

On entame de suite le si caractéristique virage à droite. L'avion bouge dans tous les sens, on est un coup plaqués aux sièges, un coup on s'envole… C'est complètement différent qu'en moyen/gros porteurs.


photo img_7348

L’Extrémité de Simpson Bay


photo img_7349

On est vraiment pas haut, mais déjà complètement perpendiculaire à la piste (orientée est/ouest, et là on file déjà sud)


photo img_7350

Le simpson Bay Resort, bien connus des saint-martinois ..;)


photo img_7351

La piste de Juliana en contre-jour. Ca fait bizarre de se dire qu'on a décollé de là, tellement le virage a été rapide. 


photo img_7352

Les turbulences sont toujours très fortes


photo img_7353

Le magazine est à jour (mars, avril et mai 2019). 


photo img_7354

Les routes de l'alliance Caribsky (dont je n'avais jamais entendu parler avant) composée d'AirAntilles, Winair, Liat et Air guyane.


photo img_7356

Un peu d'histoire sur AirAntilles. Le "2 ATR 72600" est caché par la Colombie et le Venezuela: c'est pas super. 3S est selon un modèle low-cost : je ne le savais pas.


photo img_7357photo img_7358

Le réseau Air Antilles en vert. C'est un peu mensonger : les vols PTP-SXM passent par la Dominique, de même que la plupart des vols vers SDQ, PUJ et SJU.


photo img_7359

Dehors, on est dans les nuages et il fait de plus en plus sombre.


photo img_7360

On passe au-dessus de St-kitts et Nevis, difficile à distinguer à cause de l'opacité du hublot encore meilleure que sur un 787. 


photo img_7361

Ensuite, de l'eau ou quelques jus sont proposés, sans sourire. Je prends un jus de goyave, qui sera chaud, mais au moins à le mérite d'exister, car TX ne propose rien (sauf sur les vols matinaux). D'ailleurs, j'en profite pour parler de la prononciation du mot "goyave". Je ne veux pas entendre "go-yave". Non, ça n'existe pas. C'est goi-yave, comme on prononce voyage, ou encore noyade. Goi-yave!!!!!!!


photo img_7362

Début de descente  à 18h10, alors que nous survolons le canal de la Guadeloupe, complètement bouché.


photo img_7363

Ici on ne voit pas, mais nous sommes en train de survoler la Basse-Terre. Sans se poser à PTP. C'est très, très rageant.


photo img_7364

Ensuite je tombe, je trébuche et roule dans les bras de morphée, il est 18h10. Je me réveille à peine 10minutes après, nous sommes ici:


photo img_7365

C'est très bizarre d'être aussi bas au-dessus de l'eau sachant qu'il faut survoler les montagnes de l'île avant d'atterrir à DOM (un peu comme à SBH). Mais, vu que je dormais, je n'avais pas vu que nous avions fait demi-tour. Nous atterrissons face à l'ouest, super inhabituel aux antilles


On aperçoit la Dominique


photo img_7366

La cabine prend une ambiance bleutée


photo img_7367photo img_7368

On survole une plage de sable noir. Les petites Antilles sous toutes volcaniques, donc les plages de sable blanc sont rares, exceptés en Grande-Terre en Guadeloupe, qui, elle, contrairement à la Basse-Terre, est corallienne. Le sud de la Martinique propose également de belles (moins que celles de Guadeloupe) petites plages de sable fin (ça me coûte de dire ça, je l'avoue :p)


photo img_7369

18h23 : touchdown. Attention, en Dominique, les téléphones enlèvent tout le temps une heure par rapport au reste de la Caraïbes, mais c'est une erreur bien connu ici et l'heure est la même qu'en GP!!


photo img_7370

Voilà normalement le chemin pour atterrir ici. Complètement dans le brouillard.


photo img_7371

Quelques tracteurs


photo img_7372

Bienvenue à l'aéroport Douglas Charles à Marigot, en Dominique (avant connu sous le nom de Melvill Hall, nom qui est resté…). Cet aéroport ne possède pas de tour de contrôle : tout est géré par la Guadeloupe. Heureusement qu'il n'y a pas beaucoup de trafic.


photo img_7373

Il faut ensuite attendre que tous les passagers débarquent, que les PNC vérifient que chaque bagage à bien son propriétaire, c'est vraiment pas pratique. Ensuite, il faut réembarquer les passagers du vol DOM-PTP.


photo img_7374

La Dominique est une des seules îles de la Caraïbe encore bien peuplée par les indiens précolombiens (5000 pour 70 000 habitants) sur la côte est. La Dominique perd chaque année de nombreux habitants (ce qui explique que c'est une île au vieillissement de la population plutôt inquiétant) du à l'immigration vers la Guadeloupe notamment via les Saintes. 50 000 Dominicais (et non dominicains) vivent en dehors de l'île. 
D'ailleurs, quand vous êtes aux Saintes, attention, les téléphones ont tendance à choper le réseau dominicais: gare aux hors-forfait et au faux changement d'heure (surtout si vous avez un bateau après).


photo img_7375

J'en profite pour présenter la fiche de sécurité


photo img_7376photo img_7377

Les sièges sont inclinables, de très peu


photo img_7378

A 18h50 (soit5m après l'heure d'arrivée théorique en Guadeloupe) les moteurs sont rallumés. Il fait désormais complètement nuit, on remonte une piste très, très peu éclairée (j'ai compté 5loupiotes pour toute la piste). A 19h, on décolle, face à l'est. 
Les lumières du "port" de Marigot : Londonberry Bay.
 


photo img_7379

Virage à droite, puis on aperçoit les lumières de Marie-Galante (ici Capesterre de Marie Galante)


photo img_7380

A 19h10, soit 10minutes après avoir décollé de Douglas-Charles, le début de descente commence, suivi d'un virage à gauche. On longe la côté sud de la Grande-Terre, puis on dépasse l'aéroport pour aller tourner au-dessus de Ste-Rose. On devait certainement laisser passer un gros-porteur pour Paris. Mais au final on passer plus de temps à attendre pour atterrir à PTP que le temps de vol entre la Dominique et la Guadeloupe, qui lui est ridicule (15minutes)


Ste-Rose


photo img_7383

Le Lamentin


photo img_7384photo img_7385

Et Baie-Mahault, avec en haut à gauche la ZIP de Jarry, poumon économique de la Guadeloupe (qui abrite notamment Port Caraïbes; le port de l'île, qui est déjà le plus grand des Antilles et vise à devenir une réelle plaque tournante, vu sa position tout à fait centrale, et non loin du canal de Panama).


photo img_7386

TouchDown à 19h25. Freinage puissant pour prendre le premier taxiway. Le T1 est plutôt rempli avec l'A350 TX, un 777 AF et enfin le330 Level, tous trois pour Paris Orly


photo img_7388

Voici comment se termine ce report. Il faudra ensuite passer la police, en parcours hors-schengen puisque nous venons de Dominique… C'est pas cool pour les passagers venant de SXM, et donc d'un territoire européen. Heureusement cela sera rapide, malgré le passage T2->T1 pas très pratique , à 7h35pm on sera dehors (nous n'avions pas de bagages). Pas de Flight-Radar24, les vols AirAntilles ne sont jamais "repérés" par l'application :/

 J'espère que vous aurez apprécié ce report, où j'ai beaucoup parlé, mais le site est en général plutôt bavard donc je n'ai pas de soucis à me faire à priori.
 
  A cet été!! 

Afficher la suite

Verdict

Air Antilles Express

7.4/10
Cabine7.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration9.0

Saint Martin - SXM

8.1/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.0

Pointe-à-Pitre - PTP

9.8/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services9.5
Propreté10.0

Conclusion

SXM : Pas grand chose à dire de nouveau. Toujours autant bordélique, mais toujours excusable. Embarquement chaotique.

PTP : RAS : le parcours arrivée (même avec la police) est vide à cette heure.

3S: Cabine peu confortable pour un avion récent. Le pub pour canalbox est trop présente et ridicule, on à l'impression d'être dans un bus. L'équipage n'était clairement pas mémorable, dommage car ces vols courts sont souvent familiaux et bon enfant. Aucun divertissement, comme TX, mais à quoi s'attendre ici sinon cela ? La restauration est le point fort, car même si mon jus de goyave (goi-yave) était chaud, ils ont le mérite de proposer une prestation sur un vol court).

Sur le même sujet

11 Commentaires

  • Comment 503285 by
    Promeneur 15 Commentaires

    Coucou et merci pour ce report !

    Toujours intéressant de voir l'évolution d'SXM depuis Irma. En ce qui concerne le 744 à SXM, il n'y vient plus depuis 2017 ! Jugé pas assez rentable de ce servir du 747 alors qu'ils ne peuvent pas le remplir correctement.

    • Comment 503309 by
      YYZTFFR 72 Commentaires

      La tournante Amsterdam, SXM et Curacao avait ses limites en terme de temps de trajet. KLM avait mis en place des vols directs Amsterdam/SXM en A 330 quelques mois avant le passage d'Irma et va les reintroduire lors de la prochaine saison hivernale à raison de 2 vols hebdomadaires et AF va repasser toujours à la même période à un vol quotidien en A 330 où l'on croise pas mal de passagers venant ou allant à Amsterdam. La parenthèse Irma se referme doucement.

    • Comment 503391 by
      Loouri GOLD AUTEUR 393 Commentaires

      Merci pour ton commentaire!

      Les effets visibles d'Irma commencent à disparaître, mais celle-ci restera longtemps dans les mémoires, comme Hugo pour la Guadeloupe
      En espérant que rien n'arrive de si grave dans les prochaines années, les phénomènes de telle ampleur sont amenées à être plus présents au fil du temps chez nous aux Antilles

      A bientôt

  • Comment 503286 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4811 Commentaires

    Merci Louri pour ce FR.
    Petit problème dans ton routing qui n'est pas à jour.^^
    un ATR72-600. Mais je n'ai pas vu le configuration spéciale du rang 1 => si je ne me trompe pas ce n'est que sur les ATR42.
    Goi-yave!!!!!!! => merci pour le cours de prononciation.
    Etre bavard n'est pas un problème lol.
    A bientôt

    • Comment 503392 by
      Loouri GOLD AUTEUR 393 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire

      Super pour la remarque : je vais modifier de ce pas le routing ! merci!
      Possible pour la configuration du rang 1 : je ne suis pas expert en ATR.
      A bientôt

  • Comment 503310 by
    lagentsecret SILVER 10558 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Un enregistrement pagaille qui semble la signature de cet aéroport

    A bord un hublot dégueulasse là c'est la signature ATR, à croire qu'ils les sablent

    Et un jus de go-i-yave chaud ;)
    Personnellement je préférerais de l'eau à une boisson sucrée chaude

    Merci pour cette belle série et à bientôt

    • Comment 503393 by
      Loouri GOLD AUTEUR 393 Commentaires

      Merci pour ton commentaire et du suivi de cette série.

      Peut-être que la saleté du hublot est due aux turbopropulseurs ?
      J'aurai en effet dû partir sur de l'eau : ça reste une alternative plus buvable même si elle est chaude!

      A bientôt

  • Comment 503411 by
    Esteban TEAM GOLD 9935 Commentaires

    Merci Louri pour le partage !

    J'ai souri sur la leçon de prononciation de goyave, de nombreux séjours en Martinique m'ont appris à prononcer correctement ^^ Et quand je le dis en métropole on me regarde toujours de façon très bizarre ^^

    A bientôt !

  • Comment 503522 by
    kosny 156 Commentaires

    Merci Loori pour cette belle série qui prouve qu'il est possible de réaliser de beaux voyages depuis notre magnifique archipel même si il faut souvent s'armer de beaucoup de patience et de temps. Ce n'est pas pour nous déplaire de toutes les façons. A bientôt

    • Comment 504240 by
      Loouri GOLD AUTEUR 393 Commentaires

      Merci pour le commentaire on ne peut plus vrai ! Malgré un enclavement important on peut vraiment avoir de beaux résultats, mais si cela décourage énormément de gens. A bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.