Avis du vol TAP Air Portugal Lisbon Recife en classe Economique

Compagnie TAP Air Portugal
Vol TP11
Classe Economique
Siege 26C
Temps de vol 07:30
Décollage 20 Avr 19, 17:05
Arrivée à 20 Avr 19, 20:45
TP   #78 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 317 avis
Titus
Par 1660
Publié le 22 juin 2019

Bonjour à tous, 

Voici la suite de mon périple brésilien. Ne vous attendez pas à un report très détaillé, vous serez déçu. En effet, en sortant de l'avion, mon iPhone affichait 5%. Je pensais pouvoir le recharger lors de mon attente : que nenni, aucune prise électrique. Je pensais me rattraper avec une connectique USB dans l'avion : il n'en était pas équipé. Mon téléphone a donc lutté avant de périr dans une sommeil profond. 


Après avoir débarqué de mon vol en provenance d'ORY, pas le temps d'attendre et de compter le mouton, l'embarquement est annoncé pour dans 5'. Le vol pour Salvador étant au départ à la porte d'à côté, c'est un peu confus, et un sacré bazar dans les files. Une file est réservée aux passagers non munis de petites valises cabine, comme moi avec mon sac à dos. 


On descend au niveau inférieur et le PAXbus nous attend. Après tout de même près de vingt minutes de route, nous arrivons au pied de notre avion. Il s'agit di CS-TON, un 332 de 11 ans. 


Petite vue sur un réacteur : je me sentais épié, prudence donc. 



photo img_5081-74367

Arrivée rapidement à mon siège. Miracle : j'ai l'issue de secours.


photo img_5094

(photo prise pendant le vol simplement pour illustrer).

Une couverture rouge, un oreiller et des écouteurs seront distribués une fois la phase de croisière atteinte. Les consignes de sécurités sont lancées. Elles mettent en avant plusieurs personnes de différentes nationalités vantant les mérites du Portugal et alternant avec paysages à couper le souffle.


L'IFE est très détaillé j'y reviendrais sur le FR du retour. Une offre de + de 100 films, plusieurs dizaines d'albums différents avec des playlists par thèmes, des séries (5 de mémoire). 


Une heure trente après le décollage, le repas est distribué. Choix entre viande (bœuf) et pâtes (ricotta épinards, classiques). Le choix est fait oralement. Voici le plateau tel que distribué : 


photo img_5085-83882

A part le plat, le contenu est absolument identique au plateau 


Zoom sur l'entrée :


photo img_5088

Lamelles de dinde fumée en vinaigrette. 

Les couverts, en métal et siglés :


photo img_5087

Salade avec concombre et tomate cerise qui escorte le tous.

Détail sur le plat : 


photo img_5090-18408

Très bon bœuf, extrêmement fondant en sauce avec carottes et petits pois, et sa purée.


Une petite bière brésilienne pour escorter le tout :


photo img_5091

Le dessert est toujours constitué en cette étrange mousse au praliné beaucoup trop sucrée.

Un deuxième passage du chariot à boisson fait son apparition. Hélas, hormis les vins, et la bière, aucun autre choix n'est disponible : pas de digestif pour moi.

S'en suit une mémorable sieste de plus de 4h. A mon réveil, je demande à la PNC qui passe en charge de notre cabine du Ginger Ale. Elle me dit qu'elle n'en a pas dans le galley. Elle s'était déjà fait remarquer par sa gentilesse, en prenant le temps de discuter lors de la phase de décollage (son siège faisait face au mien). Elle semble navrée. Pour peu de temps à priori, car, l'instant d'après, elle revient avec une élégante bouteille en verre venue tout droit de la J et me donne d'office deux verres. Je suis étonné et elle me répond qu'elle déteste voir un passager rester sur sa faim. Adorable. Je prends alors le temps de discuter avec elle, la rejoignant dans le galley quasi desert. Elle m'expliquer qu'elle travaille chez la TAP depuis 3 ans, et qu'elle est originaire de Funchal. Elle me glisse même une confidence : les PNC détèstent être affecté à la ligne vers Luanda, qu'ils jugent catastrophique.

Peu après, environ une demie heure, le second service débute. Vue l'heure, près de 19h30, une petite collation chaude aurait été bienvenue. Mais à la place, les anciennes boites de catering TAP (???) avec une sandwhich jambon-fromage et beurre d'herbe, un carré de chocolat, et un smootie à la poire (les classiques "uma peer"). Le service des boissons passe au même instant. Un café, s'il vous plaît :) !

La fin du vol semble approcher, le commandant prend la parole pour nous annoncer un début de descente, en anglais, en portugais, et dans un français honorable, teinté d'humour.

On passe au dessus de la ville de Recife avant d'atterir à 20h34, soit 11 minutes d'avance sur l'horaire annoncée. Le débarquement se fera rapide, beaucoup moins en ce qui concerne l'arrivée des valises (plus de 45'!).



Pour  finir et pour me rattraper de ce FR vraiment peu détaillé, je laisse quelques photos de Recife, qui est une ville absolument passionnante et beaucoup trop mise de côté au profit de Fortaleza.


photo 61206389_649365358857544_565692749601308672_n

Vu sur le quartier de Las Graças.


photo 60515695_309155226665565_7519116751670345728_n

Petite rue d'Olinda


photo 61203248_467165433858209_5393502767903932416_n

Fontaines de l'officine de céramiques Brennand.


photo 60996431_415615615660009_4004034388986691584_n

Toujours l'officine Brennand, cette fois l'entrée du parc.


photo 60775891_456684101801737_2146084631122804736_nphoto 60844261_603125033525225_2492021169956323328_n

Coucher de soleil depuis la plage de Pina (première photo), et face au Recife Antigo.


photo 60457913_658103241327860_8744935434817110016_nphoto 60533732_442581819649464_543233377768046592_n

Jardins et points d'eau de l'institut Brennand


photo 60853540_1299844820162577_1442760728263000064_nphoto 60863994_424389428380296_7120840401337974784_n

Jardin botanique de la ville : ambiance tropicale.


photo 60572126_2386430544925046_4474348567917494272_n

Enfin, début de coucher de soleil depuis l'Alto de Sé, à Olinda.

A très bientôt pour la suite ! 


Merci de votre lecture :)

Afficher la suite

Verdict

TAP Air Portugal

8.8/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration8.0

Lisbon - LIS

7.1/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services4.0
Propreté9.5

Recife - REC

5.0/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services4.0
Propreté4.0

Conclusion

En conclusion :

Aéroport de Lisbonne -->

- Aménagement au niveau des zones d'embarquement vieillot au possible, sans quasiment aucun place assise, et zéro prise électrique. Désorganisation au sortir de l'appareil en provenance de Paris.
- Aéroport assez vaste, peut être trop, les zones commerçantes étant à plus de 20' à pied de là où j'étais situé.

Vol TP -->

- Cabine très propre et surtout confortable, un peu ancienne, peut être d'où l'absence de prise éléctrique.
- IFE de belle taille et très bien fourni.
- PNC absolument formidable, plein d'attentions. Un pur régal.
- Catering de qualité, mais je note un manque d'harmonisation entre les nouvelles préstations fournies par la TAP et ces boîtes Fresh from Portugal, et cette seconde prestation qui pourtant sont censées avoir disparues depuis six mois.

Aéroport de Recife -->

- Aéroport aux couloirs très étriqués, manquant cruellement d'éclairage, et donnant une réelle impression de saleté.

- Temps d'arrivée des bagages absolument catastrophique.

Sur le même sujet

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.