Avis du vol American Airlines Los Angeles Charlotte en classe Premiere

Compagnie American Airlines
Vol AA1674
Classe Premiere
Siege 2K
Avion Airbus A321
Temps de vol 04:44
Décollage 30 Déc 18, 11:36
Arrivée à 30 Déc 18, 19:20
AA   #71 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 410 avis
pititom
Par GOLD 1218
Publié le 31 juillet 2019

Après un agréable vol entre Londres et New-York, nous avons enchaîné sur un transcontinental pour Los Angeles. Sur cette route très haute contribution, le produit American sur A321 dédié est très convaincant. Mais comme je l'ai déjà plusieurs fois reporté ici, et qu'il n'a pas subit d'évolutions récentes, je passe le FR. Comprenez "j'ai marmotté tout le vol" ^^

Comme j'avais laissé entendre, le routing est en fait un peu plus compliqué qu'énoncé initialement. En effet, nous voulions passer le Nouvel-An au bord de l'eau et cherchions une destination dans les Caraïbes. Le but avoué étant quelques jours de farniente, nous avons jeté notre dévolu assez simplement sur Punta Cana qui se prête très bien à cette activité.

Comme le billet autorise le stop-over, nous glissons un arrêt d'une semaine à Los Angeles pour y nicher un deuxième billet entre LAX et PUJ. La logique voudrait que nous fassions cet arrêt plutôt à New York ou à Miami, au lieu d'aller à l'Ouest pour revenir à l'Est avant de retourner à l'Ouest. Mais la logique ne comprend rien à la maximisation des TP et à la minimisation des prix…

En effet, non seulement les destinations Caraïbes sont beaucoup moins chères depuis l'Ouest des USA, mais en plus les liaisons entre LAX et MIA ou CLT sont considérées comme des longs-courriers chez BA, ce qui accélè sensiblement le renouvellement du statut. En passant par MIA, je savais que j'aurais des appareils et du personnel d'origine American Airlines, alors qu'en passant par Charlotte ce serait de l'ex-US Airways. La différence entre les deux est notoire. Mais depuis CLT, ex-US opère un A330 pour PUJ qui offre une petite touche plus sympa que les B738 d'AA depuis Miami. Ce sera donc par Charlotte.

Voici donc le routing complet de ces vacances :


Routing

  • Paris Charles de Gaulle - Londres Heathrow avec British Airways en Economy sur A319 Passé
  • Londres Heathrow - New York JF Kennedy avec British Airways en Business sur B747 Passé
  • New York JF Kennedy - Los Angeles World Airport avec American en Business sur A321 Non reporté
  • Los Angeles World Airport - Charlotte Douglas avec American en First sur A321 Vous etes ici
  • Charlotte Douglas - Punta Cana International Airport avec American en Business sur A330 A venir
  • Punta Cana International Airport - Charlotte Douglas avec American en Business sur A330 A venir
  • Charlotte Douglas - Los Angeles World Airport avec American en First sur A321 A venir
  • Los Angeles World Airport - Kona Keāhole avec American en First sur A321 A venir
  • Kona Keāhole - Los Angeles World Airport avec American en First sur A321 A venir
  • Los Angeles World Airport - Miami International avec American en Business sur B772 A venir
  • Miami International - Londres Heathrow avec American en Business sur B77W A venir
  • Londres Heathrow - Paris Charles de Gaulle avec British Airways en Economy sur A319 Non reporté

Nous passons deux jours à Los Angeles et ses environs avant de reprendre les vols.


photo LAXCLT-01

Notre vol partant le matin, nous passons la dernière nuit dans un hôtel de la zone aéroportuaire. Celui-ci se trouvant très près des terminaux, nous expérimentons une nouveauté : y aller à pieds !


photo LAXCLT-02

A notre surprise c'est très bien organisé, équipé et indiqué. Certes, nous n'avons pas croisé d'autres touristes, mais il y a pas mal de personnel qui emprunte ces cheminements.


photo LAXCLT-03

L'enregistrement en ligne aura été impossible et nous passons donc par les guichets du T4, d'où nous partons. La sympathique employée est presque gênée de me remettre ma carte d'embarquement avec sécurité complémentaire (ce qui empêchait l'OLCI). Elle tient à préciser qu'elle n'y peut rien (je le sais bien !) et que ça faisait longtemps qu'elle n'en avait pas vu (mais elle connait pas le chat noir de FR ^^).


photo LAXCLT-04

Pas de photos au niveau des contrôles, bien évidemment. Mais il y a beaucoup de monde ce matin-là à la sécurité du T4, et peu de files ouvertes. Notamment, une seule pour l'accès prioritaire. Or, la procédure américaine veut qu'un passager SSSS soit isolé sur une ligne indépendante pendant son contrôle. Donc, privatisation de la file prioritaire pour Bibi et déversement de tous les autres passagers prioritaires dans la file générale, déjà bien pleine…

Passage au détecteur standard, suivi d'un scanner corporel, avant une palpation complète ; puis passage de l'intégralité de mes affaires (contenant et contenu) au détecteur de poudre ; puis un examen complet de tout ce qui peut être de près ou de loin électronique (jusqu'au passage au scanner d'un câble USB…), et me voilà airside :)

D'habitude, nous avons nos quartiers au salon QF du terminal international, mais comme le salon American du T4 a été refait, nous venons découvrir les nouveaux lieux.


photo LAXCLT-05

Documents de vol, avec le carton d'invitation à la zone Flagship, en reconnaissance du statut oneworld.


photo LAXCLT-06

Le salon est agréable, organisé tout le long d'une grande baie vitrée qui donne sur le TBIT : c'est l'occasion d'y voir passer presque toutes les compagnies du monde qui se sont données rendez-vous à LAX.


photo LAXCLT-07photo LAXCLT-08

A l'opposé des vitres se trouvent les buffets, eux-aussi dans la longueur. Je les trouve bien présentés.


photo LAXCLT-09

L'offre pour ce petit-déjeuner est plutôt complète. Elle est symétrique des deux côtés des buffets pour pouvoir se servir de part et d'autre.


photo LAXCLT-10photo LAXCLT-11

Il y a du choix et on est relativement proche de ce qu'on pourrait trouver en hôtellerie pour un petit-déjeuner, ce qui n'est pas toujours le cas dans les salons d'aéroport, et rarement le cas chez les compagnies américaines. Si en plus on rajoute la relative médiocrité de l'hôtellerie américaine côté restauration, c'est même mieux au final !


photo LAXCLT-12

Le coin on-demand propose des crêpes ce matin là, mais de ce que j'ai pu lire, c'est une offre tournante.


photo LAXCLT-13

Les bouteilles sont sorties de bon matin. Il y a du choix, on trouve même de l'Apérol pour les amateurs de Spritz. Mais pas de Prosecco en vue…


photo LAXCLT-14

…est-ce qu'un Spritz au Champagne en est un vrai ;) ? En tout cas, il y a même du jus d'orange prévu pour ceux qui préfère le Mimosa. Et un large choix de vins avec trois références de blancs et un rosé. Je ne suis pas allé voir les rouges.


photo LAXCLT-15

Car pour moi, je reste au jus d'orange et au café pour finir de me réveiller. Ma sélection est complétée par une assiette de saumon et of course de roquette !


photo LAXCLT-16

Puis direction l'embarquement, qui est appelé par groupe. Cette passerelle, c'est un peu la DMZ coréenne ou le mur de Berlin : le franchissement entre l'espace American Airlines que nous quittons et l'espace US Airways que nous rejoignons.


photo LAXCLT-17

Pas d'IFE, pas trop d'espace, c'est moche, c'est triste, les PNC font la gueule…


photo LAXCLT-18

On les comprend, sur ce vieil A321 rapidement repeint aux nouvelles couleurs après le rachat (mais rien d'autre n'a changé à bord…) il faut encore faire les consignes à la main.


photo LAXCLT-19

Boisson de bienvenue, oshibori et tout le tralala… le protocole est le même mais rien à faire, je ne me sens toujours pas chez American.

Et je n'arrive toujours pas à me réveiller, donc nouvelle dose de cafféine et de vitamine C en guise d'apéritif.


photo LAXCLT-20

Par contre ce n'est plus l'heure, et c'est un déjeuner qui est proposé. J'ai fait ma sélection en ligne et j'ai opté pour les nouilles asiatiques. Correctes mais ça fait léger pour un vol de plus de 4h…car la collation à l'arrivée sera le traditionnel cookie chaud.


photo LAXCLT-21

Pas grand chose à faire à part regarder le paysage qui change énormément au fur et à mesure de la remontée vers l'Est.


photo LAXCLT-22

Heureusement, le WiFi est quand même apparu dans cet avion et il est possible de suivre l'avancée sur son propre ordinateur / téléphone, et d'avoir quelques informations sur le vol.


photo LAXCLT-23

Nous arrivons en fin d'après-midi à Charlotte et c'est la première fois que nous ne connectons pas immédiatement, notre vol pour PUJ étant le lendemain. C'est donc également la première fois que nous découvrons cette ville qui n'est ma foi pas désagréable pour passer une soirée (l'aéroport se trouve très proche du centre-ville).


photo LAXCLT-24

Merci et à bientôt !

Afficher la suite

Verdict

American Airlines

6.4/10
Cabine5.0
Equipage6.5
Divertissements7.0
Restauration7.0

American Airlines Flagship Lounge

8.8/10
Confort8.5
Restauration9.0
Divertissements8.5
Services9.0

Los Angeles - LAX

7.4/10
Fluidité5.0
Accès8.5
Services7.5
Propreté8.5

Charlotte - CLT

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

L'intégration American / US Airways semble toujours aussi pénible. On dirait que les deux compagnies n'ont pas réussi à trouver une dynamique commune et chacune continue un peu sur sa lancée. Après tout, on connait ça avec Air France et KLM en Europe, mais là les deux compagnies ont fait le choix de conserver une identique propre, et c'est donc plus compréhensible.

Après il faut dire que LAX-CLT ne doit pas être une route à très haute contribution, et c'est un vol long qui doit avoir du mal à supporter ses coûts. Pas évident de justifier un retrofit complet de l'ex-flotte US... Mais par ailleurs, le LAX-CLT-PUJ était vendu moins cher que le LAX-MIA-PUJ. L'un dans l'autre...

Au final, un vol purement utilitaire et à vocation un peu de "run" au sein de ce routing. Ca fait le job attendu. Mais ce n'est pas forcément une expérience que je conseillerais. Le seul point vraiment de très bon niveau aura été le salon du T4...si ça continue il va falloir trouver autre chose que les salons américains comme marqueur de la médiocrité !

Sur le même sujet

10 Commentaires

  • Comment 514164 by
    nico83et13 SILVER 1963 Commentaires

    Merci pour le FR Thomas.

    Salon qui est très agréable pour les pax OW Emerald, la vue est fantastique. L'offre est vraiment pas mal surtout pour un salon US. Les 3 grosses compagnies US ont fait des progrès énorme dans les salons au US sur les 2 dernières années. Ceux qui me plaisent le plus sont les salons Polaris.
    Cabine à l'ancienne et avec un Pitch pas terrible. Catering honnête sur ce vol. Le jour ou tu viens a la maison je te ferais gouter de la vrai roquette très forte en gout, ca devrait te plaire. ( riquette dans le sud ).

    A bientôt

    • Comment 514274 by
      pititom GOLD AUTEUR 10214 Commentaires

      Salut Nico !

      Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les salons Polaris. C'est sur ma liste, mais c'est difficile de se répartir entre trois alliances... Par contre j'y vois une différence avec les salons Flagship AA : les voyageurs avec statut doivent se rendre au United Club en cas de vol domestique ou en Economy, il faut un vol Business ou First partant du terminal le jour même pour avoir accès au Polaris. Chez American, il n'y a aucune distinction, on peut avoir accès du moment qu'on est Emerald (ailleurs que chez Aadvange).

      Partant pour la dégustation :)

      A+

  • Comment 514242 by
    lagentsecret SILVER 10551 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Un excellent salon flagship AA à LAX

    Un vol dans un vieil avion peu agréable

    Plateau US classique

    Pas de junk snacks proposés ensuite ?

    A bientôt

    • Comment 514276 by
      pititom GOLD AUTEUR 10214 Commentaires

      Les salons ont été revisités ainsi à JFK, ORD, MIA et DFW....mais où sont passés PHX, PHL et CLT ^^ ? Toujours beaucoup de travail à faire dans cette fusion...

      Si les corbeilles de junk (et de fruits) sont disponibles tout le long du vol sur ces liaisons un peu longues (ou elles servent de service sur les très courtes !) mais ce n'est pas ma tasse de thé.

      A+

  • Comment 514264 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4811 Commentaires

    Merci Thomas pour ce FR.
    Un Spritz au champagne, pourquoi pas, avec Stephan on en a fait un au crémant au salon d'EAP, et cela se laisse boire sans problème.
    A bord ce n'est pas le rêve, loin de là.
    A bientôt

    • Comment 514278 by
      pititom GOLD AUTEUR 10214 Commentaires

      Il reste deux trois choses correctes à bord, comme le 2-2 ou la sélection de films sur le WiFi, mais en effet, pas de rêve. En même temps, je n'essaie pas d'en vendre avec les liaisons ex-US Airways. J'ai surtout écrit le FR pour (re)présenter un peu le salon. Mais au retour, je reprendrais mes habitudes chez QF ^^

  • Comment 514268 by
    Chevelan GOLD 12291 Commentaires

    Salut Thomas

    Du bon temps passé au salon...
    A bord, la cabine est dépassé, le personnel ferait mieux de changer de métier et le catering ré hausse un peu le bilan général.

    Merci pour cette suite...

    • Comment 514448 by
      pititom GOLD AUTEUR 10214 Commentaires

      On est passé vite fait de bon matin, mais il y a de quoi bien se restaurer aux heures du repas...après l'apéritif ;) C'est en tout cas une belle rénovation au T4, et un avantage encore plus marqué avant un vol en Y.

      Le personnel US n'était déjà pas très sympathique, mais j'imagine que l'épée de Damoclès au dessus d'eux (quel avenir pour leurs hubs...et leur job ?) ne doit pas les rendre très enjoués.

      A bientôt !

  • Comment 514707 by
    Lhdbzh SILVER 755 Commentaires

    Bonjour Thomas et merci pour ce FR,

    Le salon est bien lumineux et l’offre est bien présentée : on ne voit pas ici les auges collectives mais des plats bcp plus élégants. Le contenu est identique mais votre sélection fait envie.

    La cabine est qd même bien datée et l’absence d’IFE pour un vol aussi long est pénible. Y avait-il des films ou de la musique proposés en BYOD ?

    Le plateau à bord est aussi bien léger pour plus de 4h de vol.

    Si en plus les PNC font la gueule...

    A bientôt pour la suite !

  • Comment 515522 by
    mogoy GOLD 9677 Commentaires

    Merci Thomas pour ce FR.
    Avec le bon statut, un vol US Airways peut le faire. Je sais bien que cette compagnie n'avait pas bonne presse mais elle fut la première à déployer des Cirrus sur son Envoy class et proposait au départ de Paris des prix canons bien utiles pour enganger des miles *A à l'époque. Je lui dois une partie de mon statut à vie sur OZ.

    Enfin un salon digne sur le sol US !

Connectez-vous pour poster un commentaire.