Avis du vol Air Astana Bishkek Almaty en classe Economique

Compagnie Air Astana
Vol KC108
Classe Economique
Siege 8A
Temps de vol 00:55
Décollage 01 Aoû 19, 09:05
Arrivée à 01 Aoû 19, 09:55
KC 10 avis
Gaetan
Par 710
Publié le 10 août 2019

introduction


Bonjour à tous,

Aujourd'hui, je quitte le Kirghizistan pour rejoindre le Kazakhstan. Bien que Bishkek et Almaty sont facilement reliable par la route avec une distance très faible entre les 2 villes, c'est tout de même par les airs que je décide de m'y rendre.

Pas beaucoup de choix concernant les compagnies mais Air Astana propose des horaires de vols adaptés. Après 2 vols sur des compagnies très exotiques et sur liste noire, il est temps de retrouver un peu de sérénité sur la compagnie kazakh. Fini les vieux Avro ou Boeing, place à la dernière génération d'avions car mon vol sera assuré en A320 Neo. Bien qu'Air Astana soit une petite compagnie et relativement jeune, elle possède une flotte d'appareils très intéressante et variée entre des Boeing 757 et 767, des Airbus A320 et A321 (Ceo et Neo) ou des Embraer 190 (version E2 également). Bref, une compagnie jeune, dynamique et qui allie la modernité et un réseau assez attractif.

Bref, ce vol aura été directement réservé sur le site de la compagnie, pour une somme un peu plus élevée que mes 2 vols domestiques précédents mais cela permets de rajouter une compagnie à ma liste.

Sans transition, il est temps pour moi, de vous rappeler les faits.


routing


Routing


Dans le premier vol reporté, vous avez la possibilité de comprendre pourquoi je me suis retrouvé entre le Kirghizistan et le Kazakhstan.


bishkek (frU)


Après 2 nuits dans la capitale du pays, je rejoins l'aéroport avec un taxi. J'y serai déposé vers les 7h00 du matin. Pas de photo de dehors, je passe le PIF d'entrée et me voici directement dans la zone des check-in.


photo img_2690-56605photo img_2691-96083

Les comptoirs d'Air Astana viennent d'ouvrir et ce n'est pas la foule des grands jours.


photo img_2693

L’enregistrement sera fait de manière courtoise et mon sac sera étiqueté jusqu'à Almaty. Ensuite, je prends la direction du contrôle d'identité pour sortir du pays.


photo img_2694-85735

C'est ici que ça se passe avec le contrôle PIF juste derrière. Le tout sera franchi de manière très rapide vu la faible affluence du moment.


photo img_2695-60711

Une fois ces épreuves franchies, nous sommes airside où quelques boutiques, un duty-free et des bars/cafés animent la zone.


photo img_2696photo img_2697

Sur le tarmac, on peut apercevoir un avion Avia Traffic Company qui s'en ira à Moscou, un Pegasus qui retournera à Istanbul, un RJ-85 de TezJet entre autre.


photo img_2698

Si vous n'avez pas envie de regarder ce qui se passe à travers les vitres ou aller faire une shopping, il y a des sièges qui permettent de se reposer.


photo img_2699-32472

Encore une vue générale de la zone avec ces deux duty-free.


photo img_2700-56962

Vu que je me suis déplacé dans le terminal, j'arrive à mieux apercevoir le 737 de Pegasus. Il y a également un autre 737 d'Avia Trafic Company mais qui est parqué au large.


photo img_2701

Je monte sur la mezzanine où se trouve un salon. Si Air Astana propose un accès, je n'ai pas le droit d'y rentrer en tant que passager Y.


photo img_2704

De cette même mezzanine, on a une vue plongeante sur l'une des deux PAF/PIF de l'aéroport.


photo img_2702-15849

Pour meubler l'attente, je décide de boire un thé vert/gingembre qui sera proche de la température de fusion…


photo img_2705

En attendant qu'il refroidisse, je peux faire une photo de mon joli BP avant qu'il soit amputé des 2/3.


photo img_2706

Entre-temps, le 737 pour Moscou est parti et notre appareil est arrivé en provenance d'Almaty.


photo img_2708

Demi-surprise pour moi, j'ai cru que j'allais avoir un A320-200 mais en réalité, c'est le tout nouveau A320 Neo de la compagnie qui va assurer le vol aujourd'hui. Il s'agit de du P4-KBJ, il a été livré le 9 juillet 2019 donc il est vraiment tout frais !


photo img_2709

À coté de notre appareil, un 737-800 de China Southern arrive. Il assure l'aller-retour quotidien avec Urumqi qui est distante d'une heure trente.


photo img_2710

le vol


L'embarquement débutera en temps et en heure. L'avion ne sera pas plein et le tout est réalisé de manière assez ordonnée. Comprendre que ce n'est pas le même cirque que les vols domestiques.

L'accueil en porte sera chaleureux et je m'en vais retrouver mon siège en Y. Vue sur la J au passage, les sièges sont identiques aux 2 classes, ce qui n'est pas le cas dans les A320 ceo.


photo img_2711

Pour ce vol qui va durer 25 minutes, j'ai droit à un IFE, quel luxe !


photo img_2712

Le pitch est très correct !


photo img_2713

Les tons bleus tant dans l'éclairage que les sièges rendent la cabine très agréable.


photo img_2714

Pas de secrets avec l'âge de l'appareil, le PSU est moderne.


photo img_2723

Pour meubler l'attente, je vous propose la carte de sécurité


photo img_2715photo img_2716

Passons au magazine de bord qui mets Bodrum à l'honneur où j'y étais quelques semaines auparavant.


photo img_2720

Zoom sur les pages qui nous intéressent avec la flotte de la compagnie.


photo img_2717

Le réseau domestique


photo img_2719

Et le réseau international avec Francfort qui est reliée à plusieurs villes Kazakh.


photo img_2718

L'embarquement est terminé et les PNC distribuent à l'aide du chariot, des bouteilles d'eau.


photo img_2721

Je parcours en vitesse l'IFE, il est actif et il y a quelques films sympa. Pour moi, le divertissement pour ce vol de 25 minutes est tout trouvé.


photo img_2722

Toujours au sol, les PNC passent avec un panier rempli de bonbons, j'en prends un.


photo img_2724

Vue depuis mon hublot.


photo img_2725

Après les annonces usuelles en anglais pas le pilote, puis en kazakh par l'équipage, nous repoussons. Comme vous pouvez le voir, ce 737-800 transporte également du cargo.


photo img_2726

Le roulage me permets de vous faire une photo générale de l'aérogare de Manas International Airport.


photo img_2727

Nous rentrons sur la piste qu'il faudra remonter


photo img_2728

Demi-tour en bout de piste pour un décollage immédiat.


photo img_2729photo img_2730

Le ciel est très bleu aujourd'hui avec peu de nuages.


photo img_2731

Vu la faible distance à parcourir, nous ne prenons guère de la hauteur. Les PNC ne feront pas de passage en cabine.


photo img_2733

Rapidement, la descente est annoncée et Almaty est en vue.


photo img_2734

L'atterrissage est proche.


photo img_2735

almaty (ala)


Le touché sera très doux


photo img_2736

Les taxiways semblent inopérants, nous faisons également demi-tour sur la piste ici


photo img_2737photo img_2738

Nous viendrons nous parquer à coté de ce 767 après un roulage court.


photo img_2739

À coté de nous se trouve l'un des deux appareils de FlyArystan, une filiale d'Air Astana qui récupère les A320 ceo de celle-ci.


photo img_2740

Le débarquement sera rapide et nous nous dirigeons vers la PAF qui sera expédiée très rapidement. Il n'y avait absolument personne.


photo img_2741

Arrivée en salle de livraison des valises, celles-ci ne mettront peu de temps à arriver.


photo img_2743-72663

C'est ici que je vous quitte et je vous dis à bientôt.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Astana

8.5/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements9.0
Restauration7.0

Bishkek - FRU

6.6/10
Fluidité9.0
Accès4.0
Services7.5
Propreté6.0

Almaty - ALA

8.0/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Air Astana

Cabine : Excellente cabine pour ce court vol. 9
Équipage : Professionnel et souriant. 9
Divertissement : IFE dernier cri. 9
Restauration : Une bouteille d'eau et un bonbon, un snack aurait été bien apprécié. 7.

FRU : RAS

ALA : RAS

Sur le même sujet

31 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.