Avis du vol Corsair International Paris St Denis en classe Premium Eco

Compagnie Corsair International
Vol SS910
Classe Premium Eco
Siege 8H
Temps de vol 10:25
Décollage 30 Sep 19, 21:40
Arrivée à 01 Oct 19, 10:05
SS   #16 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 164 avis
runlau
Par BRONZE 3162
Publié le 24 septembre 2019

Routing


Les conges sont termines, on rentre !


Après quasi 15 jours de pérégrination, il est temps de rentrer et pour le coup je dis vive la Premium Eco et le statut Gold chez Corsair, qui m'offre 3x32 kg de franchise bagages.
Bon je n'aurais que 2 valises qui auront un poids s'y rapprochant des 32 kg

Après avoir Lyon => Massy TGV avec mon propre trajet, me voici arrivé à 16h15 à Orly 4.
Pourquoi n'avoir pas opté pour un trajet avec TGVAIR ? Tout simple que je souhaitais arriver plus tôt au salon. Le trajet Lyon => Massy proposé par Corsair me faisait arriver sur Paris à 18h34, ce que j'estime trop tard.


photo img_20190923_160525

Me voici donc à Orly 4 en direction du bout du terminal, là où se trouvent les comptoirs de Corsair.
Un agent vérifie l'éligibilité des personnes à la file "Corsair Business".

Deux comptoirs y sont ouvert alors que ceux destinés à la classe économique ne sont pas encore ouvert, il est vrai qu'il est tôt ; néanmoins 3 personnes s'y trouvent.

A mon arrivé les deux postes sont occupés mais sont en cours de finalisation, et vient mon tour.
Alors que j'arrive au comptoir, l'une des personnes de la file éco fait savoir qu'elle était là avant moi, ce à quoi lui répond que j'ai un statut prioritaire et que l'économique doit attendre.

Les formalités sont rapidement faites, bien que je disposais de ma carte sur mon mobile, j'ai préféré présenter mon billet électronique afin d'avoir ma carte en version papier ^^
J'étais étonné de ne plus avoir la vignette "Accès n°1", mais c'est ainsi à présent. Dommage ça rajoutait un petit plus….


photo img_20190923_161022

Direction donc les formalités qui sont désertes à ce moment de la journée.

Arrivé au PIF, comme d'habitude le contenu de mon bagage a paru suspect : des roues de roller et des roulements passent pour des objets suspects aux rayons X, mais sont autorisés.

Pas de passage immédiat au salon, mais d'abord un éventuel duty free, profitant du calme.

C'est bredouille que je me dirige vers le salon, depuis mon dernier passage en août 2018, rien n'a changé, c'est toujours aussi austère l'accès. L'impression d'être dans les couloirs d'un établissement de santé.


photo img_20190923_162729photo img_20190923_162740

Me voici donc arrivé en terrain familier avec un accueil standard de la part de l'agent.
C'est calme, trois personnes présentes, mais visiblement un vol vient de partir car la plupart des tables sont encombrées.

Je me trouve mon petit coin avec 2 prises (PC et mobile) pour terminer la rédaction du FR aller et débuter ce FR actuel :)


photo img_20190923_173037photo img_20190923_162908

Petit tour du côté des réjouissances, avec une offre moyenne, mais un réappro sera effectué pour l'heure de l'apéro :D



Petite sélection sage : deux tranches de fromage, quelques fritures, un sandwich au fromage et un truc croquant, le tout accompagné d'un tonic.


photo img_20190923_170514photo img_20190923_170523

Le temps passe et finalement je cède à un mini apéro avec le Porto que j'ai inauguré.
Une petite merveille !
Côté amuses-bouche, rien de nouveau, toujours la même chose, j'opte donc pour un simple paquet de chips


photo img_20190923_180240

Puis l'heure de l'embarquement arrive et je décide de quitter le salon, histoire de voir les passagers s'agglutiner devant les portes.
En raison d'un retard de l'arrivée de certains PNC, l'embarquement débutera avec 20 min de retard, et s'effectuera d'abord avec un pré-embarquement qui nous donnera encore 10 min d'attente dans les deux passerelles F23 et F24.

Je n'ai jamais compris pourquoi les voyageurs du pont supérieur doivent passer par la porte 1G au lieu de la 2G qui arrive directement face à l'escalier. Si l'un d'entre vous à la réponse, je suis preneur ;)


photo img_20190923_195059photo img_20190923_195839photo img_20190923_203955

Installation au 8H pour ce vol où couverture, 2 oreillers, trousse et casque sont déjà présent.
Pas de petite bouteille d'eau ? Dommage.

Pitch bien évidemment agréable, s'en suis rapidement la distribution du verre d'accueil.


photo img_20190923_204245photo img_20190923_205728photo img_20190923_205424

Nous repoussons à 21h25 pour un décollage à 21h40.

Une jeune passagère se trouve au niveau de la rangée 7 mais finalement elle s'avèra plutôt calme, ouf :) et ne perturbera pas le vol.

Vient le temps de l'apéritif avec un ptit sachet de noix et raisins, pouvant être accompagné d'un Champagne, jus de goyave, punch planteur (mon choix) ou eau. Autres boissons à la discrétion.


photo img_20190923_222449

L'IFE fonctionnera, mais il est utile d'avoir deux casques : j'ai utilisé le mien, et celui de Corsair je me suis servi de la fiche jack pour pouvoir faire mes sélections à l'écran, le doigt humain n'étant pas très approprié.

Peu de temps après l'apéro, le temps que le trolley desservant l'ensemble du pont supérieur fasse son aller-retour que le service du repas débute, nous sommes aux environs de 22h15.

Pour ce soir :
Saumon fumé et citron

Paella au poulet OU Tortellini ricotta et artichaud

Saint-Nectaire

Moelleux chocolat praliné et crème anglaise

J'ai opté pour la paella et quelle déception, hormis une couleur s'y rapprochant, le goût n'y est pas.

Le plateau est posé directement sur la tablette, point de nappe (Air Austral en dresse une sur sa classe Confort), ça fait moyen comme présentation.



Niveau jus de raisin, j'ai opté pour le Racines Croisées, AOC Bourgogne, Chardonnay, Henri Pion, 2016 : convenable mais peut mieux faire.

S'en suivra un thé et un digestif Get 27 pour passer une bonne nuit (2 phases de sommeil).

J'avais pris le soin de faire une pré-commande Duty-Free en ligne, lors d'un réveil je me suis souvenu que j'avais cet achat qui m'attendait, et suis donc allé m'enquérir de savoir si la vente était toujours ouverte.
Tel était le cas, elle m'attendait dans un sac à part, mais l'équipage n'y a pas prêté attention. L'an passé, j'étais livré directement à mon siège.
Le duty free se trouve au galley se trouvant au pied de l'escalier, où se trouve également le bar.

Là encore, je note une baisse de qualité, un bar était également disponible au galley arrière du pont supérieur, mais c'est à présent devenu le coin causette de l'équipage.

L'heure tourne et vient alors le moment de réveiller les passagers, un oshibori tiède est servi. Il refroidira très rapidement, et coulera également sur moi, trop humide il semblerait.
Petit déjeuner servi dans le même temps avec :
Croissant et baguettine
Yaourt Savoie nature
Salade de fruits
Beurre et confiture

Pour une fois le croissant n'était pas sec, et était mieux que la baguettine.
La confiture a servi pour moitié sur le croissant et l'autre dans le yaourt.


photo img_20190924_070907

Le jour s'est bien levé et vient le moment de se poser, avec un touché à 10h05, soit 10 min d'avance sur l'horaire prévu.
Un atterrissage vraiment doux et une arrivée rapide au parking.


photo img_20190924_073949

Bon, une photo du contenu de la trousse, pourquoi à la fin ? Tout simplement pour respecter la chronologie de prise des photos.
Il manque simplement les chaussettes qui étaient sur mes pieds, et les bouchons d'oreilles qui avaient déjà finis à la poubelle.

A titre de comparaison, la première photo c'est celle de ce vol, la seconde correspond au vol effectué en août 2018.


photo img_20190924_133501photo img_20180814_113210
Afficher la suite

Verdict

Corsair International

8.0/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Divertissements8.5
Restauration7.0

Paris - ORY

9.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté9.0

St Denis - RUN

8.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Vol plutôt satisfaisant dans son ensemble, excepté le diner et le duty-free.

Equipage présent et souriant

Salon confortable, qui gagnerait à avoir une meilleure offre en encas salés.

Une baisse des services avec la disparition du bar au pont supérieur, ainsi que l'absence de livraison des commandes au siège

Informations sur la ligne Paris (ORY) St Denis (RUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 71 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → St Denis (RUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Bourbon avec 9.3/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 8 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 523833 by
    thb_mg 61 Commentaires

    Merci pour le partage ! Je trouve cette cabine très agréable pour de la W. Effectivement la présentation du dîner pourrait être plus soignée, dommage pour la paella...
    À bientôt !

  • Comment 523841 by
    AirBretzel GOLD 10282 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Dommage pour la paella , et le plateau pourrait être un peu plus pretium.
    Petit déjeuner qui au vu de la durée du vol aurait mérité un petit plat chaud en complément.
    A bientôt

  • Comment 523864 by
    Leadership TEAM BRONZE 5367 Commentaires

    Bonjour, merci pour ce FR.
    Pouvez-vous rajouter la notation du salon svp?
    Merci

  • Comment 523906 by
    Papoumada GOLD 6725 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Si on joue au jeu de la comparaison UU / SS en Premium éco, il me semble :

    -match nul sur les salons : offre pauvre dans les deux cas.
    -le pas paraît identique.
    -le casque UU semble de meilleure qualité. Je ne connais pas la programmation UU.
    -Côté catering et service, UU me semble largement en tête.

    A bientôt !

  • Comment 524042 by
    CAP974 428 Commentaires

    Bonjour Runlau et merci pour ce FR très intéressant.
    Votre conclusion le précise bien, on note une nette dégradation de la prestation, depuis l’introduction de leur classe business, notamment niveau catering : cassolette en alu (vs porcelaine avant) , et surtout disparition du plat chaud pour le petit dej ... on pouvait s’y attendre, pour distinguer leur produit business, mais quel dommage car corsair proposait une excellente premium eco. UU est donc dorénavant largement en tête, comme l’a pertinemment fait remarquer Papamada. À bientôt !

  • Comment 524160 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Effectivement l'ensemble du catering ne me convainc pas. C'est vraiment bien en dessous de ce que propose UU.

    Il manque, comme souligné par Leadership, la notation salon.

    A bientôt !

  • Comment 524248 by
    Hamzarom26 484 Commentaires

    Merci pour ce FR futur, vois êtes déjà au 30/09 ^^.
    Le service semble correct mais je pense comme d’autres que UU fait nettement mieux en catering et service.
    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.