Avis du vol Oman Air Bangkok Muscat en classe Première

Compagnie Oman Air
Vol WY818
Classe Première
Siege 2G
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 06:20
Décollage 05 Nov 19, 09:15
Arrivée à 05 Nov 19, 12:35
WY   #8 sur 86 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 96 avis
Ateon
Par GOLD 2392
Publié le 27 novembre 2019

Après une belle semaine passée en Asie, voici venu le moment de rentrer en France.

Notre vol précédent nous avait ramené à BKK en fin de matinée. Une fois le check-in effectué au Novotel de l'aéroport (bonus en fin de FR), nous passerons l'après-midi et la soirée à Bangkok, rejoignable facilement avec l'Airport Rail Link.

Notre vol WY pour MCT part le lendemain matin vers 9h et cette dernière nuit au Novotel de BKK est parfaite pour éviter un lever trop matinal.

Grâce à une bonne surprise lors du check-in à l'aéroport, ce FR est l'occasion de vous présenter une exclusivité sur FR avec la présentation de la cabine First d'Oman Air.



L'enregistrement - En ligne et en vrai


La veille du départ, je procède à l'enregistrement de tout le monde via l'application mobile Oman Air. En consultant le plan de cabine, je constate que celui-ci a changé par rapport à celui initialement prévu.


photo screenshot_20191103-160611_oman-air

En effet, la business est ici configurée en 2 cabines de 2 rangées chacune, alors que sur nos 2 vols précédents, il s'agissait d'une cabine de 4 rangées + 1 rangée avant la Y.


photo 787-1

En consultant Seatguru, je constate que que notre layout correspond à une configuration du 787-9 avec une cabine First…


photo 787-2

Seatguru me confirme qu'il y a bien 8 sièges F dans cet appareil. Une idée germe (vous devinez laquelle…), mais il faudra attendre le lendemain pour en savoir plus.


Nous voilà donc de bonne heure sur le départ. La navette de l'hôtel, gratuite et efficace, et nous dépose directement devant la porte idoine.


photo 20191105_064920photo 20191105_065122

Ah non, ce n'est pas ici. Uzbekistan, c'était cet été ;-) (FR en retard…)


photo 20191105_065217

Il nous faudra faire quelques mètres de plus. Ces panneaux à cristaux liquides sont clairs et bien pratiques.


photo 20191105_065243

Pas de doute, c'est la porte pour MCT.


photo 20191105_065252

Nous retrouvons BKK. Personnellement je trouve cette architecture assez froide.


photo 20191105_065313

Voici le FIDS de la journée. La temporisation entre les affichages en thaï et en écriture latine est assez longue. Pour ceux qui ne déchiffrent pas le thaï, je vous ai indiqué la ligne de notre vol, prévu à l'heure.


photo 20191105_065327

Les zones de check-in sont désignées par des lettres, direction la zone W pour nous. Les comptoirs WY sont situés juste à côté de ceux d'Emirates. Il n'y a pas foule et c'est tant mieux.


photo 20191105_065347

Deux comptoirs sont dédiés à la J. J'apprécie la présence de ces tapis qui signalent bien les lieux. Le comptoir F d'EK, juste à côté, résonne déjà comme un appel au crime…


photo 20191105_065404

Je remets nos passeport à la charmante agente qui nous reçoit avec le sourire. Je lui indique que nous avons déjà procédé au check-in en ligne et lui demande si, à tout hasard, il n'y aura pas d'upgrade possible en First.
"For all of you?
- No, just for us, the children will travel in business.
- Let me check".
Elle tapote quelques instants sur son ordinateur et le verdict tombe : "No problem, Sir !". Yes ! Je lui demande combien il m'en coûterait : "Nothing". La superviseur présente à ses côtés m'indique que nous serons en cabine First mais que nous aurons un service business. Je prends quand même… J'embête une dernière fois l'agente en lui demandant deux places côte à côte.
Nous n'avons pas de bagages à enregistrer, et moins de 5 minutes plus tard je me retrouve avec les précieux sésames. C'est une journée qui commence bien !


photo 20191105_070141-27294

Le fast track est juste en face.


photo 20191105_070244

Le PIF sera désert, mais le tapis après les rayons X sera trop court et malgré le peu de monde ce sera un peu la pagaille pour récupérer nos affaires. Bref, il nous faut une dizaine de minutes pour nous retrouver airside après la PAF.


photo 20191105_071243photo 20191105_071244

On trouve les habituelles boutiques de luxe, sans grand intérêt.


photo 20191105_071246

Mais également quelques marques thaïlandaises.


photo 20191105_071245

Il nous faut descendre pour accéder à l'étage des salons.


photo 20191105_072259

Celui qui nous attend est situé au concourse E.


photo 20191105_072308

Le salon Oman air


Oman Air opère son propre salon à BKK.


photo 20191105_072413

L'accueil est particulièrement souriant.


photo 20191105_072423-87756photo 20191105_072454

Le salon est divisé en deux espaces. Le premier situé à côté de l'offre de restauration, offre des banquettes et des fauteuils.


photo 20191105_073625-27677photo 20191105_073638

Ainsi qu'un espace ordinateur.


photo 20191105_073630

Un autre espace, plus calme, est situé à gauche de l'entrée du salon, avec également des banquettes et des fauteuils. C'est là que nous nous installerons pour une petite heure. Le salon n'est pas immense mais adapté à la fréquentation et très confortable. La décoration est plutôt élégante.


photo 20191105_075255

L'offre de restauration est correcte et variée.


photo 20191105_073641photo 20191105_073648photo 20191105_073720

On trouve quelques ramequins bien présentés.


photo 20191105_073714

Des pains, des viennoiseries, des fruits… Le personnel ne cessera de faire des réapprovisionnements.


photo 20191105_073725

Machine à café Illy, café arabe, choix de thés.


photo 20191105_073733

Il y a également de l'alcool en libre service, mais il est encore un peu tôt pour ça.


photo 20191105_073739

Pas de champagne, mais du prosecco.


photo 20191105_073749

Près de nos sièges, une desserte joliment achalandée.


photo 20191105_081852

Offre de presse, peu variée.


photo 20191105_074026

Je prendrai un petit-déjeuner léger.


photo 20191105_074629

Il y a bien un FIDS dans le salon, mais celui-ci reste bloqué sur l'écran 1/4 avec les vols de début de matinée.


photo 20191105_081812

L'heure, à Bangkok et à Mascate.


photo 20191105_081813

Une douche est disponible.


photo 20191105_073416

Les toilettes étaient propres, mais la pissotière était HS "pour un entretien urgent" !!!


photo 20191105_073609photo 20191105_073605

Une petite fiche sur les tables indique les différents services disponibles.


photo 20191105_073020

Le wifi du salon fonctionne très bien et présente un excellent débit.


photo screenshot_20191105-075614_speedtest

Nos BP précisent bien, sans ambiguïté possible, en gros et en gras, que nous sommes en J. J'aime bien ces cartes d'embarquement cartonnées avec les liserés de couleur.


photo 20191105_073019-70727

Je ne serai pas seul à prendre des photos dans le salon, je croiserai en effet un robuste et sympathique Autrichien avec qui nous finirons pas discuter un peu. Lui-même est fan de voyage et me donne sa carte avec l'adresse de son blog.

Vers 8h30, l'hôtesse d'accueil fait le tour du salon pour indiquer que l'embarquement a débuté. Celle-ci se poste ensuite à la sortie du lounge et souhaite un bon voyage à tous les passagers. Belle attention !


photo 20191105_082821-69068

L'embarquement


Nous embarquerons des portes F, à quelques minutes à pédibus.


photo 20191105_082829

Un FIDS sur le chemin me confirme que l'embarquement a débuté. Noter que WY est en code share avec TG.


photo 20191105_082916

En chemin, nous passons devant le lounge *A d'Eva Air.


photo 20191105_082944

De manière un peu négligée, les denrées du salon *A traînent dans l'allée.


photo 20191105_083005

Le salon AF, que j'avais visité il y a quelques années.


photo 20191105_083016

Nous arrivons aux portes du concourse F.


photo 20191105_083051

Et voilà notre oiseau !


photo 20191105_083220

C'est ici que ça se passe.


photo 20191105_083232

Il faut descendre une passerelle pour accéder à la porte. Heureuse surprise, il n'y a pratiquement plus personne et nous passerons sans attente.


photo 20191105_083315

Voici A4O-SF, un 787-8 d'un an et demi.


photo 20191105_083454

C'est avec une certaine excitation que nous nous engageons dans le jetbridge vitré.


photo 20191105_083522

La vitrophanie n'est hélas pas très flatteuse.


photo 20191105_083541

Malgré l'affichage et la présence de deux nourrices, une seule porte sera ouverte à l'embarquement, en 2L.


photo 20191105_083551photo 20191105_083557

Instant porte et accueil par le chef de cabine, assez froid.


photo 20191105_083611-55874

Fuselage shot.


photo 20191105_083617

LE FLIGHT-REPORT


C'est à peine si le CC nous indiquera le chemin à suivre. Nous traversons la business et les filles s'installent aux sièges 10A et 10B (les nôtres initialement). La J sera pratiquement pleine.


photo 20191105_083818-71666

Nous arrivons dans la cabine First. La première impression est très bonne.


photo 20191105_083857photo 20191105_083755

Voici nos "suites" pour les 6 prochaines heures.


photo 20191105_083659photo 20191105_083718

Nous avons opté pour les deux sièges centraux, mais comme il n'y aucun autre passager dans la cabine F, nous pourrons sans problème squatter les sièges hublots. Ceux-ci disposent de trois hublots. La base me direz-vous…


photo 20191105_083811

La cabine est très belle.


photo 20191105_083839

L'espace individuel est important, mais il faut noter l'absence de coffres à bagages, y compris côté hublot.


photo 20191105_083846

C'est là que commence à se révéler le point noir qui perdurera pendant tout le vol : l'équipage. Celui-ci n'est absolument pas attentionné ni proactif. Nous voyant embarrassés avec nos valises, ils n'interviendront pas et il faudra presque les alpaguer pour leur confier nos valises.

Bon passons à la découverte de cette "suite".


photo 20191105_084121

Le siège est bien large et moelleux, rien à dire.


photo 20191105_083929

Le pas est impérial, forcément.


photo 20191105_084036photo 20191105_091209

Ce siège dispose d'un ottoman équipé d'une ceinture, ce qui indique qu'il est prévu pour accueillir un hôte.


photo 20191105_100941

L'assise se soulève et abrite un rangement, bien pratique pour ranger ses chaussures et la couverture.


photo 20191105_085142photo 20191105_100939

L'absence de rangement est toutefois patente. Je mettrai mon sac à dos dans la suite du siège hublot.


photo 20191105_100940

Le siège dispose de commandes à écran tactile.


photo 20191105_084047photo 20191105_084857

Ainsi que d'une télécommande, logée sous l'accoudoir.


photo 20191105_084055photo 20191105_085835

Sur le côté, un compartiment de rangement.


photo 20191105_084100

Devant l'ottoman, un autre compartiment, vide, qui devait contenir des produits.


photo 20191105_084141

L'IFE est large et de bonne résolution.


photo 20191105_084128

La suite intègre un rangement pour les vestes.


photo 20191105_085006

L'embarquement touche à sa fin et le moodlighting est activé.


photo 20191105_084926

Les PNC viendront nous proposer un welcome drink. Il est presque 9h, je peux passer au champagne :-)


photo 20191105_084720

Madame sera plus raisonnable…


photo 20191105_085204-75632

Santé à tous !


photo 20191105_085324

Puis nous avons droit à la proposition de café à la cardomome et à la datte.


photo 20191105_085340photo 20191105_085407

Voyons voir la tablette.


photo 20191105_090850

Celle-ci est large et profonde. L'imitation bois est élégante.


photo 20191105_090914

La tablette peut bien sûr être repousée pour s'extraire de la suite.


photo 20191105_090917

Voyons maintenant comme fermer cette suite. Chacune comprend deux portes, pouvant être ouvertes ou fermées indépendamment l'une de l'autre.


photo 20191105_090137photo 20191105_090149

Une fois les portes fermées, l'intimité est garantie. C'est une bonne idée d'avoir laissé ces parois ajourées, qui laissent passer la lumière et ne créent pas de sensation d'enfermement.


photo 20191105_090203

Madame joue aussi avec ses portes.


photo 20191105_090255

Dans cette configuration les suites créent un bel espace d'intimité (photo prise un peu plus tard en vol).


photo 20191105_100949-19820

Voilà ce que ça donne vu de l'extérieur.


photo 20191105_100841

Pour ceux qui voyagent seuls (ou qui sont fâchés avec leur moitié), il est possible de relever la cloison grâce aux commandes de l'écran tactile.


photo 20191105_091517

Cet écran tactile permet également de gérer les éclairages. Je dis bien "les" car ils sont nombreux !


photo 20191105_091649

Comme par exemple le liseré lumineux au-dessus de moi…


photo 20191105_091701

… ou bien celui-ci de l'IFE.


photo 20191105_091625

Ou encore la liseuse.


photo 20191105_091719photo 20191105_091117

En revanche, je suis surpris par l'état de la cabine, pourtant récente et déjà bien usée.


photo 20191105_085954photo 20191105_091308

Avant le décollage, regardons la littérature de bord.


photo 20191105_090105

Madame vous présente les consignes de sécurité.


photo 20191105_090033photo 20191105_090040

En nous voyant dans la cabine First, mon copain Autrichien rencontré au salon, assez dissert, viendra taper la discussion avec moi. Il prendra moult photos de la cabine, y compris en faisant poser sa femme dans un siège. Il m'expliquera qu'il fait de nombreux A/R entre l'Autriche et la Thaïlande et que désormais il ne prend plus qu'Oman Air, OS l'ayant apparemment déçu. Je ne connais pas OS donc je me contenterai d'acquiescer poliment sans rien dire.

Il me demandera comment ça se fait que nous soyons en P, et je lui explique que je l'ai demandé au check-in. Inspiré par cette opportunité, il en fait la demande à l'équipage, qui l'envoie balader gentiment…


Il est temps de positionner mon siège en position take-off. A noter que sur WY, cette position est assez inclinée et très confortable.


photo 20191105_091334

Pour le décollage, nous occuperons chacun les sièges hublots. Quel luxe d'avoir toute la cabine rien que pour nous !


photo 20191105_093349-98704

La vue est sympa, avec à nos côté un Jetstar et plus loin un mérou émirati et un TG.


photo 20191105_085518

Lorsque nous repoussons, j'aperçois un 737 de Myanmar Airlines. J'aime bien son empennage.


photo 20191105_093142

Entretemps TG est parti et a été remplacé par ANA.


photo 20191105_093147

Le roulage (assez long d'ailleurs) qui va suivre donnera lieu à une belle séquence de spotting. Ceux que cela n'intéresse pas peuvent scroller.


photo 20191105_093307

Nous remontons le taxiway et passons devant cet A350-9 de Finnair au décollage.


photo 20191105_093546

Nous tentons de rattraper ce 747-8i d'UPS mais il décollera avant nous.


photo 20191105_093632

Un Airbus PG à la livrée colorée au décollage.


photo 20191105_093753

Encore un qui nous double sur le second taxiway.


photo 20191105_093800

Entretemps, les consignes de sécurité défilent.


photo 20191105_094043

Je note que l'espace entre l'accoudoir et le hublot n'a pas été mis à profit (rangement ou tablette plus large par exemple).


photo 20191105_094556

DY au décollage.


photo 20191105_094250

Un autre Airbus PG.


photo 20191105_094815

Nous n'avons toujours pas de créneau de décollage et c'est la queue derrière nous.


photo 20191105_095351

PG qui nous grille la priorité.


photo 20191105_095723

Un A330 TK nous colle aux basques…


photo 20191105_095912

Ca y est, c'est à nous. Alignement.


photo 20191105_100003

Du coup, le décollage est l'occasion de quelques prises de vue sympa : EK, QR et KE.


photo 20191105_100156photo 20191105_100210photo 20191105_100214

Bye bye BKK !


photo 20191105_100233photo 20191105_100238

Nous prenons rapidement de l'altitude.


photo 20191105_100308photo 20191105_100740

Tiens, encore un signe d'usure : la liseuse du siège hublot est déglinguée.


photo 20191105_100345

Je rejoins ma place et active la géovision sur l'écran principal.


photo 20191105_100920

Peu après l'atterissage, les PNC viennent prendre la commande du repas. Ceci se fait à hauteur du passager, ce qui est agréable.


photo 20191105_100921-17933

WY proposant une restauration à la demande, nous demandons à pouvoir déjeuner 2 heures avant l'atterrissage. Je vous présenterai le menu à ce moment-là.

Notons que pour la trousse de confort (contenu identique à celui de l'aller), il aura fallu la réclamer, celle-ci ayant été distribuée en cabine business. Ce sera d'ailleurs une constante sur ce vol, on sentait bien que ça faisait ch… les PNC de devoir remonter jusque dans la cabine F.


photo 20191105_100922

Les PNC ont tout de même tiré le rideau et nous nous retrouvons dans un bel espace rien que pour nous. Les hublots sont occultés au rang 1 mais nous gardons la matrîse de ceux du 2e rang.


photo 20191105_100923

Mon Autrichien fera une dernière incursion pour prendre quelques photos en vol.


photo 20191105_100932

Fort heureusement, les PNC ne nous oublient pas pour un élément de protocole que j'apprécie chez WY, à savoir l'after take-off drink.


photo 20191105_100933photo 20191105_100937

Santé à tous les FRistes !


photo 20191105_100934

Des noix nous sont amenées. Celles de Madame sont chaudes mais les miennes sont froides. Je demande à la PNC si elle peut me les faire chauffer, celle-ci s'exécute de mauvaise grâce.
Autre exemple : comme je constate que nous n'avons pas de bouteilles d'eau (la cabine P n'ayant pas été préparée pour accueillir des passagers), nous devons en faire la demande.


photo 20191105_100935

Ce sera la même chose pour le casque, qu'il faudra réclamer. Et ne comptez pas sur le bouton d'appel, aucun PNC n'y répondra jamais.


photo 20191105_100944photo 20191105_100946

Bref, aucune proactivité. Quelle dommage d'avoir ce service désinvolte !

Je me console avec cette belle cabine et la vue dégagée depuis le hublot (ici les côtes birmanes).


photo 20191105_100936

Notons que le wifi est disponible à bord. Je ne l'ai pas essayé.


photo screenshot_20191105-042526_captiveportalloginphoto screenshot_20191105-042534_captiveportallogin

Petit tour aux toilettes. Celles-ci sont identiques à celles de la business. Cette fois-ci les produits de toilettes sont disponibles.


photo 20191105_100925

Marqueur de la P, cette orchidée.


photo 20191105_100929

La seule différence que j'ai noté est que le siège amovible est plus large qu'en J.


photo 20191105_100930

Les toilettes seront évidemment propres en début de vol, mais ne le resteront pas. En effet elles serviront à l'équipage et sur la fin du vol elles seront vraiment dans un état épouvantable (je vous épargne les détails).

Madame a du mal à naviguer dans le menu de l'IFE. Il faut dire que l'IFE de WY est si peu intuitif que même le PNC intervenu à la rescousse mettra un moment pour s'y retrouver dans les menus.


photo 20191105_100945-35389

Je décide de ne pas me laisser abattre et de profiter au maximum de cette belle cabine. Celle-ci est esthétiquement très réussie. C'est une bonne idée d'avoir apposé un logo WY rétro-éclairé.


photo 20191105_100951

Je vais faire un petit tour au galley. Porte 1L.


photo 20191105_100950

Et galley. Celui-ci ne servira pas, la préparation des plats se faisant au galley de la J.


photo 20191105_100952

Le galley avant sera le repère de notre maussade chef de cabine, qui prendra tout le soin possible pour ne pas aller voir les passagers.


photo 20191105_100959

Contrairement aux vols précédents, celui-ci ne sera pas venu se présenter. En me croisant au galley, il s'enquerra tout de même de savoir si la cabine me plaît, mais il n'aura pas le culot de me demander mon avis sur le service. Comme je m'étonnais de la présence de cette First non commercialisée, il m'apprendra que nous sommes à bord de l'appareil d'ordinaire prévu pour Londres.

Laissons ce grincheux et profitons d'un peu de repos dans cet espace agréable. Je décide de faire un petit somme.


photo 20191105_100954

Et je trouve mon bonheur pour me bercer doucement.


photo 20191105_100953

L'obscurcissement des hublots permet de tamiser l'ambiance.


photo 20191105_100955

Après 45 minutes de repos, je me réveille doucement. Nous avons dépassé les côtes indiennes.


photo 20191105_100957

Hélas nous ne voyons pas grand-chose au sol. J'aime bien le profil de cette aile.


photo 20191105_100958

Je me réveille au bon moment, car il est l'heure de déjeuner et les PNC ne tardent pas à dresser la table.
C'est donc le moment de vous montrer le menu. Comme pour les vols précédents, celui-ci est présenté dans une élégante pochette marron.


photo 20191105_085401photo 20191105_085646

Le service à la demande est vraiment très appréciable en business.


photo 20191105_092211

Commençons par les vins, avec un champagne de bon niveau.


photo 20191105_090935

Deux vins rouges et deux vins blancs (j'ai perdu la photo de ces derniers mais il s'agissait des mêmes qu'à l'aller : un excellent Sancerre et un chardonnay californien).


photo 20191105_090941

Très bon point : la présence de ce délicieux Sauternes.


photo 20191105_090953

Et enfin les softs (et les cocktails, bizarrement placés ici).


photo 20191105_091004

Au menu ce midi : 4 choix d'entrées.


photo 20191105_085619

Trois choix de plats (avec la triade classique poisson/viande/végétarien), fromage et dessert.


photo 20191105_085624

La table est donc dressée.


photo 20191105_100960

Nous demandons si nous pouvons manger l'un en face de l'autre. La PNC hésite un instant puis me répond que ce n'est pas possible. Je n'ai pas envie de me battre pour ça, mais c'est dommage quand la cabine le permet - et que les clients le souhaitent. Nous mangerons donc côte à côte.


Présentation de l'amuse-bouche.


photo 20191105_100962

Le dressage est sympathique, avec pain trilobé, beurre en coupelle de porcelaine et condiments.


photo 20191105_100963

Dommage le pain est froid cette fois-ci.


photo 20191105_100964

Smoked salmon with grilled aubergine. Pas mauvais.


photo 20191105_100965

Nouvelle négligence des PNC : le capot du compartiment de la table de Madame est laissé grand ouvert. Ce n'est pas grave mais ce n'est pas très esthétique.


photo 20191105_100966

Un peu de champagne pour démarrer les hostilités.


photo 20191105_100967photo 20191105_100968

Pour l'entrée, j'avais commandé les mezze. Celles que j'avais goûté lors des deux vols précédents étaient excellentes. Et là, j'apprends à la dernière minute qu'il n'y en a plus qu'un seul. Bien sûr c'est Madame qui en profitera tandis que pour ma part, un peu dépité, je commande la seasonal salad. Et voici ce qui m'est amené.


photo 20191105_100969

Grosse déception, c'est d'une affligeante banalité. Je relis le libellé détaillé du plat : roasted sweet potato with crisp leaves, cucumber, cherry tomatoes, mango and coriander dressing. Je cherche encore le "mango and coriander dressing". C'était très fade et sans aucun intérêt.

Madame me confirmera que les mezze étaient excellents et aura la gentillesse de m'en laisser un peu ^^.


photo 20191105_100971

Passons ensuite au plat. Cela me paraît évident désormais mais rappelons qu'Oman Air propose un service à la place, ce qui est bien plus qualitatif qu'un service au plateau (comme AF…).


photo 20191105_100972-34435

Pour Madame, ce sera crusted red snapper sautéed (sic) herb potato, asparagus, carrot, mushroom and seafood dressing.


photo 20191105_100973

Le seafood dressing ne saute pas aux yeux mais c'était bon.

Pour ma part, j'ai choisi l'arabic braised beef, basmati rice and harissa mixed vegetable. Le dressage est simple mais c'était excellent, très parfumé.


photo 20191105_100974

J'accompagnerai cela d'un Saint-Emilion grand cru.


photo 20191105_100975

Qui accompagnera également l'assiette de fromage. Le chutney était sans intérêt mais le pain aux raisons et aux graines était très bon. Les fromages n'étaient pas à se rouler par terre, mais considérant que nous sommes ex-BKK, ce n'était pas si mal.


photo 20191105_100976

Je profite d'un break dans le service pour admirer les paysages indiens qui défilent sous nos pieds.


photo 20191105_100977photo 20191105_100979

Nous passons au-dessus des côtes indiennes.


photo 20191105_100980

Le Gujarat est déjà en vue.


photo 20191105_100982

Le dessert arrive. Etant repus, nous avons tous les deux pris les seasonal mixed fruits with mixed berry coulis.


photo 20191105_100983

Là encore on cherche le coulis, mais les fruits étaient bons. Ils ont surtout donné un prétexte (s'il en fallait un) pour déguster ce délicieux Sauternes.


photo 20191105_100984

L'inspiration m'invite à des jeux de lumière…


photo 20191105_100985photo 20191105_100986

Madame ne sait plus où donner de la tête avec tous ces verres !


photo 20191105_100981

Nous terminerons ce repas avec un karak tea pour Madame.


photo 20191105_100991

Et un expresso pour moi.


photo 20191105_100992

Avant la fin du vol, je décide d'aller me dégourdir un peu les jambes. En me levant, je vois qu'une PNC est si fascinée par les images de l'IFE qui tournent en boucle au rang 1 qu'elle en prend des photos. Amusant, mais un peu étrange quand même…


photo 20191105_100993

La business est calme, les filles dorment.


photo 20191105_100995

L'éco. Bizarrement, les hublots sont occultés alors qu'ils ne le sont pas en J.


photo 20191105_100994

Nous arrivons en vue de Mascate.


photo 20191105_122748

Le pilote opère un demi-tour pour s'aligner.


photo 20191105_123245

Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est sec.


photo 20191105_123208

L'approche nous offre de belles vues sur le désert.


photo 20191105_123507

Les environs de Mascate.


photo 20191105_123531

Atterrissage.


photo 20191105_123630photo 20191105_123649photo 20191105_123721

Après un roulage très court, nous venons nous garer à côté d'un confrère.


photo 20191105_124011

La passerelle est amenée en 2L.


photo 20191105_124311

Une dernière vue sur cette mini suite qui aura été très agréable pendant ces 6 heures.


photo 20191105_124329

Nous débarquerons les premiers. La prise de congé des PNC sera souriante.


photo 20191105_124538photo 20191105_124609

Nous retrouvons la décoration kitch des couloirs de MCT.


photo 20191105_124740

Direction la zone des transferts.


photo 20191105_125014

Merci de m'avoir lu, je vous retrouve bientôt pour le dernier vol de cette série qui nous ramènera à Paris.

Pour finir, voici notre route.


photo screenshot_20191105-133815_flightradar24

Bonus hôtelier


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Oman Air

7.4/10
Cabine9.0
Equipage5.0
Divertissements8.0
Restauration7.5

Oman Air Lounge

8.1/10
Confort8.5
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services8.0

Bangkok - BKK

7.5/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté7.0

Muscat - MCT

8.2/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

C'est un vol particulièrement difficile à évaluer, et mon ressenti est partagé : nous avons bénéficié de la cabine First, dans des conditions privilégiées puisque nous étions seuls, mais le revers de la médaille a été un service approximatif, négligé voire absent.

Je retiens que la cabine First est vraiment très agréable et offre un bel espace d'intimité sans être oppressant. C'est luxueux sans être ostentatoire. Ces suites sont tout à fait appropriées pour qui voyage aussi bien seul qu'en couple. Dommage que cette cabine ne soit pas positionnée sur CDG ! Quelques bémols cependant : usure apparente, manque de rangement, IFE peu intuitif principalement.
Nous n'avons pas eu le protocole de service F (loin de là...) mais à vrai dire ce n'était pas bien grave car au sol je ne suis pas certain que les pax F bénéficient de dispositions particulières et le protocole de service J de WY (service à la place, dine on demand, etc.) ne dépareille pas dans une cabine First.

J'ai déjà parlé de l'équipage, ne revenons pas dessus mais c'est une déception par rapport l'expérience très positive que nous avons eue avec WY sur nos deux premiers vols. Je ne mets pas une note trop basse car certains PNC étaient vraiment souriants et de bonne volonté, mais on sentait bien ce n'était pas ça.

Le catering n'était pas mal mais j'ai aussi un peu été déçu au regard des deux premiers vols : choix d'entrée non disponible (ça peut arriver) mais salade vraiment banale, dressages incomplets par rapport au descriptif... Le service à la place et à la demande est en revanche un gros plus qui apporte une vraie valeur en terme d'expérience client. La carte des vins est très honnête et j'applaudis la présence d'un sauternes.

Le salon WY à BKK est confortable, le service est prévenant et le buffet achalandé, RAS.

Informations sur la ligne Bangkok (BKK) Muscat (MCT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Bangkok (BKK) → Muscat (MCT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Oman Air avec 7.8/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 1 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

  • Comment 531716 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8447 Commentaires

    Merci de ce beau récit Stephane.Vous avez eu la chance de pouvoir voyager dans cette belle cabine avec un billet J. Beaucoup de détails sont très soignés et cela contraste bizarrement avec l'état d'usure de certaines parties. Pour le service c'est difficile de juger d'un service J en cabine P mais le service à l'assiette et la présentation général des mets et de belle facture. Mauvais choix (ou plutôt absence de choix) d'entrée avec cette salade tout droit sortie d'un buffet d'hotel de chaine. Mais les mezzes de madame sont appétissants et ton plat principal fait envie. Le fromage aussi est bien présenté. J'ai l'impression que votre présence dans cette cabine alors que vous étiez des PAX J a perturbé l'équipage et que du coup tous les ratés viennent de là : la mécanique s'est enrayée. Reste quand meme une belle expérience.

    • Comment 532430 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Merci Christophe pour le commentaire. Effectivement une belle expérience malgré la machine "qui s'est enrayée" comme tu dis. Le service WY ne dépareille pas dans cette belle cabine P.
      A bientôt.

  • Comment 531718 by
    lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Une très belle cabine First, encore plus agréable puisque vous êtes les seuls
    à en bénéficier

    Le revers de la médaille c'est ce service en demi teinte car les PNCs n'ont pas apprécié
    d'avoir à travailler dans les deux cabines à cause de vous

    Malgré tout il reste une très belle carte des vins qui me semble être, à l'heure
    actuelle, la meilleure disponible en J
    L'offre nourriture parait moins variée et qualitative que sur les autres vols mais
    vous avez tout de même trouvé des plats savoureux

    Un bon vol avec WY seulement un peu gâché par l'attitude de l'équipage

    A bientôt

  • Comment 531733 by
    okapi GOLD 3971 Commentaires

    Voici probablement l'une des plus belles cabines First que l'on puisse trouver dans un avion, surtout si l'on tient compte du fait que c'est d'un Dreamliner dont il s'agit et pas d'un 777 ou d'un A380. Les détails sont vraiment tous agréables. Dommage que la cabine soit déjà un peu dégradée mais le pire dans tout cela reste l'attitude franchement inacceptable de l'équipage. En aucun cas sont-ils à considérer comme de véritables ambassadeurs de leur compagnie.
    Service néanmoins soigné et de très bonne facture. Oman Air reste une compagnie "boutique" que l'on a envie d'essayer.
    Merci Stéphane pour le partage.

    • Comment 532432 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Merci Guillaume pour le commentaire.

      En aucun cas sont-ils à considérer comme de véritables ambassadeurs de leur compagnie

      C'est bien dommage car les PNC à l'aller étaient vraiment très bien.
      La cabine est très agréable, surtout lorsqu'elle est privatisée ^^. Le service reste malgré tout de très bon niveau comparé bien d'autres compagnies.
      A bientôt !

  • Comment 531741 by
    Numero_2 9991 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Demi-upgrade en demi-teinte avec ce service approximatif à bord.

    Expérience qui par ailleurs me rappelle une des pérégrinations de Lagentsecret qui avait volé en cabine F d’un avion 9W opéré par TK !

  • Comment 531755 by
    indianocean SILVER 7062 Commentaires

    Merci pour ton FR, Stéphane qui démontre bien que le chef de cabine et le chef de cabine principale sont les chefs d'orchestre qui mènent leur collègues à la baguette et que c'est eux doivent donner l'impulsion à leur équipe. Et quand le chat se prélasse dans un coin de l'avion, les souris dansent ou prennent la cabine en photo.
    Je me demande si tu n'aurais pas mieux fait de rester en cabine Business pour avoir un meilleur service.
    Il est évident que le fait que ta femme et toi aient été les seuls à voyager en First les a littéralement fait chier
    Mais le confort aurait été moins bien.
    J'aurais très bien pu te dire qu'il fallait choisir entre le confort et le service mais je ne pense pas que la compagnie ait donné le choix au PNC.
    En espérant que ce soit une fausse note.
    Qu'en ont pensé tes filles et l'Autrichien?

    • Comment 532434 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Merci Bernard pour le commentaire.
      Il est clair que le CCP n'en avait vraiment rien à f... Le service a semble-t-il été correct en J, mes filles ne s'en sont pas plaintes (et l'autrichien non plus a priori).
      On était à chaque fois servi en dernier et zappé à de nombreuses reprises.
      Je ne regrette pourtant pas d'avoir testé la cabine F de WY, celle-ci est vraiment qualitative.
      A bientôt !

  • Comment 531768 by
    Frednyon 2393 Commentaires

    Merci pour ce FR
    je suis surpris qu'il faille se mettre à la place des PNC pour expliquer voire justifier leur attitude lamentable...
    la séquence photos de l'hôtesse et l'absence de pro-activité sont inadmissibles.
    Monique se dit comment en arabe ?
    Je trouve aussi un peu prétentieux de parler de "Suite" pour ce siège. L'écran IFE est d'une taille tout juste moyenne pour un avion récent.
    L'absence de rack à bagages est assez incompréhensible (on est censé voyager avec juste un sac à main ?)
    Difficile de se faire un opinion du coup. Le menu Business semble bien, mais les entrées ne sont pas disponibles (mezze en plus, qui doit pourtant être le plus standard)...
    Bonne carte des vins, mais pas au niveau des meilleures Business du marché.
    Oman Air ne sort pas grandie de ce FR...
    Merci pour le partage

    • Comment 531813 by
      lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

      mais pas au niveau des meilleures Business du marché.

      A part BR je ne vois pas quelles compagnies proposent une meilleure carte des vins ?

    • Comment 532435 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Le terme de suite est utilisé par WY, cela ne me choque pas à partir du moment où l'on peut vraiment créer un espace privatif avec les portes. QR ne se prive pas du terme, bien qu'il n'y ait pas de cloison amovible.
      Carte des vins sans doute pas la meilleure, mais bien au-dessus de nombreuses legacy européennes.
      Je n'ai pas non plus compris l'absence de rack à bagages.
      A bientôt !

  • Comment 531769 by
    pititom GOLD 11065 Commentaires

    Salut Stéphane,

    Belle opportunité, cela valait le coup de demander. Peut être l'équipage s'attendait-il a avoir une cabine vide et que cela a provoqué leur mécontentement et/ou manque de disponibilité ?

    Il existe quelques lignes comme ça qui permettent de profiter d'une meilleure cabine de manière opportuniste.

    Le catering a les quelques zones d'ombre que tu cites, mais sur l'échelle d'une J (car c'était le cas), ça reste vraiment bien.

    Quoi ? Ca te surprend quelqu'un qui fait des photos dans la cabine :) ?

    A+

    • Comment 532437 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Salut Thomas, merci pour le commentaire !

      Peut être l'équipage s'attendait-il a avoir une cabine vide et que cela a provoqué leur mécontentement et/ou manque de disponibilité ?

      Sans doute, mais je n'y suis pour rien, dans ce cas il faut indiquer aux agents au sol de ne pas "vendre" ces places.
      J'ai été un peu déçu par le catering (l'absence de mezze n'est pas normal alors que c'est un classique) mais c'est de bon niveau effectivement.
      Quoi ? Ca te surprend quelqu'un qui fait des photos dans la cabine :) ?

      Des PNC ? oui ! ^^

  • Comment 531773 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8262 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR.
    Uzbekistan, c'était cet été ;-) (FR en retard…) => mais moi je les attends.
    Une belle occasion , et qui ne demande pas n'a pas.
    la cabine est élégante.
    Dommage pour le service, cela gâche quand même sérieusement cette expérience, le chef de cabine en option relâche dans le galley m'a bien fait rire.
    A bientôt

    • Comment 532438 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1191 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire.

      Uzbekistan, c'était cet été ;-) (FR en retard…) => mais moi je les attends.

      Je me dépêche ! ;-)
      le chef de cabine en option relâche dans le galley m'a bien fait rire.

      Moi cela m'a plutôt consterné...
      A bientôt !

  • Comment 531793 by
    Esteban TEAM GOLD 12993 Commentaires

    Merci pour le partage Stéphane,

    Dommage que l'équipage aie été si distant alors que le surclassement gratuit en First (même avec un service J) aurait pu être un grand moment.

    A bientôt !

  • Comment 531951 by
    Tjunior 125 Commentaires

    Bonjour merci pour ce FR
    Le 787 de finnair me semble étre un A350-9

  • Comment 533688 by
    mogoy GOLD 10476 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR.

    No, just for us, the children will travel in business

    Faut pas pousser quand même !

    Sympa ce faux upgrade pour rien du tout. Le vol s’annonce bien.
    Mais quel dommage que le service n'ait pas suivi et que le catering soit si décevant.
    Reste la cave pour relever le tout.

Connectez-vous pour poster un commentaire.