Avis du vol Iberia Express Fuerteventura Island Madrid en classe Affaires

Compagnie Iberia Express
Vol I23907
Classe Affaires
Siege 2A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:25
Décollage 01 Nov 19, 14:10
Arrivée à 01 Nov 19, 17:35
I2   #112 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 48 avis
Marmotte92
Par 569
Publié le 22 décembre 2019

Bonjour à tous,

Après une semaine de vacances en famille fort sympathique à Fuerteventura (court bonus à suivre), le temps du retour a déjà sonné. C'est avec du retard que je vous retrouve donc pour ces 2 derniers FR, cet opus me permettant d'acquérir le statut silver chez FR :-)

Ce FR comporte aussi une exclusivité : le report du seul et unique lounge de l'aéroport de FUE, ouvert quelques semaines auparavant : le Jable. 
 
Si votre mémoire vous fait défaut, ce que je comprendrais parfaitement, voici le rappel du routing :


Routing


Et le court rappel du contexte de réservation des billets :

A un peu plus de 15 jours des vacances de la Toussaint, je me mets à chercher notre destination voyage. Après avoir constaté sur un célèbre site internet d'un voyagiste que des billets d'avion entre Orly et Fuerteventura en business accompagnaient une offre hôtelière, j'ai confirmé sur le site internet de la compagnie que la J était moins chère que l'Y aux dates souhaitées.
Je trouve une offre pour Monsieur, ma fille de 3 ans et moi à 1280€ en J, avec escale à Madrid, à l'aller et au retour, sur Iberia / Iberia Express.

Finalement, la réservation s'est avérée épique : je ne suis pas allée assez vite pour compléter le formulaire de réservation et poser l'option de confirmation en différé, aussi le tarif business promo avait disparu du site et de tout autre site quand j'ai recommencé la réservation !
C'est finalement le lendemain matin que j'ai pu booker, grâce à une connection à une adresse IP espagnole : merci le VPN de Monsieur !!
Les billets au tarif business promo nous attendaient et tout est rentré dans l'ordre !
Plus de peur que de mal au final mais les montagnes russes émotionnelles ;-)      


arrivée à l'aéroport


Nous arrivons à l'aéroport de Fuerteventura à 11h30, pour un vol prévu à 13h45 initialement. C'est très en avance mais nous devions quitter notre maison à 10h00 et malgré un ou 2 arrêts shopping, nous arrivons très tôt sur place.
Nous avons une voiture de location à rendre et tout se passe sans problème et très rapidement : le retour des voitures de location est bien indiqué.


photo img_4177photo img_4178photo img_4179

Il n'y a pas à attendre pour faire l'état des lieux puisque tous les véhicules du loueur sont assurés tous risques. On gare la voiture et on rend les clés, facile !


photo img_4183

L'aérogare se situe de l'autre côté de la route et est toute en longueur.
A gauche les arrivées


photo img_4181

Tout à droite, les départs


photo img_4182

Nous rentrons par les arrivées donc nous traversons tout le hall


photo img_4185-35476photo img_4186

La partie des départs se profile avec cet avion au loin


photo img_4187

Ca y est, nous sommes arrivés !


enregistrement et passage du PIF


photo img_4188

Le FIDS affiche notre vol à l'heure (2è écran) et les comptoirs d'enregistrement Iberia (5-7)


photo img_4189photo img_4190-2

Il n'y a que très peu de monde aux comptoirs, et personne à l'enregistrement en Business


photo img_4191-2-65621

Nous déposons nos 2 grosses valises et une valise cabine. Dans ce sens, si nos bagages ne sont pas tous à l'arrivée, c'est moins grave, d'autant que l'indispensable est avec nous en soute dans la 4è valise ;-)


A noter que nous n'avons pas eu de tag prioritaire dans ce sens.
L'hôtesse était cependant très arrangeante car nous avions un souci de placement dans la cabine. En effet, lors de l'achat des billets il était possible de réserver son siège sur chacun des 4 tronçons de vol, ce que j'ai fait, sauf pour ce vol car il n'y avait que 3 sièges dispo dans la cabine J, tous complètement éclatés. Je ne me rappelle plus exactement la configuration mais c'était comme si il n'y avait plus que le 1C, 2A et 2F. Voyageant avec notre fille de 3 ans, il nous fallait a minima 2 places à côté, d'où le fait que je n'avais pas réservé de siège.
J'ai donc expliqué le souci lors de l'enregistrement et l'hôtesse nous a attribué  très rapidement les sièges 2A, 2C et 2F. 

 Puis direction le PIF en poursuivant la traversée de l'aérogare. 


photo img_4195

Un aquarium et ses poissons colorés attirent les voyageurs sur le chemin.


photo img_4197

De même que les multiples cafés et autres chaînes


photo img_4199

La signalétique pour le PIF est peu claire : nous passons devant cet accès qui est explicitement réservé aux familles avec bébé, personnes à mobilité réduite et aux vols inter-insulaires. Nous cherchons l'accès pour le commun des voyageurs mais finalement nous revenons sur nos pas car tout le monde passe par ici…


photo img_4200-57168

Ceci étant, le passage du PIF est effectué rapidement et nous débouchons dans le duty-free, riche et assez tentant avec des boutiques locales assez sympa et/ou des corners assez spécifiques, comme celui d'aloe vera (plantes, cosmétiques…), qui est LA spécialité de l'île. 


photo img_4202photo img_4203

Après quelques menues dépenses, je me mets en marche pour le lounge et laisse mari et enfant finir leurs achats. Celui-ci se situe à l'écart du terminal, donc je traverse une bonne partie de l'aérogare, grande et lumineuse, clairement dimensionnée pour recevoir des avions entiers de tour operateurs. 
De nombreuses boutiques et restaurants rythment la marche 


photo img_4209-57718

De même que quelques avions pour du spotting


photo img_4204-2photo img_4206-2photo img_4210-2

Un peu de publicité pour le nouveau lounge. A noter qu'il est possible de payer son entrée sur place.


photo img_4208

lounge jable


Le lounge est situé tout au fond du hall d'embarquement, dans une zone complètement déserte. C'est donc en me demandant si je suis dans la bonne direction que je continue à avancer. 


photo img_4211photo img_4212

Finalement, j'ai confirmation que je touche au graal, qui a l'air de se situer au bout du couloir, vers la lumière. Encore un petit effort !


photo img_4213-3

Je me trouve devant une porte tournante mais qui refuse de tourner, ce qui est un peu bête me direz-vous. Je dois ressembler à une poule devant un oeuf car impossible de la débloquer. Je suis donc bloquée devant l'entrée, il commence bien le lounge report !
Je regarde sur la droite et il y a plusieurs boutons. Je comprends que l'on m'ouvrira quand je me serai annoncée. Bigre, le salon est bien gardé et il faut montrer patte blanche.
J'appuie donc sur le bouton…. le mauvais bouton, vous savez, le gros rouge (genre bouton d'alerte), en même temps, on ne voit que lui. Zut, qu'est-ce que j'ai fait / déclenché ? Rien ne se passe donc j'appuie sur le bon bouton (tout petit, genre interphone) et enfin, on m'ouvre !

 De l'autre côté, on arrive dans un lieu beaucoup plus sympathique : une grande terrasse aménagée 


photo img_4234

Mais sans vue, on ne peut pas tout avoir !


photo img_4233

Je traverse la terrasse et trouve une autre porte battante mais qui tourne librement cette fois ! J'entre et 2 cerbères souriants gardent l'entrée du lounge et m'accueillent cordialement. 


photo img_4220

Une petite aire de jeu est aménagée pour les enfants. Bon point pour mademoiselle qui va arriver tout à l'heure ! 


photo img_4215

Je traverse une pièce avec quelques tables et chaises et de la littérature (et les acès aux toilettes derrière les portes en bois)


photo img_4216photo img_4217

Pour arriver dans une petite pièce où 2 personnes sont déjà installées et regardent la télé.


photo img_4218-11802

Le (petit) buffet se situe dans cette partie. A cette heure, le petit déjeuner est encore présent, accompagné de quelques éléments salés typiquement espagnols, charcuterie et fromage.
Notez la machine à café au bout du buffet 


photo img_4221

Côté boissons, il y a quelques bouteilles de vin (rouge posées sur le buffet ci-dessus)
Et un mélange de plein de choses au frais : softs dans le frigo de droite, sandwichs à emporter, yaourts, lait, vins rosé et blanc, bières


photo img_4222

La vaisselle est très jolie je trouve


photo img_4231

Voici ma 1ère sélection avec eau plate


photo img_4225

2 plats chauds sont apportés (tajine de poulet et pâtes aux légumes), voici un aperçu des réchauds


photo img_4230

 et une 2è (petite) sélection


photo img_4227

Les toilettes sont propres et spacieuses


photo img_4224photo img_4223

Une dernière vue du salon avant de partir en porte (la pièce buffet se trouve dans mon dos)


photo img_4219

Les documents de vol


photo img_4232-14956-19240

embarquement


L'embarquement démarre avec un peu de retard, en porte 9, proche du salon. Quand nous arrivons, les groupes 1 et 2 ont déjà embarqué. Nous nous glissons donc dans la file


photo img_4236

Juste après la vérification des pièces d'identité, nous stoppons notre avancée : ça bouchonne ! On attendra 5 grosses minutes pour pouvoir ensuite poursuivre l'embarquement.


photo img_4239-58533

Une petite photo de notre destrier, de loin, pour patienter


photo img_4237-2

La passerelle devient aveugle


photo img_4241-73475

Au bout, instant porte et "stickers"


photo img_4242photo img_4243

Fuselage shot sur vitre sale, désolée


photo img_4244

a bord de EC-LKH (PArque de caberceno)


Nous nous installons au rang 2, et nous occuperons donc les sièges A (moi), B (mademoiselle) et C (Monsieur). Le passager du 2D aura donc la rangée de 3 sièges pour lui tout seul. La cabine business est pleine.
Une vue du siège 2A, archi connu, planche à repasser, donc gage d'un confort moindre. La tétière est siglée


photo img_4245

Le legroom est très bon, c'est toujours ça de pris !


photo img_4246

Vue du dossier du siège 1A avec le mode d'emploi du wifi et du divertissement en vol et une patère


photo img_4247

Pendant que l'embarquement se poursuit, petite vue de mon hublot : il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent


photo img_4248

Littérature complète et gerbibag


photo img_4249

Fiche sécurité recto-verso


photo img_4251photo img_4252

Le magazine de bord spécial Business a été changé (nous sommes le 1er novembre) : il est tout neuf


photo img_4253

Les prises sont opérationnelles dès l'embarquement


photo img_4254

L'embarquement est terminé à 14h04 et on repousse 4 minutes plus tard. C'est rapide, le CDB souhaite garder notre slot de décollage malgré notre léger retard


Bye bye FUE et bye bye petit crabe !


photo img_4259

Les démonstrations de sécurité sont effectuées en espagnol et anglais pendant le roulage, qui sera court. Les prises sont inactivées


Alignement et décollage à 14h16, avec 20 minutes de retard


photo img_4266

Quelques jolies vues de l'île, vue d'en haut


photo img_4267photo img_4270

Vue des Dunes de Corralejo, parc naturel


photo img_4272

Vue de l'île de Lobos (voir bonus)


photo img_4273

La grande île à droite de la photo est Lanzarote : les 2 îles sont très proches


photo img_4277

Une belle vue de Lanzarote…


photo img_4278

… qui est une île volcanique ! Fin de cet intermède photographique


photo img_4280

Je tente une connexion au wifi : c'est un échec


photo img_4281

Quelques minutes plus tard, la boisson d'accueil est proposée: eau ou jus d'orange. Jus d'orange pour moi ! 


photo img_4283

A ce moment là, je demande une couverture pour mademoiselle, qui nous est amenée très gentiment. Dommage qu'à nouveau, l'armement cabine soit au petit bonheur la chance. Pour nous, il s'agissait de 2 oreillers seulement. 

L'hôtesse passe demander à chacun s'il souhaite manger. Affirmatif pour moi et mademoiselle. Monsieur préfère un apéritif mais pas son repas. 
La PNC nous dit que le plat sera des pâtes et  nous demande ce que l'on veut boire: vin blanc pour Monsieur et moi, eau pour mademoiselle. 


En attendant d'être servi, petit tour météo : ciel bleu et moutons blancs au programme


photo img_4285

Les boissons arrivent : on retrouve le Mayor de castilla servi à Momolemomo sur son vol Londres Madrid publié récemment.


photo img_4286

Pas de cacahuètes pour Monsieur mais 2 sachets d'amandes !


photo img_4290

J'en profite pour réessayer de me connecter au wifi. Cette fois, ça se connecte mais je n'arrive pas à ouvrir l'appli….


photo img_4292

Ne désespérons pas, la prochaine fois sera la bonne !


photo img_4294

L'appli est pas mal au premier abord : géolocalisation, infos vol, des films récents, de la musique, une section prévue pour les enfants (que j'ai oublié de prendre en photo)…



Les plateaux arrivent à 15h09 ! Je serai la seule de nous 3 à manger au final car mademoiselle marmotte déjà (la sieste durera tout le vol et elle avait grignoté au salon)


photo img_4299

Le pain est servi chaud à la pince dans un 2è temps. Il est croustillant, vraiment pas mal pour du pain en avion.


photo img_4300

Vous vous rappelez le plateau repas du vol précédent, MAD-FUE, qui était vraiment immangeable ? Je vous le remets pour rappel (et pour comparaison). On voit d'ailleurs bien le trou laissé vacant par l'absence d'entrée…


photo img_3960

Le catering sur ce vol retour n'a donc absolument rien à voir avec l'aller (et c'est tant mieux !). C'était bon et les quantités étaient un peu petites mais le tout reste correct : salade roquette, bleu, poire et noix / raviolis aux champignons / gâteau aux amandes (?) avec spéculos.
Pour la petite histoire, Monsieur se laissera tenter par le dessert de son plateau finalement.  
 Je mange rapidement car j'avais faim. Le débarrassage s'efectue dans la foulée. Je n'ai pas souvenir qu'un thé ou café ait été proposé par la suite.

Mademoiselle marmottant encore, je décide de regarder un film et opte pour "Coeurs ennemis". C'est chouette d'avoir un peu de temps pour soi ! Mais c'est là qu'apparait le souci de l'appli divertissement : à chaque fois que j'éteins mon téléphone, je suis déconnectée de l'appli et je reviens à la page d'accueil, dois resélectionner mon film et rechercher l'endroit où je m'étais arrêtée. Je ne sais pas s'il s'agissait d'un bugg lié à mon compte mais c'était pénible et l'expérience associée n'était pas agréable car frustrante. A revoir donc, ou optimiser ! 


L'instant F-OITN


photo img_4301-2

descente et arrivée à madrid


Quelques photos pendant la fin du vol qui se poursuit tranquillement, et la descente vers Madrid. 



On atterrit à 17h32. S'ensuit un freinage fort, un roulage assez long et on arrive à notre point de stationnement à 17h38, en faux contact.
Un A319 IB croise notre chemin


photo img_4321-2

Nous sommes attendus !


photo img_4327-2

L'instant Danette en Y


photo img_4328

Une dernière vue du siège, de la couverture et du bulkhead


photo img_4329photo img_4330

Le bus nous attend. 


photo img_4331

L'avantage de débarquer au sol est la possibilité de prendre de belles photos 


photo img_4333-70338photo img_4334-69162

Nous sommes au T4, porte 10, il est 17h50.

Direction le salon pour attendre notre prochain vol à destination d'Orly, départ 20h00.


photo img_4335photo img_4336

Je vous remercie pour votre lecture, vos likes et commentaires !
A très bientôt pour la fin, et en attendant, voici un court bonus touristique de Fuerteventura 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Iberia Express

7.8/10
Cabine7.0
Equipage8.5
Divertissements7.5
Restauration8.0

Jable Lounge

8.0/10
Confort8.0
Restauration8.5
Divertissements8.0
Services7.5

Fuerteventura Island - FUE

8.0/10
Fluidité7.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.5

Madrid - MAD

8.1/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.5

Conclusion

Un bon vol avec Iberia Express !
Cabine : dommage que l'armement cabine ait été aussi aléatoire et que les sièges soient fixes, sans possibilité de recline.
Equipage : agréable et sympathique, s'enquérant des rythmes et volontés de chacun afin de personnaliser le service
Divertissements : Super d'avoir une appli de divertissement, plutôt complète et mise à jour régulièrement. Par contre, l'utilisation n'a pas été satisfaisante toutes les fois où j'ai arrêté mon téléphone : impossible de reprendre le film où il s'était arrêté. Perte de temps et frustration pour reprendre la lecture donc.
Restauration : le jour et la nuit avec mon précédent vol Iberia Express, et c'est tant mieux ! Le plateau était qualitatif et à mon goût, bien que les portions étaient un peu légères en entrée et plat. Des menus pourraient être distribués.

FUE : Accès très facile car proche de la capitale, en voiture ou taxi ou bus.
La fluidité pourrait être optimisée notamment le passage du PIF que j'ai trouvé très peu clair, et dommage d'avoir été bloqué dans la passerelle avant le vol.
Gros aéroport dimensionné pour recevoir de nombreux touristes, donc riche en boutiques / restaurants et un lounge vient d'ouvrir récemment.

MAD : Hyper fluide entre la descente de l'avion et l'arrivée au lounge, au T4.

Jable Lounge : Un lounge tout récent, adapté à une clientèle loisir, m'ayant fait une bonne impression au niveau du buffet, où tout était bon, et grâce à sa belle terrasse aménagée. Par contre, il est vraiment très très petit, donc à voir en pleine période touristique car ça risque de coincer un peu. De plus, on sentait que le personnel était attentionné et voulait faire tout son possible pour que l'on passe un bon moment. J'espère que cette attitude va perdurer et qu'elle n'était pas due qu'à l'excitation de l'ouverture.

Sur le même sujet

8 Commentaires

  • Comment 534393 by
    AirOne SILVER 1843 Commentaires

    Merci pour ce FR où cette fois ce n'est pas vous qui avez marmotté ahah. Bon la business en MC en Europe n'est vraiment pas à la hauteur, en dehors de l'espace au niveau des jambes le reste n'est pas du tout attirant en particulier le siège en mode table à repasser comme les autres ... Le repas est déjà bien meilleur que dans l'autre sens, ce qui n'était pas très compliqué vu le désastre ;p
    De belles photos durant le vol et un bonus intéressant en font un bon mélange!

    Merci pour votre FR et à bientôt!

    • Comment 534505 by
      Marmotte92 AUTEUR 124 Commentaires

      Merci pour le commentaire AirOne !
      Je suis bien heureuse que mademoiselle soit une marmotte en puissance, c’est pratique pour les voyages ;-)
      On est d’accord, la J n’envoie pas du rêve. Mais en se rappelant qu’elle était moins chère que l’eco, c’est tout de suite mieux !
      Merci pour les photos et le bonus et à bientôt !

  • Comment 534422 by
    jm² GOLD 142 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Ne vous plaignez jamais du repas, je crois que j'ai eu le pompon sur AF en Business : https://flight-report.com/fr/report/44876/air-france-af1080-paris-cdg-london-lhr#abord

    C'est vrai que l'aller n'était pas terrible.

    • Comment 534509 by
      Marmotte92 AUTEUR 124 Commentaires

      Bonjour et merci pour le commentaire !
      Le plateau repas retour était bon et visuellement plutôt correct pour un vol d’un peu plus de 2h. Ce n'était pas le cas de l’aller, sans entrée de plus. Et surtout, le « plat chaud » était vraiment horrible, à la limite du mangeable, et je ne suis pas difficile.
      On a parfois l’impression que le catering en vol est une loterie. Dommage pour nous quand on tombe sur le mauvais numéro !
      À bientôt pour le dernier segment

  • Comment 534433 by
    Esteban TEAM GOLD 11388 Commentaires

    Merci Sophie pour le partage !

    Le plateau repas du retour est bien plus engageant que celui de l'aller, c'est sans photo !

    A bord, cette cabine en planche à repasser ne fait pas trop business mais ça devient la mode, malheureusement !

    Fuerteventura est vraiment une très belle île que j'ai eu la chance de découvrir il y a une vingtaine d'années, je vois que les paysages n'ont pas changé et ça me donne grande envie d'y retourner mais aussi de faire un tour sur Lanzarote qui a l'air sublime. Merci pour ces superbes photos !

    A bientôt !

    • Comment 534510 by
      Marmotte92 AUTEUR 124 Commentaires

      Merci Stéphan pour le commentaire !
      Le plateau repas était effectivement bien meilleur qu’a L’aller. En même temps, c’est pas trop dur...
      C’est sûr que la J MC n’est pas top niveau cabine avec I2.
      Fuerte a été une bonne découverte et nous a donné envie d’explorer d’autres îles aux Canaries !

  • Comment 534533 by
    Riton75 137 Commentaires

    Merci pour ce F.R...
    ... et pour les belles photos pleines de soleil!!!
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.