Avis du vol Iberia Madrid Guatemala City en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB6341
Classe Economique
Siege 50L
Temps de vol 11:50
Décollage 04 Mar 20, 12:10
Arrivée à 04 Mar 20, 17:00
IB   #73 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 228 avis
Mendes
Par GOLD 1431
Publié le 26 mars 2020

Bonjour à tous et bienvenue dans la suite de cette saga vacances/rapatriement d'une quinzaine de jours au Guatemala.


Après être arrivé tranquillement et à l'heure sur Madrid depuis le T3 à CDG, il nous faut rejoindre le T4S via l'immigration et la navette souterraine.


L'aéroport de MAD est encore bien fréquenté vu le contexte sanitaire actuel : à la date du départ l'Espagne n'était pas encore trop touchée par l'épidémie.


Petit rappel du routing Rock&Roll


Routing

  • IB3743 - Economique - Paris → Madrid - Airbus A320 Passé
  • IB6341 - Economique - Madrid → Guatemala City - Airbus A330-200 Vous etes ici
  • IB6342 - Economique - Guatemala City → Madrid - Airbus A330-200 Non reporté
  • IB3740 - Economique - Madrid → Paris - Airbus A320-200 Non reporté
  • AM563 - Economique - Tapachula → Mexico City - ERJ-190 A venir
  • IB6402 - Economique - Mexico City → Madrid - Airbus A340-600 A venir
  • IB3436 - Economique - Madrid → Paris - Airbus A321 A venir

A peine arrivé au T4S, je me dirige vers le Lounge pour prendre mon petit-déjeuner et me détendre un peu avant un long vol


Neptuno Lounge - T4S Madrid


Le salon est située à l'étage du Terminal et son entrée est très discrète au bout d'un petit couloir : il faut vraiment savoir qu'il est là


photo img_5849

L'accueil est très chaleureux et souriant. Les formalités d'entrée seront expédiées en 2 minutes ce qui est un score honorable.


Sans perdre de temps, je me dirige vers l'espace de restauration parce qu'il commence à faire faim.


photo img_5853

Le petit-déjeuner est dressé jusqu'à 12h30 (heure de l'arrivée des plats chauds pour le déjeuner). Embarquant à midi, je ne pourrai donc pas en profiter malheureusement.


Le contenu des buffets est très complet avec des viennoiseries, des fruits, différents pains et confitures, produits laitiers etc


photo img_5854

Une jarre de jus de fruit frais et une machine à café sont présentes dans un coin


photo img_5852

Dans un large frigo, on retrouve en plus des sandwichs, verrines et différentes boissons softs ou alcoolisées


photo img_5851photo img_5850photo img_5860

Un bar avec un choix impressionnant de vins et spiritueux est présent juste à côté. Bon il encore un peu tôt pour ça…


photo img_5855

Zoom unitaire sur les différentes catégories


photo img_5857photo img_5858photo img_5859

Ma sélection "très équilibrée" pour commencer ce voyage


photo img_5856

Après ce petit-déjeuner, je prends la direction de l'arrière du salon, beaucoup plus calme


photo img_5863

Un second espace de restauration (uniquement boissons et fruits) est présent avec vue sur les portes 


photo img_5862

En se rapprochant des vitres, la vue est sympa pour attendre


photo img_5861

AÉROPORT ADOLFO-SUAREZ BARAJAS - MADRID


Le temps filant rapidement, il est désormais l'heure de rejoindre la porte d'embarquement. A mon arrivée, l'embarquement vient tout juste de commencer par zone.


photo img_5865-81330

Comme j'ai spotté notre avion du jour sur FR24, je sais qu'il est parqué au loin et que nous devrons le rejoindre avec un paxbus.


Juste à côté de notre porte, on trouve un A346 avec l'ancienne livrée IB. On se rend bien compte de l'impressionnante longueur de l'appareil sur cette photo.


photo img_5866

Le paxbus se remplit tout doucement jusqu'à la saturation : nous sommes prêts à rouler 5 bonnes minutes.


photo img_5867-40156

Une fois arrivés au pied de l'avion, nous resterons bloqués entre 10 minutes à bord le temps que la police monte inspecter l'avion. La chaleur de ce début mars commence à se faire sentir dans le bus…


Puis soudain les fauves sont lâchés, tel un salon aéronautique ça fuse dans toutes les directions


photo img_5868-77903

Outre le fait de pouvoir photographier à gogo, l'embarquement par paxbus permet aussi d'accélérer l'embarquement (mais pas toujours) en ouvrant la porte arrière.


photo img_5871-94469

Derrière moi, la foute s'est calmée et mise en rang deux par deux


photo img_5873-49916

Un fuselage-shot pour la route


photo img_5872

Et… l'instant porte bien sûr


photo img_5875

L'avion : A330-200 (EC-MKJ)


Informations sur l'avion
- Immatriculation : EC-MKJ
- Type : Airbus A330-202
- MSN : 1728
- Mise en service : juillet 2016 (3.8 ans)
- Configuration : 19 J (1-2-1) / 269 Y (2-4-2)

Informations sur le vol
- Code : IB6341 
- Durée de vol officielle : 11h50
- Durée de vol effective : 11h38
- Distance : 5.418 nm / 8.719 km
- Altitude de croisière : 37.000ft
- Piste de Départ / Arrivée : 36L / 20


L'accueil à bord est assez quelconque. Je trouve rapidement ma place qui est située très au fond de l'appareil


photo img_5876

Le pitch est vraiment très serré sur cet avion. Heureusement que la personne devant moi ne baissera pas son siège durant le vol, sinon le confort aurait été impossible.


photo img_5878

Le seul avantage est que la majorité des revues et fiches de sécurité ne se situent pas au niveau des genoux


photo img_5879-99272

Coup d’œil rapide sur l'espacement entre les rangées de sièges.


photo img_5880

L'avantage du siège côté hublot est qu'il n'y a pas le boitier IFE au sol contrairement au siège côté allée, ce qui ampute encore plus le confort


photo img_5881

Sur chaque siège est déposé un coussin confortable et une couverture


photo img_5877

L'équipage passe ensuite dans les allées pour distribuer les écouteurs


photo img_5902

A l'extérieur le chargement du fret se poursuit


photo img_5883

Jetons un regard sur la lecture de bord avec d'abord les informations concernant le WiFi


photo img_5882photo img_5884

Le Magazine de Duty-Free et le Magazine standard avec Marrakech mis à l'honneur ce mois-ci


photo img_5885photo img_5886

Et l'on termine par les fiches de sécurité


photo img_5888photo img_5887

L'embarquement est maintenant terminé, l'avion est prêt, nous allons pouvoir repousser. Les consignes de sécurité sont diffusées sur l'IFE


photo img_5889

Le roulage, le décollage et le vol


Le roulage nous prendra une dizaine de minutes pour contourner le terminal et rejoindre la 36L


photo img_5890

Sur les taxiways : du full Airbus


photo img_5891photo img_5892photo img_5893

Après avoir laissé notre prédécesseur prendre son envol, ce sera à notre tour de nous aligner et de prendre de la hauteur


photo img_5894photo img_5895photo img_5896

Un petit virage à gauche plus tard et nous faisons cap sur le Portugal


photo img_5897photo img_5899

Et pour finir, le survol de la ville de Colmenar Viejo


photo img_5900photo img_5901

En faisant un rapide tout sur l'IFE, on constate que le choix des films est assez large (certains étant même proposés en double). L'écran quant à lui est de très bonne résolution et très réactif mais souffre fortement des reflets


photo img_5904

Une vidéo promotionnelle fait également l'éloge de la cabine J, qui il est vrai, à l'air plutôt réussie


photo img_5906

Pour ce qui est du WiFi, il fonctionnera correctement sur ce vol. En tout cas j'arriverai cette fois à accéder à la page de souscription (sans vouloir aller plus loin)


photo img_5903

L'équipage distribuera également le formulaire d'immigration pour le Guatemala ou Salvador suivant la destination finale des pax (il s'agit d'un vol MAD-SAL avec escale technique à GUA)


photo img_5905

Le déjeuner à bord


Pour ce repas, il n'y aura pas de distribution de menu.


La distribution des plateaux repas et des boissons sera faite rapidement, environ 50 minutes après le départ du vol


photo img_5907

Les couverts sont signés aux couleurs d'Iberia


photo img_5908-30120

Mini salade César : salade, poulet, olives, parmesan


photo img_5909

Riz, sauce tomate, steak de bœuf


photo img_5911

Gâteau sec aux fruits rouges


photo img_5912

Autant se le dire tout de suite, la gastronomie n'est pas le point fort d'IB… entre la salade qui commence à noircir au fond et le steak digne d'un fast-food, on ne vole clairement pas haut (façon de parler…)


Au niveau des boissons, le vin ressemblera à tout vin en classe éco : buvable mais avec précaution 


photo img_5910

Pour le coca, c'est la première fois que l'on me distribue une paille (en carton) pour le boire. C'est original mais le principal défaut est que la réaction carton/coca produit une quantité de mousse impressionnante façon geyser à chaque fois que la paille rentre en contact avec le coca : écologique mais pas pratique on va dire


photo img_5913

L'autre gros problème de ce repas aura été le service des PNC. Certes le dynamisme c'est bien : les plateaux ont été rapidement distribués à tout le monde, mais tellement rapidement que j'aurai à peine le temps d'enlever l'opercule du plat chaud qu'ils passeront dans les allées pour distribuer le café. Une fois le passage effectué, ils reviendront directement à la charge pour le refill de café (moins de 2 minutes plus tard)…


Le débarrassage débutera au moment où j’entame mon dessert soit 15 minutes après le début du service. Pour un vol de nuit ok, les gens veulent dormir, mais là il est 15h…


La poursuite du vol


Le vol se poursuit de manière assez mouvementée : de nombreuses turbulences se feront sentir les trois premières heures, nous faisans successivement modifier notre altitude de croisière.


Vers 18h, je décide d'aller faire un tour en cabine pour me dégourdir les jambes. Pas grand monde ne dort dans l'avion


photo img_5915

Un nouvel instant porte de l'intérieur cette fois avec la flamme "Remove Before Flight" toujours insérée, étrange…


photo img_5914

J'irai quérir un PNC occupé sur un magazine pour avoir un café. Visiblement dérangé dans sa passionnante lecture, il traînera des pieds pour me servir sans jamais me jeter un regard. Des sandwichs jambon fromage sont également disponibles au galley arrière


photo img_5916

Pendant ce temps-là, nous approchons des Bahamas avec le survol de Little San Salvador Island et les vues à couper le souffle sur les Bahamas


photo img_5918photo img_5920photo img_5923

Plus loin, les atols de bancs de sable de Little Bells Cay


photo img_5925

Et un air-to-air avec un collègue plus plus bas


photo img_5927

Nous arrivons ensuite au large du West Side National Park des Bahamas toujours


photo img_5930

Avant de pénétrer au-dessus de l'île de Cuba au niveau de Cayo Coco


photo img_5932

La collation à bord


Environ 1h30 avant l'arrivée, le PNC passera à nouveau en coup de vent pour distribuer la collation. A l'instar du sachet AF, la collation se présente ici dans une petite boite cartonnée. 


photo img_5934

Sandwich jambon fromage


photo img_5935photo img_5936

Yaourt abricots


photo img_5937

KitKat et Palmitos


photo img_5938

Le tout accompagné de trolley boissons. Pas de distribution de thé ou café pour ce repas


photo img_5933

Au final, la seconde prestation n'est pas exceptionnelle, surtout pour un vol de 12h. On a plus l'impression qu'ils ont récupéré les produits pouvant être présentés au buffet du galley (kitkat, palmitos, sandwich) qu'un vrai repas chaud.


Ce service s'est effectué conformément au premier : à peine distribué, on commence à débarrasser…


L'approche et l'atterrissage


Pour continuer dans la lignée des PNC non impliqués : aucune vérification de la cabine ne sera effectuée avant l'atterrissage


Nous pénétrons enfin les côtes Guatémaltèques : terminé les atolls, place aux hautes montagnes volcaniques


photo img_5939photo img_5942

L'heure d'arrivée, juste avant le coucher du soleil donne de très belles couleurs sur les fumerolles


photo img_5944photo img_5945

On commence à voir les premières maisons


photo img_5947

La Place de la Constitution avec son Palais de la culture et la Cathédrale Saint-Jacques


photo img_5948

Premier contact avec le trafic très dense de la capitale en heure de pointe


photo img_5950photo img_5951

Le touché sera assez brutal et le freinage intense. Arrivé en bout de piste, lors du demi-tour, on comprend pourquoi : il y a simplement le vide à la fin de l'asphalte donc avec la longueur de piste et le poids de l'avion, on ne rigole pas


photo img_5954

La tour de contrôle qui gère une bonne dizaine de vols par jour


photo img_5956

Durant la remontée de la piste, on croise quelques jets, des avions militaires et des reliques d'un autre temps


photo img_5955photo img_5957photo img_5958

Une fois en porte, pas foule comme voisins hormis deux AV


photo img_5959

Aéroport La Aurora - Guatemala City


Etant tout au fond de l'avion en rangée 50, je mettrai un certain temps pour quitter l'appareil par la 1L


Dernier regard sur notre vol qui repart pour le Salvador d'ici une bonne heure (tous les pax ont du descendre de l'avion)


photo img_5960

Plus loin dans le couloir d'accès à l'immigration, je rencontre une foule très dense qui s'entasse, me rappelant certains transits à JNB


photo img_5961-58051

Il s'agit en fait d'une vérification sanitaire pour le Covid-19 où les pax doivent se mettre en 3 rangées pour une prise de température frontale


photo img_5962-25322

L'atmosphère est légère, pour les pax il s'agit plus d'une attraction pour touristes (bien que l'attente du verdict soit toujours un peu anxiogène). Les agentes sanitaires sont souriantes et assez enjouées : je me mettrai accroupi pour leur faciliter la tâche ce qui aura pour effet de les faire rigoler.


photo img_5963-40073

Ce "barrage filtrant" aura pour effet de lisser la foule à l'immigration : il ne me faudra pas plus de 10 minutes pour me retrouver landside avec ma valise qui m'attendra déjà sur le tapis.


Bonus touristique


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Iberia

6.5/10
Cabine8.0
Equipage4.0
Divertissements9.0
Restauration5.0

Neptuno - 4S

9.0/10
Confort9.0
Restauration9.5
Divertissements8.0
Services9.5

Madrid - MAD

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Guatemala City - GUA

8.5/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Merci à ceux qui m'ont lu !
Un vol mitigé sur IB : la cabine est moderne, l'avion est récent avec un IFE complet et réactif mais le pitch est vraiment trop serré pour 10 heures de vol. Concernant le catering, c'est pour moi insuffisant quantitativement et qualitativement pour un vol de ce type, surtout pour un départ d'Europe.
Le PNC quant à lui a clairement montré qu'il n'avait pas envie de travailler, qu'il fallait rapidement expédier les services pour aller se reposer dans le galley

MAD : transit agréable à Madrid avec tout ce qu'il faut comme commerces. Du monde mais plutôt bien réparti dans cet immense terminal

GUA : l'attente pour le contrôle sanitaire était un peu longue mais aura permis d'accélérer le passage de l'immigration et la récupération des bagages. Pour le reste, rien à dire

Neptuno Lounge : agréable et à l'écart de la foule. L'espace de restauration est bien fournit et régulièrement renouvelé. Les vues sur le tarmac et les LC sont un gros plus.

A très vite pour la suite de cette saga avec cette fois des reports un peu plus originaux de par leur contexte !

Sur le même sujet

28 Commentaires

  • Comment 548251 by
    nicobcn TEAM GOLD 5105 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Un excellent récit très agréable à lire :) Certes Iberia ne fait pas rêver mais à l'énorme avantage du vol direct depuis l'Europe, ce qui est un cas unique il me semble (peut-être US aussi). La pluspart des compagnies proposent 2 escales via leur hub + le Panama ou Mexico.

    Catering ne donnant pas envie, c'est récurrent sur IB.

    Bonus magnifique sur les pas de la dernière saison de Pekin Express :) Cela donne très envie de découvrir ce beau pays qui regorge de merveilles sur une superficie limitée,

    A bientôt !

  • Comment 548265 by
    Aigle_voyageur GOLD 662 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Un vol très moyen sur IB effectivement avec un espace très restreint, un équipage pas très avenant et un catering pas convaincant à part peut-être le plat principal du premier repas...

    Puis soudain les fauves sont lâchés, tel un salon aéronautique ça fuse dans toutes les directions

    Alors que les pleins d'essence sont toujours en cours. J'avoue ne pas être rassuré avec ça...

    L'avantage du siège côté hublot est qu'il n'y a pas le boitier IFE au sol contrairement au siège côté allée, ce qui ampute encore plus le confort

    Confort en moins mais qui contraint à étendre la jambe gauche au beau milieu du couloir pour compenser. Le vrai perdant est celui qui marche dans le couloir.

    Joli bonus du Guatemala.

    A bientôt :)

    • Comment 548980 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      L'embarquement était un peu brouillon oui, mais des "gilets jaunes" sous les ailes surveillaient que l'on ne s'approche pas trop près je pense.
      A bientôt !

  • Comment 548275 by
    lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Le salon a une offre petit déjeuner honorable mais sans plat chaud

    "Heureusement que la personne devant moi ne baissera pas son siège durant le vol, sinon le confort aurait été impossible."
    Effectivement vous avez eu de la chance

    "Pour ce repas, il n'y aura pas de distribution de menu."
    Est-ce qu'il y avait un choix pour le plat chaud ?

    "Riz, sauce tomate, steak de bœuf"
    Il vaut mieux oublier le steak... de boeuf ^^

    " de nombreuses turbulences se feront sentir les trois premières heures,"
    Cela explique peut-être le service expéditif ?

    "A l'instar du sachet AF, la collation se présente ici dans une petite boite cartonnée. "
    Et le contenu junk food en est très proche également : avec le yaourt "bio" pour avoir
    bonne conscience lol

    De superbes vues aériennes tout au long du vol

    Très joli bonus du Guatémala

    On retrouve avec votre récit les habituels défauts d'IB en LC : équipage et catering

    A bientôt pour la suite

    • Comment 548982 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci du commentaire !

      Est-ce qu'il y avait un choix pour le plat chaud ?

      Oui c'était boeuf ou pâtes (des pennes de mémoire) qui avaient l'air plus appétissantes
      Cela explique peut-être le service expéditif ?

      C'était aussi ma première impression mais au vu du reste de la prestation à bord et leur sympathie, j'ai un doute
      A bientôt ;)

  • Comment 548282 by
    Kilmarnock 5284 Commentaires

    Merci pour ce récit !.
    En effet à bord le pitch semble bien réduit.
    Le catering n'envoie pas du rêve... par contre c'est la 1ère fois que je vois un steak haché entier dans un avion lol
    Très beau survol des Bahamas et super bonus guatémaltèque tout coloré !
    A bientôt pour le retour.

  • Comment 548285 by
    lucas330 1445 Commentaires

    Merci pour ce fr.
    C'est top d'avoir un direct depuis l'Europe sur le Guatemala.
    Le pas assez serré, dommage.
    Le catering ne donne pas vraiment envie et la 2ème prestation est très légère.
    Beau bonus.
    A bientôt.

  • Comment 548305 by
    Numero_2 9991 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    La Y n'est vraiment pas une réussite chez IB. Je me demande l'utilité des boîtiers IFE comme les écrans semblent assez récents...

    avec la flamme "Remove Before Flight" toujours insérée, étrange…

    Sans être un grand spécialiste il me semble que la goupille est dans son rangement prévu pour le vol.

    Pour 12h de vol la seconde prestation est light.

    A bientôt.

    • Comment 548988 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Sans être un grand spécialiste il me semble que la goupille est dans son rangement prévu pour le vol.

      En général sur le CC / MC ils sont rangés dans les coffres à bagages mais là j'avais un doute. Je ferai plus attention les prochaines fois pour voir
      A bientôt

  • Comment 548312 by
    AirOne 2328 Commentaires

    Merci pour ce FR et son très beau bonus. Bon là c'est un classique avec IB depuis quelques FR, un équipage pas du tout agréable et qui ne vous laisse même pas le temps de manger un repas qui semble vraiment médiocre. Le steak haché en avion miam ... L'accompagnement semble bien sec de son côté. La deuxième prestation ne vaut pas grand chose non plus. Votre photo du demi-tour de l'avion est vraiment impressionnante.

    À bientôt:

    • Comment 548992 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire
      L'accompagnement n'était pas trop sec ça allait : il avait surement du être beurré un peu je pense.
      L'arrivée était très impressionnante en elle-même, mais une fois arrivés au bout et que l'on voit le vide, c'est quelque chose je vous le confirme.
      A bientôt

  • Comment 548344 by
    raf 163 Commentaires

    Merci pour ce FR,
    Effectivement Iberia dans toute sa splendeur. Équipage exécrable c’est connu. C’est sans doute l’une des compagnies qui proposent la qualité de service la plus de gamme.

  • Comment 548356 by
    scorph SILVER 1236 Commentaires

    Bonjour Mendes et merci pour ce report qui me rappel d'anciens souvenirs, j'avais pris ce vol en 2011 pour visiter le Guatemala (superbe pays vos magnifiques photos bonus nous le montre). A l'époque le vol était opéré en A340-300 sans IFE avec des télé collective et une cabine ... jurassique... toutefois 2 choses n'ont pas changés, le sympathie de l'équipage et la médiocrité du catering ^^.

    Bon vols ! hate de lire le retour

    • Comment 548994 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Je n'ose imaginer le confort à bord à l'époque sur un vol de cette durée... là au-moins le siège et l'IFE étaient de très bonne facture pour passer le temps
      A bientôt !

  • Comment 548363 by
    Esteban TEAM GOLD 12769 Commentaires

    Merci Vincent pour le partage et le superbe bonus qui va avec.

    Effectivement on ne prend pas IB pour son catering, la preuve en est ici encore une fois. Dommage que, en plus, le service soit expédié de cette façon.

    A bientôt !

  • Comment 548391 by
    NelwyN 330 Commentaires

    On dirait la copie conforme du vol que je viens de faire : repas dégueu et équipage pas sympa.

    Super bonus qui me rappelle d’excellent souvenir

  • Comment 548414 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8077 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    Etonnant cet embarquement au large , mais qui est plus agréable qu'une passerelle pour admirer l'avion du jour.

    l'éloge de la cabine J, qui il est vrai, à l'air plutôt réussie

    Je confirme , le siège est très bien, ce sera d'ailleurs mon prochain FR.
    ahh oui le steak haché c'est passable mais cela doit faire le bonheur des enfants.
    Effet waouh avec le survol des Bahamas
    Superbe bonus d'un pays qui me tente énormément, et qui j'espère sera ma prochaine destination en Amérique du Sud.
    A bientôt

    • Comment 549000 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci du comm Valérie,
      Oui je viens de voir passer ton FR et effectivement, la J a l'air sympa (bien que le siège semble étroit)
      Je ne peux que te recommander cette destination incroyable !
      A bientôt ;)

  • Comment 548469 by
    tsow GOLD 1668 Commentaires

    Merci pour ce FR et son magnifique bonus!

    IB confirme sa mauvaise réputation en Y LC, avec un pitch serré et un catering vraiment limite pour 12h de vol (même AF fait mieux sur la seconde prestation, alors que ce n'est déjà pas terrible). Si en plus l'équipage est mauvais, c'est la totale... mais il me semble que beaucoup de FRs pointent la médiocrité (voire pire) des équipages IB sur LC. C'est dommage, car pour moi c'est ce qui fait toute la différence.

    aucune vérification de la cabine ne sera effectuée avant l'atterrissage

    C'est une chose de ne pas être agréable, c'en est une autre de prendre les obligations de sécurité à la légère :(
    Pour le coup ça n'a vraiment pas lieu d'être.

    À bientôt!

    • Comment 549002 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      En prenant IB je savais malheureusement de réputation à quoi m'attendre... Et au final oui, la qualité n'était pas au RDV (quoiqu'un poil meilleure sur mon vol retour)
      A bientôt !

  • Comment 548485 by
    SMilano 1292 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Je ne sais pas pourquoi IB a fait un pitch aussi serré sur les A332 car pour le reste de la flotte, le pitch est dans les standard correct...
    Le survol des Bahamas est à coupé le souffle ! C'est magnifique !!
    La réputation des PNCs IB ne va pas faire monter le niveau avec ce vol...
    Personnellement j'avais eu une bonne expérience sur leur A346 sur MEX ! Dommage que beaucoup de chose soit négative ici... !
    A bientôt :)

    • Comment 549003 by
      Mendes GOLD AUTEUR 271 Commentaires

      Merci pour le commentaire !
      Le pitch est vraiment limite, surtout pour un avion récent...
      Je vous rejoins sur le vol MEX-MAD en 346 qui sera mon vol retour : la qualité s'est nettement améliorée (sachant que l'on part de très bas...)
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.