Avis du vol easyJet Palma De Mallorca Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U21058
Classe Economique
Siege 11A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:55
Décollage 24 Nov 19, 16:30
Arrivée à 24 Nov 19, 18:25
U2   #5 sur 7 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 650 avis
mogoy
Par BRONZE 3976
Publié le 5 juillet 2020

Bonjour à tous et à toutes.


l'introduction


On poursuit le rattrapage du retard des vols d'avant Covid avec un week end soleil / tourisme avec un nouveau voyage vers Palma de Majorque. Cette fois-ci consacré à l'arrière pays.

A nouveau, le réseau de l'agent orange ex EAP est mis à contribution. Un départ le samedi en fin de matinée pour un retour le dimanche en fin d'après midi. Rien que de très classique, un peu plus de demi journée sur place, l'île n'est pas bien grande et l'essentiel sera visité.

Place au routing qui devrait occuper peu de mémoire vive de votre cerveau que je vais m’employer à rendre disponible du mieux que je peux.


Routing


Au programme de ce FR : un nouveau salon en exclusivité à PMI, un équipage inhabituellement soucieux de la Tortuga au point de lui rattraper le coup, cette dernière étant reconnaissante et bois à leur santé !


LE prelude


J'arrive vers 15h30 à l'aéroport, voiture de location rouge rendue au niveau arrivée, direction l'ascenceur pour rejoindre la zone des départs.


photo img_2704

Que voici. Vaste, très vaste, à l'image de cet aéroport régional au trafic très important.
Il faut réaliser que ce n'est pas moins de 29 millions de pax qui sont passés à PMI l'an dernier…
Soit presqu'autant qu'Orly.

En comparaison, le plus grand aéroport fait pâle figure. Mais les locaux ne vont pas s'en plaindre, j'imagine.


photo img_2705

Le PIF et la suite du parcours sont à un niveau au dessus.


photo img_2707

Contrôle de l'accès par portillon. Je me suis enregistré sur l'application easyJet, c'est autant de temps gagné pour moi et d'économie de personnel pour DS.


photo img_2708

Le PIF est passé en deux minutes chrono, ce n'est visiblement pas la grande affluence.
Je n'ai que 12 minutes en théorie à passer au salon et à PMI il faut se méfier des longues distances qui peuvent vous séparer des portes d'embarquement.

Passage obligé par le duty free.


photo img_2709

Un contrôle de porte s'impose.
C65 voilà qui sonne comme très loin :(


photo img_2710

Alors en avant, le but est de rejoindre un salon devant lequel j'étais passé en début d'année mais que je n'avais pas documenté faute de temps.


photo img_2711

Commence la longue marche de Mogoy.
Les rare travellators sont soit en rade, soit en réparation.


photo img_2712

Ou simplement inexistants !


photo img_2713

C'est tellement pénible, que les services comportent tout de même de quoi faire des pauses nicotinées.
Mais je n'ai pas le temps.


photo img_2714

Le lounge report


L'accueil au salon est sympathique, ma carte de magie noire dont ce sera presque l'ultime utilisation m'aura une nouvelle fois bien servi.
La décoration est nettement plus moderne que les traditionnels salon au début du parcours airside.


photo img_2717

Question catering en revanche, on note de frappantes similitudes avec ces même salons. Du mini chaud.


photo img_2722

L'espace travail est en revanche une différence.


photo img_2726

La presse est un peu mieux fournie que lors de mes précédents passages dans ces salons.
Il n'y avait que des revues plus ou moins touristiques.


photo img_2727

Les alcools forts, hors de portée des petits bras.


photo img_2728

Les vins rouge espagnols.


photo img_2729

Et du frais en variétés laitières ou crudités.
Les maki rolls semblent sortir tout droit d'une production industrielle.


photo img_2730

Ma sélection, désolé pour le renversement.
Les pâtes au thon sont une fois de plus trop cuites, à rester sur une plaque chauffante qu'un pauvre pas affamé se laisse convaincre.
Plus correct le ragoût pois chiches au boeuf.


photo img_2732

Et de quoi mettre un air de fête, le Rioja est bien vert et trop acide… Un vin de salon…


photo img_2733

Rien de mieux que du Jamon, le personnel aurait dû mal à le rendre moins bon qu'il n'est à l'origine.


photo img_2734

Je quitte le salon prudemment à l'annonce sur le FIDS de l'embarquement.
Pour une fois, je n'ai qu'une cinquantaine de mètres à parcourir pour me retrouver en porte.
Il y a encore de la marge avant que la Tortuga ne sorte de sa carapace


photo img_2735-47927

A l'extérieur, on a connu des vues plus glorieuses.


photo img_2736

Bref, je dois prendre mon mal en patience et laisse passer les copax.


photo img_2737

Tout en faisant mine de trouver une raison à ne pas me joindre à eux.


photo img_2738

Bientôt la file se résorbe. Un pax me passe derrière, il semble encore plus déterminé que je ne le suis.
Les GP et pax en waitlist sont une vraie plaie pour la bonne exécution du dit Art.
Ici mon ennemi juré avant qu'il ne me passe derrière au dernier instant.


photo img_2739

Surtout lorsque les agents d'embarquement sont au courant de leur situation et vous invitent à montrer un peu plus de dynamisme !
Je suis donc contraint de le laisser derrière moi. Mais, l'absence de garde chiourme entre le comptoir et l'appareil me permet de trouver particulièrement beau cette architecture du début du XXème millénaire. On sent tout l'émoi que l'artiste y a investi dans ce rythme de lumière scandé par la verticalité des murs et adouci par la rondeur du passage d'un espace à l'autre.


photo img_2740

La Tortuga n'est pas née de la dernière pluie. A force de lenteur, le récalcitrant me repasse devant.
Victoire, je serai bien le dernier à pénétrer en cabine.

Notons, que c'est par passerelle que nous arrivons.


photo img_2741

Le flight report


Le passage liminaire.


photo img_2742

Un fuselage shot qui ne risque pas de remporter le prix de la photographie 2020 de FR.com.


photo img_2743

Une fois à bord, je déchante : aucune possibilité en vue.
Je me résouds à mon 11A avec voisin.
Le pas y est meilleur que la moyenne de toute évidence.

Je me demande si le petit exit en rouge y est pour quelque chose ?
L'ironie fut que ce siège m'a été attribué par l'enregistement aléatoire.


photo img_2744

Bingo !
Dans ces cas-là, l'exercice tortuguien relevait plus de l'entraînement que d'un véritable enjeu de reseating sauvage.


photo img_2745

Reste que j'aurais troqué une issue de secours avec voisin avec un hublot standard sans voisin.
Par acquis de conscience - mais surtout par intérêt, je ferai appel à l'un des PNCs afin qu'il puisse m'arranger un reseating sans voisin.
Malheureusement, aucune solution n'est possible !

Ce n'est qu'à cette occasion qu'elle me demandera si j'ai bien lu les consignes spécifiques de l'issue de secours.
Nous n'aurons pas donc de discours spécifique, toujours un peu mécanique sur le sujet.


photo img_2746

Le bout de l'aile.


photo img_2747

Test marathon passé avec succès.


photo img_2748

Et on repousse à 16h21, soit seulement une minute de retard.


photo img_2750

Et là, miracle, croyez-le ou pas. Mais la PNC en question revient pendant le repoussage et m'indique que le 7A correspond à mes rang et titre.
Naturellement, il faudra attendre la croisière avant de bouger.

Une nouvelle technique du bestiaire : le rhinocéros, bousculer les convenances pour faire sa place !


photo img_2754

On décolle à 16h31 et je profite d'une vue sur Palma pendant la prise de cap.


photo img_2762

Une fois autorisé, je perd l'avantage du pas amélioré mais mon fidèle sac à dos a désormais son propre siège !


photo img_2765

La vue plus dégagée qu'en rang 11 est une autre consolation.


photo img_2767

Pas de miracle chez easyJet, pas de recul du dossier.


photo img_2771

Ni d'appuie-têtes réglables.


photo img_2773

Je profit de la vue tant qu'il fait jour.


photo img_2774

Et le bruitomètre me surprend par le niveau élevé. On devait être en cours de grimper ?


photo img_2775

Retour sur le continent, pour les amateurs de devinette, je vous laisse la primeur de trouver ^^!


photo img_2779photo img_2781

Début du service.


photo img_2782

Le temps moutonne.


photo img_2783

Je fais de plus en plus honneur à la carte, surtout lorsque je suis satisfait des conditions de voyage.
Et c'est le cas aujourd'hui, entre mon gain au gratage et mon gain au tirage !


photo img_2784

Salute à cet équipage et à sa sollicitude.


photo img_2785

Je rattrape mon retard légendaire de lecture de FR.


photo img_2786

Entre temps le contre test de bruitomètre me confirme que tout est normal.


photo img_2788

Le service se poursuit avec la parfumerie.


photo img_2790-14933

Marathonage de l'apéritif.


photo img_2791

Avant de me plonger dans une autre sorte de lecture.


photo img_2793

Le vol se poursuit tranquillement, à l'aise jusqu'à l'atterrissage à la coloc.


photo img_2796photo img_2797

L'instant danette.


photo img_2798-92800

Passerelle couverte pour les pax de l'avant.


photo img_2799

Et un dernier regard sur ce 319.


photo img_2800

Il suffit de marcher vers le terminal pour en sortir.


photo img_2802

Où l'on retrouve une décoration de Noël.


photo img_2803

Merci de m'avoir lu, place à la seconde partie du bonus.


Le bonus


On poursuit dans l'arrière pays avec cette belle façade de l'église Sant Miquel à Felitnix.


photo img_2635photo img_2637

Je compte aussi aller voir ce château entraperçu et pas sur le programme initial.


photo img_2639

C'est le château de Santueri.


photo img_2640photo img_2641photo img_2642

Malheureusement, l'accès est fermé.


photo img_2643photo img_2645

On enchaîne sur la ville médiévale de Sineu.



Direction Pollença, et une colline qui surplombe le bourg.


photo img_2657

On y trouve un petit hermitage, ancien mais complètement remodelé.


photo img_2658photo img_2659

Redescendons à pieds (et pas genoux).


photo img_2662

La ville est animée en ce dimanche matin.



Son pont "romain" mais en fait plus récent.


photo img_2669photo img_2670photo img_2672

Puis dernière étape du périple, le sanctuaire de Lluc.


photo img_2675photo img_2676photo img_2677

Et son petit musée avec quelques objets dignes d'intérêt.



Mais aussi, l'exposition d'un peintre du crû à la palette très colorée.


photo img_2697photo img_2698

Merci de m'avoir lu.

Afficher la suite

Verdict

easyJet

7.0/10
Cabine6.0
Equipage10.0
Divertissements6.0
Carte payante6.0

Sala VIP Mediterraneo

7.1/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements7.0
Services7.5

Palma De Mallorca - PMI

6.1/10
Fluidité6.0
Accès7.0
Services6.5
Propreté5.0

Mulhouse / Bâle - EAP

7.2/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

Une fois n'est pas coutume, j'ai de très bonnes raisons d'attribuer une bonne note d'équipage. Surtout à un équipage de low cost qui ont du mal à rivaliser avec les legacy sur ce point. Il n'était pas évident que la PNC fasse l'effort de revenir pour satisfaire à la demande de pur confort d'un pax lambda. J'ai donc apprécié, 10 sur ce point. Pour le reste le vol est du DS classique, rien donc à accentuer.

Notation vol.
Cabine : standard dans le pitch, plutôt en retrait pour les équipement optionnels mais la cabine est propre et bien tenue.
Equipage : comme mentionné, bon équipage, bon esprit.
Divertissement : le mag de bord et son lot habituel, rien qui démarque du standard de l'industrie, ce qui n'est déjà pas si mal pour une compagnie low cost.
Restauration : RAS.

Notation salon.
Confort : aveugle mais à la décoration plus contemporaine. On y restera pas plus que de raison, mais l'endroit reste plaisant et plus flatteur que la concurrence sans âme.
Restauration : du chaud mais pas toujour un hit, j'ai apprécié le jamon pour donner une touche locale.

PMI : grand trop grand, cela donne l'impression d'être un gigantesque BVA car peu équippé.
EAP : RAS

Informations sur la ligne Palma De Mallorca (PMI) Mulhouse / Bâle (EAP)

13 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 557962 by
    nicobcn TEAM GOLD 5945 Commentaires

    Merci Quentin pour ce vol retour !

    PMI ne donne pas envie mais permet d'accueillir un monde fou l'été, il me semble d'ailleurs que c'est le troisième aéroport d'Espagne.

    RAS à bord si ce n'est l'ancienne cabine que je trouve très inconfortable,

    A + !

    • Comment 558039 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Nicolas pour le com’

      Cet aéroport est une vraie exception, totalement dépendant du traffic touristique et en même temps énormissime.

      Ils doivent souffrir en ce moment côté finance.

      easyJet n’est pas inconfortable, pour avoir pris Ryanair le weekend dernier, je dois reconnaitre que c’est bien plus spartiate chez la compagnie à la harpe. Cela dit, les différences sont tenues dans le court courrier européen et en tout cas ne justifient pas vraiment la différence de prix entre compagnie.

      C’est triste et heureux à dire mais les produits court courrier sont devenus des vacilla products.

  • Comment 557980 by
    Kilmarnock SILVER 5588 Commentaires

    Merci pour ce récit Quentin!
    Presque 30 millions de passagers, c'est énorme pour une île aussi "petite". C'est à double tranchant pour les locaux: ça crée de l'emploi, mais en contrepartie certains doivent se sentir asphyxiées par le tourisme de masse. Et un endroit qui est aussi dépendant du tourisme c'est jamais bon en période de crise ^^
    PMI est grand et dispose de très longs couloirs.
    Bel entrainement à la mode tortue ninja, sans les pizzas et les égouts. Sympa de la part de la PNC d'être revenue te voir pour te proposer un meilleur siège sans voisin direct.
    A bientôt!

    • Comment 558040 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Benjamin pour le com’

      Mieux vaut bosser à vendre des glaces à des Allemands ventripotents que gratter la terre pour une misère. Je suis sûr que des Africains seraient d’accord avec moi…Barcelone est juste à côté et montre qu’on peut aussi réussir sous le soleil… En ce sens, le tourisme de masse est à la fois une bénédiction et une malédiction, à chacun de choisir son camp ou de réagir en conséquence. Certains n’ont pas ce luxe…
      Un bon point pour la PNC qui est allé au delà de ce qu’on pouvait en attendre, cela fait plaisir de voir que mm en low cost, les PNC ont le sens du client.

  • Comment 557983 by
    Leadership TEAM GOLD 5230 Commentaires

    Merci pour ce FR, une destination très prisée des allemands mais moins des français.
    LOL pour les micros portions de pâtes du salon.
    Un vol qui fait le job et un petit "GinTo" en fin de journée, il n'y a pas de mal à se faire du bien!
    A+

    • Comment 558041 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Flavien pour le com’

      Les petites portions ne me posent pas problème. Si c’est bon et qu’il y a de l’appro, rien n’empêche de se réserver. Je préfère cela à de la daube servie en auge à roulette (ou pas).

      La Tortuga s’est se montrer reconnaissante en consommant à bord.

  • Comment 557991 by
    lagentsecret 12449 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Mais je n'ai pas le temps."
    Cette lutte contre Chronos semble être le fil rouge du FR

    Un salon qui a le mérite d'exister

    "Reste que j'aurais troqué une issue de secours avec voisin avec un hublot standard sans voisin."
    Carrément méchant, jamais content ^^
    Le prochain fois le seating automatique t'attribuera un siège milieu entre deux poids lourds
    dans un avion complet ;)

    "Une fois autorisé, je perd l'avantage du pas amélioré mais mon fidèle sac à dos a désormais son propre siège !"
    Serait-ce le début d'un regret ? ;)

    Un très bon vol DS n'en déplaise à notre Grinch du site ^^

    A bientôt

    • Comment 558042 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Gilbert pour le com’

      A vrai dire, le voyage en avion pour gratifiant soit-il reste un temps contraint. On peut le mettre à profit de diverses manières mais c’est un temps de moindre qualité que celui à terre où les possibles sont infinis.

      Carrément méchant, jamais content

      Lol, oui. Mais bienveillant in fine.

      Serait-ce le début d'un regret ? ;)

      Non car mon souci est plus la latitude que la longitude.
      Chacun ses priorités !

  • Comment 557995 by
    AirBretzel GOLD 9125 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR.

    29 millions de pax qui sont passés à PMI l'an dernier…

    cela en fait de la claquette chaussette ^^
    12 minutes en théorie à passer au salon

    Et tu as mangé tout ça en si peu de temps ? Chez moi la tortue c'est en mangeant.^^
    Les vins rouge espagnols.

    Le lambrusco fait tâche.
    Abandonner un siège en issue pour un siège sans voisin , il n'y a que les gens de notre taille pour ne pas en souffrir.
    Un très bon équipage c'est possible en LCC, et tant mieux.
    Bonus qui met en valeur une autre facette des Baléares, plus à mon goût (pour l'artiste local c'est certes coloré mais je passe mon tour sur un achat d'un de ses tableaux)
    A bientôt

    • Comment 558043 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Valérie pour le com’

      cela en fait de la claquette chaussette

      Voilà une boutade que j’ignorais ! On en apprend chaque jour !

      Chez moi la tortue c'est en mangeant.^^

      Toujours penser à 39-45, quand nos parents crevaient de faim. Tout ce qui est pris n’est plus à prendre ^^ Il n’est pas dit que nous avions à connaître ce sort de notre vivant…

      Autant j’apprécie le pas amélioré, autant je préfère de pouvoir me délester de mes appendices électroniques sur un siège libre. Il faut bien qu’il y ait des avantages à avoir une taille « normale » !

  • Comment 558149 by
    pititom GOLD 11166 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR !

    On ne s'y attend pas, mais PMI est en effet le troisième aéroport allemand derrière FRA et MUC, non ? Pas encore de hub LH en vue ;) ?

    Pas tout à fait un mogoyage dubaïote, mais un salon appréciable pour une destination tourisme aux portes Schengen. Le côté aveugle m'aurait déplu, mais le reste fait le job.

    Après, du "bon low-cost" pourrait on dire :)

    A+

    • Comment 558188 by
      mogoy BRONZE AUTEUR 10464 Commentaires

      Merci Thomas pour le com.
      Il y avait bien Air Berlin qui annonçait clairement que PMI était un hub. Depuis, plus rien à attendre. Je doute que LH se lance sur ce marché fort peu rémunérateur !
      Tous les salons que je connais à PMI sont aveugles, au moins celui-ci est très éclairé. Cela compense.

      Du low cost certes, mais DS ne m'a jamais trahi sur ces plusieurs mois basés à l'EAP. C'est une compagnie fiable : respect des timings initiaux, pas d'annulations, pas mal de retard en revanche mais pas plus que les autres.

  • Comment 558309 by
    tsow SILVER 1888 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Le salon a PMI a une décoration très moderne; c'est plutôt agréable.

    À bord, pas de Tortuga qui vaille mais c'est un mal pour un bien puisque cela vous permet d'hériter d'un siège en issue de secours, puis d'un siège sans voisin dont vous pourrez profiter en toute légalité^^

    Un Gin Tonic là-dessus: what else?

    Merci également pour ce très joli bonus.

    À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.