Avis du vol Air France Paris Perpignan en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7464
Classe Economique
Siege 14A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 18 Jul 20, 07:25
Arrivée à 18 Jul 20, 08:30
AF   #47 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4487 avis
mogoy
Par GOLD 862
Publié le 26 janvier 2021

l'introduction


Pour une fois, je ne vous propose pas aujourd'hui un vol travel geek.
Certes la période et la destination pourraient totalement le faire entrer dans cette catégorie. Mais, la motivation première de cet aller retour dans la journée n'était ni la bronzette, ni la visite éclair d'un quelconque site d'intérêt.

Non, il s'agissait de remplacer (plutôt compléter) la mogoymobile par la troisième du nom.
Je rappelle à nos plus récents lecteurs, que la seconde est restée à Dubaï lorsque que j'ai quitté les Emirats, il y a plus de trois ans maintenant.

J'ai trouvé un exemplaire du type de véhicule que je recherchais à Perpignan chez un maquignon d'autos. Ni une, ni deux, je me décide d'aller tester le dit véhicule en traversant la France du nord au sud. Le tout au dernier moment.

Evidemment dans ces conditions, cela m'a un peu coûté cher, environ 20 000 miles sans compter les taxes. Mais je n'avais pas le choix.
Pour faire bonne mesure, ce petit tour me permettra d'aller visiter réellement Perpignan pour la première fois. En tout cas, c'était le plan initial.

Place donc au routing qui devrait occuper peu de mémoire vive de votre cerveau que je vais m’employer à rendre disponible du mieux que je peux.


Routing

  • AF7464 - Economique - Paris CDG → Perpignan - Airbus A320 Vous etes ici
  • AF7469 - Economique - Perpignan → Paris CDG - Airbus A320 A venir

Au programme de ce FR : réveil matinal, salon perclus d'avgeek, le bonheur de ne pas louvoyer pour une absence de voisin et la triste réalité du transport en commun à opposer aux déplacements de (vrais) VIPs.


LE prelude


C'est en mogoymobile 1 que j'arrive au PX ce matin. L'heure n'est pas très décente pour un matin de juillet mais je fais l'aller retour dans la journée, et il importe de maximiser la plage horaire utile à destination.


photo dsc08538-51956

Direction le CDGVAL.


photo dsc08539

Les masques sont évidemment de sortie.


photo dsc08540

Rejoignons le T2F.


photo dsc08541photo dsc08542

Difficile de juger de la sous fréquentation de ce terminal à une telle heure. Ni vide, ni plein.


photo dsc08543

Naturellement, le PIF est passé très rapidement.


photo dsc08544

Le FIDS a repris des couleurs depuis le déconfinement.


photo dsc08545

Reste à savoir si le salon sera aussi occupé.


photo dsc08546

Je m'engouffre dans la crypte de cette cathédrale de verre, à la recherche des reliques d'un Saint dont on recherche encore l'existence et par conséquent le nom.


photo dsc08547

L'endroit est aussi désert que dans une vraie crypte. Les shorts et mini jupes y sont tolérées apparemment.


photo dsc08549

Le lounge report


Me voici pour la première fois dans un salon AF depuis l'apparition du Covid.
L'entrée est possible avec les bornes mais les dragonnes sont toujours là. Juste un peu plus masquées mais toujours aussi accueillantes.
Le gel hydro alcoolique est aussi de la partie.

Plus de presse papier, la digitalisation de notre existence s'accélère.


photo dsc08550

Etait-ce bien nécessaire ? Je crains qu'on ne reverra plus l'Humanité en libre service à la fin de la pandémie.


photo dsc08551

Ce qui n'empêche pas ce distributeur et ces bouteilles d'être à la portée du tout venant contaminé…


photo dsc08552

Car il me semble plus prudent de se servir dans les armoires réfrigérées. Moins de contact, moins de risque.


photo dsc08553

Le protocole de service a mis fin au libre service. Voici une évolution qui ne va pas dans le sens de la réduction des coûts !
Certes il faut faire la queue mais à l'aune de l'infantilisation du pax, voilà qui est bienvenu.


photo dsc08555

Pour profiter du salon. Installons nous dans la pointe.
La vue est encore la plus belle (mais pas terrible, malgré tout).

Et c'est dans cet endroit, repaire d'avgeek emplatinés, que je tombe sur deux youtripreportistes.
Capoune me reconnaîtra malgré mon masque bravo à lui ! Accompagné de Thomas et d'un troisième larron, ils sont en goguette pour un week end orgiaque de vols !


photo dsc08556

Après quelques échanges amicaux, me voici prêt à embarquer.
La file skypriority est bien organisée et me permet de ne pas attendre.


photo dsc08557

Andiamo !


photo dsc08558

le flight report


L'accueil très enjoué à bord fait plaisir à entendre.
Je m'installe en 14A, en issue de secours, sans rien débourser.

Qu'il est doux de ne pas jouer au dompteur de chélonien.


photo img_4269

Le reste de la cabine s'installe.


photo dsc08560

Le test marathon est satisfaisant.


photo dsc08561

On a connu aumônière plus propre, mais passons.


photo dsc08562

Car les nouvelles cabines AF en MC ont plus l'air d'une low cost que d'une compagnie porte drapeaux.
Dérisoire ? Certes, si l'on a un voisin accomodant. Mais, dans le cas contraire, les quelques centimètres manquant ne sont que le casus belli d'une quantième guerre des accoudoirs.


photo dsc08564

Dehors, l'été resplendit. *soupir*.


photo dsc08565

On repousse à 7h39. Soit un quart d'heure de retard sur l'horaire.


photo dsc08566

Puis décollage quelques onze minutes après.


photo dsc08568photo dsc08569

La ville lumière.


photo dsc08570

Et sa banlieue industrieuse.


photo dsc08571

Ne me reste qu'à me plonger dans mon retard aussi abyssal de ZE que celui de FR (l'un expliquant l'autre…).


photo dsc08572

Pour moi, le service se résumera à un café offert à mon voisin préféré : l'homme invisible.


photo dsc08573

Le vol se déroule sans problème et ce sont les flots azuréens qui nous annoncent l'atterrissage prochain.


photo dsc08574

Les Pyrénées orientales - pour moi les basses Pyrénées, celles qui trempent dans l'eau !


photo dsc08577

Mais cela reste une belle vision, qui me change bien des mornes plaines isariennes.


photo dsc08579

Nous avons même droit à quelques oiseaux exotiques.


photo dsc08580

En attendant l'atterrissage.


photo dsc08581

Aérofreins déployés.
Remarquons la très disgracieuse tour de contrôle.


photo dsc08582

Les orphelins du covid ont aussi élu domicile en Catalogne française.
Rappelons au passage qu'il n'est de Catalogne que française. Après tout le comté de Barcelone fut français à la fin du premier millénaire.
C'est suffisant pour une annexion…


photo dsc08585

Caserne de pompiers ?


photo dsc08586

Et le clou de roulage : un appareil gouvernemental ?
Sauras-tu expliquer la présence de cet oiseau en ces terres reculées ?
La réponse plus bas.


photo img_4273

On cherche, n'est-ce pas ?


photo dsc08587

Allez, on phosphore, quoi !


photo dsc08588

Eh bien, c'est notre nouveau premier ministre à l'accent bien marqué qui se rend à Prades.


photo dsc08589

L'instant danette fait bien pâle impression en temps de covid.
Merci Mademoiselle de vous attacher à cette tradition si simiesque.


photo dsc08590

La passerelle compatible PMR arrive.


photo dsc08591

Tandis qu'un brésilien sous livrée désormais défunte attend son tour.


photo dsc08592

Ahh, voilà qui est mieux. C'était à désespérer du genre primate.


photo dsc08593

Le débarquement offre une belle vue sur cet aéroport.
Notons l'incongruité de l'arbre en plein apron !


photo dsc08595

Et il y a des palmiers si vous n'êtes pas satisfaits.


photo dsc08596

Tandis que le vol pour LIL avale sa cargaison d'âmes candidates au paradis.


photo dsc08597

La salle bagages. Sans intérêt.


photo dsc08598

Ne reste plus qu'à attendre l'estafette du maquignon.


photo dsc08599

Le bilinguisme, excentricité ou revendication ? Question d'assimilé…


photo dsc08600

Merci de m'avoir lu et place au bonus !


le bonus (premiere partie)


Avant une balade dans la ville, je vous propose une visite rapide du musée Hyacinthe Rigaud.
Parmi les oeuvres les plus remarquables, une sélection.


photo dsc08601photo dsc08602

Le chef d'oeuvre des collections médiévales.
il faut noter le contraste entre l'iconographie archaïsante du panneau et les tentations pré renaissantes de la prédelle.


photo dsc08603photo dsc08604

Et bien sûr l'oeuvre majeur de l'artiste éponyme.


photo dsc08605

Ce petit musée brille par l'éclectisme de ses collections. Sans prétention mais fort agréables et à la muséographie bien léchée.


photo dsc08606photo dsc08607

Merci de m'avoir suivi sur ce mini bonus.

Afficher la suite

Verdict

Air France

7.0/10
Cabine7.0
Equipage8.5
Divertissements6.0
Restauration6.5

Air France Lounge - 2F, F2

7.5/10
Confort7.5
Restauration7.0
Divertissements7.5
Services8.0

Paris - CDG

8.2/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.5

Perpignan - PGF

7.2/10
Fluidité8.5
Accès6.5
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Retrouvailles avec AF. Cela fait du bien après moult déplacements placés sous le signe de la low cost. Le plus jouissif étant de profiter des avantages de voyageur fréquent sans en être réellement un pour la compagnie en question. Le Covid est passé et les ravages sont bien visibles mais sans réellement amoindrir une expériennce passager déjà réduite à sa plus simple expression.

Notation vol :
Cabine : propre et net, dommage que les impératifs de réduction de poids mènent aux même solutions que les low cost. Mais c'est logique.
Equipage : point fort d'AF, on se sent toujours plus à l'aise avec eux qu'avec les plus ou moins triste sires des low costs.
Divertissements : pas de mag de bord, c'est devenu la norme. Mais sur un vol intra européen, qu'espérer ?
Restauration : basique, mais anecdotique si on accès à un salon.

Notation salon :
Confort : inchangé si ce n'est la moindre fréquentation à cette époque, et c'est tant mieux. Le troupeau est décimé et seuls restent les vrais, les purs.
Restauration : la liberté y perd ce que la sécurité y gagne, un beau sujet de sciences po appliqué à l'usage des avgeeks.
Divertissement : plus de presse papier, quel drame ! Quoi de plus rétro, que d'ouvrir un Figaro démesuré sur un siège exiguë de classe éco ^^
Service : pour une fois le Covid a du bon même si la lenteur de l'organisation restreint la consommation.

CDG : l'absence de pax permet de faciliter la tâche de tout le monde...
PGF : petit aéroport efficace, pas glamour pour un sou mais à l'architecture aussi fraîche qu'elle est horizontale.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Perpignan (PGF)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Perpignan (PGF).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 10 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

  • Comment 570444 by
    thierryd 24 Commentaires

    Joli petit reportage avec de très belles couleurs estivales, cela fait du bien....

    Petit commentaire, je suis né dans les Basses-Pyrénées (donc avant 1969) qui s'appellent maintenant les Pyrénées Atlantiques. Endroit où nos belles montagnes se baignent aussi mais dans l'Océan !

    • Comment 570852 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci pour le com !

      j'avais oublié effectivement que le titre de Basses Pyrénées avait été effectivement officiellement utilisé. N'y voir aucune malice.
      Pour moi les Pyrénées Atlantique c'est pareil, et je suis pourtant un quart Béarnais.

  • Comment 570446 by
    WAX 71 Commentaires

    Merci Mogoy, vous lire est toujours un régal quelle que soit la destination, saurons nous si l'automobile vous convint ?

    Car il me semble plus prudent de se servir dans les armoires réfrigérées. Moins de contact, moins de risque.

    Mmmhhh, mais ce virus ne goûte-t-il justement pas le froid ?

    Ca doit faire du bien de revenir au salon, bien fréquenté qui plus est de ce que je crois comprendre.

    La tour de contrôle est en effet bien anodine, ça c'est une idée je vais commencer à collectionner les plus belles ! (enfin... quand je voyagerai...........)

    • Comment 570853 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci pour le com' et le compliment. Cela fait toujours plaisir.

      Le froid aide dans la mesure où il affaiblit les organismes. mais ne pas avoir à toucher les mm surfaces que d'autres personnes est certainement plus important.
      Revenir au salon sans la foule c'est effectivement agréable. Maintenant il n'y a guère de raisons - crêpes mises à part - d'y rester plus que de raison.

  • Comment 570450 by
    jules67500 GOLD 5183 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR !

    Le mogoyage est difficile au salon du 2F... J'ai également pu constater la fin de la presse écrite, c'est bien dommage car AF représente un des plus gros clients des journaux !

    A bord, le café pas bon fera l'affaire pour ce court vol, le Cappuccino est moins mauvais néanmoins (trick de navetteur :p)

    A bientôt :)

    • Comment 570854 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Jules pour le com.

      Je pense surtout aux NMPP (j'ai tapé grève impression journaux dans google pour retrouver l'acronyme, c'est dire) qui vont bien finir par crever un jour ou l'autre.
      Cela dit, c'est vrai qu'ouvrir un journal dans les dents de son voisin faisaient partie des petits plaisirs aériens qui appartiennent au passé.

      Je n'aurais jamais pensé qu'un cappucino aérien fusse meilleur qu'un bête café. Je tâcherai de m'en souvenir.

  • Comment 570455 by
    nicobcn TEAM GOLD 5110 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR sur cette éphémère ligne entre CDG et Perpignan !

    Un vol classique et surtout confortable grâce au siège voisin libre. La collation est symbolique^^

    A bientôt !

    • Comment 570855 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Nico de ton com.
      Tu fais bien de mentionner qu'avec ce FR je tiens une exclue de taille : le vol CDG PGF est une abomination sortie du COVID.
      Cela dit je ne suis pas le premier à l'avoir reporté.

  • Comment 570458 by
    Papoumada GOLD 6081 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR.

    Disparition de l'Humanité par la faute du Covid : prémonitoire?

    Quand FR rencontre YTR : un parfum de conquête du trône d'alu?

    "Les Pyrénées orientales - pour moi les basses Pyrénées, celles qui trempent dans l'eau !" ==> Basses Pyrénées nommaient jadis ce que nous appelons, Pyrénées- Atlantique. Le politiquement correct ne date pas d'aujourd'hui.

    Orphelins du Covid et de Kadhafi : même combat.

    Il n'y a de Catalogne que Catalane^^ : mais si un Catalan préfère parler Occitan que Castillan, je ne suis pas sûr que le Français lui agrée.

    "Sauras-tu expliquer la présence de cet oiseau en ces terres reculées ?" ==> le Seigneur de Prades, Jean Caste X passait par son château?

    Une dévotion à St Christophe avant d'acquérir un véhicule automobile : sage précaution.

    On note le retard catalan sur Florence...

    A bientôt !

    • Comment 570856 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Franck pour le com'.

      On sait tous, que le covid est un complot du grand capital visant à asservir les masses laborieuses et à les priver des joies simples de la vie.

      Quand FR rencontre YTR : un parfum de conquête du trône d'alu?

      Il ne faut jamais fermer la porte aux autres possibilités ^^
      Le politiquement correct ne date pas d'aujourd'hui.

      On ne peut plus d'accord pour le Haut-Pyrénéen que je suis (du moins génétiquement).
      Je ne suis pas sûr que le Français lui agrée.

      Certes, mais la république français en a maté d'autres cf les Bretons, les Corses, les Alsaciens. Autant de peuples allogènes maintenant majoritairement inféodé à la langue d'oïl - et j'en fais partie moi qui n'ait pas une once d'accent du sud-ouest !

      Jean Caste, dixième du nom, allait au devant de ses serfs écouter leur doléances. Quel bon Seigneur et Maître !

      sage précaution.

      Tu franchis souvent les fleuves avec ta voiture, toi ?

      On note le retard catalan sur Florence...

      Retard, retard... encore une préconception du progrès totalement petite bourgeoise !

  • Comment 570485 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8087 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR.
    En effet il est utile d’avoir la Mogoymobile 1 en complément de la numéro 3.
    Allez à Perpignan pour cela, c’est devoir aller là ou est le modèle bien précis qui était recherché.
    Premier salon post Covid, cela n’a pas grandement changé depuis juillet, actuellement.
    mon retard aussi abyssal de ZE que celui de FR => ouf je pensais que ce n’était que sur FR.
    A bientôt.

    • Comment 570857 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Valérie pour le com.

      Ce n'était pas une vaine hypothèse, récemment vérifiée mais pour d'autres raison que la nature du groupe motopropulseur !
      En vérité, le marché en question est assez étroit. Et puis en plein de mois de juillet, sortant du confinement, la voiture était tout autant une raison, qu'un prétexte à vrai dire.
      > ouf je pensais que ce n’était que sur FR.
      gna gna gna !

  • Comment 570495 by
    Ateon GOLD 1133 Commentaires

    Merci Quentin.
    Elle doit être bien belle cette mogoymobile pour justifier un Paris - Perpignan pour un essai - à moins que tu ne veuilles compléter ton flight log ;-)
    Une ligne qui a fait couler de l'encre si je me souviens bien, et promise, comme TLN hélas, aux gémonies du péril vert alias TO.
    J'espère que tu as profité de ton café, car désormais régime sec à l'eau pour tout le monde !
    A bientôt.

    • Comment 570858 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Stéphane pour le com.

      Le flight log est le cadet de mes soucis. En revanche visiter Perpignan m'a toujours un peu taraudé.
      Vu le prix du véhicule, un petit tour en avion n'était que pacotille !

      aux gémonies du péril vert alias TO.

      Je ne suis pas allergique aux low costs, mais la verte ne m'a jamais fait une offre intéressante. Or comme ils opèrent depuis ORY, je ne pense pas que je les prendrai de sitôt, maintenant que je suis un Haut de France méridional !

  • Comment 570502 by
    QuentinNZ 546 Commentaires

    Merci Quentin pour ce report.
    Le vol fait le job au rang 14 et sans voisin.
    A l'époque la boisson pouvait être chaude, de nos jours ce n'est qu'un piètre verre d'eau.
    A bientôt.

  • Comment 570529 by
    Kilmarnock 5290 Commentaires

    Merci pour ce récit Quentin!
    Le retour par la route a du être bien long n'est ce pas? ^^
    C'est cool de revoir cette période estivale de semblant mieux, ça manque quand même.
    Sympa d'avoir choppé le Falcon de Castex à l'arrivée.
    A bientôt!

    • Comment 570860 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Benjamin pour le com.

      En fait, je ne me suis pas décidé sur place. Je voulais tester ce type de véhicule et ensuite prendre une décision. Cela dit il fut envisagé si l'affaire avait été conclu, un acheminement par la route. J'ai trouvé pareil mais bien plus proche de chez moi finalement.

Connectez-vous pour poster un commentaire.