Avis du vol Commemorative Air Force Maricopa County Maricopa County en classe Economique

Vol N145AZ
Classe Economique
Siege 2B
Temps de vol 00:30
Décollage 16 Jan 21, 11:00
Arrivée à 16 Jan 21, 11:30
XX 1 avis
Boair
Par BRONZE 653
Publié le 20 juin 2021

introduction


Bonsoir, 

Après une année bien chargée et plus d'un an d'interruption, je reprends les reports avec ce 50e FR un peu particulier qui est aussi la raison de cette longue attente puisque je voulais quand même marquer le coup avec quelque chose sortant un peu des sentiers battus :) Avec une année 2020 qui a vu le retrait de nombreux avions "intéressants" sur le plan avgeek (747 notamment, mais aussi MD80/MD90/737 CL et j'en passe) et donc beaucoup de mes projets de longue date définitivement tomber à l'eau, il fallait commencer l'année 2021 sur de meilleurs augures donc quoi de mieux que de commencer l'année qu'avec un avion de plus de 74 ans ?

Le pourquoi du comment est assez simple. Fin 2020, de retour aux US après un été en Europe (j'y reviendrais bientôt), je commence a sérieusement m'intéresser à un projet en suspens depuis Mars 2020: voler sur des warbirds. A l'époque, en essayant de trouver les horaires du musée située à deux pas de mon école, je tombe un peu par hasard sur une page "Fly with us", et surprise, j'y découvre un planning ou il est possible de réserver des vols ! Et pas n'importe quels avions puisque le musée opère pas moins de 6 avions: B-17, B-25, C-47 Dakota, C-45/Beech 18, SNJ et Stearman… Et tous accessible à n'importe quel passager. Un vrai paradis pour avgeek possible uniquement aux Etats Unis. Ces avions appartiennent à la Commemorative Air Force (CAF), une association dont l'histoire commence avec l'acquisition d'un P-51 en 1957 par un groupe de vétérans. L'association a ensuite été formée en 1961, et depuis la flotte est passée a plus de 175 avions dont 133 en état de vol et 13 000 membres bénévoles dans plusieurs pays a travers le monde. 
  
Retour au vol, le seul problème pour moi est de réussir à trouver une place puisque tous les avions ne volent pas chaque semaine et les vols se déroulent souvent les Vendredi/Samedi/Dimanche ce qui tombe pendant ma semaine. 
Début Janvier heureusement, je dispose de plusieurs jours off donc je commence à voir quel avion je vais pouvoir faire. Coup de chance, le C-45/Beech 18 vole justement pendant un de ces jours, le vol étant vendu a 80$ pour 30 minutes de vol ce qui à l'époque faisait à peine une soixantaine d'euros et donc de loin l'option la moins onéreuse, parfait pour une première expérience. 

J'essaie donc d'effectuer la réservation en ligne sauf que mauvaise surprise, les cartes européennes ne passent pas… Après avoir failli bloquer ma carte, je contacte le musée en leur expliquant le problème et je tomberais sur le coordinateur des vols qui sera très sympa et m'expliquera qu'ils avaient déjà eu le problème par le passée avec des cartes européennes. Il m'assure que je ne serais pas débité des tentatives précédentes et que je suis bien confirmé pour le vol, je devrais simplement effectuer le paiement au musée le jour du vol directement.        

Petite précision cependant pour les intéressés, les vols ne sont confirmés que 24h avant le départ et ils peuvent donc être annulés en dernière minute (notamment si le nombre minimum de passagers n'est pas atteint). C'est ainsi que la veille du vol j'avais reçu un message du musée m'informant que plusieurs des passagers de mon vol doivent annuler pour cause de maladie et que mon vol serait annulé mais qu'il restait une place sur le vol de 10h. Quelques minutes plus tard heureusement je reçois un second message m'annonçant que finalement une solution a été trouvé et que le vol serait bien maintenu.  

Au passage je tiens à remercier les admins de me laisser exceptionnellement publier ce report qui ne réponds pas vraiment a tous les critères du site donc merci encore.

Place au report !   


Le report


Une bonne heure avant le vol j'arrive au musée qui est a l'angle sud-ouest de l'aéroport de Mesa-Falcon Field. Situé en Arizona au Nord-Est de Phoenix, le terrain a été construit avant guerre mais il a acquis son nom en 1941 quand les alliés ont décidés d'y former les pilotes anglais de la RAF. C'est maintenant principalement un aéroport d'aviation générale avec cependant une usine Boeing produisant des hélicoptères Apaches ainsi que plusieurs écoles d'aviation et quelques jets privés. On a beau être début Janvier, la météo est parfaite dans la région avec un beau ciel bleu  


photo img_4108-2

Je vais directement vers l'accueil du musée ou après une rapide discussion avec un responsable j'effectue le paiement du vol dans la boutique de souvenir. Direction ensuite les hangars afin de remplir un formulaire ou j'accepte les dangers liés au vol sur un avion historique ainsi que quelques contactes en cas d'urgence avant de pouvoir aller voir l'avion. Pour cela on doit d'abord passer par le musée située dans le premier hangar et qui abrite plusieurs belles pièces comme ce Cobra de l'US Army…  


photo img_5292

… ou encore ce TBF Avenger 


photo img_5289

Après avoir traversé un couloir, on arrive dans le 2e hangar qui n'abrite actuellement qu'un seul et unique avion… Mais j'en parlerais plus tard :) 


photo img_4793

Pour le moment, je vais directement au parking ou je peux assister au démarrage du SNJ-5 qui doit opérer plusieurs vols dans la matinée 


photo img_4752

A gauche, 2 des autres avions de la flotte 


photo img_4760

Dont l'objectif du jour qui est justement en train de démarrer pour son premier vol de la journée 


photo img_4764

Pas le temps d'en profiter, après une rapide mise en route il quitte le parking 


photo img_4776

Il passe alors devant nous pour rejoindre les pistes ce qui permet d'avoir une meilleure vue de l'avion de profil 


photo img_4780photo img_4788photo img_4789

En attendant le retour du Beech je pars faire un tour dans le hangar d'ou je viens de sortir et qui abrite le joyau de la collection, un des 5 a 10 derniers B-17 dans le monde encore en état de vol…


photo unadjustednonraw_thumb_3a0

Aujourd'hui cependant aucun vol de prévu, il est en maintenance afin de préparer la saison estivale pendant laquelle il va de meeting en meeting dans tout le pays accompagné du B-25, la chaleur en Arizona ne permettant pas d'opérer durant les mois les plus chauds ou il fait quotidiennement plus de 45°C


photo img_4790

Baptisé Sentimental Journey, c'est un B-17G qui date de Novembre 1944 et qui a terminé dans la flotte de la CAF en 1978. Les billets sont vendus entre 425$ pour les places de mitrailleurs latéraux et plus de 800$ pour la place de bombardier donc malheureusement hors de mon budget pour l'instant 


photo img_4792

Il est entouré d'un cordon de sécurité mais on est libre de déambuler tout autour 


photo img_4795

Zoom sur les moteurs 


photo img_4797

Retour à l'extérieur, les deux avions "actifs" étant en vol, il est possible de se rendre sur le parking donc j'en profite pour aller voir les autres avions de plus près et notamment le C-47, vétéran de plusieurs campagnes en Afrique et en Italie 


photo img_4886

Plein profil qui permet d'apprécier la camo désert, assez unique d'ailleurs puisque de mémoire c'est le seul Dakota que j'ai vu avec ces couleurs. Il est possible d'en visiter l'intérieur mais je garde ça pour une prochaine fois :)  


photo img_4800photo img_4805photo img_4807

Juste derrière on trouve un bell Huey lui aussi en état de vol mais dont les apparitions sont assez rares 


photo img_4806

Un peu plus loin le B-25 qui comme le B-17 était aussi en maintenance mais qui a depuis repris les vols


photo img_5235

Son nose art est dédié à la Corse, base de l'avion lors de la guerre et ou il a effectué 15 missions 


photo img_5238

Derrière le B-25 on peut profiter d'une excellente vue sur les 2 pistes qui ne manquent pas d'activité ce jour la avec pas moins de 8 avions en attente 


photo img_4844

La vraie surprise c'est ce L-39 Albatros appartenant à un opérateur privé 


photo img_4957

En finale, un habitué du terrain, un Beech King Air C90 utilisé pour des évacuations médicale


photo img_4920

Suivi d'un Piper Seminole 


photo img_4829

C'est ensuite le SNJ qui revient de son premier vol du jour en approche parallèle avec un PA-28


photo img_4849photo img_4857-17777

Courte finale avec en fond Red Mountain 


photo img_4870

Retour au parking, après un demi tour il s'arrête devant les hangars


photo img_4884-19048photo img_4888-42530

Pendant ce temps, le Beech 18 est lui aussi de retour mais son approche se termine par une remise des gaz à cause d'un avion bloquant la piste 


photo img_4899photo img_4908

Un tour de piste plus tard, il est à nouveau en final train et volet sortis 


photo img_4909photo img_4916

Sur le parking le ballet continue, à peine le temps de changer de passager et le SNJ repart 


photo img_4919

Ce qui libère la place pour le Beech 18 


photo img_4931photo img_4936

Une fois les moteurs arrêtés, je peux enfin m'approcher de l'avion alors que les passagers du vol précédent font quelques photos 


photo img_4961

L'avion du jour est en fait un C-45 Expeditor, une version militaire de transport de Beech 18 qui toute version confondus a été produit a plus de 9000 exemplaires dont quelques milliers pour l'armée américaine qui l'a utilisé pour presque tout, notamment le transport (C-45) mais aussi la formation des pilotes de bombardiers et des bombardiers eux mêmes avec des versions équipées d'un nez vitré (90% de tous les bombardiers pendant la guerre formés sur ces versions), la reconnaissance et bien d'autres… Coté civil, il a aussi rempli toute sorte de missions, d'avion de ligne à avion d'épandage en passant par le parachutisme, le transport illégale d'arme et bien d'autres… Ce n'est donc pas vraiment un avion si rare que ca puisque il en restait encore plus de 240 aux US récemment mais ca reste une belle prise.  


photo img_4963

De profil, avec derrière le Stearman du musée (lui aussi en état de vol et actif ce jour la) 


photo img_4965

La magnifique double dérive 


photo img_4979

Sous le stabilisateur, on retrouve l'immatriculation de l'appareil ainsi de manière plus inhabituel, d'autres informations dont sa base. D'après ce que j'ai pu trouver, l'avion date de 1946 et n'a en fait jamais connu de service militaire. Il a changé de propriétaire à de nombreuses reprises avant de finir dans la flotte de la CAF en 1993 


photo img_4980

On retrouve aussi comme sur les autres avion du musée un sticker "Commemorative Air Force" Ghost Squadron 


photo img_4981

Zoom sur l'ADF qui a encore ses inscriptions d'époque 


photo img_5228

L'aile et ses marquages USAF 


photo img_4971

Et l'avant 


photo img_4967photo img_4969

Une fois les environs libre de tous passagers, j'en profite pour faire une dernière photo plein profile sans aucune obstruction 


photo img_4974

Après un rapide briefing par le pilote sur les procédures de sécurité on peut finalement embarquer 


photo unadjustednonraw_thumb_3a5

A l'intérieur, la cabine est délicieusement vintage. Voulant m'installer à l'arrière, j'embarque en bon dernier et m'installe sur la 2e et dernière rangée ce qui devrait permettre d'avoir une belle vue sur l'aile ainsi qu'une vue relativement dégagée sur les paysages survolés.  Les deux autres passagers en cabine sont installés (la famille du pilote) et la porte fermée, on est donc prêt au départ 


photo img_4984

Notre avion étant configuré pour seulement 4 sièges contre 6 a 8 pour d'autres versions, niveau pitch rien n'a dire, c'est royal. Vous pouvez aussi remarquer le magnifique plancher en bois 


photo img_5029

Instant F-OITN, on dispose d'un PSU même si c'est dans sa forme la plus basique 


photo img_4985

La vue depuis le hublot est bonne mais pour le moment entre le hangar et le contre jour, difficile d'en profiter 


photo img_4982

A l'arrière, instant porte. La soute est accessible depuis la cabine 


photo unadjustednonraw_thumb_3ae

Dans le cockpit, on retrouve le pilote ainsi qu'un passager en place droite qui à lui payé presque 200$ pour avoir ce siège 


photo img_4988

Le démarrage des moteurs est lancé


photo img_4989

Confirmation visuelle, nos deux Wasp démarrent après avoir craché un peu de fumée et pour l'instant la cabine est assez silencieuse malgré les deux moteurs 


photo img_4990

On quitte le parking sous les yeux des bénévoles du musée jamais bien loin d'un extincteur 


photo img_4991

On croise alors le SNJ-5 qui revient de son 2e vol du jour 


photo img_5001

Runup effectuée, il faut maintenant rouler jusque à l'autre coté de l'aéroport, les pistes en service ayant changée entre temps. Passage devant la tour, décorée d'une des nombreuses photo d'époque ainsi que le FBO ou l'ont retrouve quelques uns des jets privés basés sur l'aéroport 


photo img_5007

Un peu plus loin il y a un mini cimetière qui contient de nombreux S-2 Tracker de la Navy ainsi qu'un Grumman Mallard de la célèbre Chalk's  


photo img_5021photo img_5022

La poignée en cas d'évacuation d'urgence 


photo img_5032

Avec plusieurs avions devant nous, on doit patienter un moment en laissant d'abord passer un premier avion… 


photo img_5027

… puis un second, le jet aperçu plus tôt  


photo img_5045

Il effectue un rapide tour de piste et revient se poser dans la foulée 


photo img_5052

La voie est libre, on peut finalement s'aligner sur la piste 22L après une vingtaine de minutes de roulage 


photo img_5054

Et décollage ! Le niveau sonore est tout de suite beaucoup plus impressionnant, c'est toujours un plaisir d'entendre ces moteurs en étoile :)  


photo img_5059photo img_5067

Sur l'autre piste, un Cessna 172 est en train d'effectuer des tours de piste 


photo img_5072photo img_5073

Plus bas, notre ombre nous accompagne encore quelques instants 


photo img_5076

Long virage vers le Nord-Est en direction des montagnes 


photo img_5078

En tendant le bras je peux pleinement profiter de la vue du coté gauche… 


photo img_5080

… et notamment de Falcon Field bien visible avec en fond Red Moutain 


photo img_5085

De l'autre coté Mesa, avec Gilbert et Chandler qui s'étendent au loin  


photo img_5091

Un peu plus loin encore, l'aéroport de Phoenix-Mesa Gateway et ses trois piste, base d'Allegiant et de plusieurs écoles d'aviation  


photo img_5093

Mais la destination du jour est au nord avec les nombreuses montagnes de la vallée 


photo img_5097

Elles sont atteintes en à peine quelques minutes, le vol étant un vol panoramique, on reste assez bas 


photo img_5101

Le relief devient alors rapidement très accidenté 


photo img_5108photo img_5117

Une fois Saguaro Lac atteint, long virage vers la droite pour pouvoir profiter de la vue 


photo img_5129photo img_5131

En tournant complètement la tête il est même possible de voir une des dérives 


photo img_5132

Deuxième tour, cette fois vers la gauche pour ceux assis de l'autre coté 


photo img_5136

Les paysages sont magnifiques et les hublots permettent de vraiment profiter de la vue 


photo img_5137photo img_5143

A droite on peut apercevoir au loin la ville 


photo img_5150

On continue vers ce pic rocheux qui sera notre point de demi tour 


photo img_5163

On y effectue un virage assez bas, beaucoup plus impressionnant en vrai que sur les photos malheureusement 


photo img_5167photo img_5171

Il est déjà temps de rentrer, on longe maintenant la crête en direction de Phoenix 


photo img_5176

On croise à nouveau le SNJ qui vient de partir de Falcon et qui décidément enchaine les vols ce matin 


photo img_5183

Une fois sortis de la zone montagneuse, début de la descente 


photo img_5186photo img_5191

On survole maintenant les premières maisons avec derrière le Lost Dutchman State Park


photo img_5199photo img_5194photo img_5200

Au loin le signe "Phoenix", construit dans les années 50' par des scouts et qui servait initialement à indiquer la direction de l'aéroport de Phoenix- Sky Harbor aux pilotes, vestige d'une époque ou la navigation était bien différente 


photo img_5202

Les volets sont sortis, on est maintenant au dessus d'un des (trop) nombreux golfs de la ville 


photo img_5204photo img_5207

Courte finale (encore au dessus d'un golf) 


photo img_5209photo img_5214

Et posé en douceur après un vol d'une petite demi-heure 


photo img_5218

On dégage rapidement la piste pour rouler vers le parking, ça fait bizarre de sentir l'avion se baisser à mesure que la vitesse diminue 


photo img_5220photo img_5222

Les hangars de Falcon Warbirds qui opère également plusieurs avions intéressants avec divers Yak ou comme on peut le voir sur la photo un T-28. Je n'ai par contre pas trouvé si il était possible d'y réserver un vol.  


photo img_5224

Mais au lieu du parking, on s'arrête finalement devant… La pompe :) Ici chaque pilote fait son plein 


photo img_5226

C'est donc ici qu'on débarque avant de rejoindre à pieds le musée situé à une centaine de mètres 


photo img_5231

Une fois tous les passagers débarqués, dernière photo du coté gauche sous une lumière parfaite qui conclue en beauté cet excellent vol sur ce magnifique avion 


photo img_5232

Retour au musée, en chemin je croise le pilote du SNJ (qui est français) avec qui je discute un bon moment avant qu'il ne me propose de venir l'aider à refueler l'avion. Comment dire non ? Je saute donc sur le tow truck et retour à la pompe :) 


photo img_5253

Une fois le SNJ en place, je fais le plein du réservoir de droite et ensuite j'en profite pour aller faire un tour dans le cockpit 


photo unadjustednonraw_thumb_3e6

On peut voir que la planche de bord a été modernisée avec ce gris qui n'est pas d'origine mais aussi plusieurs instruments récents 


photo unadjustednonraw_thumb_3e4photo unadjustednonraw_thumb_3e0

Plein terminé et avion ramené dans le hangar, on se dirige vers le Beech 18 désormais garé juste à coté du C-47 pour aller faire un tour dans le cockpit 


photo img_5283

La cabine, cette fois sans passagers


photo img_5279photo img_5277

Et enfin le cockpit, presque dans son jus d'époque à l'exception de quelques instruments récents 


photo img_5275

Le magnifique yoke 


photo img_5265

Derrière on y retrouve les instruments classiques 


photo img_5273

Coté manettes, le pas, les gazs, les cowl flaps et la mixture 


photo img_5269

Et enfin une vue sur l'extérieur avec le moteur n°1 et le Dakota en fond 


photo img_5268

Après à nouveau un long moment à discuter avec le pilote, il est finalement temps de partir. Il faut pour cela repasser par le hangar mais je remarque que le B-17 semble désormais ouvert au public… 


photo img_5286

Et effectivement il est possible de le visiter ! Un vétéran accueille les visiteurs, et leur parle un peu de l'avion. Comme il y avait plusieurs personnes déjà dans le fuselage, je me dirige directement vers le centre de l'avion ou l'on peut voir la soute à bombe et devant le cockpit qui malheureusement n'était pas accessible 


photo unadjustednonraw_thumb_3ea

Qu'importe, il y a déjà pas mal de choses interessantes à voir dans le compartiment radio et ses deux sièges


photo unadjustednonraw_thumb_3ecphoto unadjustednonraw_thumb_3eb

La Safety Card qui ne risque pas de tomber dans un sac 


photo img_3835

En haut, une verrière qui pouvait aussi servir pour le tir avec une mitrailleuse démontable rangée juste derrière 


photo unadjustednonraw_thumb_3eephoto img_3828

La vue sur l'immense aile 


photo img_3834

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, je quitterais finalement le musée vers 14h30 soit presque 5h après mon arrivée après une magnifique journée et la satisfaction d'avoir enfin réussi à voler sur un warbird. 

J'espère que ce report vous aura plu, j'ai 7 autres reports a venir de ces quelques mois aux USA (dont un très intéressant :) ) et plusieurs presque terminés donc a bientôt !  

Afficher la suite

Verdict

Commemorative Air Force

5.0/10
Cabine5.0
Equipage5.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Maricopa County - MSC

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Maricopa County - MSC

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Que dire de plus ? Les notes on assez peu d'importance sur ce type de vol ou au final seul l'expérience compte.

Je voudrais simplement remercier les bénévoles de la Commemorative Air Force qui maintiennent en vol ces avions et permettent aux nombreux Avgeeks d'en profiter plus de 70 ans plus tard. Au vu des nombreuses contraintes liées a l'exploitation de ce type d'avion, notamment pour transporter des passagers, il est difficile de dire combien de temps encore il sera possible de maintenir ce type de vols donc je ne peux que conseiller à chacun d'en profiter tant qu'on peux !

Sur le même sujet

17 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 575032 by
    gkar02300 24 Commentaires

    Juste un mot...MAGNIFIQUE
    Merci beaucoup

  • Comment 575054 by
    BESMRS 2277 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR ô combien atypique...

  • Comment 575058 by
    Tango_Bravo380 GOLD 617 Commentaires

    W.A.O.U.H !

    Merci infiniment pour ce superbe FR, niveau avgeekeries, je crois que l’on a atteint le sommet ! :-)

    Je ne savais même pas qu’il était possible de voler dans des avions datants de la WWII. Voilà qui me donne envie d’un séjour aux US et je suis certains que quelques amis avgeeks présents sur ce site m’accompagneraient !

    J’ai déjà hâte de lire les prochains qui pourront paraître.

    À bientôt ;-)

    • Comment 575128 by
      Boair BRONZE AUTEUR 695 Commentaires

      Merci :)
      Les Etats Unis regorgent de ce genre de pépites, il faut juste savoir chercher mais je ne peux que conseiller un séjour Avgeek ! La Commemorative Air Force est en tout cas une bonne option pour commencer, je ne peux que conseiller d'aller faire un tour sur leur site.
      A bientôt alors pour la suite (pas forcément toujours aussi intéressantes malheureusement, quoique un des vol au moins devrait l'être ^^)

  • Comment 575077 by
    AirBretzel GOLD 9552 Commentaires

    Merci Adrian pour ce splendide moment de rêve.
    C'est une expérience unique et quelle chance de l'avoir faite.
    A bientôt

  • Comment 575090 by
    LUCKY LUKE 2782 Commentaires

    Au risque de répéter les superlatifs déjà utilisés plus haut, je ne vois pas comment qualifier ce FR et cette expérience, à part "magnifique", "super" et "bravo".
    Les USA regorgent de ce genre de possibilités dès lors que l'on se donne la peine "d'aller les chercher" car c'est une opportunité inouïe de voler de nos jours dans ces avions d'un autre temps. Comme cela est souligné dans ce récit, ce sont surtout les bénévoles grâce à qui cela reste possible qui se donnent du mal et qu'il convient de saluer ici. La visite du hangar et du tarmac où stationnent d'autres reliques vient agrémenter la découverte.
    Perso, ma seule expérience en Beech 18 remonte au siècle précédent entre Adélaide et Kangaroo Island, c'est sire si le temps passe vite.
    C'est un avion qui a eu à la fois une carrière militaire, telle que symbolisée ici par "Commemorative Air Force" mais aussi civile.
    A bientôt pour la suite.

    • Comment 575130 by
      Boair BRONZE AUTEUR 695 Commentaires

      Merci beaucoup pour le commentaire, de la part de l'expert dans la discipline j'apprécie tout particulièrement.
      Comme vous le dites, il y finalement tellement de possibilités, il faut juste pouvoir les dénicher ce qui n'est malheureusement pas toujours évident, preuve en est ce vol ou il a fallu que je croise un des avions en vol pour découvrir l'association.

      Perso, ma seule expérience en Beech 18 remonte au siècle précédent entre Adélaide et Kangaroo Island, c'est sire si le temps passe vite.

      Une belle prise ! J'aurais beaucoup aimé pouvoir emprunter un tel avion sur une ligne commerciale.
      A bientôt !

  • Comment 575093 by
    Mathieu82 BRONZE 479 Commentaires

    Super merci pour ce voyage dans le temps. Juste magnifique.

  • Comment 575105 by
    Esteban TEAM GOLD 15924 Commentaires

    Merci mille fois Adrian pour le partage de ce vol tout à fait exceptionnel.

    Tout simplement fantastique. J'avais croisé une fois un Beech 18 à FAI et j'ai été super intrigué par cet appareil. Ravi de le voir sous toutes ses coutures !!

    A bientôt !

  • Comment 575118 by
    Kilmarnock SILVER 5737 Commentaires

    GRANDIOSE!!! Tout simplement. Que ce soit l'avion en lui même ou les paysages survolés.
    Il n'y a vraiment qu'aux US pour vivre ce genre d'expérience. Bravo d'avoir tenté le coup et d'avoir bien su te renseigner à l'avance :)
    Marrant de retrouver un avion avec la représention de la Corse en plein milieu de l'Arizona haha
    200$ pour être assis dans le cockpit? Franchement, c'est pas cher je trouve, ça vaut le coup ^^
    Merci beaucoup pour ce récit hors du commun et à bientôt Adrian!

    • Comment 575178 by
      Boair BRONZE AUTEUR 695 Commentaires

      Merci beaucoup Benjamin pour le commentaire !

      Marrant de retrouver un avion avec la représention de la Corse en plein milieu de l'Arizona haha

      Je m'étais dis la même chose ^^
      200$ pour être assis dans le cockpit? Franchement, c'est pas cher je trouve, ça vaut le coup ^^

      J'y ai réfléchis, mais ayant déjà bien fréquenté la région dans le cockpit d'un avion j'ai préféré garder ces $$$ pour d'autres projets mais je suis d'accord, c'est une bonne affaire, surtout que je viens de vérifier c'était en fait 160$ !
      A bientôt !

  • Comment 575204 by
    aymericgav 18 Commentaires

    MAGNIFIQUE ! Je suis sur flight-report prenium là où ?? Merci pour le partage !

Connectez-vous pour poster un commentaire.