Avis du vol Air France Paris Geneva en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1142
Classe Economique
Siege 09A
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:15
Décollage 28 Oct 19, 15:00
Arrivée à 28 Oct 19, 16:15
AF   #26 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 6043 avis
F-OITN
Par GOLD 611
Publié le 30 mai 2021

Après l’Équateur, on continue le rattrapage de l'année 2019 (je fais pire que Gaston Lagaffe avec son courrier en retard !)


nouveau statut !


Grâce à mes nombreux vols moyen et long-courriers en 2019, j'ai fini par atteindre mon premier statut : FB Silver. Un statut fort pratique pour emporter des bagages à prix mini, ainsi que pour bénéficier du parcours prioritaire au T2F. Mais le plus indéniable à mes yeux est la pré-réservation gratuite de sièges sur le réseau AF CC/MC qui m'évite désormais de me réveiller en pleine nuit à H-30h pour bloquer LE siège hublot indispensable !

Et en cette Toussaint 2020, je vais pouvoir profiter d'un déplacement pro pour inaugurer ce nouveau sésame.
Enfin… A vrai dire, j'ai utilisé le prétexte du déplacement pro pour m'offrir un routing pas très commun, mais Ô combien sympathique !
En effet, j'organise avec une de mes collègues un stage musical dans un petit village au-dessus d’Évian.

Pour s'y rendre, la solution la plus simple reste la voiture. Très sympa, mais je connais bien le trajet.. Et puis ça ne vole pas !

Alors, pourquoi pas le train via Bellegarde et Annemasse ? Sympa également… Mais ça ne vole toujours pas !

Dans ce cas… Un petit Paris-Genève de derrière les fagots, suivi d'un acheminement terrestre vers Annemasse puis Thonon ? Là, ça se rapproche ! Mais il manque un petit truc pour que ce soit parfait !

Et si je remplace le transfert terrestre par un transfert maritime entre Lausanne et Évian ? Banco !

Quand au choix des horaires de vol, en plus de m'assurer de la faisabilité de mes post/pré-acheminements, je privilégie d'emblée les vols assurés en A318, mon petit chouchou de la flotte MC.


Routing


DIrection roissy



Place aux photos ! C'est en RER direct que je gagnerai la terre d'envol.


photo 20191028_130123


Comme il se doit, en arrivant à la gare CDG2, je me dirige vers le bandit manchot pour y récupérer mon BP…


photo 20191028_132847-28769


Bon, celui-là, ce sera pour le post-acheminement !


photo 20191028_133034


Arrêt bandit manchot n°2


photo 20191028_133254


Là, c'est déjà plus sympa ! Double impression car cette fois-ci, j'ai une valise à enregistrer.


photo 20191028_133507


Petit coup d’œil au FIDS nouvelle génération.


photo 20191028_133129photo 20191028_133137


Direction le 2F !


photo 20191028_133755photo 20191028_134008-47323


Instant FIDS bis. Pas de retard, parfait !


photo 20191028_134407


Je teste mes premiers privilèges de nanti en allant m'enregistrer en zone Skypriority. Malheureusement, le parcours prioritaire s'arrête là, et c'est une longue queue qui m'attend pour passer le PIF, avec peu de postes ouverts (la tradition quoi !)


photo 20191028_134750-46322

airside…



Un peu de patience et quelques rayons X plus tard, me voici airside.


photo 20191028_135737


Un petit peu de spotting au passage, ça ne fait pas de mal !
Ici, un 737-800 KLM (toujours pas pris KLM, va falloir y remédier)


photo dsc_0068


A319 AF


photo dsc_0070


Un bel A340-300 Air Mauritius :)


photo dsc_0073


Cette verrière… Quelle beauté ! Je ne m'en lasserai jamais.


photo 20191028_135857


Le coin fast-food pour passagers fortunés.


photo 20191028_135920-70007


Pour ma part, ma nourriture préférée, c'est par ici !


photo 20191028_140025


Mon babybus est déjà en porte. Il s'agit du F-GUGO, premier vol en 2006.


photo dsc_0075


Tiens ? Un ancêtre !


photo 20191028_141635


Spotting bis en bout de jetée avec ce 787-9


photo dsc_0080


737-800 Travel Service, disparue depuis.


photo dsc_0085

embarquement



Tout est fin prêt pour l'embarquement par zone. Toujours un peu exigu en fin de jetée.


photo 20191028_140104-12379


Autorisation d'embarquement accordée ! J'adore cet instant, lorsque plus rien ne nous sépare de notre futur oiseau mécanique, qui plus est dans une passerelle vitrée.


photo 20191028_143638


Spéciale dédicace ;)


photo 20191028_143723


Fuselage shot avec une issue.


photo 20191028_143729

à bord



Il est vrai que si j'ai choisi délibérément de voler en A318, ce n'est pas pour sa cabine et ses non regrettés sièges Recaro !


photo 20191028_144105-99226


Au moins, le pitch est correct.


photo 20191028_143931


Siège validé par Houk !


photo dsc_0184


Pour les amateurs (bientôt vintage).


photo 20191028_143941photo 20191028_143947photo 20191028_143949


Le magazine du mois. La page Seychelles me rappellera de bons souvenirs (principalement nocturnes et aéroportuaires !)


photo 20191028_144001


La flotte du moment, avec les regrettés A380, A340, ATR 72 et E145 :(


photo 20191028_144042


Tiens, un petit frère !


photo 20191028_144053


Instant bibi, on est parés mon capitaine !


photo 20191028_144157


Enfin parés… On va quand même laisser passer cette beauté !


photo dsc_0093


A380 dans le lointain… Faut qu'il tienne encore un peu, histoire que je ne loupe pas définitivement.


photo dsc_0097


On repousse à l'heure.


photo dsc_0100


Concentré d'Air France et de Joon. Depuis, cela s'est un petit peu clairsemé malheureusement.


photo dsc_0101


El Al qui joue à cache-cache (777 ou 767, je ne sais pas trop).


photo dsc_0115


Belle époque, quand il y avait du monde !


photo dsc_0118


Petit Embraer Phenom d'Air Hamburg.


photo dsc_0119


Quelques dérives sympathiques, avec cet A321 Royal Jordanian au dernier plan. Par contre, je ne connais pas celle bleu clair/blanc juste derrière.


photo dsc_0124

décollage !



On s'aligne en 08 gauche…


photo 20191028_151217


Et c'est partit !


photo 20191028_151319photo 20191028_151323photo 20191028_151327


Avec un peu de son, c'est mieux !



photo 20191028_151536


Aérodrome de Coulommiers-Mouroux. Dans le coin, il n'y a pas que du fromage. Il y a aussi du planeur !


photo dsc_0131

en croisière



Enfin en croisière… Elle sera de 5min, vol court oblige !
Les nuages seront bien denses et long à traverser, mais malgré tout, ça ne secouera que fort peu.


photo dsc_0141

service



Ah ! Cette époque où l'on pouvait manger sur un vol d'une heure ! Aujourd'hui, ce sera du Kouign-amann, servit par de très aimables et souriants PNC.


photo 20191028_152344


Accompagné par un petit rouge sans prétention.


photo 20191028_152859


Signé !


photo 20191028_152926

la descente brumeuse



A peine là-haut, et on redescend (snif)


photo 20191028_153304photo 20191028_153906


Le franchissement du Jura est quelque peu délicat. Quand on sait ce qu'on a sous les fesses, vaut mieux bien surveiller les altitudes limites locales.
Sitôt les derniers obstacles franchis, on sort à fond les spoilers pour rejoindre au plus court le Localizer de la piste 23.


photo dsc_0144


On sortira du plafond en dernier virage au-dessus du Lac Léman. Haut loin,  les premières pentes du Chablais où se cache ma destination finale.


photo dsc_0146photo dsc_0147


Le Salève est comme nous, en "entre-deux"


photo dsc_0150


Encore un petit coup de spoilers, cette fois-ci pour freiner, histoire de sortir les 3 crans de volets et le train avant la limite des 1000 pieds stabilisés.


photo dsc_0153


Le lac est limpide, trahissant l'absence de vent au sol.


photo dsc_0154photo dsc_0158


Courte finale…


photo dsc_0162


Posés !


photo dsc_0165


Bien humide par ici.


photo dsc_0169


Pour revivre les 4 dernières minutes du vol avec le joli chant des CFM56, c'est par ici :



genève



Petit coup d'oeil au 737-200 bien vintage des pompiers.


photo dsc_0171


Pas mal d'Easyjet Suisse, un A220 Swiss et un 777 Ethiopian.


photo dsc_0172


PNC, dernier virage


photo dsc_0176photo dsc_0179


Pas de doute, on est au bon endroit !


photo dsc_0181


On ne peut éviter l'inévitable instant Danette.


photo 20191028_160028-63219


Fuselage shot, version suisse.


photo 20191028_160927


Par ce que bon… Le secteur France est toujours aussi nul pour cela !


photo 20191028_161030


Complexité douanière de cet aéroport binational, les bagages du secteur France passent d'abord par la douane française. Faut pas se louper, la valise ne passe qu'une fois. Après, ce sera au tour de la douane suisse.


photo 20191028_161205


Comme je transite par la Suisse, pas besoin d'attente dans le hall d'attente bétonné et glauque français. Je vais donc direct en zone suisse.


photo 20191028_161549


C'est quand même mieux ici !


photo 20191028_161654photo 20191028_161826

de genève à lausanne



Après avoir récupéré mon bagage sans trop de retard, direction la gare de l'aéroport.


photo 20191028_162518


Je déteste toujours autant cette gare souterraine et oppressante. Heureusement, mon Intercity pour Lausanne est déjà là.


photo 20191028_164208


Une bonne (et pas vieille) rame tractée, pas des plus confortable mais elle sera ponctuelle.


photo 20191028_164222

singing in the rain in lausanne



Arrivée à Lausanne où il pleut des cordes.


photo 20191028_175841


Pour se rendre de la gare ferroviaire au terminal maritime, on peut prendre le métro ou y aller à pied (20min en descente). Malgré la pluie, et comme j'ai du temps devant moi, je choisis d'affronter la douche.


photo 20191028_180656


Petite visite nocturne, fraiche et humide !


photo 20191028_181059

de lausanne à évian par le lac



J'arriverai bien trempé au port. Mon navire en provenance de Thonon est en vue. La photo ne rend pas hommage au superbes reflets dans l'eau.


photo 20191028_181418


Allez matelots, levons l'ancre !


photo dsc_0187photo dsc_0194


Malgré la pluie, l'atmosphère est plutôt magique, entre les reflets perturbés par notre sillage, les nuages qui flirtent avec les hauteurs de la ville, le doux roulis de notre bâteau et le ronronnement du moteur.


photo dsc_0196photo dsc_0197


La traversée durera environ une demi-heure. Bien trop court encore une fois ! Bye bye Lausanne !


photo dsc_0199


La France est proche.


photo dsc_0201


Entrée toute douce dans le port d’Évian


photo dsc_0205


Petit bonus depuis notre village…


photo dsc_0207


…avec vue plongeante sur le Léman.


photo dsc_0227


Merci pour votre lecture !

A très bientôt pour la suite !

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.1/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Paris - CDG

8.0/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Geneva - GVA

9.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

--- AF ---
Un très bon vol dans les standards pré-covid avec le service habituel quelque peu minimaliste, mais néanmoins bien présent !
Un siège avec hublot, un magazine de bord. Pour un vol d'à peine 1h, c'est amplement suffisant !

--- CDG ---
Accès rapide en RER pour cette fois.
Trop peu de postes ouverts pour le PIF, le plus gros point noir de cet aéroport.

--- GVA ---
Le secteur france est vraiment peu avenant, vieillot, étroit, voire même glauque. Rien à voir avec la partie suisse.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Geneva (GVA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 69 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Geneva (GVA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 9 minutes.

  Plus d'informations

11 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 574267 by
    AirBretzel GOLD 11188 Commentaires
    Merci Cyrille pour ce FR.
    Avion-train-bateau voilà un combo amusant et plus intéressant qu'un trajet en voiture.
    On apprécie cette première étape de Silver.
    Aujourd'hui, ce sera du Kouign-amann => le choc est rude avec la prestation actuelle.
    A bientôt
    • Comment 574397 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1967 Commentaires
      Merci Valérie :)
      voilà un combo amusant

      En effet, et en plus c'était plus rapide que de transiter par Annemasse. Il ne fallait pas s'en priver !
      le choc est rude avec la prestation actuelle

      Hélas... Et j'ai bien peur que cela ne revienne pas avant longtemps.
      A bientôt !
  • Comment 574312 by
    nicobcn TEAM GOLD 7438 Commentaires
    Merci Cyrille pour ce FR !

    Un vol classique sur AF avant Covid. L'A318 est un module que j'apprécie aussi :)

    J'imagine que tu es au courant, mais les billets suisses sont moins chers sur le site des CFF grâce aux billets degriffés^^

    A bientôt !
    • Comment 574398 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1967 Commentaires
      Merci Nicolas :)
      L'A318 est un module que j'apprécie aussi

      Il est vraiment sympa ! Son seul défaut par rapport aux 319/20/21 est qu'avec sa petite taille, on ressent beaucoup plus les secousses sur le tarmac lorsqu'on est à l'avant.
      les billets suisses sont moins chers sur le site des CFF grâce aux billets degriffés

      J'ai en effet commis l'erreur de ne pas prendre de billets sur le site de l'opérateur directement. Parfois, la carte jeune peut apporter des réductions sur d'autres réseaux en Europe, mais ce n'était pas le cas ici.
      A bientôt !
  • Comment 574317 by
    BESMRS 2399 Commentaires
    Merci pour le FR 😊

    Grave erreur de prendre un CIV (Billet international) à la SNCF, cff.ch est ton ami 😊
    (En plus cela t’aurait permis d’avoir accès aux tarifs réduits interne et donc d’avoir un billet à partir de CHF 9,60 et tu aurais un billet unique !).

    Nota : CIV[87], signifie Billet CIV émis par la SNCF en France (Le code UIC de la France/SNCF est 87). Pour l’IATA 057, c’est AF… L’UIC est au rail ce que l’IATA est aux bus qui volent (pour simplifier)…

    En plus ton billet n’était pas valable : tu partais de Genève aéroport et non de Genève CFF.
    Même si tu peux récupérer un billet gratuit en salle de livraison de bagages, la jointure n’est normalement pas possible avec un CIV sauf aux points frontière (or le point frontière c’est la gare fictive de « La Plaine – Frontière [F-87/CH-85] – pK 152.345 »).

    Ton train a été rénové, il est approche la trentaine 😊 A priori ce sont des Bpm construites entre 1989 et 1995… et qui ont même assuré des TER en France et des EC (vers Bruxelles et l’Italie notamment).


    Le métro ne t’aurait pas dépaysé : c’est le même que sur la 1 ou la 14 à Paris 😊
    • Comment 574348 by
      nicobcn TEAM GOLD 7438 Commentaires
      Grave erreur de prendre un CIV (Billet international) à la SNCF, cff.ch est ton ami 😊

      Sauf il y a quelques années quand les cartes de réductions SNCF étaient valables sur les trajets Suisses :) Cela permettait de bénéficier de billets full flex moins chers que via CFF.ch.
    • Comment 574399 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1967 Commentaires
      Merci beaucoup Didier :)
      Grave erreur de prendre un CIV (Billet international) à la SNCF, cff.ch est ton ami

      Comme l'a dit Nicolas, il y a quelques années, on pouvait bénéficier des avantages de la carte jeune sur certains réseaux en Europe. Mais en 2019, c'était terminé et je ne le savais pas. Et je n'avais pas eu l'idée de regarder sur le site de la CFF, gourde que je n'ai plus jamais effectuée après.
      CIV[87], signifie Billet CIV émis par la SNCF en France (Le code UIC de la France/SNCF est 87). Pour l’IATA 057, c’est AF

      Merci pour ces très intéressantes précisions !
      tu partais de Genève aéroport et non de Genève CFF

      Autre belle gourde de ma part, je ne devais pas être bien réveillé au moment de réserver !
      Même si tu peux récupérer un billet gratuit en salle de livraison de bagages, la jointure n’est normalement pas possible avec un CIV

      Je n'avais même pas tenté cette resquille, persuadé que mon billet partait bien de Genève-Aéroport :')
      Ton train a été rénové, il est approche la trentaine 😊 A priori ce sont des Bpm construites entre 1989 et 1995

      Merci pour ces infos ! J'avais jamais réussi à retrouver le type exact de ces voitures.
      Le métro ne t’aurait pas dépaysé : c’est le même que sur la 1 ou la 14 à Paris

      C'est bien pour cela que je ne l'ai pas pris ^^
      A bientôt !
  • Comment 574329 by
    Michelg TEAM GOLD 4029 Commentaires
    Peu après avoir commencé la lecture, je me suis dit "Tiens, il y a plein de vols programmés et le Terminal 1 à réouvert" mais non, erreur c'était avant...
    Avec du monde dans les aéroports, un service à bord et pleins de gens le visage à l'air et aussi plein d'avions qui ne revoleront plus.
    Planche à repasser nationale mais Houk à l'air d'apprécier, c'est l'essentiel.
    Belle prise de LFPK Coulommiers Voisins dont on distingue les deux grandes pistes datant de la WW2.
    Arrivée sous la pluie et ambiance humide pour la fin du voyage.
    Ce n'est pas simple les aéroports binationaux.
    Merci pour le partage Cyrille et à bientôt.
    • Comment 574400 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1967 Commentaires
      Merci beaucoup Michel :)
      Tiens, il y a plein de vols programmés et le Terminal 1 à réouvert

      Pardon pour ce faux espoir ! J'espère que notre bon vieux Camembert finira par ouvrir à nouveau ses portes...
      pleins de gens le visage à l'air et aussi plein d'avions qui ne revoleront plus

      Je crois que c'est ce qui me manque le plus dans tout cela.
      Houk à l'air d'apprécier, c'est l'essentiel

      Il n'est pas bien difficile en même temps !
      Ce n'est pas simple les aéroports binationaux

      Surtout maintenant en temps de crise sanitaire ! (on l'a bien vu avec les récents FR depuis EAP).
      A bientôt !
  • Comment 574340 by
    DeltaMike23 271 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    j'apprécie également l'A318, le"Babybus" qui a été très utilisé en ces temps de disette aérienne...

    j'aime beaucoup également la "cathédrale" du 2F, une belle réussite mais les embarquements sont quelque peu chaotiques parfois.

    C'est un 777 d'El Al. On reconnait (en agrandissant la photo), l'APU caractéristique du triple 7. Fin 2019, le dernier 767 avaient déjà été retiré de la flotte d'El Al depuis presque une année, remplacé par le 787 (15 exemplaires).

    RÉPONDRE
    • Comment 574401 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1967 Commentaires
      Merci beaucoup !
      qui a été très utilisé en ces temps de disette aérienne

      Au moins, il sera utilisé à fond jusqu'à l'arrivée des A220 !
      les embarquements sont quelque peu chaotiques parfois

      Surtout en fin de jetée quand 2 vols embarquent en même temps. Mais ce n'est pas aussi gênant qu'avec les Satellites du T1 et leurs salles d'embarquement saturées quand plusieurs gros porteurs partent simultanément.
      On reconnait (en agrandissant la photo), l'APU caractéristique du triple 7. Fin 2019, le dernier 767 avaient déjà été retiré de la flotte d'El Al depuis presque une année, remplacé par le 787

      Merci pour ces infos !
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.