Avis du vol Corsair International Marseille St Denis en classe Economique

Compagnie Corsair International
Vol SS636
Classe Economique
Siege 38H
Temps de vol 10:20
Décollage 20 Jul 21, 18:12
Arrivée à 21 Jul 21, 06:32
SS   #13 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 157 avis
massiliensis
Par 6753
Publié le 27 juillet 2021

Rien de plus simple que de rejoindre l'île de La Réunion depuis Marseille. Depuis l'été 2021, Corsair s'est ajouté à Air Austral pour effectuer la liaison. Le billet est certes plus cher qu'en faisant escale à Orly (Air France ou French Bee) mais la facilité vaut de l'or, surtout lorsqu'on voyage avec un bébé. Voilà pourquoi j'ai choisi de payer 300 € de plus (2 adultes + 1 bébé sans siège) pour un vol direct Marseille - Saint-Denis plutôt que de gagner Paris pour rejoindre La Réunion. Bien mal m'en a pris. Parmi les centaines de vols effectués au cours de mon existence, celui-ci s'est avéré être le plus cauchemardesque.


J'arrive le 21/07 à 19h à l'aéroport Marseille-Provence, pensant naïvement boucler cette formalité qu'est la dizaine d'heures de vol nocturne avant de retrouver ma famille à La Réunion. Le très récent A330-900 de Corsair immatriculé F-HRNB doit décoller à 22h05 pour atterrir le lendemain à 11h00 à Saint-Denis. Un vol à-priori tranquille dans un appareil aux standards de confort les plus récents. Mais un petit bug rencontré quelques jours auparavant aurait pu me mettre la puce à l'oreille. En effet, en m'enregistrant sur le site de Corsair, je suis surpris de recevoir des cartes d'embarquement et étiquettes bagages autorisant ma compagne et moi à embarquer une valise en soute chacun. J'avais pourtant réservé un billet éco+ sans aucun bagage enregistré. Au téléphone (outrageusement surtaxé 8€ pour 20 minutes d'attente), le service client Corsair m'indique qu'il s'agit d'une erreur informatique et que si je me présente au comptoir, ces bagages me seront facturés… Circonspect, je décide tout de même de tenter le coup à l'aéroport et…. bingo ! Mes bagages en soute involontairement offerts sont acceptés sans le moindre doute de l'hôtesse. Merci Corsair, mais je préfère tout de même lorsque les choses sont carrées. Si j'avais su, j'aurais emporté davantage de choses dans mes valises, notamment des affaires pour mon bébé… J'avais en effet prévu des valises cabines au cas où les bagages auraient été refusés.



Si j'avais su… je serai surtout resté chez moi ! Et oui, quelques minutes après la fin de l'embarquement, le capitaine annonce que ne nous pourrons pas décoller ce soir. Il explique qu'un pneu a été endommagé et qu'il ne peut pas être réparé ce soir à Marseille. Point. Ce sera la seule et unique prise de parole du chef. Il faut attendre de longues minutes avant d'obtenir quelques informations parcellaires du personnel de bord, pour la plupart resté très patient et pro tout au long des péripéties. Certains stewards précisent qu'un cargo doit emmener un pneu neuf sur Marseille dans la nuit pour une réparation le lendemain matin, une hôtesse nous explique ensuite qu'on ne peut pas être débarqués immédiatement. C'est vrai…. nous patientons finalement un peu plus de 3 heures dans l'avion pour 2 raisons invoquées. La première est qu'un "passager qui a faim est ingérable" (le diner nous a été servi a bord) et l'autre que "le personnel au sol n'est pas disponible" selon les PNC. Notre vol est quasi-plein (20 places libres selon l'hôtesse au dépose bagage), blindé de familles avec enfants qui s'impatientent, les bébés pleurent (dont le mien), les passagers incommodés par une climatisation insuffisante…



Aux alentours de minuit, nous sommes enfin autorisés à débarquer. Le personnel de bord s'occupe d'abord des UM puis des mineurs seuls avant de demander aux voyageurs en provenance de Lyon de débarquer en premier. Il faut savoir que ce vol Marseille - La Réunion n'est en réalité que le tronçon central d'une longue route partant de Lyon et aboutissant à Dzaoudzi (Mayotte) en passant donc par Marseille et Saint-Denis. Sous l'exaspération, aucun passager ne respecte évidemment la consigne. Peu importe, tout le monde se retrouve en salle de réception des bagages. Ceux qui le veulent peuvent récupérer leurs bagages en soute. Le cas inverse, ils sont stockés dans un coin sur place pour le vol du lendemain. Problème : l'information n'est pas diffusée à voix haute. Aucune info n'est d'ailleurs annoncée publiquement aux 300 passagers présents dans la salle. C'est l'anarchie.

Pour tenter de savoir ce qu'il en est, il faut hélas harceler les 5 malheureuses hôtesses du prestataire au sol (Alyzia pour Corsair). A quelle heure faut-il revenir demain ? Comment faire pour rejoindre les hôtels réservés par Corsair ? Impossible d'avoir des informations sûres et non-contradictoires au final car ils ne savent rien pour l'instant… Certaines familles déménagent à la Réunion et voyagent avec leurs animaux en soute. Elles sont particulièrement inquiètes de ne pas savoir comment ils devront les récupérer et être logés dans des hôtels adaptés. Les carrousels sont saturés par les bagages des passagers ayant choisi de ne pas les prendre. Problème : les autres bagages ne peuvent pas arriver sur le tapis tant que les premiers ne sont pas récupérés. Je me décide alors de déposer manuellement ces bagages au sol pour que les miens arrivent enfin (je préfère les avoir avec moi). C'est un bordel sans nom.

Je passerai les innombrables colères de passagers, les hôtesses débordées à deux doigts du burnout… les stewards qui renoncent et préfèrent lancer des "faites ce que vous voulez, allez ou vous voulez" aux passagers qui cherchent à savoir ou prendre les navettes pour gagner les hôtels…. Je parviens finalement à un hôtel réservé par Corsair aux Pennes-Mirabeau à 3h30 du matin, après avoir forcé le passage (mon bébé était épuisé) et embarqué au hasard dans une des navettes qui attendait devant l'aéroport.



Ça n'est qu'autour de 4h du matin que je reçois un email et sms de Corsair indiquant que le vol est reporté au lendemain (en fait aujourd'hui…) à 17h. Je m'endors enfin, avant de me réveiller à 6h30, bébé oblige. Un courte sieste nocturne, un réveil qui pique… toujours pas de rougail saucisse ni de sable fin…. Le petit déjeuner est évidemment offert à l'hôtel. La réceptionniste nous indique qu'il faudra être prêt à 12h devant l'hôtel, un car réservé par Corsair nous mènera à l'aéroport à 12h15. C'est assez tôt pour un vol décollant à 17h. La compagnie aurait pu nous laisser nous reposer davantage… Le déjeuner à l'aéroport est offert par Corsair, qui nous remet un bon-repas (après une longue file d'attente au guichet Alyzia). Ce bon est à échanger contre un repas d'une valeur maximale de 11€ (par passager) à la Brioche Dorée de la zone publique. Évidemment, il y a de nouveau une très longue queue à effectuer…

Nous re-déposons les bagages à l'enregistrement, re-passons les contrôles de sécurité et la police aux frontières… Après quelques heures à poireauter en salle d'embarquement, l'heure du décollage approche mais semble ne toujours pas vouloir réellement arriver. Il est 17h et l'embarquement n'a pas commencé (nous étions censé décoller à cette heure-là…). Les passagers n'ont plus aucune patience et s'énervent naturellement… car à cet instant et sans ces déboires nous aurions déjà tous les pieds en éventail à La Réunion depuis un bon moment. Le personnel au sol justifie ce retard par le catering, qui a mis plus de temps que prévu car il n'était pas censé être chargé à Marseille (il est réalisé à Lyon sur cette ligne en temps normal). Au terme d'un embarquement express, nous décollons finalement à 18h12, soit avec un retard total de près de 20 heures !



Peu avant le décollage, une hôtesse a eu la gentillesse de déplacer la passagère assise à notre rangée côté hublot (pour rappel, nous voyageons à 2 adultes + 1 bébé sur 2 sièges seulement). Nous bénéficions donc d'un très bienvenu siège libre pour asseoir et coucher la progéniture. Sans celui-ci, le voyage aurait été bien plus atroce. D'autant que je mesure 1,91 m et que je n'avait pas la possibilité d'étendre mes genoux en restant droit. 1 heure après le décollage, un dîner nous est servi. Je n'ai pas pu le prendre en photo mais il s'agissait d'un poulet aux pignons assez bon accompagné de crackers, pain, fromage et d'un dessert dont je ne me souviens pas. Étonnamment, tous les repas étaient estampillés "casher parvé" et copieusement protégés par plusieurs épaisseurs de film plastique.
Mon bébé bénéficie d'une pochette avec petits pots (hélas pas adaptés à son âge) et divers accessoires d'hygiène.



Sur l'IFE, l'offre multimédia n'est pas exceptionnelle. Il y a une petite cinquantaine de films et séries et la plupart ne sont pas de mon goût (ou déjà vues). Je consulte donc exclusivement les informations de vol fournies par FlightPath3D. L'outil n'est vraiment pas terrible malgré une esthétique soignée. En effet, les données d'altitude, de vitesse et le temps de vol restant avant l'arrivée ne se mettent à jour qu'un fois toutes les demi-heures voire qu'une fois par heure à certains moments…. De plus, il manque des infos importantes comme la distance parcourue et celle restante, sans parler de l'heure locale d'arrivée qui est totalement erronée… Bref cet outil ne vaut pas grand chose. Seule la carte de localisation de l'appareil est pertinente.



La nuit tombée, la cabine passe en mode sombre. La pleine lune éclaire la mer de nuages, l'ambiance est magnifique. De légères turbulences accompagnent le vol dès le Soudan jusqu'à la pointe de Madagascar. Nous sommes réveillés un peu avant le début de descente pour le petit-déjeuner. Il est servi dans une boite en carton, elle aussi cachetée "casher parvé" pour tous les passagers éco. Le contenu est basique mais correct. Après l'avoir dégusté, il ne nous reste plus qu'à patienter quelques dizaines de minutes avant de contempler les côtes réunionnaises. Elles se profilent enfin après un calvaire de 30 heures ! C'est un grand bonheur. Nous préparons désormais les procédures d’indemnisation.



Afficher la suite

Verdict

Corsair International

5.8/10
Cabine6.0
Equipage6.0
Divertissements5.0
Restauration6.0

Marseille - MRS

7.0/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté7.0

St Denis - RUN

6.2/10
Fluidité6.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Voilà comment un simple pneu endommagé a transformé un banal Marseille - Réunion en calvaire aéroportuaire d'une trentaine d'heures. Corsair a très mal géré la diffusion de l'information à ses passagers (silence radio du capitaine et du personnel, pêche aux infos nécessaire pour ne pas rester dans le flou total, infos erronées, inexactes ou contradictoires annoncées). La compagnie nous a de plus forcé à rester à bord pendant de longues heures alors que nous aurions préféré être débarqués dès l'annonce de l'incident. Aucune priorité aux familles avec enfants et bébés n'a été appliquée. Les étranges consignes (lyonnais prioritaires...) n'ont pas été respectées par les passagers, c'était premier arrivé premier servi et c'est bien dommage. Zéro pointé à Corsair pour son organisation et manifestement l'absence totale de protocole de crise adapté à ce cas de figure.

Informations sur la ligne Marseille (MRS) St Denis (RUN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Marseille (MRS) → St Denis (RUN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Austral avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

23 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 576991 by
    DeltaMike23 233 Commentaires

    merci pour ce FR !

    quelle aventure à ne jamais revivre...

    Trouver une solution pour loger à la dernière minute plus de 300 passagers sur les environs de l'aéroport et les transporter jusqu'à cet hébergement, c'est surement la raison qui vous a fait rester dans l'avion, plusieurs heures durant.

    j'espère que les vacances ont pu bien commencer, malgré ce voyage dantesque.

    Quelle compensation financière est prévue pour votre famille ?

    Je vous souhaite un bel été.

    PS : Parvé dans les règles alimentaires du "casher", signifie neutre. Donc un produit ne contenant ni lait et ni viande, puisque il est interdit de les mélanger.
    Donc très bizarre cette indication, sachant que l'on vous a servi du poulet et du fromage ;).

    Corsair a du récupérer à l'arrache pour son catering de dernière minute, un stock de différents portions en casher et les a surement mélanger peut être avec d'autres produits. Les produits KSML sont en général assez corrects pour des menus spéciaux.

  • Comment 576998 by
    Frostyjeff GOLD 224 Commentaires

    WoW ! Quelle aventure.
    J.imagine la difficulté supplémentaire avec un bébé. déjà, en temps normal, ce n’est pas aisé. un bébé en berceau « ca peut aller »mais un petit de 18 mois, lui il veut bouger ! Bref tous les parents flyer compatiront.
    Chapeau pour avoir gardé suffisamment de zen permettant d avoir ici le retour d’une telle expérience via votre FR.
    Pour avoir vécu cela (pbme technique empêchant un vol LC de partir), la petite anarchie que vous décrivez me paraît identique à ce que j ai vécu avec AF et il y a plusieurs année de ca. C’est le coup de pas de bol quand ça vous tombe dessus et je crains que ce soit un peu la fatalité qui l’emporte à chaque fois.
    Pour la communication dans une telle situation, 5 personnes qui doivent gérer une situation de crise face a 300 ( même nourries) c’est impossible que cela soit fluide (sauf peut être en Asie ?).
    L’essentiel en tous cas c’est d’avoir atteint la destination et j’espère que vous profiterez d.un beau séjour que pour retour, cela sera bien plus serein.

  • Comment 577007 by
    ChrisB GOLD 1689 Commentaires

    Oui effectivement zero pour Corsair et je vous trouve bien genereux avec eux au niveau de vos notes..

    • Comment 577058 by
      Mathieu82 BRONZE 479 Commentaires

      Idem. Car même si on fait abstraction du retard (énorme), la prestation n'est pas terrible.
      Vous avez pu vous faire indemniser au moins ?
      Bonnes vacances.
      Et le pire dans tous ça, c'est qu'on aurait pu vous dire, vos tests PCR sont périmés... Vous devez les refaire !

  • Comment 577012 by
    Esteban TEAM GOLD 15957 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage et pour cette aventure.

    Je comprends que gérer une annulation de vol avec 300 personnes puisse être compliqué, mais il y a quand même un gros point noir : le temps. Entre l'annonce de l'annulation et le débarquement, si j'ai bien suivi il y avait au moins 4H30 de temps, les équipes au sol avaient largement le temps d'anticiper et de régler toute la logistique. La pagaille après le débarquement n'est plus justifiée.

    Le repas casher (ou presque) sent effectivement une nouvelle fois le souk mal organisé avec, je le pense, des plats pris un peu ici et là dans le stock du catering. Les repas casher ayant la plus longue conservation on sent qu'ils ont été pris "par défaut".

    Il en a fallu bien du courage à vous et aux nombreuses familles avec des bébés ou des enfants en bas âge.

    A bientôt !

  • Comment 577027 by
    merian87 22 Commentaires

    Bonjour,
    600 euros d'indemnisation sur le segment il me semble par CORSAIR. Il va vous falloir être patient. Ces compagnies qui desservent et ont l'exclusivité de nos outre-mer sont vraiment mal préparés en cas de difficulté et j'imagine parfaitement la situation l'ayant déjà vécu.
    Perso, j'ai 4 dossiersen cours avec UU emmenés au tribunal après avoir traité avec le médiateur qui ne répond plus saturé déjà avant la pandémie ; l'efficacité de notre administration depuis les réformes commencés il y a 30 ans...
    Toujours payer ses billets avec une VISA PREMIER voire 2, dans votre cas c'était 400 euros ou 800 à deux cartes à dépenser immédiatement....

    • Comment 577040 by
      pititom GOLD 11228 Commentaires

      Le problème de saturation est aussi imputable aux compagnies aériennes qui se font tirer l'oreille. Le problème, c'est que si elles jouent le jeu et indemnise le passager à hauteur de 600€, ça leur coûte 600€. Si elles font les sourds, que vous partez engorger le médiateur d'abord (où elles ne vont pas se déplacer) puis que vous engorgez ensuite le TGI, elles sont condamnées et ça leur coûte....600€ !! Pourquoi paieraient-elles ? Si c'était 600€ d'indemnité au moment de la réclamation et 15.000€ si ordonné par le tribunal, je crois que les compagnies deviendraient honnêtes et les tribunaux pourraient s'occuper de choses plus sérieuses....

      • Comment 577059 by
        Mathieu82 BRONZE 479 Commentaires

        Bien d'accord. 600€ direct ou 10 fois cette somme via le tribunal. Là, 80 ou 90 % des gens abandonneront et donc c'est gagné !
        Je confirme, le médiateur ne sert à rien. Sur mes deux demandes, j'ai eu des réponses à côté de la plaque (ma demande). Et qui n'ont donné lieu à rien. Bref.

        • Comment 577227 by
          merian87 22 Commentaires

          Hello,

          Perso, mon avocate payé par ma protection juridique a demandé plus. A suivre en septembre .... Confirmé pour le médiateur, au début, il rendait une décision de justice désormais on se demande ...comme tout d'ailleurs, notre ministre de la justice mis en examen mais ceci est une autre histoire et on sort des avions...

  • Comment 577030 by
    Sebooye BRONZE 136 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Quel dommage de commencer les vacances sur cette note. Ce genre d'événements mal géré par une compagnie et c'est tout de suite le voyageur qui trinque.
    J'espère que vous serez vite dédommagés
    Difficile du coup de juger objectivement les prestations qui sont servies par la suite...
    A très vite pour votre retour !

  • Comment 577041 by
    pititom GOLD 11228 Commentaires

    Merci pour ce FR en mode galère.

    Beaucoup d'amateurisme de la part de la compagnie. Vous savez comment ils ont géré ceux qui avaient des tests PCR valides au premier embarquement et dépassés au second ?

    Merci et bonnes vacances :)

  • Comment 577075 by
    runlau 21 Commentaires

    Sur le vol reporté, tu étais toujours en ECO+ ou reporté en classe ECO standard ?
    Le ptich me parait bien faible pour de l'ECO+.

    • Comment 577232 by
      massiliensis AUTEUR 104 Commentaires

      Non j'ai jamais parlé d'éco premium

      • Comment 577564 by
        Patou974 417 Commentaires

        Bonjour,
        Je trouve quand même que la notation est sévère sur la cabine, les divertissements et repas à bord car ça n'a rien à voir avec la galère que vous avez enduré malheureusement.
        Notation sévère car Corsair a pour la première fois investi simultanément dans des avions neufs et parmi les plus modernes et des cabines totalement nouvelles et aussi parmi les plus modernes... moi qui voyage sur Corsair depuis ses débuts, j'ai pu voir l'évolution car auparavant Corsair était toujours à la traîne.
        Pour en revenir à vos sièges, je doute fort vu l'espace et votre numéro de siège que vous ayez pris l'éco+ comme cité dans votre FR. L'éco+ n'est pas l'éco premium mais une zone située à l'avant de la classe économique où il y a plus d'espace entre les sièges mais avec les mêmes prestations. En gros, Corsair a 4 classes de voyages.

  • Comment 577105 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8880 Commentaires

    Merci pour ce partage d'une expérience qu'on ne souhaite à personne.

  • Comment 577106 by
    BESMRS 2277 Commentaires

    Merci pour ce FR ,)

    C'est bien pour ce genre de cas que j'ai une carte bancaire très au dessus de mes stricts besoins financiers...

    Pour avoir eu à gérer bébé et problème aérien, c'est le jour et la nuit. En pareille situation cela aurait été taxi plus hotel avec late check out... tout en étant assuré d'être remboursé par la compagnie ou par l'assurance...

    Pour qui prend régulièrement l'avion, cela se médite ;)

  • Comment 577112 by
    Papoumada SILVER 6497 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Une galère qui me rappelle tant par l'itinéraire que par le retard mon premier vol vers DZA avec UU en 2007. Mais passager de classe avant, cela s'était un peu mieux passé.

    SS ne brille pas par sa rapidité de réaction.

    Un produit éco globalement médiocre.

    Question : vous a-t-on redemandé un test PCR le lendemain? Quid des pax pour lesquels la date pouvait être dépassée?

    A bientôt !

  • Comment 577236 by
    BESMRS 2277 Commentaires

    Même En dehors de la zone aéroportuaire ? Genre aix sud ou autre ?

    Mon assurance carte a toujours remboursé en moins de 5 jours ouvrés des lors que le dossier est complet... mais ça dépend des cartes je le concède :(

    Après quand je sens la galère arriver j'ai tendance à anticiper pour doubler la compagnie de vitesse ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.