Avis du vol KLM Cityhopper Mulhouse / Bâle Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM Cityhopper
Vol KL1984
Classe Economique
Siege 23A
Temps de vol 01:30
Décollage 05 Nov 21, 06:20
Arrivée à 05 Nov 21, 07:50
WA   #21 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 453 avis
Mendes
Par GOLD 144
Publié le 8 novembre 2021

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue dans cette nouvelle série de FR qui prendra cette fois la destination du Mexique ! 


L'hiver approchant à grand pas, le changement d'heure ayant fait son apparition et l'épidémie repartant à la hausse, il était grandement temps de changer d'air et de partir au soleil. 


Depuis le début de la pandémie, le Mexique est l'un des très rares pays hors UE a avoir laissé ses frontières majoritairement ouvertes et sans besoin de justificatifs sanitaires. La saison des pluies est maintenant terminée, l'occasion est trop belle pour ne pas profiter un peu avant l'arrivée massive des touristes. Pourquoi Cancun ? Pour ses plages évidemment, mais aussi pour le site de Chichen Itza et cocher une nouvelle Merveille de Monde à mon palmarès.


Création du routing


D'un point de vue logistique, j'avais assez peu de contraintes planning pour ce voyage hormis profiter du "pont" du 11 novembre. Comme toujours, un départ de l'EAP ou de LYS me conviennent.


Pour rejoindre le Mexique et plus particulièrement Cancun, l'offre est pléthorique ! Il y a tout d'abord de ZRH un direct en A340 avec Edelweiss, pourquoi pas… si je monte sur FRA, il y a la classique Condor en 767 mais non merci ou alors la toute nouvelle Eurowings Discover en A330 mais peu de recul sur les prestations réelles à bord. Autre possibilité via CDG sur AF en 77W (mouai) ou via AMS sur KLM en 787.


Finalement, au rapport qualité/prix, ce sera bien la dernière solution qui aura mes faveurs, principalement pour le confort du Dreamliner. Quelques clics plus tard, me voilà en Eco-Light avec un bagage soute supplémentaire. Sans le savoir, je manquerai de 2 jours le vol inaugural de la liaison AMS-CUN : raté pour les mariachis sur le tarmac.


Je n'ai pas pour habitude de favoriser une alliance pour mes réservations, privilégiant le plus souvent le tarif du billet. A titre indicatif, avec le bonus XP doublés sur AF/KLM, cet A/R avec le bagage soute me rapportera 75XP (sur les 100 nécessaires au passage Silver)


Le routing pour ce voyage trans-atlantique (fun fact, c'est aussi depuis le Mexique que j'ai effectué mon dernier LC en mars 2020) :


Routing

  • KL1984 - Economique - Bâle → Amsterdam - Embraer 190 Vous etes ici
  • KL689 - Economique - Amsterdam → Cancun - Boeing 787-900 A venir
  • KL690 - Economique - Cancun → Amsterdam - Boeing 787-900 A venir
  • KL1985 - Economique - Amsterdam → Bâle - Embraer 175 A venir

30h avant le départ, je procède à l'OLCI où je me verrai proposer une offre de surclassement J pour 59€ (sur le segment BSL-AMS évidemment). J'aurais pu me laisser tenter mais ayant déjà accès aux lounges à BSL et AMS avec PriorityPass et ayant déjà payé un supplément pour mon bagage soute, cela commence à faire cher pour en plus avoir un voisin à bord…
Impossible cependant de récupérer ma BP au format digital : il me faudra obligatoirement passer aux comptoirs AF/KLM pour faire vérifier mes papiers.


La veille du départ, je recevrai un SMS de la part de KLM pour m'indiquer que le vol est complet, et que par conséquent, je devrai obligatoirement déposer mon bagage cabine en soute.


Euroairport - Bâle-Mulhouse


Commençons maintenant le récit de ce vol à destination d'AMS et son horaire de la muerte avec un un décollage à 6h20.


Autant vous dire qu'à cette heure matinale, on ne croise pas grand monde à l'extérieur de l'aérogare. Le stationnement comme toujours se fera au Park'Hüs F4 avec même de la place au rez-de-chaussée. 


photo img_0769

Personne dehors, et pas grand monde dedans non plus : "il est cinq heure, l'EAP s'éveille…"


photo img_0770

Seul un U2 pour Berlin nous grille la priorité !


photo img_0771

Pour une fois, je n'aurai pas besoin de passer côté Suisse pour l'enregistrement, sensation étrange. Une vingtaine de personnes attend dans la file classique, tandis que la SP sera désertée. Les destinations sont multiples pour les pax sur ce vol : BOG, SCL, LIM, DXB ou encore CUN évidemment.


photo img_0772

Pas moins de 6 comptoirs seront ouverts pour l'enregistrement ce qui rendra l'attente relativement courte. Le personnel sera très sympathique, allant même jusqu'à m'expliquer que nous aurons un avion plus gros (ERJ-190 au lieu de 175) et de s'étonner qu'aucun document ne soit demandé pour le Mexique (pas même un pass sanitaire).


Rapidement, ma BP sera éditée avec mes 2 vols inscrits. Un dernier remerciement et il sera l'heure de passer la PIF


photo img_0773

Personne non plus à la PIF, un vrai bonheur ! Notre avion est déjà là : il a passé la nuit à l'EAP


photo img_0774

Petit détour par le DutyFree où il n'y a pas foule


photo img_0775

Au contraire de Bert's qui démarre fort sa journée


photo img_0788

Il est maintenant l'heure de prendre un café au Salon !


Skyview lounge


Mais tels les vieux démons du passé qui ressurgissent, je trouverai porte close… 


photo img_0776

Je suis en fait trop matinal de quelques minutes : le salon n'ouvre qu'à 5h30.


photo img_0777

Finalement, après quelques minutes de retard, le graal est à portée.


photo img_0779

Seul l'étage du bas sera ouvert. On y retrouve une offre assez correcte pour un petit déjeuner rapide (le salon ouvre à 5h30 et l'embarquement est à 55).


photo img_0780photo img_0781photo img_0782

Le buffet sera régulièrement réapprovisionné


photo img_0783photo img_0784photo img_0787

Ma sélection sous les tropiques


photo img_0785photo img_0786

Je demanderai une bouteille d'eau pour la route mais on m'apprendra que suite à une plainte des commerçants du terminal, ils n'ont plus le droit de mettre à disposition des bouteilles plastiques. Ils ne peuvent désormais proposer que des bouteilles en verre d'un litre, beaucoup plus chères pour eux. On sentait l'agacement du responsable fasse à cette situation


Le temps de traverser tout le terminal pour rejoindre la porte 1, l'embarquement a déjà commencé. Il est un peu tôt encore pour une pression. 


photo img_0789photo img_0790photo img_0791

Un fuselage-short volé avant de rentrer dans l'avion


photo img_0793

Et bien sûr l'instant porte !


photo img_0792

L'avion : ERJ-190 (PH-EZU)


Informations sur l'avion
- Immatriculation : PH-EZU  
- Type : Embraer E-190  
- MSN : 522
- Mise en service : mars 2012 (3.6 ans)
- Configuration : 16 J (2-2) / 84 Y (2-2)

Informations sur le vol
- Code : KL1984  
- Durée de vol officielle : 1h30
- Durée de vol effective : 1h00  
- Distance : 302 nm / 560 km
- Altitude de croisière : 40.000ft
- Piste de Départ / Arrivée : 15 / 06


photo capture-decran-2021-11-07-a-153802

L'accueil en porte est très agréable et dynamique. J'embarque parmi les derniers ce qui facilite l'accès au fond de l'appareil


L'espace pour les jambes est très correct et les sièges assez larges


photo img_0794photo img_0795

La pochette contient les fameuses consignes de sécurité


photo img_0796photo img_0797

Et le magazine de novembre, mettant à l'honneur les Cinque Terre.


photo img_0798

L'équipage viendra ensuite discuter avec le couple assis derrière moi et souhaiter au mari un très bon anniversaire. Il recevra une carte KLM et l'hôtesse leur proposera du champagne et de quoi grignoter. Le couple refusera le champagne (bon à 6h20 du matin en même temps…) contre une bouteille d'eau. Belle attention de la part de l'équipage en tout cas !


Repoussage, roulage et décollage


L'embarquement est maintenant terminé, les consignes de sécurité sont déroulées par l'équipage de façon plutôt enjouée. Nous pouvons maintenant entamer le repoussage sous une fine pluie.


photo img_0800photo img_0802

Personne sur la piste ou sur le taxiway, nous pouvons décoller directement sans marquer l'arrêt


photo img_0805photo img_0806

Ce n'est pas évident sur cette magnifique photo avec effet flouté, mais c'est la ville de Bâle :)


photo img_0807

Après le traditionnel demi-tour pour éviter la ville, nous voilà partis vers le Nord.


Le vol


Pendant la montée, le service débute. A force de voler sur des LCC et le groupe LH, j'ai perdu l'habitude des collations grauties en vol.


photo img_0808

Il faut dire que nous sommes gâtés ce matin : ce n'est pas un simple biscuit mais bien un sandwich complet au fromage. A 7h du matin ça calme !


photo img_0809photo img_0810

La montée se poursuit jusqu'à notre altitude de croisière au-dessus de Luxembourg Ville. Nous monterons tout de même à 40.000ft pour ce court vol d'une heure. Nous resterons finalement moins de 3 minutes en croisière avant de descendre.


Nous survolons maintenant la ville de Bruxelles alors que le soleil se lève doucement à l'horizon


photo img_0811photo img_0812

Nous approchons de Rotterdam


photo img_0813

On distingue bien les serres horticoles dans le paysage


photo img_0814photo img_0815

Approche et atterrissage


Nous ferons une approche directe vers le Nord-Est pour la 06 avec les premières lueurs du jour


photo img_0816photo img_0817photo img_0818

Touché des roues assez costaud, tout comme le freinage pour rapidement quitter la piste


photo img_0819photo img_0820

La Tour et les nombreux travaux des portes A


photo img_0821

On stationne à côté des copains


photo img_0822

Nous devrons encore patienter quelques minutes car l'équipe au sol ne parviendra pas à brancher la source de courant externe à l'avion, puis ce sera un débarquement dans le calme, rangée par rangée.


photo img_0823photo img_0825

Il ne reste plus qu'à remonter dans le terminal et patienter quelques heures pour le vol suivant, beaucoup plus exotique que celui-ci (et d'ailleurs exclu sur FR) !

Afficher la suite

Verdict

KLM Cityhopper

9.0/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration10.0

Skyview EuroAirport Lounge

7.1/10
Confort8.0
Restauration8.5
Divertissements5.0
Services7.0

Mulhouse / Bâle - EAP

8.9/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

9.0/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services10.0
Propreté9.0

Conclusion

Merci à toutes et à tous de m'avoir lu.

Un excellent vol avec un équipage attentionné à chaque instant : les pnc sont souvent venus discuter avec des pax pour savoir où ils allaient, pour combien de temps etc. Gros plus pour le geste d'anniversaire.
La cabine est classique mais suffisamment confortable pour la durée du vol. Que dire de la collation à bord ? Certes à 7h du matin ce n'est pas très appétissant mais quel plaisir d'avoir encore ce type de prestation gratuite, et sur un vol si court. Arrivé avec 20 minutes d'avance à AMS.

EAP : aéroport désert pour ce vol aux aurores. 6 comptoirs ouverts pour le check-in c'est royal, et aucune attente aux contrôles. Rien à redire.

Lounge : offre complète pour le petit-déjeuner même si de mon point de vue il manque des fruits à l'offre proposée. Dommage pour la disparition des bouteilles d'eau individuelles pour raison "politique". Seulement l'étage du bas ouvert, ce qui peut s'avérer assez juste en terme de places assises et donc pas d'accès à la terrasse non plus.

Je vous dis à très vite pour la suite de mon aventure Mexicaine !

Informations sur la ligne Mulhouse / Bâle (EAP) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 88 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Mulhouse / Bâle (EAP) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 585494 by
    AirBretzel GOLD 9926 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    Un vol que je connais bien, j'y suis abonné, car il permet de ne pas perdre de temps pour sa journée et d'avoir du choix pour les correspondances.
    D’ailleurs rebelote vendredi prochain, avec un passage éclair au salon : 20 minutes pour un jus d'orange et un croissant.
    Niveau catering c'est en effet mieux qu'une LCC.
    Cancun est une belle destination pour faire les temples Maya du Yucatan, mais il y a également des jolies petites villes à faire et les cénotes.
    A bientôt

    • Comment 585573 by
      Mendes GOLD AUTEUR 440 Commentaires

      Merci pour le commentaire Valérie !
      Je me suis aussi abonné à cette navette pour la fin d'année, mais sur la rotation suivante par contre.
      Je te rejoins sur les lieux autres que les très belles plages. A voir lors du bonus pour le vol retour :)
      A bientôt !

  • Comment 585510 by
    RYRthebest GOLD 2436 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    On a eu la même idée pour la destination, un peu par défaut car c'est un des seuls pays vraiment ouverts sans devoir s'embêter à faire un ou plusieurs tests, mais finalement c'est quand même une destination intéressante. Pour y aller on a opté pour EW Discover.
    Vol classique, je retiens la querelle de clocher à l'aéroport pour avoir le monopole de la vente de bouteilles d'eau à 3€, c'est assez ridicule...
    À bientôt.

  • Comment 585625 by
    nicobcn TEAM GOLD 6697 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Sympa de nous faire découvrir une exclu sur le prochain vol :)

    A+ ^pour la suite !

  • Comment 585695 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Merci pour le partage Vincent,

    En fait, le problème des bouteilles d'eau ce ne sont pas tant les commerçants mais le duty free qui en vend aussi et c'est par là que passent obligatoirement tous les passagers pour aller au salon. C'est eux qui ont "imposé" cette règle complètement absurde. De toutes façons eau ou pas eau à emporter, je ne vais pas payer 3€ une bouteille de flotte qui n'est ni de marque et encore moins soit disant détaxée.

    Jolie prestation gratuite à bord, hâte de voir ce que KL propose sur CUN. J'espère que tu auras pu éviter les algues qui polluent trop souvent la baie de Cancun.

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.