Avis du vol Air France Dubai Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF659
Classe Economique
Siege 19A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 06:50
Décollage 31 Jan 22, 11:10
Arrivée à 31 Jan 22, 15:00
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5368 avis
Ph_Jly
Par 606
Publié le 1 février 2022

Enregistrement - salon - embarquement


arrivée en avance pour l'enregistrement, ce qui fut profitable pour l'attente dans le salon, aucune attente pour l'enregistrement des bagages, malgré que le comptoir fusse un peu difficile à trouver et excentré dans l'aérogare.
Une vérification de test Covid négatif est demandée, les pax sans ce document se voient refuser l'enregistrement et dirigés vers des points de test dans le terminal, enfin je le suppose.
 Le personnel au comptoir proposera systématiquement le surclassement (payant) aux passagers. L'absence de siège hublot disponible dans les classer supérieures me feront rester dans ma classe du billet acheté, le surcoût pour surclassement étant égal au prix du billet payé.

Le passage aux contrôle de passeport se fait avec les e-Gates, très efficace. Les contrôle de sécurité sont rapide et extrêmement bien dirigés en fonction de l'affluence.

 Le salon Skyteam était vide à mon arrivée, l'offre de petit déjeuner était large et diversifiée, l'offre de presse écrite peu intéressante.
Tout le personnel est bien masqué, le réassort des plats chauds régulier en fonction des consommations, les machines à café avec des choix différents pour tous les goûts selon nationalités.

L'embarquement sera très rapide car je suis arrivé à l'heure indiquée sur la carte d'embarquement et il était déjà commencé. 


Cabine - siège


photo img_2144-37340

La cabine en configuration 3-3-3, ne sera pas totalement remplie, je n'aurais pas de voisin immédiat, la rangée derrière sera occupée par une seule personne, qui s'allongera sur les 3 sièges, mais en donnant des coups de genoux très désagréables. La courtoisie et le respect des autres ne semble plus des valeurs pour tous les passagers fussent-ils voyageurs en éco.


photo img_2143

Bien que je sois grand, je ne trouve pas que l'espace soit insuffisant pour moi.
Le siège semble n'avoir que deux positions, ou alors le blocage entre ces deux positions extrêmes ne fonctionnait pas sur le mien. Pour éviter les coups de genoux de la passagère derrière moi, j'aurais bien voulu pouvoir positionner le dossier dans une position intermédiaire entre verticale et incliné. 


REstauration



Comme pour le vol aller, un seul plat chaud, pas de choix possible.
Le poisson était cependant satisfaisant, reste toujours ces couverts en bois qui donnent un goût à chaque bouchée, et un couteau qui ne sert à rien. C'est vraiment un choix bizarre avec les autres éléments en plastique sur le plateau repas. Je considère que cela est une fausse réponse à une "orientation verte" choisie par Air France, enfin elle est non consistante avec le reste du plateau repas.

La collation de fin de vol est un peu "étouffe chrétien" avec le sandwich et le muffin. 


cabine & ife



Sur cet appareil l'occultation des hublots se fait par un système d'opacification par cristaux liquide - je pense - que l'équipage peut régler pour l'ensemble de la cabine selon les phases du vol.
Cela donne un éclairage agréable à photographier avec le soleil se reflétant sur l'aile.
Je retrouve le même programme dans l'IFE qu'à l'aller, mais cela me sera suffisant pour ce vol de six heures.


arrivée à Paris-CDG, toute l'efficacité française


Le CdB avait annoncé une arrivée en avance sur l'horaire dès le départ, cela fut donc confirmé avec un atterrissage avec 25' d'avance. Après roulage et passage devant Concorde, l'arrivée à la porte imposera un arrêt moteurs en marche le temps que le personnel sol soit présent pour assurer le parking complet de l'appareil et la mise en place de la passerelle.
Dans l'aérogare quasiment désert en ce milieu d'après-midi, les couloirs sont vides avec peu de personnel pour guider les pax entre sortie et correspondance.
Après le transfert de l'aérogare L vers le K, les passagers sont dirigés vers le contrôle de police.
TOUS les portique Parafe sont HS !
Et il n'y a que deux agents de la PAF en poste, et ils sont plus pressé de parler entre eux que de vérifier les passeports des passagers.
Cela me désole de voir la piètre qualité de service à l'arrivée dans cet aéroport après avoir vu une efficacité et une technologie plus opérationnelle au départ à Dubaï. 


parking et sortie de la plateforme CDG


Le temps de transfert entre le hall K, l'attente au contrôle de la PAF a eu comme résultat que les bagages "Priority" étaient déjà sur le tapis à mon arrivée. C'est bien la première fois que cela m'arrive. À croire que l'attente du personnel sol à l'arrivée de l'avion a entrainé une volonté d'un service plus rapide. À moins que cela soit l'absence de trafic dans l'aéroport à cette heure qui a augmenté l'efficacité de cette opération.

Je retrouve mon véhicule sur le parking Éco après transfert vers le métro automatique dans le hall TGV. Personne sur l'A1/A86 me ramène chez moi avec un temps raisonnable pour la circulation parisienne. 


Routing

Afficher la suite

Verdict

Air France

7.2/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

SkyTeam Lounge

6.5/10
Confort7.5
Restauration8.5
Divertissements5.0
Services5.0

Dubai - DXB

8.6/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services9.0
Propreté9.0

Paris - CDG

5.0/10
Fluidité5.0
Accès6.5
Services3.5
Propreté5.0

Conclusion

Rapport qualité - prix raisonnable pour ce vol retour en classe économique.

Seule la piètre prestation technologique pour le contrôle de police et le manque de personnel donne encore une image déplorable de la France dans cet aéroport international.

C'est aussi ce que l'on entend de la part d'étrangers qui ont utilisé cet aéroport.

Une réputation est facile à faire, une bonne perception est un effort continu qui ne semble pas être une priorité de l'ensemble des fonctions exercées dans cet aéroport.

Informations sur la ligne Dubai (DXB) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 86 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Dubai (DXB) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.