Avis du vol KLM Helsinki Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL1164
Classe Economique
Siege 5F
Temps de vol 02:45
Décollage 15 Nov 21, 07:00
Arrivée à 15 Nov 21, 08:45
KL   #34 sur 80 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 965 avis
LoraHoshi
Par GOLD 294
Publié le 12 février 2022

INTRODUCTION


Je vous retrouve après 9 jours à la découverte de la Finlande, c'est maintenant l'heure de rentrer à Montpellier.


LE ROUTING



LE FLIGHT-REPORT


Il est 4H, l’heure de se réveiller après une trop courte nuit. Heureusement, je dors au Hilton de l'aéroport, il ne me faudra que quelques minutes pour me rendre au terminal. Le check in de l'hôtel sera très rapide. Un « early breakfast » est disponible mais je n’ai vraiment pas faim.


Me voilà partie en direction de l’aéroport.


photo a-1photo a-2photo a-3

J’arrive quelques minutes après au terminal 2.


photo a-4

Petite surprise, les escalators pour rejoindre les banques d’enregistrements ne fonctionnent pas. Pendant que les gens galèrent avec leur valise dans les escaliers, je parviens à trouver un ascenseur.


photo a-5

Il y a étonnamment déjà pas mal de monde.
Heureusement, le terminal ne ressemble pas à Dimanche dernier tout de même.


photo a-8

Les vols pour AMS et CDG ont leur enregistrement au même endroit :


photo a-6

Il est 4H30 quand je m’en vais rejoindre les guichets AirFrance/KLM. En cette heure très matinale, il y a déjà une queue conséquente ! J’avais reçu un SMS il y a 2 jours me demandant d’être présente pour 4H30 à l’aéroport afin de passer les contrôles COVID. Je trouvais ça un peu exagéré mais pourtant je m’y suis pliée.


photo a-9

J’attendrais une bonne trentaine de minutes afin de pouvoir enfin accéder à un guichet. On me délivre ma carte d’embarquement et on enregistre ma valise. Petit contrôle du certificat de vaccination et c’est tout bon. L’accueil n’est pas plus souriant que cela, c’est vite expédié.


Je passe la sécurité plus rapidement cette fois mais je dois à nouveau retirer tout l’électronique de mon sac et même mes chaussures.


Les portes d’embarquements se séparent entre les portes internationales et locales.
Je me dirige quant à moi vers la porte 30, côté international.


photo b-5

Un dernier contrôle du boarding pass et je déambule dans les couloirs.
Tout semble fermé à l’exception d’un café. Décidément je ne verrai cet aéroport que vide !


photo b-2photo b-3photo b-7

Je n’ai pas accès à ma carte d’embarquement sur l’application mais j’ai à nouveau accès à la sélection des sièges et je constate que ma rangée est pleine. Je décide alors de payer l’upgrade en Confort+ pour au moins avoir plus de place.
La rangée est libre pour le moment, et jusqu’à présent, en faisant cette technique au dernier moment j’ai toujours réussi à avoir une place libre à côté de moi.


Le vol pour Paris est juste à côté :


photo b-4

Je me rends en porte 30 où il y a déjà pas mal de monde qui attend. L’avion est lui aussi déjà en porte. Comme il n’est que 5H j’ai largement le temps d’aller me poser chez Espresso House, le Starbucks scandinave.


photo b-8photo b-9

Les toilettes sont propres, l'eau est potable, et ils prennent en compte les personne non genrés :


photo c-4photo c-5

Je reviens une petite heure après, il est alors 6H quand je me pose en porte.


photo c-1-70582photo c-6

Il y a pas mal de places assises, c’est un bon point.


photo c-8-85062

Les PNC arrivent une quinzaine de minutes après et un agent au sol reste à la disposition des passagers.
J’en profite pour aller faire imprimer ma nouvelle carte d’embarquement avec mon nouveau numéro de siège car je ne l’ai pas sur l’application. J’aperçois des gens en standby qui obtiennent finalement une place, le vol va sûrement être complet.


photo d-2-20253-32886photo d-1-78961

En attendant l'embarquement, quelques vues sur l'extérieur, malgré la nuit noire :


photo c-2photo c-3

A 6H30 l’embarquement débute.


Aucune mention des priorités Business et Skypriority, les zones 1 et 2 embarquent simultanément, s’en suit la zone 3 (la mienne).


photo d-3-80500

Je prends place en 5F, pour le moment la rangée est vide. Le commandant de bord nous souhaite la bienvenue tout en expliquant que, le vol étant complet, il est nécessaire de stocker les petits bagages sous le siège devant nous. L’avion est un 737 avec d’énormes racks à bagages pourtant.


Le rang est finalement rapidement plein, comme tout l’avion. Comme je le disais, parfois ma technique fonctionne mais parfois non. Au moins je ne serai pas coincée car l’espace est bien mieux sur ces sièges Confort+ de toute manière. Ils sont également équipés de têtière mais c’est un détail.


photo d-6photo d-7-29772

Petit tour du siège :


photo d-8photo d-9

La lecture à bord :


photo e-4photo e-1

Il y a le WiFi à bord mais il est payant.


photo e-3-75496

Petite vue extérieure depuis ma place :


photo d-5

Le commandant de bord prendra la parole plusieurs fois durant l’embarquement pour rappeler que le vol est plein. Il est 6H55, nous devons attendre le chargement des derniers bagages avant de pouvoir partir.
Il faudra aussi se faire dégivrer les ailes avant le départ, mais le temps de vol ne sera que de 2H jusqu’à Amsterdam.


Malgré que le chargement des bagages soit effectué, nous ne bougeons toujours pas d’un iota. On nous indique alors qu’en raison d’un problème sur un logiciel de l’avion, nous partirons en retard. Ils vont essayer de le faire fonctionner à distance avec l’aide d’Amsterdam mais ils ne peuvent pas estimer l’heure de départ pour le moment.


Finalement à 7H25 nous apprenons que le système est réparé et que nous allons pouvoir partir dans 5 minutes. Ah ben non, c’est la tour de contrôle qui nous demandera de patienter 15 minutes encore…


Ce n’est qu’à 7H45 qu’à lieu le push back.


photo e-5photo e-7

Pendant ce temps, les consignes de sécurité sont effectuées en Anglais par l’équipage. Comme depuis un moment chez KLM, la consigne interdisant de prendre le personnel en photo est de mise.


Nous passons maintenant au dégivrage tout comme un appareil de chez Finnair qui finira par nous passer devant.


photo e-8

C'est notre tour :


photo f-3photo e-9photo f-2

C'est bon, on a le droit de repartir !


photo f-4

L'ambiance à bord :


photo f-1

Il est 8H05 lorsque nous nous élançons sur la piste pour quitter Helsinki. L’avion tremble beaucoup lorsque les moteurs ronronnent.


photo f-5

On décolle sous un brouillard vraiment très épais. Une fois cette couche épaisse passée, nous nous retrouvons en plein lever de soleil.
Malheureusement en prenant une place en F je savais pertinemment que j’allais rater ça. Tant pis, j’ai tout de même le droit à de jolies couleurs rosées dans le ciel.



On nous donne une lingette désinfectante quelques minutes après le décollage alors que les oshiboris sont réservés à la Business juste devant nous.


photo g-2

Un grand cookie nous est ensuite distribué ainsi qu’un service de boisson. Ça sera juste de l’eau pour moi.


photo g-3photo g-4

Malgré le rideau tiré nous voyons et sentons la prestation en Business qui a l’air bien sympa.

Le vol se poursuit tranquillement jusqu’à Amsterdam.
A 9H nous aurons le droit à un second service avec un petit muffin et des boissons à nouveau.


photo g-5

L’Américain assis à côté de moi me voit trier mes photos d’aurores boréales et engage la conversation, il revient d’aller voir son frère en Finlande et rentre chez lui dans l’Oregon.
Pendant ce temps dehors c'est une belle mer de nuage :


photo g-6

Nous avons aujourd’hui un équipage majoritairement composé d’hommes qui sont vraiment très sympathiques et souriants.


A 9H50, le commandant de bord nous indique un atterrissage prévu dans 20 minutes. Après 5 minutes de roulage nous devrions arriver en porte à 10h10 (donc 9h10 heure locale).
Malheureusement, à cause de notre retard au départ certaines correspondances ne vont pas pouvoir se faire. Plusieurs vols avec des correspondances courtes sont annoncés, les passagers sont priés de se présenter rapidement en porte. Par contre, pour les pax de 3 vols, ça ne sera pas possible du tout car leur vol ne pourra pas attendre.


La descente s’effectue lentement sur Amsterdam.



Il est 9h10 heure locale lorsque nous touchons terre.



Notre roulage sera assez rapide mais ça me laisse quand même l'occasion de photographier les appareils présents à AMS.



Nous stationnons en vitesse :


photo i-7

Lorsque tout le monde se lève c’est un sacré bazar. Beaucoup de passagers s’empressent de sortir pour avoir leur correspondance. Pour ma part, je laisse mes voisins courir, moi j’ai largement le temps. Je vois même les valises sortir :


photo i-8

En sortant, je regarde le ballet des valises qui sortent de l’avion. Je comprends mieux comment ma valise est restée coincée ici la dernière fois, la descende de toutes les valises est ultra longue.


photo i-9photo j-4

Je profite même de la vue car j'ai largement le temps.


photo j-2photo j-3photo j-6

Je regagne le terminal pour aller me balader un peu et me pose finalement à Starbucks. Mon prochain vol est dans 3h.


photo j-8photo j-9-37891
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

KLM

7.2/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration7.0

Helsinki - HEL

7.4/10
Fluidité6.5
Accès8.0
Services6.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

8.2/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Un bon vol de retour avec un équipage attentif, malgré un retard conséquent, qui aura posé problème à plusieurs pax.
HEL est un aéroport agréable mais je ne l'aurai vu que vide et fermé, dommage.
AMS comme d'habitude, un plaisir d'y transiter.

Informations sur la ligne Helsinki (HEL) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Helsinki (HEL) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 595556 by
    lefrid BRONZE 1307 Commentaires

    Merci Laura pour le récit.
    Un retour un peu boréalique finalement. Du retard mais rien de grave pour toi mais toujours plus stressant pour les cnx courtes où on voit que les irrops sont mieux gérés pour les SEN/HON et autres Plats.

    On nous indique alors qu’en raison d’un problème sur un logiciel de l’avion, nous partirons en retard. Ils vont essayer de le faire fonctionner à distance avec l’aide de...

    ...Bordeaux. La version SAPav de Jules est encore truffée de bugs. Dans les semaines qui viennent Jules va entamer quelques tests supplémentaires sur les altimètres.
    A 9H nous aurons le droit à un second service avec un petit muffin et des boissons à nouveau

    Pour se faire pardonner du retard ou c'est standard?
    comprends mieux comment ma valise est restée coincée ici la dernière fois, la descende de toutes les valises est ultra longue.

    J'imagine que la vitesse du tapis doit être sévèrement négociée par les syndicats.
    Merci pour cette série.
    Fred

  • Comment 595557 by
    lefrid BRONZE 1307 Commentaires

    et ils prennent en compte les personne non genrés :

    En les assimilant à des handicapés? Bon je sais la solution n'est pas facile mais avant tout il faut regarder le nombre de personnes dans le cas (je n'ai pas l'info) mais faire des changements d'infrastructures lourds financièrement pour un petit nombre de personnes est parfois difficile à justifier. Autre exemple quand on dit que la vie n'a pas de prix: si, la vie a un prix: la sécurité sociale doit-elle dépenser 2 millions d'euros pour un médoc pour un nouveau né qui a peu de chances de survie?
    Bon j'arrête le off topic.

  • Comment 595571 by
    Esteban GOLD 17615 Commentaires

    Merci pour le partage !

  • Comment 595620 by
    lysflyer GOLD 1273 Commentaires

    Merci pour le report. Bonne idée que d'avoir pris un surclassement en comfort+! Je ne sais pas ce qui est mieux :
    Ce service en 2 temps qui permet de mieux "couper" le vol,
    Ou
    Un service unique mais plus consistant.
    LYSflyer

  • Comment 595677 by
    BDANY38 835 Commentaires

    Merci pour ce récit.

Connectez-vous pour poster un commentaire.