Avis du vol Air Canada Montreal Toronto en classe Economique

Compagnie Air Canada
Vol AC403
Classe Economique
Siege 32A
Temps de vol 01:22
Décollage 29 Mai 22, 08:00
Arrivée à 29 Mai 22, 09:22
AC   #19 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 379 avis
Kethu
Par GOLD 685
Publié le 19 juin 2022

Bonjour à tous, bienvenue sur ce nouveau FR !

Ceux qui auront suivi mes précédents récits sur ce voyage au Canada se demanderont peut-être ce que vient faire ce vol, qui n'était pas prévu dans le plan initial ! Mais avant d'expliquer tout cela, deux petits détails :

En bonus en fin de FR, le trajet ferroviaire de Toronto à Montréal en mode "Train Report" !
Et pour ceux qui n'ont pas déjà lu mon pavé sur le routing initial, le voici en spoiler


Bonus : Cliquez pour afficher

Modification du routing en dernière minute, ou comment doubler le prix d'un voyage


Revenons à nos moutons : D'où sort ce 2e trajet Montréal - Toronto alors que mon voyage initial me faisait logiquement repartir de Montréal ?

C'est au final assez simple : Il s'avère que, quelques jours avant mon départ, ma mère (et donc moi) a appris qu'elle devait se faire opérer le lundi 30 mai à la première heure. Comme je rentrais normalement le lundi soir (17h30 à LYS), et que ma mère était de plus en plus stressée le samedi à l'idée de cette opération, qu'elle me demandait de rentrer, et que j'étais, forcément, particulièrement stressé aussi, j'ai cherché une solution pour arriver plus tôt en catastrophe en dernière minute, alors que j'étais déjà enregistré sur mon vol retour initial.

La modification s'avérant impossible en ligne, la ligne FB m'a été d'un grand secours. Pas de possibilité de partir le samedi soir, les vols affichant soit complet, soit des tarifs de dernière minute énormes. J'ai donc été rebooké sur le vol Air France du dimanche soir suivi d'un TGV me permettant d'arriver à Lyon Part-Dieu à 14h (soit 15h à l'hôpital), moyennant 140€ de supplément. Je confirme la modification, mais l'enregistrement est impossible, en ligne, par téléphone, et même à l'aéroport (je m'y suis rendu pour tenter le coup, en vain, d'autant plus que je convoitais un éventuel surclassement en J).

Sur le retour de l'aéroport me vient alors une idée pourtant toute bête : Un rerouting via une autre ville du Canada ! Appel à la ligne Flying Blue à nouveau, et pour 19€ de plus, je suis re-rebooké sur un Toronto - Amsterdam - Lyon avec KLM, me permettant d'arriver à LYS à 10h. Pas d'autres possibilités depuis les autres villes du Canada avec AF/KLM, mais c'est déjà une belle avancée.

Le seul élément manquant est… Comment se rendre à Toronto ? Après un rapide comparatif des solutions disponibles, la compagnie la moins chère est Air Canada, en vol direct sur Toronto Pearson, avec un départ à 8h du matin le dimanche. Mais 14 heures avant le départ du vol, le tarif est tout sauf bon marché : Ça sera un peu moins de 300€ pour ce trajet, soit quasiment le prix initial de mon aller-retour LYS-YUL.

Je perds aussi une journée de voyage, mais de toute façon, je n'avais plus vraiment la tête à ça… Fort heureusement, l'opération de ma mère s'est bien passée, et j'ai pu arriver avant son réveil.

Voilà donc le nouveau routing, modifié avec ce nouveau retour :


Routing


Cette ligne est assez régulièrement reportée sur le site (11 fois avec Air Canada), mais ne l'a jamais été sur A220-300. D'ailleurs, cet appareil n'a été reporté que deux fois avec Air Canada ! Et il mérite bien un peu plus d'attention :)

Quant à moi, encore un vol plein de découvertes ! J'ai déjà pris ce modèle d'appareil (du temps où il s'appelait encore CS300), mais sur airBaltic uniquement… Je vais pouvoir comparer les deux configurations !

Pour le reste, citons ma première fois sur Air Canada maison-mère, première fois à Toronto Pearson… Et du coup, première fois que j'irai autant à l'ouest sur le globe !

Un avantage d'acheter un billet au tarif "Light" 14h avant le départ, c'est qu'il n'y a pas besoin de payer pour s'assurer un siège hublot : L'OLCI est disponible de suite ! Et l'appareil ne semble pas trop plein, surtout sur le côté gauche… Ca semble suspect, ce côté serait-il maudit ? Tant pis, je tenterai quand même, en essayant de m'éloigner de toute présence humaine, personne à côté, personne devant, personne derrière !


photo screenshot_2022-05-28-22-36-06-550_comaircanada

Aurais-je un voisin ? Arriverais-je entier à destination ? L'hôtesse se mariera-t-elle avec le pilote ? Terminerais-je ce pavé ?

Nous allons le savoir tout de suite ! 


YUL en mode déception


C'est donc de bon matin que commence ce voyage, avec un saut dans le bus 747 direction l'aéroport de Montréal. A 5h30, c'est calme et encore endormi, mais la veille à 16h c'était blindé à ras bord… Il serait vraiment bienvenue d'avoir un mode de transport lourd pour desservir l'aéroport, et en attendant, du bus articulé plutôt que ces engins qui ont du mal à embarquer plus de 50 passagers…


photo img_20220529_053542-98114

Pour m'occuper un peu, je consulte l'application Air Canada, qui est très bien conçue : On a non seulement les infos habituelles (porte, durée etc…), mais aussi l'immatriculation de l'appareil (enfin, son numéro de flotte, ce qui permet de récupérer l'immatriculation), la liste d'attente éventuelle, et même le statut du vol précédent de l'appareil, afin d'anticiper un éventuel retard.

Nous volerons ainsi aujourd'hui à bord de l'A220 C-GTZH, livré en mars 2021 à la compagnie canadienne. 


photo screenshot_2022-05-29-05-37-57-366_comaircanada

Le trajet se déroule sans encombre, et c'est juste avant 6h que le bus nous dépose devant un terminal bien vide, éclairé par le soleil levant…


photo img_20220529_055900

Pour les départs, c'est à l'étage !


photo img_20220529_060016

Le FIDS, toujours bien rempli, et qui affiche un temps d'attente à la sécurité de 5 à 10 minutes. Trois jours avant à la même heure, c'était moins de cinq minutes, soit il y a moins d'agents le dimanche matin, soit il y a plus de monde !


photo img_20220529_060057

Passage par les bornes autos qui permettent l'enregistrement sur une petite variété de compagnies, locales comme étrangères.


photo img_20220529_060147

C'est rapidement retiré, le BP me rappelle bien que je suis un "Robin de base". Triste retour à la réalité que voilà.


photo img_20220529_060251

Du côté de l'enregistrement des bagages, c'est la réduction des coûts et la déshumanisation qui règne (pardon, on dit "amélioration de l'expérience client"), avec des bornes automatisées pour la dépose, et peu d'agents pour aider.


photo img_20220529_060429

Direction le PIF, c'est bien chargé ! Les 5 à 10 minutes d'attente me semblent un peu sous-estimées…


photo img_20220529_060505

En fait, le calcul du temps d'attente se fait entre l'entrée dans le PIF et l'affectation à une station du PIF. Sauf que la personne qui affecte à une station ne le fait pas quand une place se libère, mais en amont, dans la file. Le temps affiché est donc incohérent, puisqu'on passe plus de temps à attendre à la station qu'avant.

Accessoirement, les passagers étant pour certains toujours aussi peu futés que trois jours avant, il y a donc une ligne de bacs vides remontant le tapis roulant de sortie quasiment jusqu'à la machine à rayons X, bloquant de ce fait le contrôle… Et personne ne réagit, je m'improvise donc comme d'habitude "rangeur de bacs" tout en grognant dans ma barbe.
J'ai en plus le doux plaisir d'avoir une fouille de mon bagage, une statuette en granit étant visiblement apparue comme suspecte sur les écrans de contrôle.


photo img_20220529_062542-49741

Il me faudra donc quasiment une demi-heure pour passer le contrôle et pouvoir prendre en photo ce magnifique A321 en livrée Star Alliance qui effectuera le vol pour Toronto Pearson une heure avant le mien.


photo img_20220529_063129

Voilà la star (alliance) du jour ! L'Airbus A220-300 qui effectuera mon vol. La grande taille des hublots saute vraiment aux yeux, je trouve !
Derrière, un A330-300 qui partira pour Vancouver. 


photo img_20220529_063343

Vue de 3/4 face avec reflets…


photo img_20220529_063428

Vue de face sans reflet. Et Je ne ferai pas le 360° parce qu'on m'a curieusement refusé l'accès au tarmac pour continuer ma ronde autour de ce bel oiseau.
Sur la gauche, le parking à remorques pour containers d'avions. 


photo img_20220529_063524

La porte d'embarquement de mon vol est prête à nous accueillir, les trois files sont bien délimitées.


photo img_20220529_063604

Trois jours après, j'aime toujours autant l'entrée du salon, et je n'ai toujours pas de précieux sésame pour y entrer.


photo img_20220529_063708

Quoi, Kethu qui fait du spotting ?!


Un Q400 de Jazz pour Toronto Bishop en porte 2… Comme un air de déjà-vu !


photo img_20220529_063744

WestJet en 737-700 qui part pour Pearson. Si la compagnie n'avait pas affiché un tarif supérieur à Air Canada de + de 150€, c'est à ton bord que j'aurais volé !


photo img_20220529_063936

En porte 9, un Q400 qui part aussi vers Pearson. Air Canada envoie vraiment tout type de module sur cette ligne, du turbopropulseur régional au widebody en passant par les appareils moyen-courriers, c'est assez amusant !


photo img_20220529_064022

Un autre A220 pour patienter… Je trouve l'ambiance dans le terminal moins calme qu'en semaine, on sent une clientèle plus loisir. Et la fréquentation est aussi plus élevée. Il y a la queue devant tous les sanitaires, hommes ou femmes, par exemple, signe que le terminal n'est pas si bien adapté que ça…


photo img_20220529_064033

A la découverte d'un sublime A220 toutes options


Après un appel pour enregistrer son bagage en soute (auquel je ne répondrais pas, vu le plan cabine assez clairsemé, on ne manquera clairement pas de place dans les coffres), l'embarquement est lancé à 7h25, pile à l'heure, avec le respect des priorités.

A chaque appel de zone, deux passagères doubleront tout le monde pour essayer d'embarquer, se faisant remballer par les agents, elles sont dans la dernière zone d'embarquement. J'admire la patience des agents au sol… Je leur aurais fait gober leur billet au bout du 2e passage personnellement.
Sur ces belles paroles, instant porte, je laisse les professionnels juger. 


photo img_20220529_073013

L'accueil est assez anecdotique, les PNC sont occupés à l'avant et à l'arrière de l'appareil à ranger les trolleys, il n'y a donc personne pour aider en cabine.
Les trois premiers rangs de la cabine sont de vrais sièges de classe Affaires, en disposition 2-2. Un pilote est installé au premier rang.


photo img_20220529_073036-89794

A l'arrière, c'est la disposition habituelle des A220-300, avec le plan cabine en 2-3. Et la bonne surprise à bord : La cabine est équipée d'IFE individuels ! Étant donné que ces appareils font des vols vers le Mexique ou la Californie, avec plus de 6h de vol, c'est un équipement au final assez logique. Mais il est très appréciable de retrouver sur de courts vols de ce genre également !


photo img_20220529_073213

Mon siège, au hublot bien aligné, j'ai eu le nez fin sur ce coup là.


photo img_20220529_073220-99542

Le pas est particulièrement généreux malgré mes 185cm.


photo img_20220529_073311

La têtière est réglable en hauteur (merci le voisin d'en face) comme sur les côtés. Si le siège est fin, il reste confortable. Par contre, je le trouve un peu trop droit, sans que ça ne soit très préjudiciable non plus.
 La touche de couleur sur les têtières rappelle la couleur d'Air Canada, sans casser le côté sobre de la cabine, j'aime bien.


photo img_20220529_073651

Les sièges s'inclinent, mais c'est assez symbolique, juste assez pour ne plus ressentir ce côté "trop droit" justement. Heureusement, cet appareil ne fait pas de vol de nuit, mais c'est dommage tout de même. Surtout que le pitch assez large justifierait un recline un peu plus généreux.


photo img_20220529_073702

Le plafonnier pour les amateurs. Une bonne idée : Le sigle "Wifi" qui indique quand le réseau est opérationnel, plus utile que le témoin lumineux "Interdit de fumer" désormais quelque peu révolu.


photo img_20220529_080445

Bon, par contre, note négative DIRECT pour la cabine : La ceinture n'est pas siglée.


photo img_20220529_075005

Si les hublots sont grands, ils n'éliminent pas le contre-jour. On peut noter à droite une ancienne passerelle rouillée à l'abandon, c'est assez rare de voir ça dans un terminal en utilisation !


photo img_20220529_073528

Les bagages n'étant visiblement pas du tout contrôlés en taille à l'embarquement, un brave gugus tentera de faire rentrer sans succès sa valise trop large dans les coffres (et pourtant les coffres sont hauts), elle doit dépasser la taille limite de 10 à 15cm au moins. Et comme les PNC sont occupés dans les galleys, il mettra cinq minutes (montre en main, j'ai compté) à répartir le contenu de sa valise dans les coffres un peu partout dans l'appareil pour pouvoir finalement la faire rentrer. Un vrai sketch.

Du coup nous pouvons prendre le temps de découvrir l'IFE !


photo img_20220529_073407

Il est équipé de prises USB et Jack. Pas de casques ou d'écouteurs fournis sur ce court vol, je suppose que par contre il y en a pour les vols longs.


photo img_20220529_073411

Le contenu est assez classique, je n'ai pas regardé le catalogue avec attention, mais ça semble assez complet. L'écran est bien réactif et ni trop ni pas assez sensible au tactile (ce qui est, je vous l'accorde, plutôt bienvenu pour un appareil aussi récent).


photo img_20220529_073811

Et évidemment, un programme de géovision est disponible !


photo img_20220529_073958

Après un peu d'attente, une dernière passagère arrive en porte à 7h50. Elle viendra s'installer derrière moi, il s'agit d'une PNC Air Canada en uniforme. La cheffe de cabine vient parler avec elle, et je comprends que c'était en fait une hôtesse prévue sur notre vol, mais qui a eu un soucis de voiture le matin. Elle a donc été remplacée au dernier moment par une PNC "de réserve".
Alors que l'hôtesse prévue initialement souffle un peu sur son siège, la cheffe de cabine revient la voir quelques minutes plus tard, l'informant que finalement, vu qu'elle a réussi à arriver à temps pour embarquer dans l'avion, la PNC remplaçante est débarquée, et elle devra la remplacer. Son répit n'aura donc été que de très courte durée, et elle se lève aussitôt pour être briefée par la cheffe de cabine dans le galley avant.

Bref, ce petit épisode aura permis de constater l'efficacité d'Air Canada (et sans doute d'autres compagnies), ce problème de personnel serait passé totalement inaperçu si je n'avais pas tendu l'oreille !

Le temps du briefing, j'ai assez de temps pour vous présenter la notice de sécurité et le sac pour estomacs sensibles.  


photo img_20220529_073349

Le verso est entièrement consacré à l'amerrissage !


photo img_20220529_073403

Après une annonce du cockpit, nous donnant les informations de vol, la piste de départ (24L), l'altitude de croisière (32.000 pieds), et la météo (beau temps), nous repoussons avec une minute d'avance. Sur mon très maigre échantillon de deux vols, YUL et AC ont l'air d'être parfaitement ponctuels !

Je n'ai pas de voisin à côté de moi, ni devant, ni derrière. Une situation qui me convient parfaitement ! Le remplissage à l'avant semble plus dense, mais à l'arrière, c'est bien calme.


photo img_20220529_075859

Les PNC réalisent une démonstration de sécurité manuelle pour indiquer les sorties de secours et la safety card, puis démarrent la vidéo de sécurité, qui reprendra ces deux éléments. Curieux ce petit mix manuel/vidéo !
Et je dois dire que j'aime beaucoup la vidéo, sortie en 2022, avec chaque séquence placée dans une région différente du Canada… 


photo img_20220529_080315

On passe ainsi par les bars branchés de Toronto pour l'interdiction de fumer ou de la consommation d'alcool non servi à bord…


photo img_20220529_080423

… Et par les paysages glacés du Nunavut pour les consignes en cas de perte d'un appareil électronique. C'est très sympathique, et ça met en avant tout le Canada, et pas juste les 4 endroits les plus visités (hein Air France !).


photo img_20220529_080517

De retour sur la navette Montréal - Toronto


Après une courte diffusion de trois publicités, l'IFE est à nouveau accessible. A l'extérieur, nous longeons le vaste hangar Air Canada, avec un instant winglet à la feuille d'érable pour aller avec !


photo img_20220529_080812

On s'aligne comme prévu sur la 24L, et les pilotes mettent les gaz à 8h11 !


photo img_20220529_081105

On décolle rapidement, dans une ambiance feutrée, l'appareil est silencieux.


photo img_20220529_081202

On arrive très rapidement au-dessus du lac Saint-Louis qui borde l'ouest de Montréal.


photo img_20220529_081243

La rivière Châteauguay se jette dans le lac, on voit nettement la démarcation entre les deux eaux qui refusent décidément de se mélanger !


photo img_20220529_081332

La Grande île de Salaberry, coincée entre le Saint-Laurent en bas de l'image, et le Canal de Beauharnois au-dessus, canal qui permet à la navigation fluviale d'éviter des rapides et des barrages sur le fleuve. A la pointe de l'île, Melocheville. 


photo img_20220529_081519

A la pointe ouest de l'île, la ville de Salaberry-de-Valleyfield.


photo img_20220529_081634

On s'éloigne petit à petit du fleuve, survolant les plaines entre le Saint-Laurent et la rivière des Outaouais, avec le Loch Gary en bas de l'image. 


photo img_20220529_082057

La géovision de l'IFE en action, avec une vitesse sol sans doute consciencieusement choisie par les pilotes en hommage au fameux Boeing du même nom.


photo img_20220529_082400

On passe au sud d'Ottawa, que j'aurais eu le plaisir d'admirer si je m'étais assis de l'autre côté de l'appareil.
Dans le ciel dégagé, la traînée de condensation laissée par un Boeing 777 de la compagnie charter espagnole Privilege Style, qui relie Toronto à Madrid.


photo img_20220529_082658

J'entends alors un léger tremblement dans l'avion. Tel les Indiens des bandes dessinées, je me jette au sol et colle mon oreille au sol pour en déterminer l'origine… Mais oui ! C'est bien ça ! Le trolley du service approche !
L'occasion de ressortir la pochette sanitaire fournie à l'embarquement pour me préparer pour le festin ! 


photo img_20220529_082001

Gel hydroalcoolique pour les mimines, serviette désinfectante pour la tablette (qui est plutôt petite, mais qui peut se tirer).


photo img_20220529_082113

Et voilà le service ! Contrairement à l'offre chez Jazz, c'est ici un service plus simple, similaire à ce qu'on trouve dans les vols domestiques européens qui ne sont pas passés au BoB. Un petit snack sucré (je n'ai pas de souvenir s'il y avait le choix avec du salé, mille excuses pour ma prise de note défaillante sur ce vol), et un choix de boisson. Ca sera du thé avec un petit nuage de lait pour ma part.


photo img_20220529_083337

Malgré le nom trompeur, il s'agit bien de speculoos ! D'ailleurs, ce nom "Biscoof", utilisé outre-Atlantique, va être généralisée en Europe également. Décevant !


photo img_20220529_083451

Après ce fabuleux petit-déjeuner, nous survolons le Comté de Frontenac, très peu peuplé, avec d'innombrables lacs perdus dans de vastes forêts…


photo img_20220529_083502

La vue de toute cette eau me donne logiquement l'envie de visiter les sanitaires, qui sont propres, et plutôt jolis (pour des WC, hein, je n'irai pas encadrer cette photo dans mon salon), avec l'évier noir et le sol strié de bleu.


photo img_20220529_084009

Une patère est à disposition pour accrocher ses effets personnels (les patères, ma deuxième passion dans les avions après les boucles de ceinture).


photo img_20220529_084025

Une pensée à Katia…


photo img_20220529_084018

Je retrouve les rives du lac Ontario, deux jours après les avoir longées en train (avec une météo nettement moins clémente… #teaser du bonus).


photo img_20220529_085002

Oshawa, et son "Executive Airport", utilisé par l'aviation générale et d'affaires.


photo img_20220529_085400

Toronto approche, avec le vaste district de Scarborough…


photo img_20220529_085731

On longe ce même district par le nord… Au centre de l'image, une vaste zone commerciale, le Splendid China Mall, avec pour thématique… La Chine. Je sais, vous ne l'aviez pas vu venir.
Cette zone était auparavant en partie occupée par un grand centre de distribution et de vente de Canadian Tire.


photo img_20220529_085902

Vue sur la perspective de la Rue Yonge, qui part du Old Toronto (au fond de l'image, au bord du lac Ontario), et qui remonte quasiment en ligne droite jusqu'au lac Simcoe, près de 90km plus au nord. Mieux vaut avoir le numéro en plus du nom de la rue si on cherche une adresse par ici !


photo img_20220529_090033

Vue sur les gratte-ciels de Toronto au fond, l'aéroport de Downsview devant, avec les rais de lumière qui traversent les nuages. L'aéroport, une ancienne base militaire, fut ensuite racheté par Bombardier pour y construire l'usine fabriquant les Dash 8 et les Global Express.
Une partie de l'aéroport accueille également un dépôt des métros de Toronto. 


photo img_20220529_090205

La vaste zone d'activité qui longe la Highway 400, reliant Toronto au nord du Lac Huron, vers la Georgian Bay. De chaque côté de la zone, des golfs, qui semblent être une activité particulièrement en vogue au Canada ! 


photo img_20220529_090252

L'urbanisme assez typique des villes nord-américaines… Une grande zone d'activité carrée, de vastes avenues toutes droites, et des lotissements immenses avec d'innombrables maisons semblant toutes identiques vues du ciel.


photo img_20220529_090349

Moins typique, le fameux hippodrome de Woodbine, et ses vastes écuries, qui accueille la renommée course hippique Queen's Plate depuis son ouverture, en 1956. 


photo img_20220529_090414

L'IFE confirme que nous approchons de l'aéroport, à une vitesse d'environ 250 km/h. 


photo img_20220529_090426

J'espère que les employés des entreprises travaillant dans cette zone apprécient les avions, ou ont des boules Quies… Le survol est pour le moins bas !


photo img_20220529_090446

Je suppose que les abords de cette route doivent faire le bonheur des spotteurs, avec une vue dégagée sur les appareils en approche !


photo img_20220529_090455

Juste avant le toucher, on aperçoit ce sublime MD11… Je vais me faire passer pour un (gros) colis pour pouvoir réussir à voler à son bord, je crois !


photo img_20220529_090502

Le toucher est assez doux, tout comme le freinage. Il est 9h05, temps de vol de 54 minutes donc !


photo img_20220529_090521

Le roulage nous refait passer devant ce splendide oiseau !


photo img_20220529_090917

Puis devant un 787-9 de Hainan Airlines, qui me rappelle un délicieux et exotique voyage il y a plus de 3 ans, partagé avec Sieur Okapi.


photo img_20220529_090932

On repasse sur du un peu plus classique à Toronto, avec un 777-200 d’Air Canada, et un A319 de Rouge.


photo img_20220529_090953

La concurrence pointe le bout de son empennage, avec WestJet et Sunwing… Toujours surmontée par le logo Air Canada, faut pas déconner !


photo img_20220529_091028

El Al au contact en 787-8.


photo img_20220529_091108

Les deux concurrents se font face, WestJet en force à gauche, Air Canada à droite… Un 737 de la concurrente nous regarde passer d'un air malveillant…


photo img_20220529_091302

Heureusement on rejoint vite le camp du bien, avec un ERJ175 qui va assurer notre défense arrière, en repoussant pour Fredericton, capitale du Nouveau-Brunswick.


photo img_20220529_091308_1

Et on vient se parquer aux côtés de cet autre ERJ175, avec 9 minutes d'avance !


photo img_20220529_091343

On retrouve l'instant Danette, ainsi que le moodlighting bleu (C'est donc un instant Danette chocolat au lait).


photo img_20220529_091503-27612

Direction le Terminal 3 !


Mais au Canada, l'heure, c'est l'heure ! La passerelle ne sera pas connectée avant notre heure d'arrivée théorique au bloc. Débarquement en passerelle aveugle sans me presser, il me reste… 7h30 avant le départ de ma correspondance. Je crois que j'ai le temps.


photo img_20220529_092359

Un dernier regard à l'Airbus qui nous a amené jusqu'ici… Il prendra un petit repos de 3 heures avant de repartir sur Ottawa.
J'ai hâte de revoler à bord d'Air Canada, car pour le moment, c'est une compagnie qui me plait beaucoup !


photo img_20220529_092519

On sort dans la zone d'embarquement, qui est en partie en travaux.


photo img_20220529_092522

Pour rejoindre les arrivées et les correspondances vers les autres terminaux, il faut remonter la jetée…


photo img_20220529_092620

La signalétique serait à revoir par ici : On a la correspondance pour les USA qui est indiquée tout droit sur l'allée de gauche, mais aussi à droite. A droite, c'est visiblement uniquement par ascenseur, mais ça reste peu clair.


photo img_20220529_092746

Mais comme je ne vais pas aux USA, je suis la signalétique pour le T3. Comme je m'y attendais, vu la disposition de YYZ, il faut repasser landside pour rejoindre le T3. Ça me permettra de me balader un peu !


photo img_20220529_092819

Une passerelle permet de couper pour rallier directement la sortie sans passer par les carrousels.


photo img_20220529_092854

Carrousels que voilà. On ne peut pas reprocher à l'aéroport de lésiner sur la taille des panneaux indiquant les numéros de tapis !


photo img_20220529_092908

C'est plutôt calme landside. Et pour cause, il y a un contrôle à l'entrée des aérogares, seuls les passagers avec des billets valides sont autorisés à entrer, les accompagnateurs doivent attendre dehors, ce qui semble créer des discussions assez houleuses (j'éviterai donc d'illustrer ledit contrôle, je n'avais guère envie de faire une photo devant des policiers déjà bien agacés…).


photo img_20220529_093033

Et me voilà dans la station du train automatique reliant les terminaux 1, 3, et les parkings.
La navette précédente part devant mes yeux, le temps d'attente affiché est de 6 minutes. Juste au bout du quai se trouvent les accès pour la gare de l'Union Express, le train direct pour la gare centrale de Toronto.


photo img_20220529_093321

La navette automatique offre une disposition amusante, avec des petits compartiments de 10 sièges, au lieu d'une voiture traversable de bout en bout.


photo img_20220529_094152-13165

Pendant le trajet, la vue sur le tarmac est plutôt bouchée…


photo img_20220529_094431

En quelques minutes, nous voilà arrivés au T3 !


photo img_20220529_094434

Et je vous laisse dans le vaste hall des départs de ce terminal, avec les vitres teintées qui donnent cet aspect bleuté à la photo, mais qui sont sans doute les bienvenues en été !


photo img_20220529_094652

La trace radar du vol, au-dessus des plaines de l'Ontario, pour les amateurs.


photo 2022-06-17-23_21_27-c-gtzh-airbus-a220-300-air-canada-flightradar24

Pour ceux qui veulent un bonus ferroviaire en mode train-report, entre Toronto et Montréal, je ne peux que vous conseiller de jeter un œil au bonus qui suit ! Promis, il n'est pas très long :)

Sinon, on se retrouve d'ici peu pour le vol Toronto - Amsterdam !

Merci pour votre lecture :) 


Toronto - Montréal : Un train-Report !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Canada

8.4/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Divertissements9.5
Restauration7.5

Montreal - YUL

5.6/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services7.5
Propreté3.0

Toronto - YYZ

7.5/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Encore un très bon vol Air Canada, qui risque d'être la compagnie qui me donnera envie de voler chez Star Alliance :)

La cabine de ce CS300 est très confortable, le dossier est peut-être un peu trop droit pour quelqu'un de grand qui se tient avachi comme moi, mais c'est un détail. Seule l'inclinaison pourrait être un peu plus prononcée. Mais sinon, une cabine récente, bien agréable, avec un IFE bien fourni, pour un court vol, c'est top !
Comme sur mon vol précédent, un personnel sympathique (même si un peu absent à l'embarquement), et un service à bord, même s'il est moins fourni que sur la ligne YUL-YYZ, qui reste tout à fait correct pour la durée du vol.

L'aéroport de Montréal souffre un peu de sa fréquentation accrue pendant le week-end, avec de l'attente au PIF, notamment pour le contrôle supplémentaire des bagages, la fluidité en prend un coup. La note d'accès reste la même, le bus 747 est vraiment insuffisant pour l'aéroport...
Côté services, beaucoup de commerces disponibles tout au long du terminal, mais côté sanitaires, de la queue partout, et c'est donc pour le moins peu propre (répugnant, en fait), parce que forcément, l'humain moyen n'a aucun respect pour ses congénères, et encore moins pour le personnel de nettoyage.

A Toronto, il est assez dommage de ne pas pouvoir faire de correspondance airside entre le T1 et le T3, ça nuit à la fluidité... Sinon, RAS, un aéroport plutôt agréable du côté de l'arrivée.

Informations sur la ligne Montreal (YUL) Toronto (YYZ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 26 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Montreal (YUL) → Toronto (YYZ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Canada avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 605856 by
    Aigle_voyageur 854 Commentaires
    Merci pour ce FR. :)

    Un agréable vol à bord de l'ex-fleuron canadien.

    C'est très sympathique, et ça met en avant tout le Canada, et pas juste les 4 endroits les plus visités (hein Air France !).

    Tout à fait d'accord.

    Encore un très bon vol Air Canada, qui risque d'être la compagnie qui me donnera envie de voler chez Star Alliance :)


    Alors si le prochain voyage est prévu pour l'Europe voire l'Asie, si ce n'est pas le prix du billet, ce n'est pas le choix qui manque.

    A bientôt. ;)
    • Comment 606091 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire !

      L'A220 restera toujours pour moi le CSeries !

      J'irai bien visiter le reste du Canada (la safety video donne envie :) ), j'irai sans doute avec Air Canada du coup pour voir ce que vaut la compagnie sur les long-courriers !

      A bientot :)
  • Comment 605859 by
    GregLYS TEAM SILVER 1401 Commentaires
    Merci pour cet excellent report !

    Difficile d’être plus exhaustif.
    J’ai déjà pas mal voyagé avec Air Canada, je n’ai jamais eu à m’en plaindre.
    L’A220 est une belle machine et j’ai de bientôt pouvoir le découvrir.

    Merci pour ce bon bonus ferroviaire. La comparaison avec l’aérien tient la route au niveau de la prestation.
    • Comment 606094 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour ton commentaire !

      Difficile d’être plus exhaustif.

      On peut faire beaucoup de critiques à mes reports (notamment le fait d'être indigestes), mais au moins, je pense donner l'aperçu le plus détaillé possible des vols :)

      L'A220 est en effet un bel avion, dommage que son développement ai tant coûté à Bombardier... D'un point de vue passager, il est vraiment qualitatif !

      Vu la durée du trajet en train, on a une prestation à peu près similaire à ce qu'on pourrait trouver sur un "court long-courrier" en Business, Via Rail a donc de beaux arguments sur cette ligne.

      A bientot :)
  • Comment 605880 by
    nicobcn TEAM GOLD 7605 Commentaires
    Merci Robin pour ce très bon FR :)

    Un vol domestique tout confort sur cet A220 très bien équipé, nous sommes bien loin des équipements des A220 européens^^

    Catering un peu léger mais à choisir je préfère largement une meilleure cabine vs une collation un peu plus consistante.

    A bientôt !
    • Comment 606096 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Nico pour ton commentaire !

      J'ai été vraiment impressionné par la cabine de l'appareil. Je m'attendais à avoir à la limite les mini-IFE au plafond comme chez airBaltic ou Swiss, mais là c'est vraiment très bon !

      Je suis du même avis, surtout pour un vol court, la collation est accessoire, alors qu'on prend toujours un peu de confort en plus :)

      A bientôt !
  • Comment 605888 by
    AirBretzel GOLD 11458 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR.
    Un avion que j'aimerais bien booker chez AC.
    La cabine est vraiment complète contrairement à AF.
    Super le trajet en train avec un service dont la SNCF peut rougir.
    A bientôt
    • Comment 606099 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour ton commentaire Valérie !

      Tu as l'embarras du choix au niveau des destinations pour cet A220 AC, il fait vraiment toutes sortes de lignes (à part les transocéaniques quoi) !

      Et en effet, la cabine de l'A220 comme la prestation de Via Rail mettent KO nos compagnies nationales...

      A bientôt !
  • Comment 605904 by
    Papoumada GOLD 7404 Commentaires
    Merci Robin de base pour ce cher FR. L'essentiel est que tout se soit bien passé pour ta maman.

    "Robin de base". Triste retour à la réalité que voilà.

    Chez AF on aurait trouvé les mots pour te laisser croire que tu es un Robin exceptionnel.^^

    J'ai en plus le doux plaisir d'avoir une fouille de mon bagage, une statuette en granit étant visiblement apparue comme suspecte sur les écrans de contrôle.

    Pourtant tu avais fait le ménage afin de t'attirer les bonnes grâces des PIFhommes et PIFfemmes au moment de faire passer ton objet contondant.

    Le pas est particulièrement généreux malgré mes 185cm.

    Appréciable sur les vols de 6 heures.

    un brave gugus

    Le type était chez lui quoi !

    ce problème de personnel serait passé totalement inaperçu si je n'avais pas tendu l'oreille !

    Pourquoi crois-tu que l'on lit tes FR? Pour des infos précises et recoupées.^^

    On passe au sud d'Ottawa, que j'aurais eu le plaisir d'admirer si je m'étais assis de l'autre côté de l'appareil.

    Inutile : seuls les paysages de la Nouvelle France sont intéressants.^^

    Mieux vaut avoir le numéro en plus du nom de la rue si on cherche une adresse par ici !

    Mais pourquoi ?!?!?

    le fameux hippodrome de Woodbine,

    C'était aussi le nom d'une marque de clopes de prolos.

    Sympathique bonus.

    A bientôt !
    • Comment 606101 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Franck de haute qualité pour ton commentaire !

      Chez AF on aurait trouvé les mots pour te laisser croire que tu es un Robin exceptionnel.^^


      Vu ce que Air France ose qualifier d'exceptionnel, je l'aurais pris comme une insulte :P

      Pourtant tu avais fait le ménage afin de t'attirer les bonnes grâces des PIFhommes et PIFfemmes au moment de faire passer ton objet contondant.


      Peut-être qu'il n'est pas de coutume de ranger les bacs au Canada, ou bien ils m'ont trouvé trop suspect à faire le ménage :D

      Le type était chez lui quoi !


      Oui, totalement... Heureusement que le vol n'était pas complet sinon il serait encore en train de chercher de la place pour son bazar à l'heure qu'il est.

      Pourquoi crois-tu que l'on lit tes FR? Pour des infos précises et recoupées.^^


      Merci de reconnaitre mon talent de commère :D

      Inutile : seuls les paysages de la Nouvelle France sont intéressants.^^


      Il faut bien avouer que sur ce trajet, la "Nouvelle France" était un peu monotone !

      Mais pourquoi ?!?!?


      Parcourir une "rue" de plusieurs dizaines de kilomètres de long à la recherche d'un bâtiment précis doit être un peu fastidieux ^^

      C'était aussi le nom d'une marque de clopes de prolos.


      Je suis visiblement plus calé en avions qu'en cigarettes.

      Merci encore et à bientôt :)
  • Comment 605921 by
    sconnie83 GOLD 3551 Commentaires
    Merci pour ce FR !
    En cas de modification tardive du routing, ça coûte toujours cher, mais là tu as bien géré. C’est finalement le vol intérieur qui a posé le plus de problème.
    C’est vrai que peu d’A220 ont été reportés avec AC, un juste retour pour cet appareil assemblé au Canada.
    Vivement l’extension du réseau de métro vers l’aéroport de Montréal.
    J’aime bien la nouvelle livrée d’Air Canada mais préférait l’ancienne.
    Une cabine moderne avec des IFE de bonne taille.
    Un catering qui ressemble beaucoup à celui des compagnies américaines.
    De très belles vues à l’arrivée sur Toronto.
    Merci également pour le bonus, à bientôt !
    • Comment 606103 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour ton commentaire !

      J'ai été très surpris du faible coût de la modification du transatlantique, surtout après un week-end prolongé... Les vols intérieurs au Canada sont rarement donnés par contre j'ai l'impression.
      Je m'attendais en préparant le FR à voir moult récits sur cet appareil... Pourtant il vaut le détour :)
      Oui, l'arrivée du REM à l'aéroport sera vraiment appréciable... Il me semble que c'est prévu pour 2023.

      Je vais finir par croire que je suis le seul sur ce site à ne pas aimer l'ancienne livrée bleue ^^
      La cabine est de qualité, le catering plus basique... Pour un vol aussi court ça suffit amplement je trouve.

      A bientôt :)
  • Comment 606066 by
    Chevelan GOLD 16948 Commentaires
    Hello mon Gône

    J'espère que ta maman va bien à présent.
    Pas évident de pouvoir rentrer à l'arrache... Heureusement tu t'en tire bien côté finance. Tu devrais peut être voir si ta carte bancaire t'assures dans ce cas précis.
    Le passage par aux différentes étapes se sont bien passé, même sic'était un peu long...
    "Je leur aurais fait gober leur billet au bout du 2e passage"=> Et comme chantait le régretté Georges Brassens : Quand on naît con, on est con... ^^
    Impressionné par l'IFE calé dans les dossiers !
    Comme toi, j'aime bien le film des consignes de sécurité.
    Un catering à minima mais gratuit et existant.
    Le pitch est agréable.
    Vol agréable avec la maison mère.
    Le bonus Train ressemble fort à ce qui sefait dans l'aérien.

    Merci Robin pour le partage, à bientôt .
    • Comment 606106 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Coucou Hervé !

      Ma mère va bien, ce problème de santé planait depuis quelques mois, l'opération prévue assez rapidement nous a bien angoissé, mais elle s'est bien remise, et elle est rassurée désormais (et moi aussi !).
      J'ai en effet songé à voir avec les assurances AMEX, il faut que je me plonge dans le détail de ma couverture. Je ne dirais pas non à une prise en charge de la modification ! Mais oui, je ne pensais pas pouvoir me permettre ce re-routing de dernière minute, finalement ça passe encore (même si je ne ferai pas ça tous les 4 matins !).

      Et comme chantait le régretté Georges Brassens : Quand on naît con, on est con... ^^


      J'ai tenté d'être politiquement correct, mais j'avais une phrase du genre en tête en écrivant le FR !

      Air Canada sait nous plaire, à part le catering un peu réduit, elle fait envie à tout le monde dans la section commentaire :D

      Via Rail s'est clairement inspirée de l'aérien pour offrir une alternative sérieuse, et pour la clientèle "Affaires" qui travaille, le temps de trajet est plus long mais ce temps est plus "productif" !

      Merci pour ton commentaire :)
  • Comment 606102 by
    Esteban GOLD 20269 Commentaires
    Merci pour le partage Robin,

    Il est clair qu'avec les soucis de santé et l'opération de ta maman que tu allais faire ton possible pour revenir au plus vite. J'espère qu'elle se remet bien.

    En vol, c'est un très bel appareil, avec IFE et un petit service, rien à redire.

    Super bonus original et fort complet, j'adore !

    A bientôt !

    PS, je confirme, c'est bien l'un de mes reports :)
    • Comment 606108 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Stephan pour ton commentaire !

      Sa convalescence s'est bien passée, elle a repris le travail hier et est en forme :) Et oui, je ne me voyais pas rester à Montréal puis à l'aéroport d'Amsterdam à stresser (et la faire stresser aussi avant son opération)...

      Air Canada assure, la qualité du vol est bonne en tout point.

      Content que le bonus plaise malgré l'absence d'instant porte :D

      Et merci pour la confirmation, je vais finir par m'inquiéter, à reconnaitre ta garde-robe du premier coup d'œil ^^

      A bientôt !
  • Comment 606905 by
    ChrisB GOLD 3578 Commentaires
    MErci Robin pour le FR
    Un peu le bazzare au passage de la sécurité
    ça fait du bien de voir un A220 tout équipé comme il se doit et une prestation classique et comprise dans le prix du billet.
    J'espère que ta mère va mieux.
    De très belles photos en vol.
    Merci pour le bonus traingeek!
    • Comment 607067 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Chris pour ton commentaire !

      Un bazar à la mode "départ en vacances" dans un aéroport en somme :D
      Oui, c'est un vrai plaisir d'avoir tout le nécessaire pour passer un bon vol sans trouver à redire, de temps en temps ! Et ça me donne une bonne excuse pour voler sur Air Canada pour mon prochain voyage canadien en plus :)

      Ma mère va mieux, il y a eu une petite alerte récemment, mais les nouveaux examens ont conclu à une fausse alarme (résultats reçus tout juste hier, du coup je suis soulagé là ^^ )

      Et de rien, un plaisir de faire ce petit bonus comparatif de l'offre ferroviaire avec l'aérien, ça s'y prêtait si bien :D

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.