Avis du vol Hainan Airlines Dublin Edinburgh en classe Economique

Compagnie Hainan Airlines
Vol HU751
Classe Economique
Siege 45A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 01:00
Décollage 27 Jan 19, 07:10
Arrivée à 27 Jan 19, 08:10
HU   #16 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 25 avis
Kethu
Par GOLD 746
Publié le 16 septembre 2019
Chers amis, bonjour !

Après un mois passé en famille entre deux sessions de travail, voilà enfin le vol que vous attendiez tous ! 350 kilomètres de bonheur avgeek… Petit rappel du pourquoi du comment ci-dessous :

Bonus : Cliquez pour afficher



Le routing prévu ressemblera donc à ça :


Routing



Au programme aujourd'hui, une découverte nocturne du terminal 1 de DUB, une découverte aurorale de ma première compagnie chinoise et de mon premier 787-8, et une découverte venteuse d'EDI, le tout en très bonne compagnie okapienne !

J'ai pris un siège hublot pour ce court vol, à l'arrière de la cabine, espérant éviter la présence de voisin… Au niveau du FFP, celui de Hainan ne m'intéressant que peu, je cumule chez un de ses partenaires qui me tente un peu plus, Alaska Airlines, ce qui me permettra d'accumuler 500 Miles et 1 segment de vol. C'est toujours ça de pris !

Ce FR est presque déjà un collector, puisqu'aux dernières nouvelles, Hainan arrêtera sa liaison triangulaire Beijing-Dublin-Edinburgh en octobre.

En route vers l'Extrême-Orient (mais en s'arrêtant avant…) !



Alors que le narrateur dort paisiblement au Radisson Blu de l'aéroport de Dublin, un gros fracas le réveille en sursaut à 4h20 du matin ! Qu'est-ce ? Des fêtards alcoolisés ? Un pilote d'avion alcoolisé ? Une mouette alcoolisé ? Autre chose d'alcoolisé ? (Moi, avoir des clichés sur les Irlandais ? Jamais !) Non ! Il s'agit juste d'une poubelle qui vient de se renverser sous l'effet du fort vent qui souffle en rafales !

Vu comme ça souffle dehors, je suis pris d'une petite inquiétude sur l'arrivée de mon appareil à bon port. Et en effet, il est en circuit d'attente depuis 20 minutes… Mais d'autres vols atterrissent sans problème, voilà qui est curieux ! Les pilotes chinois auraient-ils peur d'une petite tempête irlandaise ?

Le temps que je prenne ma douche (je ne vais pas me recoucher pour si peu de temps), l'appareil est en approche pour un atterrissage sur la piste 28, après plus de 30 minutes de tours d'hippodrome… Curieux, tous les autres vols se posent sur la piste 34. Me voilà rassuré, mais empli d'interrogations sur la raison de cette attente !

photo 2019-08-15 23_03_35-hainan airlines flight hu751 - flightradar24

Avec ce réveil bien involontaire, c'est donc dès cinq heures que je sors devant mon hôtel… Le personnel (très sympathique) se propose de m'emmener, il y a un service de navette gratuite. Je décline la proposition, un peu d'air frais me réveillera… Et j'ai le temps !

photo dsc_0204_2

De toute façon, l'aéroport n'est pas loin… Certes, le vent soufflant en rafales me pousse bien, mais je mettrais moins de cinq minutes pour arriver à l'abri du terminal 2. Il est encore tôt, c'est donc tout flou ici…

photo dsc_0205_2

Le terminal 2 est tout à fait charmant et je suis ravi d'y être arrivé, mais Hainan opère du 1 ! Le 2 est surtout utilisé par la compagnie irlandaise historique… Pour cela, il faut monter à l'étage des départs, et suivre les panneaux prévus à cet effet…

photo dsc_0206_2

Le FIDS me confirme les deux informations que je sais déjà :
- Mon vol part du terminal 1
- Il est beaucoup trop tôt pour un être humain normalement constitué

photo dsc_0207_2

Le cheminement piétonnier entre les deux terminaux est extérieur. Il est certes protégé du vent par les vitres et le plexiglas, mais pas du froid… Hâtons nous !

photo dsc_0209_2

Dix minutes après avoir quitté mon hôtel, me voilà à l'abri du terminal 1. Contrairement au 2, ici, c'est noir de monde ! La faute à Ryanair, qui a pas moins de 12 vols qui partent avant 6h30…

photo dsc_0210_2

Les comptoirs en 9 sont ceux d'AF/KLM, vers lesquels je me dirige d'instinct, avant de me rappeler que je ne voyage pour une fois pas sur une compagnie civilisée.

photo dsc_0211_2

Direction donc la ligne 11, un peu plus loin, où on trouve quatre comptoirs Hainan, dont un prioritaire réservé aux passagers Business et aux membres Elite du FFP de la compagnie chinoise, Fortune Wings.

photo dsc_0212_2

L'agente, en formation, est très sympathique, et me donnera, après s'être assurée que je m'arrête bien à Edinburgh, ce très joli BP, portant le logo du groupe HNA, énorme conglomérat chinois qui possède entre autre la compagnie aérienne du jour.

photo dsc_0221_2

Ceci étant fait, dirigeons-nous vers le PIF ! Il y a une file prioritaire, et une file pour les familles et personnes nécessitant une assistance.

photo dsc_0213_2

Il y a foule du côté de la file classique, mais c'est bien organisé, ça avance assez vite… Au moins on évite le passage de la PAF !

photo dsc_0214_2

Une petite dizaine de minutes plus tard, j'ai passé l'obstacle, avec des agents très sympathiques (comme souvent en Irlande j'ai l'impression). L'aéroport de Dublin est vraiment très bien fichu, il y a même une boîte avec de l'argent à disposition des voyageurs ! Malheureusement, problème de conception, l'ouverture est trop petite pour que je réussisse y passer ma main…

photo dsc_0215_2

Tant pis, je traverse donc le duty-free obligatoire…

photo dsc_0217_2

Mon vol est prévu en porte 307A ! Notons que le groupe AF/KLM fait dans l'ultra muerte niveau horaire de vol, avec départ à 5h55 pour AMS et 6h00 pour CDG…

photo dsc_0226_2

Le terminal 1 de Dublin est composé d'un petit satellite décagonal équipé de 8 portes avec passerelles, d'où mon vol part, un autre petit satellite de dix portes en faux contact, et enfin une grande jetée ouverte en 2007 qui accueille notamment les vols Ryanair, avec une grosse vingtaine de portes en faux-contact. Direction donc le premier satellite, dont l'accès est un peu caché entre deux magasins…

photo dsc_0218_2

Au bout d'un couloir bordé d'encore plus de commerces, on arrive au satellite proprement dit. Il est bien pensé, avec pas mal d'assises, et également au centre ces tables avec prises électriques, parfaites pour recharger un téléphone ou pour travailler.

photo dsc_0219_2

Je vais de suite vérifier en porte si mon appareil est là : C'est bon ! Malheureusement, il fait encore nuit noire, difficile donc d'éviter les reflets…

Il s'agit du Boeing 787-8 B-2750, livré à Hainan en 2015…

photo dsc_0223_2

La porte est encore déserte, et c'est encore la signalétique Aer Lingus qui est installée ici.

photo dsc_0224_2

Plutôt que de rester assis à comater dans un coin, je repars en voyage au cœur du terminal 1, histoire de visiter un peu…

photo dsc_0227_2

Je suis le flot de voyageurs Ryanair, mais ne connaissant pas à quelle distance est la jetée d'où partent ces vols, je m'arrête avant d'aller au bout… Je n'ai pas envie de faire tout le trajet retour à contre-courant surtout !

photo dsc_0230_2

Je reviens donc tranquillement sur mes pas… Arrivé au stand de détaxe, je croise l'équipage de mon vol qui fait la queue pour récupérer de précieux deniers.

photo dsc_0233_2

L'avion est toujours là, et le plein est toujours en cours. Ca dure, malgré la faible durée du vol !

photo dsc_0235_2

La salle s'est un peu remplie, au vu des origines des passagers, je suppose que c'est pour mon vol !

photo dsc_0236_2

Je passe faire un petit tour aux sanitaires, qui sont suffisamment grands et très propres !

photo dsc_0238_2

On trouve aussi une patère (certes en plastique, mais j'accepte)…

photo dsc_0237_2

Ca sera vert sombre pour moi donc.

photo dsc_0239_2

Quand je ressors, l'équipage arrive en porte, les bras chargés d'achats au duty-free. Je trouve les uniformes un peu fades, costume gris pour les stewards, veste grise et jupe ou robe blanche à motif pour les hôtesses.

photo dsc_0242_2

Mais, plus important, c'est l'Okapi qui arrive également ! Il avise rapidement une fontaine à eau, et je peux assister, tout ému, à mon premier vrai test H2Okapi !

photo dsc_0243_2

Derrière nous, un bruit de réacteur se fait entendre, chose étonnante dans un aéroport. Il s'agit du vol Etihad qui arrive en provenance d'Abu Dhabi en B777-300.

photo dsc_0247_2

J'aime beaucoup la charte graphique de cette compagnie ! Derrière, un A320 Aer Lingus en livrée vintage passe fugacement… Dommage qu'il ne fasse pas jour pour mieux l'admirer !

photo dsc_0252_2

L'embarquement approche, et un père de famille chinois immortalise ses proches sous le panneau d'info du vol.

photo dsc_0253_2

L'embarquement, prévu à 6h20, est finalement lancé avec dix minutes de retard. Il reste toutefois 40 minutes pour faire embarquer un 787-8 probablement pas complet, ça devrait suffire…

Une file prioritaire est matérialisée, mais elle embarque en même temps que l'éco.

photo dsc_0254_2

Petit défaut de ce satellite, les passerelles ne sont pas de plain-pied, il faut prendre un escalier pour y accéder…

photo dsc_0255_2

Il y a un peu la queue dans la passerelle, ça n'est pas méchant non plus.

photo dsc_0256_2

Deux minutes plus tard, l'appareil est en vue !

photo dsc_0257_2

De la presse est disponible en porte, deux titres en chinois, et le Global Times en anglais, ainsi que des écouteurs, bien que le vol soit très court !

photo dsc_0258_2

L'équipage, tout comme les agents au sol et les agents de pistes croisés d'ailleurs, nous accueille avec le sourire ! On traverse la cabine Business (que vous verrez au débarquement, ne vous inquiétez pas), pour atteindre la cabine Y. La cabine est certes un peu chargée, mais j'aime bien ce style, ça donne un aspect confortable et chaleureux à la cabine ! De la musique traditionnelle chinoise est diffusée pendant l'embarquement…

photo dsc_0260_2

Sur chaque siège sont disposés couverture et un petit coussin. Mon choix de siège au pif a été couronné de succès, le hublot est parfaitement aligné !

photo dsc_0261_2

Les autres voyageurs envahissent rapidement la cabine, tandis que l'Okapi file s'installer de l'autre côté de la cabine dans les derniers rangs, tout cancre qu'il est !

photo dsc_0262_2

Je profite du fait que l'équipage soit occupé à accueillir et aider les passagers pour visiter le galley arrière.

photo dsc_0264_2

Les sanitaires, encore nickels.

photo dsc_0265_2

Attention, ci-après une description beaucoup trop détaillée du siège et de l'IFE ! Scrollez un peu si vous n'êtes pas cabinophile :)

Retour à mon siège après cette petite balade. Le pitch est très bon ! Et le siège est confortable. Par contre, le gilet de sauvetage est dans une boite assez imposante qui empêche de reculer ses pieds sous son propre siège.

photo dsc_0266_2

L'embarquement se poursuit plus tranquillement, beaucoup de sièges sont encore vides, le vol devrait être assez calme…

photo dsc_0267_2

Dehors, la vue est assez limitée…

photo dsc_0268_2

Le coussin et la couverture, d'assez bonne qualité.

photo dsc_0272_2

La moquette est propre !

photo dsc_0273_2

Les têtières sont réglables, et ornées du logo HNA.

photo dsc_0321_2

La boucle de ceinture n'est ni siglée, ni nette.

photo dsc_0278_2

On connait désormais tous ces pseudos caches-hublots…

photo dsc_0313_2

Le plafonnier, avec le moodlighting activé pour le roulage (les plus observateurs constateront que les photos ne sont pas dans l'ordre chronologique !).

photo dsc_0314_2

Les écouteurs sont basiques, mais nous sommes en éco… A noter qu'il y aura une distribution de ces écouteurs pendant le roulage, pour ceux qui n'en auraient pas pris à l'embarquement.

photo dsc_0275_2

Allez, lançons nous dans la découverte de l'IFE ! L'écran est de bonne taille, le tactile réagit assez bien (même si ce n'est pas fou non plus).

photo dsc_0269_2

Une télécommande est aussi accrochée sous l'écran.

photo dsc_0270_2

On a un choix de langue correct, qui comprend notamment le français.

photo dsc_0279_2

Les choix de la page d'accueil sont assez classiques (et joliment présentés).

photo dsc_0280_2

Différents choix de musiques, donc certaines chinoises évidemment, j'en écouterai un peu pendant ce vol…

photo dsc_0281_2

Le choix de séries est assez limité, on retrouve notamment, comme sur toutes les compagnies du monde j'ai l'impression, TBBT… Cela dit, découvrir des séries TV chinoises peut être une expérience intéressante !

photo dsc_0285_2

Le choix des films est plus conséquent !

photo dsc_0286_2

Hainan propose également quelques publicités, notamment sur son 787.

photo dsc_0287_2

Toujours aussi habituelle, des infos sur les destinations…

photo dsc_0288_2

Un joli choix de jeux pour ceux qui apprécient !

photo dsc_0289_2

Et si on se traîne quelques parasites de type enfant, il y a aussi du contenu pour eux !

photo dsc_0296_2

Enfin, ce que vous attendez tous, les infos sur le vol !

photo dsc_0290_2

La géovision est plutôt jolie et agréable à utiliser.

photo dsc_0292_2

Ah, une annonce est réalisée par le cockpit ! Je n'y comprendrais absolument rien, pourtant il y avait bien une partie qui semblait être en anglais…

photo dsc_0282_2

Avant le départ, l'équipage passe distribuer la collation (le temps de vol très court ne permettant pas de le faire sereinement une fois en vol) : Bouteille d'eau et croissant au jambon. Certains passagers obtiennent un sandwich à la place du croissant, mais on ne pas m'a proposé de choix… Une distribution d'eau chaude et de thé est également réalisée, l'occasion pour bon nombre de passagers de faire un refill de leur thermos !

photo dsc_0283_2

Cette distribution est l'occasion de tester la tablette !

photo dsc_0271_2

Le porte gobelet, un peu sale…

photo dsc_0293_2

La tablette peut être seulement à moitié dépliée, ce qui est assez appréciable pour ne pas réduire encore plus l'espace vital déjà réduit dévolu aux passagers en éco…

photo dsc_0294_2

Entièrement dépliée et tirée…

photo dsc_0295_2

On finit ce long tour d'horizon avec le contenu de la pochette : Magazine, sac à contenu gastrique, et notice de sécurité.

photo dsc_0297_2

Les instructions sont assez détaillées…

photo dsc_0298_2

Sur le verso, je constate qu'il y a aussi un marquage lumineux au-dessus des coffres à bagages…

photo dsc_0300_2

Le magazine de bord…

photo dsc_0301_2

Comme je le craignais, le magazine n'est quasiment pas traduit (et ça tombe bien, parce que mon cliché est particulièrement flou).

photo dsc_0302_2

La carte du réseau est "un peu" fouilli…

photo dsc_0305_2

Celle du réseau domestique est plus claire, mais elle n'indique que les destinations, et pas les routes.

photo dsc_0306_2

Allez, on arrive au bout ! Plus que la page de la flotte, avec une quantité tout à fait impressionnante de 737-800 (160 !).

photo dsc_0308_2

Les démonstrations de sécurité sont réalisées manuellement, en chinois et en anglais, et en deux parties : Les issues de secours sont tout d'abord indiquées alors que l'appareil est encore en porte.

photo dsc_0310_2

L'annonce de bienvenue de l'équipage commercial est ensuite réalisée, avec un temps de vol annoncé à 45 minutes, puis une publicité pour la compagnie est diffusée sur les écrans.

photo dsc_0277_2

L'appareil étant prêt au départ en avance, nous patientons quelques minutes… Un Airbus irlandais repousse à côté de nous.

photo dsc_0311_2

Finalement, à 7h10 tout pile, nous repoussons à notre tour !

photo dsc_0315_2

Les démonstrations de sécurité reprennent maintenant (sauf pour les issues de secours, donc).

Dehors, un écriteau vert nous rappelle que nous sommes à Dublin, ou de son nom gaélique, Baile Átha Cliath ("ville du gué des claies"). Ce panneau est situé sur un bâtiment de bureaux, mais qui, auparavant, était un parking voiture, dont il reste d'ailleurs les rampes d'accès (pas visibles sur le cliché).

photo dsc_0316_2

Les soutes du 777 d'Etihad sont vides, la lumière jaunâtre qui en sort me laisse à penser que les pauvres conteneurs ne bénéficient pas d'un moodlighting très poussé…

photo dsc_0320_2

Un A330-300 d'Aer Lingus…

photo dsc_0322_2

Et à ses côtés, un Boeing 767 d'United

photo dsc_0323_2

Une chose m'étonnera toujours chez les passagers chinois : Leur capacité à s'endormir immédiatement, quelque soit le confort de la position choisie. Quant à moi, j'ai hérité des meilleurs voisins du monde ! La luminosité est réduite en cabine, et le restera pour tout le vol. Les écrans collectifs sont également éteints.

photo dsc_0324_2

L'aube commence à poindre, sans que ça n'améliore vraiment la qualité de mes clichés…

photo dsc_0325_2

On patiente avant la piste 28, le temps qu'un 737 Ryanair atterrisse, en provenance d'EMA (East Midlands). Je vous assure que l'appareil est bien sur le cliché, juste pas bien visible devant la lumière matinale…

photo dsc_0326_2

On s'aligne et on s'élance finalement à 7h24.

photo dsc_0328_2

Les lumières de Dublin et de sa banlieue apparaissent sous nos yeux…

photo dsc_0333_2

C'est ensuite les zones d'activité un peu plus éloignées que l'on aperçoit, elles aussi plongées dans l'ombre…

photo dsc_0335_2

De l'autre côté de la cabine, les passagers vont pouvoir bénéficier d'un magnifique lever de soleil, alors que nous virons au nord !

photo dsc_0336_2

On longe la côte est de l'Irlande, survolant au passage Drogheda, petite ville industrielle de 28.000 habitants…

photo dsc_0337_2

Quelques nuages arrivent alors que nous sommes au niveau de Warrenpoint et Newry

photo dsc_0339_2

Le soleil est désormais bien levé côté est, toute la cabine est baignée d'une lumière orangée…

photo dsc_0340_2

Quelques minutes après, c'est Belfast qui s'étend devant nos yeux ! Si quelqu'un arrive à lire ce qu'il y a d'écrit sur l'aile… (je suppose que c'est écrit "Hainan" ou dans le genre, mais bon).

photo dsc_0343_2

Toujours Belfast, et Bangor au premier plan.

photo dsc_0345_2

Oh, j'allais oublier de vous montrer la patère et son utilisation !

photo dsc_0346_2

Quelques minutes seulement après avoir quitté Belfast, nous voilà au-dessus de Stranraer, et du Loch Ryan, au sud de l'Écosse.

photo dsc_0347_2

Notre descente commence alors qu'au loin, les lumières d'Ayr et Prestwick, où se situe l'aéroport "low-cost" de Glasgow, bordé par le Firth of Clyde.

photo dsc_0353_2

Cumnock au premier plan, Prestwick à gauche, et au centre plus au fond, Kilmarnock (la ville, pas le flight-reporter !).

photo dsc_0359_2

L'agglomération de Glasgow au fond, tandis que nous survolons la campagne écossaise, assez rase au premier plan pour permettre aux éoliennes de pousser en paix. La terre semble très blanche, probablement givrée !

photo dsc_0363_2

Les nuages font ensuite leur apparition, et secoueront un peu l'appareil, alors que les pilotes sortent les aérofreins pour nous ralentir.

photo dsc_0365_2

C'est assez efficace (encore heureux, cela dit…), puisque nous passons de 300 à 260 noeuds en une minute à peine.

photo dsc_0366_2

Cinq minutes plus tard, nous perçons le bas des nuages, pour voir apparaitre sous nos yeux ébahis la capitale écossaise !

photo dsc_0370_2

Les quartiers de Liberton, Inch et, en bas à droite, un bout du Royal Infirmary Edinburgh, situé dans le quartier de Little France.

photo dsc_0374_2

Niddrie, qui fut longtemps un des quartiers avec le plus haut taux de crime d'Écosse, et qui garde actuellement un taux de consommation de drogues "dures" assez important…

photo dsc_0376_2

Juste à côté, Portobello, logée au bord du Firth of Forth.

photo dsc_0379_2

On bifurque plein ouest au large d'Edinburgh…

photo dsc_0381_2

Alors que l'on s'aligne avec la piste 24, située à environ 7 nautiques, et que l'on poursuit notre descente, l'appareil commence à être bien chahuté par le vent ! La mer qui moutonne fortement en témoigne… L'approche s'annonce sportive.

photo dsc_0384_2

L'avion oscille de droite à gauche, et les volets s'agitent pour essayer de stabiliser au maximum l'appareil… C'est dans ces moments-là que l'on est admiratif devant la technologique aérienne !

photo dsc_0387_2

Le port de Leith, où est amarré le Britannia, dernier yacht royal britannique, désarmé en 1997 et transformé en musée…

photo dsc_0390_2

Un peu plus loin, le port de plaisance…

photo dsc_0392_2

Les quartiers résidentiels de Granton et Muirhouse, avec un gazomètre sur la gauche, et malheureusement très peu visible sur la droite, Martello Court, un immeuble d'habitation de 64 mètres de hauteur pour 23 étages.

photo dsc_0395_2

Tout à fait flou, le village de Cramond au premier plan, où ont été trouvées des traces humaines de chasseurs-cueilleurs nomades, datant de 8500 avant J.C.

photo dsc_0397_2

Le sol se rapproche, et le cliché flou vous renseigne sur les fortes turbulences qui agitent la cabine (et aussi sur la piètre qualité de mes clichés, certes).

photo dsc_0398_2

Les bâtiments de l'aéroport apparaissent…

photo dsc_0399_2

Les premiers appareils sont en vue, des avions Loganair (sur la gauche).

photo dsc_0401_2

Les roues touchent fermement la piste à 8h11, après 47 minutes de vol.

photo dsc_0402_2

On utilise toute la piste pour freiner, et sortons au dernier taxiway avant l'herbe !

photo dsc_0405_2

Ryanair n'attendait que ça pour s'envoler, vers Dublin !

photo dsc_0407_2

C'est ensuite sa grande concurrente, Easyjet, qui s'élance vers London Stansted !

photo dsc_0408_2

Revoilà, toujours aussi flous (mais sans excuse cette fois), les appareils Loganair (à gauche), et un 737 fret de Fedex (à droite).

photo dsc_0411_2

Nous réalisons notre dernier virage à côté de ce 737 MAX de Norwegian (appareil qui volait encore à l'époque), qui est arrivé peu avant de New-York Stewart, et qui va repartir vers Oslo dans deux heures.

photo dsc_0413_2

Et… nous patientons. Aucune communication, si ce n'est celle de rester assis. Il faudra 9 minutes pour que nous réalisions enfin les derniers mètres nous séparant de notre point de stationnement… Dommage, prendre la parole pour expliquer cette attente n'aurait pas pris beaucoup de temps pourtant !

photo dsc_0415_2

Aussitôt, c'est la ruée vers les coffres à bagage ! Tous les passagers sont invités à descendre, même ceux poursuivant sur Pékin.

photo dsc_0416_2

Je quitte cette (belle) cabine dans les derniers…

photo dsc_0418_2

Une vue de la Business en 2-2-2, sans boîte à pieds, mais aussi sans grande intimité pour ceux qui la recherchent. La J est répartie sur cet appareil sur 6 rangées, 3 rangs entre la porte 1 et 2, et 3 rangs après la porte 2, avec une simple cloison la séparant de la Y.

photo dsc_0420_2

Je sors avec le sourire de l'équipage dans cette passerelle aveugle.

photo dsc_0422_2

Au bout, on est redirigés vers cet escalier…

photo dsc_0423_2

Ca bouchonne en bas ! Ca tombe bien, j'ai de toute façon un Okapi à attendre, qui est nettement moins timide que moi quand il s'agit de prendre moults photos !

photo dsc_0424_2

On ressort finalement sur le tarmac, ce qui nous permet d'admirer, et de photographier, le brave 787-8 qui nous a amené ici !

photo dsc_0426_2

Belle bête ! J'aime beaucoup l'aspect "trapu" de ce 787-8…

photo dsc_0427_2

Et la livrée Hainan est plutôt jolie aussi.

photo dsc_0428_2

Petite vérification de l'immatriculation, tandis que le pompiste prépare l'appareil pour recevoir le plein !

photo dsc_0430_2

On monte finalement dans un bus, qui n'attendait plus que nous pour partir.

photo dsc_0431_2

On croise sur le chemin ce Ryanair flou…

photo dsc_0432_2

… Et cet Easyjet aux anciennes couleurs !

photo dsc_0433_2

Le bus est de type "LIFO", dernier arrivé, premier sorti ! Je peux donc photographier à mon aise ces employés qui semblent un peu frigorifiés, et qui nous attendent pour nous diriger vers les arrivées nationales et en provenance de l'Irlande.

photo dsc_0434_2

On entre directement dans la salle de récupération des bagages.

photo dsc_0436_2

Décidément, je ne fais que dans le flou… Les télévisions censées présenter différentes publicités ont un petit soucis : L'employé a oublié de lancer le mode "Diaporama" sur le Powerpoint prévu à cet effet, on peut donc apercevoir toutes les slides, la barre des tâches Windows, etc…

photo dsc_0437_2

L'aéroport s'est mis au chinois, pour guider les passagers de notre vol, en transit vers Pékin !

photo dsc_0438_2

On passe par les douanes, sans le moindre agent visible.

photo dsc_0439_2

Et nous voilà landside, tout comme les passagers en transit, qui ne bénéficient malheureusement pas d'un circuit de correspondance airside… Dommage.

photo dsc_0441_2

Pour aller humer l'air écossais, c'est par là ! Les portes sont sponsorisées par TK…

photo dsc_0442_2

Après cette pause extérieure, j'accompagne notre ami okapien à l'intérieur pour récupérer son BP sur son vol AF pour Paris. On entre du côté de l'enregistrement British Airways, qui marque bien son territoire !

photo dsc_0444_2

Il faut passer dans l'autre zone d'enregistrement pour trouver AF… La zone est très basse de plafond pour un lieu aussi fréquenté : C'est un peu oppressant !

photo dsc_0448_2

Auxdits comptoirs, la queue est assez longue chez le tout-venant, mais très réduite pour les passagers prioritaires. J'en profite pour faire la queue moi aussi. Bien que mon vol soit dans plus de sept heures, je préfère récupérer mon BP immédiatement (et bien m'en a pris, comme on le verra au vol suivant). C'est possible, et réalisé avec le sourire par la sympathique agente !

photo dsc_0447_2

Juste à côté se trouvent les comptoirs Hainan, mon compagnon de vol s'y rend pour récupérer un tag bagage aux couleurs de la compagnie !

photo dsc_0446_2

Direction l'étage des départs, qui est très petit côté landside, on en voit une bonne partie ici ! Le passage prioritaire est très nettement matéralisé.

photo dsc_0449_2

Une publicité Jet2.com me permet de faire un petit teasing pour un prochain FR (bien qu'à l'époque, je n'en savais rien, je viens tout juste de réserver mon billet)…

photo dsc_0450_2

Après un petit café, nous nous séparons, et je pars vers le centre-ville, avec un petit détour aux sanitaires, qui sont assez vieillots et pas très propres ni bien entretenus…

photo dsc_0454_2

Au moins, on trouve une patère !

photo dsc_0453_2

A quelques décamètres de l'aéroport, le tramway est là… Ou plutôt, une réplique, qui sert de comptoir d'information ! Le vrai tram est juste après (et malheureusement, pas sous abri, dommage pour ce pays qui a la réputation d'être parfois pluvieux).

photo dsc_0455_2

Après avoir acheté mon ticket (8£50 l'aller-retour), me voilà dans le tram ! En moins d'une demie-heure, je serai dans le centre-ville !

photo dsc_0456_2

Et c'en est fini de ce vol ! Je vous laisse avec la trace radar, et vous dis à très bientôt pour la suite sur KLM.

photo 2019-08-15 23_04_42-hainan airlines flight hu751 - flightradar24

N'hésitez pas à commenter !
Afficher la suite

Verdict

Hainan Airlines

8.3/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Dublin - DUB

8.5/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Edinburgh - EDI

7.3/10
Fluidité7.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté6.0

Conclusion

Un vol tout à fait avgeek, qui valait bien le détour par Dublin, et le réveil à une heure indue ! Il est en effet ô combien exotique pour un fada d'aviation commerciale de réaliser un saut de puce entre deux îles britanniques sur une compagnie chinoise... Si en plus le produit de la-dite compagnie est de qualité, que demander de plus ? Peut-être un aéroport d'arrivée un peu plus agréable ?

Détail de la notation :

Hainan Airlines :
Cabine : Contrairement aux cabines européennes, Hainan prend le parti d'afficher des couleurs assez peu passe-partout ! je trouve que ça rend très bien. La cabine est très confortable, l'avion en lui-même est également agréable... Dommage pour le boîtier du gilet de sauvetage qui prend un peu de place sous le siège, mais ça ne gêne pas trop. 9.
Équipage : Un équipage très sympathique et souriant, dommage pour le manque de communication toutefois. 8.
Divertissements : L'IFE est de bonne taille, et bien fourni. Les écouteurs sont corrects. Dommage cependant d'avoir un magazine quasiment pas traduit... 8.
Restauration : Pour un vol de 45 minutes, une bouteille d'eau et un sandwich/croissant fourré, c'est très bien ! (Je passe sur l'hérésie gustative qu'est le croissant fourré). 8.

DUB :
Fluidité : Certes, de l'attente au PIF, mais vu l'énorme foule qui était présente, le temps de passage était finalement très efficace ! 9.
Accès : L'accès au centre est aisé avec toutes les lignes de bus, mais un mode lourd (tram, train, monorail, hyperloop, fusée Ariane 5...) serait le bienvenu. 8.
Services : Passage au duty-free obligatoire, et un peu violent de bon matin avec les lumières vives et les odeurs pestilentielles de parfum... Sinon, personnel serviable, des prises disponibles en grande quantité, une fontaine à eau fonctionnelle... 8.
Propreté : WC très propres, tout comme le reste de l'aéroport d'ailleurs. 9.

EDI :
Fluidité : Arrivée en paxbus appréciable pour l'avgeek, un peu moins pour le passager lambda, surtout avec des escaliers à descendre. Dommage aussi l'absence de circuit de correspondance. 7.
Accès : Le tramway relie aisément l'aéroport au centre-ville pour un surcoût raisonnable. On trouve aussi de nombreux bus pour les villes de la région (coucou LYS !). 9.
Services : Landside, l'aéroport est assez petit, pas très agréable... Toutefois, les différents employés sont en général très serviables ! 7.
Propreté : Assez moyen... 6.

Sur le même sujet

28 Commentaires

  • Comment 522557 by
    Benoit75008 GOLD 7094 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR très AVgeek d'une liaison opérée sur un appareil étonnant,

    Toujours agréable de profiter de ces 5ème libertés et d'autant plus à quelques heures de la France !

    Cabine confortable, pitch ok, distribution du catering avant décollage en toute logique. Bref un bon vol !

    Et le suivant s'annonce visiblement plein de surprises^^

    Bonne journée à toi et à bientôt

    • Comment 522946 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Salut Benoit, merci pour ton commentaire !

      Voler sur un appareil long-courrier, sur une compagnie non européenne, et en 5e liberté, c'est vraiment très agréable ! Mais j'ai l'impression qu'il faut en profiter rapidement, la plupart de ces liaisons ne font pas long feu...

      Le suivant n'est pas si fou que ça, c'est surtout que j'aurais le plaisir de présenter un parcours un peu original à l'aéroport !

      A bientôt :)

  • Comment 522577 by
    Esteban TEAM GOLD 10178 Commentaires

    Merci Robin pour le partage !

    Un très joli vol en 5e liberté, la prestation est largement suffisante et je trouve intelligent qu'elle soit distribuée au sol.

    A bientôt !

    • Comment 522948 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci Stephan pour ton com' !

      Vu que l'équipage reste attaché jusqu'à l'extinction du signal lumineux sur Hainan (du moins, c'est ce qu'il a fait sur ce vol), je pense que c'est soit distribution du snack au sol, soit pas de snack du tout !

      A bientôt :)

  • Comment 522580 by
    Numero_2 SILVER 9378 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Notons que le groupe AF/KLM fait dans l'ultra muerte niveau horaire de vol

    Que nenni, cet horaire est encore sympa en comparaison d'un HND-HKG que je vais présenter prochainement. ^^

    Il reste toutefois 40 minutes pour faire embarquer un 787-8 probablement pas complet, ça devrait suffire…

    Au Japon on embarque un A380 en 35 minutes...

    Cabine aux tons un peu chargés avec un IFE qui n'est plus tout neuf.

    Sinon pas grand chose à dire pour ce vol court.

    A bientôt.

    • Comment 522957 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Hello, merci pour ton commentaire Clément :)

      On peut en effet toujours faire pire ! Hâte de lire ça :P

      La discipline des chinois n'est malheureusement pas tout à fait la même que celle des japonais ! Cela dit, l'embarquement s'est terminé en à peine un quart d'heure, mais l'appareil était assez vide.

      La cabine est un peu chargée, mais au moins elle a un style bien spécifique !

      A bientôt :)

  • Comment 522585 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4957 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR.
    Hainan arrêtera sa liaison triangulaire Beijing-Dublin-Edinburgh en octobre.
    il y a même une boîte avec de l'argent à disposition des voyageurs => on retrouve les mêmes dans les églises.^^
    l'équipage arrive en porte, les bras chargés d'achats au duty-free => un stéréotype bien chinois.
    Bouteille d'eau et croissant au jambon : pas d’exotisme au niveau du catering.
    un taux de consommation de drogues "dures" assez important=> lire ou voir trainspotting^^
    A bientôt

    • Comment 522966 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci Valérie pour ton commentaire !

      C'est dommage pour cette rotation, mais vu le faible taux de remplissage sur mon vol, je ne suis pas très étonné...
      La dernière fois que j'ai essayé de me servir lors de la quête pendant une messe, on m'a mis dehors ! Honteux ! ^^

      J'aurais bien aimé goûter un snack chinois, mais il est sans doute plus simple pour Hainan de se fournir en croissant fourré qu'en catering chinois.

      Ce livre est sur ma liste des bouquins à livre depuis quelques temps, je vais peut-être le remonter de quelques places :P

      A bientôt !

  • Comment 522586 by
    jules67500 GOLD 4594 Commentaires

    Merci Robin pour ce FR !

    Du fait de l'heure de décalage horaire, les groupes européens sont obligés de décaler au maximum les départs depuis ces destinations. Et encore, depuis LIS c'est 5h05 le départ pour AMS ^^

    Prestation correcte pour ce court vol, et le tout dans une cabine très confortable pour une heure de vol.

    A bientôt !

    • Comment 522969 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci pour le com Jules !

      Le vol au départ de LIS doit être une torture ! Surtout si on tente de rester éveillé dedans pour en faire un FR :P

      Même sans l'aspect avgeek, le vol est très bon en effet ^^

      A bientôt !

  • Comment 522588 by
    ZuMzuM 356 Commentaires

    Bonjour Kethu et merci pour la narration fort intéressante de cette 5ème liberté !

    L'aéroport de Dublin est vraiment très agréable, il tranche totalement avec celui d’Édimbourg qui fait penser à des couloirs d’hôpitaux ^^

    Un vol en bonne compagnie qui a du adoucir un peu cet horaire très matinal :)

    A bord l'expérience est vraiment bonne pour un vol de cette durée.

    Merci pour toutes ces explications intéressantes !

    A bientôt !

    • Comment 522970 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci pour le commentaire ZuMzuM :)

      L'aéroport d'Edinburgh fait beaucoup plus aéroport régional, et donc plus "utilitaire" que celui de Dublin ^^
      La compagnie de l'Okapi permet de bien se réveiller avant un vol unique !

      A bientôt :)

  • Comment 522595 by
    AK SILVER 635 Commentaires

    il y a même une boîte avec de l'argent à disposition des voyageurs ! Malheureusement, problème de conception, l'ouverture est trop petite pour que je réussisse y passer ma main…

    J'ai déjà rencontré le même problème. J'ai porté réclamation, mais on m'a ri au nez !

    Blague à part, merci du partage, c'est toujours sympa de faire un vol moyen courrier dans un avion si gros et avec tout le confort qui va avec. Et en plus si c'est avec une compagnie originale, c'est encore mieux !

    • Comment 522971 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci pour ton com' !

      Il faudrait venir avec une longue pince pour se servir, mais ils seraient capable de la confisquer au PIF ^^

      C'est d'autant plus sympa que c'est assez rare en Europe ce genre de vol ! Je vais essayer d'en faire quelques autres...

      A bientôt !

  • Comment 522602 by
    Michelg GOLD 1483 Commentaires

    Un vol 100% avgeek et un périple pas si simple avec une météo capricieuse qui aurait pu tout remettre en cause mais la découverte est au bout et c’est vraiment plaisant à lire et regarder.
    Merci pour le partage Robin et à bientôt pour la suite.

    • Comment 522973 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Michel !

      J'ai bien eu peur d'un déroutement qui aurait ruiné tout mon routing avec ce vent, heureusement ça a juste ajouté un petit côté "montagnes russes" pendant l'atterrissage :)

      A bientôt !

  • Comment 522611 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7778 Commentaires

    Merci de ce partage original. Un vol européen très court en 787, qui plus est chinois, est un vrai vol avgeek qui fait oublier l'horaire qui pique.
    Appareil sympa et collation adaptée meme si elle est distribuée avant le vol, dommage qu'il n'y ait pas un petit café.

    • Comment 522974 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !

      Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour un vol avgeek... :)
      Le café serait un plus c'est vrai ! Il y a tout de même l'eau chaude, mais il faut être déjà équipé en thé...

      A bientôt !

  • Comment 522710 by
    indianocean SILVER 6568 Commentaires

    Merci pour ce FR, Robin

    Dommage que le vol n'ait pas été plus long car j'ai encore du mal à cerner cette compagnie qui ne démérité sûrement pas ses 5* Skytrax

    Un vol qui pique les yeux par son horaire mais le rouge de la cabine suffit pour donner ce petit coup de fouet pour nous réveiller

    • Comment 522975 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Merci Bernard pour ton commentaire !

      Ce vol m'a aussi beaucoup donné envie de découvrir le "vrai" produit long-courrier d'Hainan ! Même si je suppose que la différence se fait un peu plus en classe avant.

      Le rouge réveille bien, mais les sièges moelleux plutôt confortable donnent vraiment envie de se rendormir...

      A bientôt :)

  • Comment 522779 by
    Nollaig GOLD 1258 Commentaires

    Merci pour ce partage Robin!
    Dommage que cette liaison soit arrêtée car elle me tentait bien.
    Toujours sympa ces 5eme libertés surtout à bord d'un B787, cela permet de voyager dans de bonnes conditions alors que le temps de vol est bien court.
    A bientôt

    • Comment 522976 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Hello Noëllie, merci pour ton commentaire !

      Si tu es motivée, sur un coup de tête, il te reste jusqu'au 3 octobre pour prendre la ligne ^^

      Entre faire ce trajet en 737 Ryanair ou en 787 Hainan, mon choix est très vite fait en effet !

      A bientôt :)

  • Comment 523099 by
    okapi GOLD 3293 Commentaires

    Oh! Un flight-report où l'on parle de moi.. Je l'ai attendu longtemps celui-là. Merci Robin pour ce partage. C'est toujours amusant de pouvoir comparer la vision d'une autre personne qui vit une expérience similaire à la notre. Plus qu'amusant, c'est enrichissant. Que de bons souvenirs même si mon arrivée dans le terminal fut un poil plus chaotique.

    Entre faire ce trajet en 737 Ryanair ou en 787 Hainan, mon choix est très vite fait en effet !

    Moi, j'avais vraiment le choix!
    Lucky Luke avait raison, il faut toujours saisir les bonnes occasions avgeek quand elles se présentent. Dommage que cette ligne ferme mais content d'avoir pu l'accrocher à mon tableau de chasse, en bonne compagnie.
    À bientôt!

    • Comment 523319 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      J'avais prévu un peu de retard dans la publication, mais avec 8 mois là, je me surpasse en effet... ^^

      Ma vision du vol, si l'on se limite aux photos, est nettement plus floue que la tienne ! ^^

      Nos deux récits se complètent bien, pour qui veut un avis exhaustif sur cette désormais défunte liaison...

      Merci pour ton commentaire, au plaisir de se refaire une virée avgeek un de ces jours :)

  • Comment 523361 by
    momolemomo GOLD 5703 Commentaires

    Ce 787 entre DUB et EDI est une belle prise, d’autant plus qu’Hainan abandonne la ligne.
    “- Il est beaucoup trop tôt pour un être humain normalement constitué” —> C’est ce que je me suis dit en voyant l’horaire. Il se mérite ce petit vol.
    Cette capacité à pouvoir s’endormir n’importe où, m’importe quand et n’importe comment est incroyable. J’aimerais bien pouvoir faire ça.
    Belle approche sur EDI.
    Merci pour ce Fr!

    • Comment 524063 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      J'ai en effet bien fait de ne pas me laisser décourager par l'horaire qui impliquait une nuit à l'aéroport de DUB... Une belle liaison avgeek trop vite disparue !

      Peut-être que le décalage horaire aide les chinois à s'endormir en une minute à peine... Ou bien c'est le thé qui est agrémenté de puissants somnifères !

      Merci pour ton commentaire :)

  • Comment 523985 by
    Chevelan GOLD 12427 Commentaires

    Hello Robin

    Un bon "petit" vol de 5ème liberté, mais l'horaire de la muerte n'est pas génial !
    Bonne idée de distribuer le catering avant l'embarquement
    Une belle expérience en tout cas
    Edimbourg est une ville extra....

    Merci pour ce FR, à bientôt.

    • Comment 524065 by
      Kethu GOLD AUTEUR 1847 Commentaires

      Salut Hervé !

      Les vols en 5e liberté sont assez rares en Europe, il faut parfois faire des sacrifices pour réussir à les attraper ^^

      Je pense que je vais retourner faire un week-end dans la capitale écossaise cette année, y retourner si peu de temps était un peu frustrant...

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.