Avis du vol Icelandair Reykjavík Paris en classe Economique

Compagnie Icelandair
Vol FI542
Classe Economique
Siege 36A
Temps de vol 03:25
Décollage 15 Jui 22, 07:40
Arrivée à 15 Jui 22, 13:05
FI   #25 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 70 avis
cliper31
Par SILVER 585
Publié le 2 août 2022

vol #327 - 2022/9
2e vol Icelandair, 13e arrivée à CDG


Routing


BALADE ISLANDAISE, vol retour


En fait de balade Islandaise, ce fût qu'une nuit sur place. Débarqué du 757 qui m'a amené de Amsterdam, j'ai consacré mon temps disponible au plane spotting. Le matin avant mon vol de 7h40 la même activité s'imposait au vue du rush des vols, notamment ceux de la nouvelle compagnie Play qui remplace la défunte Wow. La veille j'avais pu obtenir mon BP. Rendez vous prit pour avoir la navette de mon hôtel à 5h pétante, et à 5h il fait jour bien sur en juin. J'entre donc dans un terminal bouillonnant d'activité. Beaucoup de vols = énormément de passagers.


photo fids_dji_0002-copie

L'entrée est proche des guichets Icelandair ou attendent des centaines de pax, ouf je n'ai pas à attendre, cap sur le contrôle, qui est vite expédié. Montons à l'étage vers les portes.


photo terminal_fsscr000-copie

Le Duty Free


photo df_fsscr002-copie

Arrivée dans les espaces commerciaux, cette fois une pause s'impose pour faire le plein de vivres


photo term_fsscr003-copie

Le terminal est en mode kermesse avec ces drapeaux :-)


photo term_fsscr004-copie

Point horaire, il est 5h20 je suis entré à 5h04 dans le terminal, j'ai 2h devant moi pour faire des photos.


photo fids2_img_2262-copie

Avant de poursuivre, faisons un point sur ce voyage. Ce sera mon 1er en Boeing 767 et le 2e vol avec Icelandair. j'ai fais le plein de mon sac à dos pour me nourrir. Il faut ne rien louper car à CDG il me faudra poursuivre une autre aventure, celle de prendre le RER B afin de rejoindre Orly et mon vol pour TLS. L'avion du leg KEF/CDG sera ce Boeing 767-300 TF-ISO âgé de 22 ans et qui a volé pour une longue liste de compagnies, la première Air New Zealand et la précédente Transaero, il a rejoint ICE en 2016. Ce 767 le voici, il vient d'arriver de Boston.


photo 767ice_2279-copie

Reprenons le cours de notre histoire. Premier constat en ce matin pluvieux, les vols Play partent tous en retard. Mais il y a plus intéressant, ce terminal, le coté airside n'est pas du tout adapté pour le nombre de vols au départ entre 6 et 9h ! Le hall ressemble plus à un quai de métro parisien à l'heure de pointe. Il faut jouer des coudes, couper des files pour accéder à la bonne porte et ne plus en bouger ;-)


photo gate_img_2278-copie

Voici venu l'embarquement, alors comment dire, un français qui parle anglais permet au moins de comprendre mais ici la voix de la speakerine locale dont la voix est transformée par le micro et un haut parleur premier prix dans un brouhaha indescriptible ça rappelle le sketch d'Anthony Kavanagh et le haut parleur du Mc do :-) Tout le monde reste….sans voix ou plutôt sans bouger sauf quelques habitués du fast food et ceux qui en déduisent que ce doit être comme toujours les priorités et la classe J. Une nouvelle série de mots incompréhensibles plus tard, il faut montrer l'exemple, des groupes de français attendent leur tour et je profite de ce temps mort et de la logique, étant rangée 36 pour me retrouver file de gauche devant la borne alors qu'à droite une seule personne bloque l'embarquement en essayant de présenter son BP dans tous les sens sauf le bon.


photo cabine_dji_0015-copie-41031

Me voici en un rien de temps à bord, après un accueil banal et minimaliste. La cabine est semblable à celle du 757, mêmes tons de couleurs mais en version double couloir. Remontée de toute la cabine jusqu'au rang 36. Découverte de mon environnement, même IFE sans écouteurs, même lecture et pour ce vol ce sera le même service minimum, la cabine semble être pleine.


photo siege_dji_0010-copie

Depuis mon siège vue sur le 767 TF-ISN qui partira pour Stockholm


photo icelandair_img_2281-copie

Départ avec un peu de retard ce qui n'est guère étonnant. Allez Icelandair, 3h20 devant nous pour convaincre et rattraper le niveau peu emballant du vol aller. Roulage et décollage rapides en piste 19. Je suis en 36A et sur la gauche des parkings loin du terminal pour avions cargo et militaires. Très vite c'est entrée dans les nuages car il pleut.


photo dec_fsscr005-copie

La Safety Card 767 est en vert avec sa forme biseautée


photo safety_dji_0046-copie

Cap sur l'Ecosse. Je lance quelques épisodes de la série Friends dont je connais les dialogues ce qui compense la non mise à disposition d'écouteurs. Le contenu de l'IFE est le même que sur le 757. La prise USB fonctionne mieux que la veille est permet de charger mon téléphone.


photo ife_20220615_073624-copie

Le personnel apparait au bout de la cabine mais je suis en 36 donc beaucoup d'attente :-) De l'attente pour un gobelet carton de thé pour le solide je dois taper dans mes provisions. Je suppose que comme pour le vol aller il faut acheter un repas en ligne avant le départ. De plus le steward semble mâcher du chewing gum ! Il a l'allure d'un surfeur mais au lieu de tenir une planche de surf il pousse un trolley, d'ou son désarroi qui le pousse à mâcher pendant le service ? Rappel donc du service gratuit en Eco : 1 boisson dans un gobelet carton.


photo cabine_dji_0049-copie

Bref ce vol ne marquera pas ma mémoire plus loin que le récit que j'en fais. L'ecosse est en vue et offre quelques belles vues, puis ce sera Londres avec passage quasi verticale de Heathrow.


photo ife_fsscr006-copie

La ville de Londres et tout en bas on devine l'aéroport de LHR, diantre j'étais là dessous 2 semaines plus tôt.


photo lhr_fsscr007-copie

La côté Française est franchie au niveau de Dieppe


photo dieppe_fsscr008-copie

La campagne Normande et peu de grandes étendues citadines jusque l'atterrissage car nous allons nous poser face est en piste 09L.


photo app_fsscr009-copie

Le roulage fût bien plus rapide qu'à Amsterdam et nous allons jusqu'au T2D stationner à coté d'un Easyjet.


photo afr_fsscr010-copiephoto cdg_fsscr011-copie

Je laisse descendre tout le monde ce qui me permet de ranger mon petit bordel de cinéaste amateur et préparer l'aventure suivante dans ma tête.


photo 767cab_2294-copie

Quelques clichés supplémentaires des cabines Économiques et Business.


photo cabine_img_2298-copie

Bon ce vol ressemble à tout autre sans IFE on pourrait se croire à bord d'un avion de tout autre compagnie. Encore une fois je ne peux m’empêcher de comparer temps de vol, tarif et service avec l'offre inégalable de Turkish Airlines


photo classej_fsscr012-copie

Au revoir 767


photo 767cdg_img_2301-copie

La zone d'embarquement


photo cdg_fsscr013-copie

Maintenant, trouver le cheminement vers le RER B, dans 2h30 mon vol pour Toulouse décolle d'Orly. Pour rejoindre Orly, je commence par suivre les indications pour les transports, c'est une assez longue distance mais en 15 minutes je suis devant le distributeur de billets du RER, 22 euros pour Orly avec Orlyval compris mais avec ou sans service ? Ce sera sans climatisation mais sans grève et sans panne :-)


photo cdg_fsscr014-copie

Des écrans d'information pour se guider, pas le choix RER ou Taxi


photo info_fsscr015-copie

La vidéo du vol disponible prochainement sur ma chaine Youtube https://www.youtube.com/c/EurofilmsAviation le temps manque pour le montage. En bonus plus bas, résumé de la séance de plane spotting. Il est affiché 13h30 sur le tableau, prochain vol à 16h à Orly, let's Go.


photo rer_fsscr016-copie

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Icelandair

6.3/10
Cabine7.0
Equipage6.0
Divertissements6.0
Restauration6.0

Reykjavík - KEF

6.4/10
Fluidité5.5
Accès7.0
Services7.0
Propreté6.0

Paris - CDG

7.1/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.5

Conclusion

KEF : Avec le nombre de départs le matin, tout est plein, ça déborde. La chance d'avoir mon BP car la foule aux guichets. Les salles d'embarquement petites et tout le côté airside plein à craquer. Les sièges en bois donne un certain cachet dans le terminal.
ICE : Il ne restera rien de mémorable de ce vol que le fait de voler en 767. Embarquement chaotique. Icelandair remplit ses avions grâce à l'attrait de son ile. Le stew mâchant son chewing-gum fier de son service minimum ne montre guère de respect envers les clients. Mission accomplie malgré tout, je suis bien arrivé à Paris.
CDG : Pas grand chose à dire car ce fût un contact bref avec CDG allant de la passerelle vers le RER. Bien indiqué mais très longue marche depuis ma porte.

Informations sur la ligne Reykjavík (KEF) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Reykjavík (KEF) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Icelandair avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 608541 by
    ChrisB GOLD 2173 Commentaires

    Merci pour le FR en B767 qu'on ne voit plus si souvent!
    La correspondance jusqu'à Orly s'annonce sport!
    Sympa de voir une cabine bien équippée d'iFE par contre pour la prestation un petit gobelet pour 3H25 c'est rude..

  • Comment 608549 by
    GregLYS TEAM SILVER 327 Commentaires

    Merci pour ce report.

    Je n’avais pas souvenir que KEF était aussi « bordélique ». J’y suis passé en juin 2005 mais c’était bien plus calme dans mes souvenirs.

    Le chewing-gum du steward, c’est peut-être pour combattre des oreilles qui se bouchent et non pas par nonchalance.

    Le service à bord proposé par FI ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, à l’image de la gastronomie locale.

    Belle séance de spotting sur place avec de belles lumières et de belles livrées.

  • Comment 608557 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    Une belle bête qu'est ce 767 Icelandair !

    A bientôt !

  • Comment 608675 by
    Ateon GOLD 1598 Commentaires

    Merci pour le partage.
    1 seule nuit en Islande ? dommage de n'avoir pas pu profiter de ce pays magnifique.
    Le 767 présente bien, le siège à l'air confortable. Par contre le service... juste une boisson gratuite pour 3h30 de vol, comme dit ChrisB, c'est rude !
    La configuration de la J en 2/1/2 est étrange.
    Un RER B sans panne et sans grève ? ça arrive parfois, oui...

  • Comment 608919 by
    Vainolas 193 Commentaires

    Merci pour ce FR qui confirme que FI propose une prestation basique. Mieux vaut prévoir à l'avance et s'organiser.

Connectez-vous pour poster un commentaire.