Avis du vol Air France Paris Vienna en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1138
Classe Economique
Siege 4A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:00
Décollage 03 Oct 22, 09:20
Arrivée à 03 Oct 22, 11:20
AF   #24 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5548 avis
Frostyjeff
Par GOLD 320
Publié le 18 octobre 2022

Bonjour à tous,

Bienvenue dans cette petite rotation pour VIE.
Le routing est simple mais attention au piège d'un départ CDG et d'un retour à ORY.
Car, oui, pour le retour, horaire oblige, je me rabattrai sur TO pour rentrer à la maison.
L'occasion d'avoir 2 expériences en une.


Routing


CDG de bon matin


Pour rejoindre CDG, en cumulant ma marge perso et en limitant la prise de risque, je me rabats sur Uber.
Ce trajet sera plutôt amusant car pour la première fois, c'est une Toyota Yaris qui se présente… ce qui n'est pas des plus adapté pour des voyageurs. Heureusement, je suis seul et voyage léger.
L'arrivée matinale se dessine bien avec la fréquentation coté ville. 


photo img_6643_resultatphoto img_6644_resultatphoto img_6645_resultat

Le vol est bien au tableau et ma marge confortable.


photo img_6647_resultat

enregistrement et PIF


Si je voyage léger, je dois tout de même enregistrer ma modeste valise, formalité qui sera expédiée prestement.
Je serai informé au passage que l'embarquement se fera en bus.
Bien pour les photos ça, tiens. 


photo img_6648_resultat-69137

Le PIF ? expédié dans la foulée également en quelques secondes.
J'ai un peu "ouvert" ce dernier.
Accueil enjoué et souriant au PIF.


photo img_6649_resultat

Claquement de doigts, et hop, airside.


photo img_6650_resultat

salon


Qui dit arrivée matinale, dit attente a priori tranquille au salon.


photo img_6651_resultat-13245

Comme souvent, point d'interrogation, c'est direction l'étage immédiatement. 
Il y a toujours de la place, et donc, quelque soit le moment, je monte. 
Ce matin, malgré l'horaire le rdc est déjà bien fourni (ce qui va me demander un petit boulot de floutage…). 


photo img_6652_resultat-17869photo img_6653_resultat-33143-31373

La terre entière ayant été floutée, direction le buffet pour un petit déjeuner "hotelier", car bien sûr on a souvent la flemme de sortir les oeufs et le bacon le matin à la maison…



Résultat pour patienter et prendre connaissances des news qui commencent à remonter.


photo img_6658_resultat-48017

Je n'oublierai pas non plus de m'intéresser à mon destrier du jour bien sûr.
J'ai une bonne heure trente devant moi, et perso, je préfère la passer ici serein qu'en pression dans un taxi englué dans le traffic parisien à cette heure où les bouchons sont déjà à l'avenant (et de même dans le RER). 


photo img_6659

direction l'embarquement


Le temps passe vite néanmoins quand on est confortablement installé.
Il est temps de rejoindre ma porte.
La météo me donne toutefois quelques sueurs froides car le brouillard du matin est plutôt intense. 


photo img_6660_resultat

Ma porte pour l'embarquement en pax bus ressemble quelques peu à l'entrée des artistes…
Un peu dérobée, cachée et inexplorée jusqu'ici en ce qui me concerne.


photo img_6661_resultat

Avant de descendre en terres inconnues au -1, le brouillard est encore plus pregnant avec cette vue de la plateforme.


photo img_6662_resultat

Descendons vers la porte aux étoiles (contre intuitif comme direction ça…)


photo img_6663_resultat

Ces modestes vues résument à elles seules l'ambiance "glamour" de ce lieu sans âme.
Faut dire qu'une fois au niveau du sol, on a moins la tête dans les nuages, mais plutôt dans les coulisses industrielles (entrée des artistes qu'on a dit !)


photo img_6664_resultatphoto img_6665_resultat

embarquement


L'embarquement démarrera un peu après l'horaire indiqué de 8h35.
Les embarquement en pax bus sont toujours un peu "complexe" mais via la vague SP (bien que quelque peu erratique), je serai parmi les premiers dans le bus.
Petite erreur stratégique, je m'installe tout au fond de ce dernier.
Une fois plein comme un œuf (heureusement toujours frais), notre pax bus s'ébroue. 
C'est parti pour un tour de piste tout blanc. 


photo img_6667_resultat

Tour de piste blanc qui finira à coté d'un orange.



Nous voici face à la bête qui se nourrit goulument.


photo img_6673_resultat

Une fois stoppé, il s'agit de sortir du bus.
Mon placement du départ se révèle "perdant" car seule la porte avant sera ouverte pour libérer les pax par vague (alors qu'on distingue les 2 passerelles). Celle de l'arrière ne sera pourtant pas utilisée.
Peu après 9h05, ayant foulé les cendres du concept SP lors des embarquements Pax bus (LOL), je me retrouve au pied de l'escalier des étoiles (là, c'est plus logique). 


photo img_6675_resultatphoto img_6676_resultat-27320photo img_6677_resultat

Attention, le voici, le voilà :  l'instant porte !


photo img_6678_resultat

cabine


Une fois passée la porte et l'accueil souriant, me voici dans une cabine effervescente, bien remplie et aux coffres à bagages débordant.
Je n'aurai pas à jouer des coudes bien longtemps puisque je suis au 4A, tout juste derrière le rideau. 


photo img_6679_resultat

Le pas est correct dans l'absolu mais avec une cabine et des coffres pleins, tout finit aux pieds et c'est de suite plus exigu.


photo img_6681_resultat

Au dessus, c'est plus aéré….


photo img_6680_resultat

L'alignement des hublots n'est pas le plus adéquat aujourd'hui pour les photos mais cela conviendra.


photo img_6682_resultat

L'avion est plein, et notamment de (je présume aux tags nombreux) de PAX Gold, Platinum et autre PFL…. autrement dit tout le gratin est là, donc dans notre A319 eggy.
Mais, mais, à 9h20, annonce porte fermée et au triplet, on est que 2. 
Le pax du 4B bondit comme un seul homme en 4C et de suite notre espace gagne en confort.
La question qui vient de suite ? pourquoi nous ?
En fait, au diable les raisons, profitons de notre chance du moment !
Vous remarquerez au câble branché que oui, les prises usb seront fonctionnelles sur ce vol. 
On remarquera aussi qu'au sol, la miette résiste et avec elle, un aéropage divers. 


photo img_6683_resultatphoto img_6684_resultatphoto img_6693_resultat

Par la fenêtre, notre petite passerelle s'en va.


photo img_6686_resultatphoto img_6687_resultat

9h39, enfin, le push back.


taxi et decollage


Notre taxi ne sera pas bien long et surout, toujours bien blanc alors que 10h approche à grand pas.



A 9h53, on est en bout de piste (et on a 4 avions qui nous soufflent sur la nuque pour qu'on se dépêche).


photo img_6696_resultat

Donc à 9h54, plein gaz.
Et bien sûr, on ne voit pas grand chose. 



vol


Une fois la couverture nuageuse passée, on retrouve le duo blanc bleu qui fait du hublot le premier des IFE.


photo img_6702_resultatphoto img_6703_resultatphoto img_6704_resultat

Il ne faut toutefois pas uniquement s'en remettre à mère nature, et le wifi viendra ainsi élargir le champs des possibles.


photo img_6705

Collation du matin, simple mais appréciable (surtout quand on sort du petit déjeuner au salon). 


photo img_6706_resultat-36444

Plus loin, le ciel sera bien plus dégagé pour ce vol tranquille et sans encombre.
Le début descente sera annoncé à 10h51. 


photo img_6707_resultatphoto img_6708_resultat

arrivée


Le vol n'est pas des plus long et déjà se profile l'arrivée avec ce beau virage.


photo img_6709_resultat

Algnés et toucher plutôt viril à 11h20.



On freine aussi prestement les jeunes !


photo img_6721_resultat

Ensuite, petit taxi vers notre point de stationnement à côté d'un irlandais.



Le débarquement sera rapide en partant du 4A mais depuis plus loin, cela a du prendre un certain temps vu tout ce monde et tous ces bagages…


photo img_6728_resultat

La tour.


photo img_6729_resultat

Now, c'est direction le tapis.
A VIE, les pax sortants croisent les pax entrants. 


photo img_6730_resultat-40675

Le chemin jusqu'au tapis est un peu longuet (AF aime bien se garer tout au bout genre C39…) mais rien de bien méchant.



Je récupère ma valisette intègre et digne avant de filer vers la sortie "nothing to declare".


photo img_6737_resultat-77512

Hop, me voila townside, maintenant, allons trouver ce taxi pour que Vienne soit enfin mienne.


photo img_6738_resultat-86186

A peine écrit que me voila assis dans mon carrosse.
Vais-je tout détailler de la route jusqu'au centre ville ? non… mais je vous pose ici cette photo d'un rack à bagage, level 10 ! 


photo img_6739_resultat

Merci pour votre lecture et à bientôt pour le retour en TO

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.3/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Air France Lounge - 2F

8.6/10
Confort8.5
Restauration8.5
Divertissements8.0
Services9.5

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.0

Vienna - VIE

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

CDG : RaS, une fluidité toute matinale et un parcours facile bien que, ce jour, la porte du ciel et le paxbus n'aient point envoyé de rêve.

Le vol : RaS également. Tout a bien fonctionné, et l'affluence a plutôt été bien gérée par l'équipage notamment au moment de l'installation à bord. a noter quand même que quand l'avion est plein comme un oeuf, ca déborde de partout... J'ai eu droit au coup de bol casper pour rehausser significativement le confort à bord.

VIE : RaS également. Parcours efficace et aussi aux bagages (ceux ci ayant été livrés rapidement alors que quelques semaines auparavant cela était plus poussif parait-il).

Informations sur la ligne Paris (CDG) Vienna (VIE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 51 avis concernant 7 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Vienna (VIE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Fly Niki avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 613802 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci pour le partage Jeff !

    Un déroulement de trajet tout à fait appréciable, tout est fluide, et comme toi je préfère "perdre" mon temps au salon que dans un taxi.

    A bord un no show fort opportun qui te permet de voler avec Casper, notre meilleur ami.

    Je vais peut être faire ma mauvaise langue mais sur un trajet comme celui ci, qu'est ce qui distingue AF d'OS en Eco ? OS offre l'eau (comme Air France) et un chocolat qui lui compense la madeleine. Donc seul le café est le marqueur entre les deux.

    J'ai longtemps décrié le BOB, mais quitte à choisir, je préfère qu'on m'offre un verre d'eau et un chocolat puis choisir ce que je veux y rajouter, qu'un café médiocre et son verre d'eau gratuit avec une madeleine et ensuite me serrer la ceinture jusqu'à l'arrivée ^^

    Au final toutes les compagnies nous poussent vers ce raisonnement pour nous vendre le BOB comme une 'amélioration'

    A bientôt !

    • Comment 613805 by
      Frostyjeff GOLD AUTEUR 312 Commentaires

      Merci Stéphan pour le commentaire.
      La solution est souvent évidente mais on n’y pense pas en premier! Le no show, le sauveur du jour 😈
      Pour ce que est de l’écart AF-OS, il est très ténu pour ne pas dire inexistant depuis un moment (j’ai fais quelques vols Y avant le Covid sur OS en share code avec AF, option qui semble d’ailleurs décédée…) et après l expérience TO et son BoB, je glisse vers l’option que tu décris car la aussi, la différence à bord entre AF et TO est plus que ténue.
      Donnez moi donc au moins de l’eau et ensuite j’aviserai… (AY a bon depuis une éternité en fait si on y pense en tant que major nationale)
      Si l équation se tient côté TO entre le prix du billet et ce que j ai lu du menu, faudra voir si AF réussi tout pareil quand ils y viendront (un jour)…

  • Comment 613975 by
    LeMatheuxVoyageur 315 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR avec un routing comparatif très intéressant ! Que de gris à CDG en ce début de matinée ! Heureusement que les photos sont tout de même possible à prendre et je trouve que vous les avez bien réussies. Le mini escalier est vraiment tout choupinet ! :) Je vous rejoint sur l'offre d'Air France qui est assez minimaliste pour ce vol de 2h. En réalité, mon impression est que les vols européens de la matinée aient une offre "petit déjeuner", que je qualifierais d'édulcorée. Le choix des boissons est également réduit il me semble. En effet, après un petit déjeuner au salon, la collation est suffisante mais pour ceux qui arrivent sur les coup de 6-7h et qui comptent là dessus, ça doit être un peu frustrant, de plus qu'il n'y a pas de BOB pour compenser (le débat éternel des FRistes ! XD : faut-il instaurer le BOB partout ???). J'aimerais beaucoup retourner à Vienne, mon précédent voyage ayant été moyennement appréciable, j'ai envie de me rabibocher avec la ville qui, je suis sûr, offre plein de choses à contempler ! Concernant OS, il faudra que je réessaye également car il y a quelques années, j'ai été extrêmement stressé par le personnel de la compagnie ce qui a rendu mon expérience mauvaise et surtout biaisée ! A bientôt pour le retour sur TO donc !

Connectez-vous pour poster un commentaire.