Avis du vol Finnair Helsinki Amsterdam en classe Economique

Compagnie Finnair
Vol 1305
Classe Economique
Siege 29F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 21 Oct 22, 16:00
Arrivée à 21 Oct 22, 17:30
AY   #25 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 182 avis
GregLYS
Par SILVER 256
Publié le 26 octobre 2022

Routing


Bonjour à vous chers lecteurs.

Après ce séjour express dans la capitale finlandaise que j’ai pris beaucoup de plaisir à revisiter après ces années, il est temps de revenir vers Amsterdam et Lyon. Ce vol retour, lors de sa réservation, était programmé en A350-900, d’où mon choix quant à ce routing. Malheureusement, à l’aller comme au retour, Finnair a déprogrammé ses wide-bodies pour des A320. Je suis donc bien bien déçu par l’affectation de cet appareil… Mais j’ajoute une nouvelle compagnie ainsi qu’une plateforme à mon flight-log. Et comme écrit plus haut, Helsinki est loin d’être une ville désagréable. On se console comme on peut.


un aeroport bien foutu


C’est avec le moyen de transport le plus efficace que je rejoins l’aéroport de Vantaa, depuis la gare centrale d'Helsinki.


photo ay201photo ay202

 Bien que la vie soit assez chère ici, pour la modique somme de 4,10 euros, le trajet centre-ville est effectué en une trentaine de minutes dans des trains (made in Switzerland) à la fois confortables, propres et sûrs. Qui dit mieux ?


photo ay203photo ay204photo ay205

Bye bye Helsinki. Tiens, le soleil pointe son nez.


photo ay206photo ay207-54680

La gare souterraine est très très souterraine ! D’impressionnants escalators permettent de revoir le jour.


photo ay208photo ay209photo ay210

Le menu du jour.


photo ay211

Puis on pénètre dans le hall. Tout est clair, lumineux.


photo ay232

Je m’imprime une carte d’embarquement papier puis je rejoins sans plus tarder le PIF.


photo ay231-80430photo ay233

Comme hier à AMS, le temps de passage est estimé de 0 à 5 minutes. Inutile de sortir les ordis, appareils photo, c’est vraiment bien. Et moins de trois minutes après, je suis déjà airside. C’est plutôt pas mal pour un vendredi après-midi et quand on regarde le rythme soutenu des départs à partir de 16h00 pour un aéroport somme toute pas si grand que ça.


photo ay234photo ay235photo ay236

Le shopping n’étant pas une passion dans la vie de tous les jours - et particulièrement dans les aéroports, je vais donc essayer de spotter un peu. L'exercice n'est pas très aisé, et la faune locale peu diversifiée à cette heure-ci. Voici la bien maigre récolte pixelisée et respectivement ceux qui ont bien voulu passer devant mon objectif :

- A321 OH-LZP HEL – RHO (Rhodes) AY1863
- A321 OH-LZT HEL – MUC AY1405
- A321 EC-IGK détaché chez Finnair qui assure le vol AY1653
- CRJ900 ES-ACK ARN – HEL SK708
- A320 OH-LXC HEL – MXP AY1755

En termes de sobriété, la livrée Finnair se pose là. C'est simple, sans fioriture, presque fade.



A320 FINNAIR - bis repetita


Du côté de ma porte.


photo ay237

Le OH-LXA que je vais emprunter tout à l’heure qui arrive de Vienne (AY1472) et dont voici le pedigree selon Planespotter. Plus tout jeune le coucou, mais extrêmement fidèle.


photo ay214photo ay238

Embarquement dans les règles de l’art. Qu’est-ce que c’est agréable. La zone 4 est appelée, je suis le premier à dégainer mon boarding pass.


photo ay239-84779

Jet bridge avec moquette.


photo ay240

Instant porte ; pour le fuselage, y a pas moyen.


photo ay241

Accueil tout sourire par les PNC. Je suis le premier à pénétrer dans la « quatrième dimension » de cet A320.


photo ay242

Et là, damned ! Pourquoi j’ai pas consulté seatguru ? J’avais en mémoire que sur les A321, il ne fallait jamais prendre cette dernière rangée, mais pas sur A320. Bon, je ferais avec. La couche nuageuse qui suivra ne donnera pas trop de regrets.


photo ay243

Mon espace immédiat pour mes prochaines dizaines de minutes. À commencer par un siège, un vrai. Ça prouve qu’on peut être confortablement assis dans la famille A318/19/20/21. Les planches à repasser, merci !

Le pas(raguay) pas très généreux mais qui s’avérera correct.  


photo ay244

Le contenu de la pochette. Le onboard menu a disparu.


photo ay246

Le vomito bag qui s'est recyclé dans une nouvelle fonction.


photo ay247

Coup d'œil vers le haut. J’aime bien ce design qui fait un peu rétro maintenant.


photo ay245

vol au dessus d'un nid de nuages


À 15h50, la CCP décrète que le boarding is completed et cinq minutes après, le crabe nous repousse vers le taxiway


photo ay218

  Le taxiing sera bref puisqu’en trois minutes seulement, et sans s’arrêter sur le seuil de la 22 R, nous nous alignons et la throttle est mise sur la position TO/GA.


photo ay219photo ay220

Les couleurs d’automne sont sympathiques aussi sous ces latitudes.

Dernière vue sur la Finlande…


photo ay221

… avant ça. Le professeur de géographie est au chômage.


photo ay222

L’ancêtre de l’IFE, bien loin de mon siège. Mais à quoi je vais occuper mon vol si je n’arrive pas à voir les programmes diffusés ? 


photo ay225

Le service à bord se résumera à cela. Pas de solide, juste ce verre. C’est pas un verre de picrate. Je suis sérieux moi, hein ? Ce n’est que le traditionnel jus de myrtilles, la signature liquide de Finnair.


photo ay248-19485photo ay249

Un vol sans aucune turbulence, si ce n’est à la descente pour trouer la couche nuageuse.
Cette digue sur la Mer du Nord ne donne aucun doute sur notre destination. 


photo ay223

Je n'avais pas remarqué cela à l'aller. Une caméra permet de suivre l'approche finale.


photo ay226

Le givrage ne va pas faciliter les prises de vue.


photo ay224

On se pose sous le soleil (inespéré) à AMS sur la 18 R, ce qui signifie dans les choux, à l’autre bout du terrain. ’en suit un taxiing à un rythme soutenu.
Nous frôlons ce 777-300ER qui a une double utilisation : gouvernementale et commerciale, pour la compagnie Garuda Indonesia. 


photo ay227photo ay230

Le CDB a failli rater la sortie pour l’aile D ce qui nous a valu un freinage énergique et un presque demi-tour.
u block à 17h28 et instant crème dessert. 


photo ay250-29716

Je serais le dernier à sortir de l’appareil (logique pour la 29F). J’aurais donc le droit à des adieux marqués et chaleureux.
Je peux faire tranquillement mon fuselage shot (qui était impossible à HEL), encouragé par l’employée de l’aéroport qui me dit que j’ai tout mon temps. Et c’est vrai que j’ai tout mon temps. 


photo ay251

Adieu OH-LXA. Tu étais trop petit à mon goût. 


photo ay266

Quand on a définitivement la poisse…


Ma correspondance pour Lyon est à 21h15, ce qui me laisse pas mal de temps pour flâner, spotter.


photo ay252photo ay253photo ay254

Un petit souvenir papier de mon premier vol en Emb195 E2.


photo ay257photo ay256

L'inespéré soleil me conduit au bout de l'aile D, voir ce qui roule sur le tarmac.

Et voici dans le détail ce que ça donne, avant que les rayons soient masqués par les bâtiments.

- A319 OE-LQA AMS - GLA (Glasgow) U2 6774 - J'ai voyagé à bord de cet appareil en mars dernier de Brest à Lyon.
- B737-800 Max CN-MAY AMS - CMN AT 851
- A21N TK AMS - IST 1960
- A333 PH-AKA AMS - YYZ KL 695
- A20N OE-LSM AMS - CPH U2 7931
- 772 PH-BQL AMS - JFK KL 643 



La lumière déclinant rapidement, je rejoins l'aile C en ayant croisé le chemin d’une souris qui se faufile sous une siège massant. Si Madame qui prend du plaisir confortablement assise savait qu’un petit mammifère s’était caché sous fauteuil, par sûr qu’elle soit aussi relaxée.

Entre temps, une bonne nouvelle se profile. C'est avec le dernier des E295 livrés que je voyage ce soir. Il n'a même pas trois semaines !


photo ay267photo ay269

La nuit est bien tombée maintenant. Cet A319 F-GRHN va rentrer à CDG en AF1141.


photo ay270

Et le voilà qui arrive de Valencia en vol KL1504.


photo ay271

Entre temps, notre porte change vers la C14, donc changement d'appareil. Ça sent du retard à la clé tout ça… Mais c'est toujours un E295, type d'appareil sur lequel je n'ai pas encore voyagé.


photo ay272

Un peu plus tard, l’appareil est croisé. Celui que je devais prendre ira finalement vers Hambourg.

C’est encore un E295, légèrement plus ancien. Mais cette inversion n’est pas bon signe pour la régularité de mon vol. 


photo ay272

Et ce que j’avais prédit s’est confirmé. Notre appareil a été englué dans le trafic intense de FRA et il a au moins une heure de retard. De facto, nous aurons au moins le même score. Ça crie derrière moi en français que ce put### de vol n’est jamais à l’heure.


photo ay278photo ay279

Je remarque ici deux souris qui courent à la recherche de miettes sans doute. Je n’avais jamais encore vu ça dans un aéroport. Une spécialité locale ?

Le PH-NXH arrive enfin de FRA. Les PAX débarquent, dépités. Et un peu plus tard, je vois que l’ensemble du personnel navigant fait de même. N’en voyant pas en attente, je crains le pire quant à notre sort.


photo ay277photo ay280

Puis ça s'aggrave…


photo ay281

Flightradar24 annonce un départ à 23h00 mais je n’y crois plus. Plus personne ne s’affaire autour du PH-NXH, pour moi, c’est cuit.


photo ay275

Enfin, une jeune agente vient se placer à la porte d’embarquement. Elle annonce enfin l’annulation du vol mais qu’elle n’a pas à ce stade plus d’informations quant à notre avenir pour les prochaines heures.


photo ay276photo ay285-55220photo ay283

Par contre, j’ai été sidéré par l’annonce qui suit : pour les couchages, c’est aux PAX de se dém#####.

J’avais déjà connu pareille situation à Madrid en 2004. Le 747-400 d’Iberia ne voulait rien savoir. Tous les PAX avaient été logés dans différents hôtels très confortables autour de Barajas. Bouffe à volonté, téléphone fixe offert - seul l’alcool était payant pour éviter d’évidentes dérives.

Mais là, KLM annonce qu’il faut faire l’avance des taxis et de l’hôtel et que les montants doivent rester raisonnables. J’entends déjà des « Je suis avocat, ça ne va pas se passer comme ça ! » ou autres propos presque insultants adressés à la pauvre employée. Comme je n’aurais pas voulu être à sa place.
Je suis passablement rincé , je pianote vite fait sur Booking.com et je dégote une piaule du côté de Haarlem. Je sors vite de l’aéroport, laissant derrière moi des PAX qui n’ont pas les moyens de faire l’avance. Deux jeunes mamans avec bébés faisaient partie des « naufragés ». J’espère que KLM a eu plus de cœur pour elles.

Dans le taxi, le chauffeur m’indique que bien des hôtels sont complets ce week-end, car il y a pas mal d’événements à Amsterdam.
Je pensais arriver dans un hôtel, j’arrive dans un genre de lotissement. Booking.com met aussi sur son réseau des particuliers louant tout ou partie de leur appartement, en concurrence avec Airbnb. 


photo ay284

Je fais commander un autre taxi pour demain matin. Sur ce je vous laisse, je suis bien épuisé, je vais me coucher. Lot de consolation quand même : deux vols pour le prix d'un. Pour l'E295, on verra ça une autre fois.

Merci de m’avoir lu. 

Afficher la suite

Verdict

Finnair

7.5/10
Cabine9.0
Equipage8.5
Divertissements7.5
Restauration5.0

Helsinki - HEL

9.1/10
Fluidité9.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

7.5/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté3.0

Conclusion

HEL : très bien agencé, bien relié au centre-ville. Passage PIF aisé et fluide..

FIN : cabine un peu vieillotte mais très confortable et propre. PNC souriantes et attentives. Prestation très maigre. Même LH, LX ou OS font presque mieux avec leur chocolat ! 🤨

AMS : que dire après avoir ces bestioles ? Personnellement, je n’ai absolument pas peur des souris, mais je pense qu’un paquet de PAX auraient été dégoûtés de voir cela si ce n’est pas plus pour les personnes souffrant de musophobie. Vous venez d’apprendre un mot ? Moi aussi.

Merci de m'avoir lu.

Informations sur la ligne Helsinki (HEL) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Helsinki (HEL) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 614376 by
    nicobcn TEAM GOLD 6848 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    Double manque de chance entre l'A350 qui passe à la trappe et l'annulation du vol vers LYS... KLM se moque du monde avec cette gestion calamiteuse. C'est un manque de volonté évident et une technique pour que des PAX ne pouvant avancer les frais dorment à l'aéroport, ou encore ne soumettent pas toutes leurs dépenses supplémentaires. Bref :(

    A bientôt !

    • Comment 614394 by
      GregLYS TEAM SILVER AUTEUR 464 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Oui, vraiment la scoumoune sur cette histoire d'appareils affectés à ces vols. C'est ainsi.

      Quant à la gestion de KLM, je n'ai pas de mot... enfin si, mais ma place de modérateur m'oblige à modérer mes propos.

  • Comment 614393 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci Greg pour le partage de ce vol à l'arrivée bien chaotique !

    D'abord le fait de te retrouver encore sur un A320, une dernière rangée presque sans hublot, il y a de quoi se mordre les doigts. Reste que comme toi j'aime Helsinki que je trouve être une agréable ville, à taille humaine et bien plus sympathique qu'Oslo.

    Je peux faire tranquillement mon fuselage short

    Alors celle là je l'ai tout simplement adorée et je crois qu'il va falloir que je la replace quelque part en dédicace !

    La raison de l'annulation du vol a été communiquée ? Technique, butée d'équipage ?

    Je trouve que de plus en plus de compagnies recourent maintenant à la technique du "demerden sie sich" en cas d'annulation de vol. Avant c'était le cas aux US, puis ça c'est étendu aux low cost et maintenant aux legacies. Et si même elles ne font plus d'effort, pourquoi continuer à les prendre ?

    Un minimum d'assistance est quand même de mise, tout le monde n'a pas les moyen d'avancer des fonds, et oser dire "dans la limite du raisonnable" qu'est ce que ça peut vouloir signifier ? Aller au fin fond de la cambrousse pour dégotter un Formule 1 à 50€ alors que devant l'aéroport tu as Sheraton / Hilton et Co à 200€ ? Pour moi le choix serait vite fait, mais là aussi, il faut pouvoir mettre la main au portefeuille et après être hargneux jusqu'au bout pour un remboursement.

    A bientôt !

  • Comment 614400 by
    GregLYS TEAM SILVER AUTEUR 464 Commentaires

    Merci pour le commentaire.

    Oh punaise ! Maudite correction automatique ! C'est corrigé. Et le fameux fuselage shot, le vrai, la photo, je viens de la mettre. Il y a eu un léger décalage dans l'ordonnancement des illustrations.

    La raison de l'annulation du vol a été communiquée ? Technique, butée d'équipage ?

    Elle n'a aucunement été annoncée. Mais je pense à la butée d'équipage.

    Un minimum d'assistance est quand même de mise, tout le monde n'a pas les moyen d'avancer des fonds.

    Pour les deux mamans entre autres, j'espère que KLM a eu un peu plus de tact. Pour des personnes âgées ou handicapées, j'ose espérer qu'il y a un "traitement de faveur".

  • Comment 615478 by
    AirBretzel GOLD 10282 Commentaires

    Merci Gregory pour ce FR.
    Dommage de se retrouver sur un A320, le remplissage ne devait pas être au mieux.
    L'accès à HEL est facile et peu onéreuse : on aime.
    la livrée Finnair se pose là. C'est simple, sans fioriture, presque fade. => J'aime bien les livrées spéciales Marimekko.
    Il y a des jour ou tout s'accumule, un rang sans hublot vient se greffer à cela.
    Annulation du vol, ce fut rapide pour le changement visiblement et sans passer par un desk.
    Mais pour se loger c'est au plus rapide.
    A bientôt

    • Comment 615596 by
      GregLYS TEAM SILVER AUTEUR 464 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Annulation du vol, ce fut rapide pour le changement visiblement et sans passer par un desk.

      Oui, tous les PAX ont reçu un mail avec le nouveau plan de vol. Où ça a été catastrophique, c’est le manque d’annonce et je plains encore la pauvre jeune femme de KLM qui s’est attiré tous les courroux de certains PAX. Elle était la seule représentante de KLM à gérer cela. Ça n’est pas un métier facile.

Connectez-vous pour poster un commentaire.