Avis du vol Vueling Airlines Milan Paris en classe Economique

Compagnie Vueling Airlines
Vol VY9435
Classe Economique
Siege 07A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:30
Décollage 09 Oct 21, 18:45
Arrivée à 09 Oct 21, 20:15
VY   #18 sur 26 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 198 avis
F-OITN
Par GOLD 348
Publié le 20 décembre 2022

Bonjour à tous,

Encore un vol vers Milan ? Et oui, les actualités avgeeks m'y ont beaucoup conduit en ce dernier trimestre 2021. Que Okapi se rassure, je ne lui volerai pas le record de navettes milanaises ;)

Dans cet opus, c'est le retour à Paris par un vol aux apparences banales mais qui je vous l'assure ne le sera en aucun cas ! Car un vol survolant les Alpes au crépuscules fait partie des plus beaux spectacles de la nature !

Pour connaître la genèse de ce routing consacré avant tout à Alitalia, je vous invite à (re)-lire le premier opus en cliquant ci-dessous :


Routing


Malpensa



On se retrouve sur une place milanaise ornée d'une aiguille à coudre géante.


photo 20211009_154849


De fils en aiguilles, je croise ce vieux tramway tout bariolé. Pour mon futur passage à Milan, il faut vraiment que j'aille faire un tour dans cette antiquité !


photo 20211009_154855


La suite, vous la devinez : Milano Cadorna > Malpensa Express


photo 20211009_154952


Le prix n'a pas changé, mais le confort non plus.


photo 20211009_155350


Pour l'instant, on ne va pas vite, mais cela s'améliorera dans quelques minutes !


photo 20211009_155448


Le service à bord s'est même amélioré ! #FaccioLaSpesaAlSiciliano


photo 20211009_155603


C'est rapide, calme, tranquille. Bref, le trajet n'est pas donné mais il est au regard de la qualité de l'offre.


photo 20211009_163220


Une proéminence familière annonce une arrivée très prochaine.


photo 20211009_163647


Encore cette indication pour Volandia qui me fait de l'oeil. Seulement, je ne viens à Milan que les lundis, le jour de fermeture. Bon, pour la prochaine fois, ce sera tram et Volandia !


photo 20211009_164131


C'est la dernière fois où je verrai mentionné Alitalia sur un FIDS, alors j'immortalise l'instant. En ce qui concerne mon vol, RAS pour l'instant.


photo 20211009_164258


Les avions en papier multicolores n'ont pas bougé.


photo 20211009_164312


J'emprunte ensuite l'escalator qui mène au paradis à l'étage des départs, le tout sous le regard interloqué d'un voisin de marche.


photo 20211009_164400-70364


Si je devais procéder au check-in, ce serait ici. Mais contrairement au mois précédent avec Easyjet, j'ai pu obtenir un BP avec l'OLCI.


photo 20211009_164528


Je puis donc me diriger tout de suite vers le PIF.


photo 20211009_164610


Je stresse quelque peu au passage de la borne. Si vous n'aviez pas suivi la genèse de ce routing, j'avais tout fait pour annuler ce vol en envoyant un formulaire, resté sans réponse depuis. Alitalia m'ayant planté la veille au soir et ayant du annuler mon transit par FCO, j'ai eu la bonne surprise de constater que ma réservation VY était toujours valable. Mais j'y croyais tellement pas que jusqu'au bout j'ai eu une petite appréhension. C'est avec soulagement que je constate l'ouverture de la borne à la lecture du BP !
A la fois, j'ai envie de maudir pour l'éternité le service client de Vueling, et d'un autre côté, s'il avait été efficace, je n'aurai pu bénéficier de ce vol bienvenu ! Donc bon, finalement et avec grands regrets, merci Vueling : mais par contre je sais à quoi m'en tenir avec cette compagnie !

La suite du cheminement, c'est Duty Free pour tous.


photo 20211009_165824


Même détaxés, ces paquets de pâtes sont quand même 3 fois plus chers que dans un supermercato local.


photo 20211009_170222


Bon, si je repars vraiment avec au moins un truc, c'est avec ça ^^


photo 20211009_170233


Pour ces Panettone, va falloir prévoir un bagage cabine payant supplémentaire ^^


photo 20211009_170314


Sur mon dernier départ de MXP, je vous avais parlé des 3 lieux culinaires incontournables de MXP. Le premier était le glacier, le second c'est Obica.


photo 20211009_170850-70708


Non pas pour leurs prises en très mauvais état (mais qu'on prend volontiers vu qu'il n'y en a aucune autre dispo autour).


photo 20211009_171727


Mais plutôt pour leur excellent caffè corretto ! Le troisième lieu incontournable fera l'objet du prochain FR sur MXP.


photo 20211009_171740


Pour la suite des opérations, c'est par là que ça se passe.


photo 20211009_173055


Cette fois, pas d'embarquement par paxbus.


photo 20211009_173312


Sur le tarmac, pas mal de joli monde du côté des vols cargos, côtoyés par 2 777-200 Alitalia qui font désormais partie de l'histoire ancienne.


photo dsc_0668photo dsc_0669


Ah, voici l'oiseau du jour. EC-KLT est un A320 livré à Clickair en janvier 2008. Clickair fut une éphémère compagnie espagnole créée en 2006 et qui fusionna avec Vueling en 2009.


photo dsc_0673


Pendant ce temps, j'assiste à un premier "coucher" de soleil derrière les nuages. Le survol des Alpes s'annonce encore une fois superbe, même si l'horaire est plus tardif que celui de mon précédent vol depuis MXP.


photo dsc_0679


Ce terminal de Malpensa est assez vieillissant, avec très peu de prises disponibles et parmi elles, peu sont actives.


photo 20211009_173403


L'embarquement se prépare doucement et la signalétique permet d'organiser proprement les files d'attente. On est à des années lumières de l'embarquement cahotique avec Easyjet entre ces mêmes murs.


photo 20211009_175837


Sans surprises, l'embarquement s'effectue sans pagaille, et mon groupe sera vite appelé. La passerelle étant aveugle, je profite de la verrière pour prendre une autre photo de notre avion.


photo 20211009_181129


Enfin quand je disais qu'elle était aveugle. Pas au début, et seulement d'un côté.


photo 20211009_181139

le vol



Le cliché du fuselage aux couleurs du soleil couchant.


photo 20211009_181612


Et donc ça, c'est une porte (si si !)


photo 20211009_181628


Je laisse les sièges space one de côté pour aller prendre un siège space two ^^


photo 20211009_181701


Il y a de quoi faire une grosse lessive avec toutes ces planches à repasser ^^


photo 20211009_1817080


Il est où mon vieux siège tout moëlleux de chez AZ ? En tout cas, le pas est serré mais comme je ne suis pas grand, ça passe quand même !


photo 20211009_181754


La safety card, pas du genre très collector.


photo 20211009_181907photo 20211009_181915


La tétière promeut le système de divertissement par wifi, qui semble pas mal moyennant finances.


photo 20211009_181953


Je préfère ce genre de divertissement, c'est plus beau et moins cher !


photo 20211009_181731


Horreur, j'allais oublier mon petit instant favori !


photo 20211009_181856


La cabine n'est pas complète.


photo 20211009_182029


Et par chance, mon triplet sera encore vide ! Sur mes 2 A/R Paris-Milan rapprochés, j'aurai eu 4 fois un triplet pour moi tout seul. J'aime quand le chat noir se fait discret !


photo 20211009_183050


"Second" coucher de soleil (Bon ok, je triche grâce aux nuages sur l'horizon).


photo 20211009_183748


Nous repoussons avec quelques minutes d'avance, ce qui est toujours bien apprécié (surtout quand il y a un crépuscule alpin en jeu !)


photo 20211009_184506


Après un petit tour de taxiway, on croise ce 777-200 Alitalia en livrée Skyteam.


photo dsc_0704


Puis on décolle en 35 gauche, ce qui nous fait économiser 5min de temps de roulage par rapport à un départ en 35 droite.


photo dsc_0713photo 20211009_185224


Salut Malpensa ! On se revoit en décembre (2021, et oui j'ai encore 1 an de retard de publication…)


photo 20211009_185232


Dans un impressionnant virage rapidement effectué après la rotation, on rejoint un cap sud-ouest afin de prendre suffisamment d'altitude pour franchir les Alpes.


photo dsc_0719


Cela donne une belle vue plongeante sur l'aéroport.


photo dsc_0720


C'est beau !


photo dsc_0724


Et par là, c'est sublime !


photo dsc_0735


Par chance, la cabine restera éteinte durant tout le vol, ce qui permettra de photographier sans être trop dérangé par les reflets :)


photo dsc_0740


Et chose très rare à vivre car il fallait un parfait timing avec le relief sur l'horizon, mais j'ai la chance de voir le soleil se relever très temporairement à l'ouest, chose possible par notre taux de montée élevé et notre direction temporairement plein ouest. Franchement, c'est incroyable l'effet que cela procure !


photo 20211009_185904


Je suis interrompu dans ma contemplation par le passage du BOB. Je prendrai une petite eau gazeuse espagnole pour fêter cela ! Le PNC francophone me demandera avec malice :
"Alors, le paysage vous plait-il ? Si vous voulez, on peut le changer !"
- "Non, surtout pas !" dis-je en rigolant.


photo 20211009_191129


Quelques hauts sommets au-dessus de la vallée d'Aoste.


photo dsc_0776


Mais le plus beau, c'est lui ! Mon bon vieux copain Mont-Blanc :)
D'ailleurs, le CDB prendra la parole à ce moment pour nous annoncer son survol.


photo dsc_0796


Seule une toute petite partie sommitale est encore éclairée par les derniers rayons du soleil.


photo dsc_0800


C'est mon deuxième survol aussi rapproché de ce Massif en un mois, et pourtant je ne m'en lasse pas. C'est trop beau ! Je comprend encore mieux Okapi lorsqu'il disait qu'il adorait sa navette ;)


photo dsc_0806


Focus sur le glacier du Trient.


photo dsc_0811


Bien qu'un peu flou, un distingue bien l'Aiguille verte et la vertigineuse Aiguille des Drus.


photo dsc_0829


Tout le balcon nord du Mont-Blanc surplombe la vallée de Chamonix envahie par les stratus.


photo dsc_0832


En face, le balcon sud surmonté par l'Aiguille de la Tête Plate


photo dsc_0836


Si seulement on pouvait appuyer sur un bouton pause ! Heureusement que les photos et les flight-report permettent justement de contempler ces paysages aussi longuement que souhaité.


photo dsc_0849


La chaîne des Aravis tente de percer la mer de nuage.


photo dsc_0852


Les sommets des Bauges eux n'y arrivent pas. On les devine seulement aux ondulations qu'ils provoquent dans les nuages.


photo dsc_0863


Le soleil finira par se coucher pour de bon.


photo dsc_0888


Cela avait beau être mon 239e vol, je regarde encore cela avec les yeux de l'enfant que j'étais lors de mon premier vol. Le prochain qui ose dire qu'un vol est banal, c'est peut-être qu'il n'a bien assez regardé dehors.
Car outre les splendides couleurs du crépuscule, on peut également admirer la rencontre entre la Lune et Vénus.


photo dsc_0901


Je n'ose plus dire quoi que ce soit, je suis en panne de superlatifs…


photo dsc_0904


Une planète et un satellite, Vénus et la Lune. C'est tellement rare d'avoir une si belle netteté atmosphérique, sans reflets, sans hublot sale…


photo dsc_0906


Ciel de feu, cabine calme et sombre. Le vol de rêve !


photo dsc_0943


Parfois, certains vols très avgeek me satisfont en loguant tel avion ou telle compagnie rare, mais souvent je ressors frustré lors que le hublot est sale, que les reflets empêchent les bonnes prises de vue ou que les voisins sont relous (voire les 3 ensemble).
Pour cette fois-ci, l'avion et la compagnie n'envoient pas du rêve, et pourtant je me sens comblé comme jamais.
Car c'est avant tout pour des moments comme celui-ci que j'aime voler. Le reste, c'est du bonus finalement.


photo dsc_0931


Notre OPL fera une petite annonce avec pas mal de détails techniques et notre route, ce qui est toujours agréable.




Hélas, il nous faut maintenant rejoindre le plancher des vaches.


photo 20211009_194858


Les PNC nous distribue le formulaire inutile mais obligatoire. Je n'y mettrais que des mentions fantaisistes car je sais qu'il finira tôt où tard à la poubelle.


photo 20211009_191425


On effectue une longue finale piste 06.


photo 20211009_195106

Orly



Nous arriverons aux confins d'Orly 3 aux côtés d'une flopée de 737-800 Transavia.


photo dsc_0975


Houk aimerait bien refaire un tour et rattraper le crépuscule !


photo 20211009_200154


Je remercie les très sympathique PNC ainsi que l'OPL, qui était en porte, pour son petit message technique en fin de croisière.
Petit fuselage shot nocturne en passant.


photo 20211009_200650


Puis c'est partit pour un long cheminement qui nous fait passer du côté d'Orly 4 avant de revenir sur Orly 3. Bref, un de ces nouveaux parcours qui me font regretter l'Orly d'antan.


photo 20211009_200732


Je regagnerai ensuite Paris avec Orlybus.

Ainsi se termine cet opus, en espérant qu'il vous aura plu !

Merci pour votre lecture :)

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Vueling Airlines

8.0/10
Cabine6.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Carte payante8.0

Milan - MXP

9.3/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté9.0

Paris - ORY

8.0/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Bon, on ne va pas se mentir. J'ai vécu là un vol exceptionnel en terme de paysages et d'ambiance. Si seulement tous les vols pouvaient être comme celui-ci ! Pour le reste, Vueling signe là un sans faute, sauf pour son service client qui est totalement inexistant.

--- Vueling ---
Cabine : sièges peu confortables, mais cela passe pour un vol court.
Equipage : clairement au-dessus du lot par rapport à tous mes vols européens en low-cost.
Divertissements : l'offre par wifi semble bien fournie mais je n'ai rien testé.
BOB : l'offre est assez complète et pas trop chère.

--- MXP ---
Un aérogare vieillot (peu de prises fonctionnelles) mais qui abrite d'excellents commerces et qui bénéficie d'un bon accès ferroviaire.

--- ORY ---
Un aéroport qui est agréable uniquement dans les parties non rénovées (Orly 1 et 2). Orly 3 n'a pas manqué de nous faire faire ses tours habituels et c'est ballot pour une section toute moderne.

Informations sur la ligne Milan (MXP) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Milan (MXP) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Aigle Azur avec 7,0/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 617364 by
    momolemomo GOLD 9837 Commentaires
    C'est pour les mêmes raisons que j'aime voler et que je prends toujours un hublot. Très souvent il n'y a rien à voir mais parfois on a un spectacle comme celui-ci qui laisse scotché au hublot. J'aurais toujours du mal à comprendre ceux qui entrent dans l'avion et ferment leur hublot jusqu'à l'arrivée.
    Merci pour le partage.
    • Comment 623609 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 2000 Commentaires
      Merci Moritz :)
      Comme le disait l'ami Okapi : "m'a religion m'interdit d'aller autre part qu'au hublot" !
      J'aurais toujours du mal à comprendre ceux qui entrent dans l'avion et ferment leur hublot jusqu'à l'arrivée.

      La hantise lorsqu'on échoue à avoir le siège sacré et que l'heureux voisin qui le détient ferme le cache tout le vol...
      A bientôt !
  • Comment 617490 by
    lucas330 1784 Commentaires
    Merci pour ce fr.
    Le vol passe au second plan, le principal est dehors.
    Magnifiques images des Alpes avec le coucher de soleil, sans oublier la splendide photo de la Lune et Vénus qui s'admirent.
    Le hublot est et restera toujours la meilleure place à bord d'un aéronef.
    A bientôt.
    • Comment 623610 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 2000 Commentaires
      Merci Lucas :)
      Le vol passe au second plan, le principal est dehors.

      Je ne pouvais mieux résumer !
      Le hublot est et restera toujours la meilleure place à bord d'un aéronef.

      Clairement oui !
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.