Avis du vol Air France Marseille Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF6021
Classe Economique
Siege 06F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:25
Décollage 17 Oct 21, 16:30
Arrivée à 17 Oct 21, 17:55
AF   #28 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
F-OITN
Par GOLD 263
Publié le 13 mars 2023

Chers tous !
Après un long moment d'absence, il est temps de continuer à rattraper ne pas aggraver le retard de mes publications ^^
On commence gentillement avec ce retour en navette marseillaise.
Petit rappel du routing qui ne devraient pas griller vos capacités cognitives !


le routing


Routing


Aéroport de Marseille Provence



De retour d'un mariage dans les hauteurs provençales, on dépose notre petite voiture de location au loueur jaune. L'état des lieux fut minutieux à ma demande car nous avions récupéré une C3 passablement rayée et usée, malgré son faible kilométrage. Avec mes photos personnelles de l'état des lieux, je note que le personnel de prise en charge avait omis quelques impacts sur la carrosserie que le préposé de récupération avait furieusement envie de me facturer. Je ne sais pas, j'avais senti venir le coup tordu. Heureusement, grâce à mes photos, le véhicule sera finalement accepté dans l'état (encore heureux !) et nous pouvons rejoindre le terminal via la vaste zone en travaux.


photo 20211017_151741


Nous nous rendrons au Hall B, relativement vide en ce début d'après-midi automnal.


photo 20211017_152022


Les bandits manchots sont tous pris d'assaut, ce qui n'a aucune importance vu que nous devrons obligatoirement placer notre troisième compagnon à roulettes en soute.


photo 20211017_152059


La file skypriority étant déserte, la dépose de la valise sera réalisée expressément et nous pourrons passer le PIF dans la foulée, lui aussi désert. Je note ce petit reliquat d'une marque de moins en moins utilisée, même si je suis sûr que pour les habitués, ces vols vers Paris resteront encore pour longtemps "La Navette".


photo 20211017_152557


Airside, c'est désert ! Je ne connaissais encore bien mal cet aéroport que j'avais fréquenté qu'une unique fois et de nuit seulement. C'est l'occasion de partir en exploration.


photo 20211017_153135


Je suis Madame qui a le bon goût d'aller spontanément vers le meilleur poste d'observation avec vue plongeante sur le tarmac. Très bon choix ! On y trouvera des banquettes confortables avec prises électriques fonctionnelles.


photo 20211017_153414


Le tableau des départs du jour. En ce qui nous concerne, notre Navette est toujours à l'heure. Malheureusement, le petit A318 programmé s'est transformé en A319. Dommage, les occasions d'en profiter commençaient déjà à devenir rare.


photo 20211017_153150


Un petit peu de spotting pour patienter ? Il n'y a pas grand chose à se mettre sous la main. On peut noter toutefois ce 787 aux couleurs de la Star Alliance.


photo dsc_0234-copie


Ou encore un Be-1900D Twin Jet, un Q400 et surtout un rarissime Do-328 Jet de chez Sun Air, lequel est toujours sur ma to-do-list (même si leurs vols actuels sont littéralement hors de prix au départ de BLL).


photo dsc_0236-copie


Même si je n'ai pas encore fixé de dates, il reste un de mes principaux objectifs en 2023 !


photo dsc_0239-copie


L'éclairage est vraiment pourri avec ce fichu contre-jour et une vitre assez sombre, mais je ne saurai manquer l'arrivée de notre oiseau.


photo dsc_0243-copie


En porte, tout est déjà prêt !


photo 20211017_153410

le vol



L'embarquement est initié dans les temps impartis. Après l'armée de Skypriority qui devaient représenter à peu près la moitié de l'avion, c'est au tour des zonards silveresques que nous sommes d'être invités à monter à bord.


photo 20211017_160833


Aucun doutes sur la marchandise, c'est bien un A319 :)
Notez le pelliculage : l'avion est équipé d'une livrée hybride reprenant le nouveau titrage "AIRFRANCE" en gros, mais sans nom de baptême et un wingtip tout blanc, retraite prochaine oblige. Il s'agit du F-GRHJ, livré neuf en mars 2000.


photo 20211017_1608370


A bord, on retrouve une cabine bien connue des navetteurs orlysiens ;)


photo 20211017_161243-11556


Le pas célèbre (enfin si)


photo 20211017_161239


Avec vue plongeante sur notre bon vieux CFM56.


photo 20211017_162502


Le vol sera finalement quasiment plein et grâce à un efficace numéro de tétris de nos PNC avec les valises cabines, nous pourrons partir à l'heure. En chemin, on croise un bon vieux et regretté CRJ-700 Hop!


photo dsc_0254-copie


Tiens, revoilà l'autre. Celui qui me fait de l’œil et qui ruine les tirelires des avgeeks !


photo dsc_0256-copie


On croise ce bel A320neo d'Air Corsica, en provenance d'Ajaccio.


photo 20211017_163120


Bye bye MRS !


photo dsc_0262-copie


Allez départ !



photo dsc_0266-copie


On survole une petite partie de l'étang de Berre.


photo dsc_0269-copie


En face, la ville de Rognac.


photo dsc_0272-copie


Tout au loin, la montagne Sainte-Victoire


photo dsc_0274-copie


Par là, on retrouve la célèbre BA701 de Salon de Provence.


photo dsc_0278-copie


Puis on s'élève rapidement au-dessus de la belle Provence.


photo dsc_0285-copie


Le grand concurrent terrestre serpente entre vallées et collines.


photo dsc_0289-copie


La Durance serpente également.


photo dsc_0292-copie


Puis nous approchons du Mont Ventoux, tandis que la barre enneigée des Écrins apparaît en toile de fond.


photo dsc_0299-copie


Focus sur le sommet pierreux du Ventoux.


photo dsc_0310-copiephoto 20211017_164310


On se rapproche maintenant de la vallée du Rhône. Tout au loin au centre, la barre des Écrins. Le Mont-Blanc apparaît sur la gauche.


photo dsc_0316-copie


Petit alignement d'éoliennes sur fond vert.


photo dsc_0321-copie


L'ouest du massif de la Meije, avec entre autres le glacier de Mont-de-Lans dominant les 2 Alpes. La pointe de la Meije est visible à l'extrêmité droite de la photo.


photo dsc_0329-copie


Tandis que sous nos ailes, nous pouvons enfin apercevoir le Rhône.


photo dsc_0334-copie


Pendant ce temps, c'est l'heure des agapes avec la traditionnelle galette ;)


photo 20211017_165417


Le tout accompagné au jus de pomme.


photo 20211017_165430


Notons que le wifi est opérationnel, et que la géovision l'est de facto :)


photo 20211017_165018


Retournons à notre hublot ! Nous sommes maintenant plein travers du Dôme de la Lauze avec la Barre des Ecrins à droite. Le glacier du Mont-de-Lans est bien visible à gauche.


photo dsc_0346


Sous nos ailes, c'est maintenant Lyon qui fait son entrée en scène, bien reconnaissable avec la confluence entre la Saône et le Rhône.


photo dsc_0357


Focus sur la colline de Fourvière, sans doute mon point préféré de cette belle ville !


photo dsc_0365


Un petit air-to- air avec un A320 AF, pile au-dessus du Mont-Blanc !


photo dsc_0372-copie


"Ding en si-bécarre"
Mince, on repasse déjà sous le FL100. Pour paraphraser Einstein "Restez dans un aéroport pendant 10min, ça vous semble durer 1h. Restez dans un avion pendant 1h, ça vous parait durer 10min. C'est ça la relativité !"


photo 20211017_172636


La météo automnale semble gagner les hautes latitudes franciliennes.


photo 20211017_171821


Notre hippocampe semble vouloir suivre le cours de la Seine.


photo 20211017_171748


On bifurque plein ouest avant Melun, notre approche s'effectuant piste 06.


photo 20211017_173553


En finale au-dessus des champs essonniens.


photo 20211017_173910


Blouf ! Nous y voici, et en avance de 25min sur le bloc arrivée.


photo 20211017_174301


Ce qui tombe plutôt bien car nous allons être parqués au large.


photo 20211017_174850


Cela n'est pas pour déplaire aux avgeeks que nous sommes. Un débarquement à pied fait toujours plaisir (enfin quand on a le temps !).


photo 20211017_175045


Pas de personnel photophobe en vue ? Clic-clac !


photo 20211017_175116


On réussit à choper le premier bus, ce qui nous fera gagner une bonne dizaine de minutes.


photo 20211017_175436


A Orly, le parcours est soit compliqué si la dépose se fait à Orly 3, ou simple si on va à Orly 1-2.


photo 20211017_175638


Par chance, c'est à Orly 1-2 que nous serons déposés, ce qui fait encore gagner de précieuses minutes. On passe par une PAF heureusement fermée pour nous !


photo 20211017_175905


Nous arriverons juste au moment où la livraison des bagages débute. Cette fois-ci, pas de mauvaises surprises, notre valise arrivera dans les premières.


photo 20211017_180633


Le retour à la maison s'effectuera par un Orlybus aussi cher, blindé et sous dimensionné que d'habitude (Paris vous aime ! Et vivement le futur métro !)

Merci pour votre lecture :)

A très bientôt pour une suite qui sera bien plus avgeek ;)

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.1/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration7.5

Marseille - MRS

8.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté8.0

Paris - ORY

7.3/10
Fluidité8.0
Accès3.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

--- AIR FRANCE ---
Un très bon vol dans l'ensemble qui offre tout ce qu'on est en droit d'attendre sur ce vol intérieur bien classique. L'efficacité de la Navette comme on aime.

--- MRS ---
Dans l'ensemble, j'en garde une très bonne impression, excepté la grosse zone de travaux à l'entrée, très bruyante et poussiéreuse, ainsi qu'un loueur jaune auprès duquel il aura fallut redoubler de vigilance pour l'état des lieux (ce qui impactera la note services).

--- ORY ---
Un transfert par paxbus qui fut assez rapide, ce qui fait que nous sortirons landside à l'heure d'arrivée théorique. Un gros point noir pour le retour sur Paris un dimanche soir (comme d'habitude !) : Orlybus est totalement sous-dimensionné, tandis qu'Orlyval tourne à vide. Si seulement ce dernier avait pu être inclus dans le navigo dès le début. Vivement que le métro arrive !

Informations sur la ligne Marseille (MRS) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 43 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Marseille (MRS) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.