Avis du vol Air Austral Sydney St Denis en classe Economique

Compagnie Air Austral
Vol UU772
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 11:30
Décollage 21 Jul 09, 14:00
Arrivée à 21 Jul 09, 19:30
UU   #27 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 159 avis
massiliensis
Par 3218
Publié le 25 janvier 2014
En fouillant dans mes photos de voyages, j'en ai retrouvé certaines du vol le plus long que j'ai effectué. Un Sydney - Saint Denis sans escale, à la belle époque d'Air Austral. 13h45 de vol. Je ne connaissait pas Flight Report à l'époque, les photos sont celles d'un amateur, et il manque les rudiments qui font la base d'un rapport de vol.

La veille du départ, je passe la nuit dans un hôtel à proximité de l'aéroport.

photo SDC10209

Arrivé dans la soirée, je décide d'aller rôder à pied autour des installations de maintenance de Qantas. Je contemple un A380 derrière des grilles encombrées d'une multitude de plaques d'avertissement. Une d'entre elle met en garde contre le risque de souffle généré par les réacteurs, avec un message du genre an engine can be like an hurricane. Lorsque je m'approche trop près d'un portail, un feu à éclats se met en route, comme pour dissuader. Je ne suis pas très à l'aise, comme l'impression d'être considéré comme un indésirable.

photo SDC10255

Après une dizaine de minutes d'observations, un agent de sécurité de l'aéroport arrive à bord d'un 4x4 et me demande quelles sont mes intentions. Je tente d'expliquer dans un anglais très approximatif que je suis un passionné d'aviation, mais l'homme m'explique qu'il y a une marge de sécurité à respecter. En gros, il ne faut pas marcher trop près des grilles et surtout ne pas s'y attarder. Je quitte donc les lieux. Mais pour regagner mon hôtel, il faut longer une route à quatre voies, comme un grand boulevard urbain avec des trottoirs inhospitaliers. Il fait nuit, il est autour de 23 heures, et j'entends un véhicule arriver dans mon dos, puis avancer à faible allure. Je ne me retourne pas. Soudain, les lueurs d'un gyrophare très proche éclairent la scène. Je m'arrête. Et me retourne.

photo SDC10246


Un véhicule de police s'est placé derrière moi. Un agent en sort et me demande ce que fais ici, seul et en pleine nuit. Une nouvelle fois j'explique être touriste, loger dans un hôtel à proximité et être venu contempler des avions. Le fonctionnaire me demande d'embarquer à bord de son véhicule. A cet instant je m'imagine le pire ! Mais dans la voiture, il m'indique qu'il est mal vu de rôder aux abord d'une installation aéroportuaire et interdit de marcher sur une route à quatre voies. Comprenant que je n'ai pas d'intentions malveillantes, il me raccompagne finalement à mon hôtel ! Une belle frayeur ! Voilà l'exemple parfait de la paranoïa typiquement anglo-saxonne.

image

Le lendemain, j'embarque à bord d'un relativement vieux 772ER sans IFE individuel. Comme à l'aller, l'équipage a distribué des consoles d'arcade et des répliques en métal des nouveaux B773 que la compagnie allait fièrement intégrer à sa flotte.
Le vol est interminable. Depuis les hublots, seules trois couleurs nuancent le paysage: le bleu du ciel et de l'océan, le blanc des nuages et le rouge du désert australien. Il fait jour sur toute la durée du trajet, et je ne vois le soleil se coucher qu'à l'arrivée, après une journée de 19 heures !



Afficher la suite

Verdict

Air Austral

6.0/10
Cabine6.0
Equipage9.0
Divertissements3.0
Restauration6.0

Sydney - SYD

4.8/10
Fluidité2.0
Accès4.0
Services4.0
Propreté9.0

St Denis - RUN

3.5/10
Fluidité2.0
Accès1.0
Services3.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol extrêmement long à bord d'un appareil au standard de confort des années 90. Une ligne mythique aujourd'hui disparue, et qui n'est pas prête d'être rétablie.

Sur le même sujet

19 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.