Avis du vol Air France New York Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF015
Classe Affaires
Siege 12L
Temps de vol 07:10
Décollage 26 Jan 23, 17:30
Arrivée à 27 Jan 23, 06:40
AF   #24 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 6117 avis
Flight-Report
Publié le 1 février 2023

Le 20 janvier dernier, Air France a (enfin) mis en service son premier Boeing 777-300ER rétrofité, dit « 48J ». Le « Fontainebleau », ou F-GZNK, est le premier des 12 Boeing 777 qui seront réaménagés d’ici la fin de l’année 2023. Ce chantier primordial permettra à la compagnie française de garantir, devant le rideau, un siège se transformant en lit plat, ou « Full Flat », sur l’intégralité de sa flotte long-courrier. Mais ce retrofit ne s’arrête pas à la Business : les cabines Premium Economy et Economy sont également revues pour offrir un produit plus compétitif.

Flight-Report a eu l’occasion de s’envoler vers New York pour découvrir ce à quoi ressemblera la deuxième vie de ces Boeing 777. L’aller s’effectuera en Premium Economy, alors que le retour permettra de tester la Business.


Routing


C'est au Terminal 1 de JFK qu'Air France, en tant que (co)propriétaire des lieux, est présente.


photo 0005

La compagnie française occupe les deux premières portes.


photo 0006

enregistrement


Avec jusqu'à 6 vols par jour entre New York JFK et Paris CDG, l'enregistrement est ouvert en continu du début d'après-midi jusqu'à la fin de soirée.

Un rollup fait la promotion des nouvelles cabines, ce qui nous intéresse particulièrement aujourd'hui.


photo 0007photo 0008

Je récupère rapidement ma carte d'embarquement. Son design a été revu afin de la rendre plus lisible, en particulier l'heure du début et de la fin d'embarquement.


photo 0009

Après un passage express des formalités de la TSA, direction le salon Air France qui ne se trouve qu'à quelques mètres.


air france lounge


photo 0010

L'accueil est très cordial et l'entrée impressionne avec cette belle hauteur sous plafond.


photo 0011

Le salon Air France de New York JFK a subi une importante rénovation à la rentrée dernière avec changement et nettoyage de la moquette et des housses des fauteuils.


photo 0013

L'accent, symbole du logo, est présent.


photo 0015

Les deux étages comprennent un espace restauration …


photo 0014

… mais celui du haut est réservé au service "diner au salon" (anciennement "night service") pour les 3 derniers vols du jour.


photo 0029

Des toilettes et douches sont disponibles.


photo 0015a

La rénovation du salon a également permis d'inaugurer un tout nouvel espace Clarins.


photo 0015b

A l'instar de Paris, un massage de 20 minutes est offert, il suffit de choisir son créneau sur la tablette ainsi que l'un des trois soins proposé.


photo 0015c

Salle de massage.


photo 0015d

Au niveau de la restauration, l'offre a également été revue tant au niveau du choix que dans la qualité des plats cuisinés. On y retrouve un bar à salades, une soupe, un choix entre 6 plats chauds, du fromage, de la charcuterie, des fruits et des desserts.



Et au niveau des boissons, c'est en libre-service (le salon est réservé au 21+) avec du vins, du champagne (uniquement l'après-midi pour les vols Air France), des alcools forts, des softs, une machine à café et une sélection de thés et infusions de la maison Palais des Thés (à l'exception du thé vert apriori).



Ce salon flagship de la compagnie à l'étranger est très agréable, il permet de se restaurer convenablement et de se détendre avant la traversée de l'Atlantique Nord. 


embarquement


En route vers notre porte d'embarquement, voici le Boeing 777-300ER du vol précédent qui s'apprête à partir. "Troyes" ou F-GSQM arbore la dernière livrée.


photo 0031photo 0030

Les zones sont clairement délimitées.


photo 0035photo 0036

Deux passerelles sont connectées, dont la première dédiée aux passagers Business.


photo 0037photo 0038

Bienvenue à bord du nouveau Boeing 777 "48J".

La première cabine Business dispose de 7 rangs entre les portes 1 et 2.


photo 0039

On retrouve cette configuration 1-2-1 en épi inversé ou reverse herringbone inauguré avec les cabines Best en 2014.


photo 0040photo 0044photo 0045

Les sièges "normaux" VS …


photo 0040a

…les sièges des premiers rangs (rangées 1 et 9).


photo 0041

Les sièges centraux disposent eux aussi d'un très large ottoman au premier rang.


photo 0043

L'hippocampe ailé, symbole du patrimoine et de la riche histoire d'Air France, apparaît sur les cloisons centrales des deux cabines Business.


photo 0046

C'est dans la seconde cabine de 5 rangées que je prendrai place …


photo 0047

… et plus particulièrement au siège 12L, un siège côté hublot à droite.


photo 0048

L'armement cabine en Affaires comprend l'oreiller, la couette légère et le cintre.


photo 0049

Les commandes du siège sont en surépaisseur, elles sont intuitives mais surtout, elles sont situées à l'avant de la tablette latérale. On risque ainsi moins d'actionner une commande par inadvertance.


photo 0050

L'une des nouveautés de ce siège, la recharge sans-fil de son téléphone mobile.


photo 0051

La têtière ajustable est en cuir véritable et le système de ceinture trois points (obligatoire en raison de la coque).


photo 0052

En face, l'écran est maintenant fixe (contrairement au Best) mais aussi plus grand avec 17,3 pouces (43cm).
Il dispose aussi d'une haute définition 4K et d'un traitement anti-reflet. 


photo 0053photo 0053a

Un rapide coup d'oeil à la classe Premium Economy, le récit du vol aller dans cette classe de voyage est à retrouver ici.


photo 0054a

De retour en Business, l'éclairage a changé et cette ambiance bleutée est bien plus agréable et reposante.

Les prises des photos et selfies par les passagers lambdas est un bon indicateur de l'appréciation de la cabine. 


photo 0054b

Ce siège est la version revue et corrigée du précédent modèle, Ce Cirrus 5C03 est developpé par l'équipementier français Safran Seats.


photo 0055

Avec comme autre grande nouveauté, le rajout de cette porte !


photo 0056

Le numéro du siège est clairement visible sur la cloison, celui ci passe en orangé si le client appuie sur le touche quart de lune (équivalent du "Do Not Disturb").


photo 0056a

La patère qui permet d'accrocher le cintre.


photo 0056b

On retrouve l'hippocampe une nouvelle fois, cette fois-ci au niveau du coffre de rangement.


photo 0057

Ce dernier est moins capacitaire que dans la version initiale Best. On y retrouve le casque anti-bruit, un miroir et la télécommande du système IFE.


photo 0057a

L'ottoman pour les sièges "normaux" est large et d'une taille sensiblement identique au modèle initiale.


photo 0058

Pour comparaison avec les premiers rangs qui disposent d'un ottoman près de deux fois plus grand.


photo 0058a

A noter l'emplacement bassinet pour les sièges 9E et 9F.


photo 0058b

L'espace qui renferme la bouteille d'eau et les notices de sécurité, dont une est spécifique au maniement de la porte en cas d'urgence.


photo 0059photo 0060

La prise secteur et USB C.


photo 0059a

L'accoudoir ajustable (il n'y a pas de rangement supplémentaire ici).


photo 0066

Et on termine ce tour d'horizon par la tablette qui se déplie en deux temps. Sa surface est réduite, surtout en comparaison avec le précédent Cirrus.


photo 0067a

L'équipage distribue la trousse de confort.


photo 0068

Ce dernier modèle "chevron" est fait à base de matières recyclées à hauteur de 96%.


photo 0069

Le contenu ne change pas : masque pour les yeux, paire de chausettes, boules quies, brosse à dents et dentifrice (plus petit), stylo …


photo 0072

… et deux produits cosmétiques de Clarins : une crème hydratante et un baume à lèvres.


photo 0073

A noter également la distribution d'un kit sanitaire.


photo 0074

Une fois les portes fermées, c'est un verre d'accueil qui est proposé avec un choix entre champagne, eau plate ou jus d'orange.


photo 0075photo 0076

Repoussage à l'heure alors que la nuit est maintenant tombée.


photo 0077

Roulage au pas vers la piste 31L avec une vue au loin sur Lower Manhattan.


photo 0079

La caméra avant permet de suivre l'état du trafic, on laisse passer cet Embraer de la partenaire de la coentreprise et ce sera notre tour.


photo 0080

En vol


photo 0081

Rapidement, un virage à gauche pour prendre la direction du Nord-Est.


photo 0082

Un temps de vol assez court de 6h10 pour rejoindre Paris ce soir-là.


photo 0083photo 0084

La cabine est rallumée dans des teintes rosées en préparation pour le service du dîner.

Quelques détails supplémentaires sur le siège… 


photo 0085photo 0086

Les prise USB A et jack.


photo 0086a

L'accent en surpiqure du siège.


photo 0087

En comparaison avec le premier Cirrus, les matériaux et les finitions générales de l'assemblage sont vraiment supérieures et semblent bien plus durables.


photo 0088

Le siège en position intermédiaire.


photo 0098

diner


Distribution d'un oshibori chaud.


photo 0089

Découvrons le menu de ce soir, ce large format est confortable à parcourir.


photo 0090

Et l'indication de la route du jour, donne l'illusion d'un menu local.


photo 0091

Débutons par la carte des vins, champagne et autres boissons disponibles.


photo drinks1photo drinks2photo drinks3

Par défaut, c'est un verre de champagne qui est proposé dans ce protocole d'apéritif accéléré, mais cela me convient très bien.


photo 0101

Au menu ce soir, on retrouve une entrée, un choix entre 4 plats dont 2 sont signés par le chef Daniel Rose, une assiette de fromages et un trio de desserts.

A noter que vous pouvez réserver votre choix de plat jusqu'à 24h avant le vol, directement en allant dans la gestion de votre réservation afin de garantir votre préférence.


photo dinner

Le service s'effectue au trolley pour la dépose du plateau, du poivre du moulin est disponible à la demande.


photo 0101a-92830photo 0102

La petite taille de la tablette est encore plus criante avec le plateau, les verres et le pain se retrouvant ainsi sur le côté, sur la desserte latérale.


photo 0103

Entrée
Homard du Maine et salade de fenouil acidulée 


photo 0104

Une entrée plaisante mais pas originale pour les habitués des routes nord-américaines.

Salade 


photo 0105

Comme souvent sur un vol de nuit, je privilégie l'option poisson.

Plat
Cabillaud "Souvenirs de Camargue"
riz rouge, beurre blanc et navets


photo 0107

Si la sauce est bonne, le poisson est malheureusement en sur-cuisson et donc un peu sec.

Fromages sans surprise.

Dessert
Trio de mini pâtisseries 


photo 0108

Une note sucrée légère pour conclure ce repas.

Le service se termine alors qu'il reste 4 heures de vol. Notez le PIP (Picture In Picture) pratique pour ne pas quitter son film pendant le visionnage de la géovision.


photo 0109

Repos


Ce siège est transformable en lit plat dit full flat.


photo 0109aphoto 0109b

Et dispose donc d'une porte, celles-ci sont débloquées/bloquées par une commande centralisée au galley.

Il suffit d'appuyer sur ce bouton, pour fermer la porte. 


photo 0109c

Quelques ajustements sont encore nécessaires car le mécanisme est un peu brusque et bruyant.


photo 0109d

Mais c'est une intimité supplémentaire bienvenue.


photo 0109ephoto 0109f

Après un peu moins de 3 heures de sommeil, la cabine est rallumée (un peu trop forte) pour le service du petit-déjeuner.


photo 0110

L'accent est également présent au niveau de l'entrée de la porte 2L (probablement éclairé pendant l'embarquement).


photo 0110a

Un bar est dressé au niveau de la porte 2R.


photo 0111

Avec quelques snacks et chocolats.


photo 0112

Les toilettes ont également été rénovées pendant le retrofit.


photo 0114

Avec toujours des produits Clarins à disposition pour se rafraîchir.


photo 0115

Nous survolons l'Irlande.


photo 0116photo 0117

petit-déjeuner


Le menu du petit-déjeuner, avec la bonne surprise de découvrir un plat chaud en option.


photo bfast

Le plateau avec l'ensemble des éléments.


photo 0118

Jus d'orange et double espresso.


photo 0120

Un choix de confitures/miel est proposé.


photo 0120a

Boulangerie
Pain et viennoiseries 


photo 0121

Laitage
Yaourt

Fruit
Salade de fruits frais 


photo 0122

Plat
Omelette au fromage, épinards, pommes de terre


photo 0123b

Un bon petit-déjeuner copieux et qualitatif.


approche et arrivée


photo 0124

Approche directe pour la piste 08R.


photo 0125photo 0126

Deux blanches, deux rouges !


photo 0127photo 0128

Bienvenue à Paris Charles de Gaulle, traversée de la 08L pour rejoindre notre point de parking au Terminal 2E, Hall L.


photo 0129photo 0130photo 0131

PRATIQUE 
Les nouvelles cabines Air France seront progressivement disponibles sur 12 des Boeing 777-300ER (il s’agit des anciens Boeing 777 dit « loisir » ou « 42J »). Actuellement, 3 appareils (F-GZNK, F-GZNQ et F-GZNS) sont en service, et les chantiers s’enchaînent jusqu’à la fin de l’année pour les 9 suivants.
Ces appareils sont configurés pour recevoir 48 passagers en Business, 48 passagers en Premium Economy et 273 passagers en Economy.

Ces avions sont actuellement positionnés sur l’un des vols quotidiens vers New York JFK (habituellement AF022/015), Rio de Janeiro et Dakar. D’autres destinations comme Shanghai et Mumbai profiteront aussi de ces nouvelles cabines dans le courant de l’année.
Air France en profite aussi pour terminer l’installation du WiFi : à fin 2023, 100% de sa flotte en sera équipé*.

*à l’exception des appareils de ses filiales régionales.     


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation d'Air France.

Afficher la suite

Conclusion

Après quelques retards dans la mise en service, lié surtout à des contraintes de certification du nouveau siège Business, Air France a donc enfin mis en ligne ses nouveaux Boeing 777. Un retrofit très attendu car il permet de se débarrasser enfin des antiques NEV4 qui équipés jusque-là encore ces avions.

Ce nouveau siège Business est une réussite, il reprend les attributs déjà très appréciés de la première version du Cirrus (Best) mais corrige les défauts soulevés et en particulier les problèmes de finitions et de matériaux fragiles. Cette nouvelle génération de Cirrus permet aussi d’introduire des nouveautés à commencer par la porte coulissante, l’écran HD 4K et la recharge sans-fil. Un agréable travail à également été réalisé sur les éclairages indirectes et sur l’ambiance générale de la cabine. On regrette tout de même le manque de rangement et la petitesse de la tablette.

Sur le reste de l’expérience, le salon Air France de JFK est très agréable et lumineux, une belle proposition de restauration maintenant complétée par une offre de soin Clarins identique à celle des salons parisiens. Le service à bord est de bonne tenue avec la possibilité d’avoir un diner complet et un petit-déjeuner chaud. L’équipage doit en revanche peaufiner l’utilisation de l’éclairage d’ambiance (mood lighting) afin d’utiliser des scénarios moins agressifs pour l’embarquement et pour les phases des repas afin de favoriser le repos des passagers sur ces vols courts. La qualité du catering est un ton en dessous des départs Paris et mériterais un renouvellement, en particulier pour les entrées.

LES PLUS :
- Salon Air France de New York JFK
- Cabine lumineuse et invitante
- Siège spacieux, finitions soignées et matériaux qualitatifs au touché
- Intimité préservé grâce à l’ajout de la porte coulissante
- Connectique complète : recharge sans-fil, prise secteur, USB A & C
- Système de divertissements très complets (surtout les films) sur écran 4K HD antireflets
- WiFi performant et abordable
- Possibilité de connecter ses écouteurs sans fil par Bluetooth dans toutes les cabines
- Petit-déjeuner chaud en option

LES MOINS :
- Manque de rangements et petitesse de la tablette
- Liseuse individuelle qui n’éclaire pas correctement la tablette
- Catering manquant de renouvellement au départ des escales nord-américaines
- Pas d’accessoire de nuit spécifique : chausson, surmatelas ou second oreiller

Informations sur la ligne New York (JFK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 112 avis concernant 6 compagnies sur la ligne New York (JFK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 6 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 620391 by
    Bargi62 SILVER 3586 Commentaires
    Merci Flavien pour ce FR très complet.
    Beaucoup de petits détails qui améliorent le confort de cette cabine bien lumineuse.
    Je trouve particulièrement judicieux la recharge par induction et les nombreuses prises.
    Je ne suis pas fan de la cloison de séparation par contre les sièges centraux semblent bien spacieux .
    Un catering très complet pour ce vol de nuit avec ce choix de plats chauds et un petit-déjeuner.
    Hâte de faire un vol avec ce nouveau siège pour se faire une réelle idée du confort.
    A bientôt.
    • Comment 620563 by
      Flight-Report TEAM AUTEUR 483 Commentaires
      Merci Philippe pour ta fidélité.
      Une précision pour la cloison séparatrice pour les sièges du milieu, il est possible d'appuyer dessus pour la rabaisser, c'est bien plus pratique sur sur les 1er Cirrus où il fallait l'enlever et la stocker dans les coffres.
      A+
  • Comment 620412 by
    Chandigarh SILVER 230 Commentaires
    Merci pour ce partage. Effectivement le détail du siège montre une qualité des finitions. L'entrée et le petit déjeuner témoignent d'une attention particulière pour les prestations de repas. Et le salon Air France à JFK doit être un coin de France autant apprécié par les passagers qui rentrent chez eux, que pour les Américains pour leur donner un avant-goût de leur voyage. A bientôt.
  • Comment 620585 by
    Michelg TEAM GOLD 4234 Commentaires
    Le siège Cirrus reste l'un des plus confortables et les améliorations apportées au nouveau modèle le rendent encore plus appréciable.
    Je ne suis toujours pas convaincu par la porte mais c'est affaire de gout personnel, par contre pour les duos de pax en rang central, il y a du mieux par rapport à l'ancien modèle.
    Le catering est de qualité, dommage de voir encore le trolley et surtout de ne pas proposer de dine on demande comme chez certaines compagnies... On serait proche du 10/10.
    Merci pour le partage Flavien, et attention aux anglicismes, Maître Capello veille ;)
    • Comment 620598 by
      Flight-Report TEAM AUTEUR 483 Commentaires
      Merci Michel pour ton commentaire.
      De mon expérience, la quasi totalité des pax utilisent la porte quand elle existe alors que très souvent, je remarque que certains ne mettent pas le siège en "full flat" donc j'aurais tendance à dire que ce n'est pas gadget.
      J'aime le "on demand" mais sur ce type de vol et à cet horaire, une prestation après le décollage et avant l'atterrissage est de tout de façon le plus logique, par contre, des éclairages plus adaptés pourrait permettre de mieux se reposer pour ceux ne voulant pas se restaurer.
      A+

Connectez-vous pour poster un commentaire.