Avis du vol US Airways Charlotte Nassau en classe Première

Compagnie US Airways
Vol US858
Classe Première
Siege 2F
Temps de vol 02:00
Décollage 12 Nov 13, 11:35
Arrivée à 12 Nov 13, 13:35
US 52 avis
pititom
Par GOLD 3965
Publié le 14 février 2014
Je publie dans la foulée le deuxième vol US Airways. Quand on aime, on ne compte pas :)

1. Paris Charles de Gaulle - Francfort International en A321 avec Lufthansa (Business)
2. Francfort International - Newark Liberty en B747 avec Lufthansa (Business)
3. Newark Liberty - Charlotte Douglas International en A319 avec US Airways (Domestic First)
4. Charlotte Douglas International - Nassau Lynden Pindling en B737 avec US Airways (Domestic First) Vous êtes ici !
5. Nassau Lynden Pindling - Miami International Airport en B737 avec Bahamas Air (Economy)
6. Miami International Airport - Francfort International en A380 avec Lufthansa (Business)
7. Francfort International - Paris Charles de Gaulle en B737 avec Lufthansa (Business)


Après une nuit près de l'aéroport de Charlotte, nous sommes d'attaque pour la deuxième partie du voyage. Le vol précédent fut exécrable, mais avait l'avantage des horaires : il se situait en fin d'après midi, ce qui évitait de perdre la journée au voyage, et permettait le stop-over pour reprendre le vol du matin vers Nassau, et ainsi arriver assez tôt pour profiter de la journée.

photo CLTNAS-01

Le hall de Charlotte Douglas exhibe une reproduction de la machine volante des frères Wright qui firent le premier vol ici. D'ailleurs, le slogan de la Caroline du Nord est toujours First in Flight.

photo CLTNAS-02

Nous avions imprimé la carte d'embarquement pour ce vol à l'hôtel, donc nous allons directement aux filtres qui n'ont rien à voir avec l'enfer de EWR la veille.

photo CLTNAS-03

Juste avant se trouve ce service permettant de renvoyer chez soi par La Poste l'ensemble des objets gardés par inadvertance, au lieu de les perdre, si ceux là ont de la valeur.

photo CLTNAS-04

J'en profite pour jeter un coup d'oeil à l'écran qui me promet un vol à l'heure.

photo CLTNAS-05

Les contrôles sont expédiés en moins de 5 minutes et je peux m'adonner à un spotting très…couleur locale dirons-nous !

photo CLTNAS-06photo CLTNAS-07photo CLTNAS-08

Puis direction le Club US Airways, puisqu'ici il y en a un. Et comme en plus les contrôles furent vite expédiés, nous avons le temps d'en profiter. Si tant est qu'on puisse parler de profit quand il s'agit d'un Club US Airways.

photo CLTNAS-09

Décoration dans le style neutre américain, et peu de monde. Ce qui est normal, puisque les conditions d'accès sont de plus en plus restreintes.

photo CLTNAS-10

L'offre est à l'image de la compagnie : minable. A cette heure-ci, c'est petit déjeuner : soit bagel & cream cheese.

photo CLTNAS-11

Pour moi, ce sera donc juste un très mauvais café dans un gobelet en plastique. Documents de vol en prime.

photo CLTNAS-13

Puis photo corporate, car au moins l'accès internet est rapide.

photo CLTNAS-12

En sortant du club, j'immortalise cette moquette made in USA au motif réhaussé de frozen yogurt que le maladroit propriétaire n'a pas jugé utile de nettoyer.

photo CLTNAS-14

Nous arrivons juste quand l'embarquement commence et les passagers First sont appelés là-encore en premier.

photo CLTNAS-15

Notre appareil, dont tous les boulons semblent serrés.

photo CLTNAS-16

Et vue de la cabine pendant l'embarquement. Les sièges évoquent ici plus l'aspect d'une banquette comme sur certains vieux 757 de AA.

photo CLTNAS-17

Le pitch est correct pour un B737.

photo CLTNAS-18

Et au niveau de l'état, la cabine se disloque bien entendu, mais pas encore au point de devoir tout scotcher pour que cela tienne. Bref, là encore rien à voir avec le vol de la veille. On apprend à se contenter de peu :)

photo CLTNAS-19

Le plastique des plafonniers a été cuit par les ampoules. Mais cet épiphénomène est désormais circonscrit : les ampoules sont grillées.

photo CLTNAS-20

Boisson de bienvenu : il va être midi, je peux prendre un vin blanc. Il est relativement mauvais (sans surprise), servi dans un gobelet plastique mais attention, avec deux serviettes, s'il vous plait !

photo CLTNAS-21

Les portes sont fermées à l'heure et nous nous dirigeons vers la piste.

photo CLTNAS-22

Nous passons devant un B727 qui semble en meilleur état que les A320 d'US Airways. A méditer…

photo CLTNAS-23

Puis nous nous envolons avec une jolie vue sur le downtown.

photo CLTNAS-24photo CLTNAS-25

Traversée de la couche nuageuse, mais désolé : pas de winglet pour les fans.

photo CLTNAS-26

Puis notre PNC prépare le service. C'est à dire qu'elle enlève le blister qui recouvre le panier de chips. J'accompagne mon sachet d'un autre verre de vin. Le mauvais blanc a une qualité : plus on en boit, moins il est mauvais :)

photo CLTNAS-27

Je suis sûr que Leadership se sent honoré de cette dédicace au Chardonnay californien fermenté en 8 jours à la mélasse dans une cuve en inox de 23.000 litres :)

photo CLTNAS-28

Puis le service s'achèvera avec la distribution des formulaires de douane.

photo CLTNAS-29

On peut venir aux Bahamas de deux façons : soit l'avion, soit le bateau. Après on peut encore y voir deux catégories : ceux qui sont venus avec un avion / bateau, ou ceux qui sont venus avec LEUR avion / bateau ;)

photo CLTNAS-30

Puis on amorce la descente, et là, les eaux turquoises des Bahamas commencent à faire leur spectacle.

photo CLTNAS-31photo CLTNAS-32photo CLTNAS-33

Passage au dessus de l'Atlantis puis demi-tour pour se positionner.

photo CLTNAS-34photo CLTNAS-35

Puis approche et arrivée en porte à l'aéroport de Nassau : la détente peut commencer, et US Airways peut s'arrêter ;)

photo CLTNAS-36photo CLTNAS-37

Merci si vous avez lu en entier ^^
Afficher la suite

Verdict

US Airways

3.0/10
Cabine5.0
Equipage5.0
Divertissements1.0
Restauration1.0

US Airways US Airways Club (Concourse C)

1.8/10
Confort1.0
Restauration1.0
Divertissements4.0
Services1.0

Charlotte - CLT

7.8/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.5

Nassau - NAS

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Un vol moins pire. Pour rappel, j'ai payé 40€ de plus sur le billet, donc pour les deux vols. Chaque vol est donc upgradé pour 20€ : on va dire que ça les vaut.

C'est vraiment de l'avion utilitaire pour se déplacer. Quand tout se passe bien, cela fait correctement office. C'est juste nul mais il ne faut pas y penser. Quand cela se passe mal, comme de EWR à CLT, alors toute cette nullité saute aux yeux.

J'ai eu l'occasion de tester sur des vols comparables AA, UA et DL...aucun doute qu'US se trouve en bonne derrière. Et si on rajoute les low cost (je ne connais que Southwest aux US), ben ca reste quand même dernier ^^

Sur le même sujet

48 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.