Avis du vol Air Serbia Dubrovnik Belgrad en classe Economique

Compagnie Air Serbia
Vol JU243
Classe Economique
Siege 5F
Avion ATR 72-600
Temps de vol 01:10
Décollage 13 Jul 23, 15:05
Arrivée à 13 Jul 23, 16:15
JU   #45 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 39 avis
marathon
Par GOLD 305
Publié le 25 juillet 2023

Introduction


C'est le premier segment du retour d'un voyage en open-jaw au départ de CDG, aller vers SJJ, retour de DBV :



Initialement, ce vol devait être assuré en A319 et partait 10 minutes plus tard, mais j'ai reçu un avis de changement d'horaire deus mois après l'achat des billets  (sans indication de changement d'appareil, ce dernier n'étant pas contractuel, comme chacun sait).


DBV


Arrivée en VTC à DBV : il n'y a qu'une route le long de la côte, mais le trajet est fluide, car c'est le début de l'après-midi.


photo img_9746a

Dépose au pied du terminal


photo img_9747a

JU ne fait pas partie des compagnies aériennes qui permettent d'utiliser ces bornes pour obtenir son BP.


photo img_9748a

FIDS


photo img_9749a

JU n'offre la possibilité de s'enregistrer en ligne qu'au départ d'un nombre limité d'aéroports : CDG oui, mais pas DBV, et comme nous avons pris des marges excessives, il est encore trop tôt.


photo img_9750a

L'enregistrement ouvre peu après, aux comptoirs voisins de ceux pour le vol direct Air Croatia qui est à la même heure (mais à l'aller, Air Croatia nous faisait arriver très tard à destination)


photo img_9753a

Cela génère un bref quiproquo (en anglais) à l'enregistrement quand il ouvre : je me présente au comptoir Air Serbia :
- Où allez-vous ?
- Paris, via Belgrade
L'employée n'écoute que le premier mot et tente de me rediriger vers la file d'attente à côté, celle de l'enregistrement du vol direct Air Croatia vers Paris. J'insiste un peu, rien à faire, elle ne sort pas de son ornière mentale, et je change de comptoir, non pas vers Air Croatia, mais vers sa collègue Air Serbia, qui elle me comprend.


photo img_9752a

Mauvaise nouvelle : non seulement il n'était pas possible de s'enregistrer en ligne, mais DBV ne peut pas me délivrer le BP de continuation : il faudra l'obtenir au comptoir de correspondance à BEG, et avec une compagnie aérienne qui est coutumière des retards, ce sera un tracas de plus.
(Remarquez l'indication TRANSFER à gauche)


photo img_9754a-74242

Malgré un groupe d'une douzaine de randonneuses aux volumineux sacs à dos juste devant nous, le passage du PIF se fait rapidement, tout comme le contrôle des passeports (car sortie de la zone Schengen)


photo img_9755a

DBV airside


Traversée d'une zone duty free qui ne m'a pas laissé de souvenir impérissable


photo img_9756a

Airside


photo img_9757a

Sans surprise, la salle d'embarquement est au niveau inférieur pour un transfert en PAXbus ou à pied


photo img_9758a

Il n'y a pas beaucoup de prises électriques, mais elles existent, avec aussi un coffret de prises USB de différents modèles


photo img_9759a

Décoration aéronautique


photo img_9762a

comptoir à la porte d'embarquement n'a rien que de très banal


photo img_9772a

A part l'aide-mémoire de l'annonce d'embarquement pendant l'avitaillement en carburant


photo img_9773a

A défaut de pouvoir voir l'arrière des réacteurs (des chevrons ou pas ?), à défaut d'en apprécier le diamètre…


photo img_9760a

… l'immatriculation de ce 737 Fly Dubai fournit un solide indice sur son type (MAX-8)


photo img_9761a

Départ d'un A319 Easyjet (oups…)


photo img_9763a

Et d'un A320 Vueling


photo img_9771a

Si cet A320 n'a qu'un petit logo British Airways sur la carlingue, c'est que cet appareil a été loué (pour l'été ?) à Avion Express Malta : la personnalisation a été faite à l'économie.


photo img_9766a

En parlant d'avion, voici le nôtre qui arrive de BEG : cela fait deux minutes qu'il devrait être reparti d'ici !


photo img_9775a

Bien sûr, l'horaire a été mis à jour : ce sera 35 minutes de retard


photo img_9777a

Embarquement


Le PAXbus


photo img_9778a

Le trajet est court, nous aurions pu le faire à pied


photo img_9780a

Embarquement par l'arrière, comme dans tout ATR


photo img_9783a

Et là, contrairement à BEG, les valises de cabine sous systématiquement interceptées pour mise en soute (et mise à disposition au pied de l'avion à destination).


photo img_9784a

Un A320 Air Croatia, identique à celui qui aurait pu nous emmener directement à CDG (mais l'horaire à l'aller n'était pas attractif).


photo img_9786a

La cabine


photo img_9787a

Les sièges premium sont à l'arrière, au plus près de la porte


photo img_9788a

La fiche de sécurité et les magazines de vol sont dans une aumonière rigide en haut du siège, dégageant de la place pour les genoux en partie inférieure


photo img_9867a

… ce qui permet d'afficher un pitch flatteur, dans le haut de gamme de ce qui se pratique en CC/MC en éco. (Je revendique ma manière de le mesurer, car ce qui compte, c'est beaucoup moins l'espacement entre dossiers de deux rangées successives que la place pour les jambes.)


photo img_9795a

La largeur entre accoudoirs, elle, est celle de tout ATR, similaire à celle d'un 737, donc un peu étroite


photo img_9796a

Les sièges s'inclinent d'environ 8°


photo img_9791a

La fiche de sécurité recto-verso


photo img_9810a

Ces deux PAX jumelles vont passer au bas mot dix minutes à chercher à faire entrer leur sac (souple, mais contenant des objets manifestement pas très souples) dans le coffre, avant que cette PNC n'interviennent et ne résolvent leur problème en un tournemain.


photo img_9797a-42471

JU fait partie des rares compagnies aériennes qui n'ont pas de superstition au sujet du rang 13


photo img_9808a

A320 Vueling vu pendant le roulage vers la piste


photo img_9798a

Décollage à 15h46 : le parking des jets privés


photo img_9799a

DBV et les bouches de Kotor


Vue générale du terminal de DBV, avec le sinueux couloir aboutissant à un parking


photo img_9801a

Virage après le décollage, offrant une vue panoramique sur DBV


photo img_9806a

La cabine en vol


photo img_9809a

JU m'a envoyé des courriels à répétition me proposant de payer pour choisir nos sièges, mais je n'ai jamais réussi à accéder à la page idoine. C'est donc un heureux hasard qui nous a positionné du côté droit, pas à contre jour et surtout offrant une vue idéale sur les Bouches de Kotor, site naturel qui fait la fierté du Montenegro.
L'entrée de ce fjord est à droite, au bout de la péninsule de Prevlaka qui est l'extrémité sud du territoire croate; tout le reste est au Montenegro.


photo img_9812a

Tivat est au fond du golfe triangulaire


photo img_9813a

Zoom sur le premier défilé des bouches de Kotor, au niveau de Kumbor (à gauche)


photo img_9814a

Zoom sur Kumbor


photo img_9815a

Zoom arrière qui dévoile (à gauche) la continuation des Bouches de Kotor


photo img_9819a

L'aéroport de Tivat (TIV) qui dessert les Bouches de Kotor. A l'aller, le FIDS à BEG affichait quatre vols vers TIV dans l'après-midi, à comparer à l'unique vol quotidien vers Sarajevo !


photo img_9820a

Les Bouches de Kotor, sans leur accès à la mer qui est hors champ à droite


photo img_9821a

L'accès à ces baies est si étroit (à droite) qu'il est caché par les reliefs


photo img_9823a

Suite du vol


Un peu plus au nord, Nikšić


photo img_9826a

Et son aérodrome (LYNK)


photo img_9827a

Zoom sur LYNK


photo img_9830a

Comme son nom l'indique, le Slansko Jezero, à droite de la photo, est un lac salé. Au premier plan, le lac Krupac est artificiel, et contient de l'eau douce.


photo img_9831a

Vue générale de Nikšić


photo img_9832a

Zoom sur son usine de panneaux photovoltaïques


photo img_9833a

La prestation est la même que sur le vol BEG-SJJ également en ATR72 : deux galetttes au chocolat et une bouteille d'eau de 25cl


photo img_9825a

Les gâteaux recto


photo img_9834a

Et verso, et comme à l'aller, mieux vaut ne pas mettre les doigts sur le fourrage au chocolat


photo img_9836a

Quel rapport entre l'Unesco et cette bouteille d'eau ? L'eau provient d'un captage dans une zone de protection de la biosphère


photo img_9837a

Si vous voulez plus, c'est BOB (assez restreint, mais le vol est assez court)


photo img_9839a

L'autoroute A2 traverse cette photo de gauche à droite


photo img_9840a

Au premier plan, la mine de charbon de Kolubara


photo img_9841a

On se rapproche de l'agglomération de Belgrade, avec l'autoroute A1 en diagonale dans cette photo


photo img_9842a

Blegrade vue du ciel


L'A1, dans le quart inférieur gauche de la photo, et le Danube au fond


photo img_9843a

Les banlieues est de Belgrade, avec le Danube au fond
La saignée de l'A1 dans la forêt est très visible


photo img_9844a

Les immeubles le long du boulevard Peka Dapčevića


photo img_9846a

Premier aperçu du confluent de la Save avec le Danube, avec la Grande Ile de la Guerre délimitée par ce dernier et les deux bras de la Save. Elle a eu autrefois une importance défensive, d'où son nom, mais c'est aujourd'hui une réserve naturelle


photo img_9848a

Le confluent de la Save (au premier plan) avec le Danube (au fond)


photo img_9850a

Le stade Rajko Mitić, autrefois nommé Stade de l'Etoile Rouge


photo img_9851a

Au centre de la photo, la Maison de la Garde Nationale à Topčider.


photo img_9852a

L'hippodrome de Belgrade


photo img_9853a

Zoom sur le pont d'Ada, plus long pont à haubans du monde à un seul pylône


photo img_9855a

Le pylône du pont d'Ada est sur une péninsule délimitant un ancien cours de la Save, devenu un lac


photo img_9856a

Vue générale du lac de la Save (au premier plan) et de la Save (au second plan)


photo img_9858a

La Yougoslavie n'était pas très créative pour les noms de ses grands ensembles d'habitation :
Blok 45, Blok 44, Blok 70 (les petits immeubles au premier plan), Blok 61, Blok 62, Blok 63 (les tours au second plan).


photo img_9860a

Arrivée à BEG


Touché à 16h37, soit après l'heure de clôture de l'embarquement de notre vol de continuations vers CDG. Tout comme dans les deux vols précédents de ce routing full-JU, les PAX restent tous sagement assis tant que le voyant lumineux "ceintures attachées" reste allumé.


photo img_9863a

Les PAX n'ont en fait été libérés que lorsque les bagages étaient mis en place au pied de l'avion.
Non, le van noir à côté du PAXbus n'est pas pour quelques VIP (ou PAX ayant payé une prestation de VIP, ce qui n'est pas pareil), mais pour l'équipage


photo img_9870a

En revanche, à l'arrière-plan, ce 737-8 est bien destiné à des VIP, car équipé en business jet, il appartient à une compagnie basée à Hong-Kong


photo img_9872a

C'est à peu près l'heure de décollage de notre vol de continuation, dont nous n'avons pas encore les cartes d'embarquement : est-ce que la correspondance sera assurée ?
Vous le saurez dans le FR du dernier segment, à paraître !


Bonus : Urbex à KUPARI


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air Serbia

8.5/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements9.0
Restauration8.0

Dubrovnik - DBV

8.0/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté10.0

Belgrad - BEG

8.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

De la place pour les genoux pour les PAX les plus grands, un diagramme en 2+2 qui garantit un hublot à l'un deux PAX quand on voyage en couple, une altitude de croisière plus basse que celle d'un jet, améliorant la qualité de l'IFE naturel, un embarquement / débarquement à pied qui permet de voir l'appareil de l'extérieur : que demander de plus ?
L'équipage a fait son travail, qui n'était pas épuisant; la collation permettait de faire oublier le retard.

Je pénalise à DBV l'impossibilité (pour JU au moins) d'enregistrement en ligne, et de délivrance du BP de continuation.
C'est le FR suivant qui permettra de justifier les notes attribuées à BEG

Sur le même sujet

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 632775 by
    Esteban GOLD 20425 Commentaires
    Merci Maître pour le partage de ce vol retour ... retardé :)

    L'aéroport de DBV est fort agréable, la partie Non Schengen un peu moins, tu aurais eu accès à l'autre salon, pas celui que nous avons eu avec Claudia. Mais à mon avis il doit être le jumeau de l'autre (comme vos jumelles dans l'avion), ils sont côte à côte et l'un est le prolongement de l'autre avec la cuisine comme séparation.

    Allez un coup de fouet en premier lieu pour l'A320 EasyJet, je vois que la leçon n'est toujours pas apprise. C'est un A319.

    Sinon JU et ses retards en cascade, mais bon, ça, c'est tellement habituel ! Tout comme leur service à bord ^^

    Merci pour l'expédition Urbex qui est fascinante. Par contre un deuxième coup de fouet bien appuyé cette fois ci parce que :

    vous ne saurez rien de cette histoire douloureuse.


    On peut être client du Sheraton et être passionné des Balkans et aussi connaître cette partie de l'histoire Croate, même si j'avoue être bien plus qualifié sur celle de la Bosnie Herzégovine :)

    A bientôt !
    • Comment 632785 by
      marathon GOLD AUTEUR 10199 Commentaires
      L'aéroport de DBV est fort agréable, la partie Non Schengen un peu moins, tu aurais eu accès à l'autre salon, pas celui que nous avons eu avec Claudia. Mais à mon avis il doit être le jumeau de l'autre (comme vos jumelles dans l'avion), ils sont côte à côte et l'un est le prolongement de l'autre avec la cuisine comme séparation.

      Haha, bien vu, nous n'étions pas dans la même zone de l'aéroport
      Allez un coup de fouet en premier lieu pour l'A320 EasyJet, je vois que la leçon n'est toujours pas apprise. C'est un A319.

      Voilà ce que c'est que de se presser de publier en même temps qu'un autre FR faux-jumeau ! J'ai corrigé
      Sinon JU et ses retards en cascade, mais bon, ça, c'est tellement habituel ! Tout comme leur service à bord ^^

      L'ATR72 était une bonne surprise pour le turbopropophile que je suis toujours
      deuxième coup de fouet bien appuyé cette fois ci parce que : vous ne saurez rien de cette histoire douloureuse.

      Il ne fallait pas le prendre personnellement; combien de nos contemporains se souviennent d'événéments qui se passaient à un gros millier de km de chez eux, il y a plus de 25 ans ?
      Va, j'adoucis ma conclusion en écrivant "vous ne verrez rien..."

      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 632831 by
    Kethu GOLD 2664 Commentaires
    Merci François pour ce beau récit (comme d'habitude) !

    C'est sympathique de la part de JU de t'offrir un sympathique suspens sur le fait que tu aies ou non ton prochain vol !

    J'aime bien, dans l'annonce prévue pour l'embarquement en cas d'avitaillement carburant, la précision "flashbulbs". J'imagine bien un reporter des années 20 faire une photo avec son flash au magnésium :)

    L'espace à bord n'est pas si mal que ça, en ATR on s'attend en général d'être bien tassé... Mais c'est compensé par la vue sur les turbopropulseurs !

    Les vues pendant le vol sont bien sympathiques, et que dire du bonus urbex... Je n'ai que de maigres souvenirs de ce conflit (faut dire que je n'étais pas bien âgé quand il a pris fin), mais c'est vraiment captivant, et dramatique.

    A bientôt :)
    • Comment 632851 by
      marathon GOLD AUTEUR 10199 Commentaires
      C'est sympathique de la part de JU de t'offrir un sympathique suspens sur le fait que tu aies ou non ton prochain vol !

      Contrairement à l'aller, être coincés à BEG au retour était sans conséquence, ce qui permettait d'apprécier ce suspense.
      J'aime bien, dans l'annonce prévue pour l'embarquement en cas d'avitaillement carburant, la précision "flashbulbs". J'imagine bien un reporter des années 20 faire une photo avec son flash au magnésium :)

      C'est tellement vintage ! :)
      L'espace à bord n'est pas si mal que ça, en ATR on s'attend en général d'être bien tassé

      La cabine des AT72 de JU n'a que 66 sièges, contre 70 chez XK (par exemple). Ceci explique cela !
      Les vues pendant le vol sont bien sympathiques, et que dire du bonus urbex

      En vol comme au sol, il faut savoir regarder !

      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 632846 by
    AirBretzel GOLD 11578 Commentaires
    Merci François pour ce FR.
    c’est ennuyeux cette histoire de BO et de devoir le récupérer à BEG.
    Mais comme les vols ne sont jamais à l’heure on va miser sur une connexion réussi .
    dBV n’est pas bien grand mais son principal trafic c’est en été .
    Vol en tondeuse avec une vue magnifique sur la baie de Kotor qui est une très belle destination.
    Bonus insolite, mais fort intéressant en terme d’urbex.
    A bientôt
    • Comment 632852 by
      marathon GOLD AUTEUR 10199 Commentaires
      C’est ennuyeux cette histoire de BP et de devoir le récupérer à BEG.

      S'enregistrer impérativement à l'aéroport de départ et de transit : cela aussi, c'est vintage !
      Mais comme les vols ne sont jamais à l’heure on va miser sur une connexion réussie.

      Réponse dans le prochain FR ! ^^
      DBV n’est pas bien grand mais son principal trafic c’est en été

      Je me souviens de l'abandon d'un projet de WE allongé à DBV hors saison, faute de desserte correcte
      Vol en tondeuse avec une vue magnifique sur la baie de Kotor qui est une très belle destination.

      Les panoramas aux bouches de Kotor méritent le voyage à eux seuls !
      Bonus insolite, mais fort intéressant en terme d’urbex.

      Ce n'est pas dans les brochures touristiques standard, mais l'information peut se trouver pour qui la cherche.

      Merci pour le commentaire, à bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.