Avis du vol Bangkok Airways Phnom Penh Bangkok en classe Economique

Compagnie Bangkok Airways
Vol PG 936
Classe Economique
Siege 11
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:10
Décollage 29 Oct 14, 19:20
Arrivée à 29 Oct 14, 20:30
PG   #21 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 122 avis
Papoumada
Par GOLD 2295
Publié le 18 novembre 2014
Cette 5ème étape marque le début du retour de ces vacances d’automne.

Rappel des vols précédents :

-d’abord : TNR-NBO avec Kenya Airways en Business Premier World.

-puis : NBO – CAN avec Kenya Airways en Business Premier World.


-ensuite : CAN – BKK avec China Southern en Premium Economy.

-enfin : BKK – PNH avec Bangkok Airways en Economy.


Une recherche dans les archives FR m'indique que PNH est une destination peu reportée et je découvre que je suis le premier à partager la liaison BKK-PNH et retour.Les précédents contributeurs venaient de SIN ou Doha et s'en repartaient vers REP.


Mon vol retour pour BKK décollant en début de soirée, il m’est suggéré de prévoir un temps de route assez long vers l’aéroport à cause des embouteillages. Averti par mes expériences tananariviennes dans ce domaine, je vois large.
photo DSCN3095

En définitive la circulation est dense mais rien de catastrophique et nous arrivons en avance à l’entrée de l’aéroport.
photo DSCN3097

La configuration des lieux donne l’impression que l’aérogare donne directement sur le trottoir. La dépose doit être rapide.
photo DSCN3100

Signalétique quadrilingue.
photo DSCN3101

Deux vues du patio d’entrée.
photo DSCN3104photo DSCN3107

Etat des vols. Je suis très en avance.
photo DSCN3103

Par ici les départs !
photo DSCN3105

A l’entrée se trouve un stand « Blue Pumpkin », chaîne locale de restauration à prix correct.
photo DSCN3115

Vinci prépare l’extension et la modernisation des lieux.
photo DSCN3109

25 banques d’enregistrement de front. Dans cette partie sont traités le vol pour SGN et celui, en retard de Silk Air, pour SIN.
photo DSCN3111

Ne reste plus qu’à attendre l’ouverture de l’enregistrement PG. Pas de siège ou de zone d’attente à l’intérieur. A l’arrière plan, la file Skypriority pour le vol VN pour HAN.
photo DSCN3116

La présence de cet agent d’accueil un peu spécial me convainc que les formalités PG prendront place ici.
photo DSCN3117

Il se contente pour l’instant de garder les lieux. La liste des objets interdits défile sur les écrans de télévision.
photo DSCN3119

Le personnel prend peu à peu place et l’enregistrement débute deux heures avant l’ETD.
photo DSCN3120

Ma dévouée compagne de voyage a tout juste pris un petit kilo.
Contrairement à BKK, il n’est pas demandé ici d’indiquer si l’on est enceinte.
photo DSCN3121

Délesté de ma valise et muni de ma carte d’embarquement que je présente à l’agent en faction au pied de l’escalator, je m’élève vers PAF-PIF.
photo DSCN3124

Vue sur la varangue qui est en fait la salle d’attente.
photo DSCN3129

Le cheminement administratif commence par la PAF.
photo DSCN3130

Puis se poursuit par le PIF.
Les deux contrôles sont rapidement franchis.
photo DSCN3140

La zone duty free est assez vaste, du moins comparativement à Siem Reap.
Chocolats, parfums, tabacs et alcools.
photo DSCN3131

Artisans d’Angkor.
photo DSCN3132

Zone d’attente entourée de diverses boutiques aux tarifs plutôt élevés.
photo DSCN3146

Librairie – presse avec des journaux et magasines français proposés avec un coefficient multiplicateur conséquent.
Les moines ne semblent pas jouir de privilège particulier ici.
photo DSCN3147

Un petit coin restauration.
photo DSCN3148

Jouets, maroquinerie, guichet de change fermé et au fond espace fumeurs.
photo DSCN3149

A l’issue de cette promenade-découverte, je me dirige vers le salon PG.
photo DSCN3150photo DSCN3151

Deux cerbérines qui sont là sans y être occupées à pianoter sur leur smartphone, une dizaine de places assises tout au plus, quelques quiches chaudes et quelques gâteaux pour les amoureux du sucré, eau, sodas, café : une offre basique mais n’oublions pas qu’elle s’adresse aux pax Y. Les passagers Blue Ribbon ont accès au salon J de l’aéroport.
Le wifi fonctionne correctement, sans plus.
photo DSCN3154

Avant de m’installer je m’adonne à une séance spotting particulièrement rapide.
photo DSCN3152

Il apparaît que le vol PG, opéré en code-share avec de nombreuses compagnies dont Etihad, est retardé.
photo DSCN3158

Je quitte donc le salon pour rendre visite au célébrissime FCC, le « club des correspondants de presse étrangers. »
photo DSCN3137

Ce lieu où convergeaient les expats sur les bords du Tonle Sap fut jusqu’au début des années 1990 le véritable baromètre de Phnom Penh : « la situation est sous contrôle, le FCC est ouvert » câblaient à Washington les ambassadeurs américains au début des années 1980. FCC est devenu une enseigne de brasseries.
Pas mal de monde en train de dîner. Toutes les compagnies ne doivent pas proposer la même offre de restauration que PG.
photo DSCN3157

Ma sélection à $3.50, soit $1 de plus qu’en ville.
photo DSCN3156

L’embarquement n’est toujours pas annoncé et débutera après la nouvelle ETD.
photo DSCN3162

Vue de notre avion.
photo DSCN3163

En porte. Accueil courtois comme d’habitude sur PG.
photo DSCN3167

Cabine J avec siège central neutralisé contrairement à l’A319 du vol aller.
photo DSCN3168

Vous constatez que j’embarque parmi les premiers.
Cabine Y.
photo DSCN3169

Mon siège pour la prochaine heure.
photo DSCN3170

Pitch, peut-être un peu plus étroit qu’à l’aller.
photo DSCN3176

L’Airbus Silkair repousse enfin.
photo DSCN3174

Les consignes de sécurité sont diffusées sur les écrans collectifs.
photo DSCN3178

Ambiance festive. Quand verra-t-on des PNC de legacy européennes esquisser des pas de danse ? ;=)
photo DSCN3185

Pendant ce temps, distribution de la serviette rafraîchissante.
photo DSCN3179

Airbus Thaïsmile pour BKK également.
photo DSCN3180

Nous repoussons à notre tour avec 40 minutes de retard.
photo DSCN3181

Le roulage commence.
photo DSCN3184

Un peu plus de 500 km à parcourir.
photo DSCN3187

Ambiance nuit dans la cabine.
photo DSCN3189

Seuil de piste.
photo DSCN3191

Nous nous élevons au-dessus des lumières de Phnom Penh.
photo DSCN3192

Pas de temps à perdre le temps de vol annoncé étant de 50 minutes. Le service est donc rapidement lancé. Pour info, les cassolettes ont commencé à être réchauffées pendant l’embarquement.
Vue générale du plateau. On n’éprouvera aucune nostalgie pour le « sucré salé » ou les « Delicious bites » ou toute offre similaire.
photo DSCN3209

Couverts en métal.
photo DSCN3202

Capsule d’eau.
photo DSCN3206

Chicken with rice.
photo DSCN3207

Pain et beurre.
photo DSCN3200

Salade de pâtes.
photo DSCN3205

Gâteau au chocolat, sec. La seule fausse note de ce repas.
photo DSCN3204

Le curry, épicé à mon goût.
photo DSCN3210

Ma vue se trouble sous l’effet de la bière aux éléphants.
photo DSCN3208

Le repas consommé et les plateaux débarrassés nous approchons de BKK.
photo DSCN3219

Notre retard nous ayant certainement fait passer notre tour, nous sommes mis en circuit d’attente pendant une vingtaine de minutes.
photo DSCN3223

Enfin, c’est à nous !
photo DSCN3225

Finale.
photo DSCN3232

On reconnaît sans difficulté les structures de BKK soulignées fort à propos par les lumières.
photo DSCN3235

Atmosphère bar ou boîte : « Queues en enfilades un soir de beuverie. »
photo DSCN3238

Welcome back to the kingdom of TG.
photo DSCN3241

La passerelle C8 nous est affectée.
photo DSCN3244

Comme d’habitude je presse le pas dans les longs couloirs familiers.
photo DSCN3245

Assez peu de monde à l’immigration franchie en moins de 10 minutes.
photo DSCN3248

Nous avons atterri avec 44 minutes de retard, ce qui est beaucoup pour un vol aussi court.
photo DSCN3252

Comme souvent à BKK ce reportage se termine devant un tapis à bagage. Ma valise sera rapidement livrée.
photo DSCN3250



J’invite les lecteurs que la lassitude n’a pas encore envahis à découvrir un deuxième bonus cambodgien.


J’ai hésité un moment avant de publier les photos suivantes, mais il me semble qu’édulcorer l’histoire empêche toute mémoire et toute analyse.

Je vous emmène aux « Killing Fields » rendus célèbres par le film de Roland Joffé « la Déchirure. » Il s’agit du lieu d’exécution des prisonniers de S21 choisis par les khmers rouges en périphérie de Phnom Penh.

Ce monument en forme se stupa contient les restes d’environ 9 000 victimes de tous âges.
photo DSCN3025

Cet abri et cette clôture délimitent une des fosses fouillées au début des années 1980. Chaque fosse pouvait contenir jusqu’à 400 cadavres, de plus en plus sommairement enterrés à mesure que le régime vacille et que l’on a affaire à des exécutions de masse.
photo DSCN3027

Les pluies entraînent encore parfois la remontée de tissus ou d’ossements.
photo DSCN3029photo DSCN3045photo DSCN3047

Uniformes khmers rouges : féminin à gauche et masculin à droite.
photo DSCN3050

Ce lieu de mémoire est clos de barbelés. Devenu très touristique, il attire de l’autre côté des déshérités en quête d'une obole. La nature et la configuration des lieux ajoutent à la dramaturgie.
photo DSCN3032photo DSCN3034


Remontons le fil du temps de quelques 7 siècles et rendons-nous au Phnom Chisor.
L’ancienne route d’accès et la porte de l’enceinte sacrée au bas de la colline où est bâti l’édifice.
photo DSCN2974

Au sommet, un ensemble assez bien conservé et entretenu. Des bâtiments modernes ont été construits tout autour pour accueillir fidèles et moines, mais le cœur du sanctuaire demeure bien le temple historique dont suivent quelques vues.


Il est très agréable de déambuler seul dans un temple de style angkorien. Il est vrai que pour rejoindre ce lieu paisible 2 heures de tuk-tuk sont nécessaires.
photo DSCN2978

Je suis très gentiment accueilli dans le coeur du sanctuaire.
photo DSCN2996photo DSCN2997

Linga et ouni.
photo DSCN2998

Vue générale du sanctuaire central.
photo DSCN2985

Sur le perron du bâtiment d’habitation se détendent quelques jeunes novices.
photo DSCN3007photo DSCN3008

La couleur safran de la tenue bouddhique aurait l’origine suivante : il convenait que le moine vécût d’aumônes et n’ait rien de valeur en sa possession ; cette couleur orange étant la plus commune, elle ne coûtait pas cher à réaliser et a donc été choisie pour teindre l’habit.
photo DSCN3010


Terminons ce voyage à Phnom Penh.

Les rues de la capitale sont désignées par des nombres : impairs pour celles qui suivent un axe nord-sud, pair pour l’axe est-ouest. La rue 51 est l’une des rares à porter un nom et, chose encore plus rare, un nom datant de l’époque coloniale. Mais, à l’instar de la pratique vietnamienne où Pasteur est honoré comme Yersin, c’est le scientifique et non le Français à qui est rendu l’hommage.
photo DSCN2905

Cet OVNI jaune est le marché central rénové sur financements français. Il abrite aujourd’hui boutiques de vêtements et objets à destination des touristes.
photo DSCN2908photo DSCN2909

A l’extérieur du marché je capture cette image qui mêle mode de vie traditionnel et technologie numérique.
photo DSCN2914

Poursuivons notre chemin à travers des rues typiques du centre ville.
photo DSCN2919photo DSCN2902

Etonnant mais signifiant affichage sur les grilles d’une école.
photo DSCN2903

Sur les berges du Tonle Sap, des sans-abri exposent leurs malheurs aux passants. Les adultes se disputent et se battent, les garçons fument ou respirent de la colle. Celui-ci aide à fumer un parent sur ce brancard.
photo DSCN2874

Quoi de mieux pour s’imprégner de l’ambiance de la capitale qu’une dernière visite au marché ?


La qualité n’attend pas le nombre des années ;-)
photo DSCN2890

La présence d’adolescents ne signifie pas déscolarisation. Dans de nombreux établissements, les cours ont lieu soit le matin de 7 heures à midi soit l’après-midi de 13 à 18 heures. Lorsqu’il n’étudie pas, le jeune aide sa famille.
photo DSCN2893photo DSCN2894

Rafraîchissons-nous en compagnie du livreur de pains de glace…
photo DSCN2896

… et de la fabrication de glaçons.
photo DSCN2897


Merci de votre lecture attentive. A bientôt pour le retour à Madagascar via NBO où vous pourrez découvrir le nouveau salon KQ. (Teasing)


Afficher la suite

Verdict

Bangkok Airways

8.3/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements6.0
Restauration10.0

Phnom Penh - PNH

7.9/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté9.0

Bangkok - BKK

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Bangkok Airways offre une nouvelle fois en Y un produit haut de gamme sur un vol bref.

Le salon Y propre à PG est très modeste, mais aucune autre compagnie ne propose un tel service à des pax lambda.

Un siège classique sur ce genre d’appareil en classe économique. L’inoccupation du siège B participe au sentiment de confort.
Des PNC efficaces tout a long du vol. Malgré l’urgence, Ils prennent le temps de répondre aux demandes des pax.

Catering. L’offre PG en classe économique sur un vol court qui plus est est exceptionnelle. Même remarque pour l’existence d’un salon, même modeste.

IFE. Pas d’IFE ce qui pourrait être gênant sur les vols les plus longs de la compagnie mais qui n’a ici aucune importance. Dommage que la géovision ne soit pas diffusée.

Ponctualité : « le point noir » de ce vol puisque nous sommes arrivés avec 44 minutes de retard.

Informations sur la ligne Phnom Penh (PNH) Bangkok (BKK)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Phnom Penh (PNH) → Bangkok (BKK).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Thai Airways avec 8,1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 8 minutes.

  Plus d'informations

24 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 122539 by
    cobra 3582 Commentaires
    Merci Franck pour ce fr !:)

    Aeroport un peu à l'ancienne mais agréable

    Nounours cerbère plutôt sympa

    Pitch, peut-être un peu plus étroit qu’à l’aller : Je ne suis pas d'accord, c'est juste un voyage qui t'a grandit :))

    Je danserais bien avec les demoiselles sur la vidéos :))

    Le catering est presque ridiculement bon pour nous justes invité à l'apéro sur nos compagnies européenne ^^

    Superbe bonus historique, je te suis sur ce terrain, pas d'édulcorants pour la mémoire, on ne prend pas un café sucré, il doit être amer...

    Je connaissait Pastis 51 mais pas la version avec Pasteur...ahahahah :))

    Très joli tranche de vie, du marché,des jeunes et des démunis qui méritent ausssi que l'on s'intéressent à eux
    • Comment 305220 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci Arnaud pour ton commentaire qui va finir par faire rougir King Julian qui sommeille en moi ;=))

      Un reportage n'a pour moi vraiment de sens que s'il propose une découverte, une réflexion.

      Pasteur 51... ==> je n'y avais pas pensé. Bien vu !

      Je danserais bien avec les demoiselles sur la vidéos :)) ==>encore un excès de gingembre?

      A bientôt pour la suite.
  • Comment 122545 by
    lagentsecret 12184 Commentaires
    Merci pour ce FR

    L'aéroport manque un peu de charme

    Le salon est toujours un plus très intéressant

    Le vol semble quasiment vide

    Quand verra-t-on des PNC de legacy européennes esquisser des pas de danse ? ;=)
    Le jour où les pas de danse seront sponsorisés par Paris Match peut être ;)

    Toujours un superbe plateau repas

    Merci pour ce très beau bonus

    L'histoire malheureusement se répète et le groupe terroriste EI est en train de créer d'autres killing fields

    Joli regard sur la vie quotidienne et sur les plus démunis qui se ressemblent tant d'un pays à l'autre

    A bientôt
    • Comment 305221 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci pour votre commentaire.

      Des PNCettes à faire aimer les toboggans en effet ;=)

      Capter des moments de vie et parfois de mort est un des privilèges du voyageur. Les faire partager est un plaisir.

      A bientôt
  • Comment 122548 by
    THVincent 72 Commentaires
    Bonjour et merci pour ce FR.

    PG est une valeur sûre. Le salon est un vrai plus. Même si l'offre est modeste, il a le mérite d'exister et surtout d'être accessible à tous les PAX.
    Le catering est intéressant, et comme le dit Cobra, à quoi qu'aurait-on eu sur une compagnie européenne?
    Dommage pour le retard.

    Grand merci pour le bonus touristique où l'on peut admirer ces scènes de vie de la population locale ainsi que les vestiges d'un passé plus triste et pas si lointain.

    A bientôt.

  • Comment 122549 by
    Alcam 2068 Commentaires
    Merci Franck pour ce partage qui nous fait également réfléchir sur la condition humaine...Entre les ossements qui remontent lors des pluies, et les sans abris des berges, ambiance bien pesante.
    Pour le reste, c'est certain que ma prochaine Navette vers ORY ou MRS me paraîtra bien terne: même pas un patio, encore moins une offre solide digne de ce nom.
    En deux boni, toujours recherchés, tu as réussi à rendre très présents et vivants une ville et un pays que je ne connais pas, mais qui me semblent un peu plus familiers maintenant.
    • Comment 305224 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci Xavier pour ton commentaire.

      Les contrastes de la condition humaine aident toujours à comprendre et à défaut de faire plus, en témoigner me paraît important.

      Pour compléter ton approche du Cambodge, tu peux revoir mes FR sur REPn tout au moins les boni.

      Au plaisir de lire tes prochains reportages.
  • Comment 122554 by
    indianocean SILVER 7574 Commentaires
    Merci pour ce FR Franck

    La cabine avec le siège du milieu neutralisé est la Premier Class et non la Business Class. On dira que c'est l'équivalent de la Premium Economy AF sur les vols CC/MC au niveau service: repas et check-in J, 30kgs de bagages. Cette classe n'est commercialisée que sur les vols BKK-PHN et USM-KUL.

    Encore chapeau à cette compagnie pour servir un plateau de qualité et un repas chaud sur une aussi courte distance.
  • Comment 122557 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10477 Commentaires
    Il faut vraiment que je commence à chercher des jeux de mots pourraves pour concurrencer Cobra. ^^

    Deux vues du patio d’entrée. -> Tant que ce n'est pas le patio d'Orly... ;)

    Je suis agréablement surpris par la modernité de PNH, du moins à l'intérieur de l'édifice.

    Salon et buffets minuscules mais toujours supérieurs à ce qu'offre la plupart des compagnies pour les pax Y.

    Très joli plateau. Le pain était-il chaud pour que le beurre y fonde de la sorte ?

    Quatre jours dans la capitale sont-ils suffisants pour en visiter l'essentiel ?

    Merci beaucoup Franck pour ce FR et l'intéressant bonus.
    • Comment 305231 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci Clément pour ton commentaire.

      Tout dépend du rythme de tes journées mais en 4 jours entiers tu fais largement le tour de la capitale, musées compris. Tu as même le temps de te promener un peu hors de la ville.

      Tout est chaud chez PG : les dandinements des PNC sur la vidéo de sécurité, le pain, le plat principal... ;=))

      A bientôt pour la suite.
  • Comment 122559 by
    PAT62 4953 Commentaires
    On n’éprouvera aucune nostalgie pour le « sucré salé » ou les « Delicious bites » ou toute offre similaire, le contraste
    avec l'offre des vols Europe ou US est criant :)
    Très bonne prestation de PG.

    Très beau bonus entre espoir et mémoire sombre de ce pays.

    Merci pour ce FR!
  • Comment 122565 by
    nykeeo BRONZE 439 Commentaires
    Merci pour cette suite rapide !

    En fait PG offre un salon pour les passagers Y sur pratiquement tous les aéroports .
    Où est-il à BKK ? Je ne l'ai jamais vu.
    J'ai déjà eu l'occasion d'essayer tous les types d'appareils mais je ne suis jamais tombé sur ceux avec écrans :(
    • Comment 305233 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci du commentaire.

      Pour ce qui est des vols internationaux, le salon PG est au niveau de la jetée A.

      Je ne me souviens plus pour les vols domestiques, il y a très longtemps que je n'ai pas visité.

      A bientôt !
  • Comment 122567 by
    aurel-lil 4202 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Visiblement l'avance à l'aéroport était telle que tu as eu le temps d'en parcourir les moindres recoins ;) L'aéroport parait pour le coup assez moderne et en quête d'extension, victime peut être de son succès !

    l'offre du salon n'est pas exceptionnelle mais a le mérite d'exister pour une classe Y, le point positif à retenir au final.

    Plateau à la hauteur, une constante on dirait !

    A bientôt Franck ;)


    • Comment 305234 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Merci Aurélien de ton commentaire.

      Le plus étonnant à PNH est le fait que si tu dois attendre avant le check-in il faut le faire dehors car c'est là que l'on trouve commerces et quelques sièges.

      J'ai été assez étonné par le nombre important de magasins et de coins de restauration airside de même que par la taille de la librairie.

      Mon avance et le retard du vol m'ont en effet permis une visite quasi-exhaustive des lieux.

      PNH paraît en pleine expansion, à l'image de la capitale.

      A bientôt !
  • Comment 122570 by
    momolemomo GOLD 9840 Commentaires
    Vinci est partout, un peu comme HSBC dans une moindre mesure.
    Pas mal le plateau repas pour un vol si court !
    La visite des Killing Fields a dur être un peu dure.
    Le reste du bonus touristique est très intéressant et beau.
    Merci pour ce FR :)
    • Comment 305278 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 7442 Commentaires
      Vinci fait les aéroports (on l'annonce parmi les repreneurs potentiels de TLS) et HSBC les jetbridges : belle complémentarité.

      Je trouve le S21, lycée transformé en camp de détention et de torture, reporté dans le bonus du vol aller, plus émouvant que les killing fields. Ce sont les deux photos derrière les barbelés qui me semblent les plus intéressantes.

      PG demeure un must dans son secteur.

      Merci de ton commentaire Moritz.
  • Comment 122574 by
    Chevelan GOLD 17068 Commentaires
    Bonsoir franck

    Merci pour ce FR et toutes ces émotions

    Il ne faut surtout pas cacher la vérité, tout comme Cobra, je te suis sur ce terrain là...

    Faut il encore présenter PG? Mis à part le retard, c'est de la haute volée.

    PNH a bien changé depuis ma visite, 13 ans déjà.

    La vie n'est pas un long fleuve tranquille pour tout le monde, encore merci pour ce FR, et comme disait Barbara, chapeau bas, Monsieur

Connectez-vous pour poster un commentaire.